| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mardi 24 mars 2015
PDF Québec - Agressions sexuelles : il y a urgence d’agir car nulle femme n’est à l’abri

Montréal, le 24 mars 2015 - La persistance des agressions sexuelles est un frein constant à la pleine égalité des femmes avec les hommes. Comme le démontrent clairement les statistiques, la prévalence de ce crime reste un problème majeur pour les femmes, car aucune n’en est à l’abri. Il y a donc urgence d’agir rapidement et efficacement pour enrayer au mieux et au plus vite les agressions sexuelles. C’est dans cet esprit que PDF Québec (Pour les droits des femmes du Québec) a préparé le mémoire qui a été déposé aujourd’hui à la Commission parlementaire des Relations avec les citoyens dans le cadre des consultations particulières et auditions publiques sur le Plan d’action gouvernemental 2008-2013 en matière d’agression sexuelle.

Changer les mentalités

« Les agressions sexuelles sont perpétrées parce qu’il y a des hommes qui pensent, encore aujourd’hui, qu’il est « acceptable » de démontrer sexuellement leur domination sur une femme, et qu’il y a également , sans doute, au sein de certains groupes et pour certaines personnes, un assentiment tacite et une omerta qui protègent les agresseurs, » avance Michèle Sirois, présidente de PDF Québec. Il y a donc un énorme travail à accomplir pour changer les mentalités et c’est pourquoi PDF Québec fait plusieurs recommandations au chapitre de la promotion des valeurs fondamentales. Tout en reconnaissant les efforts déployés au cours des cinq années que couvre le rapport sur le plan d’action gouvernemental, PDF Québec constate le manque d’informations sur les résultats et l’absence de cohérence du gouvernement et de ses partenaires, quant au respect des valeurs d’égalité notamment. « Par exemple, on a vu récemment des services de garde organiser des activités purement sexistes, en totale contradiction avec les objectifs d’égalité du plan d’action », rappelle Michèle Sirois.

PDF Québec s’inquiète également de la difficulté qu’ont les victimes à dénoncer les agressions et leurs agresseurs. L’organisme pense d’ailleurs que l’expression « présumée victime » jette la suspicion sur les déclarations des victimes. « Pour éviter de jeter le doute sur les déclarations des victimes, les médias devraient utiliser le terme de plaignante, beaucoup plus objectif », a suggéré la présidente de PDF Québec.

Pour analyser le rapport et élaborer ses recommandations, PDF Québec s’est appuyé notamment sur la Convention internationale pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) signée par le Canada et entérinée par le Québec en 1982.

Cohérence gouvernementale demandée

Pour être efficace, l’action gouvernementale doit être cohérente : la main droite ne doit pas défaire ce que fait la main gauche. PDF Québec dénonce plusieurs décisions gouvernementales qui heurtent de plein fouet des initiatives prometteuses en matière de prévention et de dépistage des agressions sexuelles. « On doit déplorer l’absence d’analyse différenciée selon les sexes (ADS) dans de très nombreuses décisions gouvernementales », affirme Michèle Sirois. « En outre, des programmes et des ressources destinées aux agresseurs et aux victimes sont fragilisés tant par les réformes structurelles lancées par le gouvernement que par les coupures budgétaires qui affectent notamment les organismes communautaires », ajoute-t-elle.

PDF Québec recommande enfin que le gouvernement initie une campagne de sensibilisation et de responsabilisation de la population quant au dépistage et à la dénonciation des agressions sexuelles, notamment par les médias d’information.

PDF Québec (Pour les droits des femmes du Québec) est un groupe féministe, mixte, citoyen et non partisan qui défend les droits des femmes.

- Source : Pour les droits des femmes du Québec

Mis en ligne sur Sisyphe, le 24 mars 2015



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


lundi 18 mars
Des livres en solde aux éditions Sisyphe
jeudi 7 mars
Le 8 mars : une occasion de rappeler le droit des femmes à vivre en sécurité - Action ontarienne contre la violence faite aux femmes
jeudi 7 mars
Plus de 10 000 demandes d’hébergement refusées chaque année : cri d’alarme des maisons pour ne plus dire "NON" !
mardi 5 mars
PDF Québec - Les fées ont toujours soif !
mercredi 28 novembre
De la couleur contre la douleur : Un appel politique pour la fin des violences envers les femmes
samedi 24 novembre
Fédération des maisons d’hébergement pour femmes - 12 jours d’action : les femmes violentées manquent de services au Québec !
mercredi 31 octobre
La CLES - Réaction aux prises de position de la FFQ sur la prostitution
lundi 8 octobre
Brigitte Paquette, "La déferlante #MoiAussi. Quand la honte change de camp"
dimanche 30 septembre
Conférence publique - Sortir de la prostitution, socialement, politiquement, juridiquement
dimanche 16 septembre
La CLES exhorte les partis à faire connaître leurs engagements en matière d’exploitation sexuelle






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin