| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






lundi 1er décembre 2008

La prostitution comme violence envers les femmes
Chair topographiée - Échange international

par la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES)






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Prostitution - Les féministes abolitionnistes ont le droit de s’exprimer sans être dénigrées
Inspirée par l’expérience des femmes face à l’exploitation sexuelle, la CLES se donne un plan d’action
« Pole position Québec » - Net recul pour les femmes
Réponse à l’appel au boycott de la CLES lancé par le groupe Stella
Agir contre l’exploitation sexuelle
La CLES dit NON à la violence de la prostitution
CLES says NO to the violence of prostitution
Montréal peut et doit lutter contre l’exploitation sexuelle des femmes et des jeunes
Prostitution : les limites du consentement (Rhéa Jean)
Un Québec sans prostitution est possible
« Etre abolitionniste, c’est défendre la liberté sexuelle » (Rencontre avec Rhéa Jean)
Un Québec sans prostitution est possible : la CLES au Forum social québécois
La CLES interpelle les partis en campagne électorale
La Concertation de lutte contre l’exploitation sexuelle de l’Abitibi-Témiscamingue
Enjeu électoral : Faut-il mettre les prostitueurs à l’abri du Code criminel ?
Doit-on éliminer la prostitution du Code criminel canadien ?
Lettre à M. Gilles Duceppe, chef du Bloc québécois, au sujet de la décriminalisation de la prostitution
Feu vert aux "pimps" ?
Non à la banalisation de graves formes de violence faites aux femmes : rencontre avec Melissa Farley
Conférence sur l’exploitation sexuelle des femmes et des filles, par Indrani Sinha
Un regard alternatif sur la prostitution : conférence de presse du 19 mai 2005
Pour un monde libéré de la prostitution
De la répression à la responsabilisation face à la prostitution. Conférence de Gunilla Ekberg







« CHAIR TOPOGRAPHIÉE » - ÉCHANGE INTERNATIONAL

Dans le cadre des 12 jours d’actions contre la violence envers les femmes coordonnés par la Fédération des femmes du Québec, la CLES vous convie à un échange international avec des militantes de terrain de la lutte contre l’exploitation sexuelle :

<center<Le jeudi 4 décembre de 17h30 à 20h30
au Centre Saint-Pierre, 1212 rue Panet
à Montréal, salle 204. (Métro : Beaudry)

Il y a 35 ans naissait, à Vancouver, le premier centre contre les agressions à caractère sexuel au Canada, Rape Relief. Pour marquer cet anniversaire, les femmes de cette collective nous offrent une exposition virtuelle et une série de discussions en ligne sur la prostitution et la traite des femmes à des fins sexuelles comme forme de violence envers les femmes.

Via internet, nous nous joindrons, le 4 décembre, à l’une de ces discussions à laquelle participent, entre autres, des femmes des Philippines (Jean Enriquez), du Mexique (Carmen Vasquez), de l’Australie (Sheila Jeffreys), du Japon (Suzuyo Takazato), de la Corée du Sud (Cho Young Sook), de la Thaïlande (Virada Somswasdi), de la Suède (Gunilla Ekberg), de la Papouasie/Nouvelle-Guinée (Ulma Wainetti), de l’Inde (Indrani Sinha) et du Canada (Lee Lakeman).

Cet échange portera sur l’affrontement entre capitalisme et droits humains des femmes qui est inhérent à la lutte contre l’industrie du sexe.

Ce soir-là - comme tous les jours sur Internet à partir du 25 novembre et jusqu’au 10 décembre de 17 h à 19 h au www.rapereliefshelter.bc.ca – nous pourrons entendre et voir diverses réactions de femmes d’ici et de partout engagées dans la lutte pour l’abolition de la prostitution. Nous discuterons ensemble des liens avec la lutte contre la pauvreté et la reconnaissance des droits humains des femmes, incluant les femmes dans la prostitution. Soyez des nôtres pour leur poser vos propres questions.

Comme nous servirons un léger goûter, vous êtes invitées à réserver votre place en appelant la CLES au 514 750-4537. Il y aura interprétation de l’anglais vers le français.

La soirée sera précédée (à partir de 15h30) par un lancement de deux livres récents sur la lutte contre la prostitution, dans la salle 202.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 24 novembre 2008


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES)
La CLES

Courriel : info@lacles.org



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2008
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin