| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







jeudi 7 juillet 2011
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier

Alors que la femme de chambre, qui dit avoir été agressée par Dominique Strauss-Kahn aux États-Unis, est tout bonnement abandonnée par la justice américaine sous prétexte qu’elle a menti sur d’autres sujets dans le passé, au Québec, le cardiologue Guy Turcotte est déclaré non criminellement responsable du meurtre de ses deux jeunes enfants.

Dans le premier cas, on ne donne pas à la présumée victime d’agression le droit de s’expliquer devant la justice avant de trancher. Dominique Strauss-Kahn lui-même n’a-t-il jamais menti dans le passé ? N’a-t-il pas parfois été inconvenant - employons cet euphémisme - envers les femmes ? Oui, selon les médias français. Mais on ne retient pas le passé d’un accusé en justice, surtout dans des affaires qui impliquent des rapports avec les femmes, on retient seulement le passé de la victime ou de la présumée victime. Alors, harceleur et agresseur potentiel, assurez-vous de choisir votre victime - et de préférence qu’elle ne soit pas de votre statut social de manière à ce qu’on lui impute des erreurs passées ou lui reproche de ne pas être une sainte - et vous pourrez agir comme vous le voulez en toute impunité.

Dans le cas du Dr Guy Turcotte, il s’agit de l’exemple courant d’un homme frustré par le divorce demandé par son ex-femme et qui veut le lui faire payer. Il s’en prend donc aux enfants de cette femme (et qui se trouvent aussi les siens, mais il semble l’avoir oublié) et les tue sauvagement. Moyen sûr d’atteindre une femme. Ce n’est pas la première fois qu’un homme abandonné par sa conjointe agit de cette façon. Mais le Dr Turcotte a le bon statut social. Quel homme de sa classe aurait tué ses enfants, à moins d’être mentalement dérangé ?, diront plusieurs. Pourtant, d’autres hommes (et des femmes) ont été condamnés dans des cironstances semblables ou moins pires, mais ils n’étaient pas de la classe des intouchables. Il y a des gens, et apparemment ce jury, qui ont du mal à croire qu’on puisse tuer ses enfants à moins d’être dérangé mentalement. Ce n’est pas parce qu’ils ne peuvent le concevoir que cela n’existe pas. Les enfants sont bel et bien utilisés comme arme contre leur mère dans de tels cas, - un "sacrifice" pour compenser les blessures d’amour-propre - avec la complicité d’une trop grande partie de la société.

À l’avenir, un homme pourra-t-il invoquer un déséquilibre mental pour justifier le meurtre de sa conjointe ou de son amie, ou encore le meurtre de ses enfants, dans le cas de problèmes conjugaux ? Les femmes qui ne veulent plus endurer des relations insatisfaisantes devront peut-être se donner des moyens exceptionnels de se défendre et de protéger leurs enfants lors d’une rupture. Il semble bien qu’un homme abandonné devienne un être dangereux.

Dans les deux cas, je ne suis pas certaine que justice soit rendue. Ces décisions judiciaires nous amènent à réfléchir sur l’égalité des personnes face à la justice.

"Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous feront blanc ou noir".

Micheline Carrier

P. S. Vous pouvez commenter ces événements en cliquant sur Commenter cet article.



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


samedi 3 décembre
L’Université de Montréal se mobilise contre la violence faite aux femmes
samedi 26 novembre
Condition féminine Canada - Appel de candidatures de groupes pour la Commission de la condition de la femme des Nations Unies
vendredi 25 novembre
Condition féminine Canada - 16 jours d’actions contre les violences fondées sur le sexe
samedi 19 novembre
Le Conseil du statut de la femme demande une enquête indépendante sur le racisme systémique envers les Premières Nations
mercredi 9 novembre
MMF - 25 novembre 2016 : Debout contre les violences contre les femmes !
lundi 31 octobre
Question trans - Moratoire sur le projet de loi C-16, pétition
vendredi 28 octobre
Secrétariat à la condition féminine du Québec - Stratégie gouvernementale pour prévenir et contrer les violences sexuelles 2016-2021
jeudi 27 octobre
Le Conseil du statut de la femme présente la recherche "L’engagement des femmes dans la radicalisation violente"
jeudi 20 octobre
Agressions sexuelles - Le Conseil du statut de la femme presse le gouvernement d’agir
mardi 18 octobre
Des Canadiennes honorées par le gouverneur général pour leur contribution à l’avancement de l’égalité entre les sexes








Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
2 août 2011, par Sisyphe
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
2 août 2011, par serge courval
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
18 juillet 2011, par birkui
Quand ça va bien pour Sisyphe, ça va mal pour la justice
8 juillet 2011, par D. Séguin
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
7 juillet 2011, par Quiqui
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
7 juillet 2011, par Francis Xavier
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
6 juillet 2011, par Anna Fermont
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
6 juillet 2011, par Marie-Ève
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
6 juillet 2011
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Sylvie
Un jugment totalement décevant
5 juillet 2011, par Marlène
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Monika M.
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Carole Trudel
Ça va bien pour les hommes violents, ces temps-ci, par Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Alain Ricard
Ça va bien pour les hommes violents, ces temps-ci, par Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Pierre H.
Ça va bien pour les hommes violents, ces temps-ci, par Micheline Carrier
5 juillet 2011



Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
2 août 2011, par Sisyphe   [retour au début des forums]

Bien, M. Courval, quelles solutions proposez-vous vous-même ?

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
2 août 2011, par serge courval   [retour au début des forums]

bonjour j’ai lu votre article et je comprend bien votre désolation à propos de la violence en vert les enfants et les femmes à cause d’un divorce. moi je déplore qu’il y a toujours des critique mais jamais de solution pour enrayer le problème. au lieu de crier a tous tête qu’ont doit les mettre en prison trouver des solutions serge courval
sergecourval@videotron.ca

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
18 juillet 2011, par birkui   [retour au début des forums]
http://www.idem-genre.fr

effectivement ces multiples cas d’hommes bléssés dans leur orgueil utilisent les moyens incités par leur genre - la violence. Or les femmes ne sont que 13% auteures de violence conjugale, toutes les autres étant plutot dans la logique de passivité "pour épargner les enfants" et soi même devant un potentiel danger. L’actualité en témoigne et devient intimidation pour toutes celles qui encore une fois "ne resteraient pas à leur place.... C’est vrai ça va bien pour eux !!

[Répondre à ce message]

Quand ça va bien pour Sisyphe, ça va mal pour la justice
8 juillet 2011, par D. Séguin   [retour au début des forums]

Rétablissons d’abord les faits que l’auteure crochit et escamote à bon train. À ce jour, les charges portées contre Dominic Strauss-Kahn n’ont toujours pas été abandonnées. Il est possible qu’elles le soient, non pas parce que la justice américaine a nié à la plaignante son droit de s’exprimer, mais plutôt parce qu’elle a plusieurs fois menti et contredit ses propres versions en exerçant ce droit.

Une plainte sans air de vérité n’a pas à être maintenue. La réputation de l’accusé n’a aucun rôle à jouer dans l’équation. Ce n’est pas parce que vous avez commis cinq vols dans le passé que je peux vous accuser faussement d’un sixième. Et la justice américaine, qui en a vu et entendu un peu plus que vous dans ce dossier, se pose de sérieuses questions sur la crédibilité de la plainte.

Quant à Guy Turcotte, je suis stupéfait devant votre expéditivité. De vos propos, il appert que nous n’avons plus besoin de justice criminelle. Demandez à Micheline Carrier : elle sait ce qu’est un homme violent et elle a sondé l’âme de Guy Turcotte. Point besoin de jours d’audience, de juges, d’expertises médicales, de jurys.

Après tout, qu’est-ce que 150 ans d’évolution jurisprudentielle et de débats doctrinaux sur la défense de troubles mentaux, devant les certitudes de Sisyphe ? Vous savez comment pensent les hommes, vrai ? Comment ils sont tous, comment ils se vengent tous ? Un paragraphe de Micheline Carrier et on envoie Turcotte au coin pour 150 ans. Et on condamne DSK sur n’importe quelle plainte.

Votre avant-dernier paragraphe est superflu. Il y a longtemps que vous ne vous interrogez plus.

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
7 juillet 2011, par Quiqui   [retour au début des forums]

Cette cause est profondément troublante et triste, très triste. Mais ce que je ne supporte pas, c’est le droit que certains prennent à généraliser.

Oui, les hommes sont capable de violence, peut-être plus que les femmes, dans l’histoire, mais d’utiliser cette histoire pour alimenter la haine envers les hommes n’est certainement pas constructif et objectif. Je connais des femmes violentes et des hommes soumis. C’est parfois mentionné, mais que très peu.

Certe, il s’en tire à bon compte, mais s’il-vous-plait, cessé cette haine sexiste.

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, par Micheline Carrier
7 juillet 2011, par Francis Xavier   [retour au début des forums]
lettre ouverte aux strauss-khaniens qui triomphent de "l’innocence " de leur grand homme

Ce texte de Micheline Carrier rappelle quelques vérités essentielles dans l’affaire DSK qui sont soigneusement passées sous silence par la quasi totalité des médias.Encore une fois, on compte sur les doigts d’une main ceux qui se démarquent de ces silences désinformateurs.En lisant l’article d’Olivier Bonnet(site plume de presse), intitulé"lettre ouverte aux strauss -khaniens qui triomphent de "l’innocence" de leur grand homme, on ne peut que penser qu’il existe parfois, un journaliste courageux, pour s’opposer à l’omerta.
A l’opposé , il serait souhaitable que tous les mouvements féministes gardent dans leurs archives l’article inepte et mensonger de Monsieur Alain- Gérard Slama qui présente les féministes comme de "dangereuses réactionnaires" adeptes de la "chasse aux sorcières".
cet article est daté du 4 juin 2011 dans le Figaro Magazine et s’intitule :"le féminisme réactionnaire"
Il est symbolique de ce grand courant de société qui cherche à démolir par tous les moyens ceux qui défendent les victimes avec courage et s’opposent aux mensonges orhestrées visant à assassiner la vérité.
Lire également dans un autre domaine les deux articles d’Olivier Bonnet, intitulés :"affaire Alègre, france trois lave plus blanc" et "affaire Alègre, il faut sauver le gendarme Roussel".Il est malheureusement évident que ces vérités n’ont pas été reprises par l’ensemble des médias qui préfèrent plutôt se ranger derrière un silence prudent.
FX

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
6 juillet 2011, par Anna Fermont   [retour au début des forums]

Je pense qu’il y a dans la décision du jury une façon de concevoir la nature humaine. Certains ont du mal à croire que la nature humaine comporte la colère et l’esprit de vengeance qui peuvent mener au crime. Devant un crime odieux, ils se disent que l’individu qui l’a commis ne peut être que malade mental. Mais en réalité l’être humain est un être qui peut tuer, comme il peut haïr, torturer. L’être humain n’est pas bon en soi, il peut être mauvais, et c’est pourquoi la société fait des règles pour protéger ses membres. Il a existé dans toute l’histoire de la nature humaine et il existe encore des hommes (et moins fréquemment des femmes) incapables d’accepter le rejet et qui cherchent à se venger de la personne qui les rejette. Étrangement, on a évacué cet aspect de l’affaire Turcotte. On a fait l’impasse sur ce qui a provoqué le meurtre, c’est-à-dire sa colère contre son ex-conjointe, le désir de se venger, de la faire souffrir puisqu’il souffrait lui-même. Imaginez le genre de société que nous aurions si tout le monde pouvait invoquer la souffrance, la difficulté de contrôler ses émotions ou la dépression pour justifier ses actes extrêmes. Le Dr Turcotte ne souffrait pas d’une maladie mentale, il souffrait peut-être d’une dépression et aussi de son ego blessé par l’abandon. Mais on a estimé que ça le rendait non criminellement responsable de ses actes. Bienvenue aux futurs tueurs d’enfants pour se venger de leur mère, invoquez la souffrance extrême ou la maladie mentale temporaire.

Justice n’a pas été rendue à ces deux enfants sauvagement tués par ce père indigne. Dans de tels cas, il faudrait que les enfants aient un procureur indépendant pour défendre leurs droits.

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
6 juillet 2011, par Marie-Ève   [retour au début des forums]

Il est faux que le Dr Turcotte prenne le chemin de Pinel pour plusieurs années. Il sera évalué pendant 2 et 3 mois et s’il est jugé non dangereux ’"pour la société", il sera totalement libre. Peut-être pourriez-vous vous aussi mieux vous informer.

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
6 juillet 2011   [retour au début des forums]

Je trouve cela complètement déboussolant de savoir que la justice c’est cela. Les êtres humains newfie ont de la sympathie de la part de la loi. C’est horrifiant...Ou est ce que l’on s’en va..

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Sylvie   [retour au début des forums]
Il n’est pas acquitté

Turcotte n’a pas été acquitté. Il prend la route de Pinel pour plusieurs années. Il est reconnu non criminellement responsable mais il est aussi reconnu coupable du meurtre de ses enfants. La cause des femmes gagneraient en crédibilité si nous prenions le temps bien citer les choses. Ce soir Turcotte dort derrière des barreaux dans un pénitencier psychiatrique qui ne resemble en rien à la liberté.

[Répondre à ce message]

Un jugment totalement décevant
5 juillet 2011, par Marlène   [retour au début des forums]
Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents

Vous avez raison, ça va très bien ces temps-ci, pour les hommes violents.

Vingt-sept coups de couteau à son fils, 19 à sa fille et Guy Turcotte est acquitté ??? Cherchez l’erreur.

Les jurés ont accepté une des thèses, d’un spécialiste de la défense peut-être : le suicide élargi !!!

Une vraie risée ! Pas rassurant !

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Monika M.   [retour au début des forums]

C’est un procès qui fait vraiment réfléchir. En effet, on a oublié les enfants. Quel dommage ! Ce qui m’inquiète le plus maintenant c’est l’urgentologue, cette femme qui à mes yeux n’est pas sans danger. Si une personne a pu tué d’une telle violence ses propres enfants et pour moi, il n’y a aucun doute que c’est la meilleure des punitions qu’on puisse donner à une mère qui ne voulait plus vivre avec son conjoint, alors qui peut nous garantir que ce monsieur dans un désordre mental profond, n’essaiera pas de s’en prendre à son ex ? Moi, je ne me sentirais pas en sécurité être à sa place car je connais trop le cycle de la violence et ses répercussions. J’ai perdu une amie au nom de la violence.

[Répondre à ce message]

Ça va bien, ces temps-ci, pour les hommes violents, Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Carole Trudel   [retour au début des forums]

Je suis terrifiée à l’idée que le jury n’ait pas pensé aux enfants dans cette cause et que leur meurtrier puisse reprendre sa liberté et son travail comme si rien ne s’était passé. N’importe qui pourrait invoquer les troubles mentaux temporaires. Femmes, comprenez ceci : vos conjoints peuvent être la plus grande source de danger pour vous et vos enfants.

[Répondre à ce message]

Ça va bien pour les hommes violents, ces temps-ci, par Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Alain Ricard   [retour au début des forums]
Mr.

Qu’il est donc facile de manipuler un jury.Un bon avocat,des psychiatres qui vont penchés du côté souhaité et le tour est joué.
Un homme tue ses 2 enfants et n’a qu’à plaidé la folie passagère pour s’en sortir. Ca prend un être égoiste et lâche pour agir de la sorte.
Aucune justice pour les enfants n’a été rendus.

[Répondre à ce message]

Ça va bien pour les hommes violents, ces temps-ci, par Micheline Carrier
5 juillet 2011, par Pierre H.   [retour au début des forums]

Je vous fais remarquer qu’il y avait 7 femmes dans le jury...

[Répondre à ce message]

Ça va bien pour les hommes violents, ces temps-ci, par Micheline Carrier
5 juillet 2011   [retour au début des forums]

Peut-être que le Dr Turcotte ne retrouvera pas la liberté complète.

[Répondre à ce message]

http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin