| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Polytechnique 6 décembre 1989

| Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  



                   Sisyphe.org    Accueil                                                         







mercredi 25 avril 2018
Un premier sommet féministe en marge de la rencontre du G7 pour s’attaquer aux défis mondiaux

Ottawa, le 23 avril 2018 — Alors que Justin Trudeau accueillera les dirigeants du G7 à Charlevoix en juin prochain, le premier sommet féministe — W7 : Visions féministes pour le G7 — qui aura lieu cette semaine à Ottawa rassemblera quelques 70 femmes originaires d’une vingtaine de pays afin de s’attaquer aux défis mondiaux et urgents de notre époque.

Le Sommet W7 rassemble un groupe diversifié de militantes féministes des quatre coins du monde et qui sont des pionnières dans leur communautés. Leurs voix, leurs perspectives et leurs esprits de meneuses sont essentiels pour faire en sorte que les personnes marginalisées prennent part aux processus décisionnels, et que les retombées de la rencontre du G7 de cette année répondent aux réels besoins des femmes dans le monde.

Les femmes, dans toute leur diversité, sont à l’origine de solutions novatrices pour contrer la pauvreté, les inégalités, la guerre et les conflits, de même que les changements climatiques. Au cours des deux jours du sommet, ces militantes de premier plan articuleront une vision féministe pour le G7, et émettront des recommandations claires pour s’assurer que les réponses aux défis actuels respectent les droits des femmes et l’égalité entre les sexes.

« Malgré la puissance du mouvement #MoiAussi et les progrès accomplis au cours des dernières décennies sur le plan des droits des femmes, les disparités entre les sexes observées à l’échelle mondiale demeurent importantes », indique Julie Delahanty, Directrice générale d’Oxfam Canada. « Pire encore : partout sur la planète, les gains durement acquis par les luttes féministes sont menacés. Le sommet canadien W7 entend fournir une plateforme à des féministes ayant des idées novatrices pour régler les problèmes mondiaux et faire pression sur le G7 afin qu’il s’attaque aux graves problèmes qu’il a négligés jusqu’à maintenant. »

Ce sont les personnes assises à la table qui feront la différence de ce W7. Bien que des femmes aient déjà participé à de précédents sommets, elles étaient toutes issues du milieu des affaires et de la finance. Ces femmes ne sont donc pas nécessairement les mieux placées pour incarner les expériences vécues par les femmes pauvres et marginalisées qui sont les plus susceptibles d’être affectées par les changements politiques. Les priorités du G7 doivent prendre en compte les expériences vécues par les femmes, et embrasser toute la diversité des femmes qui vivent dans les pays du G7 et ailleurs dans le monde.

« Il ne s’agit pas seulement ‘d’ajouter des femmes puis de mélanger’ », rappelle Paulette Senior, présidente et directrice générale de la Fondation canadienne des femmes. « Nous avons hâte d’apprendre de ces féministes qui jouissent d’une grande expérience pour résoudre les problèmes et influencer le changement dans leur communauté. La recherche montre que lorsqu’une diversité de femmes se retrouve à la table des discussions, ces dernières ainsi que leurs retombées sont plus efficaces et plus inclusives. »

Le communiqué et les recommandations définitives du Sommet W7 seront partagés avec le premier ministre Justin Trudeau et les membres de son cabinet, ainsi qu’avec les autres dirigeants du G7 et les membres du Conseil consultatif du G7 sur l’égalité des sexes.

***

Le Sommet W7 est un événement de la société civile. Il est organisé par une coalition d’organisations féministes (Oxfam Canada, Action Canada, l’Initiative des femmes Nobel, le Fonds MATCH international pour la femme, Inter Pares, la Fondation Canadienne des Femmes et Canada Sans Pauvreté), et bénéficie du soutien de Condition Féminine Canada et des Affaires mondiales Canada.

Le Sommet W7 se déroulera à Ottawa, du 24 au 27 avril 2018. Pour obtenir plus de détails ou encore pour consulter le programme et la biographie des participantes, veuillez visiter www.W7Canada.ca.

Les discussions auront notamment pour thèmes le féminisme inclusif, l’autonomisation des femmes sur le plan économique, la paix et la sécurité, les changements climatiques, la construction du mouvement féministe, la santé et les droits en matière de sexualité et de reproduction, et l’éradication de la violence faite aux femmes.

Pour plus d’information :

Ketty Nivyabandi
Initiative des Femmes Nobel
knivyabandi@nobelwomeninitiative.org

Laura Neidhart
Canada Sans Pauvreté
laura@csw-csp.ca

Mis en ligne sur Sisyphe, le 25 avril 2018



Partagez cette page.
Share



Commenter ce texte
modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

*    Nous suivre sur Twitter ou en créant une alerte Sisyphe dans les Actualités de Google.

© Sisyphe 2002-2014




Chercher dans ce site
Lire les articles de la page d'accueil


LES AUTRES BRÈVES
DE CETTE RUBRIQUE


mercredi 25 avril
Un premier sommet féministe en marge de la rencontre du G7 pour s’attaquer aux défis mondiaux
mercredi 28 mars
Budget Leitao : des moyens à la hauteur des besoins pour les femmes violentées ? La FMHF est préoccupée
vendredi 2 mars
L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne - Journée internationale des femmes : #ECHO8MARS
vendredi 2 mars
Budget fédéral 2018 - Les démarches du Réseau des Femmes d’affaires du Québec portent fruit
mercredi 28 février
Budget fédéral 2018 : des mesures pour l’égalité
mercredi 13 décembre
Le Collectif pour un Québec sans pauvreté - Appel de candidatures pour responsable de la coordination
jeudi 23 novembre
Stratégie nationale sur le logement : l’analyse de genre permet de dédier 25% des fonds à des projets pour les femmes. Le Y des femmes se réjouit
vendredi 3 novembre
Indice entrepreneurial québécois 2017 - Le Réseau des Femmes d’affaires du Québec se réjouit des progrès encourageants
lundi 17 avril
Levée de fonds de PDF Québec - Le 30 avril 2017, venez randonner en compagnie de Fatima Houda-Pepin
jeudi 2 mars
ONU Femmes JIF 2017 : "Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 - 50 d’ici 2030"






http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Page d'accueil |Admin