| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 16 octobre 2008

Ravary VS CSF - La ministre Christine St-Pierre réitère son appui au Conseil du statut de la femme






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Lettre à Mme Lise Ravary – Nous savons, nous, à quelles femmes s’adresse le CSF
Attaques contre le CSF - Lise Ravary se trompe de cible
Réponse à Lise Ravary - Pardon ?
Lise Ravary contre le CSF - Une attitude revancharde liée à l’avis du CSF sur l’hypersexualisation
Ne laissez pas l’ignorance saper les acquis des Québécoises
Sexe et médias - Le Conseil du statut de la femme répond à Lise Ravary, directrice de Châtelaine
Lettre à l’éditrice de Châtelaine sur la pertinence du CSF - Les raisons d’être du Conseil du statut de la femme







Dans une lettre-type adressée aux personnes qui lui avaient demandé de prendre position publiquement sur la campagne médiatique de Lise Ravary pour l’abolition du Conseil du statut de la femme, la ministre Christine St-Pierre a reconnu ce que la majorité des femmes constatent, c’est-à-dire qu’il y a encore du chemin à faire pour atteindre l’égalité de fait et elle réitère son appui au CSF et à son travail.

Voir la lettre que nous avions adressée à la ministre, ainsi que les centaines de signatures en ligne et les commentaires : http://sisyphe.org/spip.php?article3069.

***

La ministre Christine St-Pierre réitère son appui au Conseil du statut de la femme

Gouvernement du Québec
La ministre de la Culture, des Communications
et de la Condition féminine

Québec, le 26 septembre 2008

Madame,

Au cours des dernières semaines, des voix se sont élevées dans les médias pour remettre en cause le rôle du Conseil du statut de la femme, ses orientations, ses travaux.

Dans une société démocratique en constante évolution, il est normal de s’interroger de temps en temps sur la pertinence de nos institutions et de leurs travaux et tous les points de vue méritent d’être entendus.

Je crois que malgré les progrès énormes qui ont été accomplis en matière d’égalité entre les femmes et les hommes au Québec, la partie est loin d’être gagnée.

Ceci étant dit, je veux profiter de l’occasion que vous m’offrez pour réitérer mon appui au Conseil du statut de la femme, à ses objectifs et à sa mission.

À cet égard, je tiens à souligner que récemment les travaux du Conseil du statut de la femme ont conduit à une modification de la Charte des droits et libertés de la personne de manière à « affirmer expressément que les droits et libertés énoncés dans la Charte sont garantis également aux femmes et aux hommes ».

D’ailleurs, en adoptant sa politique en matière d’égalité entre les femmes et les hommes en décembre 2006, en faisant de son conseil des ministres un conseil paritaire et en réaffirmant la valeur d’égalité dans la Charte des droits et libertés de la personne du Québec, le gouvernement démontre clairement toute l’importance qu’il accorde à l’égalité entre les femmes et les hommes.

Je crois sincèrement qu’il est nécessaire de continuer à être vigilant afin de maintenir ce que nous avons acquis au cours des dernières décennies mais aussi de toujours faire progresser la société dans laquelle nous vivons.

La ministre,

Christine St-Pierre

c.c. : Monsieur Jean Charest, premier ministre
Madame Pauline Marois, chef de la 2e opposition à l’Assemblée nationale
Madame Christiane Pelchat, présidente du Conseil du statut de la femme

- Voir la lettre de la ministre en PDF ci-dessous.

PDF - 41.6 ko

- Voir la lettre que nous avions adressée à la ministre, ainsi que les centaines de signatures en ligne et les commentaires : http://sisyphe.org/spip.php?article3069. On peut encore signer.

N.B. Le premier ministre a aussi accusé réception de la copie de notre lettre adressée à la ministre. La présidente du CSF aussi.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 15 octobre 2008


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2008
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin