| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






vendredi 2 octobre 2009


Vient de paraître
Colette et Sido : le dialogue par l’écriture, un livre de Graciela Conte-Stirling






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


La fascination - Nouveau désir d’éternité, un livre de Luce des Aulniers
"Les Femmes de la honte", un livre de Samia Shariff
Ni d’Ève ni d’Adam. Défaire la différence des sexes, de Marie-Joseph Bertini
"Quand devient-on vieille ?" Un livre d’Aline Charles
Accommodements raisonnables
Amitié interdite
Le viol d’Europe ou le féminin bafoué
Voyage au bout du sexe
Genre, citoyenneté et représentation
Enfances dévastées, l’enfer de la prostitution
Anorexie et Boulimie. Journal intime d’une reconstruction
L’Homophobie - Un comportement hétérosexuel contre nature
Nouveauté CD : "Musique française au féminin"
Femmes et parlements : un regard international
Mémoire d’une amnésique
La violence à l’école n’est pas un jeu d’enfant - Pour intervenir dès le primaire
Un Québec en mal d’enfants - La médicalisation de la maternité 1910-1970
Le féminisme irréductible, de Catharine MacKinnon
Féminisme et littérature, un dossier de "Québec français"
« La passion de l’université », par Claudine Baudoux
Violence conjugale, des spécialistes se prononcent







Lorsque Sido, la mère de Colette, arrive à Bruxelles, à l’âge de 10 ans, elle est émerveillée : elle découvre un monde nouveau et excitant auquel elle s’adapte rapidement. Si elle quitte la Belgique pour se marier et revenir à Saint-Sauveur-en-Puisaye, elle emporte avec elle un remarquable bagage intellectuel qu’elle transmettra plus tard à sa fille.

Après la vie campagnarde qu’elle a menée dans la Puisaye, elle découvre un monde nouveau et excitant auquel elle s’adapte rapidement. Lors de la révolution de 1848, ses frères journalistes accueilleront une pléiade d’hommes politiques et d’écrivains français en exil. Dans cette atmosphère où circulent les idées de la « famille saint-simonienne », Sido forge sa personnalité. Si elle quitte la Belgique pour se marier et revenir à Saint-Sauveur-en-Puisaye, elle emporte avec elle un remarquable bagage intellectuel qu’elle transmettra plus tard à sa fille.

Car « la petite », Colette, née au début de la maturité de Sido et la cadette de quatre enfants, profite davantage du contact de sa mère avec laquelle elle dialogue dans la maison et dans le jardin. Une fois Colette mariée et partie, ce dialogue ne s’arrêtera pas, mais il continuera dans leur correspondance quotidienne jusqu’à la mort de Sido.

Dans la première partie, cette étude critique tente d’éclairer les rapports que la mère et la fille entretiennent au cours de leur vie, en présentant d’abord le portrait de Sido Landoy, pour se pencher ensuite sur ses véritables lettres publiées.

La tentative textuelle de Colette pour renouer le dialogue avec sa mère est abordée dans la deuxième partie. En analysant, d’une écriture originale et dynamique, La Maison de Claudine. Sido ou La Naissance du jour, Graciela Conte-Stirling nous révèle avec justesse que le discours colettien ne tente pas uniquement de rendre vivant le souvenir de sa mère, mais qu’il vise à transmettre une vision du monde qui concerne la femme à partir des idées de Sido sur l’amour, sur le mariage, sur l’éducation de ses enfants et sur la liberté surveillée qu’elle leur octroie.

GRACIELA CONTE-STIRLING, Docteur ès lettres de l’université de Toulouse a été professeur à l’université de Londres après avoir enseigné à Buenos Aires, à Grenoble. à Paris et à Ottawa. Elle poursuit à présent ses recherches sur l’écriture féminine à l’équipe CERTOP Sagesse de l’université de Toulouse-Le Mirail.

Graciela Conte-Stirling, Colette et Sido : le dialogue par l’écriture, Paris, L’Harmattan, 2009.

ISBN : 978-2-296-07535-1 • avril 2009 • 184 pages

Source : site des Éditions L’Harmattan.

Mis en ligne dans Sisyphe, le 29 septembre 2009.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2009
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin