| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






lundi 19 janvier 2015

Oui, je suis Charlie !

par France Bonneau, poète






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


"Laïques de tous les pays, mobilisez-vous" - Djemila Benhabib
Après Charlie : l’indispensable combat pour la liberté de conscience et d’expression
Je suis féministe, je suis Charlie
Islamophobie : mot employé par les mollahs contre des femmes iraniennes qui refusaient de porter le voile
Je suis Clarissa, je suis Elsa, je suis Hayat
Le blasphème, c’est sacré !
Où est-il, l’esprit de Charlie ?
Charlie Hebdo - 4e anniversaire de la Révolution tunisienne sur fond d’attentats terroristes en France
« Nous sommes Charlie »
Caricatures de Mahomet : ça suffit, la complaisance et l’hypocrisie !
Caricatures de Mahomet - Le monstre est sorti de la bouteille
Caricatures du prophète Mohamed : la goutte qui fait déborder le vase
Je suis une dissidente de l’islam
Ensemble contre le nouveau totalitarisme
Combattre l’islamophobie et défendre la liberté d’expression
Vers la fin annoncée de l’héritage des Lumières ?
"Vous n’êtes pas européens, vous n’avez pas le droit de penser comme des Européens"
Une tempête pour des caricatures : les libertés ont connu des jours meilleurs







Charlie est mon frère, ma sœur, mes parents, mes ami- es.

Charlie est mon pays. Ses idéaux, ses valeurs sont les miennes. Sa fougue, sa passion, son acharnement à dire, à dénoncer, à nommer, c’est moi tout entière, avide de vérité. De liberté.

Je dis : Je suis Charlie comme je dis, je suis femme, je suis féministe, je suis Québécoise, je suis Amérindienne, Française…Je suis humaine, j’ai des siècles de combats derrière moi et je défends mes droits, mes acquis.

Je suis ma volonté et mon désir. Je suis mes appartenances, laïques et démocratiques. À fortiori, je réclame justice et refuse la violence, la terreur, la répression, le massacre d’innocentes victimes.

Je suis Charlie est un combat contre la terreur propagée par les fous d’Allah ! Par tous ceux ( le masculin est de rigueur ici) qui obscurcissent chacun de nos pas vers l’amour et la lumière du jour.

Je suis Charlie n’en déplaisent aux terroristes, aux islamistes-extrémistes, intégristes, tuant et massacrant, sous le nom de Mahomet, comme hier on brûlait les sorcières sous l’Inquisition.

Ces nouveaux diktats de l’islamisme reproduisent le même scénario. Leur école recrute des enfants, des adolescents, des jeunes dépourvus de sens critique et se jetant à corps perdus dans une guerre impitoyable, abattant sans piété ceux et celles qui se réclament du côté de la liberté.

On peut épiloguer longtemps sur les causes profondes de cet enracinement de jeunes jihadistes mais là n’est pas mon propos aujourd’hui. D’aucuns l’ont fait et le feront et j’y reviendrai une autre fois.

Disons que d’emblée, je crains et refuse le retour à ces temps de noirceur profonde. Nous avons combattu pour nos acquis, et les défendre, je le répète, reste notre ultime devoir.

Je suis Charlie, solidaire avec tous les Charlie de ce monde.

Je suis Malala du Pakistan. Je suis ces enfants sauvagement abattus.

Je suis mes sœurs du Nigéria. Et toutes les autres….exploitées, bafouées.

Je suis Jeannette chez nous. La chanceuse, la combative.

Je suis Charb et tous ses amis. Hommes, femmes, ayant la force de s’opposer à l’extrême de l’Islam.

Notre solidarité, à nouveau, prendra la plume, s’assoira à une table de dessin et prendra parti pour nos semblables, pour nos combattants morts le 7 janvier dernier.

Nous prendrons la parole aussi, nous écrirons, nous lirons, nous nous informerons, nous chanterons, nous marcherons…

Nous ne répondrons pas par la haine mais bien par la fraternité, le partage, la poursuite effrénée de nos valeurs, de notre idéal de vie.

En bref, vous avez mes mots de tristesse profonde, de rage et de colère aujourd’hui.

Heureuse si vous les partagez.

Que fera notre gouvernement libéral ? Épineuse question.

Notre gouvernement fédéral ? Hasardeuse question.

Nous aurons le temps d’y revenir. Chaque jour de l’année qui vient appellera notre combat.

Plus rien n’est, ne sera comme avant ce 7 Janvier 2015.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 15 janvier 2015


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

France Bonneau, poète


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2015
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin