| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 14 avril 2012

Prostitution - "Il est complètement erroné de supposer les maisons closes à l’abri de la violence" (une ex-prostituée)






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Prostitution - Notre problème n’est pas le manque de reconnaissance de "la profession", c’est la "profession" elle-même
À Bogota, des femmes prostituées témoignent : "Aucune d’entre nous ne veut être prostituée"
Lettre de remerciement aux prostitueurs
Prostitution - Sonia : "Je garde en moi une mutilation cachée"
Prostitution - "Se vendre est dégradant, violent et contraire à la liberté"
L’assimilation viol/prostitution, une violence intolérable, vraiment ?
Quand une femme prostituée est-elle représentative de sa condition ?
Prostitution - Le mythe du "bon client"
"L’Imposture, la prostitution mise à nu", au cœur des campagnes d’action et de sensibilisation contre la violence faite aux femmes au Québec
« Abolir le système prostitueur » - "L’imposture", d’Ève Lamont, première en Europe le 1 octobre
"C’est glacial comme histoire" : témoignage de Jade sur son expérience de la prostitution
"Le plus grand danger pour une p***, c’est la lucidité"
Le film "L’Imposture" - La parole de femmes qui veulent se libérer de la prostitution
Toute vérité est bonne à dire : témoignage de Sylviane sur son expérience de la prostitution
Moi, ex-prostituée, je dis NON à la prostitution !
"Travailleuse du sexe" ? Connais pas !
Prostitution, c’est ma décision....vraiment ?
Prostitution - Les blessures d’une petite fille
Prostitution - Les blessures d’une petite fille
Au-delà du discours sur la prostitution, la vie réelle des femmes prostituées
Personnes prostituées : ce qu’elles disent des clients
Paroles de personnes prostituées







Je ne peux éviter d’exprimer ma profonde tristesse quand j’apprends les efforts des organisations pro-prostitution pour faire décriminaliser l’acte d’acheter une personne pour le sexe.

Il m’est tout simplement impossible de communiquer par l’écrit la douleur et la lutte intenses que j’ai endurées du fait de mon expérience en prostitution.

J’ai choisi de travailler comme prostituée parce que je croyais ne pas avoir d’autres choix. Je suis entrée en prostitution à cause de stress émotionnels et financiers extrêmes et de l’absence de soutien de la part de ma famille.

Parce que j’étais blanche et que je ne présentais pas de signes évidents d’une toxicomanie grave, j’ai pu travailler dans de « chics » salons de massage [en Californie].

Même si la prostitution de rue était extrêmement dangereuse, il est complètement erroné de supposer que les maisons closes étaient à l’abri de la violence.

Il s’y produisait des tentatives de strangulation et de séquestration. Les clients retiraient intentionnellement les préservatifs, contre la volonté de la prostituée. Ils réclamaient souvent de la servitude et des actes de sadisme.

Si les gestionnaires (maquerelles ou proxénètes) estimaient que la demande du client était raisonnable, la prostituée était obligée de s’y plier, ou elle devait chercher une autre maison.

Je choisis maintenant de défendre le droit des prostituées à se libérer des forces qui les empêchent d’échapper à ce milieu.

J’invite instamment toutes les personnes qui leur sont sympathiques à consulter les données démographiques et les souhaits exprimés par les femmes, les hommes, les enfants et les transgenres qui sont en prostitution.

Cette documentation démontre que les organisations qui plaident en faveur d’une banalisation de la prostitution ne représentent qu’une très faible minorité de la population prostituée.

Une survivante qui choisit de demeurer anonyme

Version originale sur www.prostitutionresearch.com

Traduction : Martin Dufresne

Mis en ligne sur Sisyphe, le 1 avril 2012


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2012
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin