| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






vendredi 19 août 2011

Rassemblement de soutien à Nafissatou Diallo, le 23 août, à Rennes

par Collectif de solidarité avec Nafissatou Diallo






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Procès du Carlton : le cri de colère de « Jade », ex-prostituée
L’affaire DSK : le privé est bien politique
C’est à Nafissatou Diallo que DSK devrait présenter des excuses !
Affaire DSK - "Amour à la française" ou sport de combat ?
L’indécent retour médiatique de DSK
Affaire DSK - Quand une femme est agressée, le doute n’est pas permis
Affaire DSK - La négation du crime de viol
Affaire DSK - Une rentrée qui laisse un goût amer dans la bouche...
Affaire DSK - La prétendue séduction "à la française" n’est que de la violence sexuelle
Canada - Pétition de soutien à Nafissatou Diallo, une Africaine, qui accuse Dominique Strauss-Kahn de viol
Rien de ce qui est sexuel ne serait criminel : la violence sexiste occultée dans l’affaire DSK
Affaire DSK/AS : Autopsie d’un soulagement
Affaire DSK - Un comité de soutien français à Nafissatou Diallo, présumée victime d’agression sexuelle
Affaire DSK - Pourquoi la presse française élude-t-elle des faits connus outre-Atlantique ?
Déclaration concernant les poursuites intentées contre Dominique Strauss-Kahn aux États-Unis et en France - Des groupes de femmes appellent à la justice dans les causes de violence sexuelle
Statement on Cases Against Dominique Strauss-Kahn in the US and in France - Women’s groups call for justice in cases of sexual violence
Affaire DSK - Et si c’était l’inverse ?
L’affaire DSK - Faits nouveaux : Strauss-Kahn reste un violeur présumé
Affaire DSK : à qui profite le crime ?
Affaire D. Strauss-Kahn - Les informulés d’une rhétorique sexiste comme dans l’affaire Polanski
Affaire Dominique Strauss-Kahn - Les féministes américaines exigent que justice soit faite
L’affaire DSK : résumons
L’affaire DSK, un scandale qui fera date pour les femmes
Affaire D. Strauss-Kahn - Non à la banalisation du viol
Affaire D. Strauss-Kahn : "Oui, il faut prendre au sérieux la femme victime !"
Affaire DSK - Sexisme : ils se lâchent, les femmes trinquent !
Affaire DSK - Autre pays...
Affaire Dominique Strauss-Kahn - On oublie un détail d’importance : le consentement !
Affaire Dominique Strauss-Kahn - Liberté oui, mais en toute égalité !
Affaire D. Strauss-Kahn - Éloge du consentement
Le fantasme d’une femme de chambre : être violée par un puissant ?
Affaire Dominique Strauss-Kahn : victime contre victime ?
Ma réponse aux défenseurs trop zélés de DSK
Le traitement de l’affaire Dominique Strauss-Kahn entretient la confusion des esprits
L’affaire DSK et l’omerta sur les violences sexuelles en France
Dominique Strauss-Kahn - Le risque de dénoncer
Affaire DSK - Chronique de Carolne Fourest sur France Culture







Rennes, Place du Parlement de Bretagne, mardi 23 août 2011 de 18h

Solidarité avec celles qui résistent aux violences des hommes

En prenant la parole, en faisant appel à la justice contre le violeur Dominique Strauss-Kahn, Nafissatou Diallo se défend, se protège, participe à mettre fin au silence assourdissant entourant les violences sexuelles contre les femmes et les lesbiennes. En France, seulement 5 % à 10 % des viols sont dénoncés aux autorités judiciaires et une infime partie de ces procès aboutissent à des condamnations.

Le 23 août 2011, le procureur doit annoncer si les poursuites contre Dominique Strauss-Kahn sont maintenues et donnent lieu à un procès en pénal. L’issue judiciaire ne doit pas être confondue avec la vérité. Nous devons femmes/lesbiennes/féministes nous rassembler pour soutenir Nafissatou Diallo, saluer son courage et sa détermination. Soutenons inconditionnellement Nafissatou Diallo, quelle que soit la décision du Procureur et de la Justice.

Dans le cadre de « l’affaire DSK » la culpabilité n’a qu’un seul visage, celui d’un violeur protégé par des complices et un système puissant.
En nous rassemblant, femmes, lesbiennes, féministes nous refusons d’être complices de la complicité des hommes.

"J’ai souffert ces dernières semaines, ma fille aussi. Nous pleurons tous les jours. Nous ne pouvons pas dormir. Ma famille et moi souffrons beaucoup. Je suis ici devant vous car on m’a traitée de beaucoup de mauvaises choses. Il faut que je sois ici devant vous pour faire savoir au monde que cela n’est pas vrai. J’ai promis à ma fille d’être forte. Je ne veux pas que ce qui m’est arrivé arrive à d’autres femmes." Nafissatou Diallo 28/07/2011

La stratégie de défense de Dominique Strauss-Kahn, le doute systématique sur le témoignage de Nafissatou Diallo relayé par les médias et ses amis, prouve combien les hommes se soutiennent, ils ont l’argent et les positions dominantes pour essayer de nous faire taire. Ces tentatives pour porter atteinte à l’honorabilité de Nafissatou Diallo ne sont pas seulement à considérer comme la continuation d’un acte criminel, mais comme une nouvelle agression contre celle qui ose dénoncer les violences.

Ce que le viol commis par DSK révèle, c’est la solidarité conquérante et méprisante des hommes entre eux à l’égard des femmes et des gens de peu.

Pour preuve, dans la lettre du procureur Cyrus Vance aux avocats de DSK, trois des quatre points évoqués pour mettre en doute les accusations de Nafissatou Diallo concernent directement ou indirectement les conditions de son immigration aux États-Unis. Dans une affaire de viol, la victime se voit reprocher de fausses déclarations de revenus pour conserver le bénéfice d’un logement social. Dans le même temps, aucune des preuves médico-légales attestant des violences et du viol n’a été réfuté ni par le procureur, ni par les avocats de Dominique Strauss Kahn.

Nous exigeons que justice soit faite. Le viol est toujours une question de pouvoir et de domination. C’est une violence sexuée. Les viols sont un des instruments qu’utilisent les hommes pour détruire, annihiler, contrôler les femmes et les lesbiennes. Ils s’attaquent à nos corps, dans la famille, au travail, dans la rue. Les violences sexuelles des hommes ne connaissent pas de limites.

Filles, femmes, lesbiennes, féministes organisons nous !

A l’image de Nafissatou Diallo, prenons la parole, défendons-nous !

Le violeur n’est pas un monstre, c’est le pur produit de l’hétéropatriarcat.

Les monstres, ça n’existe pas, les violeurs oui !

C’est un père, c’est un ami, c’est un collègue, c’est un frère, c’est un voisin. Combien de DSK ?!

Solidarité avec toutes celles qui ont parlé, qui parlent, qui parleront.

Que nos histoires entrent en résonnance et qu’elles se transforment en sororité.

Le silence ne nous protège pas, dénonçons les violeurs !

Collectif de solidarité avec Nafissatou Diallo, Rennes, août 2011

Mis en ligne sur Sisyphe, le 19 août 2011


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Collectif de solidarité avec Nafissatou Diallo



Plan-Liens Forum

  • Rassemblement de soutien à Nafissatou Diallo, le 23 août, à Rennes
    (1/2) 22 août 2011 , par Internaute

    rép: Nadia Lallali
  • Rassemblement de soutien à Nafissatou Diallo, le 23 août, à Rennes
    (2/2) 20 août 2011 , par merlhyne

    rép: Paris-Guadeloupe
    rép: Internaute
    rép: Marina




  • Rassemblement de soutien à Nafissatou Diallo, le 23 août, à Rennes
    22 août 2011 , par Internaute   [retour au début des forums]

    Ce que révèle l’abandon de l’accusation par le procureur, c’est que Jean de La Fontaine avait raison : "Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous feront blanc ou noir".

    Un raisonnement imbécile ; "Si tu as déjà menti au cours de ta vie, tu ne peux avoir été violée par DSK."

    Et pourquoi pas ce raisonnement : "Si DSK a déjà agressé ou harcelé au cours de sa vie, il peut bien avoir violé cette femme de chambre".

    Rassemblement de soutien à Nafissatou Diallo, le 23 août, à Rennes
    20 août 2011 , par merlhyne   [retour au début des forums]
    honteux

    c’est une affabulatrice, comment peut on soutenir une personne ainsi...qui ne cherche que l’appât du gain - dommage pour les personnes qui subissent réellement des adressions !!!!!!
    sommes nous Français ?


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2011
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin