| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 19 juin 2010

Maintenant, vous allez nous entendre !






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Remettre en question la notion d’identité de genre et le silence imposé à l’analyse féministe
Toronto - Un éminent chercheur congédié pour son approche prudente face à la dysphorie du genre chez les enfants
Le Conseil québécois LGBT demande à Lise Payette de clarifier ses propos
Règlement pour les transgenres au Québec - Être femme est-il un privilège ?
Mention du sexe pour les personnes transgenres - Un vrai problème, mais une mauvaise solution
La pièce "Les monologues du vagin" annulée parce que jugée non inclusive pour les transgenres
Transgenres - Le point de vue des femmes complètement occulté
Transgenres et « black faces », même combat ?
Mon genre, ton genre, mais quel genre ?
Des groupes dénoncent le mot d’ordre de la Marche des Fiertés de Lyon qui amalgame trans, PMA, IVG, GPA et prostitution
Inégalité hommes-femmes - Combien de temps le mouvement LGBT va-t-il pouvoir se cacher derrière son petit doigt ?
Le queer, un nouvel emballage pour un vieux patriarcat
II. Genre et sexualité : convergences et divergences du féminisme radical et de la théorie queer
I. Qu’est-ce que le genre ? D’où vient la confusion qui l’entoure ?
À qui appartient le genre ? Rapports entre féminisme radical et idéologie transgenre
La théorie "queer" et la violence contre les femmes
Lesbophobie, homophobie, sexisme : vers un nouveau délai de prescription
Le mariage de mon fils
Après la Marche des lesbiennes, un lieu pour répondre à nos questions
"LESBIANA - Une Révolution parallèle". Entretien avec la réalisatrice Myriam Fougère
Témoignage - Comportement destructeur au sein d’un couple lesbien
L’Enchilada - En finir avec l’objectification de notre corps
Si nous parlions de parentalité plutôt que d’homoparentalité
La violence lesbophobe et ses conséquences
La longue marche vers l’égalité pour les gais et les lesbiennes du Québec
Ce qu’il faut savoir de la déclaration de l’ONU sur la dépénalisation de l’homosexualité
10-13 avril 2009 à Toulouse : Bagdam. Colloque international d’Études lesbiennes
25 messagers et messagères anti-préjugés homophobes
Psychanalyse, société et "vie lesbienne", rien qu’une incompatibilité d’hu-moeurs ?
Tout sur l’amour
Le Canada devient le 3e pays à reconnaître le mariage entre personnes de même sexe
Protestations internationales contre l’assassinat de FannyAnn Eddy, militante de l’Association lesbienne et gaie de la Sierra Leone
L’humanitarisme républicain contre les mouvements homo
« Débander la théorie queer », un livre de Sheila Jeffreys
La pensée "queer" et la déconstruction du sujet lesbien
Le mariage, reflet de la société
Les « vérités » contradictoires de l’Église catholique sur le mariage gai
Mariage des conjoint-es de même sexe : une question de droit civil, non de religion.
L’amour en plus
Carnet de voyage
Homoparentalité ou pluriparentalité







Je suis lesbienne
J’ai 30 ans
J’ai pas envie de devenir trans
J’ai pas envie de faire du sex
J’ai pas envie de niquer mon genre
J’ai pas envie d’aller dans une sexparty
J’ai pas envie de m’appeler Bradley
J’ai pas envie d’être un boy ni un boï
J’ai pas envie de prendre de la testo
J’ai pas envie d’être à la mode
J’ai pas envie d’être baisable
J’ai pas envie de défendre des bourgeois mythomanes qui se disent « putes »
J’ai pas envie d’avoir la liberté de détruire mon corps
Je suis lesbienne
J’ai 30 ans
J’ai pas envie de devenir trans
J’ai pas envie de faire du sex
J’ai pas envie de niquer mon genre
J’ai pas envie d’aller dans une sexparty
J’ai pas envie de m’appeler Bradley
J’ai pas envie d’être un boy ni un boï
J’ai pas envie de prendre de la testo
J’ai pas envie d’être à la mode
J’ai pas envie d’être baisable
J’ai pas envie de défendre des bourgeois mythomanes qui se disent « putes »
J’ai pas envie d’avoir la liberté de détruire mon corps
J’ai pas envie de lire Têtu
J’ai pas envie de lire Delorme
J’ai pas envie de regarder des performances interminables où des bis me montrent le fond de leur… pensée
J’ai pas envie de regarder des performances interminables où on communie devant le dieu phallus
J’ai pas envie d’être queer
J’ai pas envie de me travestir et de prendre une photo où je fais la gueule
J’ai pas envie de te dire si je suis butch ou fem
J’ai pas envie de donner de l’argent à des auteurs incompréhensibles
J’ai pas envie d’être un félin qui a déteint
J’ai pas envie d’écouter des faux-précaires/vrais-universitaires/vrais-bourgeois/vrais-opportunistes
J’ai pas envie d’écouter des fausses nouvelles lesbiennes / vraies hétéros pré-mariage-avec-vieux-con-riche
J’en ai rien à foutre qu’ils me trouvent ringarde
J’en ai rien à foutre qu’ils me trouvent réac’
J’ai envie de m’éclater avec mes copines
J’ai envie d’être fière d’être lesbienne
J’ai envie d’être fière de mes seins
J’ai envie d’être fière de mon corps
J’ai envie que tu sois fière de mon corps
J’ai envie d’être fière de ton corps
J’aime les vieilles lesbiennes
J’aime les créatrices lesbiennes
J’aime nos politiques lesbiennes
J’aime quand on se bat contre les violeurs
J’aime quand on aide une copine
J’aime quand une copine nous sourit
J’aime pas l’ordre établi
J’aime pas les pseudos révoltés bouffés par le système
J’aime les voix des femmes et des lesbiennes
J’aime celles qui mettent les mains dans le cambouis
J’aime pas celles qui deviennent des ceux qui théorisent
J’aime quand on invente autre chose
J’aime pas quand on reproduit l’ordre établi au bistouri
J’aime pas quand on reproduit l’ordre établi des clients
Je suis plusieurs
On en a marre de vous entendre
On en a marre de vous voir
On a attendu longtemps pour savoir qui vous étiez
De quel côté vous alliez basculer
Maintenant on sait et on va se défendre
Maintenant vous allez vous taire et vous allez nous entendre

Moi, nous, lesbiennes

Pour nous joindre.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 2 juin 2010.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2010
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin