| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 20 février 2016

Le Conseil québécois LGBT demande à Lise Payette de clarifier ses propos






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Remettre en question la notion d’identité de genre et le silence imposé à l’analyse féministe
Toronto - Un éminent chercheur congédié pour son approche prudente face à la dysphorie du genre chez les enfants
Règlement pour les transgenres au Québec - Être femme est-il un privilège ?
Mention du sexe pour les personnes transgenres - Un vrai problème, mais une mauvaise solution
La pièce "Les monologues du vagin" annulée parce que jugée non inclusive pour les transgenres
Transgenres - Le point de vue des femmes complètement occulté
Transgenres et « black faces », même combat ?
Mon genre, ton genre, mais quel genre ?
Des groupes dénoncent le mot d’ordre de la Marche des Fiertés de Lyon qui amalgame trans, PMA, IVG, GPA et prostitution
Inégalité hommes-femmes - Combien de temps le mouvement LGBT va-t-il pouvoir se cacher derrière son petit doigt ?
Le queer, un nouvel emballage pour un vieux patriarcat
II. Genre et sexualité : convergences et divergences du féminisme radical et de la théorie queer
I. Qu’est-ce que le genre ? D’où vient la confusion qui l’entoure ?
À qui appartient le genre ? Rapports entre féminisme radical et idéologie transgenre
La théorie "queer" et la violence contre les femmes
Lesbophobie, homophobie, sexisme : vers un nouveau délai de prescription
Le mariage de mon fils
Après la Marche des lesbiennes, un lieu pour répondre à nos questions
"LESBIANA - Une Révolution parallèle". Entretien avec la réalisatrice Myriam Fougère
Témoignage - Comportement destructeur au sein d’un couple lesbien
L’Enchilada - En finir avec l’objectification de notre corps
Si nous parlions de parentalité plutôt que d’homoparentalité
Maintenant, vous allez nous entendre !
La violence lesbophobe et ses conséquences
La longue marche vers l’égalité pour les gais et les lesbiennes du Québec
Ce qu’il faut savoir de la déclaration de l’ONU sur la dépénalisation de l’homosexualité
10-13 avril 2009 à Toulouse : Bagdam. Colloque international d’Études lesbiennes
25 messagers et messagères anti-préjugés homophobes
Psychanalyse, société et "vie lesbienne", rien qu’une incompatibilité d’hu-moeurs ?
Tout sur l’amour
Le Canada devient le 3e pays à reconnaître le mariage entre personnes de même sexe
Protestations internationales contre l’assassinat de FannyAnn Eddy, militante de l’Association lesbienne et gaie de la Sierra Leone
L’humanitarisme républicain contre les mouvements homo
« Débander la théorie queer », un livre de Sheila Jeffreys
La pensée "queer" et la déconstruction du sujet lesbien
Le mariage, reflet de la société
Les « vérités » contradictoires de l’Église catholique sur le mariage gai
Mariage des conjoint-es de même sexe : une question de droit civil, non de religion.
L’amour en plus
Carnet de voyage
Homoparentalité ou pluriparentalité







Montréal, le 19 février 2016 – Suite à la parution de la chronique de Lise Payette intitulée « Claude Jutra était mon ami » dans Le Devoir d’aujourd’hui, le Conseil québécois LGBT dénonce l’amalgame qui y est fait entre homosexualité et pédophilie.

« Mme Payette semble confondre les luttes pour les droits des lesbiennes et des gais avec les actes graves que l’on reproche actuellement à Claude Jutra, soit celles d’agressions sexuelles sur un mineur. Ces actes ne sont liés au mouvement LGBT d’aucune façon », a affirmé cet après-midi Marie-Pier Boisvert, directrice générale du Conseil québécois LGBT.

« Si Mme Payette a raison sur l’évolution des mœurs en matière de respect des minorités sexuelles au Québec, elle se trompe en faisant un amalgame entre l’orientation sexuelle de M. Jutra et les récentes révélations à son sujet. »

Le Conseil rappelle que le nœud du problème se trouve dans la notion de consentement, où il est clair dans la loi qu’un enfant ne peut consentir de manière éclairée à une relation sexuelle avec un adulte, quelle que soit la situation.

« Mais ce que les personnes LGBT font entre adultes consentants n’a rien à voir avec cette affaire », rajoute Mme Boisvert.

Finalement, le Conseil québécois LGBT souhaite que Mme Payette et Le Devoir clarifient publiquement les propos en question : « Propager l’idée que l’homosexualité et la pédophilie sont une seule et même chose, c’est extrêmement dangereux. Nous pensons que le débat public sur l’affaire Jutra doit se faire sans avoir à recourir à de vieux préjugés sur les communautés LGBT », conclut Mme Boisvert.

Source :
Marie-Pier Boisvert, directrice générale
Bureau : (514) 759-6844 - Courriel

À propos du Conseil québécois LGBT
Le Conseil est un lieu de militantisme, d’analyse, de réflexion, de dialogue, de débat, de sensibilisation et de formation. Il agit à titre de porte-parole et d’interlocuteur privilégié auprès des instances décisionnelles, tant politiques que sociales, relativement à la qualité et aux conditions de vie des personnes LGBT et de leur communauté. Il fait la promotion des contributions individuelles et collectives des personnes LGBT et de leur communauté à la société.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 19 février 2016


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Plan-Liens Forum

  • Le Conseil québécois LGBT demande à Lise Payette de clarifier ses propos
    (1/3) 22 février 2016 , par Suzanne Beaulne

  • Le Conseil québécois LGBT demande à Lise Payette de clarifier ses propos
    (2/3) 20 février 2016 , par Sisyphe

  • Le Conseil québécois LGBT demande à Lise Payette de clarifier ses propos
    (3/3) 19 février 2016 , par Tracy Allard





  • Le Conseil québécois LGBT demande à Lise Payette de clarifier ses propos
    22 février 2016 , par Suzanne Beaulne   [retour au début des forums]

    Madame Payette n’est pas une sexologue ; elle ne connait pas toute la terminologie reliée à ces disciplines récentes : la sexologie et la criminologie. Ce n’est pas une experte auto-proclamée ni un donneur de leçons mal chaussé. Elle choisit d’ignorer que beaucoup lui en veulent de ne pas être une femme parfaite : d’être âgée et de ne pas s’occuper de jardinage. De vouloir revitaliser un féminisme tel qu’elle le conçoit et que certains qualifient de « blanc », de « bourgeois », de « has been ». Quoi de pire à notre époque !

    Le Conseil québécois LGBT demande à Lise Payette de clarifier ses propos
    20 février 2016 , par Sisyphe   [retour au début des forums]

    Depuis une semaine on parle de Jutra comme pédocriminel et Mme Payette parle d’homosexualité et des collèges de l’époque. Une grande différence entre homosexualité et pédocriminalité (pédophilie, selon certains). Un glissement ambigu, bien qu’on ne doute pas que Mme Payette désapprouve la pédocriminalité.

    Le Conseil québécois LGBT demande à Lise Payette de clarifier ses propos
    19 février 2016 , par Tracy Allard   [retour au début des forums]

    Je ne vois dans l’article du Devoir aucun amalgame entre homosexualité et pédophilie. C’est quoi cette accusation ?


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2016
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin