| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






vendredi 31 décembre 2010

Femmes canadiennes, statut familial et travail rémunéré

par Statistique Canada






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Femmes immigrantes et métiers majoritairement masculins (FIMM) -Trousse d’outils pour les organismes en employabilité
Hausse de la contribution parentale dans les services de garde : des mères gagnant des salaires modestes seront-elles tentées de retourner au foyer ?
Jusqu’à quel point laissera-t-on la crise du logement s’aggraver avant d’agir ?
Travailleuses domestiques - Pour en finir avec la discrimination, la ministre du Travail doit faire ses devoirs
Les femmes de carrière freinées par le vieux modèle masculin, non par la "peur du succès"
Une étude de l’IRIS confirme les craintes du milieu communautaire : l’autonomie de plusieurs organismes est menacée
Parité au conseil d’administration des entreprises : la ministre Maltais "croise les doigts" pour que l’objectif soit atteint
Stratégie d’action de la Table des partenaires influents : le Conseil du statut de la femme invite les sociétés québécoises à emboîter ce pas dans la bonne direction
L’OIT dénonce la discrimination envers les femmes dans le domaine de la science et de la technologie
La syndicaliste et féministe Madeleine Parent est décédée
Le fractionnement du revenu, une invitation à la guerre contre l’égalité des femmes
Occupons le patriarcat ! Apportons le féminisme à Wall Street dès maintenant
"Ethical oil" et les effets réels des sables bitumineux sur les femmes
Le processus de sélection des candidats est discriminatoire pour les femmes immigrantes, selon le CSF
Travailleuses domestiques - Renouer avec la dignité
Reconnaissance de l’immigration féminine et de ses particularités
Des mesures concrètes pour Intégrer les femmes aux grands choix économiques, sociaux et environnementaux
Où sont les femmes dans la gouvernance des entreprises au Québec ?
Commentaires sur le projet de règlement concernant la déclaration de l’employeur en matière d’équité salariale
Une vision féministe de l’économie
Réforme du Régime de rentes du Québec - Le CSF s’inquiète de modifications qui pourraient entraîner la diminution des rentes pour de nombreuses femmes
Semaine de la dignité des personnes assistées sociales







Le présent communiqué est fondé sur la première section de la plus récente édition de Femmes au Canada, une publication périodique de Statistique Canada.

Ce chapitre analyse l’évolution de l’activité des Canadiennes sur le marché du travail entre 1976 et 2009 à l’aide des données de l’Enquête sur la population active.

Le chapitre sur le bien-être économique des femmes* sera diffusé plus tard en décembre 2010. D’autres chapitres, qui devraient paraître en 2011, traiteront des caractéristiques démographiques, de l’éducation, de la santé et de la situation des femmes dans le ménage. Des chapitres portant sur les femmes autochtones, les immigrantes, les femmes ayant une incapacité et les femmes de minorités visibles seront également publiés.

***

Le taux d’emploi des femmes ayant des enfants a connu une progression constante au cours des trois dernières décennies. En 2009, 72,9 % des femmes ayant des enfants de moins de 16 ans à la maison occupaient un emploi, ce qui est près de deux fois le taux de 39,1 % enregistré en 1976.

La présente analyse du travail rémunéré chez les femmes fait état de changements considérables en ce qui a trait à leur activité sur le marché de l’emploi au cours de la période à l’étude. De façon générale, le taux d’emploi des femmes a suivi une tendance à la hausse depuis 1976, année où il s’établissait à 41,9 %, bien que les femmes soient toujours moins susceptibles que les hommes d’occuper un emploi. En 2009, environ 8,1 millions de femmes occupaient un emploi rémunéré au Canada, ce qui représente un taux d’emploi de 58,3 % par rapport à 65,2 % chez les hommes.

Le taux d’emploi des femmes ayant des enfants de moins de 3 ans s’élevait à 64,4 % en 2009, ce qui est plus du double du taux de 27,6 % enregistré en 1976. Par ailleurs, 11,9 % des femmes occupées étaient des travailleuses autonomes en 2009, comparativement à 8,6 % en 1976.

En 2009, près des trois quarts des femmes occupant un emploi travaillaient à temps plein. Elles étaient cependant plus susceptibles que les hommes de travailler à temps partiel.

La majorité des femmes occupant un emploi continuent à travailler dans des professions à prédominance féminine. Toutefois, les femmes ont accru leur représentation dans plusieurs secteurs d’activité, dont celui des affaires et de la finance.

Les femmes sont moins durement touchées que les hommes par le ralentissement économique

Les femmes moins durement touchées que les hommes par le récent ralentissement économique parce que le secteur des emplois de services a été moins touché

De 2008 à 2009, le taux d’emploi des hommes a fléchi de 2,9 points de pourcentage pour s’établir à 65,2%, ce qui cadre avec les tendances dégagées lors de la récession du début des années 1980 et de celle des années 1990.

Par contre, le taux d’emploi des femmes n’a baissé que de un point de pourcentage en 2009, après avoir atteint un sommet sans précédent de 59,3% en 2008.

En 2009, le nombre de chômeuses était de 608 000, comparativement à 487 000 en 2008 et à 476 000 en 2007. Le taux de chômage des femmes est passé à 7,0 % en 2009, soit le taux le plus élevé enregistré depuis 2003. Chez les hommes, cependant, il atteignait 9,4 %, soit le plus haut niveau depuis 1996.

Le ralentissement économique a touché plus durement les hommes, car les pertes d’emplois en 2009 ont surtout touché les secteurs d’activité à prédominance masculine, dont celui de la production des biens, et principalement ceux de la fabrication, de la construction et des ressources naturelles.

Toutefois, plus de femmes travaillaient dans le secteur des services, par exemple dans les soins de santé et l’assistance sociale ainsi que dans l’enseignement, où l’emploi a continué à progresser.

Plus de mères occupent un emploi

Le taux d’emploi des femmes ayant des enfants a fortement augmenté au cours des trois dernières décennies. Les mères demeurent cependant moins susceptibles que les femmes sans enfant d’occuper un emploi.

En 2009, 72,9 % des femmes ayant des enfants de moins de 16 ans à la maison faisaient partie de la population active occupée, comparativement à 80,4 % des femmes âgées de moins de 55 ans sans enfant.

L’activité sur le marché du travail des femmes ayant de jeunes enfants a progressé de manière constante. En 2009, 64,4 % des femmes ayant des enfants de moins de 3 ans occupaient un emploi, ce qui est plus du double du taux de 27,6 % observé en 1976.

Les mères seules sont moins susceptibles que les mères de familles biparentales d’occuper un emploi. En 2009, 68,9 % des mères seules ayant des enfants de moins de 16 ans à la maison avaient un emploi, contre 73,8 % de leurs homologues de familles biparentales.

Il s’agit d’un renversement complet de tendance par rapport à la fin des années 1970, les mères seules étant alors plus enclines à occuper un emploi que ne l’étaient les mères ayant un conjoint.

Les femmes plus susceptibles que les hommes de travailler à temps partiel

En 2009, près de 7 travailleurs à temps partiel sur 10 étaient des femmes, et cette proportion a peu varié au cours des trois dernières décennies.

En 2009, 2,2 millions de femmes travaillaient à temps partiel, c’est-à-dire moins de 30 heures par semaine à leur emploi principal. La proportion de femmes travaillant à temps partiel a augmenté, passant de 23,6 % en 1976 à 26,9 % en 2009. À titre de comparaison, le taux des hommes était de 11,9 % en 2009, ce qui représente moins de la moitié du taux enregistré chez les femmes, mais plus du double de celui observé en 1976.

Par ailleurs, de plus en plus de femmes deviennent travailleuses autonomes. En 2009, près de un million de femmes étaient travailleuses autonomes, soit 11,9 % des femmes de la population active occupée, comparativement à 8,6 % en 1976.

Le travail autonome a connu une croissance à peu près aussi rapide chez les femmes que chez les hommes ces deux dernières décennies, et ce, même si les femmes demeurent moins susceptibles que les hommes de travailler à leur compte.

Les femmes représentaient 35,5 % de l’ensemble des travailleurs autonomes en 2009, en hausse par rapport au taux de 31,2 % enregistré en 1990 et à celui de 26,3 % observé en 1976.

Les femmes demeurent concentrées dans les professions à prédominance féminine

La majorité des femmes au travail continuent d’occuper des emplois à prédominance féminine, bien que ce phénomène se soit légèrement estompé au cours des deux dernières décennies.

En 2009, 67,0 % des femmes occupées oeuvraient dans les secteurs de l’enseignement, des soins infirmiers et autres professions du domaine de la santé, du travail de bureau ou d’administration ainsi que des ventes et des services. En revanche, 31,0 % des hommes occupés travaillaient dans ces secteurs.

Parallèlement, la représentation des femmes s’est accrue dans plusieurs secteurs d’activité. Par exemple, elles constituaient 51,2 % des professionnels du secteur des affaires et de la finance en 2009, comparativement à 38,3 % en 1987. La proportion de femmes occupées a augmenté dans les postes de diagnostic et de traitements médicaux ainsi que dans les professions liées à la santé.

Les femmes représentaient 55,2 % des médecins, dentistes et autres professionnels du domaine de la santé en 2009 et 72,5 % des travailleurs oeuvrant dans le secteur des sciences sociales et de la religion.

- Définitions, source de données et méthodes : numéro d’enquête 3701.
Le chapitre « Travail rémunéré » de la publication Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe, 1976 à 2009, sixième édition (89-503-X, gratuite), est maintenant accessible à partir du module Publications de notre site Web, sous l’onglet Ressource clé.

Pour obtenir plus de renseignements ou pour en savoir davantage sur les concepts, les méthodes et la qualité des données, communiquez avec les Services à la clientèle au 613-951-5979 ou par (courriel), Division de la statistique sociale et autochtone.

* Lire aussi : « Femmes au Canada : bien-être économique ».

Source : Communiqué, Statistique Canada, Le Quotidien, 9 décembre 2010.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 29 décembre 2010


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Statistique Canada



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2010
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin