| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 6 octobre 2011

"Ethical oil" et les effets réels des sables bitumineux sur les femmes

par Kim Cornelissen, consultante en développement régional et international






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Femmes immigrantes et métiers majoritairement masculins (FIMM) -Trousse d’outils pour les organismes en employabilité
Hausse de la contribution parentale dans les services de garde : des mères gagnant des salaires modestes seront-elles tentées de retourner au foyer ?
Jusqu’à quel point laissera-t-on la crise du logement s’aggraver avant d’agir ?
Travailleuses domestiques - Pour en finir avec la discrimination, la ministre du Travail doit faire ses devoirs
Les femmes de carrière freinées par le vieux modèle masculin, non par la "peur du succès"
Une étude de l’IRIS confirme les craintes du milieu communautaire : l’autonomie de plusieurs organismes est menacée
Parité au conseil d’administration des entreprises : la ministre Maltais "croise les doigts" pour que l’objectif soit atteint
Stratégie d’action de la Table des partenaires influents : le Conseil du statut de la femme invite les sociétés québécoises à emboîter ce pas dans la bonne direction
L’OIT dénonce la discrimination envers les femmes dans le domaine de la science et de la technologie
La syndicaliste et féministe Madeleine Parent est décédée
Le fractionnement du revenu, une invitation à la guerre contre l’égalité des femmes
Occupons le patriarcat ! Apportons le féminisme à Wall Street dès maintenant
Le processus de sélection des candidats est discriminatoire pour les femmes immigrantes, selon le CSF
Travailleuses domestiques - Renouer avec la dignité
Reconnaissance de l’immigration féminine et de ses particularités
Des mesures concrètes pour Intégrer les femmes aux grands choix économiques, sociaux et environnementaux
Où sont les femmes dans la gouvernance des entreprises au Québec ?
Femmes canadiennes, statut familial et travail rémunéré
Commentaires sur le projet de règlement concernant la déclaration de l’employeur en matière d’équité salariale
Une vision féministe de l’économie
Réforme du Régime de rentes du Québec - Le CSF s’inquiète de modifications qui pourraient entraîner la diminution des rentes pour de nombreuses femmes
Semaine de la dignité des personnes assistées sociales







Les compagnies pétrolières qui sont impliquées dans les sables bitumineux savent très bien que leurs actions n’ont RIEN d’environnemental. Cette industrie a maintes fois été dénoncée comme étant dangereuse pour les humains, la faune et la flore, comme étant responsable de l’accélération des dérèglements climatiques, comme étant très assoiffée en eau et en énergie, bref, qu’elle n’est pas un modèle de développement durable.

Ces entreprises sont bien conscientes qu’elles sont perçues comme étant "les bad boys". Pour faire oublier leur côté moins reluisant, les "spins doctors" de l’industrie ont décidé de faire comme des enfants de quatre ans qui veulent se faire oublier : on dit que l’autre est bien pire que soi ! C’est littéralement ce qu’ils font avec la campagne Ethical oil, en parlant de l’Arabie saoudite et du traitement réservé aux femmes là-bas. Mais, contrairement aux enfants, l’industrie en rajoute avec une stratégie perverse où les sables bitumineux deviennent la solution vertueuse aux aberrations du concurrent. C’est d’une cruauté quasi-surréaliste, totalement absurde et, surtout, absolument hors sujet.

Ne sortez pas tout de suite vos mouchoirs, la campagne publicitaire Ethical oil n’aura AUCUNE influence sur la qualité de vie des Saoudiennes. Ce n’est pas de ça dont il est question ici. C’est un rideau de mots et d’images pour éviter de poser la question qui tue : quelles sont les conséquences de l’industrie pétrolière sur les femmes, saoudiennes ou autres ? Y répondre, c’est faire ressortir la cruauté d’une telle opération de relations publiques.

Dérèglements climatiques

Les dérèglements climatiques ont un impact dévastateur sur… les femmes parce qu’elles meurent bien plus que les hommes des catastrophes climatiques : en 1991, lors des cyclônes du Bengladesh qui ont fait 140 000 morts, 90% étaient des femmes (1), soit plus de 125 000 ! Lors du tsunami thaïlandais de 2004, 80% des victimes étaient des femmes (2) : n’étant pas en public, elles avaient moins eu accès à l’information, elles avaient des personnes à charge et elles ne savaient pas nager ou grimper aux arbres. C’est ça, l’effet des changements climatiques.

Si l’industrie pétrolière veut aider les femmes, qu’elle cesse ses activités et investisse dans les énergies renouvelables en convainquant le gouvernement fédéral d’en faire autant. Faire semblant d’être préoccupé du sort des Saoudiennes en continuant l’extraction des sables bitumineux tout en sachant que ses effets seront dévastateurs pour les femmes du monde entier, c’est de la pure cruauté. Et la prochaine fois qu’on vous dira que le gaz de schiste est essentiel pour remplacer le pétrole et aider ainsi ces "pauvres femmes", faites-leur remarquer que de remplacer du fossile par du fossile, ça n’a pas d’effet sur les femmes, aussi horriblement traitées soient-elles.

P.S. : Ils en rajoutent. Quand les avocats du Royaume de l’Arabie saoudite ont décidé de demandé au CRTC de retirer cette publicité, certains médias ont crié à la censure, critiquant même Margaret Atwood (3) de n’être pas du débat. Exactement la même technique de drapage de vertu en condamnant les autres et en utilisant les femmes comme diversion. Taaaaa ! Ce qui est décourageant, c’est que personne ne questionne cette campagne sous cet angle… On apprend beaucoup de choses quand on lit sur le fondateur de cette campagne publicitaire. Wikipedia. En anglais seulement.

Notes

1. Document pdf en anglais sur www.genderaction.org/.
2. Document pdf en anglais sur http://www.oxfam.org.uk/.
3. Toronto Sun.

Article transmis par l’auteure : site Bebop et cie.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 3 octobre 2011


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Kim Cornelissen, consultante en développement régional et international
Kim Cornelissen

Kim Cornelissen a des baccalauréats en urbanisme et en guitare jazz, ainsi qu’une maîtrise en études urbaines sur le PPP en biogaz entre Volvo et la ville de Göteborg, en Suède. Conseillère depuis 1998 à la municipalité de Saint-Marc-sur-Richelieu, elle est coordonnatrice du Réseau des élues municipales de la Montérégie depuis 2000, consultante en développement régional et international, plus spécifiquement sur les liens Québec-Suède, les questions d’égalité femmes/hommes, le transport et le développement durable. Elle est récipiendaire du Prix 2008 de l’Institut de recherche en économie contemporaine (IRÉC).

Kim Cornelissen a terminé le premier livre d’une série pour enfants et prépare un livre de contes et nouvelles pour femmes et enfants, ainsi qu’un autre sur la relation à l’argent, au désir et au confort. Elle a déjà remporté trois prix littéraires.



Plan-Liens Forum

  • "Ethical oil" et les effets réels des sables bitumineux sur les femmes
    (1/1) 4 octobre 2011 , par Internaute





  • "Ethical oil" et les effets réels des sables bitumineux sur les femmes
    4 octobre 2011 , par Internaute   [retour au début des forums]

    bonjour kim,

    au point où on en est sur notre belle planète (au point où j’en suis, en tous cas) je ne suis pas certaine que je veux savoir grimper aux arbres pour être encore vivante après la catastrophe. je préférerais me noyer et ne pas avoir à revenir dans mon village infecté par le plutonium, et le strontium, et les 150,000 produits chimiques que largue allègrement l’industrie dans la nature. sans parler du reste. Ça m’a fait plaisir de te lire.
    michele briand


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2011
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin