| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 3 mai 2007

Semaine de la dignité des personnes assistées sociales






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Gouvernement du Québec - Austérité : les femmes du domaine administratif ont de quoi s’indigner
Pourquoi j’emmerde la loi sur l’aide de dernier recours
Femmes immigrantes et métiers majoritairement masculins (FIMM) -Trousse d’outils pour les organismes en employabilité
Hausse de la contribution parentale dans les services de garde : des mères gagnant des salaires modestes seront-elles tentées de retourner au foyer ?
Jusqu’à quel point laissera-t-on la crise du logement s’aggraver avant d’agir ?
Travailleuses domestiques - Pour en finir avec la discrimination, la ministre du Travail doit faire ses devoirs
Les femmes de carrière freinées par le vieux modèle masculin, non par la "peur du succès"
Une étude de l’IRIS confirme les craintes du milieu communautaire : l’autonomie de plusieurs organismes est menacée
Parité au conseil d’administration des entreprises : la ministre Maltais "croise les doigts" pour que l’objectif soit atteint
Stratégie d’action de la Table des partenaires influents : le Conseil du statut de la femme invite les sociétés québécoises à emboîter ce pas dans la bonne direction
L’OIT dénonce la discrimination envers les femmes dans le domaine de la science et de la technologie
La syndicaliste et féministe Madeleine Parent est décédée
Le fractionnement du revenu, une invitation à la guerre contre l’égalité des femmes
Occupons le patriarcat ! Apportons le féminisme à Wall Street dès maintenant
"Ethical oil" et les effets réels des sables bitumineux sur les femmes
Le processus de sélection des candidats est discriminatoire pour les femmes immigrantes, selon le CSF
Travailleuses domestiques - Renouer avec la dignité
Reconnaissance de l’immigration féminine et de ses particularités
Des mesures concrètes pour Intégrer les femmes aux grands choix économiques, sociaux et environnementaux
Où sont les femmes dans la gouvernance des entreprises au Québec ?
Femmes canadiennes, statut familial et travail rémunéré
Commentaires sur le projet de règlement concernant la déclaration de l’employeur en matière d’équité salariale
Une vision féministe de l’économie
Réforme du Régime de rentes du Québec - Le CSF s’inquiète de modifications qui pourraient entraîner la diminution des rentes pour de nombreuses femmes







Communiqué

Du 7 au 11 mai, se déroulera la Semaine de la Dignité des personnes assistées sociales. Étant donné la solidarité de votre groupe dans la marche pour la reconnaissance de la citoyenneté des personnes assistées sociales à l’intérieur de la lutte globale contre la pauvreté, voici des informations sur la façon dont les groupes membres du Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ) prévoient célébrer cette semaine.

Nous voulons profiter de cette semaine pour rappeler aux hommes et femmes élues le 26 mars, l’urgence de garantir la couverture des besoins essentiels aux personnes et aux familles à l’aide sociale. Comme action, nous proposons aux groupes soit de rendre visite (la modalité est laissée à l’imagination des groupes locaux) à leur députéE ou de leur envoyer un colis postal. Comme nous souhaitons que ce premier contact marque le départ d’un processus d’éducation pour les éluEs, nous remettrons un document de réflexion (la plateforme du FCPASQ) ainsi qu’un dépliant qui résume les mesures urgentes pour améliorer les conditions de vie des plus pauvres mettre un frein aux préjugés. De plus, tout en rappelant la responsabilité de l’État de garantir à toutes les citoyennes et à tous les citoyens, sans discrimination, les conditions pour exercer leur responsabilité citoyenne dans la dignité, chaque députéE sera invitéE à se positionner par écrit. S’engage-t-il ou non à exercer son pouvoir pour lutter contre la pauvreté et les préjugés ?

En pièces attachées, vous trouverez les outils envoyés aux membres du FCPASQ pour réaliser cette action :
• Une copie de la lettre (lettre aux éluEs) à personnaliser (cette lettre explicite nos revendications et le sens de l’action)
• Le tract explique nos demandes urgentes et donne le sens de la Semaine de la Dignité
• Une formule d’engagement qui peut également être personnalisée par le groupe.
Vous remarquerez que la formule d’engagement laisse un temps de réflexion à la députée ou au député tout en précisant un délai soit le 1er juin.
• La copie de la plateforme a été envoyée par courrier
Cette action pourra aussi se poursuivre durant la semaine du 14 mai.

Nous fêtons notre dignité en continuant à informer les décideurs politiques de la réalité vécue et des responsabilités qui découlent de leur rôle. Au cœur des diverses actions, les membres du FCPASQ rappelleront QUE NOUS EXIGEONS TOUJOURS DES EXCUSES DE MONSIEUR SAM HAMAD, suite aux propos publiés dans Le Journal de Québec, le 23 avril dernier. Si le ministre ne comprend pas la portée de ses paroles, le FCPASQ est prêt à tenir une séance d’information pour le conscientiser à la réalité. Par la suite, il sera en mesure de prendre une décision éclairée concernant notre demande de rétractation.

Je peux déjà vous informer de 2 activités qui se dérouleront lundi. À Montréal, une conférence de presse se déroulera au CAP St Barnabé, à 10h30. Une personne assistée sociale témoignera. Des groupes de la région de Québec feront une tournée des bureaux de députés.

Pour plus d’information : Montréal : 514 987-1989 - Québec : 418 : 622-2620 ; 525-4983 ; 651-4280.

Nicole Jetté


Texte de l’engagement à faire signer par votre député-e : cliquez sur ce document pour le télécharger.

Word - 626 ko

Lettre aux élu-es

« NOTRE PAUVRETÉ NOUS COMBATTONS !
NOTRE DIGNITÉ NOUS AFFIRMONS ! »

Ville, date

Nom de la personne élue le 26 mars dernier
Coordonnées du bureau de comté

(Madame la députée, Monsieur le député,)

Le 26 mars dernier, vous avez été (tout au long de la lettre attention à la féminisation si c’est une candidate élu, élue ou réélu, réélue) comme (député, députée) à l’intérieur (de l’Action démocratique du Québec, du Parti Libéral du Québec , du Parti Québécois). À ce titre, votre principale responsabilité est de préciser des règles de gestion du Bien commun dans le respect des droits fondamentaux, individuels et collectifs, inscrits, entre autres, dans la Déclaration universelle des droits humains.

Nous du (coordonnées du groupe : vous pouvez ajouter un paragraphe qui situe votre groupe avant de dire que vous êtes membre du FCPASQ) sommes membre du Front commun des personnes assistées sociales du Québec (FCPASQ). Cet organisme représente plus de 400 000 citoyenNEs du Québec qui, comme nous, doivent survivre très en deçà du seuil de pauvreté à cause de choix politiques, basés sur des préjugés, que les gouvernements successifs adoptent.

La campagne électorale a fait abstraction de la réalité de plus ou moins 20% de la population en éclipsant les dossiers relatifs à la pauvreté et à l’exclusion sociale. Dans ce contexte, le (sigle de l’organisme), dont la mission première est de travailler à la promotion des intérêts des personnes assistées sociales et la défense de leurs droits collectifs et individuels, profite de la 34e Semaine de la dignité des personnes assistées sociales pour rappeler le projet de société élaboré par et pour les personnes assistées sociales.

Depuis 2004, pour célébrer la Semaine de la dignité des personnes assistées sociales, le thème choisi soit « NOTRE PAUVRETÉ NOUS COMBATTONS ! NOTRE DIGNITÉ NOUS AFFIRMONS ! » démontre le lien inhérent entre la dignité des personnes et la couverture des besoins essentiels.

En 2007, le FCPASQ tient à profiter de cette Semaine pour adresser un message clair à toutes les personnes, élues ou réélues comme membres de l’Assemblée nationale, le 26 mars dernier : les personnes assistées sociales sont des citoyennes à part entière ! La société a la responsabilité de garantir à toutes les citoyennes et à tous les citoyens, sans discrimination, un revenu suffisant pour une véritable couverture des besoins essentiels, c’est une question de dignité.

Voici l’axe à partir duquel les personnes assistées sociales expriment leurs revendications :

L’AIDE SOCIALE EST UN DROIT,
LE BARÈME PLANCHER NOTRE CHOIX !

EN URGENCE, pour se diriger vers une véritable couverture des besoins essentiels, c’est-à-dire la mise en place d’un réel barème plancher, il faut mettre fin à toutes mesures discriminatoires justifiées par des préjugés soient :

1. La fin des catégories à l’aide sociale

La discrimination et l’arbitraire à l’aide sociale, c’est assez ! Ça ne fait que diviser pour mieux nous appauvrir. Toutes les personnes assistées sociales ont droit minimalement au montant accordé actuellement aux personnes dont les contraintes sévères à l’emploi sont reconnues soit 849 $.

2. L’indexation annuelle des prestations

Pour cesser d’appauvrir les plus pauvres, le montant des prestations d’aide sociale doit être indexé à chaque année selon la hausse du coût de la vie.

3. La fin du détournement des pensions alimentaires

Au Québec, il y a des enfants qui sont soutiens de famille... La pension alimentaire versée pour enfant est calculée comme un revenu à l’aide sociale et aux prêts et bourses. Le gouvernement coupe du chèque d’aide sociale du parent une partie du montant reçu en pension pour son enfant. VOLER NOS ENFANTS, ÇA SUFFIT !
Pour le FCPASQ, ces revendications s’enracinent dans l’expérience vécue au jour le jour depuis 35 ans, avec des personnes assistées sociales de diverses régions du Québec. En 1996, suite à un processus de réflexion et d’analyse, une plateforme de revendications a vu le jour. Celle-ci est issue de constats réels et de besoins essentiels quotidiennement bafoués.

Aujourd’hui, nous vous transmettons une copie de cette plateforme, synthèse de notre projet de société. Nous y annexons un dépliant qui résume nos revendications urgentes ainsi qu’une formule d’engagement de votre part. (Cette formule, nous reviendrons la chercher le....OU nous demandons de nous la retourner par la poste ou par télécopieur pour le 1er juin. (NE PAS OUBLIER D’INSCRIRE LES COORDONNÉES DU GROUPE SUR LA FORMULE D’ENFGAGEMENT)

Nous attendons une réponse de votre part. Nous réclamons des politiciennes et des politiciens et, de façon toute particulière, de vous, (madame, monsieur comme député, députée de comté), des engagements concrets qui vont dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des personnes assistées sociales et le respect des droits.

Salutations distinguées,

Mis en ligne sur Sisyphe, le 3 mai 2007


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2007
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin