| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






2003

Marie Trintignant a succombé à des coups violents (Le Monde)






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Droit dans la nuit… À Marie Trintignant…
Marie Trintignant a été tuée par un homme violent : Bertrand Cantat
Réponse à Wajdi Mouawad - Lettre à Marie Trintignant
Affaire Mouawad-Cantat - L’absence
Bertrand Cantat au TNM : mépris et manque de jugement
Cantat-Mouawad-TNM – La cérémonie du pardon
Cantat bientôt libéré ? Qu’attend-on ? Le prochain meurtre ?
"Méfaits divers", de Xavier Cantat, un livre non grata
À la fenêtre
La violence sexiste tue
Marie Trintignant
Mort de Marie Trintignant - Nul n’a su contourner l’agresseur
Que Marie Trintignant ne soit pas morte pour rien !







Une semaine après la querelle violente entre le chanteur de rock Bertrand Cantat et sa compagne Marie Trintignant, qui a coûté la vie à l’actrice, la thèse des coups mortels a pris du poids avec le rapport provisoire d’autopsie, tandis que le chanteur a plaidé "un accident après lutte".

De source judiciaire, dimanche 3 août, on apprenait que le rapport, encore provisoire, de l’autopsie de Marie Trintignant, décédée vendredi matin à l’hôpital, à Neuilly (Hauts-de-Seine), après avoir été rapatriée la veille de Vilnius, confirmait que l’actrice avait reçu des coups violents "au visage et autour du visage".

(...)

L’après-midi précédente, Samuel Benchetrit avait envoyé à Marie Trintignant un SMS. Ce message, purement professionnel, évoquait la prochaine sortie du film sur la chanteuse Janis Joplin, que Samuel Benchetrit avait tourné avec son ex-épouse, mais il se terminait par un mot tendre, qui aurait agacé le chanteur. Dans la nuit, les deux hommes se sont appelés plusieurs fois, Bertrand Cantat rassurant l’ex-mari de Marie Trintignant en lui disant que cette dernière n’avait qu’un petit œil au beurre noir et qu’elle dormait.

(...)

Lire l’article ici


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2003
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin