| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 25 août 2018

L’été du rêve

par Élaine Audet






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Cet amour-là
Passage de l’ange
La démesure du bleu
Impromptu
Monter en amour
L’hiver secret des mots
Force de gravité
L’art obscur du désir
Dialogue avec l’éclair
La quête
Lettre à l’autre de soi
Le parlamour
Pierres de mer
Le rêve de voler
Tutoyer l’infini
Le voyage
Sablier
Dworkin - L’envers de la nuit
Autres poèmes depuis 2002







Cette main nue qui la touche
sur l’écorce du rêve
porte aux jointures l’oiseau
et son ciel intangible

Je t’aime comme l’eau le bleu de l’eau
c’est tout ce qu’elle a pu dire
en cet instant incomparable du saut
où il ne lui reste plus qu’à être

Elle peut bien conjuguer à l’absolu
tous ses mots ses images ses éclaircies
apprendre les dialectes de l’amour
elle a une longueur de plus sur le temps

Vos souffles sont si proches du feu
à portée et puissance égales d’infini
qu’elle ne sait pas qui de vous deux
tend sa vie sa voix ses lèvres à l’autre

Chaque pas de la lumière
sur la transparence éblouie de l’eau
reflète le dessein parfait de l’univers
à l’intérieur de ses mots

Au-dessus des nuages elle touche
ce lieu de toi caché aux regards
cette tension unique de l’amour
vers l’accomplissement du poème

Le froid revenu le feu ne s’altère pas
à travers la forêt labile du doute
elle avance sur un fil très court
la veine du ruisseau sous les tempes

Comme la vie le vent son poème
veut se lire à l’endroit et à l’envers
dire en tous les sens le passage
de la lumière sur ta peau parlante

Elle ne s’habitue jamais à ta venue
à la beauté à l’effervescence folle de l’air
à la vague intense des sons des couleurs
à ce saisissement soudain de l’âme

Elle ne sait à peu près rien de toi
sauf ta main posée sur ses mots
te reconnaître et pouvoir sentir
l’univers rêver sous tes paupières

Elle ignore de ta main ou de tes mots
quelle douceur allume le feu sur ses côtes
quelle vague la soulève si haut si près
de l’infini qu’elle n’a plus peur du vertige

Elle te cherche dans les rapides du silence
où tout lui devient signe
l’éclair vif d’une pensée
l’extase entre l’or et le bleu de l’impossible

Dès l’instant où il entrouvre les rideaux
le soleil ne lui parle que de toi
et porte chaque mot à l’incandescence
dans l’obscur été de son corps

Elle croit que l’esprit ne se lasse
ni de l’amour ni du rêve ni du soleil
car il est mouvement et quête
pulsation extatique de l’infini en soi

Elle parle sous l’eau pour durer
car la voix seule nous survivra
sa langue déplie le vif du silence
sur tes lèvres elle n’a plus d’âge

Mis en ligne sur Sisyphe, le 16 août 2018



Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.


Élaine Audet

Élaine Audet a publié, au Québec et en Europe, des recueils de poésie et des essais, et elle a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs. Depuis 2002, elle est l’une des deux éditrices de Sisyphe.
Ses plus récentes publications sont :
- Prostitution - perspectives féministes, (éditions Sisyphe, 2005).
- La plénitude et la limite, poésie, (éditions Sisyphe, 2006).
- Prostitution, Feminist Perspectives, (éditions Sisyphe, 2009).
- Sel et sang de la mémoire, Polytechnique, 6 décembre 1989, poésie, (éditions Sisyphe, 2009).
- L’épreuve du coeur, poésie, (papier & pdf num., éditions Sisyphe, 2014).
- Au fil de l’impossible, poésie, pdf num., (éditions Sisyphe, 2015).
- Tutoyer l’infini, poésie,pdf num., 2017.

On peut lire ce qu’en pensent
les critiques et se procurer les livres d’Élaine Audet
ICI.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2018
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin