| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






vendredi 4 mai 2007

Présidentielle - Prises de position d’associations féministes

par La Marche mondiale des femmes, coordination française






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Assemblée Nationale - Le Laboratoire de l’Égalité réjoui du nombre de femmes élues et attentif à l’attribution des présidences de commissions
Égalité - À quand une Europe garantie sans conservateurs ?
IVG - La police sarkosyste au service de l’extrême-droite contre les droits des femmes
Un homme qui opprime une femme ne saurait être libre
Charte de la laïcité dans les services publics en France (avril 2007)
L’égalité hommes-femmes selon la Halde
La langue française est en crise en France, M. le Président Sarkozy
La séparation des filles et garçons à l’école de nouveau possible en France
Ecole : la mixité en danger
France - Manifeste pour une politique cohérente et durable d’égalité entre les femmes et les hommes
Halte aux enfermements sexistes des femmes en France !
Politique en France - Oui à la rupture !
Post-présidentielle en France - Appel à la vigilance pour les législatives
Le choc Sarkozy
La France élit une présidente ou un président dimanche
La France élit une présidente ou un président dimanche
Présidentielle française - La condescendance ou liberté, égalité, fraternité
Présidentielle française - Pour la première fois, une femme
Dossier de Sisyphe.org - Cliquez ici
Ségolène Royal, une femme de cœur et de pouvoir
Ségolène Royal - Têtue comme elle est, elle tiendra ses promesses
Les enfants d’Athéna
100 femmes jugent Ségolène
Pour le moment, Ségolène Royal ne me convainc pas
Elle fera quoi, Ségolène, pour des gens comme moi ?
Faut-il bâillonner la "gauche de la gauche" ?
Lettre aux présidentiables de 2007
Sexe faible s’abstenir
La France se prononce dimanche sur le projet de constitution européenne







- Appel Coordination Lesbienne en France

La Coordination Lesbienne en France (C.L.F.) appelle à ne pas s’abstenir et à voter Ségolène Royal

Le 6 mai 2007, nous serons confronté-es à un choix décisif qui engagera la France pour cinq ans.

Pour les associations lesbiennes, il n y a aucun doute que Ségolène Royal incarne le mieux nos valeurs de justice, d’harmonie dans la fermeté, d’encadrement des désordres de l’ultralibéralisme, de changement pour une République laque plus démocratique et représentative des Francais-es, plus respectueuse des droits des femmes et des volontés de la population.

Par ailleurs, et ce n’est pas le moindre des arguments pour nous, seule Ségolène Royal s’est déclarée clairement pour l’égalité des droits entre homosexuel/les et hétérosexuel/les, y compris pour les couples.

Pour toutes ces raisons, nous vous appelons a ne pas vous abstenir et à voter Ségolène Royal le 6 mai prochain.

- Collectif Droits des Femmes : Tout mettre en oeuvre pour battre Sarkozy, cet homme est dangereux

Sarkozy, c’est : le choix du tout répressif et du tout sécuritaire, la remise en question des services publics, du droit du travail, du droit de grève.

C’est la mise au pas des médias, la précarité sociale renforcée, la création d’un contrat de travail unique, le soupçon sur les jeunes de banlieue érigé en système, les sans-papiers traqués et chassés, l’exaltation du nationalisme, du chauvinisme, la volonté d’exclusion de l’Autre, le refus du regroupement familial.

Pour ce qui est des femmes, il privilégie la famille traditionnelle, prône une allocation unique pour les familles au nom d’une réelle "liberté de choix" entre les différents modes de garde d enfants, mais tous de type privé. Il considère qu’il a tout fait sur les violences faites aux femmes à travers la loi du 4 avril 2006, alors que Nicole Borvo (PC) et Roland Courteau (PS) en sont a l’origine et que les violences n’ont pas diminué.

Il parle peu des femmes a vrai dire mais, ces jours-ci, il a annoncé qu’il accorderait le droit d’asile aux femmes étrangères victimes de mutilations sexuelles ou autres exactions. Pure démagogie ! Va-t-on le croire quand on connait sa politique a l’égard de l’immigration ? Cet homme est dangereux.

Le Collectif national pour les Droits des Femmes, qui regroupe associations féministes, syndicats et partis politiques de gauche et d’extreme gauche, la Coordination des Associations pour le Droit à l’Avortement et la Contraception, tiennent a réaffirmer leurs exigences qui sont contradictoires avec ce qu est et veut Nicolas Sakozy.

Nous voulons :

- l’adoption de la loi cadre du Collectif national pour les Droits des Femmes sur les violences faites aux femmes
- un service public de la petite enfance
- la suppression de l’exonération des cotisations patronales pour le temps partiel
- le relèvement des minimas sociaux
- l’application effective de la loi du 4 juillet 2001 sur l’avortement et la contraception
- un statut autonome pour les femmes immigrées
- une parité réelle en politique et au niveau professionnel
- un Ministère d État pour les Droits des Femmes, doté de réels moyens avec des délégué-es interministériel-les.

- Appel du Planning Familial : Le 6 mai votez pour Ségolène Royal et contre Nicolas Sarkozy

Nous appelons a voter pour Ségolène Royal :

- parce que sa candidature a réussi, pour la première fois, à réunir derrière elle l’ensemble des partis de gauche au deuxième tour,
- parce que son pacte présidentiel, sa campagne participative et ses engagements socialistes l’ont montré, Ségolène Royal incarne une France qui ne renonce ni à ses valeurs sociales ni à ses ambitions démocratiques, une France en mouvement, ouverte et créative,
- parce que sa candidature incarne les valeurs de gauche, en placant la question sociale au centre de ses préoccupations, soucieuse du sort des travailleurs et opposée a l’oligarchie financière,
- parce qu’elle porte la volonté d’agir pour l’égalité d’accès aux droits pour tous et toutes, et la volonté d’oeuvrer à la construction de l’égalité entre toutes et tous, et en particulier entre femmes et hommes,
- parce qu’elle s’engage sur une rénovation profonde de nos institutions, mettant fin à l’abus de pouvoir présidentiel, et restaurant la démocratie parlementaire,
- parce qu’elle ouvre la perspective d une France nouvelle, féministe et écologiste, métissée et universaliste, protectrice et dynamique, partie prenante d’une Europe sociale et démocratique,
- parce que son élection garantira une République de tous et de chacun-e, associant l’intérêt général au droit des minorités, combattant toutes les formes de discrimination, soucieuse du sort des autres et de la paix du monde,
- Parce que l’élection de la première Présidente de la République, en France, sera un signe fort en direction des femmes, pour qu elles osent se vouloir égales, et pour que les associations féministes se sentent une réelle place dans la construction de la démocratie.

Nous appelons à voter contre Nicolas Sarkozy :

- parce que nous l’avons déjà vu à l’oeuvre au gouvernement et depuis plus de quinze ans dans le département des Hauts de Seine,
- parce qu’il incarne une droite brutale et radicalisée, sous la pression de l’extrême-droite, de ses peurs et de ses haines : sa campagne, ses excès et provocations l’nt montré, comme l’avait déja illustré sa virulence au sein de son propre camp face à ses rivaux,
- ses discours opportunistes et ses promesses fallacieuses ne sauraient faire illusion : tout lui est bon pour conquérir le pouvoir. Et tout lui sera bon pour le garder,
- car nous le savons d expérience : tant que nos institutions n’auront pas changé, l’Elysée restera un fortin inexpugnable. Confier la présidence de la République à un tel démagogue, c’est donc prendre le risque d’une confiscation durable du pouvoir au profit d’une caste, d’une bande ou d’un clan,
- parce que, loin d’apaiser les crises dont souffre la France, l’élection de Nicolas Sarkozy les aggraverait :
· La crise sociale d abord, car il entend donner beaucoup plus à ceux qui ont déjà trop, augmenter les privilèges privés et réduire les solidarités publiques, et développer la répression plutôt que la prévention,
· La crise politique ensuite, car il veut renforcer le pouvoir présidentiel, se donner les pleins pouvoirs au détriment de tous les contre-pouvoirs.
· La crise identitaire enfin, car il a une vision ethnique, communautariste, voire religieuse, de la politique, celle-là même qui nourrit le désastreux choc des civilisations.

Voter contre Nicolas Sarkozy, c’est éviter le péril d’une France en guerre contre elle-même, en conflit et en crise, divisée et déchirée.

Voter pour Ségolène Royal, c’est faire le pari d’une France réconciliée avec elle-même, en dialogue et en ouverture, élevée et apaisée, d’une France qui désire et s’engage à construire l’égalité et à prévenir et lutter contre toutes les violences.

Mouvement Français pour le Planning Familial
Paris, le 30 avril 2007

- Coordination des Groupes de Femmes Égalité

Nous ne voulons pas de Nicolas Sarkozy comme président de la République, homme dangereux pour les droits des femmes et pour les libertés de tous !

Notre Coordination prend la mesure des résultats du premier tour des élections présidentielles qui placent au premier rang Nicolas Sarkozy. Arrive ainsi en tête l’ancien ministre de l’Intérieur qui voulait nettoyer les cités au Karcher, qui a organisé la chasse au faciès et l’expulsion massive des sans papiers, a mis en chantier les prisons pour mineur-es et le fichage de la population.

Néolibéral convaincu, il est là pour imposer une exploitation sans limite au profit des plus riches et des plus puissants. Il est là pour nous faire rentrer dans le cadre néolibéral par la force. Il est là pour semer la division entre celles et ceux qui se lèvent tôt pour travailler et celles et ceux qui sont au bord du chemin d’une société qui a aggravé les inégalités.

Travailler plus pour gagner plus, pour les smicardes, cela signifie l’épuisement pour un maigre pécule.

Alors que son discours veut rendre crédible la proposition du patronat qu’il faut travailler plus pour gagner plus, les caissières, les femmes du commerce, se heurtent toujours au temps partiel imposé, temps partiel qui signifie bas salaires. Qu’est-ce que cela veut dire pour une smicarde qui doit s’échiner pour gagner 8 euros de plus pour chaque heure travaillée ?

Sarkozy et son épouse ne font pas le tour des Leader Price, LIDL et autres épiciers discount pour composer un panier le moins cher possible. Sarkozy ne met pas les mains dans le cambouis de sa voiture vétuste pour aller au travail. Sarkozy et son épouse ne passent pas la serpillière, ne font pas la cuisine et le repassage ou le raccommodage.

Travailler plus quand les femmes, de retour de l’usine, du bureau ou de l’entreprise doivent encore assumer les tâches domestiques et familiales, les mène tout droit a l’épuisement pour un maigre pécule. Car 8 euros de l’heure augmentée de 25 % ne suffisent bien souvent pas à pallier aux conséquences d’une vie de labeur fatigante qui ne s’arrête pas aux portes de l’entreprise.

Immigration choisie, expulsion des sans-papiers, encadrement de tous, voilà la politique que Sarkozy pratique depuis plusieurs années.

Ses lois, ses circulaires sont une fabrique à sans-papiers. Sa politique criminalise les plus faibles.

Ainsi, après la loi de prévention de la délinquance, les différentes lois sur l’immigration, les circulaires sur les interpellations des sans-papiers, la multiplication des fichiers sur les enfants, les familles en difficulté, les malades psychiatriques, Sarkozy n’a qu’une idée en tête dans son rôle de président de la République, c’est d élaborer à nouveau et d’imposer de nouvelles lois sécuritaires pour museler, réprimer, rejeter tous ceux et toutes celles qui ne rentrent pas dans le cadre de la société autoritaire et d’exploitation sans entrave qu’il veut imposer !

Travail, logement, garde d’enfants, santé, droits des femmes immigrées et de leurs familles sont les exigences immédiates des femmes et des associations des quartiers populaires. Elles demeurent d’actualité !

Avec elles, nous nous battrons pour les faire entendre et pour tenter de les arracher uneà une. Sans aucune illusion sur les vagues promesses de Ségolène Royal qui ne répondent pas aux revendications des femmes des cités.

Nous manifestons clairement notre détermination à tout faire pour barrer la route à Sarkozy.

Le 6 mai, il faut battre Sarkozy !

Coordination Groupes Femmes Egalité
Paris, le 29 mai 2007

- Alliance des Femmes pour le Démocratie : Le 6 mai 2007, votons pour Ségolène Royal !

Nous vivons un moment historique, pour la première fois en France, une femme, démocrate et de gauche, a des chances de gagner l’élection présidentielle. C’est la possibilité d’un bond en avant vers la parité.

Avec la gauche, hier, les victoires des femmes ont été inscrites dans des lois :

- libre disposition de notre corps (contraception, Ivg) ;
- criminalisation du viol, lois contre le harcèlement sexuel ;
- lois sur ’ égalité professionnelle entre hommes et femmes ;
- réforme de la Constitution pour aller vers la parité ...

Avec Ségolène Royal, demain, ce seront de nouvelles avancées :
- une politique cohérente et déterminée contre les violences. La lutte contre les délits et crimes sexuels deviendra une grande cause nationale, et une loi-cadre contre les violences conjugales est prévue dès le début du quinquennat ;
- la contraception gratuite pour les jeunes femmes de moins de 25 ans ;
- un service public de la petite enfance ;
- l’augmentation immédiate des petites retraites, la lutte contre le travail précaire, la mise en place d’une sécurité sociale professionnelle ;
- de nouvelles mesures pour la parité, le non-cumul des mandats... ;
- une politique de coopération avec l’Afrique qui s’appuie sur les compétences et les aspirations des femmes.

Ne laissons pas passer cette chance ! Portons Ségolène Royal a la présidence de la République, pour une France démocratique, participative, laique et paritaire.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 4 mai 2007.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

La Marche mondiale des femmes, coordination française



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2007
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin