| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 7 octobre 2006

La France, les femmes et le pouvoir, par Éliane Viennot






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Le Devoir d’équité
"Toilettes pour femmes" de Marilyn French
Le pouvoir du silence : "Va et nous venge" de France Théoret
"L’épagneule casquée", un conte lesbien
Mea culpa, je ne savais pas
Décès de la poète féministe Marie Savard (1936 - 2012)
Place au conte : Célestine et le géranium magique
"D’ailleurs", de Verena Stefan : apprivoiser l’exil
Anaïs Airelle : poésie, colère et révolte
Marilyn French : nommer l’oppression des femmes
Gabrielle Roy : les amitiés féminines et l’écriture
Une histoire des créatrices, par Liliane Blanc
Tous les livres de Sisyphe
Vision poétique et politique de Marie-Claire Blais
Antoinette Fouque persiste et signe
Le mentorat en politique, une innovation signée Femmes - Lancement à l’Hôtel de Ville de Montréal
Femmes et livres
Marie-Claire Blais, l’art au secours de la vie
Virginia Woolf, marginale et solidaire
Antoinette Fouque, entre féminisme et libération des femmes
Lire la rubrique Poésie
Ainsi soit l’étoile
Orpiment, la plénitude de vivre
Andrée Ferretti : Écrire pour qu’arrive le grand soir
M’as-tu lu ? Télé-Québec
Le dialogue des sexes : Sisyphe heureuse ?
Christine de Pizan, prestigieuse écrivaine du Moyen Âge
Épître à la Reine
The Last Resort : sous le soleil de l’émancipation
Patricia Highsmith, énigmatique et insaisissable
Une chair triste à pleurer
Des écrits inspirants par des femmes de parole
Quand l’orgueil manque aux filles
« Vent en rafales » ou le récit d’un enfermement
Les femmes et l’institution littéraire
Marguerite Yourcenar et l’amour viril
Andrée Ferretti et la judéité vue de l’intérieur
Du sable dans l’engrenage du pouvoir
Colette et Sido, des femmes libres







En librairie le 12 octobre

La France, les femmes et le pouvoir, par Éliane Viennot
l’invention de la loi salique (Ve-XVIe siècles)

Dernier des grands pays occidentaux à avoir accordé le droit de vote aux femmes, la France peine toujours à leur faire de la place dans les positions décisionnelles, malgré une législation originale et apparemment courageuse... Parfois attribuées à un mystérieux « retard français », les raisons de cette situation font surtout, aujourd’hui, l’objet d’un tabou.

De fait, l’exception française ne date pas d’hier, et elle n’a pas toujours eu le visage qu’on lui connaît. Du début à la fin du Moyen Âge, ce pays se signalait même plutôt par un ample partage des responsabilités entre les sexes ; un partage jugé incongru par les troupes d’hommes grossissantes qui s’investirent dans la construction de l’État et le commentaire de la vie politique, et qui surent gagner à leur point de vue des groupes de plus en plus nombreux. C’est dans cette longue histoire, jamais faite, que nous entraîne ce livre.

Son premier volume revisite les onze siècles qui vont de la fondation du royaume par les Francs Saliens (pères prétendus de la disposition empêchant les femmes d’hériter et de transmettre la couronne, la fameuse « loi salique »), jusqu’à la prise du pouvoir par Henri IV (parvenu sur le trône au nom de cette disposition). Non moins remarquable que l’extraordinaire mélange de travail, d’ingéniosité et de hasard qui aboutirent à la fabrication puis à l’adoption de cette imposture, apparaît à cette occasion l’étonnante résistance de larges secteurs de la société française aux « progrès » de la domination masculine.

Les acteurs et actrices de ce long conflit constitutif de l’identité française méritaient à coup sûr d’être redécouverts, comme les stratégies dont ils ont usé - et qui sont parfois toujours à l’oeuvre dans la France d’aujourd’hui.

L’auteure

Éliane Viennot est professeure à l’Université de Saint-Étienne et membre de l’Institut universitaire de France. Elle a consacré de nombreuses études aux relations entre les femmes et le pouvoir et préside aujourd’hui la Société Internationale pour l’Étude des Femmes de l’Ancien Régime (www.siefar.org). Voir la table des manières sur le site www.siefar.org. Également Histoires d’historiennes sur le même site.

Éditions Perrin, 765 pages, 27 euros

Mis en ligne sur Sisyphe, le 7 octobre 2006


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2006
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin