| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






dimanche 4 janvier 2015

Mea culpa, je ne savais pas

par Élaine Hémond






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


"Toilettes pour femmes" de Marilyn French
Le pouvoir du silence : "Va et nous venge" de France Théoret
"L’épagneule casquée", un conte lesbien
Décès de la poète féministe Marie Savard (1936 - 2012)
Place au conte : Célestine et le géranium magique
"D’ailleurs", de Verena Stefan : apprivoiser l’exil
Anaïs Airelle : poésie, colère et révolte
Marilyn French : nommer l’oppression des femmes
Gabrielle Roy : les amitiés féminines et l’écriture
Une histoire des créatrices, par Liliane Blanc
Tous les livres de Sisyphe
Vision poétique et politique de Marie-Claire Blais
Antoinette Fouque persiste et signe
Le mentorat en politique, une innovation signée Femmes - Lancement à l’Hôtel de Ville de Montréal
Femmes et livres
Marie-Claire Blais, l’art au secours de la vie
Virginia Woolf, marginale et solidaire
Antoinette Fouque, entre féminisme et libération des femmes
Lire la rubrique Poésie
La France, les femmes et le pouvoir, par Éliane Viennot
Ainsi soit l’étoile
Orpiment, la plénitude de vivre
Andrée Ferretti : Écrire pour qu’arrive le grand soir
M’as-tu lu ? Télé-Québec
Le dialogue des sexes :
Sisyphe heureuse ?

Christine de Pizan, prestigieuse écrivaine du Moyen Âge
Épître à la Reine
The Last Resort : sous le soleil de l’émancipation
Patricia Highsmith, énigmatique et insaisissable
Une chair triste à pleurer
Des écrits inspirants par des femmes de parole
Quand l’orgueil manque aux filles
« Vent en rafales » ou le récit d’un enfermement
Les femmes et l’institution littéraire
Marguerite Yourcenar et l’amour viril
Andrée Ferretti et la judéité vue de l’intérieur
Du sable dans l’engrenage du pouvoir
Colette et Sido, des femmes libres







JPEG - 86.9 ko
Illustration : Élaine Hémond, dans Chantelaine, 2014.


À force de m’entendre dire
Que je ne suis pas d’ici
J’ai fini par croire
Que j’étais d’ailleurs

À force de m’entendre dire
Que je n’ai pas le droit
D’aimer cette île
Je finirai par la détester

Mea culpa
Je ne savais pas
Qu’il était interdit
De choisir son pays

Je retournerai
D’où je ne suis pas
Je redéfricherai
Je reconstruirai
Je replanterai

Mais jamais
Jamais ne retrouverai
Ce qui de mon âme
Ici sera resté
Mais jamais
Jamais d’elle
Ne vous débarrasserez

Les arbres que j’ai plantés
Les pierres déplacées
La terre retournée
L’air respiré
Le ciel bleu admiré
Les ronces arrachées
Les oiseaux alimentés
Le pré où j’ai aimé
L’humus parfumé
La fontaine qui m’a désaltérée
Tout cela gardera
L’empreinte de mes doigts
La trace de ma foi
Et jamais
Jamais vous n’empêcherez
Mon âme d’y habiter

Source : Élaine Hémond, Chantelaine, éditions Sisyphe, 2014, p. 97

- Pour plus d’information sur le livre et sur la façon de le commander, voir cette page.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 13 décembre 2014


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Élaine Hémond

Consultante et formatrice, Élaine Hémond offre des services d’analyse, de formation et d’information aux organismes préoccupés par l’intégration de la « dimension genre » dans leur milieu. Elle a publié La femme de Rondinara, aux Éditions JCL en 1998.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2015
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin