| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 18 février 2016

M. Martineau, vos "jokes de mononc" ne passent plus

par Isabelle Montpetit, comédienne et scénariste






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Versailles - Viol punitif posthume de la Reine Marie-Antoinette
Insulte à la présidente de l’Assemblée nationale française - Les députés de l’UMP soutiennent le sexisme dans la langue française
Exploiter la nudité devient-il un acte "révolutionnaire" si des femmes le posent ?
Publicité sexiste - Les annonceurs Pulco et Axe modifient leurs films publicitaires
Un lave-auto sexiste pour la charité ! Et le respect des femmes ?
Après la porno chic, la porno crade ?
La publicité nous tire vers le bas. Ça suffit !
Les Chiennes de garde montrent les crocs au « macho de l’année » et aboient contre la publicité la plus sexiste
La Meute des Chiennes de garde dénonce une publicité de Reporters sans frontières
Lancement de la Coalition nationale contre les publicités sexistes (CNCPS)
Publicité sexiste - Vendre son corps au plus offrant
Sexisme de Molson - Le cercle vicieux
Le retour des publicités sexistes
Publicité sexiste destiné aux diplômés des grandes écoles dans le département des Yvelines
Pub d’une association étudiante de l’Université Laval : pur conformisme au sexisme de l’époque
Publicité sexiste - La ministre Christine St-Pierre incite les entreprises à promouvoir des modèles féminins et masculins non sexistes
Belgique - Pour la première fois, une condamnation pour publicité sexiste et injurieuse envers les femmes
La publicité suit la mode "trash"
Publisexisme - Reversa renversante !
La publicité à connotation pornographique
Toujours prêtes ! Mais à quoi ?
La publicité tentaculaire et le sexisme
Le gouvernement français veut sanctionner les propos homophobes, mais pas les propos sexistes
La publicité, un instrument du patriarcat
La publicité sexiste et violente en France







Cher « Journal »,

Je me surprends, ce matin, à lire cette chronique de Richard Martineau "Les filles, c’est nono" (projet de monologue). Je vous le dis en toute honnêteté, je n’achète jamais votre « journal ». Une amie m’a envoyé la chronique sur Facebook avec la mention : "voyons donc esti".

Je lis ladite chronique. Je la termine.

Je dois dire que je ne suis pas arrivée à lire le texte d’un seul coup. J’ai dû m’arrêter, plusieurs fois. Je m’arrête à ces lignes « les femmes font pitié » et blabla blabla. Et à d’autres encore, que je suis encore surprise d’avoir lues.

Et je termine le texte.

Et j’en ressens une énorme colère. Pas la petite exaspération d’avoir eu un ticket de parking. Une colère abyssale. Et puis, une immense tristesse.

On s’entend. Je comprends tout à fait le rôle que joue le chroniqueur « d’opinions » dans votre « journal ». Son mandat est de faire vendre de la copie à scandales, et il le fait très bien. Ceci n’a rien à voir avec Richard Martineau. J’ai même partagé l’article sur Facebook et, le faisant, j’ai contribué à votre visibilité, à la sienne et à votre paye mutuelle. N’oubliez pas de me remercier.

Mais cette colère et cette tristesse de ce matin, elles sont encore là. Abyssales j’vous dis.

Je dois dire que vous êtes mal tombés : cela fait maintenant 1 an et demi que je fais de la recherche sur le genre et sur la violence contre les femmes.

Ce n’est probablement ni le temps, ni l’endroit de vous dire qu’une femme sur 3 au Canada a été victime d’une agression sexuelle. Ce n’est sans doute pas le bon moment non plus pour vous dire que les femmes - 51% de la population - souffrent d’une pression extrême depuis un très jeune âge, que leur éducation genrée donne lieu à une intériorisation de leur statut de dominées.

S’ensuivent les conséquences graves que toutes et tous connaissent : insécurité physique et mentale, manque de confiance en soi, ségrégation des espaces publics donnant lieu à une mobilité restreinte, particulièrement la nuit, culte de la beauté maladif… et j’en passe.

Il y aura des femmes pour dire que « c’est pas vrai, ces affaires-là », « qu’on est pas dominées ». Comme d’habitude, on va probablement mettre ces femmes en page couverture d’un « journal » quelconque pour discréditer les critiques. Il y a des femmes qui ne sont pas féministes. Il y des juifs antisémites. Il y a des algériens colonialistes. Que voulez-vous…

Il y aura aussi le "boy"s club and friends" pour me dire que je prends cette chronique beaucoup trop au sérieux et que je n’ai pas d’humour.

Je ne veux pas gâcher votre plaisir, mais l’humour et le rire prennent beaucoup de place dans ma vie.

Et svp soyons honnête : ce n’est pas d’humour dont il s’agit. On parle de mépris et de haine de l’autre. Et ça, c’est jamais drôle.

Entre deux chroniques d’opinion et les résultats des Canadiens de Montréal, peut-être n’avez-vous pas eu le temps de suivre l’actualité.

Je me permettrai donc de vous rappeler quelques faits saillants des derniers jours :

- Roosh V appelle à une manifestation dans plus de 150 villes à travers le monde. Ses propos concernent, entre autre, "la légalisation du viol s’il est commis sur une propriété privée". Le texte invitant à la manifestation explique que des attaques contre les femmes étaient à envisager.
- Le procès de Jian Gomeshi : après une semaine d’audiences, la justice canadienne expose aux victimes d’agression sexuelle, et à tout le pays, le prix à payer pour dénoncer son agresseur.
- Plusieurs jeunes femmes en fugue font la manchette. Elles sont recherchées, et possiblement impliquées dans un réseau de prostitution national et international, ainsi que dans des réseaux de trafic humain.
- Les mille et une violences que les femmes subissent TOUS LES JOURS en allant travailler, en prenant les transports en commun, en allant faire leur épicerie.

J’avais pourtant l’impression que cette violence était évidente.

J’avais pourtant l’impression, en voyant ces photos de jeunes femmes qui passent sur les médias sociaux, qu’on était solidaires.

Qu’on était une grosse gang à dire non.

J’ai regardé Lise Payette, Koriass, la mère d’une des jeunes femmes à "Tout le monde en parle", dimanche, et je me suis réellement dit : les choses changent. On s’en rend compte. Tout le monde applaudit quand Koriass parle de féminisme, je me suis dit : eille, ça, c’est du changement !

Et on revient à la case départ…

En publiant cette chronique, vous participez à ce continuum de violence envers les femmes. Je n’ai pas pu faire de plainte au Conseil de presse, vous n’en faites pas partie. Je dois dire que je trouve ça assez honnête : au moins, vous n’avez pas la prétention de vous prendre pour un média informatif de presse écrite.

Alors ce matin, ma colère, ma tristesse et moi-même sommes allés prendre une petite marche. Je me suis arrêtée dans un café, et j’ai fait la liste de TOUTES LES COMPAGNIES QUI ONT ACHETÉ DES ESPACES PUBLICITAIRES DANS VOTRE « JOURNAL ».

J’en ai fait une liste détaillée. Voici donc les noms des compagnies, leur site internet/numéro de téléphone.

- Vacances Selloff : (pleine page)
http://www.selloffvacations.com/fr/
1-800-570-5280
- Acura Québec (1/2 page)
http://www.acura.ca/acuraquebec
- Subaru Québec (pleine page)
http://quebecsubaru.ca/fr
- Futura : manufacturier de portes et fenêtres (1/4 page)
http://portesetfenetresfutura.ca
- Mayrand : grossiste en alimentation (1/2 page)
http://www.mayrand.ca
- Honda Québec (3/4 page)
www.honda.ca
- Salon de l’habitation (3/4 page)
www.expohabitation.ca
- Sports Expert (¾ page)
https://www.sportsexperts.ca/fr-CA
- GMC (pleine page)
http://www.gm.ca/gm/french/home
- Atmosphère (1/2 page)
http://www.atmosphere.ca/fr
- Nissan (pleine page)
http://www.nissan.ca/fr
- Salon du vélo de Montréal / Salon du triathlon de Montréal (1/3 page)
http://www.salonduvelo.com
- Université Mcgill (1/4 page)
https://www.mcgill.ca/fr/node/3
- Clinique du pied – md (1/6 page)
http://cliniquedupied-md.com/rendez-vous-rive-sud/…
- Club Illico (Vidéotron) (bon, celui-ci, je me doute bien que ça vaut plus ou moins la peine) (pleine page)
https://illicoweb.videotron.com/club-illico…
- Fabricville (1/2 page)
http://fabricville.com/…/decor-mai…/tissus-decor-maison.html
- Mazda Canada (pleine page)
https://www.mazda.ca/fr/
- Jeep Cherokee (pleine page)
https://www.jeep.ca/fr
- Chaput Automobile (pleine page)
http://www.chaputautomobile.com/accueil
- Hamel St-Léonard (pleine page)
http://www.hamelchevrolet.ca
- St-Hyacinthe Chrysler et Simard Auto (pleine page)
http://www.sthyacinthechrysler.com/fr
http://www.simardauto.com/fr
- Brossard Chevrolet et Brossard Cadillac (pleine page)
http://www.brossardchevrolet.com/…
http://www.brossardcadillac.ca/…
- Duclos Chrysler (pleine page)
https://www.ducloschryslermercier.com
- Terrebonne Ford (pleine page)
http://www.fordterrebonne.com
- Gestion de capitaux Rothenberg (1/8 page)
http://www.rothenberg.ca/fr/frais/
- Barbie’s : resto-bar grill (1/4 page dans les sports)
http://www.barbiesgrill.com
- Ford (pleine page)
http://fr.ford.ca
- Au Vieux Duluth (1/6 page)
http://www.auvieuxduluth.com/fr/

Je vous le dis d’emblée : je publierai cette lettre dans les médias sociaux. Je l’enverrai à toutes ces compagnies citées plus haut. J’envoie une copie à vos patrons, soit madame Lyne Robitaille, monsieur Marc-François Rouleau, madame Denise Lareau et madame Sandra Desjardins. Vous avez une majorité de femmes patronnes. J’en suis tombée en bas de ma chaise.

J’invite toutes mes amies, tous mes amis, ma famille ainsi que tous les gens qu’ils/elles connaissent à faire de même. Je vais en envoyer une copie au bureau de Pierre-Karl Péladeau, juste de même. Et une copie à son ex-femme aussi, peut-être. Ensuite, je vais prendre une heure de mon temps pour envoyer mon texte à tous les endroits que je juge pertinents, afin d’être bien sûre que cette chronique reçoive le traitement qu’elle mérite.

Monsieur Martineau, cela n’a rien à voir avec vous… ou presque.

Vos "jokes de mononc", ça passe pu. Votre party is over.

Sincèrement pas des vôtres,
Isabelle Montpetit
Comédienne et scénariste

- Page Facebook de l’auteure.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 14 février 2016


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Isabelle Montpetit, comédienne et scénariste



Plan-Liens Forum

  • M. Martineau, vos "jokes de mononc" ne passent plus
    (1/4) 18 février 2016 , par Tracy Allard

  • Censure
    (2/4) 16 février 2016 , par Paul Gagnon

  • M. Martineau, vos "jokes de mononc" ne passent plus
    (3/4) 15 février 2016 , par Renaud Guénette

  • M. Martineau, vos "jokes de mononc" ne passent plus
    (4/4) 15 février 2016 , par Suzanne Beaulne





  • M. Martineau, vos "jokes de mononc" ne passent plus
    18 février 2016 , par Tracy Allard   [retour au début des forums]

    Excellent texte. Je suis allée écrire quelques commentaires dans la section des commentaires du JdM. Je suis la grenouille.

    Censure
    16 février 2016 , par Paul Gagnon   [retour au début des forums]

    Ce que vous faites, on appelle cela de la censure.

    Critiquez Martineau tant que vous voulez, mais de grâce laissez vos ciseaux dans le tiroir. Il y a plusieurs points dans votre texte que je trouve discutables (voir la chronique de Lysianne Gagnon (http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/lysiane-gagnon/201602/15/01-4950970-les-lecons-du-proces-ghomeshi.php, par exemple), formulés sous le coup de l’émotion - du moins je l’espère car sinon c’est grave !

    Bonne journée

    M. Martineau, vos "jokes de mononc" ne passent plus
    15 février 2016 , par Renaud Guénette   [retour au début des forums]

    Je suis un retraité. Et, je ne peux que souscrire à votre analyse. De plus, vous faites bien d’énumérer les commanditaires de ce genre littéraire. Je vais, de ce pas, agir dans l’intérêt d’une société juste et communiquer avec ces intervenants.

    M. Martineau, vos "jokes de mononc" ne passent plus
    15 février 2016 , par Suzanne Beaulne   [retour au début des forums]

    Je disais dans mon précédent commentaire, que les propos de Richard Martineau était une insulte à l’intelligence de ceux à qui il en reste...dans le climat actuel de dépassement ses limites...Pendant que les femmes luttent pour leurs droits d’exister en tant que personnes dans de nombreux pays, en Europe, ici, il y a des hommes qui déversent leur haine ricanante jamais satisfaits de tous les privilèges dont ils ne savent que faire et qu’ils ne méritent pas.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2016
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin