| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mercredi 23 novembre 2016

Femmes et enfants tué-es en 2015 par des hommes (ou des inconnus)

par Martin Dufresne






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


27 ans après le massacre de l’École Polytechnique : 1056 femmes et enfants tuées par des hommes en tant qu’hommes
Femmes et enfants tué-es en 2016 par des hommes (ou des inconnus)
25 ans plus tard - Femmes et enfants tuées par des hommes en tant qu’hommes (ou par des inconnus) au Québec depuis le 6 décembre 1989
Femmes et enfants tué-e-s au Québec en 2014 par des hommes (ou des inconnus)
Polytechnique, bientôt vingt-quatre ans... et le massacre continue ! ASSEZ, c’est ASSEZ ! Affiche 2013
Femmes et enfants tué-e-s au Québec en 2013 par des hommes (ou des inconnus)
À quand un Jour du souvenir des victimes du sexisme ?
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2012
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2011
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2010
Polytechnique, vingt et un ans déjà... et le massacre continue ! ASSEZ, c’est ASSEZ ! 2010
Polytechnique – vingt ans déjà… et le massacre continue ! ASSEZ, c’est ASSEZ ! 2009
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2009
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2008
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2007
850 femmes et enfants tué-es par des hommes ou des inconnus au Québec depuis le 6 décembre 1989
Femmes et enfants tué-es par des hommes ou des inconnus jusqu’à maintenant au Québec en 2007
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2006
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus en 2005 au Québec
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus au Québec en 2004
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 2003
Femmes et enfants tués par des hommes ou des inconnus en 2003 au Québec
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 2002
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 2001
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 2000
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 1999
Femmes et enfants tués par des hommes ou par des inconnus au Québec en 1998







Nancy Beaulieu, 41 ans, gérante d’un bar de strip-tease à St-Hyacinthe, le Cabaret Flamingo, tuée le 6 janvier avec le propriétaire, Martin Bélair, par Francis Yergeau, 37 ans et Giuseppe de Leto, 34 ans. Retrouvés ensevelis dans de la neige dans la boite d’un camion appartenant à Bélair à Mascouche le 9 janvier. Les arrestations ont été effectuées en mai 2016.

Chantal Demers, 46 ans, trouvée battue à mort à Portneuf, le 11 mai. Originaire de St-Patrice-de-Beaurivage, elle était disparue le 3 mai après avoir appelé sa fille en pleurs, que son conjoint, l’agresseur, avait dissuadée de donner suite au signalement. Celui-ci, le récidiviste Victor Poirier, 47 ans, qui avait été reconnu coupable d’agressions répétées contre quatre anciennes conjointes a été accusé en août 2015 de meurtre prémédité. Ghislain Thériault, 50 ans, a aussi été accusé de complicité après le fait.

Nellie Angutiguluk, 29 ans, trouvée tuée chez elle, le 18 mai à Montréal. Son conjoint, Kwasi Alfred Benjamin, 30 ans, a été arrêté quelques semaines plus tard et accusé de meurtre prémédité.

Louise Hamel, 51 ans, tuée par son conjoint Mario Cournoyer, 54 ans, le 21 mai à Sorel-Tracy après une querelle sur la rue devant des voisins.

Charlie Cecillia Garcia Larez, 36 ans, une auteure vénézuelienne universitaire. Tuée dans son lit à Montréal, rue Goyer, par Raynald Létourneau, 46 ans, qui a été arrêté le 25 août. Létourneau avait plus tôt été condamné à 5 ans de prison pour agression sexuelle hyper-violente contre une amie. Il éprouve une aversion intense envers les femmes et les communautés « ethniques ».

Mélissa Deslauriers, 36 ans, abattue avec son conjoint – un trafiquant de drogue – dans leur voiture par des tueurs le 3 juin à La Plaine, derrière un immeuble commercial.

Sandra St-Onge, 42 ans, « escorte », poignardée par François Brouillard, 43 ans, dans un logement de la rue Boisvert à St-Jean-sur-Richelieu le 4 juin, lors d’une « expérience sexuelle avec sa conjointe qui aurait mal tourné ». Elle est décédée le 6 juin. Brouillard sera accusé pour meurtre. Il a de lourds antécédents criminels : voies de fait, vol, fraude, infractions liées à des stupéfiants.

Francine Bissonnette, 62 ans, tuée par son mari, Daniel Dery, 59 ans, à Chambly, le 5 juin, alors qu’ils étaient en instance de séparation.

Bret-James Jerome, 18 ans, abattu par un homme de 22 ans à Kitigan Zibi le 6 juin. Trois hommes ont été accusés de meurtre prémédité.

Marie-Josée Sills, notaire de 30 ans, tuée d’une balle dans la tête à son bureau de Terrebonne par Michel Dubuc, 52 ans, le 2 juillet. Celui-ci se disait lésé par une transaction et s’est ensuite suicidé après avoir assassiné ses deux fils Gabriel et Jérémie, 19 et 21 ans à Boucherville.

Adam Zembrowitz, 10 mois, tué le 6 juillet à Anjou, par son père Rafael Zembrowitz, 39 ans, en instance de divorce à Anjou.

Samantha Higgins, 22 ans, mère de deux enfants de 4 ans et quelques mois, tuée, démembrée et laissée à Hinchimbrooke le 9 juillet par son fiancé, Nicholas Fontanelli, 22 ans, père de ses deux enfants, qui a été arrêté à La Salle et accusé de meurtre prémédité et outrage à un cadavre.

Cayliee Lefebvre, six semaines, meurt dans un hôpital d’Ottawa, après que son père de 25 ans, Daniel Lefebvre, l’ait brutalement secouée, à Thurso, le 16 juillet. Le père a été accusé de voies de fait graves, puis d’homicide involontaire mais a été libéré sous conditions.

Cheryl Bau-Tremblay, 28 ans, retrouvée chez elle à Beloeil le 1er août. Elle était enceinte de 5 mois. Alexandre Gendron, 35 ans, a été accusé de meurtre prémédité. La police l’a rencontré plusieurs fois mais n’a fouillé la maison de la victime que 5 jours après le signalement de sa disparition.

Matthieu Matteau, 20 mois, secoué à mort le 26 septembre par Dave Poulin Beaunoyer, conjoint de la mère, qui a été accusé d’homicide involontaire coupable le 7 octobre.

Maïka Leblanc-Gélinas, 6 mois, secouée à mort par son père Maxime Gélinas, le 11 octobre à St-Gabriel-de-Brandon, chez la mère de l’enfant, dont il était séparé. Un tribunal avait ordnné ce séjour pour qu’il ait des contacts réguliers avec l’enfant. Gélinas a d’abord nié, puis avoué à sa mère qu’il avait secoué la petite.

Ado de 16 ans poignardé à mort à Laval le 15 octobre. L’accusé a 17 ans.

Christine MacNeil, 25 ans, escorte, tuée de plusieurs coups de feu le 19 octobre à l’Hôtel Sheraton de Gatineau. Amie du frère d’un motard des Hells Angel, elle avait dit à la police être victime de trafic sexuel.

Isabelle Lehouiller, 45 ans, disparue à Val d’Or le 20 octobre. Son corps a été retrouvé 9 mois plus tard et deux hommes ont été accusés le 13 juillet 2016 de meurtre, complots, outrage à un cadavre : Pascal Therrien, 49 ans, et Gaétan Bélair, 44.

Tina Benoit, 35 ans, tuée chez elle, rue Gince, à Granby le 20 octobre par son conjoint Yannick Dubuc, 37 ans. Yannick a aussi tué son chien.

- Liste préparée par Martin Dufresne : courriel.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 23 novembre 2015.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Martin Dufresne

Longtemps associé au Collectif masculin contre le sexisme, créé en 1979, Martin Dufresne est connu comme un allié des milieux féministes et a produit dans plusieurs médias des analyses percutantes sur divers aspects de la condition masculine, ainsi que sur la violence faite aux femmes.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2016
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin