| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 5 février 2009

Campagne de dénigrement contre Françoise David - Des groupes de femmes du Québec réclament une rétractation en ondes et le retrait immédiat du concours odieux lancé auprès des jeunes






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Facebook s’engage à prendre des mesures pour contrer la haine sexiste dans ses pages
Facebook considère-t-il la violence faite aux femmes comme une plaisanterie ?
Hélène Pedneault, une battante devant l’imperfection du monde
Entrevue de Julie Bindel au COUAC : "Les pro-prostitution ne se soucient pas des femmes."
Publicité et contenu éditorial dans la presse féminine
Les voix féministes : une nouvelle vague sur les ondes radiophoniques ?
L’antiféminisme dans les médias - Atteinte aux valeurs d’égalité
Le "cracheux de spitoune" de Québécor !
L’antiféminisme extrême de Richard Martineau
Il va y avoir du sport, du charriage, de la désinformation et un dialogue de sourds
Andy Srougi de Fathers4Justice poursuit Barbara Legault et la revue À bâbord !
Correspondant à l’étranger : une chasse gardée masculine à Radio-Canada ?
Quand Mafalda démasque les « supers héros » !
Humour, sexisme et partisanerie
Sophie Chiasson gagne sa cause : « Le tort causé est très grave, presque irréparable », dit le juge
Les revendications des femmes feraient de l’ombre aux problèmes des hommes
Dossier "La Gryffe" : de l’antiféminisme en milieu libertaire...
Le sexisme très ordinaire de la gauche médiatique
" La planète des hommes " : du journalisme bien paresseux !
Le Centre des médias alternatifs du Québec et l’antiféminisme
Le prétendu "Vol du féminisme" - un pamphlet antiféministe fondé sur des anecdotes truffées d’erreurs
Le féminisme dans la mire des médias
Élisabeth Badinter dénature le féminisme pour mieux le combattre
Élisabeth Badinter : caricatures et approximations
« L’Express » fait fausse route
Plus que sexisme ordinaire, provocation et " festival d’insultes "
Le CMAQ se donne les moyens de contrer les abus sur son site
Pourquoi le Centre des médias alternatifs du Québec publie-t-il de la propagande haineuse et antiféministe ?
What is there to debate ?
Le Centre des médias alternatifs du Québec (CMAQ), véhicule du discours masculiniste
Gros débat en cours sur le cmaq.net : le CMAQ fait ses devoirs







MONTRÉAL, le vendredi 30 janvier 2009 – Plusieurs groupes du mouvement des femmes québécois dénoncent la campagne de dénigrement contre Françoise David qui a présentement cours, sur les ondes de la station de radio 93,3 FM, à Québec. L’animateur, Sylvain Bouchard, avec son concours « Déchirer Françoise David » où il fait tirer un jeu de Guitar Hero, auprès de jeunes adolescents et adolescentes, vocifère contre le fait que l’on retrouve une mention sur Mme David dans un manuel scolaire du cours Ethique et culture religieuse, publié par la maison d’édition La Pensée.

L’animateur radio utilise les ondes à des fins mesquines. Il déblatère contre Françoise David et l’injurie en la traitant, entre autres, de « soviétique ». Il invite les élèves de quatrième secondaire, à qui est destiné le manuel scolaire, à déchirer la page comprenant le passage sur Mme David et à la lui retourner par la poste avec leurs coordonnées. Ils deviennent ainsi éligibles au concours. De façon irresponsable, Sylvain Bouchard incite des jeunes élèves à vandaliser leur matériel pédagogique. C’est honteux et inacceptable !

En tant que féministes, nous dénonçons cette campagne de dénigrement contre Françoise David et ce concours odieux destiné aux jeunes. Jamais nous ne tolérerons des propos méprisants envers des personnes qui ont travaillé d’arrache-pied à l’avancement de l’égalité entre les femmes et les hommes. C’est pourquoi nous exigeons de Sylvain Bouchard et de la station de radio 93,3 FM des excuses publiques et le retrait immédiat de ce concours et, ainsi, l’arrêt de la campagne de dénigrement contre Françoise David.

Dans les faits, le passage du manuel sur Françoise David fait partie d’un chapitre intitulé « Le féminisme : un autre regard sur la justice » et la décrit comme l’une des féministes contemporaines les plus connues au Québec. On y souligne, notamment, ses années passées à la présidence de la Fédération des femmes du Québec, et aussi le rôle qu’elle a joué dans la marche Du pain et des roses et la Marche mondiale des femmes contre la pauvreté et la violence.

« Françoise David, par sa lutte acharnée, a contribué à l’amélioration des conditions de vie des femmes, au Québec, particulièrement celles vivant en situation de pauvreté. À la tête de la Fédération des femmes du Québec, elle a été porte-étendard de plusieurs événements qui ont marqué l’histoire. Le féminisme fait partie de l’histoire et de la culture québécoise. Françoise David a joué un rôle marquant dans le mouvement des femmes. Elle a tout à fait sa place dans nos manuels scolaires », de déclarer Nancy Burrows, coordonnatrice de la Fédération des femmes du Québec.

Pour information :

Stéfany Ranger, LCOM Communication
514 393-3178, cellulaire 514 679-7583

Source :

  • Fédération des femmes du Québec
  • Afeas
  • Condition féminine de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec
  • Comité national de condition féminine de la Confédération des syndicats nationaux
  • Comité de la condition des femmes de la Centrale des syndicats du Québec
  • Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail
  • Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec
  • Fédération de ressources d’hébergement pour femmes violentées et en difficulté du Québec
  • Fédération du Québec pour le planning des naissances
  • L’R des centres de femmes du Québec
  • Regroupement Naissance-Renaissance
  • Regroupement provincial des maisons d’hébergement et de transition pour femmes victimes de violence conjugale
  • Relais femmes
  • Réseau des tables régionales de groupes de femmes du Québec
  • Réseau québécois d’action pour la santé des femmes
  • Secteur de l’action féministe de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux

    La Centrale des syndicats du Québec et la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ)

    Montréal, le 30 janvier 2009 - La Centrale des syndicats du Québec (CSQ) et
    la Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ) déplorent les propos de Sylvain Bouchard, animateur à la station radiophonique 93.3 FM de Québec, invitant les élèves de secondaire à déchirer une page portant sur la lutte des femmes de leur manuel scolaire du cours d’éthique et de culture
    religieuse.

    « La liberté d’expression ne donne pas tous les droits et elle doit s’exercer
    dans le respect. L’animateur est indigne de sa fonction et il devrait être
    sanctionné car, par ses propos, il contribue à l’intolérance. Ce n’est pas
    en demandant aux jeunes de suivre un mot d’ordre déguisé en concours qu’il
    contribue au développement de leur sens critique », déclare la 1re vice
    présidente de la CSQ, Louise Chabot.

    Pour Louise Chabot, en s’attaquant à la militante féministe, il s’attaque du
    même coup au mouvement des femmes, et en la dénigrant il nie la contribution du mouvement à notre société. De plus, avec ses propos sur les gauchistes et les socialistes, l’animateur concourt à augmenter la haine de citoyens contre d’autres ne partageant pas leur idéologie.

    C’est un triste rappel des pires réflexes de l’extrême droite à un temps où
    on incitait les citoyens à s’élever contre d’autres avec le seul prétexte qu’ils
    ne partageaient pas leur idéologie. Il ne faudrait pas retourner à une
    époque pas si lointaine au Québec où tous ceux et celles qui n’étaient pas
    homme, blanc, catholique, francophone étaient déconsidérés sur la place
    publique.

    Le personnel enseignant écorché au passage

    D’autre part, l’animateur a tenu des propos inacceptables envers les
    enseignantes et les enseignants. Ce faisant, il sollicite un mouvement d’irrespect envers le personnel et il incite au bris et à la dégradation du matériel scolaire. « Ce qui est encore plus pernicieux est le fait qu’il ait utilisé
    les jeunes pour servir son propos. Qu’il fasse donc confiance au jugement
    des enseignantes et des enseignants qui savent faire la part des choses et
    qui enseignent consciencieusement et avec professionnalisme », affirme la
    présidente de la FSE, Manon Bernard.

    La CSQ a fait parvenir une lettre à la direction de la station lui demandant
    de s’assurer que de tels propos ne soient plus tenus en ondes.

    Profils de la CSQ et de la FSE

    La CSQ représente près de 170 000 membres, dont plus de 100 000 dans le
    secteur de l’éducation. La FSE est affiliée à la CSQ. Elle est formée de la
    plupart des syndicats d’enseignantes et d’enseignants de commissions
    scolaires du Québec et elle compte environ 60 000 membres.

    Source :
    Centrale des syndicats du Québec (CSQ)
    Fédération des syndicats de l’enseignement (FSE-CSQ)

    Mis en ligne sur Sisyphe, le 30 janvier 2009


  • Partagez cette page.
    Share


    Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
       Commenter cet article plus bas.

    Plan-Liens Forum

  • Une photo mal avisée ?
    (1/1) 3 février 2009 , par





  • Une photo mal avisée ?
    3 février 2009 , par   [retour au début des forums]

    On parle bien de Jean Jaurès, de Gandhi, de Norman Béthune ou de Martin Luther King dans les manuels d’histoire. Ce dernier a même sa journée aux USA. Et ce n’est pas parce qu’il n’a pas fait de politique !

    Pourquoi, dans un cours de moral, n’y aurait-il pas place pour quelqu’un d’int ?gre qui s’est fait remarquer à cause de son engagement éthique pour des progr ?s de société ? Pourquoi attendre leur mort pour donner en exemple, à une jeunesse en quête de sens, les modèles d’un comportement moral à valoriser ?

    Dans différents domaines, les journaux sont remplis de reportages sur des gens à qui on rend hommage pour leur contribution à une société plutôt élitiste. On mentionne pourtant André Belisle, un écologiste de premier plan ayant été poursuivi pour diffamation par une compagnie qui a voulu le bâillonner.

    Pourquoi décrier la mise en avant de personnalités de gauche qui se démarquent ? Pour étouffer leur mauvaise influence sur la jeunesse ou sur les couches populaires ? Quel paternalisme ! C’est la campagne de dénigrement d’une radio de Québec qui est mal avisée, pas une photo de Françoise David dans un manuel d’apprentissage voué à la transmission de valeurs d’équité partagées par un très grand nombre de Québécois-e-s.

    Guy Roy, Québec solidaire Lévis


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2009
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin