| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mars 2003

Femmes africaines Horizon 2015

par Aoua Bocar Ly-Tall, sociologue






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Ouganda - Esther Madadu, sage-femme et candidate au Prix Nobel de la Paix 2015
Les lycéennes de Chibok sont nos sœurs
L’enlèvement de jeunes filles à Chibok, Nigeria - Déclaration de FEMNET
Islamistes au Mali - Les Talibans de Tombouctou
Au Mali, des femmes résistent aux islamistes en leur lançant des pierres
Du viol en RDC à nos téléphones portables - La violence faite aux femmes, instrument de l’économie mondialisée
L’excision, une « affaire de femmes » ?
Côte d’Ivoire - Attaquées par l’armée de Gbagbo, des femmes résistent et appellent à l’aide
Viols en série dans la République démocratique du Congo
Le Nigéria, royaume de la traite des enfants
La guerre faite aux femmes au Congo
Mères immigrantes africaines - S’opposer aux coutumes discriminatoires
"V-Day" lance une campagne de sensibilisation pour mettre fin aux violences sexuelles contre les femmes au Congo
Fémicide au Congo
Hommage à Aimé Césaire, le maître des trois chemins
Le chanteur mandingue Victor Démé sort son premier album et rend hommage aux femmes burkinabées
Campagne des femmes congolaises contre les violences sexuelles en République démocratique du Congo
Journal de voyage au Sénégal
La stratégie du désespoir : quand les femmes repassent les seins de leurs filles
La scolarisation des enfants massais : bilan de 2006
Sans les femmes, un autre monde n’est pas possible
L’éducation des filles en Afrique
Les Africaines dans le piège de la pauvreté et des maladies
Comment un village africain dirigé par les femmes exclut la violence
Hommage à une figure emblématique de la lutte contre le sida au Burundi
L’acquittement de Zuma en Afrique du Sud
La guerre contre les femmes rallumée au Maroc
Femmes d’Afrique, un jour viendra
Ellen Johnson Sirleaf, première présidente du Liberia et première femme chef d’État en Afrique
Témoignage d’une adolescente qu’on veut forcer à se marier
Tresses africaines, sciences et traditions : mon arrière-grand-mère était mathématicienne
En huit ans, des dizaines de milliers de Congolaises violées et torturées par des militaires et des proches
Code de la famille en Algérie : des femmes en colère
Les fillettes massai ont besoin d’aide contre l’excision et le mariage forcé
Rétrospective 2004 : le Code de la famille, entre charia et droits de l’homme
Tanmia, portail de la communauté du développement au Maroc
Le gavage, une pratique traditionnelle néfaste à la santé des fillettes et des femmes
La réforme du Code civil au Maroc : progrès pour les femmes
Ingénieuses femmes d’Afrique
Des femmes au coeur de la création littéraire africaine
L’essor des femmes d’Afrique subsaharienne
Comment aider les Africaines ?







Aoua Bocar Ly présente Femmes africaines, Horizon 2015, un réseau d’Africaines spécialistes du développement humain et d’intervenantes sociales (travailleuses sociales, sociologues, communicatrices, etc.) qui a été créé en 1994. Le document à télécharger plus bas expose les objectifs, les orientations, les réalisations et les projets de ce réseau. Le groupe lutte et sensibilise entre autres contre les mutilations sexuelles féminines.



 

INTÉGRATION - PARTICIPATION CIVIQUE -
BIEN-ÊTRE - COHÉSION SOCIALE


 


MISSION :
le réseau "Femmes africaines, Horizon 2015 (FAH 2015) " est un Réseau d’Africaines spécialistes du développement humain et d’intervenantes sociales (travailleuses sociales, sociologues, communicatrices, etc.). Fondé en 1994, FAH<2015< a obtenu sa reconnaissance officielle à titre d’organisme sans but lucratif (OSBL) en 1998. Par le biais de l’information, de l’éducation et de la communication ou I.E.C. en matière de populations, FAH 2015 poursuit les objectifs suivants :

- Œuvrer pour l’intégration positive (inclusion) des africaines au Québec et au Canada ;

- Contribuer à la compréhension interculturelle garant de la cohésion sociale ;

- Développer chez les jeunes d’ascendance africaine un sentiment d’appartenance à la société québécoise et de fierté de leur origine afin qu’ils soient en harmonie avec eux-même et avec les autres ;

- Informer, éduquer et intervenir en vue de l’élimination définitive de l’excision autour de l’An 2015.

Dans une perspective féministe et panafricaine, FAH2015 a développé principalement trois volets d’action :

- Réhabiliter l’image de la femme africaine d’origine ou d’ascendance : ou combattre les préjugés et contrer le racisme et les discriminations qui en découlent ;

- Nos ADOS ensemble, pour un futur meilleur : ou accompagner les jeunes d’ascendance africaine surtout les filles dans le processus de leur formation identitaire ; tisser des relations harmonieuses entre eux et ceux de la société d’accueil en vue de prévenir la violence, de garantir la cohésion sociale et de contribuer à long terme, à bâtir une société de justice sociale et de paix au Québec, au Canada et à travers le monde ;

- Éradiquer les mutilations sexuelles féminines (MSF) : ou lutter contre cette forme extrême de violence faites aux femmes et protéger l’intégrité du corps de la fillette et la santé physique et mentale des immigrantes noires africaines.



Voir le site de "Femmes africaines Horizon 2015" pour connaître ses réalisations et ses projets.


Pour joindre le groupe


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Aoua Bocar Ly-Tall, sociologue
Femmes africaines Horizon 2015


Docteure en sociologie, Aoua Bocar LY-Tall est chercheure associée à l’Institut d’études des femmes de l’Université d’Ottawa et membre associée à l’Institut Santé et société de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Elle est la présidente-fondatrice du Réseau « Femmes africaines, Horizon 2015 ». Elle est aussi membre fondatrice du Comité inter-africain de lutte contre les pratiques traditionnelles affectant la santé de la femme et de l’enfant (CI-AF) et elle fut la première secrétaire générale du Comité (national) sénégalais du CI-AF (1984-1989) de cet organisme. À ce titre, elle a participé à la première Conférence des Nations Unies sur les femmes à Nairobi en 1985. Elle a reçu plusieurs distinctions dont le Prix « Femmes de mérite », décerné en 2000, par la Fondation du YWCA de Montréal, dans la catégorie « Services publics et communautaires ». En 2001, elle a été lauréate du Mois de l’Histoire des Noirs et a reçu le Flambeau d’excellence octroyé par le Groupe de reconnaissance communautaire (GRC). Enfin, le 15 novembre 2005, le Prix de la Gouverneure générale du Canada en commémoration de l’affaire « personne » lui a été attribué.



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2003
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin