| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






2002

La poésie prend le métro

par Élaine Audet






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


"Tutoyer l’infini", le plus récent recueil de poèmes d’Élaine Audet
La couleur du silence
Tutoyer l’infini
L’éternel départ
Briser le silence
L’empreinte de la beauté
Autoportrait d’automne
Entre deux eaux
L’éphémère
Un été dans les arbres II
Éternelles burqas du silence
Un été dans les arbres I
Le dit de l’oiseau
Mille et une nuits pour te dire
L’échappée libre
Le printemps debout
Nos pas
Le tournant des solitudes
Souviens-toi et deviens
L’état des lieux
Entre le silence et les mots
La haine n’aura qu’un temps
Ma paillasse comme notre âme
Le voyage
De l’île et du désert
Oui, cette question se pose...
Autoportrait par ricochet
Port d’envol
Mouvement du rêve
Viol
Crépuscule d’été
Syrie : "Elle va nue, la liberté" de Maram Al Masri
Sur le tranchant de la lumière
Les Îles
L’épreuve du coeur
Printemps premier
Une mémoire à ta mesure et à ta démesure
Sablier
Prends soin mon amour de la beauté du monde
Aller-retour
Passage
Haïti au cœur
La peau profonde de l’amour
Un premier recueil de haïkus par des femmes francophones
Des ailes et du soleil
Éclats
La poésie en français dans le monde et son rapport au monde
Rebelles
Place du marché
Le fil de l’eau
France Bonneau : un souffle puissant
Funambules
La plénitude et la limite, poèmes d’Élaine Audet
Incandescence
La poète québécoise Hélène Dorion reçoit le prix Mallarmé
L’essence des jours
Dworkin - L’envers de la nuit
Mots d’urgence
Marcheuse de l’impossible !
La complainte de Salomon
Un nom d’amazone
Le cycle de l’éclair
La saison de l’appartenance
Pour Nadine Trintignant
Variations sur un Andantino de Franz Schubert
L’Embellie
À nul autre pareil
Nicole Brossard et Lisette Girouard : nouvelle anthologie de la poésie des femmes au Québec
Fossiles
Poème pour la paix
Madeleine Gagnon, poète engagée
Une poésie ouverte au monde
Point de rupture







Depuis le 25 octobre 2002, via les afficheurs électroniques des wagons, près d’une centaine de poètes québécois-es livrent jusqu’à l’automne prochain un message d’espoir qui est quotidiennement accessible à un million d’usager-ères.

Grâce à la détermination de Claudine Bertrand et Danielle Shelton, coresponsables du projet LA POÉSIE PREND LE MÉTRO, Montréal accueille enfin la poésie dans les transports en commun comme l’ont déjà fait Paris, New York, Dublin, Whitehorse (Yukon), Saint John (Terre-Neuve), Edmonton, Winnipeg, Toronto, Ottawa-Hull et Trois-Rivières.

À ceux et celles qui font partie du million de personnes qui circulent chaque jour dans le métro de Montréal, à qui il est peut-être arrivé de se sentir écrasé-es par la masse compacte des gens pressés, étourdis par le bruit des rames et la lumière crue, ou encore assaillis par les publicités omniprésentes, LA POÉSIE PREND LE MÉTRO oppose une arme aussi douce qu’inusitée en ces lieux : le texte poétique.

Certes, la grande majorité des personnes qui prennent le métro ne sont pas familières avec l’univers de la poésie. Plusieurs entretiennent des préjugés défavorables envers son langage. Les chances qu’ils le découvrent dans des recueils ou lors de festivals sont à toutes fins pratiques inexistantes. Alors puisque plusieurs de ces personnes n’iront pas à la poésie, celle-ci ira à elles, avec l’idée de se faire découvrir, voire apprécier.

Afficher de la poésie dans le métro est en somme un geste de considération envers les voyageurs et voyageuses, nous disent les promotrices du projet.

Les maisons d’édition qui ont participé à ce projet sont : Les Écrits des Forges, Triptyque, Lanctôt Éditeur, Sogides, Le Noroît, Le Loup de Gouttière et Trait d’union. Les poètes de ces maisons devaient fournir un poème parlant d’espoir, ne dépassant pas 4 ou 5 lignes et devant s’autosuffire. Tous les extraits de poèmes sélectionnés proviennent de recueils édités, donc disponibles pour les passager-ères du métro qui voudront se procurer l’oeuvre entière. Une anthologie paraîtra plus tard avec l’intégralité des poèmes dont sont tirés les extraits affichés dans le métro. Les profits récoltés seront remis à un organisme qui travaille à
la prévention du suicide.

Ce projet a été rendu possible grâce à la collaboration de la Ville de Montréal, de la Sodec, du Conseil des Arts du Canada et d’Alstom Télécité. Il bénéficie également de l’appui moral de l’Union des écrivaines et écrivains québécois (UNEQ), de l’Association nationale des éditeurs de livres (ANEL) et du Festival International de la Poésie (Trois-Rivières). Sous la présidence de Claudine Bertrand, le jury de sélection était composé de France Boucher, poète et professeure de littérature, Stanley Péan, écrivain et critique littéraire, et Richard Bonneau, directeur développement métropolitain et culturel - CRDÎM, et membre-fondateur de Culture Montréal.

Sources : Danielle Shelton : shelton@adage-edition.com
Claudine Bertrand : 514 276 3696
Site des éditions Adage


Christine Roy, Service du développement culturel, Ville de Montréal, (514) 872-9967

Montréal, le 7 novembre 2002


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.


Élaine Audet

Élaine Audet a publié, au Québec et en Europe, des recueils de poésie et des essais, et elle a collaboré à plusieurs ouvrages collectifs. Depuis 2002, elle est l’une des deux éditrices de Sisyphe.
Ses plus récentes publications sont :
- Prostitution - perspectives féministes, (éditions Sisyphe, 2005).
- La plénitude et la limite, poésie, (éditions Sisyphe, 2006).
- Prostitution, Feminist Perspectives, (éditions Sisyphe, 2009).
- Sel et sang de la mémoire, Polytechnique, 6 décembre 1989, poésie, (éditions Sisyphe, 2009).
- L’épreuve du coeur, poésie, (papier & pdf num., éditions Sisyphe, 2014).
- Au fil de l’impossible, poésie, pdf num., (éditions Sisyphe, 2015).

On peut lire ce qu’en pensent
les critiques et se procurer les livres d’Élaine Audet
ICI.



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2002
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin