| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






dimanche 6 juillet 2008

La crèche de l’université de Kaboul

par Carol Mann, chercheure en sociologie et directrice de l’association ‘Women in War’ à Paris






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


L’assassinat d’une femme afghane, Farkhunda
Talibans et Boko Haram - Même combat contre les droits humains
Afghanistan - "Pour les Afghanes, la situation n’a pas progressé", selon Carol Mann
Le Centre d’Enseignement, de documentation et de recherches pour les études féministes répond à Carol Mann
Soumettre à l’analyse critique la politisation de la religion : une responsabilité des féministes
"Femmes afghanes en guerre", un livre de Carol Mann
Afghanistan - Les pourparlers avec les talibans devraient tenir compte des mauvais traitements que ces derniers infligent aux femmes
Une journée d’études sur la situation des femmes en Afghanistan depuis la chute des Talibans
Protestation mondiale pour faire entendre raison à Amnistie Internationale
NEGAR – Soutien aux femmes d’Afghanistan s’oppose à la réinsertion des Talibans modérés au gouvernement
Les talibans sont déjà au pouvoir à Kaboul
L’appel de Kaboul par 200 organisations afghanes : pas de talibans au gouvernement
Femmes afghanes, un échec partagé par le gouvernement Karzaï et l’aide internationale
Droit coutumier et corruption : des obstacles aux droits des femmes afghanes
Élection en Afghanistan : le point de vue d’une étudiante en droit
Afghanistan - Troquer la sécurité des femmes chiites contre des votes
Les Talibans s’en prennent aux enfants
La mortalité maternelle en Afghanistan, un record mondial qui laisse indifférent
Quelque 1,5 million de veuves afghanes dans la misère
Afghanistan - Une guerre contre les femmes
Afghanistan - Les dangereuses thèses de Christine Delphy (Afghana.org)
L’Afghanistan en proie à un double incendie
La scolarisation des filles en Afghanistan
Un constat désespéré de Sarajevo à Kaboul
Un projet de bibliothèque pour jeunes en Afghanistan
Je vous écris de Kaboul... Aidez Aïna !
Site NEGAR - Soutien aux femmes afghanes
Afghanistan 2005 : Journée internationale de la Femme
L’élection présidentielle du 9 octobre en Afghanistan intéresse les femmes
Le droit des femmes, un sujet très subversif en Afghanistan
Le Fonds pour les Droits des femmes en Afghanistan
Ni justice ni sécurité pour les femmes en Afghanistan
Le pouvoir des chefs de guerre met en péril la sécurité des femmes en Afghanistan
Des crimes contre l’humanité impunis
Restrictions et persécutions imposées aux femmes afghanes par les talibans
La résistance féministe afghane
L’avenir des femmes afghanes
Les femmes afghanes et l’ONU
Mary Robinson, Haut-commissaire de l’ONU, aimerait voir les femmes au pouvoir en Afghanistan
Des embûches sur le chemin de la liberté
Les femmes devraient être au pouvoir en Afghanistan
La Maison-Blanche « découvre » la situation des Afghanes et part en campagne
Lettre au premier ministre du Canada pour les femmes afghanes
Le ministère des Affaires étrangères du Canada répond à une lettre adressée au Premier ministre
Où est Ben Laden ?







L’association FEMAID s’associe à la ville de Malakoff dans une action de solidarité avec l’Afghanistan pour réaliser une collecte de jouets pédagogiques destinés à la crèche de l’université de Kaboul. Les écoles maternelles et les crèches seront appelées à participer, une conférence et une journée continue d’information seront mises en place afin de collecter des fonds pour faire quelques travaux pour cette crèche qui est en très mauvais état. Les services de l’armée française ont accepté de transporter et de distribuer une centaine de kilos de jouets et matériel.

La crèche de l’université de Kaboul accueille une centaine d’enfants âgés de 2 mois à six ans, de professeures, d’étudiantes, du personnel des facultés. Elle est essentielle pour permettre aux jeunes femmes d’étudier, de travailler et de réellement revendiquer une indépendance. Mariées très jeunes, elles n’ont souvent pas la possibilité de faire garder leurs enfants : les familles manifestent leur désaccord en refusant de les garder ! Les crèches ont une importance symbolique aussi bien que pratique en Afghanistan. De plus des jouets réellement pédagogiques seraient appréciés par la puéricultrice sur place, qui tente avec les moyens du bord de mener un travail d’ouverture avec ces enfants.

Lors d’un séjour à Kaboul et d’un séminaire donné à l’université en mai dernier, nous avons remarqué l’état lamentable de la crèche, le manque de jouets et de matériel élémentaire. Des travaux sont urgents : les murs s’effritent, le chauffage est quasi inexistant en hiver, en été, les enfants ne sortent pas, il n’y que d’anciennes balançoires rouillées. Ils passent une bonne partie de la journée au berceau. Les employées sont exceptionnellement mal payées (30 € par mois). C’est dire l’importance accordée à la crèche et à l’éducation universitaire des femmes...

Les donateurs qui ont aidé à la reconstruction d’une partie de l’université semblent avoir "oublié" ces petits enfants, en dépit de promesses d’aide qui leur auraient été faites. Comme nous a confié la directrice de crèche : "Personne ne s’intéresse à notre petite crèche, nous survivons au jour le jour, et pourtant nos enfants mériteraient bien plus !"

Cette action de solidarité au niveau de la ville, qui sera lancée à la rentrée, est un premier pas, tant pour les enfants que pour leurs mamans obligées de lutter au quotidien pour leurs droits les élémentaires et leur dignité.

Il est possible d’ores et déjà de contribuer à cet élan de solidarité par Paypal (www.femaid.org) ou par un chèque à l’ordre de Femaid (l’adresse sera communiquée à la demande). Espérons que cette crèche sera suivie par d’autres dans toutes les universités en Afghanistan !

Mis en ligne sur Sisyphe, le 27 juin 2008


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Carol Mann, chercheure en sociologie et directrice de l’association ‘Women in War’ à Paris
femaid.org

Carol Mann, sociologue spécialisée dans la problématique du genre et conflit armé, directrice de l’association ‘Women in War’ à Paris.

Historienne, docteure en sociologue (EHESS), spécialiste de genre et conflits, chercheure associée au LEGS (Université de Paris 8), Carol Mann a créé deux ONG, l’une humanitaire www. femaid.org, l’autre womeninwar.org, destinée à l’étude de la condition féminine dans des situations de guerre actuelle. Elle a longuement séjourné en Afghanistan, Pakistan, Iran, R.D. Congo et en Bosnie pour ses recherches et ses projets humanitaires. Elle est l’auteure de La résistance des femmes de Sarajevo, Le Croquant, Paris 2014, Femmes afghanes en guerre, Le Croquant, Paris, 2010, et de Femmes dans la guerre 1914-1945, Pygmalion/Flammarion, Paris, 2010, ainsi que de nombreux articles. Elle collabore également à divers ouvrages et revues scientifiques. Rejoindre l’auteure sur Facebook à la page Women in War et sur Twitter .



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2008
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin