| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 26 novembre 2009

Iran - Protestation contre l’exécution des combattant-es kurdes

par le Réseau international de solidarité avec les féministes en Iran






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Présidence américaine - Les États-Unis haïssent vraiment les femmes
Hillary Clinton - Je suis avec elle !
Attentats du 13 novembre, suprématie masculine et violences patriarcales
Le relativisme culturel de la gauche compassionnelle
À l’origine des jihadistes français : la reconnaissance de l’idéologie islamique comme respectable
Quand une organisation religieuse se mêle de politique québécoise
Visite canadienne au "Morong 43" (Philippines) - "Mon coeur appartient réellement à ces communautés"
Formation offerte par Femmes et Démocratie dans Lanaudière en mai
Des poètes québécoises et la question nationale
À Voix égales et le FAEJ explorent de nouveaux moyens de faire élire des femmes
Nouveau-Brunswick - Le Conseil consultatif sur la condition de la femme victime à son tour de l’idéologie conservatrice
Carte électorale - Sortir de l’impasse en réformant le mode de scrutin
Le pouvoir des femmes en politique : utopie ou réalité ?
Le Congrès offre aux membres de l’Action démocratique du Québec l’occasion de mettre la priorité sur l’obtention d’un mode de scrutin à finalité proportionnelle
De la malédiction d’être Arabe
Le Conseil du statut de la femme honore une pionnière du droit de vote des Québécoises, Marie Lacoste-Gérin-Lajoie
Malalai Joya : le visage du courage
Le Conseil du statut de la femme soucieux de préserver l’accès aux soins de santé des Québécoises
Des drag-queens à la fête du PLC
De quoi la Palestine est-elle le nom ?
53e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies
Israël bafoue impunément le droit international à Gaza
Obama, le nouveau logo de la marque Amérique
La situation des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967
Manon Tremblay répond à ce qu’on veut savoir sur les femmes et la politique
Un vent de droite souffle sur le Québec
Toutes les inégalités n’offensent pas le candidat Barack Obama
Des femmes se portent à la défense de Clinton
Tibet - Quand le génocide devient un gynocide
Hillary Clinton et les primaires américaines - Fini, tout cela (bis)
Primaires américaines - Etre une femme, c’est finalement pire que d’être noir
Primaires américaines - La presse américaine est accusée de céder à l’obamania
La longue marche de Hillary Clinton
A l’ONU, la prose de Durban 1 s’écrit en pire tous les jours - Une entrevue avec Malka Marcovich
"Iran delenda est" - L’Iran doit être détruite, version américaine
Il y a bien eu un génocide planifié contre les Tutsi et 250 000 femmes violées au Rwanda en 1994
Il y a bien eu un génocide planifié contre les Tutsi et plus de 250 000 femmes violées au Rwanda en 1994
Proche-Orient : Le Canada doit faire respecter le droit international
Le Conseil du statut de la femme ne veut pas d’un débat public
Arundathi Roy, guerrière du mot
Angela Merkel, première chancelière de l’histoire de l’Allemagne
Une femme, présidente du Chili ?
Au sein de la marche
"Modèle européen" : l’égalité entre les femmes et les hommes est en danger !
En Suède, un parti féministe menace de déloger le premier ministre
Fallouja, véritable four crématoire !
"Notre beau monde occidental" ?
Non au génocide de Gaza : Acte III
Quand c’est la politique qui salit l’argent
Merci, Vos Honneurs
Une militante féministe est menacée de déportation !
Non au génocide de Gaza - Acte II
Le conflit israélo-palestinien et la liberté académique aux Etats-Unis
Etats-Unis - Haïti
Non au génocide de Gaza et du peuple palestinien
Conférence de la lauréate du prix Nobel de la paix 2003







Iran - Lutte contre la terreur en Iran

La République islamique d’Iran, en dépit de toutes les contestations internationales, a pendu Ehssan Fatahian, un jeune militant kurde, qui avait été condamné pour ses activités dans un groupe politique opposant kurde, par le tribunal islamique, à 10 ans d’emprisonnement. Cette décision néfaste ne relève pas du hasard. Le régime iranien a légalisé l’absence des droits citoyens et des discriminations religieuses, ethniques et sexistes. Les activités de tous les groupes sociaux et culturels sont illégales. Dans ce contexte, les étiquettes de séparatisme et de terrorisme ouvrent la voie au massacre de militant-es politiques et sociaux des minorités et permettent aussi aux gouvernants de justifier la terreur et la répression des luttes sociales et politiques dans tout le pays.

Nous demandons : Qui sont ceux qui méritent l’étiquette de terroristes ?

Nous répondons : Ceux qui dépensent la fortune du pays pour encourager les activités terroristes du Hamas et du Hezbollah au niveau international ; ceux qui répondent aux revendications légitimes des Iranien-nes par la prison, la torture et la mort. La terreur est en effet l’essence de ce régime qui fait de la religion une idéologie.

Nous demandons : Qui sont ceux qui veulent la division de l’Iran ?

Nous répondons : Les gouvernants qui, avec la non-reconnaissance des droits élémentaires citoyens, la sacralisation de toutes les discriminations et la négation de la liberté de parole et d’organisation, diffusent chaque jour la haine et la violence. Dresser et consolider des frontières ethniques, sexuelles et religieuses est le sens du gouvernement établi au nom de l’islam.

Nous interpellons toutes les consciences éveillées en Iran et dans le monde entier pour soutenir sans condition les militant-es politiques et sociaux des minorités, plus particulièrement les militant-es kurdes emprisonné-es dans les prisons de la République islamique et menacé-es d’exécution.

Depuis le 9 novembre 2009, plus de 50 hommes et femmes, emprisonné-es à Evine et dans des villes de Sanndaje, Ghorve, Mahabad et Oromieh, sont en grève de la faim pour protester contre le verdict de l’exécution d’Ehssan Fatahian. Il a été exécuté. Mais cette grève de la faim continue : car l’exécution menace des dizaines de prisonnier-es. Parmi lesquels se trouvent Zeinab Jalalian, Habib Latifi, Ramazan Ahmad, Farhad Tchalesh, Rostam Arkia, Fassih Yassemani, Rachid Akhandi, Ali Heydarian, Farhad Vakili, Hussein Khazri, Farzad Kamangar, et Shirkou Maarefi.

Etant donné l’exécution d’Ehssan Fatahian, la menace qui pèse sur ces prisonnier-es est très sérieuse. De plus, dans la région du Sistan et d’autres lieux d’Iran, plusieurs prisonnier-es politiques ont été condamné-es à mort : parmi eux, Mohamad Reza Ali Zamani, accusé de royalisme, et Hamed Rouhi, accusé d’avoir soutenu l’organisation des Moudjahiddines du Peuple.

Nous demandons aux Nations Unies et aux États qui mènent des négociations avec l’Iran sur le dossier atomique et les dossiers économiques d’intégrer la condition de la sécurité de ces prisonnier-ières dans leurs pourparlers avec la République islamique.

Réseau international de solidarité avec les féministes en Iran :

Shahla Abghari (Etats-Unis), Parissa Ahmadian (Allemagne), Elaheh Amani (Etats-Unis), Irandokht Ansari (France), Maryam Azimi (Allemagne), Chahla Chafiq (France), Parvin Ebrahimzadeh (Allemagne), Giti Edalati (Allemagne), Monireh Kazemi (Allemagne), Atefeh Jafari (Allemagne), Mihan Jazani (France), Akram Moussavi (Allemagne), Sabri Najafi (Italie), Shahin Nawai (Allemagne), Mojdeh Nourzad (Allemagne), Anne-Assieh Pak (France), Mahshid Pegahi (Allemagne), Mihan Rusta (Allemagne), Elahe Sadr (Allemagne), Gitit Salami (Allemagne), Hellen Vaziry (Allemagne)

Avec le soutien de :

Frauen Tribunal e. V. Hannover, Iranisch-Deutscher Frauenverein Köln, Leila Aslan (Allemagne), Yasi Baiani (Canada), Laleh Baschardust (Allemagne), Zainab Gharahviski (Allemagne), Mehrangiz Hakimi (Allemagne), Efat Mahbaz (Angleterre), Shirindokht Pardar (Allemagne), Farideh Pourabdollah (États-Unis), Nayereh Tohidi (États-Unis), Fatemeh Tabatabaei (Allemagne), Ferdos Tajel Dini (Allemagne), Haideh Torabi (Allemagne), Mina Zarin (Allemagne).

- Visitez le site du Réseau international de solidarité avec les féministes en Iran.

Mis en ligne le 26 novembre 2009

Urgent : Empêcher l’exécution de Zienab Jalaliyan, jeune Kurde de 28 ans. Signez la pétition ici.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

le Réseau international de solidarité avec les féministes en Iran



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2009
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin