| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mardi 31 mai 2011

À Voix égales et le FAEJ explorent de nouveaux moyens de faire élire des femmes






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Attentats du 13 novembre, suprématie masculine et violences patriarcales
Le relativisme culturel de la gauche compassionnelle
À l’origine des jihadistes français : la reconnaissance de l’idéologie islamique comme respectable
Quand une organisation religieuse se mêle de politique québécoise
Visite canadienne au "Morong 43" (Philippines) - "Mon coeur appartient réellement à ces communautés"
Formation offerte par Femmes et Démocratie dans Lanaudière en mai
Des poètes québécoises et la question nationale
Nouveau-Brunswick - Le Conseil consultatif sur la condition de la femme victime à son tour de l’idéologie conservatrice
Carte électorale - Sortir de l’impasse en réformant le mode de scrutin
Le pouvoir des femmes en politique : utopie ou réalité ?
Le Congrès offre aux membres de l’Action démocratique du Québec l’occasion de mettre la priorité sur l’obtention d’un mode de scrutin à finalité proportionnelle
De la malédiction d’être Arabe
Le Conseil du statut de la femme honore une pionnière du droit de vote des Québécoises, Marie Lacoste-Gérin-Lajoie
Malalai Joya : le visage du courage
Iran - Protestation contre l’exécution des combattant-es kurdes
Le Conseil du statut de la femme soucieux de préserver l’accès aux soins de santé des Québécoises
Des drag-queens à la fête du PLC
De quoi la Palestine est-elle le nom ?
53e session de la Commission de la condition de la femme des Nations Unies
Israël bafoue impunément le droit international à Gaza
Obama, le nouveau logo de la marque Amérique
La situation des droits de l’homme dans le territoire palestinien occupé par Israël depuis 1967
Manon Tremblay répond à ce qu’on veut savoir sur les femmes et la politique
Un vent de droite souffle sur le Québec
Toutes les inégalités n’offensent pas le candidat Barack Obama
Des femmes se portent à la défense de Clinton
Tibet - Quand le génocide devient un gynocide
Hillary Clinton et les primaires américaines - Fini, tout cela (bis)
Primaires américaines - Etre une femme, c’est finalement pire que d’être noir
Primaires américaines - La presse américaine est accusée de céder à l’obamania
La longue marche de Hillary Clinton
A l’ONU, la prose de Durban 1 s’écrit en pire tous les jours - Une entrevue avec Malka Marcovich
"Iran delenda est" - L’Iran doit être détruite, version américaine
Il y a bien eu un génocide planifié contre les Tutsi et 250 000 femmes violées au Rwanda en 1994
Il y a bien eu un génocide planifié contre les Tutsi et plus de 250 000 femmes violées au Rwanda en 1994
Proche-Orient : Le Canada doit faire respecter le droit international
Le Conseil du statut de la femme ne veut pas d’un débat public
Arundathi Roy, guerrière du mot
Angela Merkel, première chancelière de l’histoire de l’Allemagne
Une femme, présidente du Chili ?
Au sein de la marche
"Modèle européen" : l’égalité entre les femmes et les hommes est en danger !
En Suède, un parti féministe menace de déloger le premier ministre
Fallouja, véritable four crématoire !
"Notre beau monde occidental" ?
Non au génocide de Gaza : Acte III
Quand c’est la politique qui salit l’argent
Merci, Vos Honneurs
Une militante féministe est menacée de déportation !
Non au génocide de Gaza - Acte II
Le conflit israélo-palestinien et la liberté académique aux Etats-Unis
Etats-Unis - Haïti
Non au génocide de Gaza et du peuple palestinien
Conférence de la lauréate du prix Nobel de la paix 2003







Kim Campbell, ancienne première ministre conservatrice, Anne McLellan, ancienne vice-première-ministre libérale et Frances Lankin, ancienne ministre néodémocrate ontarienne exigent des mesures plus musclées pour faire élire plus de femmes à la Chambre des communes.

Toronto, le 31 mai 2011 - À voix égales (VE) et le Fonds d’action et d’éducation juridiques pour les femmes (FAEJ) ont uni leurs forces pour explorer de nouvelles façons d’augmenter le nombre de femmes élues aux plus hauts paliers du gouvernement au Canada.

Le 2 juin, ces deux organisations tiendront une réception où la très honorable Kim Campbell, l’honorable Anne McLellan et l’honorable Frances Lankin s’adresseront à des leaders du mouvement des femmes à Toronto.

Le 3 juin, des politologues et des juristes en affaires constitutionnelles de tout le pays rencontreront les trois politiciennes dans le cadre d’une table ronde fermée, pour discuter de stratégies visant à accroître le nombre de candidates aux élections à tous les paliers de gouvernement.

« Les événements organisés en juin sont une réponse à Kim Campbell, ancienne première ministre, qui nous incite à ‘cesser de demander et commencer à exiger’ la reconnaissance des droits des femmes comme partenaires à part entière dans le processus politique », déclare Rosemary Speirs, présidente fondatrice d’À voix égales.

Joanna Birenbaum, directrice juridique du FAEJ, explique : « Le FAEJ est engagé à réaliser l’égalité substantive pour toutes les femmes au Canada. Cela inclut un droit concret à la participation démocratique et politique ainsi qu’à la prise de décisions. »

Le 2 juin, Madame Lankin parlera de la longue lutte pour faire nommer et élire plus de femmes. Madame Campbell abordera l’importance cruciale d’une « masse critique » d’élues et Madame McLellan nous pressera de faire beaucoup plus pour promouvoir notre cause.

Ces femmes sont toutes trois récipiendaires du prix EVE d’À voix égales pour leur leadership dans le projet collectif de faire élire plus de femmes. Leur discussion sera animée par l’écrivaine de renom, Michele Landsberg.

Aujourd’hui, il y a 76 femmes à la Chambre des communes, soit 24,6 pour cent des 308 députés. Alors que ce nombre représente une augmentation de sept députées par rapport à l’élection de 2008, seul le Nouveau Parti démocratique, avec 40 femmes élues, soit 39 pour cent du caucus du NPD, a dépassé la cible d’un tiers que les spécialistes qualifient de « masse critique ».

Les Conservateurs ont fait élire 28 femmes, ou 17 pour cent de leur caucus majoritaire, et les Libéraux 6 femmes, ou 17,6 pour cent. Elizabeth May est devenue la première députée élue du Parti vert et le Bloc québécois a fait élire une femme.

Lors de la table ronde à huis clos du 3 juin, « À voix égales et le FAEJ demanderont aux expertes réunies de réfléchir ensemble à des moyens de garantir aux femmes une proportion plus équitable des postes de pouvoir politique », ajoute Madame Birenbaum. Elles vont examiner la possibilité de recours aux termes de certains articles de la Charte canadienne des droits et libertés ou de la Loi canadienne sur les droits de la personne.

« Dans nos deux organisations, nous sommes parfaitement au fait des obstacles, mais nous allons demander aux expertes de sortir des sentiers battus et de tenir compte de nouveaux éléments, tels l’adoption par de nombreux pays de mesures proactives pour garantir une meilleure représentation des femmes », conclut Madame Birenbaum.

À voix égales est une organisation pancanadienne sans but lucratif vouée à faire élire plus de femmes à tous les paliers de gouvernement au Canada. Ses bénévoles demandent depuis plus de dix ans aux leaders de partis d’accroître leur nombre de candidates et d’élues.

Le FAEJ a remporté des victoires clés pour les femmes au cours de ses 25 années d’existence. Le Fonds collabore aujourd’hui avec À voix égales pour déterminer de quelle manière les droits constitutionnels des femmes à l’égalité et une « représentation efficace » sont des instruments déterminants pour leur permettre d’accéder plus rapidement à des postes en politique.

Les médias qui souhaitent couvrir les conférences lors de la réception du 2 juin sont priés de contacter : Joanna Birenbaum, courriel, (416) 595-7170, poste 223 ou (647) 500-3005 ; ou Rosemary Speirs, courriel, (416) 577-2777.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 31 mai 2011


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2011
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin