| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 10 janvier 2004

Contre l’intégrisme religieux et pour la loi sur le voile

par Organisation de Libération des femmes en Iran
Organisation pour la liberté des femmes en Irak






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Derrière chaque voile, 3000 ans de haine envers la femme qui nous regarde
Elles dénoncent le voile, l’assujettissement et le néo-communautarisme
Niqab, burqa et tchador sont des signes d’infériorisation des femmes, non des symboles religieux
Combattre le foulardisme
Voile et islam - Flora Tristan n’a jamais prôné le voile intégral
Le voile est-il islamique ou non ?
Pouvons-nous accepter le foulard contre la burqa ?
Lettre ouverte à une femme voilée
La burqa, symbole
Colloque universitaire sur le voile associé à la pudeur, à la foi et à la mode
Hidjab et politique - Le courage des uns et des autres
Eloge de l’asservissement des femmes par le Monde 2 ?
Les illusions dangereuses
Moi, fille d’immigrés, pour l’égalité et la laïcité
L’islamisme contre les femmes partout dans le monde
Le rapport Stasi sous l’oeil du Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal
Pour l’égalité dans la citoyenneté
Droit à la différence et non pas différence des droits
Un vibrant appel à la conscience
Etrange alliance. Toujours à propos du voile
Les Islamistes mettent les femmes sur le trottoir
La laïcité a beaucoup d’ennemis
Le port du voile n’est pas une affaire de culture
Que d’hommes dans la rue pour défendre ma liberté !
La solidarité politique à l’épreuve des divisions
Quand la peur des femmes mène le monde
Tous voiles dehors
Non au voile mais non à l’exclusion des mineures de l’école laïque !
L’affaire du foulard : non à l’exclusion
Derrière le voile... un tout autre combat
Un sentiment de trahison
Des croisades de la droite au foulard islamique
Laïcardes, puisque féministes
Être féministe, ce n’est pas exclure !
La résurgence du foulard, un besoin de retour sur soi
Laïcité : une loi pour la cohésion
La pointe de l’iceberg intégriste visible sur la scène altermondialiste
Le voile - Le courage de dire non !
Pétition pour une loi contre le port du voile en France
"Le" voile : Éléments pour un débat
République turque : la question du foulard assombrit le 80e anniversaire
Un voile peut en cacher un autre







COMMUNIQUÉ

Le 17 janvier, les Islamistes ont appelé à manifester à Londres pour protester contre la décision du gouvernement français de présenter une loi interdisant les symboles ostentatoires religieux dans les écoles et les établissements d’État. Ils prétendent que cette interdiction est discriminatoire, contre les droits égaux des femmes, viole les droits des femmes et des filles à l’éducation et au travail, limite la liberté religieuse et serait même contre le pluralisme et la laïcité. Toutes ces affirmations sont fausses et, en réalité, se moquent des principes mêmes qu’elles font semblant de défendre. Ironiquement le mouvement Islamique lui-même, renommé pour avoir intimidé, terrorisé et violé le droits des femmes et des filles, emploie des normes contraires à ses croyances et à ses pratiques religieuses afin de maintenir ses lois répressives et le port du voile pour les femmes et les filles.

Il est clair que la religion, les symboles religieux et les libertés religieuses appartiennent au domaine privé et non à celui de l’État. En fait, les États sont tenus de voir à ce que tous les symboles religieux soient interdits dans les institutions et les écoles publiques. C’est un aspect important de la laïcité qui ne peut être renversé.

Aussi, contrairement à l’affirmation selon laquelle l’interdiction du port du voile est discriminatoire, celle-ci intervertit en fait complètement les effets discriminatoires de la religion sur les femmes et les filles. De plus, défendre la laïcité n’a aucun rapport avec le racisme. C’est plutôt le fait de créer des lois différentes pour les communautés religieuses et islamiques en Occident qui est raciste et entrave l’accès des femmes et des filles, en particulier, au progrès des sociétés avancées.

Finalement, empêcher les fillettes de porter le voile va au-delà de la question de la laïcité et défend les droits de l’enfant face à l’imposition par ses parents de croyances religieuses et d’une forme d’habillement, sans qu’elle puisse faire elle-même son propre choix. Alors que l’interdiction du voile pour les fillettes est souhaitable dans les institutions et écoles publiques, l’interdiction du port du voile et des écoles confessionnelles sont d’autres étapes cruciales pour la défense entière des droits des enfants.

L’Organisation pour la libération des femme en Iran et l’Organisation pour la liberté de Femme en Irak sont confiantes que la loi proposée par le gouvernement français marquera un pas vers l’établissement d’une société laïque. La laïcité est une condition préalable à la liberté sociale et à l’égalité des femmes. Le renforcement de cette interdiction sera un premier pas vers une telle réalisation, bien qu’on doive en étendre la juridiction afin d’inclure l’interdiction des écoles religieuses et du port du voile pour les enfants.

Nous ne devons pas permettre à l’extrémisme religieux et à l’Islam politique d’étendre l’autorité de la religion dans la société au moyen de l’intimidation, du chantage et des menaces. La religion doit être reléguée au domaine privé. Elle doit être séparée de l’État et du système d’éducation.

Nous invitons toutes les personnes et les organisations éprises de liberté à se joindre aux contre-manifestations qui auront lieu le même jour dans plusieurs pays, incluant l’Angleterre, l’Allemagne, la Suède et la Norvège. Les détails concernant la manifestation seront rendus publics plus tard.

Organisation de Libération des femmes en Iran
Organisation pour la liberté des femmes en Irak

Traduction Élaine Audet

10 janvier 2004


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Organisation de Libération des femmes en Iran
Organisation pour la liberté des femmes en Irak



Plan-Liens Forum

  • > Contre l’intégrisme religieux et pour la loi sur le voile
    (1/1) 28 janvier 2004 , par





  • > Contre l’intégrisme religieux et pour la loi sur le voile
    28 janvier 2004 , par   [retour au début des forums]
    Des questions importantes

    Nous avons une question : Notre prof a nous a posé des questions sûr les lois religieuses en Frances.
    1. Quelle est la loi ? (par exemple dans l’école)
    2. Que pense la presse ?
    3. Que diesent les gens ?

    Nous espérons que quelqu’un peut nous aider.
    Merci.

    Sabrina et Tanja

    • > Contre l’intégrisme religieux et pour la loi sur le voile
      11 février 2004 , par
        [retour au début des forums]

      Je suis française, et j’ai suivi le débat de près. Voici le texte :

      "Dans les écoles, les collèges et les lycées publics, le port de signes ou de tenues par lesquels les élèves manifestent ostensiblement une appartenance religieuse est interdit.

      Préalablement à la mise en oeuvre d’une procédure de sanction, le chef d’établissemnt invite l’intéressé, par la voie du dialogue, à se conformer à la règle énoncée à l’alinéa précédent.

      Le règlement intérieur en prévoit les modalités."

      Voilà, donc évidemment le terme qui provoque le flou, c’est "ostensiblement". Car qu’est-ce qu’un signe "ostensible". De quelle taille doit être la croix ? Le petit bandana est-il autorisé ?
      Le texte a quand même été voté avec une majorité de 494 voix contre 36...

      En ce qui me concerne, malgré le flou qui règle, je reste pour la loi, qu’il faut replacer dans son contexte pour la comprendre. Il y a en ce moment une réelle montée en puissance de l’intégrisme en France, qui a des conséquences désastreuses notamment dans les cités...

      Mais ce que je crains, c’est que notre gouvernement ne considère avoir fait sa "BA" avec cette loi et ne laisse de côté finalement les autres problèmes, comme les violences infâmes commises sur ces jeunes filles, et la pression exercée sur elle. En effet, une fille non voilée peut rester une fille opprimée. A titre d’exemple et pour sortir du contexte extrême des cités, j’ai notamment eu une amie quand j’étais au collège qui était musulmane d’origine yougoslave, qui ne portait pas de voile mais qui subissait la pression de ses parents : interdiction d’aller à l’école après 16 ans, mariage arrangé, interdiction de venir aux fêtes organisées par ses copines, etc... Ce genre de chose intéresse-t-il notre gouvernement ? j’en doute, vu que les préoccupations des femmes semblent loin des leurs en ce moment.

      Lors d’un débat sur France 2 (100 minutes pour convaincre) sur la question de cette loi, certaines femmes étaient invitées. Il y avait notamment Fadila Amara, et une sociologue arabe, et le temps qui leur était imparti pour parler était extrêmement limité. Heureusement Elisabeth Badinter, invitée elle aussi, a su imposer sa voix (elle a notamment dit que tous les progrès en matière de droit des femmes ont été fait contre les religions, ce qui lui a valu de passer au Zapping de Canal+ le lendemain). Mais le débat s’est traditionnellement déroulé de la manière suivante : des hommes ont parlé, entre autre un islamiste à qui on a laissé tout son temps. Au bout d’une vingtaine de minutes, la conversation a dérivé sur la question des femmes dans l’Islam. Ca a duré environ 20 minutes aussi, au cours desquelles une fille voilée et politisée s’est renvoyé la balle avec Mme Amara, et au cours de laquelle Mme Badinter a pu parler. Puis, on est retourné vers la laïcité, et les femmes n’ont plus parlé jusqu’à la fin de l’émission. Le sujet des femmes, pourtant central lorsqu’il s’agit du voile, est resté compartimenté, comme si c’était un détail dans le débat, comme si les hommes et les femmes ne devaient pas se parler entre eux... En gros on débat d’hommes dans lequel on a gracieusement laissé les femmes parler entre elles pendant 20 minutes (sur 100) ! Et encore le présentateur montrait son agacement lorsque l’une d’elle dépassait son temps...

      - Mokuren

      [Répondre à ce message]

    • > Contre l’intégrisme religieux et pour la loi sur le voile
      19 février 2004 , par
        [retour au début des forums]

      NOUS CROYONS QUE LES GENS DOIVENT FAIRE AVEC LEUR CULTURE RELIGIEUSE CE QU’ILS VOUDRONT. LES ENFANTS DOIVENT S’ADAPTER AU LYCÈE.

      [Répondre à ce message]

    • > Contre l’intégrisme religieux et pour la loi sur le voile
      15 novembre 2005 , par
        [retour au début des forums]

      pour cette question je veut avoir les adresses des jeunes étudiantes espagnols qui ont poser ces questions
      car je suis doués en la matière . moi aussi je suis un étudiant en théologie(FASAD) depuis le TOGO.
      pour cette réponse vous auree de longe en large les réponses.

      [Répondre à ce message]

    • > Contre l’intégrisme religieux et pour la loi sur le voile
      7 janvier 2007 , par
        [retour au début des forums]

      g ne suis pas d accord sur le voile mais g considere, que chaque chaque religion a ces dogmes

      [Répondre à ce message]


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2004
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin