| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 23 octobre 2003

Être féministe, ce n’est pas exclure !

par Femmes publiques






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Derrière chaque voile, 3000 ans de haine envers la femme qui nous regarde
Elles dénoncent le voile, l’assujettissement et le néo-communautarisme
Niqab, burqa et tchador sont des signes d’infériorisation des femmes, non des symboles religieux
Combattre le foulardisme
Voile et islam - Flora Tristan n’a jamais prôné le voile intégral
Le voile est-il islamique ou non ?
Pouvons-nous accepter le foulard contre la burqa ?
Lettre ouverte à une femme voilée
La burqa, symbole
Colloque universitaire sur le voile associé à la pudeur, à la foi et à la mode
Hidjab et politique - Le courage des uns et des autres
Eloge de l’asservissement des femmes par le Monde 2 ?
Les illusions dangereuses
Moi, fille d’immigrés, pour l’égalité et la laïcité
L’islamisme contre les femmes partout dans le monde
Le rapport Stasi sous l’oeil du Centre de recherche en éthique de l’Université de Montréal
Pour l’égalité dans la citoyenneté
Droit à la différence et non pas différence des droits
Un vibrant appel à la conscience
Etrange alliance. Toujours à propos du voile
Contre l’intégrisme religieux et pour la loi sur le voile
Les Islamistes mettent les femmes sur le trottoir
La laïcité a beaucoup d’ennemis
Le port du voile n’est pas une affaire de culture
Que d’hommes dans la rue pour défendre ma liberté !
La solidarité politique à l’épreuve des divisions
Quand la peur des femmes mène le monde
Tous voiles dehors
Non au voile mais non à l’exclusion des mineures de l’école laïque !
L’affaire du foulard : non à l’exclusion
Derrière le voile... un tout autre combat
Un sentiment de trahison
Des croisades de la droite au foulard islamique
Laïcardes, puisque féministes
La résurgence du foulard, un besoin de retour sur soi
Laïcité : une loi pour la cohésion
La pointe de l’iceberg intégriste visible sur la scène altermondialiste
Le voile - Le courage de dire non !
Pétition pour une loi contre le port du voile en France
"Le" voile : Éléments pour un débat
République turque : la question du foulard assombrit le 80e anniversaire
Un voile peut en cacher un autre







Communiqué de l’association Femmes Publiques

C’est au nom du droit des femmes, nous dit-on, qu’il faut exclure Alma et Lila Lévy du lycée Henri Wallon d’Aubervilliers, ainsi que toutes les élèves qui refusent d’enlever leur foulard islamique.

L’association féministe Femmes publiques refuse de cautionner un tel argument.

Exclure de l’école des jeunes femmes n’a rien de féministe. Ou alors il s’agit d’un féminisme inconséquent, qui en reste à l’affirmation des principes (" Non au foulard, symbole d’oppression "), sans se soucier des effets concrets de cette affirmation. Or, l’effet concret, c’est l’exclusion de jeunes femmes, qui se retrouvent dès lors privées d’éducation. Ce " féminisme des principes " a donc pour lui l’apparence de la pureté et de la radicalité, mais il a pour conséquences concrètes la mort scolaire de jeunes femmes, leur isolement et leur abandon aux mains des religieux et de la domination masculine.

À ce " féminisme des principes ", nous opposons un féminisme de la responsabilité, soucieux de la réalité, et en premier lieu de l’avenir des élèves concernées, une fois exclues. Nous soutenons qu’être un-e féministe conséquent-e et responsable, c’est accepter ces élèves à l’école. Cela ressemble peut-être à un compromis (du moins aux yeux des " pur-e-s " et des " intransigeant-e-s "), mais c’est la seule manière d’aider réellement ces jeunes femmes à s’armer contre la domination masculine, quelle qu’elle soit (religieuse ou non). Bref :
Accepter ces élèves à l’école est le seul moyen d’être féministe en actes et pas seulement en paroles.

Pour nous, le but du combat féministe n’est pas de nous sentir mieux en chassant loin de nos regards un " symbole d’oppression ". Ce n’est pas non plus de se complaire dans la bonne conscience et la jouissance de se sentir pur-e, radical-e et intransigeant-e. C’est agir concrètement pour que toutes les femmes soient plus fortes et mieux armées contre la domination. Nous pouvons comprendre qu’un-e féministe se sente mal à la vue d’un foulard dans sa classe ; mais la déscolarisation d’une jeune femme ne devrait-elle pas le/la troubler plus encore ?

Enfin, nous refusons toute forme de contrainte et de pression exercée contre des femmes, que ce soit pour les forcer à cacher leur corps ou pour les forcer à le montrer, pour les forcer à se voiler ou pour les forcer à se dévoiler.

Pour toutes ces raisons, Femmes Publiques se solidarise avec Lila et Alma Lévy, et s’oppose à leur exclusion.

Femmes Publiques se réunit tous les lundis à 20h au 1e étage du bar "Le Delyss", 5 rue des deux gares, 75 010, Paris.

Pour nous contacter : femmespubliques@ifrance.com

Tous les articles de ce dossier

Derrière le voile... un tout autre combat, par Cinquième zone
Un sentiment de trahison, par Michèle Tribalat
Des croisades de droite au foulard islamique, par Élaine Audet
La résurgence du foulard, un besoin de retour sur soi, par Faïza Skandrani
Le voile - Le courage de dire non !, par Wassyla Tamzali
Laïcardes, puisque féministes !, par Anne Zelensky et Anne Vigerie
Être féministe, ce n’est pas exclure, par Femmes publiques
La pointe de l’iceberg intégriste visible sur la scène altermondialiste, par Chantal Melliès, Salima Deramchi, Bernice Dubois
Pétition pour une loi contre le port du voile en France, par le C.E.R.F.
L’affaire du foulard : non à l’exclusion, par Christine Delphy
Laïcité : une loi pour la cohésion, par Gisèle Halimi

Raccourci du Dossier intégral


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Femmes publiques



Plan-Liens Forum

  • > Être féministe, ce n’est pas exclure !
    (1/1) 24 octobre 2003 , par Louise-Anne Maher

    rép: Adam Chaabane




  • > Être féministe, ce n’est pas exclure !
    24 octobre 2003 , par Louise-Anne Maher   [retour au début des forums]

    D’un intégrisme à l’autre. Présentement il s’agit de l’attitude des françaises envers les femmes islamiques, surtout leur voile. De quels droits les féministes françaises décideraient-elles ce qui est bon ou mauvais pour les musulmanes. Elles n’ont pas assez à faire à se libérer elles-mêmes de leurs jupes courtes et de leurs maquillages (entre autres).Elles n’ont pas besoin de Le Pen pour leur dire qui est une bonne ou une mauvaise immigrante.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2003
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin