| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 19 janvier 2006


Élection Canada 2006
L’R des Centres de femmes écrit aux quatre chefs de parti à Ottawa

par Lyne Boissinot, présidente






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Canada - Le retour des Autochtones : une lutte à nulle autre pareille
La cheffe Theresa Spence s’exprime sur sa grève de la faim et la situation actuelle des Autochtones
Repenser le multiculturalisme
G20 à Toronto - Le Comité jeunes féministes de la CLES dénonce les violences sexistes et la violation des libertés civiles
G20 et brutalité policière au pays de Stephen Harper
Gouvernement Harper – Sabrer avec un zèle religieux dans les programmes pour les femmes
Sommet UE-Canada : les sables bitumineux en accusation
Le viol psychologique d’Omar Khadr
Manifestation pour le retrait de l’ambassadeur du Mexique au Canada
Équité salariale - Entre un idéologue obtus et un opportuniste, les droits des femmes sont menacés à Ottawa
Stephen Harper est-il allergique à Céline Galipeau en particulier ou aux intervieweuses en général ?
La fin de l’équité salariale pour les femmes dans la Fonction publique fédérale
Les femmes et la crise économique
Le budget fédéral laisse tomber les femmes, les travailleurs et les travailleuses
Lettre à la Gouverneure générale Michaëlle Jean en faveur de la coalition des partis d’opposition à Ottawa
Harper Rule : une gouvernance sexiste et inéquitable
Les femmes vous observent, disent des groupes de femmes au premier ministre Harper
Le Comité de la CEDEF de l’ONU scrute la performance du Canada
"À voix égales" invite le Premier ministre à nommer des femmes au Cabinet
Appel des artistes pour la Paix : "Dans dix ans, quelle direction voulez-vous voir le Canada et le Québec emprunter ?"
Votre vote comptera-t-il le 14 octobre ?
Avortement et élection : souvenons-nous
Élection Canada - Sur la question de l’égalité des femmes, Stephen Harper ne répond pas
Maintes raisons de ne pas voter pour Stephen Harper
"Les conservateurs nous ont rappelé que nous sommes ‘juste’ des femmes"
Élections fédérales - Battons-nous contre la droite !
Dieu au pouvoir ! God Bless Canada !
La Fédération des femmes du Québec appelle les Québécoises et les Québécois à battre les Conservateurs
Margaret Atwood s’explique - Harper : déconnecté, dépassé
Ingérence de l’Église catholique dans la campagne électorale au Canada
L’Association des Femmes Autochtones du Québec répond aux excuses du gouvernement Harper
Les compressions du gouvernement Harper forcent le départ d’une leader féministe
Le gouvernement Harper cherche à réduire les femmes au silence
La ministre Oda quitte le ministère de la Condition féminine. Enfin !
La déclaration du Canada à la Commission de la condition de la femme des Nations Unies est tendancieuse et décevante
Politique Canada : dossier principal
Les promesses brisées de Stephen Harper
Stephen Harper tient ses promesses
Des coupures antidémocratiques à Condition féminine Canada
Le gouvernement Harper veut museler les groupes de femmes
La ministre de la Condition féminine, Bev Oda, passe un mauvais quart d’heure devant un comité parlementaire
La ministre à la Condition féminine du Canada interdit aux groupes de femmes de défendre ... les droits des femmes
Il faut rétablir immédiatement le Programme de contestation judiciaire
Le discours de la Traîne
Pour l’égalité entre les femmes et les hommes, il faut changer le mode de scrutin !
Victoire réjouissante : Vivian Barbot a battu le ministre Pierre Pettigrew
Voter ? Mais pour qui ?
Des leaders afro-québécoises inquiètes s’adressent aux chefs des partis politiques en campagne électorale
"Des tribunaux islamiques au Canada ?"
10 ans de budgets fédéraux : les femmes doublement pénalisées
Le budget fédéral ne tient pas compte des femmes
Une décennie de reculs : le Canada de l’après-Beijing
Une autre élection injuste pour la population québécoise et canadienne
Harper, une menace sérieuse au droit des femmes à l’avortement







Montréal, le 12 janvier 2006.

M. Gilles Duceppe
M. Stephen Harper
M. Jim Harris
M. Jack Layton
M. Paul Martin

Messieurs,

La campagne électorale tire à sa fin et nous sommes déçues d’avoir très peu entendu parler des inégalités persistantes entre les femmes et les hommes et de l’augmentation de la pauvreté, particulièrement chez les femmes. Par la présente, L’R des centres de femmes du Québec vient vous poser quelques questions et les réponses que vous fournirez aideront les dizaines de milliers de citoyennes que nous rejoignons à faire un choix éclairé le 23 janvier prochain, jour des élections fédérales.

L’R des centres de femmes du Québec est un regroupement qui rassemble cent centres de femmes répartis sur tout le territoire du Québec. Les centres de femmes sont créés par et pour les femmes et ils reçoivent quotidiennement des centaines de femmes. Ils sont donc bien en mesure de saisir les changements qui se produisent sur le terrain, dans la vie quotidienne des femmes et des familles québécoises. C’est en nous appuyant sur cette expertise collective que nous parlons ici.

Voici donc les principales questions qui préoccupent nos membres.

1. Pauvreté

• Il y a quelques années, le gouvernement s’était engagé à diminuer de façon importante la pauvreté des enfants. Cet objectif n’a pas été atteint. La pauvreté des enfants est fonction de la pauvreté des parents. 51,6% des familles monoparentales dirigées par une femmes sont pauvres (1). Que compte faire votre parti pour lutter contre la pauvreté, pour augmenter le revenu du cinquième de la population le plus pauvre ?

• 41,5% des femmes seules de plus de 65 ans sont pauvres (2) . Quelles mesures sont proposées par votre parti pour augmenter les prestations aux personnes âgées vivant dans la pauvreté ?

2. Logement social (3)

• Le gouvernement fédéral consacre quelque 2 milliards $ chaque année à l’habitation qui sert très majoritairement au paiement des coûts d’exploitation des HLM, coopératives et OSBL d’habitation réalisés avant 1994. Le FRAPRU réclame 2 milliards $ supplémentaires, ce qui permettrait de financer annuellement 25 000 nouvelles unités de logement social au Canada, environ 8 000 au Québec. Votre parti est-il d’accord ?

• Pour se maintenir au pouvoir, forcé par le Nouveau parti démocratique, le gouvernement libéral a fait adopter en juin 2005 le projet de loi C-48 où un maximum de 1,6 milliard $ en deux ans était prévu "pour le logement à prix modique, notamment le logement pour les Canadiens autochtones". Selon le FRAPRU, de retard en promesses, en jouant sur les annonces déjà faites, le gouvernement libéral n’a pas commencé à livrer la marchandise.

• La Société canadienne d’hypothèque et de logement, grâce au fonds d’assurance hypothécaire, fait et prévoit des surplus annuels croissants de milliards de dollars. Le Bloc a proposé un projet de loi visant à consacrer une part de ces surplus au logement social ; les Libéraux (excepté le député de Brome-Missisquoi) et les Conservateurs ont battu ce projet de loi. Votre parti a-t-il changé sa position à ce sujet ?

3. Assurance-emploi

• Pourquoi le surplus de la caisse d’assurance-chômage est-il porté au fonds consolidé du gouvernement fédéral au lieu d’être retourné aux prestataires comme il le devrait ? Votre parti est-il prêt à changer la pratique actuelle ?

• Au même moment, l’accès aux prestations (nombre d’heures exigées) et les montants versés (maintenant 55% du salaire) sont constamment restreints. Les conditions actuelles discriminent contre les femmes, qui occupent la majorité des emplois atypiques, à temps partiel et les moins bien payés. Étant donné les surplus faramineux de la caisse d’assurance-emploi, votre parti est-il d’accord pour diminuer le nombre d’heures exigibles pour être admissible aux prestations et pour augmenter le pourcentage du salaire versé ?

• Depuis l’exclusion de prestataires pour départ volontaire ou inconduite, on a noté dans les centres une augmentation des femmes subissant du harcèlement psychologique. Votre parti est-il prêt à renoncer à cette exclusion systématique pour tenir compte au moins des situations d’abus ?

4. L’égalité des femmes

• Les femmes représentent un peu plus de la moitié de la population. Le ministère Condition féminine Canada n’a pas le plein statut de ministère ni de budget adéquat. Il n’y a même pas de loi sur la situation des femmes qui donnerait "un cadre législatif à l’engagement du gouvernement à assurer l’égalité à toutes les femmes" (4) . Votre parti s’engage-t-il à remédier à ces faiblesses et comment le ferait-il ?

• Le Programme Promotion de la femme dispose d’un budget de 1,5 M$ pour le Québec. Le gouvernement a éliminé le financement de base des groupes de femmes. "Ce geste, ainsi que les autres coupes exercées dans les dépenses sociales, ont abouti à la fermeture d’organismes de femmes cruciaux et ont grandement affaibli la capacité des femmes de s’organiser, de faire pression, d’effectuer de la recherche, d’offrir es services aux femmes, bref, tout ce qui est nécessaire pour que les femmes puissent parvenir à une pleine et entière participation au sein de la société canadienne." (5) Votre parti est-il prêt à rétablir le financement de base des groupes de femmes et à augmenter le budget consacré au Programme Promotion de la femmes ?

• Qu’a fait votre parti pour favoriser la mise en candidature et l’élection de femmes à l’occasion de la présente campagne électorale ? Alors que les femmes constituent 52% de la population, le Parti conservateur présente 12,2% de candidates, le Parti libéral 25,6%, le Boc québécois 30,6% et le NPD 35% (6) .

5. Avortement

Votre parti s’engage-t-il à ne pas remettre en cause le libre choix des femmes, gagné de haute lutte par les Canadiennes, de mener à terme ou non leur grossesse ?

Les femmes que nous représentons attendent impatiemment les réponses à ces questions de même que des mesures concrètes pour l’amélioration de leurs conditions de vie, qui a, comme vous le savez, un impact direct sur l’ensemble de la société.

Nous espérons que ces questions primordiales vous préoccupent autant que nous.

Veuillez agréer l’expression de nos sentiments les meilleurs.

Lyne Boissinot
Présidente

L’R des centres de femmes du Québec
110, rue Sainte-Thérèse, bureau 507
Montréal H2Y 1E6
Téléphone : (514) 876-9965 - Télécopieur : (514) 876-9176
Courriel : info@rcentres.qc.ca -
Site Web

1. Les femmes et la pauvreté, Feuillet d’information de l’ICREF (Institut canadien de recherches sur les femmes), 3e édition, 2005.
2. Id.
3. Bulletin LE FRAPRU FRAPPE ENCORE, Spécial élections fédérales, No. 108, Décembre 2005-janvier 2006.
4. Encore sous le choc : au terme d’une panoplie de promesses non tenues, les femmes exigent des mesures concrètes, Coalition pour l’égalité des femmes, Ottawa, 2004
5. Id.
6. « Où sont les femmes ? » Nathalie Collard, in La Presse, samedi le 7 janvier 2006.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 14 janvier 2006.


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Lyne Boissinot, présidente



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2006
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin