| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 2 janvier 2016

Au gouvernement Trudeau - Il faut maintenir la loi sur la prostitution

par la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES)






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Pour un "bilan" de la loi C36 - Interroger aussi les femmes qui veulent sortir de la prostitution
Un "bilan" biaisé et incomplet de la loi C36 sur la prostitution
Prostitution - Pas si glam le Grand Prix
Prostitution, gangs de rue et crime organisé au Québec
Prostitution : les gouvernements ont les moyens d’agir
La complaisance des médias envers l’industrie du sexe doit cesser
Élection et prostitution - Lettre ouverte au Nouveau Parti Démocratique du Canada
Prostitution - La nouvelle loi canadienne inspirée du modèle nordique
Prostitution - Le projet de loi C-36 doit assurer partout l’immunité aux personnes prostituées
Une société progressiste encourage l’égalité, non la prostitution des femmes
Prostitution - Ce n’est tout simplement pas un métier
Projet de loi sur la prostitution : fiche d’information du ministère de la Justice du Canada
La prostitution : une nouvelle forme d’esclavage
La Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution estime que le nouveau projet de loi est porteur d’espoir
CSF - Le projet de loi fédéral sur la prostitution : un changement législatif historique
Le langage "colon" et celui des pro-prostitution
Prostitution - Le Canada est prêt pour un "modèle canadien" ciblant les acheteurs
Traite de personnes à Ottawa : au moins 150 femmes auraient été réduites à l’esclavage sexuel
Réplique à Martin Matte - La prostitution n’a rien d’un beau malaise
Virage à 180˚ sur les salons de massage : la Ville de Montréal songe à "aménager" la prostitution
L’inclusion de toutes les femmes passe par la reconnaissance de toutes les violences qu’elles subissent
Le film "Les criminelles", une infopub pour l’industrie du sexe !
L’assistance sexuelle, une atteinte détournée au droit des femmes à ne pas être prostituées
Pour une stratégie concertée contre la traite des femmes et l’exploitation sexuelle
La députée Maria Mourani dépose un projet de loi sur la traite des personnes et l’exploitation sexuelle
L’Adult Entertainment Association of Canada (AEAC) veut recruter des stripteaseuses dans les écoles secondaires
Prostitution - Affirmer le droit des femmes de vivre sans prostitution
Prostitutionnalisation du tissu social ou abolition de la prostitution
Cessons de banaliser la prostitution ! C’est de l’exploitation !
Lancement du DVD du film L’Imposture - La prostitution mise à nu. Projections à Montréal et dans d’autres villes
Le lobby de l’industrie du sexe tente de bâillonner des voix féministes par le mensonge et l’intimidation
Prostitution - Une forme de violence toujours taboue
Prostitution - Mauvais pour les femmes, mauvais pour les lesbiennes !
Détournement de la Commission d’enquête de la Colombie-Britannique sur les femmes disparues
La Commission d’enquête de la Colombie-Britannique sur les femmes disparues part perdante
La légalisation de la prostitution et ses effets sur la traite des femmes et des enfants
L’industrie mondiale du sexe et ses complices entravent l’autonomie de toutes les femmes
La prostitution est-elle bonne pour la santé des femmes et leur épanouissement ? 23e Cercle de silence
Une véritable solidarité avec les femmes prostituées réside dans la lutte pour l’abolition de la prostitution
Cinq bonnes raisons de refuser le jugement Himel sur la prostitution, comme féministe et comme citoyen-ne du monde
Pour l’égalité de fait pour toutes : une politique de lutte contre l’exploitation sexuelle de l’image et du corps des femmes et des filles
Aider les femmes prostituées à se situer au coeur de leur vie
Lettre à ceux et celles qui récupèrent le meurtre de Marnie Frey, victime de Pickton, pour servir leur cause
Décriminaliser la prostitution, un aimant pour les proxénètes et les clients
Prostitution - Nous ne devons pas nous contenter de la simple "réduction des méfaits"
Prostitution et crimes - Rapport d’enquête sur le traitement de l’affaire Pickton par le Service de police de Vancouver
Journée de lutte contre l’exploitation sexuelle - En mémoire de Nadia Caron (1983-2005)
Escalader le Kilimandjaro pour aider des femmes à quitter la prostitution
Prostitution juvénile : les jeunes filles de milieux riches autant à risque
Les bordels sont-ils un droit de l’homme ?
La prostitution, une violation des droits humains des femmes pauvres
Prostitution - Brisons la chaîne de l’exploitation
Le rapport Rice sur la traite à des fins de prostitution souligne l’inaction du Canada
"Gang" de rue et prostitution
La liberté de ne jamais se prostituer
Radio-Canada et la prostitution en Inde
Bordels, sport et défoulement masculin
L’Aboriginal Women’s Action Network s’oppose à la création d’un bordel à Vancouver aux Jeux olympiques de 2010
Dénoncer la pornographie, cette industrie de destruction
Il faut criminaliser la propagande haineuse contre les femmes
Requête en Cour supérieure de l’Ontario pour une déréglementation libérale de la prostitution
Sortir d’un gang criminel et reprendre goût à la vie
Traite des personnes et prostitution, un rapport important et novateur
La prostitution des enfants au Canada
Prostituées par choix ?
Les enjeux de la prostitution et les femmes
« La grande question qui sous-tend la traite, c’est la prostitution. »
La publicité pornographique il y a 25 ans
Les hommes préfèrent le discours apolitique sur la prostitution
Être femme dans un milieu d’hommes
Prostitution : pour un projet de loi abolitionniste
Prostitution juvénile - Blessées pour la vie
Hypersexualisation, érotisation et pornographie chez les jeunes
Clubs échangistes : un cadeau de la Cour suprême du Canada à l’industrie du sexe
Feu vert aux proxénètes et aux prostitueurs
La décriminalisation de la prostitution porterait préjudice aux femmes asiatiques
La prostitution est de la violence faite aux femmes
Le Parlement canadien a adopté le projet de loi sur la traite des personnes
OUI à la décriminalisation des personnes prostituées, mais NON à la décriminalisation de la prostitution
Prostitution, féminisme, dissidence et représailles
Pour une politique abolitionniste canadienne
La prostitution, indissociable de la violence envers les femmes
La prostitution chez les Amérindiennes du Canada
Narco-prostitution de rue et vie de quartier
270 000$ au groupe Stella pour une rencontre de 4 jours sur le "travail du sexe"
Trois positions dans le débat sur la décriminalisation de la prostitution
Le ministre de la Justice du Canada dépose un projet de loi sur la traite des personnes
Maisonneuve et Radio-Canada très à l’écoute du Forum XXX
Décriminaliser la prostitution n’améliorera pas la sécurité des femmes prostituées
La nécessité d’un débat public sur la prostitution et ses conséquences sociales
Le Canada s’apprête-t-il à libéraliser la prostitution ?
Les industries du sexe, des industries pas comme les autres !
Un sous-comité du Parlement canadien pourrait proposer la décriminalisation de la prostitution
Immigration de danseuses nues au Canada
Sexe, morale et interprétation
Le Canada contribue au trafic des femmes à des fins de prostitution
La prostitution, un choix de carrière pour nos enfants ?
Un geste précipité
La prostitution, un "droit des femmes" ?
Le ministre Philippe Couillard et Stella - Aider les femmes prostituées ou promouvoir la prostitution ?
Lettre sur la prostitution au Parti Vert du Canada
Ex-juge condamné à 7 ans de prison pour agressions sur des prostituées autochtones mineures
Le trafic sexuel des femmes au Québec et au Canada - Bilan des écrits
Le trafic sexuel des femmes n’épargne pas le Québec
Dossier prostitution : tous les articles du site
La pornographie n’est pas sans conséquences
Pourquoi "De facto" propose-t-il la légalisation de la prostitution ?
On veut protéger les clients dans l’affaire de la prostitution juvénile à Québec.
Prostitution - Des failles dans le processus de réflexion amorcé au sein de la FFQ
Prostitution : Un consensus à l’arraché
La prostitution, un métier comme quel autre ?
Bientôt des proxénètes et des bordels subventionnés ?
La prostitution est une forme de violence
Le prix d’une femme







En cette veille de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, nous avons cru bon d’unir nos voix pour souligner le premier anniversaire de la Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d’exploitation, entrée en vigueur le 6 décembre dernier.

Comme Justin Trudeau l’a lui-même déjà affirmé, en janvier 2014, la prostitution participe du continuum de la violence envers les femmes. Nous sommes toutes et tous à même de constater quotidiennement que la prostitution se nourrit des inégalités systémiques dont sont victimes les femmes et qu’elle entretient ces inégalités en affirmant que le consentement s’achète et en normalisant la violence envers les femmes.

Nous croyons qu’aucune femme ne devrait être criminalisée pour l’exploitation qu’elle subit et que la loi devrait être modifiée en ce sens. Les femmes dans la prostitution y sont souvent parce qu’elles sont victimes de différentes inégalités systémiques telles que la pauvreté, le racisme et le colonialisme et parce que trop peu de choix s’offrent à elles. Leur criminalisation, pour des infractions relatives à la prostitution, les vulnérabilise et rend leur sortie et leur réinsertion sur le marché du travail encore plus difficiles. Pour ces raisons, nous croyons que la Loi sur la protection des collectivités et des personnes victimes d’exploitation devrait être modifiée afin qu’aucune personne ne puisse être criminalisée pour l’exploitation qu’elle subit, et ce, peu importe l’endroit où elle se trouve.

Nous invitons également le gouvernement à résister aux pressions visant à permettre la vente et l’achat des actes sexuels d’autrui. la criminalisation de l’achat et de la vente d’actes sexuels d’autrui incluse dans la loi sur la protection des collectivités et des victimes d’exploitation représente une avancée considérable pour le droit à l’égalité et à la sécurité de toutes les canadiennes. Il nous apparaît primordial de préserver et de bonifier cette avancée afin de faire du modèle nordique un modèle canadien d’égalité et de justice. Mais au-delà de ce renversement de paradigme, et à l’instar des États qui sont de plus en plus nombreux à choisir le droit des femmes de ne pas être prostituées, le Canada doit faire plus pour les femmes dans la prostitution.

Finalement, il est crucial que toute consultation sur la loi inclue les groupes féministes travaillant, dans une perspective d’égalité, directement auprès des femmes dans la prostitution ou qui en sont sorties de même que les groupes de survivantes.

Bien qu’une minorité soucieuse de défendre ses intérêts économiques prenne beaucoup de place dans le débat public, nous croyons qu’il est impératif d’écouter les groupes qui proposent une analyse prenant en compte le sexisme, le racisme et la violence de la prostitution. Ces groupes, qui souvent luttent depuis des décennies contre les inégalités qui affligent les femmes, savent qu’il importe d’offrir des solutions réelles à la prostitution et d’adopter des mesures concrètes pour combattre la pauvreté et la violence envers les femmes. Ces groupes savent également que le racisme et le colonialisme sont des facteurs importants de vulnérabilité et qu’ils sont répétés, promus et renforcés par l’industrie du sexe. Les femmes autochtones, plus que toutes autres, sont particulièrement ciblées par la prostitution, et cet état de fait ne saurait être considéré comme anecdotique.

Le témoignage des survivantes de la prostitution est également crucial à une compréhension pleine et entière d’un phénomène qui ne saurait se résumer à un choix individuel. De nombreuses survivantes, de par le monde et partout au Canada, bravent chaque jour railleries, menaces et opprobre pour dénoncer la violence de la prostitution et exiger davantage de solidarité et d’égalité. Il est essentiel que leur voix soit au coeur de la discussion.

À la veille de la Journée nationale de commémoration et d’action contre la violence faite aux femmes, nous interpellons le nouveau gouvernement afin qu’il prenne les mesures nécessaires pour lutter contre toutes les formes de violence envers les femmes, y compris la prostitution.

- Pour ajouter votre signature à ce texte, écrire à la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) : info@lacles.org

* Ont aussi signé ce texte :
Dawn Lavell Harvard, Ph. D. (Association des femmes autochtones du Canada), Kim Pate (Association canadienne des sociétés Élizabeth Fry), Lisa Steacy (Association canadienne des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel), Nathalie Duhamel (Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel), Maïra Martin (Action ontarienne contre la violence faite aux femmes), Keira Smith-Tague (Vancouver Rape Relief and Women’s Shelter), Brigitte Poupart (comédienne et metteure en scène, Montréal), Manon Barbeau (directrice du Wapikoni mobile, Montréal), Aurélie Lanctôt (étudiante en droit, Montréal), Ariane Émond (journaliste indépendante et animatrice), Michèle Audette (conseillère stratégique et conférencière, Québec), Marc Séguin (artiste visuel, Montréal et New York), Nicolas Grenier (artiste visuel, Montréal et Los Angeles), Michèle Rouleau (productrice, Montréal), Éve Lamont (cinéaste, Montréal), Kim O’Bomsawin (réalisatrice, Montréal), Dominique Boisvert (écrivain, Scotstown), Carole Laganière (cinéaste, Montréal), Maguy Metellus (animatrice, Montréal), Marquise Lepage (réalisatrice, Montréal), Françoise Guénette (journaliste indépendante et animatrice, Québec), Vincent Levesque (We Are Wolves et artiste visuel, Montréal), Jacques B. Gélinas (essayiste et conférencier, Québec), Alexandre Domingue (président, Post-moderne, Montréal), Carole Poirier (députée d’Hochelaga-Maisonneuve, porte-parole Relations internationales, Francophonie, Condition féminine et Habitation), Martine B. Côté (consultante en communication, Montréal), Patrick St-Louis (vice-président, MSB Ressources globales, Boucherville), Sophie Bissonnette (cinéaste, Montréal), Yolande Geadah (auteure, Montréal), Francine Descarries (professeure, UQAM), Sandrine Ricci (chercheuse à l’UQAM), Delphine Collin-Vézina (directrice, centre de recherche sur l’enfance et la famille, Université McGill), Richard Poulin (professeur associé, Institut de recherches et d’études féministes (IREF), UQAM), Diane Lamoureux (professeure au Département de science politique de l’Université Laval), Marie-Andrée Roy (professeure titulaire, directrice du Département de sciences des religions, UQAM), Marie-France Labrecque (professeure émérite de l’Université Laval), Francine Saillant (professeure au Département d’anthropologie de l’Université Laval), Sylvie Morel (professeure titulaire au Département des relations industrielles de l’Université Laval), Manon Bergeron (professeur en sexologie, UQAM), Rose Dufour (fondatrice, La maison de Marthe, Québec), Thérèse Mailloux (spécialiste égalité femme-homme, Québec) et Martin Dufresne (porte-parole de Zéro macho, Montréal).

Publié aussi dans Le Devoir du 5 décembre 2015 et autres médias.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 5 décembre 2015


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES)
La CLES

Courriel : info@lacles.org


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2016
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin