| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mardi 1er avril 2014

Fil de presse de Sisyphe, avril 2014

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Les liens des mois précédents demeurent en archives et on peut les consulter n’importe quand.

Avril 2014


. La Presse - Viol. Ces petites choses qu’on n’aurait plus cru entendre
Est-ce en raison de ces allégations de viol collectif de joueurs de hockey de l’Université d’Ottawa ? À cause de ces propos extrêmement dégradants à l’endroit de la présidente de la Fédération étudiante de la même institution ? En raison de la violence sexuelle sur les campus en Amérique du Nord ? Toujours est-il que ces temps-ci, des commentatrices prennent la plume et le micro pour dire aux jeunes filles ce que l’on n’aurait plus cru entendre de nos jours : qu’elles doivent, pour éviter d’être violées, s’habiller avec modestie et éviter de s’enivrer dans les fêtes.

. 98,5 - Menacée pour avoir commenté le retour du port du voile dans la fonction publique en Turquie
Entrevue de Benoît Dutrizac avec Sibel Kose, une Montréalaise d’origine belgo-turque, qui a reçu des menaces d’intégristes pour avoir commenté publiquement le retour du voile islamique dans la fonction publique en Turquie et ses conséquences sur la vie des femmes. Sur Facebook et Twitter, on a notamment écrit qu’« il fallait balancer son corps du haut du Mont-Royal ». « Ne vous inquiétez pas, nous allons lui donner une leçon avec les bénédictions d’Allah ».

. La Fondation Scelles - Comment Internet a stimulé l’échange de services sexuels
Internet est aujourd’hui un lieu d’échange relationnel privilégié, y compris au niveau des échanges économico-sexuels. On peut observer une multitude de pratiques montrant l’ampleur du phénomène prostitutionnel sur Internet. Magistrats, policiers et professionnels de l’Internet analysent la situation. Internet a en effet contribué au développement de nouvelles formes de prostitution.

. Le Nouvel Observateur - Agression dans le métro de Lille : ce qui a poussé les passagers... à ne rien faire
L’agression d’une jeune femme dans le métro de Lille et surtout le fait que personne ne lui vienne en aide ont choqué les Français. Comment expliquer la réaction des passagers de la rame ? Comment peut-on ne rien faire alors qu’une personne est en train de se faire agresser ? Alors pourquoi tant d’indifférence pour cette jeune femme en danger ? Ne serait-ce pas lié surtout à la banalisation, la tolérance et la minimisation de ce type d’agression qui règnent encore dans notre société bien imprégnée de stéréotypes sexistes et d’une colonisation de la sexualité par la violence ? Muriel Salmona, psychiatre, nous éclaire.

. Féministes pour une Europe solidaire - Et si, pour changer, on votait féministe ?
Le 1er mai, les « Féministes pour une Europe Solidaire » seront présentes dans des dizaines de villes pour faire campagne et présenter les listes féministes des Européennes 2014. Nous distribuerons des flyers et proposerons à toutes celles et ceux présent-es de rejoindre notre comité de soutien. L’objectif : faire connaître la liste ! Pour une autre Eirope.

. l’aut’journal - Le vote du 7 avril, un vote misogyne ?
On entend dire que la défaite du PQ est imputable à la baisse de la ferveur indépendantiste, à une jeunesse qui n’en partage plus les idéaux, à sa croisade en faveur de la laïcité, aux errements de sa campagne électorale... Elle pourrait aussi s’expliquer du fait qu’une partie de la population était réfractaire à l’idée de voir une femme à la tête de l’État et voulait y mettre fin au plus vite, peu importe qui choisir à sa place.

. La Presse - Pour une charte de la parité
Le Jour 1 de l’ère Couillard a été marqué par un retour en force du « boys club » au Conseil des ministres. Avec seulement 8 femmes sur 26 ministres, on est loin de la zone de parité promise par Philippe Couillard. La proportion de femmes au sein du Conseil des ministres nommé par Philippe Couillard n’est que de 30,7%. Pire encore, on ne retrouve aucune femme dans les postes-clés de l’État. Les « vraies affaires », pour l’essentiel, demeurent donc celles de politiciens cravatés.

. Blogue Lise Fée Ministe- #Cantat : plainte déposée par l’asso Femme Libre
Le 10 janvier 2010, Madame RADY décède à son domicile, des suites d’un suicide par pendaison. Ce suicide est la conséquence directe des violences psychologiques subies par Madame RADY pendant sa vie commune avec Monsieur Bertrand CANTAT, violences constituées notamment par : des coups, une emprise sur la vie de Madame RADY, un isolement social, un chantage, entraînant une dégradation des conditions de vie de Madame RADY, de sa santé physique et psychique entraînant la mort de Madame RADY par suicide par pendaison.

. Châtelaine - 5 crimes sexuels par jour dans l’armée canadienne
Un reportage bouleversant publié dans L’actualité, dont nous diffusons ici un extrait, met au jour le drame indicible des soldats canadiens agressés sexuellement – plus de 1700 cas par année, selon les estimations. Des femmes, en grande majorité. Pendant un an, la co-auteure de l’enquête, Noémi Mercier (avec Alec Castonguay), a rencontré une douzaine de victimes, en plus d’interroger des psychologues, des juristes, des responsables des Forces armées pour comprendre ce fléau. Une quête qui l’a profondément marquée. Grâce à la Loi sur l’accès à l’information, les journalistes ont découvert qu’une moyenne de 178 plaintes pour agressions sexuelles par an sont signalées à la police militaire. En tenant compte que moins d’une victime sur 10 dénonce son agresseur, cela fait un total annuel de 1780 incidents, soit cinq par jour.

. L’Avenir - Belgique. Mutilations génitales : l’incitation sera aussi punie
La Commission de la Justice du Sénat a approuvé ce mercredi une proposition de loi qui complète l’arsenal législatif de lutte contre les mutilations génitales. Elle prévoit de punir l’incitation à un tel acte d’une peine allant de 8 jours à un an. Selon une étude de l’Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes, la Belgique comptait 6 260 victimes de mutilations génitales féminines en 2007. En 2012, d’après une étude de l’Institut de médecine tropicale, ce nombre était passé à 13 122. Lire aussi : « Premières inculpations pour mutilation génitale en Angleterre ».

. News Republic - Anne Sylvestre fête ses 80 ans en revenant dans deux festivals
Anne Sylvestre fête ses 80 ans en faisant son retour dans deux festivals emblématiques de la chanson française, le Printemps de Bourges et les Francofolies. Son dernier album, paru en 2013, s’intitule "Juste une femme". Elle y décrit un "petit monsieur, p’tit costard, p’tite bedaine" avec "saleté dans l’oeil" qui évoque un ancien directeur du FMI. "Je suis une femme donc je parle des femmes", explique Anne Sylvestre qui juge "idiote" l’attitude de celles qui récusent le terme "féministe". "On me dit +quoi, vous êtes encore féministe ? Ce n’est plus la peine ! Hier, j’écoutais la radio : aux infos, il y avait l’histoire de cette femme qui disait s’être fait violer par quatre policiers et celle d’une autre qui s’était fait agresser sexuellement dans un train sans que personne ne dise rien", raconte-t-elle.

. Indépendantes - Impuissance
Ça sonne à la porte. On ouvre. L’impuissance entre. Elle s’installe partout dans la maison. Nous voilà en enfer. Son paradis à elle, c’est chez nous. Aie ça va faire ! Retourne d’où tu viens ! Trop tard mes amis. Le vote a eu lieu. Vous avez perdu. Désormais, vous ne serez un peuple que quelques jours par année, à la Noël, à la Fête des Patriotes, à la St-Jean. Votre destin est tracé d’avance. Vous disparaîtrez… doucement… sûrement… Votre langue, votre culture, vos appartenances, vous perdrez.

. Égale (Égalité Laïcité Europe) - Lettre ouverte au Premier ministre français pour sa présence au Vatican
Vous avez décidé de représenter personnellement la France à la cérémonie religieuse de canonisation de deux papes au Vatican. Cet acte symboliquement fort est extrêmement choquant pour les laïques que nous sommes. La majorité des Français, croyants, athées ou agnostiques sont favorables au respect de la laïcité dans notre pays et refusent de voir revenir un ordre ancien où l’Église tenait un rôle politique...

. Le Devoir - Merci, Mme Marois
Vous avez changé la vie de ma génération. Les congés parentaux (dont vous avez débuté la négociation) ont permis à mes amies de prendre du temps avec leur bébé, et à leurs conjoints de partager ces précieux moments. Grâce à vous, ces mêmes amies ont pu opter pour le rythme de travail qui leur convenait, les garderies à 5 $ le leur permettant. Et elles ont choisi l’école de leurs enfants en fonction de leurs valeurs, pas de leur religion. Les Québécoises peuvent se targuer d’avoir un modèle fort, vibrant, éclatant auquel s’identifier.

. Les Nouvelles/News - Quand Finkielkraut renvoie les femmes à la maison
Le philosophe, académicien depuis peu, n’apprécie ni la parité politique, ni les femmes qui ne veulent pas sacrifier la maternité au pouvoir ou l’inverse. Et le philosophe de partir bille en tête sur l’idée, fausse mais très populaire, selon laquelle la parité conduirait à nommer des incompétentes.

. Huffington Post - Le nouveau nom du ministère de l’Immigration : un recul pour l’intégration ?
Le changement de ton représente aussi un virage radical en ce qui touche l’immigration et l’intégration à la société francophone québécoise. Car le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles, qui a toujours eu comme mandat l’intégration des immigrants à la société francophone, a changé de nom : il devient, sous la gouverne de Mme Kathleen Weil, le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, incorporant ainsi deux concepts - diversité et inclusion - qu’affectionnent les milieux gagnés au multiculturalisme canadien.

. Le Soleil - La violence à l’école fait des ravages dès le primaire
Insultes entre élèves. Bousculades dans les corridors. Bagarres dans la cour d’école. Selon la toute première enquête sur la violence dans les écoles du Québec, c’est au primaire - et non au secondaire - que ces incidents sont les plus répandus. Les résultats préliminaires de cette vaste étude ont été présentés jeudi par l’équipe de la chercheuse Claire Beaumont, titulaire de la Chaire de recherche sur la sécurité et la violence à l’école de l’Université Laval.

. Le Soir - Pour le Belge, la religion est "négative"
La religion joue-t-elle généralement un rôle positif ou négatif dans votre pays ? A cette question, posée par l’institut de sondage Win/Gallup International, les Belges ont davantage répondu par la seconde proposition. Au point qu’ils sont en Europe occidentale, qui constitue déjà la région la plus sceptique au niveau mondial, les deuxièmes plus méfiants, juste derrière le Danemark. La France suit, avec un score égal à l’Espagne. Il y a aussi un lien avec le niveau d’éducation.

. Le Devoir - Girl’s Club
D’un serment d’investiture à l’autre, je crois voir le regard du chef englober dans un même rayon condescendant les femmes et la culture. Chimère, me direz-vous. Chimère chiffrée, tout de même. Onze femmes sur treize titulaires depuis 1985, ça fait beaucoup. .À Hélène David, dernière à coiffer le chapeau à plume, on souhaite bon vent, bon courage, et le reste ! Surtout devant des rangs ministériels féminins si clairsemés. Fragiles substances que la culture et les communications, avec protection de la langue française en segment ajouté. Autant dire l’âme du Québec, volatile face aux « vraies affaires » si haut brandies par le chef. Alerte !

. RFI - Le Printemps de Bourges au féminin
Les femmes ne sont pas si nombreuses à pouvoir se faire une place dans le monde de la musique. Les programmateurs du Printemps se targuent d’avoir réussi à en programmer 30% ! Et c’est plutôt pas mal. Ce vendredi 25 avril, plusieurs d’entre elles ont donné de la voix dans les différentes salles du festival. Et quelles voix !
Alors que dans cette même journée, l’on pouvait croiser aussi deux représentantes politiques, Anne Hidalgo, nouveau maire de Paris ainsi que la ministre de la Culture, Aurélie Filippetti, la Réunionnaise Christine Salem, la Béninoise Angélique Kidjo et la Française Emilie Simon, montraient si cela était encore nécessaire, l’étendue de leur talent.

. La Fondation Lionel-Groulx - L’adoption du droit de vote des femmes : le résultat d’un long combat
Le 25 avril 1940, c’est l’acte de naissance du suffrage universel au Québec qui, jusque là, avait exclu la moitié du genre humain. Le projet de loi est adopté sur le suffrage féminin à l’assemblée législative le 18 avril 1940. À 67 voix contre 9. Le 25 avril 1940 le Conseil législatif adopte le projet. C’est l’un des moments les plus importants de l’histoire de notre démocratie. Au niveau du principe, le vote des femmes est la modification la plus fondamentale à la démocratie de représentation, car c’est désormais l’appartenance à l’espèce humaine qui devient le critère de la citoyenneté et de l’exercice de droits politiques.

. Huffington Post Québec - Une Montréalaise menacée après des commentaires télévisés sur le voile islamique
Une Montréalaise d’origine belgo-turque, Sibel Kose, a peur pour sa vie. Elle dit avoir reçu des menaces à la suite d’une intervention télévisée où elle était appelée à donner son opinion sur le voile islamique en Turquie. Elle a même sollicité l’appui de l’ex-ministre de la Justice et député libéral de Mont-Royal, Irwin Cotler, en plus d’avoir porté plainte au Service de police de Laval pour harcèlement et menaces. « Ils ont menacé de venir saccager mon lieu de travail [...] en plus d’avoir écrit de nombreux messages de menaces et tenu des propos racistes et haineux notamment sur Facebook et Twitter ».

. Le Devoir - Fécondation in vitro et mères porteuses - Abolition ?
Le cas de l’animateur Joël Legendre, qui a eu recours à une gestation pour autrui (GPA) qui fut remboursée par l’État, dépasse assurément la chronique du showbizness. Il nous fait comprendre au moins deux choses : d’abord que le programme québécois de procréation assistée a été conçu dans l’urgence et l’improvisation. Ensuite, que malgré les nombreux débats, la GPA tombe toujours dans un vide juridique intolérable. Depuis sa mise en place, le programme a peut-être permis de réduire le nombre de grossesses multiples liées aux FIV, ce qui représente certes des économies pour le système de santé. Mais la popularité du programme a conduit à l’explosion des coûts pour l’État. Vaut-il la peine de le conserver ? En 2008, lorsqu’il était ministre de la Santé, Philippe Couillard s’était farouchement opposé à sa création.

. La Presse - Disparues
Seuls le silence et l’abandon répondent à la disparition de plus de 200 écolières nigérianes victimes, non pas d’un terrible accident, mais d’un rapt planifié et délibéré. Celui-ci est attribué à la milice islamiste Boko Haram (traduction : « L’éducation occidentale est un péché »). Même les forces de sécurité du Nigeria semblent, en pratique, avoir renoncé à faire quoi que ce soit. Des parents ont donc eux-mêmes entrepris des recherches, prévenus qu’ils risquaient d’être tués s’ils s’aventuraient sans protection sur le territoire des fous d’Allah ; ils n’ont rencontré ni militaires ni policiers (selon Associated Press)...

. Le Devoir - Le remboursement des mères porteuses ? Du délire.
Au nom du « droit » à l’enfant, on permettra désormais l’instrumentalisation du corps des femmes en les transformant littéralement en « machines » à produire des bébés. Comme l’a clairement démontré la juriste française Muriel Fabre-Magnan, la « gestation pour autrui » est par essence contraire aux droits de la personne puisqu’elle suppose l’objectivation complète de la femme en plus de faire de l’enfant à naître l’objet d’un contrat.

. Huffington Post Québec - Couples gais : la RAMQ rembourse la fécondation in vitro de la mère porteuse
Le gouvernement du Québec permet dorénavant aux couples homosexuels de recourir à une mère porteuse par fécondation in vitro. L’acte devient donc couvert par la Régie de l’assurance maladie (RAMQ). Le changement a été provoqué par la requête de l’animateur Joël Legendre, qui crée ainsi un précédent. D’autres dossiers sont déjà en traitement. Toutefois, l’article 541 du Code civil du Québec mentionne que toute convention par laquelle une femme s’engage à procréer ou à porter un enfant pour le compte d’autrui est nulle de nullité absolue. De plus, l’adoption pourrait s’avérer difficile du point de vue juridique, suite à la naissance de cet enfant. Voir aussii dans l’audio-fil de l’émission C’est pas trop tôt (24 avril 2014), entrevues « Fécondation in vitro remboursée pour les couples gais », avec Alain Roy, et « Fécondation in vitro remboursée pour les couples gais », avec Réjean Hébert.

. Accommodements Outremont - Le silence des agneaux
Est-ce de la propagande antijuive ou antimusulmane, ou de la diffamation, que de soutenir que les certifications cachère et halal bénéficient financièrement à des groupes de ces confessions ? Dans le magazine Canadian Grocer, le rabbin Saul Emanuel, directeur général de Vaad Ha’ir de Montréal, a confirmé le phénomène. « Sans la certification cachère, dit-il, il est presque impossible de voir ses produits acceptés dans les épiceries américaines ». En août 2002, le magazine Protégez-vous avait, lui aussi, publié un reportage sur la nourriture cachère. Nous y apprenions qu’il était nécessaire de verser une « taxe rabbinique » pour « remercier » le rabbin de ses services et pour utiliser l’un des nombreux symboles de certification cachère.

. La Presse - L’égalité pour les femmes : oui monsieur !
Dans sa réplique à la lettre « Pour un girls club en politique », dans laquelle Martine Delvaux et Pascale Navarro proposaient une législation sur la parité en politique, M. Lengellé jouait de sarcasme, se demandant si un Parlement comptant plus de femmes travaillerait vraiment à l’atteinte de l’égalité, par exemple en créant un Conseil du statut de l’homme (puisqu’il y a un Conseil du statut de la femme), en lançant des programmes d’aide aux hommes dans des métiers non traditionnels (comme il y a pour les femmes) et en instituant la « garde partagée automatique » des enfants en cas de rupture entre les parents.

. Gazette des femmes - Détournement majeur
Dans son essai Aimer, enseigner (Prix du gouverneur général 2013), Yvon Rivard jette un pavé dans la mare de l’université. Vibrant plaidoyer pour l’exigeant métier de prof, son ouvrage est aussi une charge à fond de train contre ceux qui abusent de leur pouvoir en ayant des relations sexuelles avec leurs étudiantes. Au-delà des effets dévastateurs sur les jeunes femmes, le romancier et professeur émérite de l’Université McGill voit là une faillite du système d’éducation supérieure.

. Le Nouvel Observateur - "Point du mari" : quand un syndicat de gynécologues fait preuve d’une misogynie effrontée
Mal nommée, le "point du mari" est une mutilation sexuelle visant à rétrécir les sexes des femmes au moment de la suture de l’épisiotomie (section du périnée au moment de l’accouchement censée prévenir des risques de déchirures plus graves). Le "point du mari" viserait à donner plus de plaisir aux hommes lors de la pénétration, rendant le coït douloureux pour les femmes. Cette pratique, taboue, a été récemment révélée par la multiplication de témoignages sur Internet. Interrogé en sa qualité de président du Syndicat des gynécologues-obstétriciens de France, Jean Marty, a tenu des propos emblématiques de la plus pure misogynie et d’un refus minutieux d’entrer en empathie avec les femmes.

. Libération - Les élèves qui réussissent le mieux sont les moins marqués par les stéréotypes
Alors que la loi sur l’égalité hommes-femmes portée par Najat Vallaud-Belkacem vient d’être adoptée au Sénat, la sociologue Marie Duru-Bellat explique pourquoi les questions de genre divisent la société. Pour cette spécialiste de l’éducation, les stéréotypes rattachés aux filles et aux garçons influencent significativement la vie des classes et nuisent à la réussite. Au nom de l’égalité, la mission de l’école est d’en réduire le poids.

. Courrier Laval - Nouveaux outils pour les femmes immigrantes victimes de violence conjugale
Trois nouveaux outils ont été dévoilés, soit un dépliant d’information, un message audio sur CD ainsi que la présence d’un intermédiaire culturel. « Il y avait un manque de services adaptés pour les nombreuses femmes qui arrivent dans les maisons d’hébergement de Laval et qui ne parlent ni anglais ni français. L’obstacle de la langue ainsi que la méconnaissance de leurs droits sont, pour les femmes immigrantes, des freins importants à l’accessibilité des services offerts », affirme Pascale Bouchard.

. L’art et la manière - Féministe ou pro-féministe ?
Cette question ne vient pas de nulle part. Les hommes dans le mouvement féministe, ça pose nécessairement la question des rapports femmes-hommes dans le mouvement féministe. Le rapport est d’ailleurs bien plus complexe que la présence de bourgeois dans le mouvement ouvrier, car où que les femmes soient dans la société, il y a des hommes. Je, tu, ou il, bref, nous sommes des hommes. C’est une donnée biologique, de naissance ou pas. Mais c’est surtout une donnée culturelle, car nous sommes élevés, et structurés culturellement comme des hommes.

. Journal de Montréal - En ce Jour de la Terre 2014, le défi du changement
Au Québec, lorsque vous demandez à un ami ce qu’il fait pour protéger l’environnement, il vous répondra presque immanquablement : « Je fais mon recyclage ! » D’autres, plus engagés, vont dire : « J’achète le plus possible local et bio ! » Ces gestes individuels, quoique d’une valeur éthique et écologique significative, restent d’une importance environnementale limitée, car les impacts positifs qu’ils engendrent sont surtout locaux et à petite échelle. De plus, ces gestes sont relativement faciles à aborder dans une discussion ou un débat écologique, car ils n’ont pas tendance à soulever de passions.

. Voir - La "charte de la laïcité" n’a pas nui au Parti québécois
Le sondage Ipsos – CTV, paru le 3 avril, montre que 25% des francophones qui avaient l’intention de voter pour le Parti Québécois choisissaient ce parti pour que la « charte des valeurs » voit le jour. Ce motif arrivait au premier rang des raisons pour lesquelles les électeurs du PQ choisissaient ce parti. Chez l’ensemble des électeurs, toute langue et origine confondues, seulement 5% disaient vouloir voter afin de bloquer l’adoption de la charte. Ces chiffres, que les médias ont pris soin de nous cacher, montrent que l’on ne peut pas faire porter sur ce projet de loi les mauvais résultats obtenus par le PQ à la dernière élection.

. Le Soleil - La misogynie a-t-elle eu raison de Pauline Marois ?
Il se fait bien des lectures des résultats des élections du 7 avril. Parmi elles, il serait souhaitable d’en trouver une qui pose un regard féministe sur les raisons de la débâcle stupéfiante infligée à Pauline Marois. Mon sentiment est qu’on a voté cette fois non pour Philippe Couillard, mais contre Pauline Marois, parce qu’elle est femme. Déjà, lui avoir accordé de devenir première ministre paraissait énorme à plusieurs lors des élections précédentes, mais alors, si on l’avait élue à la tête d’un gouvernement minoritaire, c’est qu’on avait voté non pour elle, mais contre Jean Charest et un gouvernement qu’on jugeait corrompu.

. Irréductiblement féministe - Instrumentalisation de la sociologie au service de la domination
Daniel Weizer Lang vient de publier un ouvrage intitulé « La putain et le sociologue ». L’association « Putain » et sociologue est mise en scène pour donner à l’ouvrage, un caractère sulfureux ; nous sommes bien loin de la distance et rigueur nécessaires à toute étude sociologique. Résumons le propos de l’ouvrage : le couple hétérosexuel « à la vie, à la mort » ce serait fini ; l’avenir, c’est la « sexualité récréative » notamment dans la prostitution. Bien entendu, il s’agit de sexualité masculine : tant qu’il y aura des esclaves ! Quant à la sexualité des femmes, circulez, il n’y a rien à voir, à moins qu’elle ne se plie aux fantasmes masculins, échangisme, domination, etc.

. Radio-Canada - Fin de carrière pour Pauline Marois
De son entrée au Parti Québécois comme attachée de presse de Jacques Parizeau à la fin des années 70 à sa défaite électorale comme députée, chef et première ministre sortante du Québec le 7 avril, puis ses adieux cette semaine, Pauline Marois a gravi les échelons de l’organisation souverainiste avec méthode et ténacité. Elle aura dirigé 14 ministères, été la première femme au Québec à occuper les fonctions de vice-première ministre, chef d’un parti politique et première ministre. Retour sur une carrière hors du commun en compagnie d’une autre femme qui connaît intimement les rouages péquistes, l’ancienne attachée de presse Gratia O’Leary.

. ActuaLitté - Les mots indispensables pour parler du sexisme : 60 mots pour encourager l’égalité
Sans doute ce chiffre peut paraître faible tant l’égalité entre les hommes et les femmes est loin d’être atteinte actuellement dans le monde. En effet, trop souvent encore l’individu agit et réagit en fonction de clichés tenaces, tellement intériorisés qu’ils semblent naturels. Aussi 60 mots destinés à tous les publics, pour expliquer, éveiller, faire évoluer les mentalités, échanger, voire bouleverser, c’est bien utile, sans doute pas exhaustif mais rien n’empêche le lecteur ensuite de prolonger la liste.

. La Presse - Pour un girls club en politique
Sachant qu’il faut 30 à 40 % de femmes dans une assemblée politique pour commencer à créer un impact, c’est bien la question de la parité qu’il faut soulever. Que changerait un gouvernement composé d’autant de femmes que d’hommes ? Quand la politique change de corps, quand le corps politique est diversifié, peut-on imaginer que la politique se transforme profondément ? La parité ne se traduit pas seulement en termes de nombre ou de ministères alloués aux femmes. Elle transpose, dans la gouvernance, une volonté politique d’inclusion qui tient compte de la perspective des femmes.

. Le Soleil - Pornographie juvénile : des mesures pour protéger les policiers
Pour le sergent-détective de la police de Québec Jean-René Rouleau, le travail de catégorisation signifie qu’il doit visionner des « millions » de fichiers de pornographie juvénile dans une année. « Il faut apprendre à gérer ses émotions », explique le policier qui travaille à Québec depuis 17 ans. « Il faut apprendre à se détacher de ça. Mais c’est clair que c’est difficile à voir. C’est pire les vidéos, où on voit les émotions des enfants quand ils se font agresser. Il y a des enfants qui sont toujours aux couches quand ils sont victimes de ces abus. »

. Terriennes - Des féministes françaises en lice pour les élections européennes
A l’instar des Pirates, un mouvement parti de Suède à la conquête de l’Europe entière autour de revendications spécifiques sur la liberté totale d’accès au numérique et le partage libre des données, des féministes, au Nord et au Sud du vieux continent sont décidées à tenter l’aventure parlementaire européenne. De grandes voix ont rapidement apporté leur soutien : l’historienne Michelle Perrot, l’anthropologue Françoise Héritier, ou encore la politologue Françoise Picq et l’écrivaine Annie Ernaux. Comme d’autres, elle n’imaginait pas qu’en 2014, les femmes devraient défendre de haute lutte leurs droits chèrement acquis au siècle dernier.

. Les Nouvelles/News - Le Sénat se fait violence pour ratifier la Convention d’Istanbul
La Convention d’Istanbul devrait enfin être ratifiée par la France le 5 mai. Enfin, car il aura fallu près de 3 ans. Et la pression renouvelée de sénatrices, jeudi 17 avril, pour que le projet de loi autorisant sa ratification trouve sa place à l’ordre du jour du Sénat. La Convention d’Istanbul (de son vrai nom « Convention sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique » du Conseil de l’Europe) ne pose pas de problème en soi au législateur puisque le droit français répond déjà à l’essentiel de ses dispositions. Mais son adoption ne semble pas avoir été une priorité pour la Conférence des présidents du Sénat, qui fixe l’ordre du jour des travaux de la Haute assemblée.

. Le Devoir - Cliniques sans médecins : les infirmières passent de la parole aux actes
La FIQ caresse deux rêves qu’elle veut voir réalisés. D’abord, des cliniques infirmières de quartier, indépendantes des médecins, disponibles pour répondre aux petites urgences et suivre des patients qui vivent avec une maladie chronique. Ensuite, des maisons pour personnes âgées à échelle humaine, où ces dernières pourraient habiter jusqu’à leur décès sans subir des déménagements chaque fois que leur condition requiert plus de soins.

. Gazette des femmes - Claire Martin : 100 ans et tout son cran
« Quand je serai vieille, je rangerai mon stylo ». C’est le titre d’un documentaire consacré à Claire Martin, femme de lettres exceptionnelle qui soufflera ses 100 bougies le 18 avril. Dans ce film datant de 2009, on la découvre à 94 ans, éloquente, généreuse, lumineuse. Elle y rappelle qu’il n’y a pas si longtemps, être une femme au Québec se résumait à jouer deux rôles : épouse et mère. C’est pourtant dans ce contexte que Claire Martin est devenue la première voix féminine de CBV Radio-Canada ; qu’en 1945, elle a annoncé, en ondes, la fin de la Seconde Guerre mondiale.

. L’Actualité - Enquêtes de l’UPAC : les moissons de l’indolence libérale
En décembre 2009, lors d’une mission en Russie, le premier ministre Jean Charest avait dû se défendre des allégations de financement illégal au PLQ. Le financement sectoriel par les firmes de génie conseil et les entrepreneurs était déjà sur le radar des journalistes. En obligeant ses ministres à ramener 100 000 dollars par année dans les coffres du parti, M. Charest les exposait à la cupidité et à la générosité bien intentionnée des requins des affaires qui trempaient dans les cocktails de financement.

. Les Nouvelles/News - Cannes 2014 : Les femmes absentes, ce "marronnier"
Peut-on parler de progrès ? La sélection officielle du Festival de Cannes, dévoilée jeudi 17 avril, compte 2 réalisatrices pour 18 films en compétition. En 2012 et 2013, le Festival de Cannes avait été la cible de critique pour sa sélection très masculine. Aucune réalisatrice en lice pour la Palme d’Or en 2012, une seule en 2013. Cette année, les deux réalisatrices en compétition seront la japonaise Naomi Kawase pour Deux fenêtres et l’italienne Alice Rohrwacher pour La Merveille.

. Le Devoir - Appel à une représentativité accrue des femmes en politique
Selon la présidente de l’organisme, Julie Miville-Dechêne, il faut se poser des questions sur les mesures à prendre afin d’amener les formations politiques à accorder davantage de place aux femmes et à instaurer une forme de « tradition » à cet égard. En février 2010, l’organisme avait produit un avis dans lequel il réitérait une recommandation datant de 2002 — celle de réformer la Loi électorale afin d’y inscrire des mesures incitatives visant l’atteinte du concept de « mixité égalitaire », dont le versement de primes aux partis qui font élire les femmes dans une proportion minimale de 30 %.

. Indépendantes - Le discours…
Qui contrôle le discours au Québec ? Peut-être avez-vous remarqué vous aussi combien souvent les journalistes qui couvraient cette récente campagne électorale et suivaient Pauline Marois, ont mentionné : « Madame Marois a perdu le « contrôle de son message ». Elle aurait voulu « garder le contrôle du message »… Or, lors des conférences de presse, qui « prenait le contrôle du message » ? Les journalistes. Sans aucun respect pour les instigateurs de ces points de presse.

. Les Nouvelles/News - Violences sexuelles en Égypte : crimes systémiques et impunité
Tandis que la communauté internationale se concentre sur les derniers rebondissements politiques, les violences à l’encontre des femmes restent impunies en Égypte. C’est ce que dénonce le rapport publié le 16 avril par la Fédération internationale des droits de l’Homme (FIDH) « Egypt : Keeping Women Out – Sexual violence in the public sphere » Cent pages qui donnent tour à tour la nausée ou mettent la rage au ventre. Les attaques sur la Place Tahrir, les plus médiatisées, « représentent la manifestation la plus visible d’un problème systémique de longue date », souligne la FIDH.

. Le Devoir - L’injonction multiculturelle
Maintenant que notre débat sur la laïcité est ajourné, on apprenait que le Canada allait autoriser le port du kirpan dans ses ambassades. Certains y verront le triomphe d’une laïcité « ouverte ». Mais peut-être devraient-ils s’attarder au libellé de la décision. Afin d’éviter que n’importe quel amateur d’armes blanches frappe à la porte en se revendiquant sikh, il a bien fallu fixer des limites. Le règlement précise donc que celui qui porte le kirpan doit être animé par une« croyance religieuse sincère ». Et le Canada de définir ce qu’est un croyant « sincère ».

. CALACS de l’Abitibi - Agir : soutenir les victimes d’exploitation sexuelle, une responsabilité collective
Nous sommes dans une ère de perpétuelle provocation érotique et la région n’échappe pas à cette vague insidieuse ! Les jeunes filles sont de plus en plus soumises à la pression de répondre aux standards de l’hypersexualisation. Les magazines multiplient les dossiers à saveur sexuelle, le Web regorge de sites de rencontre et on ne compte plus les promotions et concours dans les bars. Dans ce bulletin spécial de la Semaine nationale de sensibilisation aux victimes d’actes criminels, nous avons choisi d’aborder l’exploitation sexuelle des mineures à des fins commerciales. Nous espérons ainsi démystifier cette forme de violence sexuelle et amorcer une réflexion sur notre responsabilité collective face aux victimes.

. News Republic - Égalité des sexes : L’Algérie se cherche toujours
Elles font vivre l’Algérie. Pompistes, serveuses, médecins, magistrats…ces dix dernières années, les Algériennes se sont progressivement imposées sur le marché du travail. D’après l’Office national des statistiques, le taux d’activité des femmes a crû de 37% entre 2000 et 2014. Elles représentent désormais 16,6% de la population active. Pourtant, les Algériennes peinent à faire évoluer les mentalités.

. Le Devoir - Pauline Marois : « Ça n’a pas toujours été de tout repos, mais je ne regrette rien »
Il y aura bientôt sept ans, je suis sortie de mon jardin après une courte retraite, parce que j’avais encore envie de servir le Québec. Depuis, il s’en est passé, des choses ; ça n’a pas toujours été de tout repos, mais je ne regrette rien et j’ai le sentiment du devoir accompli. Je suis encore émue que les citoyens du Québec m’aient permis d’être leur première ministre. Je le suis d’autant plus d’avoir été la première femme à occuper cette fonction. Je suis très fière de tout ce que nous avons accompli en 18 mois avec la formidable équipe ministérielle du gouvernement du Parti Québécois.

. À dire d’elles - Murakami, le féminisme radical et les pornographes
J’étais plutôt étonnée de lire, dans le dernier best-seller d’Haruki Murakami, 1Q84, un discours presque féministe radical. Et si. En effet, dans ce livre teinté de fantastique qui croise deux histoires (j’en suis à la fin du tome 1…), on pourrait par moments se dire que l’auteur est féministe radical. Car il décrit la démarche de deux femmes contre l’impunité des hommes violents et violeurs.

. Le Devoir - Une ouverture aux mutilations vaginales ? Stupéfaction au Québec
Réagissant à une modification du guide de pratique de la Société des obstétriciens gynécologues du Canada (SOGC) qui semble ouvrir la porte à la pratique de la réinfibulation vaginale, le Collège des médecins du Québec a réitéré qu’il s’agit d’une mutilation génitale, qu’elle est criminelle et qu’elle ne sera pas tolérée. L’infibulation consiste en l’excision d’une partie des organes génitaux externes et la suture de l’orifice vaginal.

. Les Martiennes - Portrait de Valérie Rabault, 1ère femme rapporteur général de la commission des finances de l’Assemblée nationale
"C’est une sacrée cliente qui succède à Christian Eckert, devenu secrétaire d’Etat chargé du budget, au poste de rapporteur général de la commission des finances de l’Assemblée nationale. Valérie Rabault est la première femme à détenir ce poste, que Nicole Bricq avait également occupé au Sénat de 2011 à 2012 avant d’être nommée dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. À l’occasion du remaniement qui a suivi la débâcle socialiste aux élections municipales, Valérie Rabault était pressentie comme une potentielle « ministrable ». Son nom était cité, notamment, pour le commerce et l’artisanat.

. Le Devoir - Tout cela
Se pourrait-il que notre quête d’identité nationale soit remplacée par une quête d’identité personnelle que l’on achète à crédit dans les grandes surfaces ? Se pourrait-il que le refus de débattre de la question nationale soit en réalité le refus de contribuer à la construction d’un destin collectif tout occupés que nous sommes à joindre les deux bouts de la journée, de la semaine, du mois ?

. Feminada - Intérioriser le regard masculin
Peut-être avez-vous entendu parler du « Male gaze » ? (regard masculin en français). Selon la critique de cinéma Laura Mulvey : « Dans un monde construit sur l’inégalité sexuelle, le plaisir de regarder a été divisé entre l’actif/masculin et le passif/féminin. Le regard déterminant du masculin projette ses fantasmes sur la figure féminine, la modelant en conséquence. Dans leur rôle traditionnellement exhibitionniste, les femmes sont à la fois regardées et exposées, leur apparence étant construite pour provoquer un fort impact visuel et érotique qui en soi est un appel au regard. »

. La Gazette des femmes - La famille, foyer d’inégalités ?
École, voisins, télé, Web : la société véhicule, entretient, voire valorise les stéréotypes sexistes. Pas facile pour les (rares) familles qui souhaitent transmettre des valeurs égalitaires à leurs enfants. Or, les spécialistes s’entendent pour dire que les stéréotypes de genre ont un effet néfaste sur le développement des enfants, filles et garçons. Hypersexualisation, banalisation de la violence, misogynie font partie des répercussions possibles… La vraie question, c’est : Donnons-nous à nos filles et à nos garçons les mêmes racines, les mêmes ailes ? La réponse : non, dans la grande majorité des cas.

. Les Nouvelles News - Des listes féministes aux élections européennes
« L’égalité entre les femmes et les hommes n’est pas le problème, c’est la solution : la solution d’une Europe fondée sur le partage des richesses, une Europe porteuse de sociétés désireuses de liberté, une Europe démocratique. » Les créatrices des listes « Féministes pour une Europe Solidaire » (FPES) appellent à voter le 25 mai prochain « pour l’égalité ». Quelques récents événements ont fait déclic. Le rejet de deux rapports en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes par les parlementaires européens. En Espagne, et dans d’autres pays d’Europe, le droit à l’avortement et à la contraception est menacé. Les politiques d’austérité, qui se répandent en Europe, touchent en priorité les femmes.

. Libération - Prostitution : l’Allemagne doute de son modèle
Hans-Peter Uhl, du parti CDU/CSU, dénonce des offres de certains bordels « flat-rate » où, pour un tarif fixe, les clients peuvent avoir autant de filles qu’ils veulent. Ce modèle irait souvent de pair avec la prostitution forcée. En 2012, deux tenanciers de ce type de bordels ont été condamnés à une peine d’emprisonnement de plusieurs années pour traite des êtres humains. Selon le journal Die Welt une vingtaine de filles roumaines qui témoignaient au procès ont raconté avoir été attirées en Allemagne par des perspectives de travail prometteuses puis forcées à travailler en tant que prostituées, avec jusqu’à 60 clients le jour.

. La Presse - Les bonnes idées scandinaves
La Dre Raynault est spécialisée en médecine préventive et santé publique. Elle dirige le centre Léa-Roback, qui a pour mission de contribuer à la réduction des inégalités sociales de santé et à l’amélioration des conditions de vie. Cela fait une douzaine d’années qu’elle étudie les politiques qui font des pays nordiques les chefs de file des États égalitaires. Et s’il y a une chose qui la rend jalouse, si je puis dire, des Scandinaves, c’est bien leur pragmatisme.

. La Presse - Vous êtes vieux, Monsieur
Si j’ai bien compris, me voilà vieux maintenant parce que je pense qu’un pays, c’est des gens sur un territoire donné qui partagent une même culture et au coeur de cette même culture une même langue. C’est semble-t-il très vieux de penser comme ça. Si j’ai bien compris aussi, me voilà vieux aussi de défendre un espace où se fondrait - de « fondre » comme dans le creuset d’une fonderie - où se fondrait cette culture que je viens d’évoquer, un espace sans signes religieux ostentatoires où un athée ne se sentirait pas comme un chien pas de médaille dans un de ces fameux cours d’éthique et de culture religieuse. Grands dieux, pourquoi ne m’avez-vous pas dit tout ça avant les élections, jeunes gens ? J’aurais voté libéral. Je serais jeune maintenant.

. Entre les lignes entre les mots - Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin
Le long effort des grammairiens et des académiciens pour masculiniser le français a suscité de vives résistances chez celles et ceux qui, longtemps, ont parlé et écrit cette langue sans appliquer des règles contraires à sa logique. La domination du genre masculin sur le genre féminin initiée au XVIIe siècle ne s’est en effet imposée qu’à la fin du XIXe avec l’instruction obligatoire. Rendez-vous à la librairie Violette and Co – 102, rue de Charonne - 75011 Paris : le 23 avril à 19 heures, Éliane Viennot, Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin, chez Plon. 

. Le Devoir - Aux défaitistes
À chaque défaite du Parti québécois, on nous sert la même rengaine : l’indépendance se meurt, il faut changer le programme du parti, la question nationale n’intéresse qu’une seule génération, et bien d’autres jérémiades du même style. En fait, l’indépendance est une idée qui transcende les générations, et aucun peuple n’y a renoncé après l’avoir acquise. C’est ça, la force du mouvement indépendantiste. D’ailleurs, le PQ devrait en prendre bonne note, car il mange une volée chaque fois qu’il s’éloigne de sa raison d’être..

La Presse - Lorraine au théâtre
J’étais à l’Auditorium de Verdun le soir où Pauline Marois a présenté aux militants leur prochaine députée, Lorraine Pintal. Je me souviens encore du discours enflammé et enthousiaste de la directrice du Théâtre du Nouveau Monde (TNM) - discours livré, sans poing levé, avec un dosage parfait d’éloquence et de lyrisme. Je trouvais que le PQ avait fait un excellent coup en recrutant non seulement une candidate de qualité politicienne dans l’âme, mais aussi une future ministre de la Culture d’envergure.

. Huffington Post Québec - Je me souviendrai et le Québec se souviendra
Dans un billet de blogue publié sur le Huffington Post Québec, Bochra Manai s’est donnée le droit d’attaquer d’éminentes militantes québécoises pour la laïcité, dont Djemila, Leila et moi-même. Je me souviendrai aussi que « l’islamophobie, le fossé creusé en société et l’instrumentalisation », dont tu parles Bochra, sont les conséquences de votre programme machiavélique pour protéger vos pions intégristes, islamistes et leur permettre d’installer leurs écoles coraniques, construire leurs mosquées, prêcher leurs bonnes paroles et bien sûr prôner leur charia.

. Radio-Canada - Laïcité : le débat n’est pas clos, affirme la présidente d’un organisme féministe
Malgré le cuisant revers électoral encaissé par le Parti québécois lundi, le débat sur la laïcité ne se retrouvera pas aux oubliettes, a affirmé avec vigueur la présidente de l’organisme Pour les droits des femmes du Québec (PDF Québec), Michèle Sirois. Elle avance que « la laïcité est une question de société, alors ça ne s’arrête pas avec le retour du Parti québécois » dans l’opposition.

. Le Devoir - Le contraire d’un coup de cœur
Défaite cruelle. Amer désaveu. Débâcle imprévue. Colossal coup de balai. Les termes abondent pour tenter de comprendre ce qui s’est passé à l’élection du 7 avril. On est bien loin de l’euphorie des carrés rouges victorieux d’il y a dix-huit mois et du soupir de soulagement de se débarrasser d’un gouvernement vieilli et usé. Bien loin aussi des liesses déclenchées au soir de victoires mémorables, quasi historiques. Comme celle de 1976, quand le PQ a pris le pouvoir, par exemple. Virage. Tournant. Étape décisive. On verra bien.

. La Presse - Population minimale viable ?
Si les peurs de réprimandes célestes d’hier ont permis aux Canadiens français de se multiplier abondamment et de garder une population viable, aujourd’hui, ce sont d’autres frayeurs qui nous amènent progressivement vers une incontestable et irréversible vulnérabilité identitaire. Parce que nous sommes profondément pacifiques, nous avons peur de la chicane, mais surtout d’être taxés d’intolérants.

. TVA - Université Concordia – Le voile intégral permis en classe
« Il n’y a pas de burqa, pas à ma connaissance, mais il y a, chaque session, quelques étudiantes qui se présentent avec le niqab, a précisé le vice-recteur aux affaires académiques Benoit-Antoine Bacon. Notre priorité, c’est l’enseignement. On n’est pas confortable à refuser l’enseignement pour des étudiants qui en ont la capacité. »

. Le Devoir - L’âme à la tendresse
Elle a fait une tournée d’adieu il y a quelques années. Elle a annoncé sa retraite une, deux fois. Or l’ennui avec la retraite, eh bien, c’est justement cela : l’ennui. Elle nous revient donc, Clémence DesRochers, sémillante octogénaire, femme de rires, femme de coeur. On la retrouve chez la chanteuse Marie-Michèle Desrosiers, qui l’accompagnera sur scène du printemps à l’automne. Au menu de ce spectacle à deux composé à partir du vaste répertoire de Clémence : des chansons et des monologues. Et de la tendresse.

. Jeune Afrique - Carte : droit à l’avortement, l’Afrique entre tabou et désinformation
Dans la majorité des pays d’Afrique, l’interruption volontaire de grossesse (IVG) est soumise à des conditions tellement strictes que l’avortement clandestin demeure la règle. Des femmes, abandonnées parfois pendant des années par leurs maris, sont confrontées à la honte d’une grossesse hors mariage. D’autres sont victimes de viols. D’autres encore sont simplement privées d’une éducation qui leur permettrait de faire le bon choix contraceptif. Mais quelle que soit leur raison d’avorter, presque toutes les Africaines ont en commun d’être confrontées à une législation qui entrave leur liberté de femme.

. Le Devoir - La rappeuse afghane qui défie les Talibans
Paradise Sorouri est l’une des premières rappeuses afghanes. Avec son fiancé, Diverse, elle a osé dénoncer le sort réservé aux femmes. Des prises de position qui lui valent aujourd’hui la haine de nombre de ses compatriotes. Il ne manquait plus qu’elle. Au terme d’une longue séance de maquillage, Paradise arrive tout sourire au studio d’enregistrement de Jawanan FM, à Kaboul. Sage et provocante à la fois, elle a tenu, en bonne Afghane, à se couvrir les cheveux. Mais pour ce faire, elle n’a pas recouru au foulard de rigueur. Elle utilise la capuche de son sweat-shirt. Dans un pays aussi traditionnel que l’Afghanistan, cela en dit long sur la jeune femme. Une rebelle !

. Blogue de Jean-François Lisée - Pauline : Au moins, les femmes étaient avec toi !
On a beaucoup dit, depuis que tu diriges le Parti Québécois, que les femmes étaient plus dures avec toi que les hommes. Que ta présence, qui a pourtant permis aux femmes de briser le plafond de verre du pouvoir, ne t’avait pas mérité leur reconnaissance. Que ton combat pour les garderies à bas coût — qui ont permis à 70 000 femmes d’entrer sur le marché du travail — que ton combat pour les congés parentaux — qui ont permis à des dizaines de milliers de couples de choisir d’avoir un enfant de plus — que tout ça n’avait pas suscité pour toi un regard approbateur de la part des femmes québécoises.

. Le Figaro - Musulmanes et laïques, des femmes à contre-Coran
Toutes luttent au quotidien contre l’archaïsme d’une société où les droits des femmes sont encore loin d’être reconnus. Dans Musulmanes et laïques en révolte, deux journalistes font le portrait de personnalités éprises de changement. Elles sont nées arabes ou africaines et veulent faire évoluer une mentalité archaïque, qu’on la nomme coutume, tradition ou fondamentalisme, et qui résiste au changement. Égyptiennes, Tunisiennes, Syriennes, elles sont devenues des actrices de la vie publique qu’elles soient femmes politiques, chercheuses ou journalistes et luttent pour des droits fondamentaux.

. La Presse - http://www.lapresse.ca/actualites/j...> Exploitation sexuelle : les trafiquants impunis faute de moyens
La traite de personnes à des fins d’exploitation sexuelle est « très répandue au Canada », mais le manque de ressources allouées à ces enquêtes coûteuses et complexes condamne la plupart des victimes à rester sous l’emprise d’impitoyables trafiquants. C’est ce que conclut le Centre national de coordination contre la traite de personnes de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), dans le Projet Safekeeping, une évaluation de la traite interne des personnes à des fins d’exploitation sexuelle au pays.

. L’Actualité - Les au revoir de Fatima Houda-Pepin
Battue à plate couture par le libéral Gaétan Barrette, qu’elle affrontait à titre de candidate indépendante, la politicienne n’a pas l’intention de disparaître de la vie publique. Démoralisée par la tournure de la campagne, elle souhaite fonder un groupe de réflexion afin de réinventer la politique. « La campagne a été axée sur des slogans, des images, des clips, a-t-elle déclaré lors de son discours. Elles sont où, les idées ? Les partis se font mener par les agences de relations publiques. Cette façon de faire est en train d’asphyxier la démocratie. »

. Keyhani - En Iran, des cours à l’université pour devenir une parfaite femme au foyer
Vous êtes une femme ? Vous avez envie de reprendre des études ? Vous êtes tentée par une discipline originale ? Voilà peut-être pour vous, enseigné dans une université iranienne, le cursus parfait : bienvenue aux leçons de "Comment devenir une parfaite femme au foyer" !

. Détails et dédales - À combien se chiffre ta radicalité au BBM ?
ll y a plusieurs enjeux qui mériteraient des échanges dans la lettre que Céline Hequet publiait sur Je suis féministe. Celui qui m’est apparu, peut-être à tort, comme le plus central concerne la contradiction des militantes féministes qui acceptent de collaborer avec les médias de masse, particulièrement les médias féminins. Mais il y est aussi question d’overachievment et de ce que certaines appelleront le pop-féminisme : une forme gentille et lisse de féminisme. C’est en partie un mélange de tout ça qui permet à Céline Haquet d’affirmer : "Tu ne me représentes pas Léa."

. Radio-Canada - Les souverainistes regroupés auraient menacé la majorité libérale
À l’heure des bilans, quant à l’ampleur de la défaite, la question d’un rapprochement entre les formations souverainistes est évoquée. Ensemble, le Parti québécois et Québec solidaire auraient virtuellement remporté 51 sièges au lieu de 33. Les libéraux seraient à un cheveu de perdre leur majorité et la CAQ perdrait la moitié de ses sièges. À la suite des élections de septembre 2012, le cumul des voix du Parti québécois et de Québec solidaire aurait donné 77 sièges, et donc une majorité, à un hypothétique regroupement des forces souverainistes.

. Les Nouvelles News - Arabie Saoudite : le droit au sport pour toutes les filles ?
Un pas de plus pour les femmes en Arabie Saoudite ? Selon l’agence de presse officielle du royaume, le conseil consultatif, la Choura, a demandé au ministère de l’Éducation d’étudier la fin de l’interdiction du sport aux filles dans les écoles publiques. Une demande soutenue par le roi Abdallah. Cette ouverture – présentée comme une mesure de lutte contre l’obésité, davantage que comme une démarche en faveur de l’égalité - devra toutefois rester conforme aux règles de la Charia : tenue islamique et séparation entre filles et garçons.

. Huffington Post Québec - Le Rassemblement pour la laïcité entend poursuivre sa lutte
Même si le Parti québécois (PQ) a mordu la poussière lors de l’élection de lundi dernier, pas question pour les membres du Rassemblement pour la laïcité de baisser les bras. La laïcité est « un enjeu de société » qu’il faut régler, estime sa coordonnatrice, Michèle Sirois. « La laïcité est un projet de société, réaffirme-t-elle. Le PQ était un véhicule pour la laïcité, mais nous sommes un rassemblement non partisan et nous allons continuer à nous battre. » Fondé en août 2013, le Rassemblement pour la laïcité regroupe une vingtaine d’associations de tous les genres, incluant la défense des droits des femmes et l’égalité pour tous.

. Le Devoir - La « Dame de béton » passe au jardin
Alors que Pauline Marois tire sa révérence, des proches et témoins de son parcours ont accepté de nous parler du modèle qu’elle incarne et du legs qu’elle pourra laisser. Moments choisis de 36 ans de vie politique. En 1998, Mme Marois était déjà en politique depuis 20 ans. Issue du milieu communautaire, elle a fait ses débuts en 1978 comme attachée de presse de Jacques Parizeau. Puis, Lise Payette lui a demandé de devenir sa chef de cabinet à la Condition féminine. Lise Payette se souvient du grand potentiel de la jeune Marois. Sa collègue et amie Nicole Léger note que contrairement à bien des dirigeants, elle n’a pas peur qu’on lui fasse de l’ombre.

. Le Matin - L’Église n’exige pas le signalement des pédophiles
L’Eglise catholique italienne appliquera des directives controversées contre les actes pédophiles qui n’imposent à ses ecclésiastiques qu’un « devoir moral » de signalement de possibles sévices sexuels sur mineurs sans obligation de les déclarer à la police. Selon ces directives, approuvées par le Vatican, les diocèses devront exclure des activités réalisées avec des mineurs toute personne antérieurement condamnée pour un délit commis sur enfant, excepté les bénévoles qui ne seront pas soumis aux mêmes conditions. Les directives italiennes soulignent que la collaboration avec les autorités judiciaires est « importante » mais reste à l’appréciation des évêques.

. Le blogue de Jean-François Lisée - Très chère Pauline
La politique est ingrate. Ça, tu le savais. Tu l’avais vécu. Plusieurs fois. Tu t’étais relevée. Plusieurs fois. Tu nous avais, tous, relevés. Et depuis 18 mois, c’est tout le Québec que tu as relevé, le sortant des marais de la collusion, de l’immobilisme, de la résignation. Tu n’en a pas été récompensée. Loin s’en faut. Mais nous savons tout ce que tu as réparé, tout ce que tu as fait, tout ce que tu as mis en branle. Nous savons, et nous le dirons sans relâche, combien ta compétence et ton énergie ont été notre boussole pendant ces 18 mois.

. À dire d’elles - Abolir le système prostitueur, c’est oeuvrer pour les personnes prostituées
Votée début décembre à l’Assemblée nationale, la loi pour le renforcement de la lutte contre le système prostitutionnel devrait être examinée au Sénat avant l’été. Les travaux de la Commission spéciale qui la prépare doivent se poursuivre (Danielle Bousquet a déjà été auditionnée en février). Le Sénat recevra ce mercredi à 11h30 le STRASS et ACT-UP deux associations anti-abolitionnistes. Ensuite, seront reçues à 14h30 Rosen Hicher et Laurence Noëlle, survivantes de la prostitution favorables à la loi, deux militantes infatigables et courageuses qui, par leur volonté de témoigner pour que d’autres puissent ne pas avoir à vivre ce qu’elles ont vécu, ont eu à mon avis un rôle déterminant dans l’adoption de la loi, et la compréhension par la société française de ce qu’est la prostitution.

. Huffington Post Québec -
Euthanasie : des médecins croient qu’il faut se préparer à sa légalisation au Canada

Les médecins soutiennent que le suicide assisté pourrait devenir légal si la Cour suprême du Canada confirme une décision rendue en 2012 par la Cour de la Colombie-Britannique, qui a estimé qu’en vertu de la Constitution, le gouvernement canadien ne pouvait interdire le recours au suicide assisté. La Cour d’appel de la Colombie-Britannique a cependant renversé plus tard cette décision. La Cour suprême entendra l’appel sur le fond de la cause qui avait accordé à Gloria Taylor une « exemption constitutionnelle » pour lui permettre de mettre fin à ses jours, en attendant que le gouvernement fédéral revoie la loi.

. Libération - Inégalité salariale : une appli pour coacher les femmes
À travail égal, le salaire n’est toujours pas égal. « Les femmes sont en moyennes payées 27% moins que les hommes », rappelle le ministère des Droits des femmes. À l’occasion de l’Equal Pay Day, journée de l’égalité salariale, il lance une nouvelle application pour smartphones et tablettes : Leadership pour elles. Le but : coacher les femmes au travail sur un mode ludique. L’objectif de « Leadership pour elles » est de redonner confiance aux femmes et de les aider dans leur carrière.

. Le Devoir - Un panel divisé… à l’image des Québécois
À l’image des Québécois, le panel des citoyens du Devoir s’est montré fort divisé tout au cours de la soirée, attribuant la massive victoire libérale au schisme créé par la charte et à la peur semée en cours de campagne par la question référendaire. Un seul consensus a point, finalement, en fin de soirée : une pensée partagée pour Pauline Marois, une femme politique « admirable et importante », meurtrie par une double défaite.

. Huffington Post - Misère de la démocratie
Mais serait-il possible que la démocratie puisse parfois se retourner contre elle-même ? On ne peut pas en faire abstraction : le principal problème de la démocratie est qu’elle permet à des gens incultes et désinformés d’exercer leur droit de vote. Le fameux vox pop de l’humoriste Guy Nantel, qui aura fait beaucoup jaser ces derniers temps, en demeure symptomatique. Des milliers de personnes contribuent à élire et à faire tomber des gouvernements, mais ne savent pas où se trouve la France sur une carte du monde. Rappelons-nous également que le parti d’Adolf Hitler a été porté au pouvoir démocratiquement. Le peuple, souvent désorienté, cautionne parfois sa propre négation.

. Le Devoir - Une chaude soirée en perspective
Le scrutin d’aujourd’hui s’annonce comme un des plus chaudement disputés des dernières années : au moins 25 circonscriptions donnent lieu à des luttes serrées, souvent à trois candidats, en raison du regain de vie de la Coalition avenir Québec (CAQ) de François Legault. Les chefs des quatre principaux partis ont lancé dimanche un ultime appel aux électeurs, au terme d’une campagne fertile en rebondissements. Le cliché voulant que « chaque vote compte » est plus pertinent que jamais. Au moins 25 circonscriptions devraient donner lieu à des luttes serrées. Pour suivre les résultats par circonscription sur une carte, voir cette page de Radio-Canada en ligne dès 16h.

. Euronews - Islam : la justice allemande l’oblige à aller à la piscine
La collégienne devra assister aux cours de natation, le tribunal administratif fédéral d’Allemagne en a décidé ainsi. Asmae a 13 ans. L’adolescente musulmane, originaire du Maroc et scolarisée à Francfort, refuse d’aller à la piscine car les garçons y sont torse nu : “Je ne veux pas aller au cours de natation à l‘école car les garçons y participent. Je voudrais un cours privé pour apprendre à nager. Je suis une personne normale, je veux garder ma religion, ma liberté religieuse.” C’est à l‘âge de 11 ans qu’Asmae a refusé de se mélanger aux garçons à la piscine. Depuis, elle a été déboutée trois fois par la justice.

. Le Devoir - Le français est en danger, selon des artistes
« On lance un cri du coeur alors que les sondages de cette fin de campagne électorale sont très mauvais pour le français », a déclaré Denis Trudel, ajoutant que son initiative était non partisane, mais résolument antilibérale. « Le Parti libéral est le plus dangereux linguistiquement. C’est celui dont l’absence d’une politique linguistique menace le plus le français. 3 %, c’est le pourcentage de moins de Québécois qui parlent français depuis que Jean Charest a mis les mains sur le volant. À Montréal, c’est 5 % de moins. Et ça, M. Couillard n’y voit aucun problème », a-t-il lancé.

. La Presse - La culture du viol
« Choses à prendre. Culture du viol et filles en série. » C’était le titre troublant d’une conférence prononcée cette semaine à l’UQAM par Martine Delvaux, auteure de l’excellent essai Les filles en série, qui s’intéresse à la « chosification » des corps féminins. Quand on parle de « culture du viol », de quoi parle-t-on au juste ? On parle d’une culture qui ne dit pas son nom, explique Martine Delvaux. Une culture qui, tout en permettant le viol, en minimise toujours la réalité. Une culture qui conçoit les femmes comme des biens à consommer, qui banalise les violences sexuelles, les encourage et accuse ensuite les femmes d’en être responsables, de mentir ou d’y prendre plaisir.

. Le Journal de Montréal - Dernières observations électorales
Quant au PLQ de Philippe Couillard, il sera probablement parvenu à se faire élire en hurlant à l’apocalypse référendaire. La plupart de ses promesses sont négatives : il ne renforcera pas la loi 101, il ne cherchera pas à l’appliquer aux entreprises fédérales, il ne financera pas davantage la culture et il n’appliquera même pas les revendications minimalistes du rapport Bouchard-Taylor en matière d’encadrement des signes religieux. Le fédéralisme pur et dur s’installera à Québec. Surtout, le PLQ profitera du comportement électoral suicidaire des francophones qui se divisent à outrance.

. Les Nouvelles News - Présidentielle en Afghanistan : les droits des femmes en retrait
L’élection présidentielle en Afghanistan est non seulement un test pour la stabilité du pays, mais aussi un moment clé pour les droits des femmes. Sous le règne de Karzaï la condition des femmes s’est améliorée en Afghanistan. En théorie. L’égalité des sexes est désormais inscrite dans la Constitution, les femmes sont à nouveau autorisées à travailler, les filles à aller à l’école et des femmes siègent au Parlement. Ces acquis restent toutefois bien fragiles. En début d’année encore, c’est sous la pression internationale que le gouvernement s’est résolu à revoir un projet de loi qui risquait d’entretenir le silence sur les violences faites aux femmes.

. Qc 2014 - Le découragement imposé
Les fédéralistes ont recouru à la même vielle tactique de la peur. L’Armageddon des lendemains d’un Québec souverain, la démonisation du terme “référendum”, le recours à de fausses informations sur l’emploi, sur l’économie, sur la santé de la langue française. Cette campagne électorale aura été pathétique en ce sens car le parti libéral n’a même pas eu à présenter de plateforme électorale, le thème principal de son discours électoral aura été la peur.

. L’Orient le Jour - Musulmanes et laïques en révolte
Vingt femmes, dans une quête acharnée du respect de soi, mènent la bataille, à l’heure du Printemps arabe, contre une mentalité archaïque qui résiste au changement. Les auteures de l’ouvrage Musulmanes et laïques en révolte, deux algériennes, Monique Ayoun et Malika Boussouf, qui avait fait en 1993 l’objet d’une fatwa islamiste la condamnant à mort, parlent de « l’irrépressible montée des femmes vers l’autonomie » et de « la récupération d’une parole qui leur avait été confisquée » dans des sociétés patriarcales où la femme est confinée dans un « statut de sous-citoyenne ».

. La Presse - Hypersexualisation : vous avez dit porno ?
Oui, cela fait 10 ans que l’on parle d’hypersexualisation. Mais non, la situation ne s’est pas améliorée. Au contraire. Elle se dégrade. D’où l’idée du Y des femmes, avec la participation de plusieurs commissions scolaires, de lancer une vaste campagne virale, ciblant cette fois les parents. Quatre capsules vidéo de cinq minutes, signées Ève Lamont (à qui l’on doit L’imposture, un documentaire sur la prostitution), sont en ligne depuis le début du mois sur le site du Y.

. Qc 2014 - Désormais, plus jamais les souverainistes ne se battront à armes égales au Québec…
Voilà le nouveau paradigme que nous révèle la campagne électorale actuelle. Plus jamais les souverainistes ne se battront à armes égales dans la nouvelle réalité politico-médiatique au Québec. Les fédéralistes se permettront tous les coups, ils useront de la complaisance des médias qu’ils contrôlent et, comme en 1995, ils useront de la rhétorique de la guerre et de la détestation afin de justifier leur ignominie. “Fallait bien sauver l’pays !” disait Jean Pelletier devant le Commissaire Gomery pour justifier toutes les fraudes du camp du Non… De sondages bidons en analyses complaisantes, l’élite fédéraliste s’est payée une couverture médiatique résolument hostile envers le Parti Québécois et les souverainistes en général.

. Journal de Montréal - Pourquoi je vote PQ
Pauline Marois allie le plus la compétence et l’humanisme parmi les leaders en présence. Ça prend les deux pour gouverner correctement. Je préfère de loin ses hésitations normales à la façade de certitudes ou l’entêtement trop répandus en politique. Il y a de quoi composer deux cabinets de ministres avec les candidats-e-s péquistes à l’élection de lundi. De tous les horizons, ils cumulent une expérience inouïe de la chose publique. Oui, il y a amplement de fortes têtes dans le lot ; c’est grandement préférable à la culture de l’adulation du chef.

. l’aut’journal - Débat Françoise David-Louise Mailloux dans Gouin
Comme il se devait, une partie du débat a été consacrée aux enjeux propres à la circonscription. À ce chapitre, Françoise David et Louise Mailloux ont largué les deux autres candidats. Que Françoise David se distingue par sa connaissance des enjeux de la circonscription, qu’elle habite depuis 35 ans et qu’elle représente depuis 18 mois, n’avait rien d’étonnant, mais Louise Mailloux a surpris par sa maîtrise des dossiers locaux (logement, transport, écoles, etc.), mais surtout par l’énumération des solutions concrètes proposées par son parti.

. Le Devoir - Élections Québec 2014 - Parlons enfin santé
Les maux de la santé au Québec n’ont jamais varié au fil du temps, tout comme leurs solutions d’ailleurs. Mais on ne les applique pas. Les vraies promesses à réaliser, ce sont encore celles qui existent depuis des années. Lorsqu’il était ministre, Philippe Couillard a démontré son parti pris pour les médecins, permettant leur incorporation, ouvrant davantage la porte au privé. La proposition libérale des supercliniques, nouvelle structure dans un système déjà encombré, doit être considérée à sa face même comme une nouvelle faveur à des médecins perçus comme des entrepreneurs. C’est une piste à rejeter.

. Revue Relations - Prix d’excellence de la SODEP : Marie-Célie Agnant remporte le Prix de création en prose
Marie-Célie Agnant a remporté le Prix de création en prose lors de la remise des Prix d’excellence de la Société de développement des périodiques culturels (SODEP) hier soir à Montréal, pour son texte « Sofialorène, si loin de la délivrance », paru dans Relations (no 767, septembre 2013). Écrivaine d’origine haïtienne, Marie-Célie Agnant signe la chronique littéraire dans Relations depuis septembre dernier ; son ami, le peintre haïtien Ronald Mevs, l’accompagne de ses œuvres. Lire le texte primé ici.

. Le Tiers-livre - 100 ans | Duras, la non-saisissable
En atelier notamment, et moi comme des dizaines et dizaines d’autres, je ne cesse de prendre conscience de la complexité et de la radicalité de cette oeuvre. Elle grandit en nous. Peut-être encore plus pour découvrir en quoi, dès le passage de Hiroshima à Détruire dit-elle, quand Marguerite Duras décide de réaliser elle-même le film, jusqu’à L’homme atlantique, un des principaux éléments de sa novation si singulière, c’est en quoi l’écriture s’exprime indépendamment du support qui en est la médiation, reste la même écriture dans le film ou le journal, dans le livre comme dans la seule parole.

. La Presse - Gilles Vigneault : des vraies affaires à l’essentiel
Gilles Vigneault a toujours chanté le pays et tout le monde connaît son option politique. Mais l’homme de 85 ans s’est rarement manifesté aussi clairement en campagne électorale qu’il vient de le faire en écrivant un texte sur le thème des « vraies affaires » pour le Parti québécois. " C’est navrant de voir M. Couillard nous parler des vraies affaires comme si les seules vraies affaires c’étaient les affaires, l’argent, l’argent, l’argent. L’économie et l’emploi, oui, mais pour quoi faire l’économie ? Les vraies affaires, c’est les êtres humains qui composent le peuple québécois. Après ça il leur arrive de faire des affaires et il leur arrive d’être éthiques ou de ne pas l’être."

. Les Nouvelles News - France - Parité, Droits des femmes : engagement tenu
Engagement tenu : le nouveau gouvernement, annoncé mercredi 2 avril, reste strictement paritaire. À condition d’excepter le premier ministre. Ce sont 16 ministres qui composent l’équipe de Manuel Valls : 8 femmes, 8 hommes. Ségolène Royal sera en charge de l’Écologie. Najat Vallaud-Belkacem reste ministre des Droits des femmes. Christiane Taubira conserve le ministère de la Justice, Marisol Touraine celui des Affaires sociales, Aurélie Filippetti la Culture et Marylise Lebranchu la Décentralisation et de la Réforme de l’État. Sylvia Pinel, qui était chargée de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, devient ministre du Logement et de l’Égalité des territoires. George Pau-Langevin passe de la Réussite éducative à l’Outre-Mer.

. Protégez-vous - Comment choisir votre service de garde
Tout enfant a le droit de recevoir des services de garde éducatifs personnalisés de qualité. Les services de garde doivent notamment offrir un programme éducatif dont les activités favorisent le développement global de l’enfant. Ces activités doivent lui permettre de développer toutes les dimensions de sa personne, notamment sur les plans affectif, social, moral, cognitif, langagier, physique et moteur. Les activités doivent aussi amener l’enfant à avoir de saines habitudes de vie et de saines habitudes alimentaires. Elles doivent lui permettre de s’adapter progressivement à la vie en collectivité et à s’y intégrer harmonieusement.

. Le Devoir - La campagne électorale 2014 et les dangers de la métaphore unique
La campagne électorale 2014 est un combat, sportif et guerrier : les candidats et candidates aux élections sont les adversaires d’une arène politique où ils s’affrontent, lancent l’offensive, mènent des attaques, évitent les coups, affrontent les tirs, perdent du terrain ou marquent des points et gagnent des duels. Mais alors que les formules-chocs font les manchettes et les vainqueurs, on perd de vue et déprécie d’autres pratiques politiques tout aussi importantes.

. Irréductiblement féministe ! - Des « Déchaînées » aux genoux du patriarcat !
Vous ne rêvez pas, dans un même titre, s’enchaînent les mots : Islam, prostitution, féministes et voile. String c’est juste pour faire style. Les théoriciens et théoriciennes du « féminisme » post-moderne dit improprement « pro-sexe », nullement effrayéEs par les amalgames improbables, récupèrent des luttes de femmes que la société rejette et /ou que leurs « choix » isolent. Ces femmes, a priori, tout les oppose : les unes revendiquent de se voiler « librement », les autres de se prostituer « librement ».

. Huffington Post Québec - Procès de Guy Turcotte : peut-être pas avant 2016
Le 21 mars dernier, la Cour suprême a refusé d’entendre la cause de Guy Turcotte, de sorte que celui-ci devra se présenter à nouveau en cour, au palais de justice de Saint-Jérôme, vendredi prochain pour que la date de son deuxième procès soit fixée. L’agenda judiciaire dans le district de Terrebonne est toutefois encombré et il est impossible de trouver une date de procès avant début 2016. En attendant la suite des procédures, Guy Turcotte est toujours détenu à l’Institut psychiatrique Philippe-Pinel. L’accusé, aujourd’hui âgé de 41 ans, pourrait demander à la Cour supérieure de le remettre en liberté en attendant son procès.

. AFP - Royaume-Uni : Cameron ordonne une enquête sur les Frères musulmans
Le Premier ministre britannique David Cameron a ordonné une enquête sur les Frères musulmans en raison d’inquiétudes sur les activités au Royaume-Uni de ce mouvement islamiste, classé organisation terroriste en Égypte. Depuis juillet, des groupes jihadistes multiplient les attaques contre les forces de l’ordre, qui ont fait plus de 200 morts, et un attentat meurtrier a même visé des touristes. Ces violences ont été attribuées par les autorités aux Frères musulmans, mais l’organisation a démenti.

. Huffington Post Qc - Les femmes et les technologies propres : un plafond de verre à briser
Bien qu’il y ait eu beaucoup d’avancées en matière de parité, les femmes du monde entier continuent de se heurter à des problèmes allant de l’inégalité des salaires jusqu’à des violations des droits de la personne. Elles font face à des situations abominables qui entraînent traumatismes et désespoir dans le monde entier. Dans les dernières années, des rapports et des articles sont parus signalant la faible représentation des femmes dans les carrières dans les STIM (science, technologie, ingénierie et mathématiques) et citant l’hostilité et l’isolement parmi les raisons de cette disparité.

. Nouvel Observateur - Remaniement : ceux qui arrivent, ceux qui partent, ceux qui restent...
Ségolène Royal, ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie. Najat Vallaud-Belkacem hérite de la Ville, de la Jeunesse et des Sports en plus des Droits des femmes. À seulement 36 ans. Christiane Taubira, garde des Sceaux, ministre de la Justice. C’est une "icône de la gauche". Elle a brillé dans l’hémicycle pour défendre le "mariage pour tous", sa grande réforme de l’année 2013. Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales. Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication. Marylise Lebranchu, ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l’Etat et de la Fonction publique.

. Le Journal de Montréal - Les religions et les femmes
Bravo à Mme Bertrand d’oser critiquer les religions, ces intouchables. Pourtant, religion rime avec censure, sexisme, apartheid, asservissement, endoctrinement, superstitions... Quand un pape dit que les homosexuels méritent d’aller en enfer, des millions de gens sont menacés, car c’est une bénédiction donnée à tous les « casseurs » de gais. Derrière chaque « Poutine » de ce monde, il y a un lobby religieux, occulte ou pas. Religion rime alors avec prison, cruauté, exécution.

. Entre les lignes entre les mots - Marre de parler aux hommes
Je sais que je ne suis pas censée dire ça. Je sais qu’en bonne petite féministe de la troisième vague, je suis censée vous expliquer gentiment à quel point j’aime et j’estime les hommes. Je suis censée faire état du mari avec qui je vis depuis cinq ans, de mon fils, de tous mes amis et parents de sexe masculin, et les exhiber fièrement comme une sorte de médaille du mérite, comme preuve que je ne hais pas les hommes. Je suis censée montrer patte blanche et vous prouver à quel point je suis inoffensive et gentille.

. Radio-Canada - La charia et le Royaume-Uni
Entrevue avec la candidate indépendance de La Pinière Fatima Houda-Pépin. La loi islamique est sur le point de faire son entrée dans le système judiciaire britannique. Dans des lignes directrices diffusées auprès de ses membres la semaine dernière, le Barreau les autorise a rédiger des testaments conformes aux principes de la Charia. En application du testament, qui serait reconnu par les tribunaux de Grande-Bretagne, les femmes pourraient être privées de leurs droits de succession, tout comme les non-croyants et les enfants nés hors mariage.

. La Semaine rose - Le discours anti-femmes est-il payant électoralement ?
Je ne sais pas si vous en avez entendu parler, après tout, il n’y a que le Journal de Montréal parmi « les grands médias » qui a repris l’info, mais un candidat de la CAQ, ouvertement masculiniste et assumé, a tenu des propos dégradants sur les femmes sur sa page Facebook. Sur le coup, ça m’a étonné, puis fâché que M. Legault ne remercie pas son candidat. Puis, j’ai réfléchi. Pourquoi se débarrasser d’un candidat qui tient des propos hargneux sur les femmes si l’électorat est, au mieux, indifférent, au pire, en accord avec de tels propos ?

Autres fils de presse de l’année 2014
- Fil de presse, janvier 2014
- Fil de presse, février 2014.
- Fil de presse, mars 2014.


Mis en ligne sur Sisyphe, le 1 avril 2014


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2014
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin