| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






avril 2013

Fil de presse, avril 2013

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Les liens des mois précédents demeurent en archives et on peut les consulter n’importe quand.

Avril 2013


. Blogue beyourownwomon - Annulation de RADFEM2013 : quand les Queers et les masculinistes font cause commune
Le RADFEM est une conférence féministe radicale qui se tient au Royaume-Uni. Les masculinistes ont pris d’assaut l’association chargée des réservations, sous prétexte que la conférence inciterait à la haine (’hate speech’), et ferait preuve de discriminations envers les hommes. L’année dernière, des arguments similaires ont été avancés par les militants transexuels d’obédience queer, étant donné que la conférence est réservée aux femmes nées femmes. Les bien-pensants peu au courant du caractère proprement phallocrate de la pensée et du militantisme queer pourraient être étonnés d’observer que ces deux groupes s’entendent parfaitement pour l’annulation de la conférence féministe.

. Site de Maria Mourani - Maria Mourani présente en deuxième lecture son projet de loi C-452 sur la traite des personnes et l’exploitation sexuelle
Les crimes commis par ces personnes, que je qualifierais carrément d’esclavagistes, sont d’une extrême gravité. Les victimes sont torturées, séquestrées, violées, obligées de se prostituer, etc. Ce projet de loi fait en sorte que la peine qui est imposée pour la traite de personnes ou de proxénétisme sera calculée de manière consécutive à d’autres peines pour un même événement. Les victimes ne veulent pas témoigner. Pourquoi ? Parce qu’elles vivent un stress post-traumatique important et qu’elles ont peur, bien sûr, d’être victimisées. La victime ne doit plus porter le fardeau de la preuve. Cliquer sur le doument en PDF pour le texte.

. Huffington Post France - Voici la première campagne contre les violences conjugales faites aux femmes en Arabie saoudite
Le royaume d’Arabie saoudite a publié sa première campagne de publicité contre les violences domestiques. Cette publicité montre une femme portant un hijab laissant voir seulement ses yeux dont l’un est au beurre noir. La photo est accompagnée du slogan : "Certaines choses ne peuvent pas être couvertes - Combattons ensemble les violences faites aux femmes."

. Femmes en mouvement - Femmes, levez-vous... partout, la coupe est pleine !
En cette veille de premier mai, c’est avec ces mots d’Olympe de Gouges que j’avais envie de réagir devant l’avalanche de mauvaises nouvelles concernant les femmes, un peu partout sur la planète et à différents titres, mais toujours au mépris de leurs droits et du respect de leur intégrité physique et/ou morale. Notre première responsabilité est là, celles qui ont la liberté et le pouvoir d’achat, cesser de consommer ce qui est produit "ailleurs" par l’exploitation sauvage de femmes pauvres (et d’hommes) nées sous d’autres latitudes...

. Le féminin l’emporte - Livre : "Le plus vieux métier du monde ?" de Claudine Legardinier
Le plus vieux métier du monde ? est un livre informatif qui aborde le sujet simplement avec de nombreuses références. "La prostitution parle de tout sauf de liberté sexuelle. La sexualité qu’elle défend est une sexualité aux ordres des dominants et du profit. (...) En réalité c’est la prostitution qui constitue une pièce maîtresse de l’ordre moral. Gardienne d’une conception victorienne du monde où seul l’homme décide, désire, dispose, où rien ne doit freiner son droit au sexe, elle n’est rien d’autre qu’un héritage de l’ordre bourgeois d’un 19e siècle hygiéniste, raciste et homophobe qui a consacré l’enfermement et la relégation des femmes dans l’espoir de préserver la famille et de contrer l’homosexualité."

. Le Devoir - Théâtre - Féminin pluriel
Plusieurs extraits de L’événement d’Annie Erneaux émaillent le texte de la nouvelle production du Théâtre À corps perdu. La directrice artistique et metteure en scène Geneviève L. Blais, qui monta entre autres par le passé Blanc d’Emmanuelle Marie et plus récemment Judith (l’adieu au corps) d’Howard Barker, reste fidèle à sa volonté d’aborder sur scène ces sujets dont on ne parle jamais. Rarement une oeuvre de la compagnie aura incarné avec autant d’à-propos son nom comme sa mission.

. Conseil du statut de la femme du Québec - Portrait des QUÉBÉCOISES en 8 temps
Où en sont les femmes du Québec ? Le Conseil du statut de la femme publie aujourd’hui l’édition 2013 du Portrait des Québécoises en 8 temps. Ce document illustre, par une série de données statistiques, la situation des femmes québécoises dans huit domaines de leur vie : démographie, éducation, situation familiale, travail, revenu, santé, loisirs et emploi du temps, pouvoir. Bien que les femmes forment 50,4 % de la population québécoise et que certaines statistiques dénotent des preuves d’avancement encourageantes, les données contenues dans ce portrait démontrent que l’importance politique et économique des femmes n’a pas encore atteint leur poids démographique.

. L’R des centres de femmes du Québec - La Maison de Radio-Canada envahie
En ce moment, des femmes de partout au Québec envahissent la Maison de Radio-Canada pour dénoncer l’indifférence du gouvernement Marois face à l’appauvrissement des femmes causé par la taxe santé et les coupures à l’aide sociale. Exaspérées par le mutisme du gouvernement, des militantes ont décidé de solliciter directement la société d’État qui assure la diffusion d’informations d’actualité pour qu’enfin le gouvernement réponde de ses actes. Elles sont entrées, se sont bien installées et sont prêtes à y rester. Elles ont mis la table pour s’assurer qu’elles seraient enfin écoutées.

. Les Affranchies - Ce que nous faisons
Ce que nous faisons/Ce que nous pouvons faire ENSEMBLE. Les Affranchies (anciennement connu sous le nom Half the Sky Québec) a un mandat unique – encourager l’adoption d’une stratégie provinciale de lutte contre la traite humaine au Québec. La traite humaine (ou traite de personnes) est une infraction fédérale et ce, dès 2005. Depuis lors, un certain nombre de provinces – la Colombie-Britannique, l’Ontario, le Manitoba et l’Alberta – ont pris des mesures pour faire respecter la loi. Mais le Québec n’a pas encore pris position. Dans les prochaines minutes, vous pouvez réaliser cinq actions pour encourager notre gouvernement à faire de la lutte contre la traite humaine une priorité au Québec.

. Sisyphe (archives) - Éva Circé-Côté, l’oubliée de la lutte pour l’égalité
Le Québec se souvient, mais sa mémoire, comme toutes les mémoires, est sélective. Qui se souvient de la première bibliothécaire de la première bibliothèque publique de Montréal, la Bibliothèque technique de 1903 ? De la féministe qui réclamait l’égalité des sexes ? De la libre-penseuse qui a eu l’audace de faire incinérer son mari en 1909 ? De l’éducatrice qui toute sa vie a lutté pour l’instruction gratuite et obligatoire ? De celle qui dès 1911 voulait remplacer la fête de la Saint-Jean-Baptiste par celle des Patriotes ?

. Le Monde - Le harcèlement sexuel, la onzième plaie d’Égypte
En effet, la situation prend une tournure inquiétante : les institutions sont discréditées, la police est absente, l’insécurité augmente, les agressions contre les chrétiens se multiplient, alors que la hausse du chômage, la hausse des prix et la pénurie de gaz ou d’essence provoquent des drames. Riche ou pauvre, aucune Égyptienne n’échappe aux agressions verbales ou aux gestes déplacés. Rien ne retient les harceleurs : ni l’âge, ni la bague au doigt, ni le voile.

. Mediapart - Le féminisme pour changer la société
Le féminisme est un outil puissant pour changer la société. Ce n’est ni un nouveau dogme, ni une utopie. C’est la conviction que souhaitent faire partager les auteur-e-s du livre que publient Attac et la Fondation Copernic. C’est une caractéristique des courants féministes que d’avoir participé à l’émergence des luttes d’émancipation et de continuer à porter un questionnement salutaire sur le pouvoir, la démocratie et la représentation en politique.

. Youtube - Matriarcat Moso
Les moso sont le dernier peuple matriarcal, plus précisément matrilinéaire, intact. Cette société parfaite aux pieds de l’Himalaya est structurée sans mariage, sans père ni mari, mais pas sans oncles. Lors de son 50ème anniversaire, l’ONU a donné aux Moso le titre de communauté modèle. Parce qu’ici, selon des anthropologues, il n’y aurait pas de rapports de domination entre hommes et femmes, ni de ces querelles courantes dans les sociétés modernes concernant la propriété. Les Moso n’ont pas ressenti le besoin d’inventer des mots pour parler de guerre, de meurtre ou de prison. Texte et film.

. Sisyphe (archives) - Trois mousquetaires au féminin : Susan B. Anthony, Elizabeth Cady Stanton et Matilda Joslyn Gage
Lors d’une réunion historique à Seneca Falls en 1848, elles fondent l’Association nationale pour le suffrage des femmes et réclament également l’accès à l’éducation et à tous les emplois, le contrôle de leur corps, le droit de signer des documents juridiques, d’administrer leurs épargnes et leurs propriétés. Elles ne veulent rien de moins que changer le monde, et, pour ce faire, lient étroitement l’égalité de droit des femmes à la justice sociale et à l’abolition de l’esclavage.

. Le Devoir - Les lâches
Au début d’avril, Susan Griffiths a pris l’avion alors qu’elle le pouvait encore pour se rendre en Suisse mettre fin à ses jours. Elle est morte jeudi, entourée de quelques proches, dans un lieu paisible, sans souffrir. Cette Winnipegoise de 72 ans aurait pu se faire discrète, mais elle a refusé. Elle a même écrit aux 308 députés fédéraux pour leur enjoindre de se mettre à sa place et de revoir leur position sur le suicide assisté. « J’aurais de beaucoup préféré mourir au Canada », leur a-t-elle dit. La réponse du gouvernement n’a pas tardé. Ce fut non.

. Huffington Post - Craquelures sociales
La révolution, la rupture radicale, peut difficilement advenir dans le monde globalisé et interconnecté que nous connaissons. La force des pouvoirs dominants s’appuyant sur les technologies et la puissance des communications empêche l’émergence de mouvements révolutionnaires. En revanche, le changement interstitiel, qui cherche à créer des brèches - des interstices, des craquelures - dans le système existant afin de le fragiliser et, à terme, de le transformer, me semble la seule voie possible.

. Le Devoir - Des enfances autochtones en lambeaux
La commissaire Wilson a entendu aussi le témoignage troublant de Taati Airo, dont le passage dans les écoles des Blancs tenues par des communautés chrétiennes a été marqué par des sévices physiques, sexuels et psychologiques, à l’instar de plusieurs. Il en avait beaucoup à dire, non seulement sur cette page sombre de son histoire, mais aussi sur la tentative ratée, à son avis, du gouvernement canadien de compenser les victimes grâce à une entente (ADR, Alternative Dispute Resolution).

. Les Nouvelles/News - Un binôme paritaire au Panthéon ?
Le Canard Enchaîné cite pas moins de quatre « favorites » de l’Elysée : Louise Michel, George Sand, Olympe de Gouges, Emilie du Châtelet. Le 8 mars dernier, la candidate à la mairie de Paris Anne Hidalgo plaidait pour honorer Olympe de Gouges, femme de Lettres, pionnière du féminisme, et figure de la Révolution française. Ce que faisait aussi, par exemple, la philosophe Geneviève Fraisse en 2009.

. Slate.fr - Pour Wikipédia, les femmes ne sont pas des écrivains comme les autres
Pour que la liste d’écrivains américains ne soit pas trop longue, il fallait choisir des critères. Les éditeurs auraient pu trier par période, par genre, par maisons d’édition… Mais ils ont préféré enlever les femmes pour faire davantage de place aux hommes. Faire de la catégorie écrivains américains une catégorie excluant les femmes, n’est pas seulement profondément inepte, cela a des conséquences pratiques. Si vous cherchez sur Google des écrivains américains, c’est cette liste, prétendument généraliste mais de fait très masculine, qui apparaît en premier.

. El Watan - Sur le mur de Wassyla Tamzali
On peut mesurer la distance grandissante entre le monde occidental et celui que l’on appelle oriental. D’un côté, une loi qui sort la sexualité de son animalité et de son exclusive fonction reproductrice, et de l’autre, un monde qui a peur d’un sexe en marbre, vieux de 25 siècles. De quoi être définitivement désespéré, n’était la sortie cette semaine de Cri de douleur, le livre écrit par Hassan Jarfi, le père d’Ihsane Jarfi, enlevé à Liège, torturé et assassiné en avril 2012 parce que homosexuel.

. Actualités Sympatico - Miss Corée du Sud 2013 : les clones attaquent !
On croyait les Américains friands de chirurgie esthétique, voilà que le dévoilement des 20 aspirantes au titre de Miss Corée du Sud 2013 les supplante tous : elles se ressemblent tellement qu’on croirait voir, non pas 20 filles, mais 20 clones ! L’appel aux modifications esthétiques est si fort que les hommes coréens en sont rendus à demander à leur promise une photo d’elle AVANT, question de les rassurer sur ce à quoi ressemblera leur éventuelle progéniture…

. Blogs de la Banque mondiale - Donner plus de pouvoir aux filles pour mettre fin à la pauvreté
Le documentaire Girl Rising, un projet conçu pour sensibiliser l’opinion à la situation des filles dans les pays en développement a été projeté le 18 avril au siège de la Banque mondiale, à Washington. Le documentaire raconte le combat de jeunes filles qui, de l’Inde au Pérou, parviennent à faire des études alors que tout s’y oppose, soit parce que leur famille est trop pauvre soit parce que leur société n’encourage pas l’éducation des femmes.

. Rue 89 - Raciste, irréaliste, esclavagiste : 5 raisons de jeter Barbie à la poubelle
Si malgré tout, Barbie continue toujours à vous insupporter, il existe désormais des alternatives. A Noël dernier, un fabricant de jouets anglais, Arklu, a décidé de répliquer en lançant Lottie, une Barbie « normale » : sans seins ni maquillage, développée d’après le corps d’un enfant de 9 ans et habillée de vêtements qui lui permettent des activités en extérieur.
Sa devise : « Sois audacieuse, sois courageuse, sois toi ».

. Le Devoir - Réplique à Guy Saint-Pierre - Il y a assez de compétence féminine pour peupler nos C.A.!
Je n’ai constaté aucun besoin de nominations de cousines ou de copines. Au contraire, l’arrivée de nouveaux visages, de femmes éminemment compétentes même si moins connues souvent que leurs contreparties masculines, a justement contribué à agrandir le bassin de référence, à faciliter la transparence des échanges et leur enrichissement. Cela fait plus de 30 ans que les femmes occupent 50 % ou plus des bancs à l’université, notamment dans nos facultés d’administration et de droit. Le temps des récoltes n’est-il pas venu ?

. Huffington Post France - Un nouveau marqueur de violence extrême : la maltraitance animale
Depuis certains faits divers ayant eu d’importants échos, comme celui du massacre de Columbine, des études plus systématiques sont menées pour lier la violence envers l’animal et celle envers l’humain. Des chercheurs ont étudié les comportements qu’avaient eus avec les animaux les adolescents impliqués dans neuf fusillades mortelles en contexte scolaire, constatant que 45% d’entre eux avaient été auteurs d’actes de cruauté. La littérature psychiatrique admet depuis de nombreuses années que la cruauté envers les animaux chez l’enfant est prédictive de futures conduites antisociales, incluant les violences contre les personnes.

. Le Figaro - Ella Fitzgerald : les plus beaux hommages à l’étoile du jazz
"La Première dame de la chanson" aurait fêté son 96e anniversaire ce jeudi 25 avril. Ella Fitzgerald commence à chanter à seize ans. Avant de débuter une carrière solo, elle fait partie d’un orchestre pendant quelques années. La pureté de sa voix et son incroyable flexibilité l’amènent à travailler avec les plus grands : Duke Ellington, Frank Sinatra, Benny Goodman. Cette grande dame du jazz, treize fois primée des Grammy Awards, a inspiré de nombreuses générations de chanteuses.

. Protégez-vous - Quel prix pour une chanson ?
Impliquant une région précise du cerveau, le mécanisme qui rend la musique gratifiante a été exploré dans le cadre de travaux menés à l’Institut et hôpital neurologiques de Montréal (Université McGill). À l’aide d’une interface semblable à iTunes, les participants pouvaient sélectionner le prix qu’ils désiraient payer. L’étude permet d’établir que « plus l’activité observée dans cette région du cerveau est grande pendant qu’une personne écoute de la musique, plus la somme d’argent que cette personne sera prête à dépenser est importante. »

. Huffington Post Québec - Redéfinir la notion de pouvoir pour stopper la violence
La violence envers les femmes n’est pas chose du passé, comme le prouvent de façon évidente tous les cas de viols dont on entend parler (ou pas). Il est important d’identifier les causes de cette violence plutôt que de simplement s’attaquer à ses expressions. En ce sens, il est primordial de réfléchir collectivement à notre compréhension du concept de pouvoir, un concept qui gagnerait à être complètement révisé.

. La Presse - De la suie et des fleurs
Tamey Lau est fleuriste, rue Bernard, dans le Mile End. Mère de 14 enfants, mère du quartier aussi, elle est de ces gens qui façonnent l’âme d’un quartier. Son commerce n’est pas qu’un commerce. C’est un quartier chinois à lui tout seul. Une galerie d’art bric-à-brac qui s’étend sur le trottoir. Un coin de poésie sur l’asphalte. Un endroit émouvant où la ville devient village.

. Le Devoir - L’homme est un fou pour l’homme
Le Québec prescrit le tiers des antidépresseurs au Canada pour 23 % de la population. En 20 ans, la consommation a augmenté de 400 %, et ce sont les femmes (2,5 fois plus) qui sont les meilleurs clients, une sur quatre d’âge moyen. Il semble qu’il soit plus facile d’être folle que fou. À moins que les femmes ne soient tout simplement plus réalistes.

. Ton Petit Look - #FEMEN : des totons, des diamants, du vide et un gros facepalm !
Le dernier édito du photographe Fred Meylan, réalisé pour le compte du magazine Citizen K et dans lequel il s’inspire des FEMEN pour promouvoir des bijoux haute gamme, est la chose la plus conne qu’il m’ait été donné de voir depuis longtemps. Et on aurait difficilement pu imaginer meilleur compte rendu illustré du mécanisme d’oppression de la femme dans les sociétés occidentales, et de ses liens étroits avec la logique capitaliste. Par ailleurs, cet édito démontre avant tout l’échec cuisant de FEMEN, comme mouvement à vocation émancipatoire.

. Huffington Post Québec - La laïcité, un pan de l’identité québécoise
Le gouvernement québécois a récemment annoncé qu’il entendait déposer d’ici peu un document de réflexion sur la question de la laïcité. Pour plusieurs analystes, cette annonce s’assimile à ouvrir la boîte de Pandore. Le Québec se souvient - il est vrai - des divergences soulevées il y a six ans par les « accommodements raisonnables », produits issus de la jurisprudence de la Cour suprême canadienne. Mais comment expliquer que ce sujet s’avère encore épineux ?

. Acrimed - Famili, magazine familial, familier des stéréotypes sexistes
Contrairement à ce que laisserait penser son titre même, Famili non seulement ne concerne que les couples hétérosexuels et leurs enfants, mais a en réalité tout du "magazine féminin", conçu d’abord et avant tout "pour les femmes" et "pour les mamans". Tant dans la version papier que sur le site internet, ce titre de presse relaie, plus ou moins ouvertement, les visions les plus traditionnelles de la répartition des rôles entre les sexes : une répartition socialement construite et dominante dans la réalité que le magazine, plutôt que de la remettre en cause, contribue, par voie médiatique, à diffuser, voire à renforcer auprès de ses lecteurs.

. Le Journal de Québec - La retraite est loin d’être rose pour plusieurs aînés
Louiselle Lavoie fait partie des deux millions de Québécois qui n’ont pas accès à un régime d’épargne-retraite. Âgée de 64 ans, elle vit avec un revenu de moins de 10 000 $ par année. Chaque semaine, elle fait son épicerie avec un budget de 50 $. De ce montant elle ne dépense généralement pas plus de 35 $. Ce qu’elle économise est réservé aux imprévus. Son panier ne contient donc que l’essentiel, donc rarement des fruits et légumes frais.

. Le Devoir - Ici Marie-France Bazzo
Ce sera donc Marie-France Bazzo, et en vérité, ça ne pouvait être qu’elle. Dès que l’animateur René Homier-Roy a annoncé en ondes, mercredi, qu’il quitterait l’émission "C’est bien meilleur le matin", les réseaux sociaux et des médias l’ont vite adoubée comme seule sérieuse prétendante à la prestigieuse fonction radiophonique. Mme Bazzo sera en poste au réveil en septembre et deviendra la première femme à cette fonction les jours de semaine dans l’histoire de la Première Chaîne de Radio-Canada (RC) à Montréal.

. Star Africa - Des motivations religieuses avancées pour justifier l’excision en Mauritanie
Les motivations derrière l’excision en Mauritanie sont surtout d’ordre religieux (44% des cas), mais aussi en relation avec les traditions, us et coutumes (16%) ou la maîtrise de la sexualité (15%), selon un document fourni par l’UNICEF à Nouakchott. L’idée répandue largement chez les Mauritaniens était que l’excision est un devoir religieux qu’il est donc hors question de contourner.

. Sisyphe (archives) - Rubrique Littérature
Lire sur des femmes de parole inspirantes dans la rubrique Littérature de Sisyphe.

. Les Nouvelles/News - Le Dalai Lama et l’empathie féminine biologique
« Je pense qu’il serait bon d’avoir une femme comme leader », juge le Dalai Lama. Mais son explication laisse perplexe : « biologiquement, une femme a plus d’aptitude à développer de l’empathie ».

. Irréductible et solidaire, féministe quoi ! Fêter l’égalité citoyenne, se mobiliser pour l’égalité réelle !
23 avril 2013, c’est fait ! Quelle histoire ! Des années de luttes associatives pour l’égalité des droits et si près du but, alors que tout semblait acquis, une violente vague d’homophobie que personne n’avait imaginée aussi tenace. Une injustice est réparée. Pour autant, je doute que cette loi change fondamentalement nos valeurs et notre culture profondément patriarcale. Le mouvement homosexuel a bénéficié de la solidarité des féministes, à l’avenir, les lesbiennes et plus globalement les femmes, pourront-elles compter sur lui pour abolir le système patriarcal ? L’avenir nous le dira.

. La Presse - Une liberté plus restreinte au Québec ?
Gilles Proulx, grande gueule professionnelle de la radio, de la télé et maintenant de la presse écrite, est précédé d’une lourde réputation d’excès d’adjectifs. Il a d’ailleurs été condamné deux fois à indemniser certaines de ses victimes. Ce n’est pas une raison pour récrire le droit à ses dépens. Qu’on soit d’accord ou non, Gilles Proulx avait parfaitement le droit de critiquer durement l’argument syndical et de parler de chantage.

. L’Actualité - Des femmes entrepreneures au Québec ? Depuis 1700 !
Connaissez-vous l’histoire de Agathe De Saint-Père, mieux connue sous le nom de Madame de Repentigny ? Elle mène les affaires du couple. Elle achète et vend des terres et elle s’engage dans le commerce des fourrures, la principale activité commerciale de la Nouvelle-France. Elle ouvre aussi une boulangerie. Elle travaille à la confection d’étoffes et, experte du marketing avant l’invention du terme, elle en envoie des échantillons au roi Louis XIV, qui semblait les apprécier. Elle lui envoie aussi des dragées de sucre d’érable de sa fabrication. En 1705, elle a vendu en France du sucre d’érable produit sur l’île de Montréal.

. Le Devoir - Où sont les femmes ?
« L’histoire, réalité ou connaissance, a toujours été masculine : elle ne s’est intéressée qu’aux activités culturellement assignées aux hommes, écrit Micheline Dumont. Cette histoire est foncièrement patriarcale. Ce n’est que depuis un siècle environ que des femmes ont réalisé que cette histoire était partielle et partiale, puisqu’elle oblitérait la moitié de l’humanité. » Cette prise de conscience, toutefois, reste confinée aux milieux féministes. « On continue, constate avec dépit Micheline Dumont, d’écrire la majorité des livres d’histoire comme si les femmes n’existaient pas, comme si de nombreux travaux en histoire des femmes n’avaient pas été produits. »

. Détails et dédales - Casting beauté
La division des formats semble être une idée d’un autre âge. Le lancement la semaine dernière de La Presse + ne fait que confirmer la tendance de Gesca (entre autres entreprises médiatiques) à embrasser la production multiplateforme. Le texte reste important, mais l’image prend une autre dimension. Les critères d’apparence ne feront, semble-t-il, qu’amplifier leur emprise dans le domaine des communications. Comme le souligne Baillargeon, les médias aussi sont des produits à commercialiser et celle (ou celui) qui porte le message fait partie de l’équation de la commercialisation. Le média est le message. Et le corps du journaliste est aussi un produit.

. La Presse - Attentats de Boston dans les médias : l’ordre dans le chaos
S’il y a une leçon à tirer de cette couverture médiatique échevelée, c’est sans aucun doute le grand besoin de trier ce qui circule dans les réseaux sociaux, de faire la part des choses entre ce qui est exact et ce qui est une rumeur. Devant ce flot de nouvelles, de déclarations et d’informations, la « curation » - un mot très à la mode dans les médias - est plus que nécessaire, elle est essentielle. On donne souvent l’exemple d’Andy Carvin, cet éditeur de NPR qui s’est fait connaître durant le Printemps arabe en retweetant ce que disaient ses sources sur le terrain. Il s’était imposé comme règle de ne rien relayer qui ne soit pas confirmé par une autre source.

. L’Humanité - La morale laïque de Jaurès de retour à l’école
"La morale laïque, c’est le contraire de la raison d’Etat", "chaque citoyen doit construire librement son jugement", a expliqué ce lundi matin Vincent Peillon pour définir le contenu de la morale laïque telle qu’elle devrait être enseignée à raison d’une heure pars emaine dans les écoles primaires et de 18 heures de cours dans les collèges à partir de 2015. C’est aussi "le respect de toutes les convictions, de toutes les croyances", a ajouté le ministre de l’Education nationale. "Une société démocratique ne peut pas vivre uniquement" dans "la peur du gendarme", mais avec ce "qui vient de l’intérieur, ce que nous portons nous-mêmes, ça s’appelle la morale", a-t-il conclu, après la remise d’un rapport sur cet enseignement.

. Le Monde La justice iranienne condamne un homme à être grimé en femme et exhibé
Cette condamnation, qui visait un homme impliqué dans une bagarre, a été perçue par certains comme un profond mépris à l’égard des femmes, dont une organisation féministe, nommée Collectif des femmes de Marivan. Certains députés du Parlement ont également fait part de leur mécontentement en envoyant une lettre critique à la justice et au ministère de l’intérieur. Ils y ont souligné que ce geste était "contraire aux lois islamiques" et une manière d’humilier "la personnalité de la femme musulmane".

. Marianne - Austérité : le grand mensonge
Au bout de combien d’erreurs d’analyses, les experts – économiques en l’occurrence – sont-ils discrédités, délégitimés, rayés de la carte ? En d’autres termes, combien de fois faut-il démontrer qu’ils se fourvoient pour que leurs études ne fassent plus autorité, pour que leurs travaux ne servent plus de dogme infaillible à telle ou telle chapelle politique ? Bref, pour qu’ils ne puissent plus se prévaloir du titre d’expert ?

. Fédération des femmes du Québec - Réforme de l’assurance emploi : Encore plus de précarité et de pauvreté pour les femmes
La Fédération des femmes du Québec (FFQ), le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail (CIAFT), Au bas de l’échelle, le Réseau des Tables régionales des groupes de femmes du Québec et Action travail des femmes unissent leur voix pour dénoncer la réforme de l’assurance-emploi et en demander le retrait. « Cette réforme, qui est censée jumeler les travailleurs aux emplois disponibles, risque plutôt de jumeler encore davantage les femmes à la précarité et à la pauvreté », objecte la présidente de la FFQ, Alexa Conradi.

. Surf Report - Les femmes et le surf
Les surfeuses se sont battues pour avoir leur place dans l’histoire de ce sport, et elles l’ont fait avec brio et classe. Saviez-vous que le premier surfer australien était une femme (Isabel Letham en 1914) ? Qu’une jeune fille a lancé la mode du surf en Californie ? Que l’un des premiers magazines 100% féminin (américain) se prénommait Washine Magazine ? Que la californienne Joyce Hoffman ait été la première surfeuse à revendiquer le statut d’athlète ? Que Lisa Anderson a majoritairement lancé la mode du surf chez les filles, grâce à sa médiatisation ?

. Paris Match - 74 écolières afghanes empoisonnées
La thèse de l’empoisonnement volontaire semble être privilégiée. Le porte-parole du gouverneur de Takhar, Suleiman Moradi, a imputé cet incident à des « ennemis du gouvernement et du pays » qui chercheraient à empêcher les jeunes filles d’aller à l’école. Cette nouvelle attaque intervient trois jours après qu’une dizaine de lycéennes sont également tombées malades dans un autre établissement de Taloqan. Personne n’a revendiqué la responsabilité de ces deux événements.

. Le Nouvel Observateur - Le pape François confirme un rapport critique sur les religieuses américaines
Le pape François a avalisé lundi un rapport critique rédigé sous Benoît XVI sur les religieuses américaines jugées trop féministes et radicales par le Vatican, qui leur demande de "coopérer" pleinement avec les évêques américains. Les religieuses sont en conflit avec le Vatican, qui leur reproche des prises de position trop libérales notamment sur la contraception, l’avortement et l’homosexualité, en désaccord avec le magistère de l’Église.

. Le Devoir - Sur le front syrien, le parcours des combattantes kurdes
« Les femmes font partie intégrante de notre révolution », affirme Engizek, qui dirige des dizaines de combattants dans le quartier de Cheikh Maqsoud aux mains des rebelles dans le nord d’Alep. Les cheveux découverts, elle lance des ordres à des combattants kurdes à la mine patibulaire qui la dépassent de plusieurs têtes : la commandante Engizek détonne au milieu des rangs quasi exclusivement masculins de la rébellion syrienne.

. Sisyphe (archives) - Susan Sontag, une femme d’exception
Auteure de dix-sept livres, traduits en trente-deux langues, dont quatre romans, des nouvelles, quatre films, des pièces de théâtre et huit essais, elle a collaboré dès sa fondation à la célèbre New York Review of Books et n’a cessé de prendre publiquement position dans tous les grands débats culturels et politiques de son époque. On se souviendra de ses prises de position contre la peine de mort, la guerre du Vietnam, l’envahissement de l’Irak par les forces anglo-américaines, la politique d’Israël face au peuple palestinien et de ses déclarations, après les attentats du 11 septembre, conspuant "la superpuissance autoproclamée" des États-Unis. Son texte, dénonçant les tortures dans la prison irakienne d’Abou Gharib, publié en mai 2004, constituera sa dernière grande prise de position publique.

. Radio-Canada - Policier canadien soupçonné d’agression sexuelle : des ONG dénoncent l’impunité de la MINUSTAH
En février dernier, un policier canadien oeuvrant au sein de la mission des Nations-Unies en Haïti (MINUSTAH) a quitté le pays après qu’une Haïtienne eut porté plainte contre lui pour agression sexuelle et voies de fait. Plusieurs ONG haïtiennes doutent que le policier soit traduit en justice, même si la police arrivait à obtenir des preuves démontrant qu’il y a bien eu agression. Depuis 2007, il y a eu 70 allégations d’agressions sexuelles commises par des membres de la MINUSTAH. Mais aucun de ces agents n’a été traduit devant une cour de justice haïtienne. Pour Mme Benoît, ces cas « ne sont que la pointe de l’iceberg. »

. Jeune Afrique - Inde : une fillette de 5 ans violée et mutilée se trouve dans un "état stable"
Une fillette de 5 ans violée et mutilée à New Delhi par un homme d’une vingtaine d’années se trouve dans un état stable le 21 avril alors que des manifestants descendent dans les rues de la capitale indienne pour dénoncer l’inaction de la police dans un pays traumatisé par la mort d’une étudiante après un viol collectif fin décembre.

. La Presse - On veut voir des monstres
On veut voir des monstres, car ce qui s’est passé au marathon de Boston est monstrueux. Qui d’autre qu’un monstre peut ainsi tuer et démembrer des innocents ? se dit-on. Qui d’autre qu’un monstre peut commettre de tels attentats meurtriers ? On veut voir des monstres, mais voilà qu’on nous montre deux suspects ordinaires. Deux frères d’origine tchétchène qui, à première vue, ressemblent à des millions d’autres jeunes qui débarquent aux États-Unis en quête d’un avenir meilleur.

. Prostitution et société - Abolitionnisme : la mobilisation générale
Le lieu était inhabituel, et l’événement historique. En plein cœur de Pigalle, lieu emblématique de l’exploitation du corps des femmes, le Collectif Abolition 2012 et ses alliéEs sont allés reprendre le territoire en procédant symboliquement à « l’abolition citoyenne du système prostitueur ». Plus de cinq cents personnes, femmes et hommes, de tous âges, de tous milieux et appartenances politiques, étaient ensemble pour un moment qui tenait à la fois de la fête et du rassemblement solennel : une démonstration éclatante du caractère transversal du combat abolitionniste, de son adéquation avec la société d’aujourd’hui.

. Sisyphe (archives) - Femmes du monde
Dès sa création, en 2002, Sisyphe a donné la parole à des femmes de différents pays. Elles décrivent leur situation, dénoncent les injustices, expriment leurs espoirs et leur solidarité. Nous vous invitons à les lire.

. Le Monde - Au Paraguay, deux candidates à la présidentielle veulent faire reculer le machisme
De façon inédite au Paraguay, pays patriarcal et machiste, un parti féministe, Kuña Pyrenda ("plate-forme" en guarani), se présente à l’élection présidentielle du dimanche 21 avril. Pour la première fois, deux femmes sont candidates à la présidence de la République et à la vice-présidence : Lilian Soto, chirurgienne, diplômée en politique publique de l’université américaine de l’Ohio, et Magui Balbuena, dirigeante de la Coordination nationale de femmes rurales et indigènes.

. TVA Nouvelles - Droit de la famille. Québec crée un comité
Trois mois après le jugement de la Cour suprême dans l’affaire Éric et Lola sur les conjoints de fait, Québec officialise la création d’un comité consultatif qui déterminera s’il y a lieu de réformer le droit familial québécois. « Depuis la grande réforme du droit de la famille en 1980, la société québécoise s’est transformée. Les dernières années ont été marquées de plusieurs avancées pour les familles, notamment en ce qui concerne le patrimoine familial ainsi qu’en matière d’union civile et de reconnaissance des conjoints de même sexe, mais ces changements aux lois ont été faits à la pièce », a souligné le ministre St-Arnaud.

. Projet de réseau féministe international - Un réseau féministe international ?
Nous sommes des militantes féministes françaises, canadiennes, allemandes, tunisiennes, marocaines et espagnoles qui avons participé à plusieurs mobilisations pour les droits des femmes (égalité professionnelle, droits sexuels et reproductifs, lutte contre les violences) et nous sommes en train de réfléchir à un moyen de mieux connecter les activistes féministes des 4 coins du globe. Nous avons pensé monter via une plateforme web une carte du monde féministe, interactive, permettant de mettre en réseau les associations féministes et les activistes des différents continents. L’objectif est de rendre visible les féministes (en protégeant celles qui veulent rester anonymes) et de montrer la force qu’elles représentent dans chacun des pays comme sur la scène internationale.

. L’Humanité - Trois associations féministes, en Italie, Grande-Bretagne et France, se mobilisent au sein de la coalition WECAMS
Trois associations féministes, spécialisées depuis une vingtaine d’années dans la lutte contre les publicités sexistes (Donne in Quota en Italie, Object en Grande-Bretagne et Les Chiennes de garde en France), ont formé la coalition WECAMS (Women’s European Coalition Against Media Sexism), afin de mettre en commun leurs forces pour lutter, au niveau européen, contre les stéréotypes sexistes dans les publicités. Ces associations portent plainte régulièrement auprès de l’organisme d’auto-régulation mis en place dans son pays (IAP en Italie, ASA en Grande-Bretagne et ARPP en France), notamment en ce qui concerne les publicités financées par de l’argent public.

. Huffington Post France - Islam-islamisme, quelle différence ?
La terminologie, plus exactement son contenu, ne doit pas évoluer au gré des caprices de l’histoire, ni s’adapter aux exigences de la realpolitik. Un scorpion s’appellera toujours un scorpion même lorsque toute cette espèce des arachnides sera apprivoisée au point de partager notre lit. Il existe une opposition irréductible et un antagonisme radical entre la laïcité et l’islamisme. En revanche, on peut tout à fait être musulman et laïc. On devrait soutenir ce principe auquel croient beaucoup de musulmans traversés par le "printemps arabe".

. Le Devoir - Pour la parité dans les lieux de pouvoir
Tous les membres de la Table se sont rangés derrière l’approche incitative, laissant Monique Jérôme-Forget seule au chevet de l’approche impérative. L’approche impérative consiste notamment à fixer un seuil de femmes dans les CA des entreprises et à les contraindre à dévoiler leur plan de match pour l’atteindre. « J’étais la seule sur dix », a précisé l’ancienne élue. Néanmoins, Mme Jérôme-Forget défendra sur toutes les tribunes à la fois la Stratégie d’action de la Table des partenaires et l’idée de contraindre les compagnies à faire appel à suffisamment de femmes pour combler 40 % des sièges de leur CA. « J’ai d’lair d’une schizophrène, mais je ne le suis pas, a-t-elle lancé. Je veux que les gens n’oublient pas l’objectif de 40 %. »

. Le blog de Christine Le Doaré - Avec ou sans récupération politique, le 23 avril, c’est « mariagepourtous » !
Mardi 23 avril, pour les personnes LGBT et tous les progresssistes, ce sera un jour à marquer d’une pierre blanche ! Ce jour-là les institutions du mariage et du divorce seront aussi ouvertes aux couples homosexuels et lesbiens. Il aura fallu des décennies de luttes au mouvement LGBT pour parvenir à ce résultat, cette dernière année n’étant que la partie immergée d’un combat de longue haleine et d’un espoir soutenu, porté par un grand nombre de militant-e-s depuis les années 90. Pourtant, et c’est bien le plus choquant de l’histoire, personne ne s’attendait à ce que l’ouverture du mariage aux couples de même sexe serait aussi laborieux à obtenir, en France, en 2013.

. Huffington Post - Sexisme en Australie : la PM Julia Gillard n’a pas froid aux yeux
En scrutant méticuleusement la politique australienne en vue des prochaines élections, j’en suis venue à constater l’abondance de couverture médiatique négative à l’égard de la première ministre australienne Julia Gillard, en plus de commentaires sexistes complètement renversants sur les réseaux sociaux, qui seraient probablement gardés sous silence si son penchant masculin avait entamé des politiques similaires.

. Slate.fr - Si elle était vivante, Barbie serait en bien mauvaise santé [Infographie]
Ce n’est une nouvelle pour personne : les mensurations de Barbie sont irréelles et inapplicables aux femmes de chair et d’os. Ce qu’il manquait, c’était de savoir à quel point elles le sont et ce qu’il adviendrait du produit fétiche de Mattel s’il prenait soudainement vie. C’est désormais chose faite grâce au site rehabs.co, qui a comparé les mensuration de Barbie avec celles de l’Américaine moyenne et imaginé à quoi elle ressemblerait si elle était une vraie femme. Cette infographie fait partie d’un rapport plus conséquent sur les désordres alimentaires et la haine du corps chez les jeunes filles. On y apprend par exemple que 42% des filles de 6 ans à 10 ans interrogées souhaiteraient être plus minces.

. Le Mouvement du Nid - Marion : "J’ai le sentiment qu’on me demande d’y retourner"
Marion ne prononce jamais le mot de "prostitution", jamais le nom du lieu où elle a été prostituée, un bois en bord de route. Elle décrit les enfermements successifs : l’isolement, le silence, les violences. L’obligation de se battre, jusqu’à l’épuisement. Pendant, et pire encore, après. Parce que tout - et tous - se liguent pour entraver son espoir d’envisager un projet professionnel et une autre vie.

. Sisyphe (archives) - "Rien n’a encore pu me détruire" : entretien avec Catharine A. MacKinnon
Catharine A. MacKinnon est l’une des grandes figures du féminisme américain. Docteure en droit et en sciences politiques, avocate à la Cour Suprême, théoricienne, militante, elle est à tous ces titres engagée dans le combat pour les droits humains et l’égalité entre les sexes. Catharine A. MacKinnon a fortement fait évoluer le droit de ces vingt-cinq dernières années : reconnaissance en 1986 par la Cour Suprême des États-Unis du harcèlement sexuel comme discrimination de sexe, puis de la pornographie et de la prostitution comme violences contre les femmes.

. Le Devoir - Diane Lavallée au Devoir - Gare à la tentation du privé en santé
La nouvelle directrice de l’AQESSS n’y voit d’avantages ni pour les patients ni pour les finances publiques. « On peut perdre le contrôle sur les coûts, et là, il y a un problème. Apprécions ce que nous avons et ne glissons pas tranquillement [vers le privé] sous prétexte que le contexte financier est difficile (...) Si migrer vers les soins à domicile fait en sorte qu’on accentue la prestation privée et qu’on s’expose à une augmentation des coûts, je pense qu’on passe à côté », avertit-elle.

. La Presse - Une année chargée pour l’Association des femmes en finance
Il y a très peu de femmes dans la vingtaine ou au début de la trentaine parmi les 400 membres de l’Association des femmes en finance du Québec (AFFQ). Dana Ades-Landy, nouvelle présidente, compte multiplier les efforts pour changer la situation : choix des activités, coût de l’adhésion, mentorat, etc.

. Huffington Post Québec - L’Homo-médiaticus crétinus
L’homo-médiaticus, plus que jamais auparavant, souhaite se faire un capital socio-médiatique et, en ce sens, il est prêt à faire toute sorte de courbettes mentales (à ne pas confondre avec le mot intellectuel), allant même jusqu’à la spéculation et l’interprétation grotesque et absurde, dans le but exclusif de faire parler de lui. Après tout, le vieux proverbe « Parlez-en en bien ou parlez-en en mal, mais parlez-en » semble être devenu l’adage de prédilection de l’homo-médiaticus crétinus.

. Entre les lignes entre les mots - L’être et la marchandise
« La prostitution est désormais un gros business » et avant de parler d’idées, Kajsa Ekis Ekman nous rappelle quelques données sur l’industrie du sexe et une de ses conséquences, l’augmentation « de la traite et du commerce d’êtres humains ». Second point matériel, « le commerce du sexe est un phénomène essentiellement focalisé sur les femmes ».

. Le Devoir - Repères - L’arme du viol
Le problème des viols et des autres actes violents commis contre des femmes pendant les conflits était à l’ordre du jour de la dernière rencontre des ministres des Affaires étrangères du G8, à Londres. Dans leur déclaration, les huit pays les plus riches du monde affirment clairement que le viol constitue un crime de guerre ou un crime contre l’humanité et qu’il peut même constituer une arme pour commettre un génocide. Ils promettent d’inclure des femmes dans les négociations menant à des cessez-le-feu et de rejeter dans les accords de paix toute amnistie pour les violeurs.

. Le Temps - L’inexcusable déni du harcèlement sexuel
Des collègues aux comportements douteux, aux gestes déplacés, aux sous-entendus obscènes ? "Pas dans notre entreprise !", estiment trois quarts des responsables sondés cet hiver par l’Université de Lausanne. "Il n’y a pas lieu d’agir, car le fléau du harcèlement sexuel ne concerne pas notre société", affirment-ils, en totale contradiction avec toutes les enquêtes réalisées à ce jour. Aucun secteur économique, aucune organisation, n’est épargné en Suisse.

. Courrier international - Une blogueuse seule contre les narcos
L’auteur anonyme de ce blog a fait l’objet de bien des spéculations : tout le pays se demandait qui il était et pour quelle raison il se livrait à une activité si risquée. Aujourd’hui, dans sa première interview depuis le lancement du blog, il a révélé qu’il est en fait une jeune femme. “Je pense que personne n’imaginait que c’était une femme qui faisait ça”, confie la blogueuse, qui demande à être appelée Lucy pour protéger sa véritable identité. “Qui je suis ? J’ai environ 25 ans, je vis dans le nord du Mexique, je suis journaliste. Je suis une femme célibataire sans enfants. Et j’aime le Mexique.”

. Le Devoir - Réformes de l’assurance-emploi et de l’aide sociale - Des machines à produire pauvreté et sous-citoyenneté
La limite, c’est le salaire minimum. Or, même avec un emploi à temps plein toute l’année, ce salaire dit minimum ne permet pas à une personne vivant seule de passer au-dessus du seuil de pauvreté. Alors pour toutes les personnes précaires et atypiques, autant dire que la réforme leur laisse le choix entre être pauvre ou être pauvre. Pauvre au travail parce qu’on a pris les miettes d’emploi et de salaire en espérant chaque fois que la roue allait tourner, que cette fois-là allait être la bonne et que l’employeur allait vous embaucher durablement. Ou bien pauvre sans travail parce qu’on a refusé le sous-emploi qui n’avait rien à voir avec notre qualification et que, pour cette raison, la prestation a été supprimée.

. Journal de Montréal - Elle aurait été agressée 2000 fois par ses frères
Elle a accepté de lever un morceau du voile sur ce qu’une petite fille a dû subir. "J’ai commencé à aller jouer dans la grange avec mes petits frères, pis les agressions avec mes grands frères ont commencé là, a-t-elle indiqué. À toutes les semaines. Ç’a commencé avec un, pis l’autre est rentré dans l’autre semaine. Il y en a un que c’était quatre fois pis l’autre deux fois par semaine. J’avais une journée de congé, c’était jamais la même."

. Le blogue de Jocelyne Robert - Oui, nous vivons dans une culture du viol
Huit des mille raisons pour écrire ce texte… J’écris ce texte dans la foulée de l’insupportable drame de la jeune Rehtaeh Parsons, d’Halifax qui s’est suicidée il y a quelques jours. Pendant un an et demi, elle a subi de l’intimidation, s’est fait traiter de salope et de pute sur internet, a revécu en boucle via le web, le viol collectif (quatre garçons) dont elle avait été victime. Pendant un an et demi, elle a échoué à obtenir l’aide et le support de la collectivité et des autorités, aide dont elle avait un besoin vital.

. Sisyphe (archives) - "Heartbreak", une autobiographie d’Andrea Dworkin
Elle a pris l’écriture très au sérieux et a consacré des années à sa poésie. Il est évident qu’elle réfléchissait en permanence aux meilleures façons de bâtir ses récits et ses arguments. Elle dit, par exemple : « Peut-on écrire pour les personnes dépossédées, marginalisées, torturées ? Existe-t-il un genre de génie qui puisse rendre une histoire aussi vraie qu’un arbre, ou une idée aussi inévitable que notre prochain souffle ? »

. Voir - Le capital de l’horreur
Pour reprendre les mots de Slavoj Zizek, la violence n’est pas un accident du système, elle en est le fondement. Loin de moi l’idée d’expliquer, de comprendre ou de justifier les attentats de Boston, la violence est inexcusable, mais elle se situe toujours déjà quelque part avant. Outre le spectacle malaisant des effusions de sang esthétisées par les bulletins de nouvelles en temps réel et des commentaires désespérément racistes se faire aller à coups de médias sociaux, c’est la chasse aux sorcières qui est déclarée ouverte. À voir comment, avant même d’avoir un coupable sous la main, on cherche à récupérer l’horreur pour en faire un instrument du pouvoir me sidère et me le fait comprendre comme un double drame.

. Châtelaine - Ariane Gagnon-Légaré : l’"austérité joyeuse"
Elle gagne 30 000 $ par an, en dépense à peine 10 000 $. Tout ce qu’elle possède est usagé. Disciplinée, cohérente, rigoureuse, elle a fait sien le principe de Gandhi : "Vivre simplement pour que d’autres, simplement, puissent vivre. " "J’ai un bac en biologie, une maîtrise en science politique, des études en relations internationales, en langues modernes, en arts plastiques, en environnement… Avec tout ce bagage, je pourrais sans doute obtenir un poste lucratif. Mais je préfère ma liberté à la possibilité de gagner beaucoup d’argent."

. Radio-Canada - VIH-sida : les femmes seraient moins bien traitées et testées que les hommes
Des chercheurs de la Colombie-Britannique disent avoir découvert que les femmes sont beaucoup plus à risque d’obtenir des soins et un traitement de moindre qualité après avoir été déclarées séropositives. Les conclusions de deux études sur le VIH-sida menées par le B.C. Centre for Excellence suggèrent que ces barrières entre les deux niveaux de traitement et de soins provoquent des taux de décès et de transmission du virus plus élevés chez les femmes.

. Le Devoir - Les certitudes
- Et le lendemain matin, on trouve toujours un imbécile pour nous dire que c’est la faute des féministes, que c’était donc ben mieux dans le temps, que l’HBH (homme blanc hétérosexuel) est perdu, qu’il ne sait plus quel rôle il doit jouer dans la société, et j’en passe des meilleures. J’en ai plus qu’assez des discours misérabilistes ou des entreprises de glorification du mâle primaire, qui, s’il prenait quelques heures de son précieux temps de hockey pour regarder "Mad Men", se rendrait compte que l’HBH d’avant le féminisme n’était pas moins terrassé par l’angoisse que ses contemporains.

. Radio-Canada - Ouest canadien : le crime organisé chinois impliqué dans la prostitution
Un réseau de prostitution lié au crime organisé chinois sévit à Regina et Saskatoon, ainsi que dans d’autres villes des Prairies, selon une enquête exclusive de Radio-Canada. De jeunes femmes originaires de l’Asie du Sud-Est et de la Corée du Sud sont ainsi amenées au Canada pour vendre leur corps à des clients, mais se déplacent d’une ville à l’autre, toutes les deux semaines, pour brouiller les pistes. La filière est également active à Edmonton et Winnipeg. Elle serait menée par des associés de groupes criminels implantés en Colombie-Britannique.

. Les Nouvelles/News - Les femmes n’ont pas "l’aptitude mentale" pour gagner en Formule 1
Verra-t-on un jour, pour la première fois depuis l’Italienne Lella Lombardi dans les années 1970, des femmes se frotter aux hommes sur les circuits de Formule 1 ? La question a provoqué le débat lundi 15 avril sur la BBC, après qu’un ancien champion britannique a jugé que les femmes n’avaient pas « l’aptitude mentale » pour gagner une course.

. Le Nouvel Observateur - Amina : "Ils m’ont donné des médicaments à haute dose"
"Ils m’ont emmenée dans la cuisine pour voir si j’étais toujours vierge". Dans une vidéo diffusée par le mouvement Femen ce lundi 15 avril, la Tunisienne Amina explique qu’elle a réussi à échapper à sa famille, qui l’avait kidnappée et la retenait bel et bien contre son gré après la diffusion de photos d’elle seins nus. La jeune militante avait fait scandale en publiant sur Facebook des clichés d’elle la poitrine barrée des mots "mon corps m’appartient, il ne représente l’honneur de personne".

. France 24 - Facebook accusé de censure par un mouvement féministe arabe
Pour défier les tabous religieux et sociaux de leur région d’origine, épouses, jeunes filles ou mères, visage voilé ou non, postent sur le réseau social des photos d’elles accompagnées d’un message. Un témoignage de leur désarroi au quotidien, parfois direct - "Je soutiens le mouvement parce que mon corps et mon avenir n’appartiennent qu’à moi" -, parfois poétique - "Je soutiens le mouvement parce que, pendant 20 ans, je n’avais pas le droit de sentir le vent dans mes cheveux et sur mon corps". La création de ce groupe, lancé début octobre par cinq féministes arabes - deux Libanaises, une Palestienne, une Saoudienne et une Égyptienne - ne semble pas du goût du géant des réseaux sociaux.

. Journal de Montréal - Sexe, mensonges et réseaux sociaux
Nous assistons à la convergence de l’hypersexualisation, de l’hypermédiatisation et de l’hyperindividualisme. L’hypersexualisation a banalisé la relation sexuelle qui, chez beaucoup de jeunes, est devenue un divertissement comme les autres, déconnecté des sentiments humains et du respect de soi. L’hypermédiatisation ajoute un degré supplémentaire de perversion : de nos jours, n’importe quel tata peut devenir l’idole de milliers de personnes. Il n’a qu’à poser un geste extrême et diffuser les images sur les réseaux sociaux. Vedettariat instantané. Et tout le monde le sait, à notre époque, devenir célèbre constitue le summum de l’accomplissement humain.

. L’Actualité - Aide sociale, pauvreté et santé publique : un mauvais calcul ?
Les directeurs de santé publique ont adressé cette semaine une lettre ouverte à la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale Agnès Maltais lui demandant de renoncer aux modifications au programme d’aide sociale. Ils craignent que les changements envisagés fragilisent les 25 000 ménages visés et engendrent des coûts de santé bien supérieurs aux gains financiers engendrés par l’abolition de certaines des modalités d’aide. Ils réclament une étude d’impact en bonne et due forme, comme on devrait en faire pour toute décision susceptible d’avoir des conséquences importantes. Exactement ce que madame Maltais a réclamé, plus tôt cette année, à son homologue au fédéral à propos des modifications à l’assurance emploi.

. La Presse - La fille nue de la page 3
Comment expliquer qu’en 2013, on publie toujours des photos de filles sexy pour attirer les lecteurs ? On pourrait se consoler en se disant que la pratique existe seulement en Angleterre, pays où les tabloïds rivalisent de gros titres accrocheurs et de photos-chocs pour se distinguer de la compétition, mais la photo de la fille sexy dans un journal censé informer existe aussi chez nous, au Canada. En effet, les lecteurs des journaux Sun (Toronto, Edmonton, Ottawa), propriété de Pierre Karl Péladeau, ont droit tous les jours à leur Sunshine girl, fille très légèrement vêtue adoptant une pose hyper suggestive tout droit sortie d’une publicité de boutique érotique ou de bande-annonce de film porno.

. Sisyphe (archives) - La vérité sur l’esclavage sexuel planétaire, un livre de Lydia Cacho
Durant six ans et sur trois continents - Amérique latine, Asie, Afrique - au risque de sa propre vie, la journaliste traque la vérité sur l’esclavage sexuel planétaire. Elle nous livre une centaine de témoignages bouleversants de femmes et de fillettes enlevées, violées, vendues et trafiquées, comme de simples marchandises, d’un bout à l’autre du monde à des fins de prostitution. Elle donne aussi la parole aux "survivantes" qui ont réussi à s’en sortir et à toutes les militantes qui luttent contre ce fléau apparu sous sa forme actuelle au XXe siècle et dont "le nombre de victimes dépassera bientôt, écrit Cacho, celui des esclaves vendus entre le XVIe et le XIXe siècle dans le cadre de la traite négrière".

. Radio-Canada (Medium large) - Le viol collectif : dans la tête des violeurs
L’histoire de Rehtaeh Parsons, décédée la semaine dernière, a fait le tour de la planète. Comme cette autre adolescente de Steubenville en Ohio, le viol collectif qu’elle a subi alors qu’elle participait à une fête a été photographié, puis diffusé dans les réseaux sociaux, entraînant harcèlement et intimidation. Dans son cas, les événements l’ont menée au suicide. Que se passait-il dans la tête des violeurs au moment des faits et de ceux qui ont regardé la scène en restant les bras croisés ? Le psychologue Hubert Van Gijseghem et la sexologue Jocelyne Robert analysent ces drames pour comprendre ce qui pousse à agir les agresseurs.

. FRAPRU - Coupures à l’aide sociale : le FRAPRU occupe les bureaux du député Daniel Breton
Le FRAPRU considère que les coupures prévues représentent une violation du droit à un niveau de vie décent, de même qu’à celui à un travail librement consenti. Le FRAPRU continue donc d’exiger le retrait complet de ce projet de règlement. Il réclame plutôt une véritable réforme de la sécurité du revenu garantissant à toutes les personnes un revenu suffisant pour couvrir tous leurs besoins.

. SOS Conso - Plainte contre une juge aux affaires familiales pour non-assistance à personne en danger
Une première plainte pour non assistance à personne en danger a été déposée contre une juge aux affaires familiales, le 26 mars. La personne qui l’a déposée est la sœur aînée de Noëlle Gorecki, assassinée par son mari, après qu’une juge aux affaires familiales du tribunal de grande instance de Senlis (Oise) eut autorisé le retour de ce dernier au domicile familial.

. La Presse - Les paradis fiscaux sont notre enfer
C’est mille fois plus scandaleux que la commission Charbonneau, mille fois plus révoltant que les frais des étudiants, et pourtant on en parle à peine ; pourtant, le peuple ne s’empare pas de la rue pour manifester son écoeurement. Ça s’appelle les paradis fiscaux et c’est à cause d’eux que nous vivons en enfer. Payer l’impôt, ça s’appelle faire sa part. Contribuer à la communauté. Lier son destin à celui des autres citoyens.

. En quelque sorte - Demander la pénalisation des clients prostitueurs, est-ce une position morale ?
Pourquoi quand il s’agit de prostitution, le principe de la morale deviendrait-il suspect ? Qu’est-ce que la morale ? C’est un ensemble de règles de conduites du vivre au mieux dans une société donnée, qui disent ce qui est juste, injuste, bien, mal, donc qui indiquent les valeurs de cette société. La prostitution est un commerce. Elle ne fait donc pas partie de la vie privée de ses acteurs. Elle fait partie de la vie publique et donc de la vie de tous les citoyens.

. MadmoiZelle - Guide du langage non sexiste
C’est presque un sujet du bac de philo : le langage forme la pensée. Pour un monde moins sexiste, il faudrait donc rendre les femmes plus visibles dans la langue. Le plus simple est d’utiliser des mots épicènes, c’est-à-dire non marqués par le genre, pouvant être employés indifféremment au féminin ou au masculin. Je pourrais par exemple parler des « personnalités politiques » plutôt que des « hommes politiques ». L’avantage de cette méthode est de ne pas gêner la lecture par des bizarreries typographiques ; elle peut par contre conduire à des périphrases qui alourdissent le texte.

. Voir - À propos de la belle Rehtaeh Parsons
Le Premier ministre de la Nouvelle-Écosse, Darrell Dexter, a déclaré qu’il fallait modifier le Code criminel sans donner plus d’explication sur cette opinion déroutante. Déroutante parce qu’elle nous fait dévier du problème. Un problème criant. Modifier le code criminel ? Le Code criminel canadien, tel qu’il est actuellement conçu, a tout ce qu’il faut pour que les policiers interviennent lorsqu’une belle Rehtaeh Parsons vit ce qu’elle a vécu. Je suis rendue à un acte d’accusation ayant pu comporter 11 chefs d’accusation et combien d’accusés-es, outre les quatre jeunes hommes photographiés lors du viol collectif ?

. Sisyphe (archives) - Beauté fatale. Les nouveaux visages d’une aliénation féminine
Autant l’admettre : dans une société où compte avant tout l’écoulement des produits, où la logique consumériste s’étend à tous les domaines de la vie, où l’évanouissement des idéaux laisse le champ libre à toutes les névroses, où règnent à la fois les fantasmes de toute-puissance et une très vieille haine du corps, surtout lorsqu’il est féminin, nous n’avons quasiment aucune chance de vivre les soins de beauté dans le climat de sérénité idyllique que nous vend l’illusion publicitaire. Pourtant, même si l’on soupire de temps à autre contre des normes tyranniques, la réalité de ce que recouvrent les préoccupations esthétiques chez les femmes fait l’objet d’un déni stupéfiant.

. MadmoiZelle - Je veux comprendre… la culture du viol
La culture du viol décrit un environnement social et médiatique dans lequel les violences sexuelles trouvent des justifications, des excuses, sont simplement banalisées, voire acceptées. C’est par exemple un environnement qui culpabilise les femmes quant à leurs tenues et leur apparence. Dire (ou penser) qu’une femme victime de viol qui se balade seule le soir en talons et en mini-jupe “l’a bien cherché”, c’est faire peser sur la victime la responsabilité du crime – car le viol est un crime, n’est-ce pas (ce petit rappel est important pour la suite).

. À dire d’elles - Abolition citoyenne : quand la place Pigalle devient « Place de l’Abolition »
Quelle formidable journée ! Et voici un article du Point pour compléter : Les abolitionnistes gagnent du terrain. Merci aux centaines de personnes venues nous soutenir dans ce combat, venues manifester la volonté des citoynnEs qu’une loi d’abolition du système prostiteur soit votée d’ici la fin de l’année. La honte doit changer de camp, elle ne doit plus être sur les personnes prostituées mais sur les prostitueurs : institutions complices, proxénètes et clients-prostitueurs-violeurs.

. Slate Afrique - Des policiers algériens imposent des tests de virginité aux femmes
Les cas d’« examens de virginité » à la demande des agents de police se multiplient en Algérie. Le même scénario se répète : des jeunes filles seules se font interpeller par la police à un contrôle routier, dans la rue, au marché et se voient obliger de subir un test de virginité. Parce qu’elles ne sont accompagnées ni d’un parent ni d’un homme, ces jeunes femmes attirent l’attention des policiers.

. Le Devoir - Le Devoir rencontre Joseph Stiglitz, prix Nobel d’économie - L’austérité, quelle idée toxique !
Le monde est aujourd’hui aux prises « avec une terrible maladie » qui ravage notamment l’Europe et les États-Unis : l’austérité, a déclaré vendredi le célèbre économiste. Cet entêtement à maintenir coûte que coûte le cap sur des politiques d’austérité est quand même étonnant de la part de gouvernements élus quand on sait le mécontentement que sèment ces politiques dans la population. Joseph Stiglitz l’attribue à l’un des nombreux effets pervers de l’autre grand problème qui occupe le plus son attention ces jours-ci. « L’accroissement des inégalités de revenus va de pair avec un accroissement des inégalités politiques. Notre démocratie s’en retrouve déformée. »

. La Presse - Carolyn Carlson, danseuse et poète
« Open the leg, pliez ! ». La danseuse-chorégraphe américaine Carolyn Carlson, qui aura 70 ans jeudi, continue de danser en solo, de créer des ballets et d’enseigner la danse contemporaine pour, dit-elle, partager le « don » qu’elle a reçu. Elle crée ses premiers ballets à 10 ans, pour John et Dwight, ses cadets. « Mes pauvres frères ! J’avais l’habitude de les déguiser, nous étions des rois, des reines ou autre chose ».

. France 24 - Affaire Amina : le film qui dénonce la condition féminine au Maroc
En mars 2012, Amina, une Marocaine de 16 ans, se suicidait après avoir été contrainte d’épouser son violeur. Un an après, le réalisateur Nadir Bouhmouch revient dans un film sur ce drame et montre qu’il va au-delà d’un simple problème de code pénal. Selon le film, "[les parents] voulaient la marier pour sauver leur propre honneur alors que les médias les ont présentés comme des victimes qui pleuraient leur fille et qui critiquaient la loi. C’est totalement faux." Plus grave encore, le cinéaste a découvert que le père d’Amina avait lui-même abusé de Chouâa, sa seconde épouse. Un viol également déguisé en mariage.

. Le Soleil - La fin des lettres attachées ?
Avec l’abandon de l’écriture cursive sur les bancs d’école, une nouvelle forme d’analphabétisme pourrait donc voir le jour. Les enfants ne parviendront plus à déchiffrer les cartes de souhaits de leurs grands-parents. Les manuscrits rédigés au siècle dernier ne pourront être lus que par les archivistes et les conservateurs de musée.

. Le Devoir - Nelly, sous la morsure du serpent
Ses livres volent au-dessus des clichés posés sur elle, plus révélateurs, autrement inspirés. À Nelly le grand plongeon dans la psyché féminine. Toute tragédie doit être poussée à ses dernières extrémités pour trouver sa portée. Elle aura écrit à sa manière, celle des femmes, à coups de sexualité spectacle, de corps instrumentalisés pour mieux les offrir en sacrifice. Objet pour autrui, poupée cassée, femme hurlante et voilée sous sa beauté entretenue, son sexe longtemps livré aux clients contre argent sonnant.

. Hypathie - Il y a 50 ans, Rachel Carson : Printemps silencieux
Il y a 50 ans, peu de gens se préoccupaient de pollution, de déforestation ou de chasse à la baleine. Jusqu’à ce qu’arrive un livre remarquable, Printemps silencieux de Rachel Carson. A sa parution en juin 1962, il a profondément changé la façon dont nous voyons la Terre et notre place sur la planète.

. Le Devoir - Y a toujours un cadeau
Alors qu’il est généralement mal vu de plastronner son bonheur, qu’il est admis d’afficher un cynisme et un flegme bon teint, alors que l’humanité vacille entre des humeurs prémenstruelles engendrées par les guerres, les famines, les crises économiques et environnementales, qui peut bien avoir la hardiesse de se maquiller d’un sourire ?

. Le blog de Christine Le Doaré - Le 13 avril, rêvons et agissons pour une humanité libre de la prostitution
Rêver de plus de justice et d’humanité, pour les enfants et pour les femmes qui subissent tant de violences machistes, pour les hommes aussi ; pour nous libérer toutes et tous des manques, frustrations, inquiétudes et souffrances que nous imposent les systèmes d’oppression capitaliste et patriarcal.

. Voir - Quelques enseignements de l’affaire des paradis fiscaux
cette philosophie de l’impôt tient pour acquis que l’ordre social est globalement juste et que rien ou si peu ne peut ou ne doit être fait au nom de l’égalité des chances et de la justice. Cette conception, factuellement fausse et éthiquement indéfendable, a cependant pour elle d’être fort utile aux Maîtres.

. Huffington Post Québec - La dangereuse fusion entre politique et religion
14,2% des députés fédéraux et 5% des sénateurs forment ce qu’on appelle le Front parlementaire évangélique. Créée en 2003, cette coalition est un des groupes les plus proactifs du Congrès brésilien. L’élection d’un pasteur controversé à la tête de la Commission des droits humains et des minorités est la toute dernière démonstration de force de ce bloc déterminé à placer ses pions pour influencer la société. Le travail des femmes hors de la maison "tue l’instinct maternel" et le sida est "le cancer des gays", dit-il.

. Voir - La grosse femme d’à côté est à la rue
Elles sont nombreuses à avoir peur de marcher seules dans les rues la nuit, elles sont plusieurs dizaines de milliers à être violées chaque année (aux États-Unis seulement, 15 à 25% des femmes subissent ce crime odieux) et elles forment la principale marchandise humaine en circulation sur la planète (la traite, qui touche environ 800 000 personnes annuellement, concerne à 80% les femmes et les jeunes filles)… Au Québec, elles gagnent à peine 66% du salaire des hommes, détiennent 70% des emplois au salaire minimum et constituent 97% les victimes d’enlèvements, de séquestrations et d’agressions sexuelles. Et pourtant, les hommes pleurent…

. El Watan - La douleur muette des femmes syriennes
C’est un autre drame, sexuel celui-là, que vient de révéler une mission de la Fédération internationale des droits de l’homme (FIDH) dans les camps des réfugiés syriens en Jordanie en décembre 2012. Intitulée : « Violence contre les femmes en Syrie : briser le silence », la mission de la FIDH a couché sur 18 pages la douleur muette de ces centaines de femmes et jeunes filles sous les tentes des camps des réfugiés, mais aussi dans ce qui est appelé pompeusement les « colonies des réfugiés ». Ce rapport explosif, dont El Watan a pu obtenir un extrait en exclusivité auprès de la FIDH, met à nu – sans jeu de mots – les viols et violences sexuelles subis par des Syriennes jetées sans protection dans la nature après avoir fui la guerre.

. Le Devoir - Exiger réparation
Rapatriement de la Constitution canadienne sans le Québec. Ouf ! Le crime n’était pas parfait. Un historien en a retracé plusieurs indices, dont un sévèrement incriminant. Or, tout crime exige réparation. Celui du Canada commis en 1995 contre le Québec ne saurait échapper à cette règle élémentaire de justice.

. Respublica - Comment une Inquisition moderne, avec l’aide du pape François, réprima le mouvement de protection des pauvres
« Lorsque je donne aux pauvres de la nourriture, on me donne le nom de saint. Lorsque je cherche à connaître les raisons de leur pauvreté, on me donne celui de communiste ». Ainsi s’exprimait l’archevêque brésilien Dom Hélder Câmara. Son adage met en lumière, d’une part l’une des principales lignes de faille à l’intérieur de l’Église Catholique, d’autre part la vacuité du discours papal, lorsqu’il prétend se trouver du côté des pauvres.

. Les Nouvelles/News - Revue de presse internationale, 11 avril 2013
Selon l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), entre 120 000 et 500 000 femmes d’Europe centrale et de l’Est, dont beaucoup de mineures, sont importées chaque année en Europe de l’ouest pour y être mises sur le trottoir.

. Madmoizelle - Harcelée après avoir subi un viol, une adolescente se suicide
Rehtaeh Parsons est une adolescente de 17 ans qui s’est suicidée après avoir été violée par 4 garçons qui ont distribué des photos d’elle pendant son agression à leur école.

. Coalition contre les publicités existes - <a
href="http://www.coalition-cncps.org/"target="blank">Appel
à l’action
La Coalition nationale contre
les publicités sexistes (CNCPS) est un organisme
sans but lucratif qui a été mis sur pied dans le
but d’éliminer les publicités sexistes en les
dénonçant et en exigeant leur retrait. La CNCPS
lance un APPEL À L’ACTION auprès des groupes
membres et non membres dans la Semaine du 21 au
28 avril 2013, les invitant à placarder les
publicités sexistes et sexualisées qui s’imposent
dans leur localité ou région. Plus de détail sur
le site.

. Le Devoir - <a
href="http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/375293/ajustements-cosmetiques-denoncent-les-opposants"target="blank">Coupes à l’aide sociale - Ajustements "cosmétiques", dénoncent les opposants
La ministre de
l’Emploi, Agnès Maltais, a promis mardi des aménagements à son projet de coupes à l’aide sociale, notamment une bonification des prestations des personnes seules dont les détails sont encore à venir. La ministre a néanmoins maintenu l’essentiel de ses réformes. Amélie Châteauneuf, porte-parole du Front commun des personnes assistées sociales du Québec, n’a vu
dans cette annonce que "des changements mineurs" et le maintien des pénalités, qu’elle dénonce.

. Sisyphe (archives) - L’industrie mondiale du sexe et ses complices entravent l’autonomie de toutes les femmes
À partir de ma longue expérience de travail contre la violence sexiste, j’observe que l’industrie du sexe est coupable d’une prise de pouvoir qui étend son emprise sur notre gouvernement, sur notre collectivité et sur nos vies. Pour s’en faire une idée, il faut considérer non seulement les actes individuels d’exploitation sexuelle et les prostitueurs individuels, mais aussi une industrie mondiale du sexe.

. Les Nouvelles/News - Plus d’école mixte après 9 ans à Gaza
Le Hamas ne veut plus voir les filles et les garçons dans les mêmes classes à Gaza. Le ministre de l’éducation du territoire palestinien, sous le contrôle du mouvement islamique depuis 2007, a publié lundi 1er avril un texte interdisant les classes mixtes à partir de l’âge de 9 ans.

. Le Soir - La première femme enregistrée comme avocate en Arabie saoudite
Le ministère de la Justice a enregistré la première Saoudienne comme avocate stagiaire, ce qui ouvre la voie aux femmes pour le plein exercice de ce métier dans le royaume ultraconservateur, a annoncé mardi à l’AFP un militant des droits de l’Homme. Jusqu’ici, les Saoudiennes diplômées pouvaient travailler dans des cabinets d’avocat mais n’étaient pas autorisées à plaider devant les tribunaux.

. Le Soleil - Frima Studio lance un jeu pour la défense des droits des femmes
Le jeu Facebook est basé sur un mouvement planétaire du même nom ayant pris naissance aux États-Unis en 2009, à la suite de la sortie d’un livre de Nicholas Kristof et Sheryl WuDunn portant sur le trafic sexuel, la violence faite aux femmes, la mortalité maternelle et l’éducation des jeunes filles. Tous les récits mis en scène dans le jeu sont d’ailleurs inspirés de témoignages réels tirés de l’oeuvre originale. La chaîne PBS a également réalisé un documentaire basé sur ce même ouvrage.

. Journal Métro - Les enfants canadiens négligés par l’État selon un rapport de l’UNICEF
Un rapport de l’UNICEF, qui parait mercredi, révèle que le Canada se classe au 17e rang en la matière, parmi les 29 pays les plus riches du monde. Depuis la dernière étude sur le sujet, il y a dix ans, le Canada n’a guère progressé par rapport aux autres pays qui ont une situation économique similaire. « Même si notre économie est plus forte que certains de ces pays, la situation du bien-être des enfants n’a pas évolué. Nous parlons toujours de l’économie, mais cela ne suffit pas si la situation des enfants ne va pas bien ».

. Radio-Canada - Pas d’assurance-emploi après un congé de maternité
Le Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail dénonce cette « situation injuste » qui dure depuis des années. Le congé parental et l’assurance-emploi sont deux régimes distincts, le premier étant géré par le Québec et le second, par le gouvernement fédéral. Ottawa ne devrait donc pas compter les semaines passées en congé parental, selon Nathalie Goulet, directrice du Conseil d’intervention pour l’accès des femmes au travail.

. Le Devoir - La prison dans la culture - Les femmes artichauts d’Unité 9
Quelle est la portée sociale d’Unité 9 ? Est-ce un possible levier pour mieux comprendre la réalité carcérale et les différentes couches de souffrance de ces femmes artichauts ? Qu’est-ce qui fait qu’Unité 9 est devenue la série coup de coeur de la saison (2 millions de spectateurs) ? Qui aurait prédit que les gens (public et critiques) auraient suivi avec tant d’intérêt et de passion cette série au moment même où le gouvernement fédéral imposait la loi C-10 et abolissait un nombre important de services aux détenus (dont les postes d’aumôniers) ?

. Elle France - Chantal Jouanno : « Juger les filles sur leur beauté, c’est sexiste ! »
C’est son cheval de bataille. Après un rapport rendu sur l’hypersexualisation des enfants en mars 2012, Chantal Jouanno revient cette fois avec une proposition de loi visant à interdire aux moins de 16 ans de participer aux concours de beauté ou de devenir égérie d’une marque. Le texte est déposé au moment même où la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, se penche sur la question.

. Huffington Post Québec - Procès de trois jeunes filles accusées de proxénétisme
Trois adolescentes canadiennes, accusée d’avoir forcé d’autres jeunes filles à se prostituer, ont plaidé non coupable lundi à l’ouverture de leur procès, où elles ont comparu élégamment vêtues et coiffées de couettes. Les trois jeunes filles, âgées de 15 et 16 ans au moment des faits, auraient agi seules, sans intervention d’adultes. Elles avaient été arrêtées en juin dernier et accusées d’avoir utiliser les médias sociaux pour attirer chez elles sept jeunes filles âgées de 13 à 17 ans, les enfermer et les "offrir" à des clients adultes.

. Journal de Montréal - Paradis fiscaux : du terrorisme
Malgré leurs prétentions à vouloir aider le monde ordinaire et être de farouches partisans du bien commun, les utilisateurs de paradis fiscaux sont, dans les faits, des exploiteurs guidés uniquement par leurs propres intérêts égoïstes. Ils carburent à la cupidité extrême. Le pire dans tout ça c’est que ce sont ces mêmes profiteurs qui nous conseillent continuellement sur la façon pragmatique de gérer l’État en coupant bien évidemment dans les services publics, en privatisant, en sous-traitant les travailleurs, en tarifiant les services sociaux et en détaxant toujours davantage les riches et les entreprises. Au moins, ils pourraient avoir la décence de ne rien dire.

. La Presse - Nées pour une petite ambition ?
Les femmes ont-elles assez d’ambition ? C’était une fichue de bonne question que Marie-France Bazzo a posée aux invitées de sa dernière émission de la saison. Une question d’actualité née de la parution de Lean In, Women, Work and the Will to Lead, un livre qui fait sensation aux États-Unis. Écrit par Sheryl Sandberg, directrice générale de Facebook, le livre aborde très franchement les doutes et les insécurités qui minent les femmes et les empêchent de monter dans la société et le champ professionnel.

. Parler pour exister - La stratégie de l’agresseur
La stratégie de l’agresseur permet de définir s’il y a viol en dehors de l’analyse du ressenti et des réactions de la victime. Il s’agit de pointer la pensée, le but et les comportements de l’agresseur qui démontrent ainsi sa volonté de passer outre le désir de l’autre, sa victime. Néanmoins, le terme de « stratégie » me dérange car il implique une sorte de préméditation du crime, une sorte de perversité qui exclurait bon nombres d’agresseurs.

. Osez le féminisme - L’affaire Pistorius : drame d’un ange du handisport déchu, ou meurtre conjugal tristement banal ?
Surnommé le « blade runner » l’athlète paralympique est beau, riche, célèbre, internationalement admiré pour sa ténacité dans le handisport. Sa compagne Reeva Steencamp était elle aussi belle, riche et célèbre. Mais le « héros » a chuté : fin du glamour. Et qui plus est, le jour de la Saint-Valentin ! Même un mauvais scénariste n’oserait pas une histoire pareille. A lire les premiers articles de presse, c’est un beau roman à l’eau de rose... qui finit mal ! Et puisque l’inculpé est un « champion déchu », l’histoire se trouve narrée… dans les pages « Sports » de nos quotidiens. Cynisme ? Peut-être. Mais surtout désinformation.

. Voir - Il y a un an, le désir de la délibération
Il y a un an se déroulait l’événement NOUS ? au Monument National à Montréal (et partout sur le web). De midi à minuit, 75 intellectuels et artistes prenaient tour à tour la parole sur scène pour favoriser la réflexion sur notre vivre-ensemble. Nous étions au plus fort de la grève étudiante, deux semaines après la première grande manifestation du 22 mars. À mon sens, cet événement a marqué un tournant du printemps québécois. Les assemblées populaires autonomes de quartier multipliaient les débats et les échanges sur les problèmes sociaux auxquels nous faisons face. Le 7 avril 2012 a marqué, pour moi, le début d’une grande délibération démocratique au Québec. Ci-dessous, la vidéo et le texte de mon discours (Ianik Marcil).

. Les Dégenreuses - Sephora et la femme-enfant
En passant lundi matin devant le magasin Sephora de mon quartier, j’ai eu un bug. Je ne croyais pas ce que je voyais. Je me suis arrêtée, j’ai fait quelque pas en arrière et j’ai pris le temps de décrypter ce que j’avais sous les yeux. Sephora nous ressort l’imagerie de la lolita. Imagerie déjà bien exploitée par les publicitaires, surtout dans le milieu de la mode et de la cosmétique. Mais ici, exit la femme-enfant, bonjour la femme-bébé. La sucette-confiserie, accessoire fétiche de la Lolita, a été remplacé par la sucette-tétine.

. Huffington Post France - Margaret Thatcher est morte à l’âge de 87 ans
L’ancienne Première ministre britannique Margaret Thatcher est morte lundi 8 avril à Londres à l’âge de 87 ans, à la suite d’une attaque. Margaret Thatcher ne faisait plus que de rares apparitions. Atteinte de la maladie d’Alzheimer et affaiblie physiquement, elle ne s’exprimait plus en public depuis 2002, sur les conseils de ses médecins, après avoir été victime de plusieurs attaques cérébrales. Résumé de ses années de gouvernance.

. Sisyphe (archives) - Les femmes et l’institution littéraire
Dans un texte photocopié pour ses élèves à l’UQAM, intitulé Les splendeurs et les misères de la critique littéraire au féminin, Lori Saint-Martin remarque à juste titre que " la féminité suffit à elle seule à disqualifier l’immense majorité des femmes ; les rares exceptions sont décrétées esprits universels, hommes honorifiques ". Lorsque les critiques encensent une auteure, c’est la plupart du temps qu’ils en sont arrivés à la conclusion qu’elle " écrit comme un homme ".

. Le Devoir - Les glaneuses
Une promenade au cours de laquelle on cueille plantes et fleurs sauvages, suivie d’un atelier de cuisine qui valorise notre butin. « Pour nous, il s’agit d’une mise en commun de compétences : moi, c’est la cuisine, explique Mme Daniel, chef de métier. Jacqueline, c’est la « reine essentielle », la spécialiste de la botanique. Et au final, l’idée est de transmettre des connaissances et d’éveiller une créativité culinaire. » Mme Toumissin a d’ailleurs conçu le sentier botanique qui traverse le hameau médiéval. Intitulé « Médicinales et toxiques, à vos pieds », il présente une trentaine de plantes sauvages. « Ce sont pour la plupart des plantes utiles, précise-t-elle, dont une vingtaine peuvent être mangées en salade.

. Agence France-Presse - Inde : la violence contre les femmes ne recule pas
Cent jours après le choc provoqué en Inde par la mort d’une étudiante des suites d’un viol collectif à New Delhi, les vêtements déchirés de Bharti Kagra témoignent d’une violence contre les femmes qui refuse de reculer, en dépit des voeux pieux du gouvernement. Bharti est l’une des 812 femmes qui, selon la police, a été agressée à New Delhi depuis la mort d’une étudiante de 23 ans le 29 décembre, treize jours après avoir été violée et battue par six hommes dans un autobus de la capitale.

. Buzz - À Ixelles, Fritkot Bompa lance « la frite suspendue », ou la solidarité gourmande
Quand vous commandez une frite, vous pouvez désormais en payer une deuxième. Le patron ne vous la cuit pas mais vous confie en échange un coupon que vous pouvez offrir à un sans-abri. Ici, il n’y a pas de châssis, pas de porte, c’est ouvert à tous. Jusqu’à minuit et 7 jours sur 7. Le fritkot, vous savez, c’est un peu un point de chute social.

. Le Devoir - Sept visages pour Nelly Arcan
Sophie Cadieux tenait fortement à ce qu’il y ait au sein de sa résidence à l’Espace Go un spectacle inspiré par l’oeuvre de Nelly Arcan. "Quand je tente de placer des mots sur le fait d’être une femme aujourd’hui, ce sont souvent et tout naturellement ceux de Nelly Arcan qui me reviennent. C’est une auteure de ma génération qui a osé mettre le doigt sur une foule de sujets tabous. Je ressentais une envie très grande de faire entendre son écriture sur une scène". La fureur de ce que je pense. Texte : Nelly Arcan.

. Le Figaro - Israël accusé de maltraiter des enfants palestiniens
L’Unicef affirme, dans un rapport publié mercredi, que des enfants palestiniens vivant en Cisjordanie subissent de mauvais traitements dans le système de détention militaire israélien. Des actes que l’agence onusienne qualifie de « répandus, systématiques et institutionnalisés » et qui violent les lois internationales. Le motif invoqué pour leur arrestation est souvent le même : avoir jeté des pierres sur les forces armées, ou être soupçonné de l’avoir fait. Le Fonds des Nations unies pour l’enfance dénonce les tribunaux militaires pour enfants « uniques au monde ».

. Métro France - Salon de l’érotisme : le combat partagé des Femen et des cathos intégristes
Des rumeurs ont immédiatement circulé sur la toile, affirmant que les FEMEN avaient été victimes de violences durant leur happening. En regardant la vidéo qui suit la sortie des FEMEN en "backstage", on voit effectivement l’actrice descendue de scène, toujours nue, folle de rage, essayant d’en taper une. Je retiens surtout de cette vidéo que la femme nue qui a été la première à être violentée, c’est cette actrice, pas une FEMEN. L’intervention des FEMEN au Salon de l’érotisme lui a permis d’enregistrer le lendemain une augmentation de 58% des entrées par rapport à l’année précédente. Leur démarche de dénonciation a finalement été contre-productive.

. L’aut’journal - Six mois de gouvernement Marois : un premier bilan
Voici une liste, non exhaustive, des bons et des mauvais coups, selon moi, du gouvernement Marois depuis son élection en septembre 2012 (en date de fin mars). J’y traite surtout, mais non exclusivement, du dossier santé. Les bons et mauvais coups ne sont pas classés par ordre d’importance.

. Mediapart - À l’époque des femmes ouvrières
Six femmes se remémorent ce qu’était la vie à « leur époque », celle où elles travaillaient dans les usines qui ont fait le patrimoine industriel de Niort, préfecture des Deux-Sèvres, aujourd’hui temple du secteur tertiaire. Elles racontent leurs journées de travail, leurs salaires, leurs collègues, les chefs, les luttes, les fêtes, mais aussi la vie de tous les jours, les enfants, le ménage… Et ouvrent leurs tiroirs pour trouver quelques traces de ce passé révolu.

. Seenthis - Heautontimoroumenos
L’égalité des filles et des garçons constitue une obligation légale et une mission fondamentale pour l’éducation nationale. Si les écoles et les établissements sont devenus mixtes dans les années 70, trop de disparités subsistent dans les parcours scolaires des filles et des garçons. L’éducation à l’égalité est nécessaire à l’évolution des mentalités.

. Le Devoir - États-Unis - La pilule du lendemain pour les mineures
Le nouveau jugement ordonne à l’Agence américaine des médicaments (FDA) de faire que ce moyen de contraception d’urgence soit désormais en vente libre, sans limite d’âge et sans ordonnance d’un médecin. Cette pilule contient les mêmes composants actifs qu’une pilule classique mais à des doses plus fortes, et peut empêcher une grossesse si elle est prise dans les 72 heures suivant un rapport sexuel non protégé.

. Les Nouvelles/News - Elles brûlent les planches malgré les talibans
Au nord du Pakistan, où les artistes risquent leur vie, des actrices s’investissent dans une nouvelle pièce de théâtre. Pour redonner de la voix aux femmes et à la culture. Le gouvernement afghan devrait bientôt faire jouer cette pièce à Kaboul et Kandahar, et Meena Gul y tiendra un des rôles principaux. Elle et les autres actrices attendent avec impatience ce voyage qui leur permettra, elles l’espèrent, de créer des liens avec les femmes de l’autre côté de la frontière, où les talibans font subir la même répression aux femmes et à la culture.

. Le Devoir - Question de dignité
Le PQ avait poussé des cris d’orfraie en 2004, quand le gouvernement Charest avait présenté un projet de loi qui aurait eu pour effet de pénaliser certaines catégories de bénéficiaires de l’aide sociale et d’accorder une prime additionnelle à ceux qui accepteraient de s’engager dans un parcours de réinsertion dans le marché du travail. Un projet "sournois, rétrograde, dangereux" qui devait être expédié à la poubelle de toute urgence". Il y aura toujours des gens prêts à serrer la vis aux "BS ", mais ce n’est généralement pas l’avis de ceux qui ont l’habitude de voter pour le PQ. Plusieurs sont déjà passablement désorientés par le comportement du gouvernement Marois depuis le 4 septembre dernier. C’est comme si Mme Maltais voulait achever de les convaincre qu’ils se sont trompés de parti. Après tout, les électeurs ont aussi leur dignité.

. Sisyphe (archives) - La religion et les femmes
Les religions doivent leur popularité et leur pouvoir entre autres aux balises éthiques qu’elles offrent. Pourquoi alors tant de religions contribuent-elles à perpétuer un phénomène que la plupart des gens jugent profondément immoral : l’oppression des femmes ? "Dans beaucoup de religions, on empêche les femmes de jouer un rôle égal à celui des hommes, ce qui crée un milieu où le viol de leurs droits est justifié", a déclaré l’ancien président Jimmy Carter. M. Carter, qui considère la religion comme une des "principales causes des atteintes aux droits des femmes", fait partie du groupe The Elders, un cénacle d’anciens dirigeants réunis par Nelson Mandela. The Elders se penchent sur le rôle de la religion dans l’oppression des femmes et ont émis une déclaration commune exhortant les chefs religieux à "corriger toutes les pratiques discriminatoires de leur culte et de leurs traditions".

. Huffington Post France - Hillary Clinton : à quoi pense-t-elle le matin ?
Elle plaît aux jeunes, aux femmes et aux minorités. Même les femmes républicaines pourraient songer à voter pour elle. Et elle sait lever de l’argent. Les sondages le montrent : Si l’élection avait lieu aujourd’hui, elle terrasserait les candidats républicains probables. Elle a une expérience absolument incomparable, époustouflante. Jamais une personnalité politique américaine n’a accumulé autant de compétences. Et si elle décide d’y aller, qui prendra-t-elle comme co-listier ou co-listière ? On parle déjà d’un ticket de rêve : Hillary Clinton et Michelle Obama.

. Iran Focus - Livre : le revers de la misogynie des mollahs
S’il y a eu l’extrême cruauté des intégristes iraniens à l’encontre des femmes de ce pays, il y a eu aussi le revers de l’extraordinaire courage de ces dernières dans la résistance. C’est le thème développé par Maryam Radjavi, dirigeante de la Résistante iranienne, dans un ouvrage à paraître sur ce sujet intitulé Les femmes contre l’intégrisme. Formulant une véritable théorie de lutte contre la misogynie des intégristes, la dirigeante iranienne nous plonge dans le combat d’une génération de femmes, qui ont fait leur preuve dans la pratique d’un quart de siècle de lutte contre la dictature intégriste des mollahs.

. Les Affaires - Ottawa veut renforcer la participation des femmes aux conseils d’administration
Le gouvernement fédéral a lancé une initiative destinée promouvoir la participation des femmes aux conseils d’administration des sociétés publiques et privées. La ministre des Travaux publics et des Services gouvernementaux et ministre de la Condition féminine, Rona Ambrose, a annoncé la constitution d’un conseil consultatif qui conseiller la ministre sur les moyens que pourrait prendre le milieu des affaires pour augmenter la représentation des femmes aux conseils d’administration.

. Radio-Canada - Décès du violoniste et compositeur québécois Jean Cousineau
Jean Cousineau, un compositeur et violoniste québécois qui a consacré une grande partie de sa vie et de sa carrière à l’enseignement de son instrument, est décédé jeudi. Âgé de 75 ans, M. Cousineau souffrait d’un cancer, a annoncé Karine Cousineau, porte-parole de l’école de musique qu’il avait fondée. Professeur de violon depuis les années 1960, M. Cousineau a fondé en 1965 l’École des Petits Violons, à Montréal, un établissement qui accueille les musiciens en herbe dès l’âge de cinq ans.

. Huffington Post France - Mariage pour tous, les femmes vont se réveiller avec une "sacrée" gueule de bois
Ce que défendent les hommes de religion dans cette affaire de mariage pour tous, ce n’est pas l’institution du mariage mais le patriarcat. S’ils défendent la différence des sexes, c’est pour mieux assigner les femmes à leur "ordre naturel", celui de la procréation, de la modestie et du silence. Et le pire, c’est que c’est au nom de la défense des enfants, que ces hommes de religion mobilisent les femmes dans un combat qui in fine est un combat contre elle-mêmes. La manœuvre est, d’un point de vue stratégique, admirable.

. Le Nouvel Observateur - Pakistan : une première femme candidate aux élections dans les zones tribales
Badam Zari, une Pakistanaise analphabète, a tourné cette semaine une page de l’histoire de son pays en devenant la première femme candidate aux élections dans les zones tribales, une région conservatrice où le simple fait de voter tient encore du combat pour nombre de ses consoeurs. Badam se porte candidate contre des hommes avec en tête le projet de donner aux jeunes filles l’éducation à laquelle, elle, n’a pas eu accès.

. La Gazette des femmes - L’union libre comme un saut dans le vide
Le 25 janvier dernier, la Cour suprême du Canada, dans un jugement divisé, a tranché : le régime juridique du Québec en matière d’union de fait satisfait aux exigences constitutionnelles. Selon le tribunal, il n’est donc pas discriminatoire que Lola n’ait ni pension alimentaire pour elle-même de la part d’Éric, ni accès au patrimoine familial, malgré sept ans de vie commune et trois enfants nés de cette union. Légalement, c’est le statu quo : le mariage offre une protection juridique, mais pas l’union de fait.

. La Presse - Le poids de la culpabilité des mères
Dans son livre Les paradoxes de l’information sur la dépression postnatale, la sociologue Catherine Des Rivières-Pigeon évoque le paradoxe des « mères dépressives, mais pimpantes ». Elle explique que même si les mères sont accablées d’une profonde tristesse, elles sont tenues de sourire, d’être en parfait contrôle pour répondre à l’idéal de la maternité.

. À Dire d’elles - Pourquoi le 13 avril, je veux l’abolition citoyenne du système prostitueur !
Voici une sorte de profession de foi abolitionniste. Pour vous rappeler que le 13 avril, 54 associations réunies dans le collectif Abolition 2012, organisent, avec le soutien de personnalités et politiques, et surtout de nombreusEs citoyennEs, une convention d’abolition du système prostitueur ! Pour s’inscrire, il n’est pas encore trop tard, et c’est ici !

. Mademoizelle.com - Mar_Lard et A-C Husson, deux féministes de la nouvelle génération
Le 16 mars dernier paraissait un article de Mar_Lard concernant le sexisme chez les geeks sur le très bon blog "Ça fait genre !" tenu et créé par Anne-Charlotte Husson. Depuis, une prise de conscience s’opère et les idées se confrontent sur Internet. Nous les avons toutes deux rencontrées pour parler de leur rapport au féminisme et de leur façon de vivre au quotidien avec leur militantisme.

. Le Devoir - Aide sociale - Le projet Maltais bafouerait la Charte des droits
Dans une série de commentaires, la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse explique pourquoi et comment elle juge le projet de Mme Maltais sur le Règlement sur l’aide aux personnes et aux familles contraire à plusieurs articles de la Charte des droits, au point d’ailleurs où elle demande à Québec de surseoir aux trois principaux changements, tous trois au cœur de la controverse actuelle. "... les mesures proposées par le projet de règlement affecteraient les personnes qui sont parmi les plus pauvres de la société et qui ne disposent pas de ce revenu décent susceptible de garantir l’exercice des droits et libertés".

. Sisyphe (archives) - Aux femmes qui demandent - sans plus y croire - justice. Qu’elles vivent !
À celle qui est rentrée en métro
À celle à qui rien n’a été expliqué
À celle que l’on a refusé de recevoir
À celle à qui l’on n’a rien proposé, pas même un café
À celle à qui l’on n’a même pas osé demander ce qui s’était passé

. Terrafemina - Parité : le quota de femmes hautes fonctionnaires entre en vigueur
Le décret imposant un quota de femmes dans la Haute Fonction publique est paru aujourd’hui au Journal Officiel. Un pas de plus vers l’égalité femmes-hommes, que le ministre de la Fonction publique François Sauvadet a qualifié de « révolution », tout en expliquant qu’il y aurait des sanctions pour les employeurs qui ne respectent pas ces quotas.

. ActuWiki - USA : Le sénat passe la loi de protection de Monsanto lui accordant l’immunité face à la justice
Dans le plus pur style de la fourberie des actions légales de Monsanto, le géant de la biotechnologie est maintenant virtuellement garanti de pouvoir planter sans encombre ses cultures OGM sans avoir plus à s’occupper du gouvernement américain et de ses cours de justice. Le Monsanto Protection Act, profondément enfoui dans la résolution sur le budget, a passé le sénat et maintenant il n’y a plus qu’un veto présidentiel pour l’empêcher d’être mis en application.

. Huffington Post Québec - Indignons-nous : Sommes-nous une bande d’inconscientes ?
De façon très régulière, je hurle mon indignation devant les publicités immondes ou les clips vidéo qui ne servent qu’à décortiquer le féminin pour n’en faire qu’une bouillie édulcorée à servir aux chiens affamés. Si nous refusions solidairement de nous laisser gaver par ces indécences qui insultent notre intelligence et qui finissent par affecter sérieusement nos vies de femmes, nous pourrions nous consacrer à autre chose qu’à satisfaire l’imaginaire érotique d’une société déjà hypersexualisée.

. Arte Journal - Inde : une banque pour les pauvres
L’Inde, troisième puissance économique en Asie, innove en créant un autre genre de banques qui devraient voir affluer 720 millions de nouveaux clients : tous ces indiens pauvres, qui faute de compte en banque, voyaient les aides sociales leur passer sous le nez, détournées par des intermédiaires corrompus. Le gouvernement indien a décidé de doter chaque citoyen d’un compte bancaire, et d’abord d’une identité, un chantier titanesque. Voir le reportage.

. Artichautmag.com - Cinéma au féminin : Dans le cadre d’Anne Émond et de Chloé Robichaud
Vision du métier de réalisatrice et du processus de création par deux femmes du domaine. Anne Émond, auteure et réalisatrice du long-métrage Nuit #1, récipiendaire du prix Claude-Jutra en 2012 et Chloé Robichaud dont le dernier film a été en nomination dans la catégorie "Meilleur court-métrage" au dernier gala des prix Jutra et présenté en compétition officielle à Cannes pour Chef de meute.

. Le Journal de Montréal - Crime d’honneur, crime à part
Dans le Journal de dimanche dernier, un certain Haroun Bouazzi déclarait : "Un Québécois jaloux qui tue sa femme, on appelle ça un fait divers. Un musulman qui fait la même chose, c’est un crime d’honneur. Mais, au fond, quelle est la différence entre les deux ?" M. Bouazzi a beau présider l’Association des Arabes et des musulmans pour la laïcité – un étrange lobby, auto-proclamé laïc, dont fait partie l’ex-candidate du NPD Samira Laouni, une ‘féministe’ qui ne dévoile que son visage et ses mains en public - il a tort.

. Le Devoir - Stephen Harper pour les nuls
Stephen Harper, qui n’a cessé de contrevenir aux promesses faites avant son élection, a fait quelque chose d’assez extraordinaire la semaine dernière, il a tenu parole. Le premier ministre, qui dit "ne pas vouloir rouvrir le débat sur l’avortement", s’est assis de tout son poids sur son député Mark Warawa, l’empêchant de lire une déclaration antiavortement.

. Huffington Post Québec - Inégalités hommes-femmes : les stéréotypes se forment avant l’entrée à l’école
Comptines, jouets, jeux... Les stéréotypes garçons-filles se forment "très tôt", bien avant l’entrée à l’école, si l’on en croit un rapport remis jeudi 28 mars à la ministre des Droits des femmes en France, Najat Vallaud-Belkacem. Dans les lieux d’accueil des jeunes enfants par exemple, les activités choisies contribuent fortement à une différenciation des sexes.

. Sisyphe (archives) - La stratégie masculiniste, une offensive contre le féminisme
Les groupes de défense des droits des hommes sont les plus actifs au sein du courant anti-féministe. Ils postulent qu’à l’ère du post-féminisme (leur point de vue), il y a symétrie des positions entre les hommes et les femmes. Leur analyse des rapports de pouvoir entre les hommes et les femmes est localisée au niveau individuel, avançant que le pouvoir est également distribué entre les hommes et les femmes (et que les femmes détiennent plus de pouvoir que les hommes dans certaines situations). Toute référence à des problèmes tels que la violence contre les femmes et les homosexuels sont replacés dans un registre symétrique, à savoir qu’autant les hommes que les femmes s’agressent mutuellement et également.

. Détails et dédales - Ceux et/ou Celles
Tous les discours qui tentent de convaincre que la convention linguistique n’a rien de sexiste se trompent. D’abord, ces discours nient que le choix historique d’instaurer le masculin comme sexe linguistique fort était une décision sexiste. C’est pourtant au grammairien Claude Favre de Vaugelas (17e siècle) que l’on doit l’institution de l’idée selon laquelle "le genre masculin étant le plus noble, il doit prédominer chaque fois que le masculin et le féminin se trouvent ensemble." Nous repasserons pour la décision qui en serait une de commodité. D’ailleurs, nous devrions nous rappeler plus souvent que les décisions commodes ont généralement des conséquences politiques.

. La Presse - Les victimes de viol veulent la fin de la prescription
« C’est le principal obstacle » à l’aide aux victimes, selon Karine Tremblay du Regroupement québécois des centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS). Sa demande survient dans le cadre de l’étude du projet de loi 22, qui bonifie le régime d’indemnisation aux victimes d’actes criminels (IVAC).

. À dire d’elles - Ode au poisson (sans bicyclette, toujours)
Aujourd’hui, je voudrais que nous nagions en eaux douces, loin de l’air froid d’un Printemps qui n’a que trop tardé. Heureusement, nous avons notre imaginaire, qui nous permet de remplacer la chaleur par celle qu’inspirent en nous des musiques apaisantes.

. Voir - Le pape François, les Jésuites et la lutte contre l’athéisme
Ceux qui ont vu dans la "bénédiction silencieuse" du pape un geste de respect à l’égard des autres convictions ont peut-être sauté aux conclusions un peu hâtivement. Ce serait en effet oublier la mission confiée en 1965 par Paul VI à la Compagnie de Jésus, dont fait partie Jorge Bergoglio, et qui est de lutter contre l’athéisme. Cette mission a conduit à la création du Secrétariat pour les non-croyants qui doit "prendre des initiatives" visant à "l’assainissement radical des maux qui découlent de l’athéisme sous toute ses formes" pour prévenir la "défaillance morale et sociale" qui en découle.

. AllAfrica - Nigeria : Une physicienne nigériane parmi 5 femmes émérites dans la recherche en sciences physiques
"Ces cinq femmes scientifiques d’exception apportent au monde une compréhension plus fine du fonctionnement de la nature", a déclaré le directrice générale de l’UNESCO Irina Bokova. La lauréate 2013 pour la région Afrique et les Etats arabes, la Nigériane Francisca Nneka Okeke, est couronnée pour "ses travaux pionniers sur les variations quotidiennes des courants ioniques dans la haute atmosphère, qui pourraient améliorer notre compréhension du changement climatique".

. La Presse - Congo. L’homme qui répare les femmes
Le Dr Denis Mukwege a soigné, depuis 1999, plus de 40 000 femmes violées dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC). En lice pour un prix Nobel de la paix, ce grand défenseur des survivantes de viol a récemment échappé à une tentative d’assassinat. Il vient de lancer une nouvelle campagne contre les violences sexuelles, qui sont en recrudescence en RDC depuis 2012. Rima Elkouri l’a rencontré.

. Huffington Post Québec - Ces États américains qui restreignent drastiquement l’avortement
Aux États-Unis comme ailleurs, les anti-avortement ne pensent qu’à ça... La sexualité des femmes, qu’il s’agit plus que jamais de contrôler, ne cesse de les obséder. Ces dernières années, plusieurs États ont voté des lois qui limitent considérablement l’accès à l’IVG. En Arkansas, selon une loi qui vient d’être votée dans l’indifférence générale, l’IVG serait interdite à partir de la 12e semaine, lorsque "le battement de cœur du fœtus est typiquement reconnaissable".

. Le Nouvel Observateur - Les "attention whores" ou "l’échec du féminisme"
Ces dernières années ont émergé des lolitas du web, aussi appelées "attention whores", soit des adolescentes prêtes à tout pour se faire remarquer. Elles se transforment ainsi en Barbies vivantes pour toucher du doigt une éphémère célébrité, qui peut s’accompagner d’un violent cyber-harcèlement. La sociologue Divina Frau-Meigs, auteure de "Socialisation des jeunes et éducation aux médias", analyse le phénomène.

. Slate Afrique - Il y a encore plus pervers que le tourisme sexuel
Pour fuir la misère d’une vie de retraités, ils sont nombreux à s’installer en Afrique pour jouir du « sea, sex & sun ». Le résidentialisme sexuel est beaucoup plus pervers que le tourisme sexuel. S’il est difficilement défendable du point de vue éthique, il est difficilement condamnable du point de vue juridique tant que les retraités se mettent en couple avec des femmes majeures et que les « extras » avec des mineurs ne se voient pas. À ce jour, qui tente de lutter contre ce phénomène ? Le dénoncer serait déjà un premier pas.

Fils des mois précédents

- Fil de presse, janvier 2013
- Fil de presse, février 2013
- Fil de presse, mars 2013


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2013
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin