| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mercredi 1er avril 2015

Fil de presse, avril 2015

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, décembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, novembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, octobre 2016
Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources.

Avril 2015


. L’Actualité - Crimes sexuels : un rapport mettra l’armée dans l’embarras
Selon des sources à Ottawa, le rapport indépendant sur l’inconduite sexuelle dans les Forces canadiennes qui sera rendu public aujourd’hui est "embarrassant" pour les Forces, voire « brutal » pour le commandement, qui se prépare à la tempête depuis plusieurs semaines. La chaîne de commandement a manqué à son devoir de protéger ses membres, femmes et hommes, contre les violences sexuelles commises dans ses rangs. Les supérieurs font preuve d’aveuglement volontaire devant ce problème et ne prennent pas au sérieux les allégations des victimes. La culture « sexualisée » qui règne au sein de nombreuses unités permet à ces violences de se perpétuer.

. ONU Femmes - Un nouveau rapport dévoile un programme de politique alternatif étendu pour transformer les économies et concrétiser l’égalité de genre
Le rapport Le progrès expose la vision d’une économie mondiale adaptée aux femmes, dans laquelle elles bénéficient d’un accès équitable aux ressources productives et à la protection sociale, qui leur offre un revenu suffisant pour se permettre une qualité de vie adéquate. Dans une telle économie, le travail accompli par les femmes serait respecté et valorisé ; les stéréotypes sur ce que les femmes et les hommes peuvent faire et sur ce qu’ils font seraient éliminés ; et les femmes pourraient travailler et vivre leur vie sans violence et sans harcèlement sexuel. La réalité est toutefois très différente.

. Libération - Une ancienne « femme de réconfort » invitée au discours du Premier ministre japonais
L’esclavage sexuel avait été autorisé par l’état-major nippon afin d’apaiser, sur le front, les frustrations de ses soldats, privés de permissions et de congés. Des dizaines de milliers de femmes (200 000 selon les historiens, majoritairement des Coréennes) furent raflées, vendues (souvent avec l’aide de collabos locaux), avant d’être victimes d’abus et sévices dans les bordels de campagne de l’armée impériale.

. Les Nouvelles/News - Les codes virils du monde politique
« Le sexisme en politique, un mal dominant ». C’est le titre du documentaire de Stéphanie Kaïm, diffusé dimanche 26 avril sur France 5. Ce documentaire décortique efficacement l’ensemble des obstacles qui se dressent devant les femmes cherchant à s’imposer en politique. Attitudes hostiles, condescendance, jusqu’au sexisme le plus gras...

. Huffington Post France - Le premier vote des femmes françaises, c’était il y a 70 ans lors d’élections municipales
Pour la première fois de leur histoire, les Françaises ont le droit de voter. Un droit qu’elles avaient obtenu un an plus tôt, le 21 avril 1944, presque un siècle plus tard que les hommes, en vertu de l’ordonnance d’Alger du gouvernement provisoire du général de Gaulle. Pour cet événement historique, 12 millions de femmes sont attendues devant les urnes avec en poche leur carte électorale flambant neuf. Ces élections municipales sont le premier scrutin après la Libération. Retour sur une journée inoubliable. Texte et vidéo.

. RTL - 95% des Français prêts à voir une femme à l’Élysée
Selon un sondage Ifop pour Femme Actuelle et RTL, 95% des Français seraient favorables à ce qu’une femme accède à l’Élysée. Un excellent résultat qui intervient 70 ans après le premier vote des femmes intervenu lors du premier tour des élections municipales, le 29 avril 1945. À cette époque, moins de deux Français sur dix étaient favorables à ce qu’une femme devienne présidente de la République. Christine Lagarde est la femme politique préférée des citoyennes pour occuper le poste de premier ministre.

. La Presse - D’art, de gaz et de pétrole
L’écrivaine et ex-Albertaine Nancy Huston reçoit aujourd’hui même à Montréal un prix plus que mérité : le Grand Prix du Festival littéraire Metropolis Bleu. Or, ces derniers temps, l’écrivaine s’est muée en militante contre les sables bitumineux. Il y a quelques mois, elle est retournée dans son Alberta natale pour visiter le plus vaste chantier industriel de la planète à Fort McMurray, communément surnommé « Fort McMoney », du moins, avant l’effondrement des prix du pétrole. Elle en a tiré L’horreur merveilleuse, une sorte de cri du coeur contre la dévastation provoquée par l’extraction pétrolière. Le texte est publié avec d’autres sur le même sujet dans le recueil Brut qui vient de paraître chez Lux et auquel participe aussi l’écologiste canadienne Naomi Klein.

. Hypathie blogue - Un monde flamboyant
Je viens de lire "Un monde flamboyant" de Siri Hustvedt. Roman biographie d’une artiste fictive disparue, Harriet "Harry" Burden, qui n’a pas trouvé de son vivant la reconnaissance qu’elle croyait mériter. Harry se marie à un marchand d’art richissime et fait deux enfants. Mais cela ne suffit pas à Harry qui est une artiste puissante, et comme elle n’est pas reconnue en tant que telle, elle va essayer des masques, d’hommes, puisque l’artiste indiscuté et indiscutable est toujours un homme.

. Huffington Post Québec - États-Unis : la Cour suprême juge de la légalité du mariage gay à l’échelle du pays
La Cour suprême des États-Unis examine mardi la constitutionnalité du mariage homosexuel pour dire si les couples de même sexe peuvent se marier partout dans le pays. Deux ans après le premier round, la plus haute juridiction des États-Unis arbitre le second lors d’une audience exceptionnelle de deux heures et demie. Anxieux de voir tranchée l’une des plus grandes controverses de la société américaine, des centaines de militants des deux camps étaient attendus devant le temple de la justice.

. Ressources prostitution - "Une gauche putassière". Sur une certaine gauche et la prostitution
La prostitution est l’expression par excellence du capitalisme mondial. Nos maîtres d’entreprise sont des proxénètes. Nous sommes tous et toutes avili-es, réduit-es à l’appauvrissement et l’impuissance, pour desservir les exigences cruelles et lascives de l’élite corporative. Et quand ils se fatiguent de nous, ou quand nous n’avons plus d’utilisation à leurs yeux, nous sommes rejeté-es comme autant de déchets humains. La lutte contre la prostitution est la lutte contre un néolibéralisme déshumanisant qui commence, mais ne prendra pas fin avec la subjugation des filles et des femmes appauvries.

. Le Devoir - Un féminisme en trop ?
Une chroniqueuse culturelle a avancé que Lefebvre allait marquer le théâtre québécois. Il demeure par contre étonnant que personne, du moins à ma connaissance, n’ait tâché d’inscrire J’accuse dans une certaine veine historique, soit celle du théâtre féministe québécois, ne serait-ce qu’allusivement. Bien sûr, ce n’était pas l’objectif d’Annick Lefebvre que de réécrire La nef des sorcières, oeuvre d’un collectif d’auteures, s’il faut le rappeler. Il n’en demeure pas moins que la dramaturge, dans le cadre du mot qu’elle signe dans le programme de soirée, parle d’une « pièce féministe [oui, féministe !] », évoquant dans un même élan un « militantisme de l’intime ». Et c’est peut-être là le véritable angle mort de la réception critique de J’accuse.

. TelQuel - Maroc - Polygamie : La parole aux femmes
Si pour beaucoup, la polygamie semble être une réalité oubliée, au Maroc, le combat des femmes contre la pratique polygamique est loin d’être terminée. La nouvelle Moudawana a en effet adopté une solution pour le moins ambiguë en la matière. Sans couper les ponts avec le droit musulman, elle a essayé d’assortir la polygamie de certaines conditions pour limiter sa pratique. Pour autant, l’adoption de la Moudawana en 2004 n’a pas été suivie par une harmonisation du système juridique. Une source de violence et de souffrance pour de nombreuses femmes.

. Le Devoir - Sexe triste
Dire que l’industrie du sexe est crue relève du truisme. Le montrer, exposer pièce par pièce un monde qui carbure au vice, au mépris, à la manipulation, à la mise en commerce du corps, à l’asservissement et à l’avilissement de l’autre, sans remords et avec un naturel et une loyauté pour le moins troublants, tient d’une anthropologie sociale plus que nécessaire. Particulièrement à une époque qui carbure à l’instant, au jetable, aux plaisirs faciles, et où l’individualisme donne des ailes à l’indifférence. C’est l’impression qui reste, au sortir du nouveau documentaire d’Ève Lamont, Le commerce du sexe.

. Le Soleil - Femmes dans les C.A. : Ottawa veut forcer la main des entreprises
Le gouvernement fédéral veut augmenter le nombre de femmes figurant sur les conseils d’administration (CA) des entreprises canadiennes en les obligeant à adopter une politique de la diversité - sans quoi elles seront forcées d’expliquer publiquement les raisons de leur refus. Le dernier budget des conservateurs propose des amendements à la Loi canadienne sur les sociétés par actions pour que toutes les entreprises cotées en bourse adhèrent au modèle « se conformer ou s’expliquer » pour accroître le nombre d’administratrices.

. Huffington Post France - Tant qu’il y aura des femmes, l’amitié comme socle de la résistance à la déshumanisation
Le titre de l’essai signé par l’historienne Marie-Josèphe Bonnet, Plus forte que la mort, Survivre grâce à l’amitié dans les camps de concentration, ne dévoile que partiellement le propos de l’ouvrage. L’essai s’intéresse non seulement aux liens d’amitié décrits par des déportées comme Milena Jesenska, Margarete Buber-Neumann et Germaine Tillon, mais aussi à l’amour entre nombre de femmes dans les camps de Ravensbrück et d’Auschwitz-Birkenau. De la tendresse dans l’univers concentrationnaire. Des liens indéfectibles décrits comme indispensables pour survivre face à la machine à tuer concentrationnaire.

. La Presse - Qu’attendons-nous ?
Soixante-quinze ans, c’est une éternité. Et pourtant… Même si bien des progrès ont été réalisés afin de construire une société plus égalitaire, les femmes demeurent encore largement sous-représentées en politique. Que faire ? On pourrait commencer par discuter sérieusement de quotas au parlement. C’est ce que font de plus en plus de parlements dans le monde pour redresser la sous-représentation historique.

. Le Devoir - La mixité égalitaire, un objectif, une solution
Invités à la Bibliothèque de l’Assemblée nationale par sa vice-présidente, Mme Maryse Gaudreault, une cinquantaine de femmes et quelques hommes ont admis qu’une réelle mixité était maintenant indispensable partout où se décide l’avenir de la société. La mixité dont ils parlent est égalitaire. La masse critique de 30 %, longtemps présentée comme le seuil de représentation permettant aux femmes d’être entendues, est contestée. On sait maintenant que c’est seulement à partir de 40 % de présence qu’un groupe peut prétendre influencer l’ordre du jour d’une instance.

. L’Aféas - Bonification des prestations de compassion : un pas dans la bonne direction
L’Aféas se réjouit de l’annonce dans le récent budget fédéral d’une bonification des prestations de compassion, qu’elle réclamait depuis longtemps. Il s’agit d’un gain significatif pour les personnes proches-aidantes. L’Aféas estime toutefois qu’il faudrait s’attaquer aux modalités nécessaires pour obtenir une telle prestation.

. La Presse - Une infopub féministe
Le droit de vote des femmes a eu 75 ans le 25 avril. Dans les circonstances, un rappel historique s’imposait. Il aurait pu prendre toutes sortes de formes, mais finalement, c’est un projet de Flavie Payette-Renouf qui a remporté la mise et le mandat. Le résultat est un documentaire de 56 minutes : 75e : elles se souviennent, produit par les Productions J (Julie Snyder) et mettant en vedette des personnalités publiques. J’écris documentaire, mais dans les faits, la petite-fille de Lise Payette vient d’inventer un nouveau genre : l’infopub féministe.

. Radio-Canada - Christiane Taubira, une ministre française éprise de justice en visite au Canada
Entrevue de Christiane Taubira avec Anne-Marie Dussault, à l’émission 24/60. La ministre française de la Justice a profité de sa visite au Canada et de son passage devant la Faculté de droit de l’Université de Montréal pour parler du difficile, mais nécessaire équilibre que toute société doit trouver entre la lutte contre le terrorisme et la préservation des libertés individuelles.

. Direction générale des élections du Québec - 25 avril - 75e anniversaire du droit de vote des Québécoises. Regard sur cet évènement important
Entre 1922 et 1939, 13 projets de loi visant à donner le droit de vote au femmes ont été déposés à l’Assemblée nationale sans succès. Rappels historiques. Aussi l’exposition virtuelle "Aux urnes citoyennes !" à l’Assemblée nationale du Québec du 22 avril au 31 décembre 2015.

. La Presse - Appel au femmes
Elles sont avocates, professeures, mamans à la maison. Elles manieront le marteau, du 11 mai au 15 juin, et amasseront chacune 30$ pour aider trois familles à devenir propriétaires. Habitat pour l’humanité Québec a recruté 150 bâtisseuses et voudrait en accueillir jusqu’à 200 sur ses deux chantiers, à Saint-Henri et Saint-Eustache.

. Le Devoir - 75 ans de lutte continue
Il en faut, du temps, pour faire bouger une société imprégnée de valeurs religieuses et politiques qui l’empêchent de progresser et de contrôler librement son propre destin en pleine démocratie. Le 75e anniversaire de l’obtention du droit de vote des femmes sera, hélas, pour les femmes du Québec, l’année des reculs plus que des progrès. Nous aurions été en droit d’espérer mieux. Bien sûr, il faut souligner cet anniversaire en mémoire des femmes déterminées et patientes qui ont mené la lutte, année après année, du XVIIIe au XXIe siècle, sans jamais renoncer.

. Libération - Loretta Lynch, première femme noire à diriger la Justice des États-Unis
La procureure fédérale Loretta Lynch est devenue jeudi la première femme noire de l’histoire des États-Unis à diriger le département de la Justice. Après cinq mois de querelles partisanes, les sénateurs américains ont confirmé celle que Barack Obama avait nommée en novembre pour succéder à Eric Holder, lui aussi noir, au poste illustre et puissant d’« Attorney General », autrefois occupé par Robert Kennedy.

. La Gazette des femmes - Droit de vote : elles y étaient
En ce 75e anniversaire du droit de vote féminin au Québec, la Gazette dees femmes a recueilli les témoignages de femmes d’action, qui se rappellent avec émotion ce moment clé de notre histoire. Laurette Champigny-Robillard, 89 ans, première présidente du Conseil du statut de la femme ; Janine Sutto, 93 ans, comédienne ; Micheline Dumont, 80 ans, historienne et auteure ; Solange Fernet-Gervais, 85 ans, ex-présidente provinciale de l’Aféas, récipiendaire de l’Ordre national du Québec ; Jeannine Dumouchel, 93 ans, première femme présidente de la Fédération canadienne France-Canada. Lire leurs propos.

. Bondy Blog - Harcèlement à l’école : un mot sur des maux
Victimes de violences scolaires, les enfants restent souvent silencieux face à ce calvaire. Un mal pourtant bien répandu qui touche près de 10% des élèves. Le harcèlement moral commence parfois très tôt. Les moqueries répétées à l’encontre d’un élève ne sont pas étrangères à la cour de récréation des écoles primaires. Les conséquences sont de plusieurs ordres. Le gouvernement a mis en place un site internet "Agir contre le harcèlement à l’école" où des informations à destination des élèves, de leurs parents et des enseignants sont mises en place, mais est-ce que cela suffit ?

. Le Devoir - Ce que nous devons à Thérèse Casgrain
Nous célébrerons ce 25 avril le 75e anniversaire de l’adoption du projet de loi 18, accordant aux femmes du Québec le droit de vote et d’éligibilité. À l’occasion de cette commémoration, je veux rendre hommage à Thérèse Forget-Casgrain, qui fut à l’avant-plan de cette longue bataille parsemée d’embûches. Dotée d’une détermination peu commune, elle fut pendant près de 20 ans le fer de lance de ce mouvement.

. La Presse - Alec, le sans-manières
Autant j’adore Kevin Spacey, autant Alec Baldwin - cette grande brute sanguine sans manières - me donne de l’urticaire. Surtout après tout ce qui s’est passé avec Geneviève Sabourin. Car même si la dame a pété les plombs et que son hystérie méritait d’être freinée, Baldwin aurait pu régler cette affaire avec un minimum d’élégance, ce qu’il n’a pas fait. Il a été odieux en la traînant en cour et odieux de prétendre qu’il avait peur d’une femme qu’il avait pourtant invitée à dîner en lui faisant les yeux doux. Tant mieux si le juge qu’il connaissait lui a donné raison. Il n’en demeure pas moins que dans cette affaire, Baldwin est moins une victime qu’une vedette qui a abusé de son pouvoir et de sa notoriété.

. Elle France - "Nos mères, nos daronnes" : le combat si discret des mères immigrées
Elles sont arrivées dans les années 70 et n’ont jamais vraiment eu la parole. Et pourtant, elles ont des choses à dire ces mères quand on leur demande de raconter leur histoire qui part du Maghreb pour arriver "au-delà du périph". Quand on les interroge, c’est une mémoire vive qui se révèle… et des combats.

. 20 minutes - Mastectomie après un cancer du sein : "Les femmes non égales devant la reconstruction"
Vécue par les patientes comme violente et ressentie comme une mutilation, la mastectomie altère l’image que les femmes ont d’elles-mêmes. Une perte de confiance en soi qui impacte la vie professionnelle, sociale, familiale et intime. Pour se réapproprier ce nouveau corps et cette poitrine qui n’est plus la leur, la reconstruction peut être physique et psychologique. Or aujourd’hui, le suivi n’est pas intégralement remboursé.

. Huffington Post - La Cour suprême n’a pas fermé la porte à l’interdiction des signes religieux
Plusieurs commentateurs ont cru voir dans le récent jugement de la Cour suprême du Canada sur les prières municipales un avis défavorable à l’interdiction du port de signes religieux ostentatoires de la part des employés de l’État ou l’envoi d’un message accessoire (obiter dictum) en ce sens. Ils citent à l’appui cette perception une portion de phrase disant que « la neutralité est celle des institutions et de l’État, non celle des individus », mais sans citer la phrase précédente dans laquelle la Cour précise « qu’un espace public neutre ne signifie pas l’homogénéisation des acteurs privés qui s’y trouvent » (par. 74). Les individus concernés par ce paragraphe sont donc les « acteurs privés », c’est-à-dire les usagers du service public et non les fonctionnaires qui dispensent le service.

. Le Devoir - Trafic d’êtres humains - Neuf membres de gangs de rue sont accusés
Neuf membres de gangs de rue ont été accusés de trafic d’êtres humains et de trafic de drogue par la police de Toronto relativement à un réseau national de prostitution qui impliquait des adolescentes et des femmes. Un autre suspect est recherché par les autorités. Les victimes, âgées de 15 à 33 ans, étaient originaires de l’Ontario, de la Nouvelle-Écosse et de l’Alberta. L’enquêteuse de la police de Toronto Joanna Beaven-Desjardins a indiqué qu’elles avaient été recrutées dans des boîtes de nuit, des écoles, des centres d’hébergement et sur Internet.

. Huffington Post Québec - Journée de la Terre : 10 merveilles de la nature menacées
Le 22 avril, l’ONU célèbre la Terre et entend attirer l’attention du grand public sur l’impact de l’humanité sur notre planète. En 2015, les Nations Unies fêtent les 45 ans de cette journée. En septembre 2014, plus de 400 000 personnes se sont rassemblées à New York et dans le monde entier pour la plus grande marche de l’histoire pour le climat. Dans quelques mois, Paris recevra la conférence climat. Voici en photos quelques merveilles de la nature menacées sur notre planète.

. Télé-Québec - "75e, elles se souviennent" : un documentaire sur les 75 ans du droit de vote des femmes au Québec
Il y a maintenant 75 ans, le 25 avril 1940, les femmes du Québec obtenaient le droit de vote. Elles avaient enfin leur voix. Pour se remémorer ce moment historique, mais surtout pour réaliser tout le chemin parcouru depuis, Télé-Québec diffusera 75e, elles se souviennent le lundi 27 avril à 21 h. Produit par Productions J et réalisé par Flavie Payette-Renouf, ce documentaire raconte 75 ans d’histoire des femmes au Québec grâce aux témoignages vibrants de personnalités marquantes de diverses générations.

. Le Devoir - Seulement 9 % du budget entre les mains de ministres femmes
« Il y a longtemps que les femmes ont détenu si peu d’influence au sein d’un gouvernement québécois », déplore Julie Miville-Dechêne. À quelques jours du 75e anniversaire de l’obtention du droit de vote des femmes, le Conseil du statut de la femme (CSF) déplore le recul observé dans la représentativité féminine au sein du gouvernement Couillard. Non seulement le premier ministre n’a pas respecté sa promesse électorale d’atteindre 40 % de femmes au sein du Conseil des ministres, mais une analyse fine révèle également que les ministres femmes actuellement en poste ne gèrent en fait que 9 % des dépenses du Québec.

. Radio-Canada - Révéler son homosexualité, mode d’emploi
Depuis 20 ans, des bénévoles du GRIS Montréal visitent les écoles pour démythifier l’homosexualité et la bisexualité. Un ancien président du GRIS Montréal publie cette semaine un recueil de témoignages de ces bénévoles et de personnalités connues qui racontent comment ils ou elles ont dévoilé leur homosexualité. « C’est encore ancré dans la tête des parents que ça ne se peut pas [que leur enfant soit homosexuel]. C’est un livre qui veut montrer justement que plein de choses se peuvent », souligne Robert Pilon, au sujet de Modèles recherchés. « À chaque histoire, il y a un préjugé qui se défait. »

. Huffington Post Québec - Un toit pour les femmes humiliées
Nabila Ben Youssef est devenue humoriste. Elle, comme des centaines de femmes, a vécu la violence d’un manipulateur, d’un pervers narcissique. Elle a été choisie comme porte-parole, il y a deux ans, pour la Maison du Réconfort, maison d’hébergement pour femmes et enfants victimes de violence conjugale. Elle a voulu apporter son soutien et redonner à un organisme qui accueille femmes et enfants, le plus souvent issus de la diversité québécoise, peu importe leur statut, l’ethnie, l’origine, la culture... une maison réconfortante comme elle aurait voulu en trouver une sur son chemin.

. La Marche mondiale des femmes - Catastrophe du Rana Plaza : 24 heures d’action féministe !
Le 24 avril, les femmes réaliseront une action solidaire en mémoire des 1135 ouvrières et ouvriers, en grande majorité des jeunes femmes, tuées dans les décombres du Rana Plaza, dont le bâtiment insalubre s’est effondré au Bangladesh en 2013. Dans le monde entier, à la même heure, de midi à 13h, plusieurs pays organiseront un évènement de commémoration pour exprimer leur indignation ! À Paris : À midi pile, juqu’à 13h, aura lieu le rassemblement, Place Diaghilev, Paris 75008.

. Huffington Post Québec - Les foulards de Pauline, un an après
À Tout le monde en parle ce dimanche, il y avait entre autres invités Pauline Marois. Vous vous souvenez... ? Pauline Marois, c’est ... Celle à qui on a reproché ses foulards parce qu’on n’avait rien d’autre à lui reprocher, surtout pas des accointances avec des personnages liés à d’importantes fraudes. Celle qui a envoyé ses quatre enfants à l’école publique par conviction idéologique et par esprit de congruence. Celle qui a été victime d’une tentative d’assassinat politique et misogyne, attentat que ses adversaires ainsi que les médias ont traité comme un banal incident.

. Rue 89 - Taslima Nasreen harcelée par les intégristes, jusque sur Facebook
C’est une guerre qui peut sembler désuète, mais qui a son importance. Taslima Nasreen, l’écrivaine du Bangladesh menacée de mort par les islamistes de son pays et exilée en Inde, s’est vu fermer son compte Facebook à la suite de signalements... des intégristes ! Deux jours après, Facebook a rétabli le compte, réalisant que les signalements des intégristes étaient abusifs et relevaient d’une campagne de dénigrement.

. Merci Pauline Marois - Un cahier-hommage pour Pauline Marois
À l’occasion du 75e anniversaire du droit de vote des femmes au Québec, nous voulons rendre hommage à Pauline Marois qui est devenue la Première femme, première ministre du Québec (2012-2014), 72 ans après l’adoption de cette loi. Pourquoi cet hommage ? Pour que son nom demeure dans la mémoire collective. Pauline Marois n’est pas seulement la "mère" des garderies à 7$, elle a dirigé neuf ministères dont ceux de la Santé, de l’Éducation et des Finances. Elle a consacré trente ans de sa vie à la mise en place de politiques familiales, sociales et économiques. Elle a été la première femme à lire le discours sur le budget du Québec en 2001. Ajoutez votre signature au cahier-hommage qui lui sera remis l’automne prochain.

- La rue des femmes - L’allocution de Léonie Couture à Soupe pour elles
Saviez-vous que pour toutes les femmes qui viennent chercher de l’aide à La rue des Femmes, leur plus grande ambition à elles serait d’aller travailler tous les jours comme vous et moi ? Ce serait aussi de rentrer chez elles tous les soirs après une journée de travail, après leurs courses, comme vous et moi, pour retrouver leurs proches. Comme vous et moi, leur ambition à elles serait d’avoir une vie normale… Mais saviez-vous aussi que pour avoir tout ça, ça prend une bonne santé relationnelle ? La santé relationnelle c’est la capacité d’être en lien avec soi et avec les autres. Ces femmes ont les capacités de travailler, d’avoir une vie normale, mais elles ne sont pas en état de le faire. C’est ce qui les exclut de tout.

. Huffington Post Québec - Le silence assourdissant de l’Afrique sur l’islamisme
Malgré la variété et le nombre des horreurs, plusieurs états d’Afrique restent muets sur Boko Haram. On dirait qu’un état de nonchalance envers les islamistes s’installe de plus en plus, une réponse dangereusement renforçatrice à leur endroit à éviter. D’ailleurs, nous avons connu dernièrement un silence assourdissant suite à l’attaque de l’Université de Garissa au Kenya qui a fait au moins 147 morts majoritairement des chrétiens. L’établissement scolaire a été attaqué par des islamistes somaliens Shebab et il a fallu 7 longues heures avant que les forces d’intervention ne se rendent sur les lieux... C’est désespérant.

. Les Nouvelles/News - Pas d’écrivaine au bac littéraire
Depuis 2001, aussi loin que les archives en ligne de l’Education nationale permettent de remonter, 28 auteurs ont été inscrits au programme obligatoire de littérature de la classe terminale de la série littéraire. Et parmi eux, pas une seule femme. Ce constat, c’est l’illustratrice et auteure de BD Maureen Wingrove, alias Diglee, qui le dressait sur son blog le 10 avril, dans un post intitulé « Femmes de lettres, je vous aime ». Elle s’est plongée dans ces archives après s’être vue reprocher de ne lire que des auteures femmes.

. La Presse - La vieille dame qui s’enfuyait avec sa marchette
Un matin de janvier l’an dernier, Veronika Piela se rend compte que son argent a disparu de la banque. Son demi-million était entre les mains d’un avocat. Elle avait une « mandataire » qui se prétendait sa nièce. Un médecin l’avait diagnostiquée Alzheimer. Il ne restait plus qu’à la sortir de son appartement pour l’enfermer. Histoire d’un cauchemar éveillé… Ou cas-type d’abus de personnes âgées et malades ?

. Châtelaine - Le nouveau rôle des mères
On laisse tomber le modèle de maman Lysol. Tout le monde sait qu’un bout de pain ramassé par terre, ça crée de bons anticorps. On partage ses intérêts avec les enfants. On se remet en question, on apprend des modèles qui nous entourent. On prend des vacances sans les enfants, sans le chum. Les voyages de pêche ne sont pas que pour les gars ! La meilleure mère est celle qui s’écoute. On accepte de ne pas tout savoir au sujet de son enfant. Un jardin secret, ça se respecte.

. Le portrait insconscient - « Bonjour, Anne », un livre de Pierrette Fleutiaux consacré à Anne Philipe
Anne Philipe a été un personnage de premier plan en France jusqu’à sa mort, en 1990. Ethnologue, écrivaine et éditrice, elle fut aussi la femme de Gérard Philipe, le plus grand acteur français dans les années 50 — qui ne se souvient pas de « Fanfan La Tulipe » ? Mais elle eut la force et la constance de suivre son parcours — autonome et original — avant, pendant et après son heureux et douloureux mariage.

. La Presse - À poil et à sang
Les mamelons allaitants ont été censurés, les poils ont été censurés et le sang a été censuré. Mais toutes les autres photos, incluant celles remplies de seins et de fesses pratiquement nus, de lèvres siliconées, de bouches ouvertes invitant à la fellation et tout ce que vous voulez d’images et de messages sexuels codés plus ou moins subtilement et flirtant constamment avec les frontières de la pornographie, elles, sont totalement tolérées.

. Le Devoir - Vers l’espoir : une édition spéciale sur l’environnement
À la veille du Jour de la Terre, l’équipe du Devoir opte pour l’action et choisit le vert espoir. Cette édition spéciale parsemée de lectures au parfum environnemental de la première à la dernière page l’illustre : l’avenir de la planète est l’affaire de tous. L’affaire des acteurs politiques et des entreprises. Des élèves et de leurs enseignants. Des parents, des élus et des citoyens qui se lèvent pour un globe en meilleure santé. L’affaire des artistes, aussi, dont la création s’incarne sur une planète en changement. Et des penseurs et des scientifiques, qui réfléchissent à un horizon plus vert sans toujours pouvoir dire tout haut ce qu’ils pensent tout bas.

. Radio-Canada - Chantal Racette, première femme à diriger le syndicat des cols bleus de Montréal
Pour la première fois de son histoire, le Syndicat des cols bleus regroupés de Montréal sera dirigé par une femme. Il s’agit de Chantal Racette, qui a été élue au terme d’un scrutin l’opposant à Daniel Gendron. Chantal Racette a obtenu un premier emploi comme col bleu en 1988 et a été l’une des premières femmes à conduire des véhicules lourds de la Ville, ce qui a entraîné rapidement certains changements.

. Gazette des femmes - Horreurs sur les campus
Une étudiante sur cinq subira des violences sexuelles durant son parcours universitaire, selon les chiffres avancés par le gouvernement américain. Des statistiques qui tirent la sonnette d’alarme à propos d’un problème de société inquiétant. Selon les statistiques reprises par le gouvernement américain dans un rapport intitulé "Rape and Sexual Assaults : A Renewed Call to Action", 20 % des femmes subiront des violences sexuelles durant leur parcours universitaire. Seulement 12 % d’entre elles oseraient porter plainte.

. Sympatico - Droit de vote des Québécoises : 75 ans
Voter… pour les femmes ? Mais quelle idée ! Élire une femme ? Mais quelle bizarrerie !
Autant donner le droit de vote aux Chimpanzés, prétendaient certains milieux décidés à leur fermer à double tours l’accession au monde politique. Et ils étaient nombreux à se réfugier dans cette posture, au début du siècle dernier. On les retrouvait dans tous les milieux, aussi bien au sein de l’église que parmi les progressistes, les conservateurs ou mêmes les libéraux. Chacun y allait de sa théorie.

. Grazia - Shereen’s Law : la série féministe qui va secouer l’Afghanistan
Treize ans après la chute des talibans qui interdisaient la télévision, la chaîne nationale TOLO a decidé de lancer la première série féministe du pays. Un pari fou mais une avancée époustouflante ! Shereen’s Law est le premier programme qui parle des femmes et les laissent parler. La série tend à éduquer le public et surtout les jeunes, explique Leena Alam, l’actrice. Plus que féministes, ces 12 épisodes de 45 minutes, déjà annoncés et financés, vont proposer un discours décapant sur les mœurs du pays. Se déroulant dans le milieu législatif, la série dénonce la corruption des juges.

. Protégez-vous - Impôt fédéral : le crédit bonifié pour la garde d’enfants est-il un leurre ?
Parmi les mesures fiscales entrées en vigueur le 1er janvier 2015, la bonification de la Prestation universelle pour la garde d’enfant (PUGE), offerte au fédéral, n’est pas passée inaperçue chez les 1,7 million de familles canadiennes qui en bénéficient actuellement. Mais la PUGE s’ajoute aux revenus imposables des familles, ce qui pourrait augmenter le niveau d’imposition. D’autre part, Ottawa a fait savoir que la PUGE bonifiée remplacera le crédit d’impôt pour enfants à charge dès l’année d’imposition 2015. Bien des familles vont perdre au change.

. Le Devoir - Sois belle et aime-toi
Du dégoût du beigne à l’inconfort devant les corps imparfaits, les jeunes réagissent aux obsessions de la provocante performance Oxymorons. Cette proposition audacieuse par sa forme et drôlement troublante, commissionnée par Youtheater — une tout aussi hardie compagnie jeune public —, donnait l’occasion aux ados de réfléchir sur les idéaux de beauté, l’(im)perfection et notre rapport à la consommation. Tout ça par le biais de la nourriture, l’une des grandes obsessions de notre époque.

. TV5 - Faire chanter les femmes en Iran, le défi de Sara Najafi dans No Land’s Song
Cela semble impensable. Pourtant c’est la réalité dans la République islamique d’Iran : les femmes n’ont pas le droit de chanter en public, du moins en soliste et devant un parterre composé (en partie) d’hommes. Un interdit tellement ridicule et surtout humiliant pour les femmes que Sara Najafi, une compositrice de Téhéran, a décidé d’en prendre le contre-pied.

. Marche du Pain et des roses - La marche "Du pain et des roses"... 1995, c’était il y a 20 ans... Y étiez-vous ?
Du 26 mai au 4 juin 1995, 850 femmes ont marché 200 km pour contrer la pauvreté. Réparties en trois contingents, elles ont convergé vers Québec, en partance de Rivière-du-Loup, de Longueuil et de Montréal. Durant 10 jours le Québec a suivi ces femmes porteuses de 9 revendications. Le 4 juin 1995, de 10,000 à 15,000 personnes les attendaient, devant l’Assemblée nationale, en chantant "Du pain et des roses, pour changer les choses". Pour fêter cet événement marquant, une marcheuse et une membre de l’équipe de travail d’alors, Lise Fournier et Mercédez Roberge, ont eut l’idée de ces retrouvailles et d’organiser un gros pique-nique à Québec le samedi 6 juin. On peut s’insrire.

. Journal Métro - Les femmes "tannées de se faire passer un sapin"
"Tannées de se faire passer un sapin" lorsque le gouvernement Couillard annonce des mesures de rigueur, des femmes de Rivière-des-Prairies en ont passé un au député Marc Tanguay, le 15 avril, au terme d’une manifestation contre les "impacts spécifiques sur les femmes" qu’entraînent ces mesures. Organisée par le Centre des femmes de Rivière-des-Prairies, dans le cadre de la Marche mondiale des femmes 2015, la manifestation a débuté au centre communautaire du boulevard Perras, vers midi.

. Focus - Prostitution dans les collèges, des chiffres effrayants
France, le proxénétisme est un délit pouvant coûter jusqu’à 3 millions d’euros d’amende et 20 ans de prison. Malgré cela, et parfois de leur propre gré, des jeunes adolescentes vendent leur corps dans les toilettes de leur collège. La BPM (Brigade de protection des mineurs) ressence 20 à 60 cas de prostitution chez les mineurs et par an. Selon les associations de protection des mineurs, il y aurait entre 6 000 et 8 000 cas de prostitutions chez les mineurs Français. Une bonne partie de ces chiffres concernerait des rapports sexuels dans les toilettes des collèges.

. Le Devoir - Persepolis persécuté aux États-Unis
Répression, oui, mais pas trop. Chaque année, plusieurs bouquins dans le réseau des bibliothèques publiques et scolaires aux États-Unis font polémique en raison des idées progressistes ou marginales qu’ils exposent. Et l’an dernier, le roman graphique de Marjane Satrapi, Persepolis (L’Association), est arrivé au deuxième rang des 10 livres les plus exposés à cet appel à la censure populaire. Persepolis a été salué par la critique et ses milliers de lecteurs pour sa finesse, son humour et l’intelligence de son regard posé sur un destin détourné par les dogmes religieux.

. Le Devoir - Le droit de vote des femmes au Québec
On s’apprête à célébrer le 75e anniversaire du droit de vote des Québécoises au niveau provincial. On va rappeler à l’envi l’opposition des évêques à ce droit. Soit. Ce faisant, on se trouve à oblitérer le fait que l’ensemble du corps politique a été contre le vote des femmes durant de nombreuses décennies. Tous les votes pris à l’Assemblée législative, de 1922 à 1939, avaient rejeté le suffrage féminin.

. L’Actualité - L’entrepreneure québécoise de l’année révèle ses secrets
Noémie Dupuy a été couronnée entrepreneure québécoise de l’année en 2014. Elle dirige une entreprise qui se classe tout juste derrière Disney dans son domaine, l’édition d’applications pour enfants, elle gère 70 employés, réalise la moitié de ses ventes à l’étranger… et vous ne la verrez pas au bureau après 17h ! Cette entrepreneure de 41 ans, mère de deux filles de 7 et 5 ans, a fait de la conciliation travail-famille son cri de ralliement pour attirer plus de femmes dans les affaires.

. La Presse - Prière à Saguenay : défaite pour Jean Tremblay à la Cour suprême
Réciter une prière devant un conseil municipal porte atteinte à la liberté de conscience et de religion, a tranché mercredi la Cour suprême du Canada dans une décision unanime. Le maire de Saguenay, Jean Tremblay, n’avait jamais cessé de prononcer une prière, mais devra le faire en vertu de la décision rendue par les juges.

. Libération - Mona Chollet, pour une révolution domestique
Non, l’espace domestique n’est pas cet endroit terne auquel il convient de ne pas jeter un regard. Et ce qui se passe à l’intérieur des maisons est aussi intéressant que ce qu’il y a dehors. C’est la thèse audacieuse avancée dans un essai de Mona Chollet, journaliste au Monde diplomatique et qui a l’habitude des sujets iconoclastes : en 2012, son essai Beauté fatale analysait brillamment l’aliénation exercée sur les femmes par la mode et le culte du corps parfait.

. Stop Patriarcat - Une mère qui ne signale pas la pédocriminalité paternelle n’est pas coupable, elle est victime d’un homme violent
Pourquoi ne dénonce-t-elle pas ? Tout simplement parce qu’elle est également victime de l’homme violent qui agresse sexuellement leur(s) enfant(s). Violer ses propres enfants représente la prise de contrôle la plus totale sur la famille (violence psychologique, physique et sexuelle). C’est l’acte de violence ultime des hommes violents, l’aboutissement de la chaîne des violences en matière de violence conjugale et familiale.

. Radio-Canada - Un an plus tard, quel est le sort des otages de Boko Haram ?
ll y aura bientôt un an, le 14 avril 2014, le groupe islamiste armé Boko Haram choquait le monde en enlevant 276 jeunes filles d’une école secondaire du nord du Nigeria. De la première dame américaine, Michelle Obama, à la Prix Nobel de la paix, Malala Yousafzai, la mobilisation a été planétaire. Pourtant, un an plus tard, on est toujours sans nouvelles d’environ 200 captives et les attaques sanglantes des djihadistes contre des populations civiles n’ont pas cessé de faire les manchettes.

. Les Nouvelles/News - "Taxi Téhéran" : tout l’Iran au volant
Le cinéaste iranien Jafar Panahi, interdit d’exercer dans son pays qu’il ne peut quitter, a trouvé la parade : il filme les clients d’un taxi qu’il conduit. Nasrin Sotoudeh, avocate spécialisée dans le droit des femmes et des enfants maltraités, grimpe dans le taxi à un carrefour pour un bout de chemin. Elle est passée par la même prison que Jafar Panahi, a été gréviste de la faim et également interdite d’exercer.

. Trad femmes - Quelques leçons que pourrait inspirer Andrea Dworkin aux jeunes féministes
Dworkin était la féministe la plus courageuse, la plus enthousiasmante et la plus polarisante de son époque. Dix ans après sa mort, son courage absolu et sa haine pour les hommes qui haïssent les femmes demeurent des sources d’inspiration. Andrea nous rappelait que les hommes occupent une classe de sexe qui reçoit le pouvoir à la naissance, et qu’il n’y a rien de « naturel » dans la domination masculine ou la soumission féminine.

. Le Devoir - Infirmières : un exode pire qu’en 1997 ?
La moitié des infirmières de 50 ans et plus songent à raccrocher leur stéthoscope d’ici trois ans si Québec persiste avec son intention de modifier leur régime de retraite. Ce scénario d’"exode" fait craindre le pire aux organisations syndicales et aux gestionnaires du milieu de la santé, qui se remémorent les quelque 4000 infirmières ayant quitté le réseau en 1997, et qui ont laissé derrière elles une pénurie qui se fait encore sentir.

. France Info - L’Assemblée autorise les sages-femmes à pratiquer des IVG médicamenteuses
L’Assemblée a approuvé l’article du projet de loi sur la santé prévoyant que les sages-femmes puissent pratiquer des interruptions volontaires de grossesse (IVG) médicamenteuses, jusqu’à la fin de la cinquième semaine de grossesse. La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a défendu cette mesure comme permettant "aux femmes de trouver des lieux nouveaux auxquels s’adresser", dans le cadre d’un plan plus large pour "faciliter l’accès des femmes à l’IVG", quarante ans après la loi Veil.

. Le Devoir - La mer n’aura pas le dernier mot
Florence Arthaud, celle qu’on a surnommée "la fiancée de l’Atlantique", nous a quittés le 9 mars 2015, victime d’un accident d’hélicoptère survenu pendant le tournage d’une téléréalité dans le nord de l’Argentine. Cette nuit, la mer est noire, c’est le récit de la nuit d’enfer qu’elle a vécue le 29 octobre 2011, après être tombée de son bateau sans gilet de sauvetage en Méditerranée.

. Radio-Canada - Femmes autochtones disparues ou tuées : les racines de la violence
Cette semaine, Danny Braün nous amène dans le North End, un quartier défavorisé de Winnipeg. Avec Debbie et Tammy, deux ex-prostituées qui sont maintenant intervenantes au Centre Ndinawe, un centre de ressources pour les jeunes autochtones, il a patrouillé ce quartier où travaillent de nombreuses prostituées autochtones. La réalité winnipégoise n’est pas une exception au Canada. Ginette Lamarche nous amène à Val-d’Or où une ex-prostituée raconte son parcours en toute franchise.

. Femmes maghrébiennes - La militante Faiza Skandrani n’est plus !
La militante féministe tunisienne Faiza Skandrani est décédée ce samedi 11 avril après une longue bataille avec la maladie. Faiza est une universitaire, active dans la société civile, fondatrice et présidente du groupe Égalité et parité. Elle a encouragé des femmes, à travers le Groupe d’appui à la démocratie paritaire, qu’elle a fondé, à se présenter sur des listes indépendantes à l’élection de la Constituante. Avec acharnement, elle défend les acquis des Tunisiennes, dénonce les dangers des extrémismes, se bat pour une démocratie paritaire et respectueuse et s’oppose aux pratiques d’exclusion et de marginalisation de ses concitoyennes dans les instances de décision.

. DNA - Marathon de Paris - Accès à l’eau : une Gambienne au départ avec un bidon d’eau sur la tête
Le dossard n°64173 accroché à sa tenue traditionnelle, Siabatou Sanneh, Gambienne d’une quarantaine d’années, a pris dimanche le départ du marathon de Paris, marchant avec un bidon sur la tête pour sensibiliser l’opinion aux kilomètres parcourus en Afrique pour chercher de l’eau. Sandales aux pieds, la marcheuse porte son message sur des panonceaux : "En Afrique, les femmes parcourent chaque jour cette distance pour de l’eau potable", "aidez-nous à réduire la distance".

. L’autre Afrique - Kenya : la seconde mort des étudiants de Garissa
Je suis scandalisé, outré, révolté par le manque d’humanisme et de compassion de la communauté internationale. Un lourd bilan : 148 morts à l’université de Garissa au Kenya, dont 142 étudiants, tous tués par un groupe terroriste somalien (les shebabs) parce qu’ils étaient chrétiens. L’événement a suscité un peu de réactions, mais pas d’émotion, pas de véritable indignation, pas de réelle mobilisation internationale. Où sont les indignés ? Où sont les humanistes ?

. Gazette des femmes - Une Histoire qu’on nous raconte à moitié
Histoire a beau être un mot féminin, celle du Québec évacue trop souvent l’apport des femmes à la construction de notre société. Constat insoutenable, car on ne peut faire le récit de l’évolution d’une population en relatant seulement les actions des hommes. Force est d’admettre qu’en 2015, on peine toujours à faire entrer les femmes dans le courant principal de l’Histoire.

. Les Nouvelles/News - De science et d’amour, Marie Curie et sa sœur Bronia
Dans "Les sœurs savantes", Natacha Henry raconte Marie Curie comme personne jusqu’ici. Sa vie était un roman. Du "pacte le plus déterminant de l’histoire des sciences" passé avec sa sœur Bronia, aux histoires d’amour qui ont jalonné sa vie, elle a voulu mettre les sciences au service du bonheur.

. Radio-Canada - Winnipeg : sur les traces de la poétesse Katherena Vermette
Le quartier défavorisé du North End, à Winnipeg, a mauvaise réputation. La criminalité y est galopante et plusieurs femmes autochtones y sont disparues ou y ont été assassinées. Mais le North End n’est pas que ça. La poétesse Katherena Vermette, lauréate d’un Prix du gouverneur général, y a passé plusieurs années du début de sa vie.

. L’Express - Le pape refuse un ambassadeur gay au Vatican
Le Saint-Siège refuse de valider la candidature de Laurent Stéfanini à la tête de l’ambassade de France au Vatican en raison de son homosexualité. Ce spécialiste des questions religieuses avait été nommé à ce poste par François Hollande le 5 janvier dernier. Depuis, le Saint-Siège est entré "dans une période de silence", signe de sa désapprobation. Cette décision émanerait du pape lui-même, assure l’hebdomadaire. Laurent Stéfanini réunit pourtant toutes les qualités requises pour le poste.

. Le Conseil du statut de la femme - Portrait des Québécoises en 8 temps
Où en sont les femmes du Québec ? Le Conseil du statut de la femme publie l’édition 2015 du Portrait des Québécoises en 8 temps. En jetant un regard sur les données les plus récentes, le Conseil a voulu mesurer les progrès accomplis et le chemin qui reste à parcourir dans huit domaines de la vie sociale et économique des femmes. Les statistiques recueillies indiquent que les filles sont persévérantes à l’école et que de plus en plus des femmes poursuivent des études supérieures. Des écarts de revenu subsistent cependant entre ceux des hommes et ceux des femmes.

. Les Nouvelles/News - La course à étapes de la parité à l’université
La parité femmes/hommes dans l’enseignement supérieur est encore loin d’être une évidence. Najat Vallaud-Belkacem l’a rappelé au congrès de l’UNEF. Au moment où la Conférence des présidents d’université conteste une règle de parité. « Nous ne pouvons pas nous résoudre à ce qu’avec seulement 6,5 % de femmes dirigeantes dans le supérieur, soit moitié moins que dans les autres pays de l’Union européenne, la France soit en fin de classement en matière d’accès des femmes aux responsabilités. » En Europe, les femmes représentent 33 % de la communauté des chercheurs, une proportion en légère hausse régulière. Mais elles ne sont que 20 % des professeurs titulaires de chaire, le poste d’enseignement le plus élevé.

. Le Devoir - Hillary Clinton pourrait annoncer sa candidature à la présidentielle ce dimanche
La démocrate Hillary Clinton pourrait annoncer sa seconde candidature à la présidentielle américaine de 2016 ce week-end, selon plusieurs médias. Contrairement à 2008, le chemin de l’investiture est cette fois dégagé pour l’ex-secrétaire d’État de 67 ans. Aucun autre démocrate n’est à l’heure actuelle plus connu, ni plus apprécié qu’elle, à en croire les sondages qui placent Hillary Clinton à quelque 60% des intentions de vote des primaires, selon la moyenne calculée par le site RealClearPolitics.

. Huffington Post France - Qu’est-ce qui pousse ces jeunes filles à rejoindre Daech ?
Les jeunes femmes se répartissent en deux groupes, celles qui sont des classes populaires et ont vécu dans les banlieues et celles des classes moyennes qui sont majoritaires. Plusieurs logiques interfèrent qui poussent à leur départ. Tout d’abord une vision distordue de l’humanitaire : les frères en religion (les Sunnites) auraient besoin d’aide face au pouvoir hérétique et maléfique d’Assad (alaouite, pour les Sunnites secte déviante) et il faudrait s’engager pour être aux côtés des hommes. L’image de l’homme idéalisé est aussi au centre de mire de cette jeunesse féminine qui se montre réticente vis-à-vis du féminisme de leur mère ou grand-mère.

. Journal de Montréal - Quand les masques tombent
Pendant que les masques d’étudiants monopolisent l’attention, on oublie celui, plus pernicieux, du gouvernement. S’il est vrai que la violence ne peut être cautionnée, il est aussi vrai que la colère qui monte au sein de cette grande université ne tient pas du hasard. Elle s’explique en partie par le bris de confiance évident entre le recteur et une part croissante de la communauté uqamienne. Or, cette colère est aussi le produit de la radicalisation du gouvernement lui-même face à toute remise en question ouverte de ses politiques d’austérité.

. TV5 - Cybersexisme : violences virtuelles mais bien réelles
Insultes, humiliations, harcèlement. Ces phénomènes courants qui existent dans le monde réel se sont aussi répandus sur la toile, entre les adolescents « natifs numériques ». Des violences en ligne contre lesquelles le centre d’informations sur l’égalité femmes-hommes Hubertine Auclert a décidé de lancer une campagne de sensibilisation du 2 au 9 avril 2015 appelée « Stop cybersexisme ». Sans surprise, ce sont les jeunes filles les plus touchées par ces attaques.

. Châtelaine - La culpabilité des mères
L’étude s’attaque à un mythe qui a la couenne dure : plus les mères passent de temps avec leur progéniture, plus ce sont de bonnes mères. J’utilise le mot "mythe", car les conclusions de cette vaste enquête ne peuvent être plus claires. L’omniprésence maternelle comme gage du bien-être des enfants est une croyance, voire une idéologie. Les résultats indiquent que le nombre d’heures passées en compagnie de maman n’a aucune incidence sur le comportement, les performances scolaires et l’état émotionnel des enfants. Ce que cette étude nous dit, c’est que la culpabilité de ne pas passer assez de temps avec ses enfants est plus nuisible que le temps réel qu’on ne passe pas avec eux.

. Cercle d’Études des Réformes féministes - Dossier de réforme concernant la GPA :
Assurer aux enfants tous leurs droits & dissuader le recours à la GPA

Le CERF estime que les contrats de mères porteuses (GPA), avec ou sans don d’ovocytes, sont une exploitation du corps des femmes, et une maltraitance des enfants. La grossesse est une épreuve physique qui comporte toujours, y compris en Europe un risque mortel, risque accru en cas de grossesse avec ovocyte d’une autre femme (doublement allogénétique). Pour le CERF, la défense du droit à l’IVG implique l’interdit de la GPA : en effet le droit à l’avortement repose sur la reconnaissance de l’importance physique et émotionnelle de la grossesse dans la vie d’une femme, alors que l’usage de GPA repose sur son déni et est une forme de grossesse forcée.

. Revenu de Base - Le revenu de base, utopie d’hier, révolution d’aujourd’hui, réalité de demain ?
Revenu de base, allocation universelle ou revenu universel… tous ces termes désignent une vieille idée qui pourrait revenir au goût du jour : verser à chaque citoyen un revenu. Utopique ? Stanislas Jourdan, journaliste et promoteur de l’idée en France, revient sur l’histoire de l’idée, ses fondements économiques et philosophiques, et témoigne de la résurgence de l’idée à travers le monde.

. Indes Magazine - À l’ombre du Taj Mahal, Des femmes brûlées à l’acide
À quelques encablures du sublime Taj Mahal, un restaurant ouvert par cinq femmes brûlées à l’acide, témoigne d’une tout autre réalité de l’Inde. À l’aide du mouvement Stop Acid Attacks les cinq combattantes ont cependant fait de ce café-restaurant un lieu de vie « engagé ». Chaque année, on répertorie en Inde une centaine d’attaques à l’acide, perpétrées la plupart du temps par des hommes éconduits « ou par des proches, pour venger des différents familiaux sur les terres.

. Le Journal de Montréal - Elle est au cœur d’une percée révolutionnaire contre le cancer
Dre Annick Desjardins est neuro-oncologue au « Brain Tumor Center » de l’université Duke, en Caroline du Nord, depuis 10 ans. En mai 2012, son équipe a traité pour la première fois une jeune femme atteinte d’un glioblastome, la forme de cancer du cerveau la plus agressive. Le taux de survie n’est que de quelques mois. On a injecté dans la tumeur un poliovirus modifié génétiquement (voir page de gauche). Il est létal pour les cellules cancéreuses, mais sans danger pour les cellules normales.

. La Presse - L’Indiana et sa dernière croisade
Parfois, on s’imagine, parce qu’on est en 2015 et non plus en 1950, que le monde a changé, est mieux, plus ouvert, moins raciste, moins sexiste et moins homophobe. Parfois, on se demande aussi comment certaines lois peuvent être pensées et approuvées, comme celles des États de l’Indiana et de l’Arkansas, qui permettent ni plus ni moins la discrimination des commerces contre les gais, les lesbiennes, les bisexuels et les transsexuels. L’excuse ? « C’est pas en accord avec ma religion. » Cet aspect du vaste débat sur les reculs que les religions veulent imposer à la modernité est en effet en train d’éclater au grand jour aux États-Unis.

. Radio-Canada - Manifestation nocturne contre l’austérité interdite aux hommes à Montréal
Une manifestation « interdite » aux hommes s’est déroulée mardi soir à Montréal, à l’invitation d’une organisation féministe, pour s’opposer aux mesures d’austérité du gouvernement Couillard. « Manifestons entre féministes de façon non mixte pour dénoncer l’austérité patriarcale, les mesures gouvernementales sexistes, transphobes, homophobes, colonialistes et racistes, la culture du viol et nos oppressions quotidiennes », ont écrit les organisatrices de l’événement pour expliquer leurs motivations.

. Journal Mobiles - Lettre à mon amie Valérie
Il y a deux semaines, sortait dans les médias que le projet de loi 20 imposé par Gaétan Barrette au système de santé et de services sociaux aurait des impacts importants sur l’accès aux IVG (Interruption volontaire de grossesse). S’est organisée alors une manifestation féministe d’ampleur afin de dénoncer les effets dramatiques sur les femmes de ce projet de loi. À la suite de cette manifestation, plusieurs femmes ont exprimé leur désir de faire une autre manifestation, non mixte cette fois, dans le but de mieux faire entendre leur voix, et qu’elles ne se noient pas dans le concert de voix masculines... comme lors de la première manifestation. Cela a eu un effet monstre sur les réseaux sociaux, les uns reprochant aux unes de vouloir marcher sans leur présence. C’est de cette façon que nous en sommes venues à discuter de l’importance (ou pas, selon plusieurs) de la non-mixité dans le mouvement féministe,

. Le Parisien - Cassée par la vie, Billie Holiday renaît 100 ans après avoir vu le jour
Avec le centenaire de sa naissance, le 7 avril, un tableau plus riche de Billie Holiday se dessine. Des artistes, sans oublier ses revers, rendent hommage non seulement à sa voix ineffable mais aussi à sa lutte contre le racisme. Billie Holiday, surnommée "Lady Day", a été victime de racisme même à New York, où la chanteuse célèbre dans le monde entier devait emprunter les ascenseurs de service dans les hôtels de luxe. En 1939, elle avait interprété "Strange fruit", l’une des plus grandes chansons engagées de l’histoire, où elle dénonce avec virulence les lynchages de Noirs dans les États américains du Sud.

. A contrario - Féministe. Le prix à payer
Pour briser les codes sociaux, pour dénoncer les violences, les discriminations, les fonctionnements patriarcaux, le sexisme, les silenciations diverses, les légitimations de comportements oppressifs, quels qu’ils soient, il faut avoir du courage. Nous ne devrions jamais être gênées de le dire, sans qu’il soit pour autant question de nous décerner des médailles, et toute personne qui a un jour élevé la voix contre un ordre établi sait de quoi je parle, même si parmi ces gens qui savent de quoi je parle, nos camarades virils refusent toujours, en 2015, d’intégrer les enjeux féministes à leurs luttes.

. Sans compromis - La mathématicienne Emmy Noether qualifiée de génie par Einstein
Emmy Noether, mathématicienne juive allemande (1882-1935), a révolutionné les mathématiques au 20e siècle. Albert Einstein disait d’elle qu’elle était un génie. Mais elle a dû faire face au sexisme de ses pairs. Elle n’a pas été payée pendant la majeure partie de sa carrière en Europe. C’est à Göttingen qu’elle a prouvé son théorème éponyme, qui a été considéré par ses contemporains comme étant « peut-être sur un pied d’égalité avec le théorème de Pythagore ». Les honneurs allaient souvent à d’autres chercheurs de sexe masculin. La poursuite des recherches mathématiques était le centre de sa vie, et la vie sociale était loin d’être sa priorité.

. Radio-Canada - Prostitution en Abitibi-Témiscamingue : un premier portrait de la situation est publié
Le Gite l’autre porte a rencontré 20 femmes vivant de la prostitution pour les fins de sa recherche. 60 % d’entre elles sont autochtones. Pour la plupart, elles ne détiennent pas de diplôme d’études secondaires. 72% des participantes à la recherche ont vécu une forme d’agression sexuelle lorsqu’elles étaient âgées de moins de 18 ans. « Elles sont majoritairement en état de pauvreté, c’est des femmes qui sont très vulnérables, 100 % ont vécu des problèmes de dépendance », précise Annick Boissonneault, chargée de recherche pour le Gîte l’autre porte.

. Radio-Canada - Les mirages de la prostitution
La prostitution a mille visages qu’on refuse souvent de voir en face. Sous les néons et les fenêtres barricadées des salons de massage, se cachent parfois des vies humaines déchirées, sous l’emprise d’un véritable trafic. Les policières Diane Veillette et Josée Mensales décrivent d’ailleurs Montréal comme le Bangkok de l’Amérique du Nord. Elles s’impliquent de près pour aider les victimes à sortir de la spirale étourdissante de la prostitution. Quant à la professeure Sandrine Ricci, elle milite pour l’éducation et un changement de culture, afin que la prostitution cesse d’être banalisée et que l’on punisse les clients plutôt que les victimes. Le livre de Josée Mensales et Diane Veillette, Pour l’amour de mon Pimp, est en librairie. Épisode du 5 avril TLMEP, en ligne pour une semaine.

. Entre les lignes entre les mots - GPA abolissons le trafic des mères !
Le Collectif pour le Respect de la Personne (CoRP), le Lobby Européen des Femmes (LEF), et plusieurs associations et personnalités européennes et américaines interviennent au niveau international pour promouvoir l’abolition du recours aux mères porteuses. Les associations signataires dénoncent une entreprise de promotion de la GPA sans consultation de la société civile. Elles rappellent que le recours aux mères porteuses est une pratique d’exploitation contraire au droit international de protection des droits humains. Elles proposent la rédaction au sein de l’ONU d’une convention d’abolition de la GPA sur le modèle de l’abolition de l’esclavage.

. Paumée - Femmes courageuses (très longuement évoquées)
Une Brigetoun qui ne se résolvait pas à affronter le jour, qui tournait en rond, yeux mis clos, en se grattant crâne et fesses, jusqu’à sa découverte d’un but, et qui, alors, s’en est allée, d’un pas aussi rapide qu’elle le pouvait. L’église des Célestins et une exposition de photographies de Pierre-Yves Ginet intitulée femmes en résistance, organisée par l’association Femmes ici et ailleurs. J’ai pensé à chercher sur internet, et trouvé, sur son site, toutes les photos exposées et celles non retenues des différents reportages évoqués et d’autres.

. Radio-Canada - La violence conjugale : un sujet tabou en Chine
Pour la première fois de son histoire, Pékin songe à adopter une loi sur les violences conjugales. La violence conjugale est un drame qui touche des millions de femmes chaque année en Chine et dont personne n’ose parler ouvertement. Selon les groupes de femmes, il s’agirait de l’un des plus grands tabous dans le pays, et ce, même si près d’une femme sur deux serait victime de violence physique ou sexuelle de la part de son mari ou son conjoint.

. France 24 - Pâques : le pape dénonce la "furie jihadiste" et le "silence complice"
Sous le choc de la tragédie de l’université de Garissa au Kenya, le pape François a dénoncé la "furie jihadiste" qui frappe les chrétiens et un "silence complice" face aux massacres des extrémistes, pendant les célébrations pascales. Il a condamné la "brutalité insensée" du massacre au Kenya. Avant d’exécuter froidement leurs victimes de l’université de Garissa, les Shebab ont séparé les musulmans des non-musulmans en fonction de leurs vêtements. "Tous les responsables doivent redoubler leurs efforts afin de mettre un terme à une telle violence", a déclaré le chef d’1,2 milliards de catholiques.

. Lutte ouvrière - Condamner les prostituées, disculper les clients : le Sénat défend l’ordre moral !
Dans la nuit du 30 au 31 mars, 165 sénateurs contre 44 ont voté pour le rétablissement du délit de racolage passif introduit en 2003 par Sarkozy, qui transformait les prostituées en délinquantes. Avec ce vote, la droite voudrait enterrer une loi de décembre 2013, proposée par des députés PS visant à combattre la prostitution. Certes, cette oppression ne peut être éliminée par une simple loi. Mais celle-ci avait le mérite de vouloir faire admettre, pour la première fois en France, que la prostitution est une violence pour les prostituées.

. La Presse Plus - Vous n’êtes pas écœurées de mourir ?
Les personnages féminins n’ont pas toujours subi autant de violence à la télé. Le phénomène est relativement récent. En même temps – et c’est là où le bât blesse –, cette violence ne se limite pas à la fiction. Elle se passe tous les jours dans la vraie vie. La violence faite aux femmes tapisse les bulletins d’information. Elle a, de toute évidence, contaminé la fiction.

. Zéro Macho - Déclaration des droits HUMAINS : cérémonie à l’Assemblée nationale avec Zéromacho
Ce 2 avril, une cérémonie s’est tenue à l’Assemblée Nationale pour célébrer la Déclaration des droits Humains (et non plus de l’homme) à l’instigation de Zéromacho et sous l’égide du Haut Conseil à l’Égalité. La nouvelle image et le nouveau texte, tous deux adaptés de la déclaration de 1789 et de la peinture de l’époque ont ainsi été présentés en présence de nombreuses personnalités.

. Le Devoir - Quand protéger les libertés de religion flirte avec la discrimination
Plusieurs États américains ont adopté ou envisagent d’adopter des lois sur la liberté de religion qui, selon leurs détracteurs, pourraient autoriser des commerçants à refuser des clients homosexuels au nom de leurs convictions religieuses. La loi fédérale interdit à l’État (fédéral) d’"entraver substantiellement" l’exercice de la liberté de religion d’une personne, à moins d’un intérêt gouvernemental motivé, mettant la barre plus haut qu’auparavant. Concrètement, elle permet aux citoyens de contester une loi, un décret ou une réglementation qui violeraient leurs croyances.

. Prostitution et société - Lettre ouverte aux sénateurs et aux députés
Pour moi qui ai été prostituée à 19 ans et pendant cinq ans, pénaliser les clients n’est que justice. Il s’agit tout simplement de remettre le monde à l’endroit. Ne pas pénaliser les "clients", rétablir le délit de racolage, c’est nous condamner encore une fois. C’est nous renvoyer à la culpabilité, nous accuser devant la société tout entière, nous interdire de prendre le chemin de la reconstruction.

. Le Figaro - Michèle Manceaux, une plume du féminisme s’éteint
Romancière prolifique, elle a notamment reçu le prix Alice-Louis Barthou de l’Académie française en 1983 pour Anonymus (Le Seuil). Grande voyageuse, elle est l’auteur de 24 récits et romans. « Elle écrit comme elle vit : elle court », disait d’elle Françoise Giroud, qui avait été sa rédactrice en chef à l’hebdomadaire L’Express et son mentor. « Elle a fait partie des années héroïques de L’Express, c’était une journaliste très emblématique des combats du journal à cette époque puisqu’elle était fortement engagée pour la cause des femmes, sur l’avortement, l’égalité homme-femme. »

. 20 minutes - Départementales : Les femmes élues sont victimes de « sexisme bienveillant », dénonce une chercheuse
Grâce à la loi imposant pour la première fois la parité aux conseils départementaux, les femmes occupent désormais la moitié de ces assemblées à l’issue des élections départementales de dimanche. Une révolution, puisqu’elles n’étaient que 13,9% à figurer dans les conseils départementaux après les élections de 2011. Pourtant, seules 6 à 9 d’entre elles devraient en obtenir la présidence ce jeudi, sur 101 départements. Réjane Sénac, chercheuse CNRS au Cevipof et présidente de la commission parité au Haut Conseil à l’égalité entre les femmes et les hommes (HCEfh), donne les clés de cet apparent paradoxe.

. Le Figaro - Avortement : le débat sur la loi Veil relancé à l’Assemblée
Dans le cadre de la loi santé, les députés devraient discuter vendredi de la suppression du délai de réflexion obligatoire de sept jours entre la première et la deuxième consultation pour obtenir une interruption volontaire de grossesse. Un délai jugé "infantilisant", accusé "d’allonger le parcours de l’IVG" et de "stigmatiser l’avortement comme un acte médical à part" par Catherine Coutelle, députée PS et présidente de la délégation aux droits des femmes de l’Assemblée nationale, à l’origine de cette proposition adoptée en commission des affaires sociales.

. Radio-Canada - La France veut interdire le recours à des mannequins trop maigres
Les députés français ont adopté vendredi, dans le cadre de l’examen du projet de loi sur la santé, un amendement qui interdit le recours à des mannequins maigres et dénutris. L’Assemblée a adopté un amendement qui stipule que "l’exercice d’une activité de mannequin est interdit à toute personne dont l’indice de masse corporelle est inférieur à des niveaux définis", sur proposition des autorités de santé. Toujours dans le cadre de l’examen de ce projet de loi sur la modernisation du système de santé, les députés avaient voté mercredi un amendement qui interdit l’apologie de l’anorexie. Des amendes sont prévues.

. Le Devoir - Les portraits sentis de Marion Wagschal
Pour Marion Wagschal, la pleine reconnaissance a tardé à venir. Elle arrive enfin avec cette exposition au Musée des beaux-arts de Montréal (MBAM), le premier solo muséal au Québec en carrière pour la peintre montréalaise. L’exposition survole près de 50 ans d’une production faite de portraits et de scènes allégoriques que les compositions ambiguës et la facture expressive rendent hautement singulière.

. Ressources Prostitution - "Une gauche putassière" : Sur une certaine gauche et la prostitution
La prostitution est l’expression par excellence du capitalisme mondial. Nos maîtres d’entreprise sont des proxénètes. Nous sommes tous avili.e.s, réduit.e.s à l’appauvrissement et l’impuissance, pour desservir les exigences cruelles et lascives de l’élite corporative. Et quand ils se fatiguent de nous, ou quand nous n’avons plus d’utilisation à leurs yeux, nous sommes rejetés comme autant de déchets humains. Si nous acceptons que la prostitution devienne légale, comme l’a fait l’Allemagne, qu’elle devienne admissible dans une société de droit, nous ferons collectivement un pas de plus vers la plantation mondiale en cours de construction par les puissants. La lutte contre la prostitution est la lutte contre un néolibéralisme déshumanisant qui commence, mais ne prendra pas fin avec la subjugation des filles et des femmes appauvries.

. Le Devoir - Messieurs, mettez-vous en colère !
Encore interpellées et indignées, les femmes parlent, crient, hurlent même, pendant qu’une majorité masculine reste silencieuse. Quand est-ce que des voix d’hommes se lèveront pour reconnaître les dommages qu’entraînent un climat sexiste et la culture du viol qui en découle, un climat et une culture dont ils font partie ? Quand est-ce que les hommes seront prêts à entendre le bruit ambiant qui leur demande de changer les règles de leur jeu ? Il ne s’agit pas ici d’accuser, mais de mettre dans le coup tous ceux qui ne sont pas d’accord avec des comportements, violents et moins violents, graves et moins graves, autant ordinaires qu’extraordinaires.

. ReSPUBLICA - "Charlie", l’islamisme radical et nous
Si l’on considère que l’une des plus grandes bifurcations de l’humanité fut les Lumières, c’est-à-dire ce moment particulier où des hommes se levèrent pour dire : c’est assez, il faut en finir avec les Lois divines supposées régir nos vies. Nous devons décider nous-mêmes de nos lois et de notre façon de vivre. Alors effectivement, c’est cette grande bifurcation que l’on veut remettre en cause et il ne faut pas s’étonner de voir resurgir les spectres du blasphème et de l’attaque du sacré par ceux qui veulent ainsi étendre leurs croyances à ceux qui ne sont pas concernés. Le combat pour les Lumières est loin d’être terminé, y compris même au sein de l’Europe.

. La Presse - Un important réseau de prostitution démantelé
« Au moins 500 » jeunes Chinoises et Coréennes ont été leurrées jusqu’au Canada par un réseau de prostitution asiatique dirigé à partir de Montréal, selon la Gendarmerie royale (GRC), qui vient de le démanteler. Selon la GRC, les victimes arrivaient au Canada illégalement ou avec des visas d’étude frauduleusement obtenus. « Elles étaient d’abord exploitées quelques semaines dans un lieu précis, avant d’être relocalisées ailleurs au pays pour qu’elles continuent à se prostituer, a expliqué le porte-parole Érique Gasse. Elles étaient gardées dans des conditions indicibles. »

. Sympatico - Chaoui : combattre la démocratie par la démocratie
Au moins avec Chaoui, on a l’heure juste. Il est contre la démocratie. Point. En ces temps de grande confusion politique, il nous éclaire sur ses véritables motivations, ici même au Québec, combattre la démocratie sur son propre terrain. Cependant, nul ne sait exactement où commence et surtout où se termine le combat des islamistes. Ils ont à leur disposition au Québec et au Canada un très large réseau organisé de mosquées, d’œuvres de charité, de banques, d’écoles, de maisons d’édition et une multitude d’autres organisations islamiques, aussi diverses et redoutables les unes que les autres.

. Libération - Toujours dur, dur d’être une mère qui travaille en 2015
Concilier vie privée et vie professionnelle reste encore un défi pour les femmes qui continuent ainsi à 64% de se débattre seules pour trouver une solution de garde en cas de maladie d’un enfant, contre 7% des hommes, selon un sondage Ipsos/Elle Active. Activités extra-scolaires, vacances, gestion des urgences à l’école, devoirs... : beaucoup de femmes avouent organiser tout, toutes seules ! Près d’une mère active sur deux (45%) affirme ne pas pouvoir compter sur son conjoint en cas d’urgence concernant un enfant, et 51% des femmes cadres supérieures. Un peu moins d’une femme sur deux dit pouvoir compter sur sa mère (46%). Une femme sur quatre reconnaît également avoir déjà refusé une promotion professionnelle en raison des problèmes d’organisation et de garde d’enfants.

. El Watan - Lorsque les islamo-conservateurs s’allient contre la femme
Report du débat au Sénat sur l’amendement du code pénal en Algérie ! Les arguments avancés pour descendre en flammes cette loi relèvent carrément de la misogynie. Pour les islamo-conservateurs, « si les femmes sont agressées dans la rue, c’est de leur faute. Et si l’une d’elles est battue par son mari et qu’elle dépose plainte contre lui, elle fera exploser la famille ». Plus grave, un député islamiste va jusqu’à déclarer : « On ne peut criminaliser un homme qui a été excité par une femme. » Une députée de la même mouvance évoque le risque d’une suprématie de la femme sur l’homme, et une autre relève que les femmes par « leurs habits non conformes à la charia sont responsables de la violence des hommes ». En 2014, 40 femmes ont été assassinées, 23 ont échappé à la mort et 6886 autres ont été agressées physiquement.

. TV5 - Des associations féministes pour l’abolition de la GPA
La conférence de la Haye de droit international privé veut encadrer et permettre la reconnaissance de la gestation pour autrui (GPA). Plusieurs associations féministes dénoncent des dérives de plus en plus fréquentes et réclament l’abolition de cette pratique. Les débats furieux qui accompagnent la GPA, gestation pour autrui, autrement dit le recours à des mères porteuses, ressemblent à ceux qui entourent la pénalisation ou pas des clients de la prostitution. Ils divisent au sein de mêmes mouvements politiques, à gauche comme à droite, mais aussi parmi les féministes ou les militants des droits des homosexuels. Les uns et les autres argumentent au nom des mêmes valeurs : liberté individuelle, droit des femmes sur leur corps, intérêts des enfants.

. L’Actualité - Crimes sexuels : le rapport final entre les mains des Forces armées canadiennes
Depuis les révélations du magazine L’actualité, en avril 2014, sur les nombreux cas d’agressions sexuelles dans les Forces canadiennes, ce sujet est devenu très délicat au sein de l’institution. L’armée a examiné ses pratiques internes et a finalement décidé de confier à Marie Deschamps le mandat de mener une révision de ses programmes et de cerner le problème. Elle a parcouru le pays pour faire enquête. Une équipe spéciale pour gérer le dossier des agressions sexuelles dans les rangs militaires a été mise sur pied. Elle est dirigée par l’une des femmes les plus hautes gradées au pays, la major-générale Christine Whitecross. Celle-ci est secondée par l’adjudante-chef Helen Wheeler.

- Fil de presse, janvier 2015.
- Fil de presse, février 2015
- Fil de presse, mars 2015

Voir dans la colonne de gauche les fils de presse d’autres années.

Mis en ligne sur Sisyphe, avril 2015


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2015
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin