| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






dimanche 1er novembre 2015

Fil de presse, novembre 2015

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources médiatiques. Les opinions exprimées dans ces sources n’engagent que leurs auteur-es.

Novembre 2015


. La Presse - Projet de loi 59 - Liberticide, oui, encore
La ministre de la Justice vient de dévoiler les amendements qu’elle entend apporter au projet de loi 59 – un projet qui, sous prétexte de lutter contre la "radicalisation", nous prépare un régime de terreur intellectuelle, avec ses dispositions concernant les "discours haineux". Avec cette loi, tous ceux qui expriment des opinions le moindrement controversées seront le gibier à abattre, et une vague d’autocensure recouvrira le Québec, ce Québec déjà si frileux devant les débats d’idées. Le pire, c’est que ce projet qui va causer des dommages infinis est inutile. Les propos haineux sont déjà interdits dans le Code criminel.

. Le Monde - En Arabie saoudite, la première campagne électorale ouverte aux femmes
Des femmes entrent le 29 novembre en campagne électorale en Arabie saoudite, pour les municipales du 12 décembre. Environ 900 candidates sur un total de 7 000 se présentent pour un siège dans les conseils municipaux. Ces organes, créés en 2005, sont essentiellement chargés des travaux d’entretien de la voirie et des parcs, et de la collecte des ordures. Outre le problème du transport, les candidates ne pourront diriger des réunions publiques face à des hommes (elles usent de porte-parole masculins).

. TV5 - COP21, appel pour soutenir les femmes premières victimes du déréglement climatique
Parce qu’elles cherchent l’eau, qu’elles travaillent des terre qui ne leur appartiennent pas, qu’elles nourrissent leurs familles, qu’elles prennent soin des enfants, les femmes sont en première ligne, et souvent victimes, du dérèglement climatique et des catastrophes terrestres qui en découlent. Plus de cent personnalités du monde politique, scientifique ou culturel ont lancé un appel pour "soutenir les femmes face au dérèglement climatique", à la veille de la conférence mondiale sur le climat de l’ONU à Paris (COP21).

. Radio-Canada - Du noir à la lumière : le témoignage d’une victime de violence conjugale
C’est une violence qu’on ne voit pas. Elle peut être physique, psychologique, verbale, passer par le contrôle monétaire ou sexuel. Cette violence est surtout répandue. Chaque année, plus 3000 femmes demandent l’aide du Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale.

. Le Journal de Montréal - Rapport de la vérificatrice générale : des erreurs de 800 M$ au bénéfice des médecins
Selon la Vérificatrice générale du Québec, les coûts associés au salaire des médecins ont explosé et dépassent de 415 M$ l’enveloppe prévue pour la période 2010-2015. Québec avait sous-évalué la croissance de la pratique médicale des spécialistes. Ils ont obtenu 384 millions $ de plus. Les omnipraticiens ont hérité de la balance. Le ministère, pour éponger la facture, a dû puiser dans ses autres budgets. À cette somme s’ajoute un 400 M$ qui devait être économisé par le gouvernement Couillard à la suite d’une entente sur l’étalement de la rémunération des médecins, mais qui ne le seront pas.

. Le Figaro Madame - Après la France et le Sénégal, la Suisse interdit le voile intégral dans les lieux publics
Le Parlement tessinois a donné raison au peuple suisse. Ce dernier avait été sollicité en septembre 2013 dans le cadre d’une loi visant à interdire de se couvrir le visage dans l’espace public du canton, a rappelé la Tribune de Genève. La loi sera appliquée dans quelques semaines et visera spécifiquement le port du niqab et de la burqa, arborées par les femmes musulmanes fondamentalistes. Le texte prévoit d’étendre l’interdiction du port du voile intégral aux touristes.

. Le Devoir - Trudeau est-il vraiment en 2015 ?
Que dire sinon que Justin Trudeau arrive ces jours-ci à Paris comme un fantôme des années 1960 égaré dans le mauvais siècle ? Les plus cyniques se félicitent évidemment que le premier ministre n’ait pas déploré le sort de ces "pauvres" terroristes comme il l’avait fait lors de l’attentat du marathon de Boston, en 2013. "Sans le moindre doute", avait-il affirmé devant un Peter Mansbridge médusé, cet attentat avait pour "cause profonde" le fait que "quelqu’un s’était senti complètement exclu, complètement en guerre contre des innocents, en guerre contre la société". On apprit ensuite que les frères Tsarnaev étaient à ce point "exclus" de la société américaine que l’un d’eux poursuivait des études d’ingénieur.

. La Presse - Un juge, un viol et un vertige
Le 5 août 2015, Judith Trickey-McCullough accompagnait son amie Mireille au palais de justice de Montréal. Mireille était nerveuse. Victime d’agression sexuelle, elle allait se retrouver dans la même salle que l’homme qui l’avait violée. Judith avait espoir que justice soit rendue et que son amie sorte de la salle d’audience apaisée.

. l’aut’journal - Le scandale de la Commission Charbonneau
La page frontispice du Journal de Montréal du 25 novembre était particulièrement bien choisie. On y voit un Jean Charest mort de rire, suite à la publication du Rapport de la Commission Charbonneau qui n’émet aucun blâme. Il ne fallait pas s’attendre à autre chose. Après tout, c’est ce même Charest qui a défini le mandat de la Commission et choisi ses commissaires. Pas étonnant que, de façon tout à fait opportune pour les Libéraux, le commissaire Lachance inscrive sa dissidence sur la section 4,6 du chapitre 7 du rapport, consacrée au financement politique provincial.

. Le Devoir - Aide à mourir. Ottawa fait planer la menace criminelle
Québec a beau dire qu’il ira de l’avant avec la mise en oeuvre de sa loi sur l’aide médicale à mourir dans deux semaines, Ottawa sert, à lui et ses médecins, une mise en garde : jusqu’au 6 février prochain, les articles du Code criminel interdisant l’aide à mourir restent en vigueur. Les médecins qui administreront des injections mortelles se trouveront donc à commettre un crime. Québec a répliqué qu’il ne déposerait tout simplement plus d’accusation en vertu de ces deux articles. Ce sont en effet les procureurs des provinces qui font appliquer le Code criminel. En coulisse à Québec, on se dit éberlué par la position défendue par Ottawa en cour cette semaine, d’autant plus que l’impression qui s’était dégagée des échanges avec le gouvernement fédéral est qu’il s’inspirerait de la loi québécoise.

. L’Actualité - Ce que facture votre médecin doit-il rester secret ?
Les soins de santé accaparent près de la moitié des dépenses du gouvernement québécois, qui verse 6,7 milliards aux médecins. Près de 1 700 médecins québécois ont facturé plus d’un demi-million de dollars chacun à l’État en 2013. Mais vous ne pourrez savoir qui ils sont, quels actes ils ont le plus accomplis et dans quelle région. Selon la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ), qui paie les médecins, ces informations sont confidentielles, et les révéler violerait la loi encadrant cet organisme. Le Manitoba divulgue pourtant de telles données depuis 20 ans, la Colombie-Britannique depuis 45 ans. Aux États-Unis, les sommes facturées par chacun des médecins aux régimes publics de santé Medicare et Medicaid sont aussi rendues publiques depuis l’an dernier.

. Les Inrocks - Photos d’identité vs photos Instagram : la schizophrénie des jeunes Iraniens en deux clichés
Sur Instagram, de jeunes Iraniens et Iraniennes postent des photos de leur carte d’identité et de leur portrait dans la "vraie vie". Une manière de montrer le décalage de leur société.

. Blogue d’Hypatie - La guerre affaire d’hommes
Les attentats terroristes du 13 novembre à Paris ont fait apparaître le spectre de la femme kamikaze, phénomène minoritaire, mais bien présent dans les territoires contrôlés par les sectes islamo-facistes telles Etat Islamique ou Boko Haram pour ne citer qu’elles : femmes ou fillettes esclaves, envoyées à la mort parce que leur vie est déclarée valoir moins que la ceinture d’explosifs dont ces gourous machistes nihilistes leur ceignent la taille.

. Le Monde - Port du voile islamique et établissement public : la CEDH donne raison à la France
Une assistante sociale française, qui contestait son licenciement prononcé en décembre 2000 en raison de son refus d’ôter son voile islamique, a été déboutée, jeudi 26 novembre, par la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH). La juridiction du Conseil de l’Europe a estimé que cette décision – Affaire Ebrahimian c. France, requête no 64846/11 (la consulter en PDF ici) –, motivée par le principe de laïcité, "fondateur de l’État" français, et celui de neutralité, imposés aux agents des services publics, ne constituait pas une violation du droit à la liberté de religion.

. Le Devoir - Constat d’échec pour les réformes Barrette
Plusieurs regroupements de patients et même de médecins affirment que les réformes du ministre de la Santé, Gaétan Barrette, accomplissent exactement le contraire du résultat qu’il prétend vouloir atteindre et que les patients en paient déjà un prix qui ira en s’aggravant. L’Alliance des patients pour la santé, dont fait partie l’avocat Jean-Pierre Ménard, et plusieurs autres groupes ont dressé mercredi, en conférence de presse à Montréal, un constat d’échec complet des réformes prévues par les projets de loi 10 et 20 du ministre Barrette et ont soumis des demandes afin de freiner les ardeurs de ce dernier.

. La Presse - De réfugiée à ministre
Maryam Monsef a connu la guerre et l’exil. Elle a fui l’Afghanistan en 1996 alors que le pays vivait sous la férule des talibans. Elle est arrivée à 11 ans à Peterborough, en Ontario, avec sa mère et ses soeurs. Début novembre, Justin Trudeau l’a nommée ministre des Institutions démocratiques. C’est donc une ancienne réfugiée qui va ausculter notre démocratie. Curieux retour de l’histoire.

. Slate France - Sans la Turquie, Daech n’existerait pas
Ankara a longtemps soutenu économiquement et militairement l’État islamique. Les preuves aujourd’hui sont indéniables. Abou Sayyaf, qui a été tué lors du raid, était l’un des principaux dirigeants de l’État islamique et en quelque sorte son ministre des Finances. Les documents trouvés lors de l’opération montrent clairement qu’il était en relation directe avec des officiels turcs, explique le Guardian. Abou Sayyaf avait notamment la responsabilité de la vente pour Daech sur le marché noir de pétrole et du gaz, ce qui représentait des revenus pouvant atteindre 10 millions de dollars par jour.

. ONU Femmes - Déclaration de Phumzile Mlambo-Ngcuka, Directrice exécutive d’ONU Femmes à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, le 25 novembre
Essayez de vous figurer comment le monde des filles qui grandissent aujourd’hui pourrait être différent si nous pouvions empêcher les mariages précoces et les mutilations génitales féminines, et si nous cessions de fermer les yeux sur la violence conjugale, les SMS injurieux, l’impunité dont jouissent les violeurs, l’esclavage des femmes dans les zones de conflits, les meurtres des femmes qui défendent les droits humains ou l’hostilité des commissariats de police et des tribunaux face aux témoignages des femmes sur la violence dont elles sont l’objet.

. TV5 - Violences faites aux femmes : 15 jours en orange pour enrayer le fléau
On reste toujours atterrées, parfois incrédules face aux chiffres annoncés par les Nations Unies, ou les différents pays, sur le nombre de femmes victimes de violences, qu’elles résident dans des zones de conflit ou dans des régions en paix. Ainsi en 2012, selon les données de ONU Femmes, une femme sur deux, décédée de mort violente, dans le monde, l’a été sous les coups d’un proche, époux ou membre de sa famille. Pour les hommes, un homme sur vingt a disparu dans des conditions similaires...

. Statistique Canada - Victimisation autodéclarée, 2014
Les femmes autochtones sont plus à risque de victimisation avec violence. Comme par le passé, les Autochtones ont dans l’ensemble affiché des taux de victimisation plus élevés que les non-Autochtones. La différence était particulièrement marquée chez les femmes. En 2014, les femmes autochtones ont affiché un taux de 115 agressions sexuelles pour 1 000 femmes, comparativement à 35 pour 1 000 femmes non autochtones.

. La Presse - Violence faites aux femmes. La parole aux hommes
Soucieuse d’inciter les hommes à s’engager contre la violence faite aux femmes, la Fédération des maisons d’hébergement pour femmes (FMHF) a concocté pour vendredi un déjeuner pour hommes seulement. Les organisatrices espèrent que l’auditoire de ce premier déjeuner sera composé d’hommes influents issus de milieux divers : sport, culture, police, journalistes, etc. Le lieutenant-détective Dominic Monchamp (section des crimes majeurs, traite et proxénétisme) du Service de police de la Ville de Montréal et Simon Lapierre, de l’Université d’Ottawa, figurent parmi les conférenciers.

. Femme & Libre - En 2015, une femme sur cinq victime de violences physiques en Europe.
Les chiffres font froid dans le dos : rien qu’en France, une femme meurt tous les trois jours, dans tous les milieux, à la ville comme à la campagne, sous les coups de son conjoint. Une femme sur cinq en Europe a subi des violences physiques ou sexuelles, presque une sur deux des violences psychologiques, selon une enquête de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne menée sur 42 000 femmes et parue l’an dernier. En tête du sinistre peloton, les Pays-Bas, la Suède, la Roumanie… et la France. Alors que la moyenne européenne est de 22%, l’Hexagone affiche un score de 26%.

. Le Devoir - Austérité et parité - Le pouvoir n’a pas de sexe
Selon vous, l’égalité entre les hommes et les femmes est une valeur fondamentale de la nation québécoise. Or, force est de constater que la politique d’austérité menée par le gouvernement Couillard dément scandaleusement ce qui semblait être au coeur de vos préoccupations. En effet, 75% des employé(e)s du secteur public, la majorité des familles monoparentales et des bénéficiaires des soins aux personnes âgées ou résidant en CHSLD sont des femmes. En 2015, une femme autochtone a plus de chances de mourir d’une agression que de maladie.

. La Presse - Attentats à Paris - Les islamistes : voici ma vérité
Le raisonnement de ceux qui nous rabâchent « pas d’amalgame » est pervers. Il vise à empêcher toute réflexion sérieuse sur l’islam et « sa maladie ». Il vise à décourager ceux qui tentent de lutter contre l’hydre islamiste.

. L’Express - La Syrienne Zaina Erhaim "journaliste de l’année" pour RSF
La jeune femme de 30 ans a été choisie pour sa "déontologie, sa détermination et son courage" et sa capacité à "mettre en avant la dimension humaine dans les coulisses de la guerre", ont précisé les organisateurs. La jeune femme est également coordinatrice de l’Institut d’informations sur la paix et la guerre (IWPR, organisation enregistrée au Royaume Uni, regroupant experts et journalistes spécialisés). À Alep, depuis deux ans, elle a formé une centaine de personnes, dont un tiers de femmes, au journalisme de télévision et de presse écrite.

. Le Huffington Post Québec - L’avocate Tricia Smith accède à la présidence du Comité olympique canadien
Tricia Smith, avocate et ancienne médaillée olympique, nommée par intérim présidente du COC en octobre, succède à Marcel Aubut qui a remis sa démission dans la foulée d’une plainte pour harcèlement sexuel qui pesait alors contre lui. Elle terminera le mandat de ce dernier, qui prendra fin en avril 2017. Smith a été préférée à Peter Lawless, un avocat et un entraîneur de haute performance.

. Le Devoir - Les politiques Couillard déplaisent
Le sondage montre que 64% des répondants estiment que le gouvernement gère mal les négociations avec les employés du secteur public — seule une personne sur cinq pense le contraire. La population "appuie davantage" les syndicats que le gouvernement dans ce dossier, dans une proportion de 51% pour les syndicats et 28% pour Québec. Les "mesures d’austérité" sont également mal reçues par la population. Une majorité (54%) de répondants est défavorable à ce programme visant l’atteinte du déficit zéro, alors que le tiers des sondés se disent favorables. Lire aussi : "L’impatience populaire"..

. La Presse - Traite de personnes : six ans de prison pour un proxénète montréalais
L’un des maillons forts d’un réseau de traite de personnes et d’exploitation sexuelle dans des salons de massage érotique vient d’écoper de six ans de prison. En plus de sa peine d’incarcération, Trifu-Miclescu sera inscrit au registre de délinquants sexuels pour une période de 20 ans. Il sera soumis à un prélèvement d’échantillon d’ADN. Sa demande de statut de réfugié a été refusée. En conséquence, il sera immédiatement expulsé du Canada vers la Roumanie à sa sortie de prison.

. Le Devoir - Agression sexuelle - Un fléau chez les plus vulnérables
Environ la moitié des personnes ayant une déficience intellectuelle ont été agressées sexuellement à une ou plusieurs reprises dans leur vie. Une réalité qui fait mal, un tabou que vient mettre en lumière la première recherche réalisée au Canada sur ce sujet trop souvent occulté.

. Huffington Post - Les hommes qui tuent leur conjointe écopent de peines plus légères
La recherche, qui a été publiée dans "Current Sociology", a découvert que les hommes qui tuent leur épouse, leur petite amie ou une autre femme faisant partie de leur famille écopaient de peines d’emprisonnement plus courtes que ceux qui s’en prenaient à des inconnues. Cela pourrait vouloir dire que les femmes tuées par leur conjoint sont encore vues comme un bien appartenant à ce dernier et que, pour cette raison, ce type de féminicide serait considéré moins grave que les autres.

. L’Actualité - L’histoire d’amour entre Julie Payette et la musique
Dès qu’elle avait quelques minutes de libres durant les deux missions spatiales qu’elle a effectuées, Julie Payette enfilait son casque d’écoute et s’évadait en musique en observant la planète bleue par le hublot. Aujourd’hui directrice du Centre des sciences, à Montréal, l’astronaute québécoise cultive toujours sa passion musicale. En outre, elle agit cet automne comme marraine d’honneur du Festival Bach Montréal, qui célèbre les œuvres du compositeur allemand Jean-Sébastien Bach (1685-1750) et d’autres compositeurs apparentés.

. Entre les lignes entre les mots - Le système militaro-industriel pratique une politique de genre dynamique
Andrée Michel met au premier plan les liens entre patriarcat et militarisation, entre sexisme et militarisme, entre choix militaro-industriel et aggravation de la situation des femmes. La militarisation concoure à la reproduction et au développement de la violence contre les femmes. J’invite à lire les belles pages sur la guerre du Vietnam, la place de la prostitution, du viol et des assassinats de femmes.

. Le Devoir - Manifeste - Des femmes exigent l’égalité entre les sexes
Elles sont 75, mais espèrent gagner l’adhésion de milliers d’autres pour convaincre le premier ministre et les chefs des partis de s’engager à faire avancer l’égalité entre les sexes. « Pour passer de la colère au pouvoir », le collectif apolitique derrière le Manifeste pour le droit des femmes lancé vendredi à Montréal annonce la tenue d’un premier Sommet des femmes en mars 2016, 75 ans après l’obtention du droit de vote au Québec.

. Raisons sociales - Place des femmes en philosophie : un panorama de la question
La philosophie est, encore aujourd’hui, l’une des disciplines où les femmes sont le plus sous-représentées. Elle se classe bonne dernière parmi les sciences sociales, se comparant plutôt à l’ingénierie et l’informatique, qui sont les disciplines où l’on retrouve le moins de femmes dans les STIM[1]. Comme dans la plupart des milieux majoritairement masculins, les femmes en philosophie font face à des difficultés importantes : isolement, discrimination, sexisme, harcèlement, agressions, etc.

. L’Humanité - Chahla Chafiq : "Le théâtre macabre du sacrifice humain"
C’est au sens propre que la mort s’empara du Bataclan et des autres lieux, sacrifiant plusieurs dizaines de personnes, des jeunes en majorité. Les assassins étaient jeunes et ils se sont aussi donné la mort. Si on en reste là, cette ambiguïté peut produire une confusion entre bourreaux et victimes. Et ce d’autant plus que l’islamisme est vu par certains comme le drapeau du «  peuple musulman  » «  déshérité  » ou «  indigné  ». Les jeunes terroristes tuèrent sans distinction des jeunes anonymes au visage cosmopolite pour venger leurs « frères combattants de Dieu ». Leur acte de mise à mort d’autrui et de soi s’explique par une seule et même logique qui transforme l’humain en instrument de Dieu.

. CDEACF - 12 jours d’action pour l’élimination des violences envers les femmes 2015
Nous en sommes maintenant à plus de 40 ans de lutte active des femmes pour l’égalité, toujours loin d’être atteinte malgré de notables avancées et plus de 30 ans de lutte contre la violence envers les femmes, qui se passe de constat. Cette année, trois objectifs fondent les propositions d’actions de la Campagne 12 jours d’action pour l’élimination des violences envers les femmes, du 25 novembre au 6 décembre 2015.

. Prostitution et société - Espagne : la prostitution au centre de toutes les confusions
Une loi sans queue ni tête réprimant aussi bien les personnes prostituées que les clients prostitueurs est entrée en vigueur en Espagne. L’opposition brouillonne qu’elle suscite montre une totale absence d’analyse. Même le mouvement de gauche Podemos, pourtant anti-libéral, semble incapable d’en clarifier les enjeux. Comment le légitime souci de ne pas réprimer les personnes prostituées ne s’accompagne-t-il pas d’une critique minimale d’un système fondé sur l’exploitation et la violence et dont les profits illimités vont surtout à l’industrie du sexe et aux milieux criminels ?

. Le Devoir - France - "On était bien avant"
Réveillé mercredi par les tirs de l’assaut donné par les policiers sur la petite rue du Corbillon, Mohamed Annag, près de 70 ans, ne cesse de répéter : "On était bien ici avant !" Mais avant quoi au juste ? Avant l’arrivée de l’islamisme ! Car, c’est bien de cela qu’il s’agit et de rien d’autre. Lorsque Mohamed est arrivé en France, les femmes de Saint-Denis ne portaient pas le voile. À Casablanca non plus, d’ailleurs. Mais, depuis une dizaine d’années, les choses se sont mises à changer. Ceux qu’on surnomme les "barbus" sont arrivés. "Ce ne sont plus les mêmes musulmans", tranche Mohamed. Mais la réalité importe peu au choeur des pleureuses multiculturelles pour qui les islamistes radicaux ne sont que de pauvres hères victimes de la misère sociale la plus abjecte.

. La Presse - Texas : 100 000 femmes ont tenté d’avorter chez elles
Au moins 100 000 femmes au Texas ont essayé de mettre fin à leur grossesse sans l’aide d’un médecin en raison de lois restreignant l’avortement dans cet État du sud des États-Unis. Les chercheurs font remarquer que les chiffres sont certainement plus élevés car les femmes ont tendance à ne pas déclarer avoir avorté. La Cour suprême des États-Unis a annoncé vendredi qu’elle allait examiner la question ultra-sensible de la légalité des restrictions posées par certains États américains au droit des femmes à se faire avorter.

. Irréductiblement féministe - Assez !
Les assassins islamistes sont coupables d’atrocités sans nom, mais tous ceux qui leur ont facilité la tâche doivent maintenant se remettre en question et agir. Cessons d’accuser de racisme ou d’islamophobie, ceux qui critiquent l’islam politique, les Frères musulmans, le salafisme. Ces tenues vestimentaires archaïques, ces interdits d’un autre âge, ce sexisme révoltant, nous ne le supportons pas des autres religions, il n’y a aucune raison de cautionner cette caricature d’islam. Les petites lâchetés accumulées, l’indulgence et la complaisance envers l’islamisme politique et son bras armé le terrorisme, ne font que favoriser leur guerre de civilisation. C’est une complicité pas si passive que ça.

. Le Devoir - Sus à l’espéranto culturel !
Quand surviennent des événements-chocs comme les massacres terroristes à Paris, parmi les émotions en cohue, surgissent les questionnements : qu’avons-nous à opposer à la barbarie ? La liberté, soit, la culture aussi, savante ou populaire. Combien précieuse, celle-là, lorsque des forces aveugles la terrassent, à feu et à sang dans sa salle de spectacle du Bataclan. Tassée dans le coin, le reste du temps…

. Marianne - "Saint-Denis : ma ville à l’heure islamiste"
Un assaut du RAID a été donné ce 18 novembre au petit matin à Saint-Denis pour interpeller les auteurs et complices présumés des attentats du 13 novembre à Paris. Dans un numéro exceptionnel de Marianne paru lundi, l’universitaire Fewzi Benhabib (père de Djemila), menacé de mort par les islamistes du FIS dans son Algérie natale, arrivé à Saint-Denis en 1994, amoureux de la laïcité, nous raconte la progression lente d’une idéologie mortifère dans son département.

. Le Devoir - Quand la santé publique encaisse
Prévention du suicide, de la violence conjugale et des infections transmissibles sexuellement et par le sang, lutte contre le tabagisme, soutien à l’allaitement, promotion des saines habitudes de vie… Autant de programmes qui sont touchés par les compressions de 30 % imposées aux directions de santé publique au printemps dernier, a constaté Le Devoir, dans le cadre d’une enquête qui sera diffusée dans les prochains jours. Et ce n’est qu’un avant-goût de ce qui est à prévoir, préviennent les acteurs du réseau. Des organismes dénoncent la désorganisation du réseau.

. Femmes solidaires - Nous voulons vivre libres
Depuis des décennies, Femmes solidaires a misé sur l’éducation populaire comme vecteur d’émancipation pour les femmes et toute la société. Nous continuerons d’intervenir dans les lycées, les centres sociaux pour aider la jeunesse à faire le choix de la vie et de la solidarité face au travail d’embrigadement des groupes communautaristes et intégristes qui sévissent dans les quartiers populaires. Notre position est sans équivoque : ni les extrémismes religieux, ni l’extrême droite. Nous attendons des pouvoirs politiques d’être moins complaisants envers ceux qui distillent un discours de haine dans certains quartiers, leurs associations, leurs lieux de culte ou sur les marchés des villes en instrumentalisant la religion.

. Journal de Montréal - « Il ne faut pas laisser tomber les femmes autochtones » - Nathalie Roy
« On sait que (les attentats à Paris) ça prend toute la place présentement, et c’est normal, c’est comme ça que ça marche les médias, a relaté l’ancienne chef d’antenne de TQS. [...] Cependant, il ne faut pas oublier les femmes autochtones, ce dossier-là n’est pas réglé. » Pendant que des enquêteurs du SPVM continuent d’enquêter et de rencontrer les présumées victimes, la présidente du Centre d’amitié autochtone de Val-d’Or, Édith Cloutier, réclame toujours et encore, comme tous les partis d’opposition à l’Assemblée nationale, d’ailleurs, la tenue d’une enquête publique indépendante.

. La Presse - Les prix des femmes
Marie-Louise Arsenault est l’animatrice de l’émission littéraire Plus on est de fous, plus on lit ! à ICI Radio-Canada Première. À la veille du Salon du livre de Montréal, qui commence mercredi, et dans la foulée de la remise des principaux prix littéraires, une discussion sur la littérature et les femmes.

. Secularisme is a Women’s Issue - Attaques sur Paris : la réponse doit être une résistance humaine globale à l’islamisme
Nous pleurons nos morts à Paris aujourd’hui et exprimons notre solidarité avec le peuple en France – sans y ajouter aucun ‘oui, mais…’ Et pendant que nous pleurons ces morts, n’oublions pas tous les autres civils qui, vaquant à leurs occupations quotidiennes, ont été massacrés par l’islamisme – cette machine à tuer mondiale. Là où commence l’islamisme se terminent les droits, les libertés, les politiques démocratiques et la liberté de pensée. Pour repousser ce mouvement, nous devons nous y opposer totalement – pas seulement aux djihadistes -, et pas seulement en Europe.

. L’Actualité - Niqab aux cérémonies de citoyenneté : le fédéral retire son appel
Le gouvernement libéral retire l’appel déposé devant la Cour suprême du Canada dans la cause entourant le port du niqab aux cérémonies de citoyenneté. Il met ainsi fin aux démarches entamées par le précédent gouvernement conservateur, qui a été débouté à deux reprises par autant de tribunaux dans cette affaire qui a déchaîné les passions pendant la campagne électorale. « En tant que femme qui défend les droits des femmes dans le monde entier depuis que je suis adulte, je ne pense pas que le niqab affirme l’égalité des droits des femmes et des filles, et qu’il ne reflète pas les valeurs d’une société ouverte et tolérante », a déclaré Rona Ambrose, chef intérimaire du Parti conservateur.

. Le Devoir - L’inaction turque
Journaliste dans un pays où il devient de plus en plus difficile de pratiquer ce métier, Amberin Zaman se désole de voir la Turquie rater, l’une après l’autre, les occasions de bien faire, notamment dans la lutte contre cette radicalisation dont on vient de voir les effets sanglants dans les rues de Paris.

. Marie Claire - Céline Pina : "On ne pourra plus traiter d’islamophobes ceux qui dénoncent les islamistes"
Depuis les attentats de janvier, rien n’a vraiment été fait pour lutter contre cette parole extrêmement dangereuse, cette idéologie obscurantiste, violente, qui ne célèbre que la puissance et la mort, et qui ensemence la tête des gens. Nous avons été attaqués pour ce que nous sommes. Pour ce que nous représentons. Notre volonté de défendre la laïcité, l’égalité femme homme, les libertés publiques.

. Le blogue de Fatima-Ezzahra Benomar - 13 novembre : Et si c’était une histoire de femmes ?
L’asservissement des femmes et ses envergures politique, sociale, culturelle, idéologique, fut et reste un puissant constitutif des sociétés. Tant que cet angle d’analyse, - la haine des femmes, le rapport patriarcal, capitaliste, terroriste et fasciste, et surtout banalisé sous couleur de moeurs locales, qu’on a à elles, ce qui induit des rapports de domination de genre/classe/race très entremêlés - restera plongé dans une ombre plus grande, plus étendue, plus envahissante qu’on ne pense, beaucoup de névroses destructrices ne seront, dans ce monde, ni explorées ni soignées.

. Le Matin Algérie - À la France des Lumières de se défendre
Derrière les desperados qui deviennent des bras armés, voire des corps piégés il y a des illuminés adeptes d’un obscurantisme religieux guerrier et conquérant. L’intégrisme salafiste dans la diversité de ses factions, Aqmi, Al Qaida, Isis, Boko Haram,… nourrit la haine de la raison, de la liberté et de l’humain. Variantes d’un projet théocratique, ils cultivent la même haine de la République et de la démocratie. Croire à la justification des attaques contre la France au prétexte de l’agression de la Syrie serait une naïve méprise. Le jihadisme islamiste trouve en les prétentions hégémoniques occidentales un justificatif utile à son propre bellicisme qui lui est dirigé contre la modernité.

. The Gardian - L’editorial du Guardian : Nous devons rester fermes après les attaques de Paris
Avant d’évoquer quoi que que soit d’autre, parlons des victimes. Au milieu du bruit qui suit un épouvantable acte de violence, au milieu du vacarme des débats et des argumentaires, il est facile de ne plus entendre la seule douleur de l’événement. Paris déplore la perte d’au moins 132 personnes qui, ce vendredi, se livraient à des activités inoffensives et heureuses : manger ensemble, regarder ensemble un match de football, écouter de la musique ensemble. Ils sont morts aujourd’hui, assassinés dans des circonstances absolument terrifiantes. Les survivants, les blessés, les Français tous ensemble, déjà blessés par les attaques meurtrières de Janvier, sont sous le choc. Dans leur perte, leur deuil, leur douleur, nous sommes avec eux.

. Radio-Canada - Débat sur l’accueil de réfugiés au Canada : Point de vue de Fatima Houda-Pepin
Dans une entrevue avec Alain Gravel, Fatima Houda-Pepin éclaire les enjeux à la suite des attentats de Paris, le 13 novembre 2015.

. Le Devoir - Combattre
Ce qui surprend est de constater que l’Occident tout entier, bien que prévenu de l’imminence de nouveaux élans sanglants, ne semble pas réaliser davantage aujourd’hui qu’hier les conséquences majeures qu’a sur lui sa politique étrangère lorsque conjuguée aux visées de ces désaxés. Car enfin quelqu’un croit-il un instant que la France, la Russie, les États-Unis et tous leurs amis utilisent des avions de combat pour saupoudrer au-dessus de la Syrie, de l’Irak ou de l’Afghanistan des tracts en faveur de la paix et de la fraternité dans le monde ? Qui d’ailleurs vend des armes à ces islamistes ?

. La Voix de l’Est - Le CALACS invite la Ministre Vallée... à comprendre quelque chose
Madame la ministre, vous insistez sur l’importance de laisser le système judiciaire traiter les cas d’agression sexuelle. Or, comme vous devriez bien le savoir, la violence sexuelle c’est d’abord et avant tout un problème de société qui se doit d’être traité par l’ensemble de la société. Sachez que le volet justice à lui seul ne réglera pas tout, désolée !

. Châtelaine - Ces pères qui surestiment leur travail
Un vaste sondage sur la conciliation travail-famille est sorti la semaine dernière aux États-Unis. Dans ce sondage, les pères étaient plus nombreux que les mères à dire que les responsabilités étaient équitablement réparties au sein de la famille. Les mères, quant à elles, croyaient qu’elles avaient la plus grande part des responsabilités familiales. Lorsque les pères se comparent aux générations d’hommes qui les ont précédés, ils ont raison d’être fiers. Les papas modernes sont beaucoup plus impliqués dans la sphère domestique, et c’est tant mieux. Mais peut-être que cela affecte leur lecture de la situation en glorifiant un tantinet leur engagement ?

. Médiapart - Attentats à Paris. La peur est notre ennemie
Prendre la juste mesure de ce que menace cette terreur sans précédent sur le territoire hexagonal – les attentats les plus meurtriers en Europe après ceux de Madrid en 2004 –, c’est évidemment mesurer aussi le défi que nous ont lancé les assassins et leurs commanditaires. C’est cette société ouverte que les terroristes veulent fermer. Leur but de guerre est qu’elle se ferme, se replie, se divise, se recroqueville, s’abaisse et s’égare, se perde en somme. C’est notre vivre-ensemble qu’ils veulent transformer en guerre intestine, contre nous-mêmes.

. Libération - Attaques à Paris : ce que l’on sait samedi midi
L’état d’urgence a été décrété en France après une série d’attaques ayant fait au moins 128 morts à Paris et près du Stade de France, à Saint-Denis. Environ 300 blessés, dont 80 dans un état critique. L’État islamique a revendiqué ces attentats.

. TV5 - Les Canadiennes dans les deux conflits mondiaux : grandes guerres, grandes femmes
Pendant que des femmes s’enrôlaient dans l’armée et partaient pour l’Europe, celles qui restaient au pays se sont mises au travail… Le travail dans les champs et dans les fermes bien sûr mais surtout dans des usines liées à l’effort de guerre et ce, durant les deux conflits. Pendant la Seconde guerre mondiale, elles ont été plus de 300 000 à travailler dans des compagnies qui étaient liées à l’effort de guerre : fabrication de munitions, d’avions de chasse, de fusils… La quasi-totalité de ces femmes ont été licenciées à la fin de la guerre, il fallait redonner du travail aux hommes qui revenaient du conflit. Mais le changement qui venait de s’amorcer était sans retour, les femmes venaient de mettre le pied sur le marché du travail, et elles allaient y retourner dans les décennies qui ont suivi.

. Le Devoir - Procès de Guy Turcotte. Le Collège des médecins doit intervenir !
On assiste à une instrumentalisation et un galvaudage grossiers de concepts médicaux. En tant que psychiatre et professeur universitaire, je tiens à me dissocier de ces discours d’experts qui, sur la base d’un trouble d’adaptation, exemptent M. Guy Turcotte de responsabilité criminelle. J’invite mes collègues psychiatres à faire de même. J’appelle également le Collège des médecins à intervenir en se prononçant sur la valeur scientifique de telles expertises et en protégeant le cadre de ce qui peut être affirmé au nom de notre profession.

. Les Nouvelles/News - Irlande : trois coups pour la parité au théâtre
En Irlande, des centaines de manifestantes se sont mobilisées pour plus de parité dans les institutions artistiques via le hashtag #WakingTheFeminists, soutenue notamment par Meryl Streep. Le déclic : la programmation 2016 de l’Abbey Theatre, un des plus prestigieux théâtre de la capitale irlandaise, qui commémorera cette année les 100 ans de l’Insurrection de Pâques, un événement historique qui a profondément marqué le pays. Problème, sur les dix pièces programmées, une seule a été écrite par une femme.

. Ballast - Mona Chollet : "Écrire, c’est un acte à part entière"
Dans un café bruyant, nous avons discuté, entre autres choses, de son dernier ouvrage, Chez soi, une odyssée de l’espace domestique. D’une réflexion sur le rapport au foyer et à l’habitat — qui devrait être le droit minimum pour tous —, elle dresse un état des lieux sur le rapport — inégal — au temps pour soi, à la famille, au travail, aux tâches domestiques, à l’urbanisme, au voyage comme fuite et aux dégâts du modèle de la « consommation heureuse ». Mais alors, on pourrait écrire sur la société sans se frotter au terrain ? Choisissant comme compagnon de livre le grand voyageur Nicolas Bouvier, elle rappelle chez lui l’importance du retour au refuge et au repli, afin de mieux aller au monde.

. Le Devoir - La parité, en attendant le changement
Pour accroître la présence des femmes dans la sphère politique, les quotas, le culte de la parité, c’est bien. Mais tant et aussi longtemps que le monde de la politique sera régi par les lois de l’apparence et de la communication, du ragot et de la petite anecdote, aux dépens des idées, de l’action et de la reconnaissance des résultats, plus que du bla-bla, ces femmes peineront toujours à y trouver leur place. C’est ce qu’estime du moins, avec le recul, l’ancienne première ministre française Édith Cresson, seule femme à avoir occupé ce poste dans le pays qui a vu naître les Lumières et Olympe de Gouges à ce jour.

. Le Soleil - Le Québec champion de la vasectomie
L’idée d’une Journée mondiale de la vasectomie vient de l’urologue floridien Doug Stein et de son patient Jonathan Stack, qui se sont donné comme mission de convaincre les hommes de faire davantage en matière de contraception et de planification des naissances. Le Dr Michel Labrecque, professeur à la Faculté de médecine de l’Université Laval, a depuis longtemps embrassé la cause. Avec environ 14 000 vasectomies pour 2500 ligatures des trompes pratiquées chaque année (cinq pour une), le Québec est le champion mondial de la vasectomie.

. Radio-Canada - Enquête sur un ex-juge de la Cour provinciale de l’Alberta
L’examen du Conseil canadien de la magistrature survient après le dépôt d’une plainte de onze pages de quatre professeurs de droit de l’Université Dalhousie et de l’Université de Calgary. Ces professeurs considèrent que les propos du juge Robin Camp sont condescendants et méprisants envers les règles dans les cas d’agression sexuelle. Les commentaires déplacés ont eu lieu en 2014 alors que Robin B. Camp était juge à la Cour provinciale de l’Alberta. Il aurait, entre autres, dit à la plaignante de 19 ans, victime de viol : "Pourquoi n’as-tu pas gardé tes genoux ensemble ?"

. Le Devoir - En avoir ou pas ?
"Je suis une prune desséchée, une source tarie, un cul-de-sac génétique." Comme d’autres femmes, la blogueuse Magenta Baribeau en a soupé des interrogatoires indélicats sur l’état de son utérus et des sommations à concevoir. Dans Maman ? Non merci !, plongeon documentaire dans la réalité des femmes qui ont fait une croix sur la maternité, la jeune réalisatrice fait le point sur l’un des derniers tabous de la réalité féminine : le non-désir d’enfant.

. Le Huffington Post France - Face à l’Iran, comment concilier république et diplomatie
D’abord, sur la question des droits humains, demander un moratoire sur les exécutions capitales - 2000 sous le seul mandat de Rohani, y compris 58 femmes et des mineurs. Lui demander aussi d’assurer les libertés fondamentales, les libertés des femmes, la liberté de conscience, la liberté de mouvement, la liberté d’expression, la liberté de création. On apprend aujourd’hui qu’un cinéaste Keyvan Karimi a été condamné à six ans de prison et 223 coups de fouet, accusé de propagande et d’insulte pour un moyen métrage.

. L’Actualité - Raconte-moi un auteur : Chantal Savoie
Chantal Savoie est l’une des finalistes aux Prix littéraires du Gouverneur général 2015, catégorie Essais, pour Les femmes de lettres canadiennes-françaises au tournant du XXe siècle, publié aux Éditions Nota bene. "Les livres, en général, ont changé ma vie. Beauvoir, Woolf et Bourdieu m’ont permis de comprendre quelque chose et m’ont enlevé un poids qui pesait sur les épaules."

. La Presse - Prostitution juvénile : 22 hommes arrêtés à Toronto
Les 22 suspects font face à plus de 65 accusations pour avoir leurré un enfant dans le but d’obtenir des services sexuels et d’avoir accepté et obtenu des services sexuels d’un mineur. Ils risquent une peine de prison allant de 90 jours à 10 ans pour ces accusations. "La majorité des filles mineures qui font des actes sexuels pour de l’argent le font contre leur gré et sont souvent victimes de crimes violents, de menaces de violence, de coercition et de tromperie", indique le communiqué.

. Le Devoir - Enquête sur les femmes autochtones : des consultations débuteront sous peu
En entrevue à La Presse canadienne, Carolyn Bennett a indiqué que le début des consultations préalables à l’enquête serait annoncé avant la fin du mois. Les familles des victimes, des représentants des provinces et des territoires ainsi que des organisations communautaires seront alors impliqués dans ce processus préliminaire.

. Ressources Prostitution - L’ordre du viol : prostitution, pornographie et violences sexuelles
L’idée que le nombre de viols diminue grâce à la prostitution est héritée du moyen âge (St Augustin et confrères). La prostitution d’une classe de femmes (inférieure) existerait pour protéger une autre classe de femmes (supérieure). Ce mantra s’est largement répandu car il profite aux systèmes dominants intrinsèquement imbriqués dans lesquels nous vivons, à savoir patriarcat et néo-libéralisme.

. Le Figaro - La militante Angela Davis va recevoir un prix pour son engagement féministe
Le prix du Brooklyn Museum est décerné chaque année à une femme pionnière dans son domaine. Angela Davis a 71 ans et un long passé de militante féministe. Au cœur du mouvement des droits civiques aux États-Unis, membre de l’organisation révolutionnaire des Black Panthers, elle est aujourd’hui professeure émérite au département des études féministes de l’université de Californie de Santa Cruz. Ses domaines de prédilection ? La philosophie, les études afro-américaines, le système carcéral ou encore le communisme.

. FranceTV Info - "Stop, ça suffit", une campagne contre le harcèlement des femmes dans les transports
Le gouvernement a lancé, ce lundi 9 novembre, une campagne contre le harcèlement des femmes dans les transports. À l’heure de pointe dans le métro parisien, le cauchemar commence pour les femmes. Le pire est de croiser ceux que l’on appelle les "frotteurs", des hommes qui se collent aux voyageuses. Gestes déplacés, parfois même main aux fesses ou insultes... de nombreuses femmes en ont fait l’expérience. Les agresseurs risquent jusqu’à cinq ans de prison et jusqu’à 75 000 euros d’amende.

. Le Point - GPA : le cri des ventres
Des centaines de jeunes filles asiatiques payent au prix de leur dignité le droit de certains à devenir parents. Enquête en Thaïlande.Il s,agit d’un trafic d’enfants. Dans les dispositions particulières que suppose le marché qui unit une mère porteuse et les commanditaires de la GPA, l’enfant est un produit et le but de chacune des parties est de s’enrichir. La chose est évidente de la part de la mère porteuse presque toujours dans une situation financière délicate.

. Entre les lignes entre les mots - La marchandisation généralisée des relations humaines et des corps coïncide avec l’échec de l’ambition démocratique
Le premier élément que je voudrais souligner, c’est la clarté de l’exposé de Claudine Legardinier (dans Prostitution : une guerre contre les femmes, Éditions Syllepse, 2015) , la géographie étendue de son étude, les paroles lourdes de sens de prostituées, de « survivantes ». Tendue vers l’égalité et la transformation sociale émancipatrice de toutes et tous, l’auteure débusque les complaisances, les présentations « glamour », les travestissements des réalités, les intérêts bien construits et défendus par les bénéficiaires de cette violence quotidienne, de cette privation de la parole, de ce déni de droits, de ces humiliations, de ces viols ou de ces meurtres.

. TV5 - En Espagne, les femmes aussi sont "indignées", et marchent contre la violence machiste
Cette date restera gravée dans toutes les mémoires en Espagne. La manifestation massive qui vient d’avoir lieu à Madrid pourrait devenir la référence du féminisme espagnol. Samedi 7 novembre 2015, près de 200 000 personnes (500 000 selon les organisatrices) ont donné de la voix.

. Le Devoir - La laïcité à la française se cherche
Beaucoup de Québécois vouent un culte quasi religieux à la laïcité à la française. Allons-y voir. Comment se porte-t-elle ? « Mal », répond Abdennour Bidar, lui-même pur produit de la république laïque, docteur en philosophie, enseignant (2004-2012), membre de l’Observatoire de la laïcité et chargé de mission pour la "pédagogie de la laïcité" à la direction de l’enseignement scolaire du ministère de l’Éducation nationale.

. Le blogue de Martine Storti - Le porc, les femmes et le philosophe
Le philosophe Pierre Manent propose, dans son récent ouvrage Situation de la France, un compromis avec les Musulmans, seule manière, selon lui, de créer avec eux "une amitié civique" et de leur donner au sein de la nation française la place qu’ils méritent sans les obliger à abandonner leur être musulman, à la fois de religion, de culture et surtout de mœurs. L’une des propositions de Manent est que la République "cède sur les mœurs", qui comprennent par exemple le porc à la cantine et la place des femmes.

. Radio-Canada - Qui paie pour les péchés de l’Église ?
Éclaboussée par des scandales d’agressions sexuelles depuis trois décennies, l’Église catholique n’a pourtant pas perdu de son lustre. Comment a-t-elle géré ces scandales ? En étudiant plusieurs dossiers au Québec, aux États-Unis et en Irlande, le modus operandi de l’Église se révèle : prendre tous les moyens pour payer le moins possible les victimes quand les scandales éclatent. Quand des victimes sont indemnisées, ce n’est pas toujours avec l’argent des communautés.

. Les Nouvelles/News - Le "devoir conjugal" et les médias
Dans sa nouvelle formulation, la notion de devoir conjugal renvoie à l’idée qu’une femme en couple avec un homme doit accepter de lui rendre les services sexuels qu’il lui demande, c’est-à-dire concrètement accepter d’avoir des rapports sexuels avec lui, même lorsqu’elle n’en a pas envie, car sinon il ira fatalement "voir ailleurs". Les idéologies conservatrices ont toujours eu recours à la naturalisation du social car il s’agit d’une arme extrêmement puissante. Dans le cas présent, cette naturalisation consiste à présenter comme une nécessité naturelle une forme de soumission des femmes à la volonté de leur conjoint, et à défaut, la nécessaire infidélité des hommes et l’existence nécessaire de la prostitution.

. Le Temps - Toko Shinoda : "À 102  ans, peindre une ligne est comme un rêve"
Elle est centenaire et continue à peindre ses œuvres abstraites à l’encre de Chine. L’artiste japonaise la plus âgée a croisé Jackson Pollock et Mark Rothko et expose 
en ce moment à Tokyo. Ses œuvres sont exposées aux quatre coins du monde dans des musées célèbres, tels le MET et le British Museum. "Les gens disent que je vis depuis plus de cent ans, mais le temps n’a pas de limites. Un jour je mourrai, mais mes créations me survivront pour l’éternité."

. La Presse - Suffragette ouvre le Festival du film de Londres
Le Festival du film de Londres (LFF) s’est ouvert mercredi avec Suffragette, une plongée dans le mouvement féministe qui s’est battu pour obtenir le droit de vote pour les femmes au début du XXe siècle au Royaume-Uni. « C’est un film tellement important », a déclaré, en conférence de presse, Meryl Streep. L’actrice américaine triplement oscarisée y incarne Emmeline Pankhurst, qui fonda en 1903 la Women’s Social and Political Union, pour revendiquer le droit de vote pour les femmes.

. Radio-Canada - Quel pays a le plus de femmes ministres dans le monde ? La réponse en carte
Avec le nouveau cabinet paritaire du gouvernement Trudeau, le Canada devient un chef de file en ce qui a trait à la présence féminine dans les conseils de ministres, passant du 20e au 3e rang mondial. Est-ce que ça change la façon de faire de la politique ? Dans le monde, seuls la France, le Cap-Vert et la Suède ont une plus grande proportion de femmes ministres que le Canada.

. La Presse - Madame n’a pas le choix
Endurer la violence ou vivre dans l’itinérance ? Manger ou chauffer l’appartement ? Abandonner la garde d’un enfant ou l’élever dans la misère ? C’est le genre de "choix" inhumains auxquels font face de plus en plus de femmes qui frappent à la porte de l’organisme Madame prend congé dans le quartier Pointe-Saint-Charles. Ici, le mot "austérité" n’est pas qu’un mot. Il a de nombreux visages. L’obsession de l’État pour l’équilibre budgétaire amène de nombreuses personnes à perdre l’équilibre.

. Prostitution et société - Retour sur le mythe de l’"échec du modèle suédois" en matière de prostitution
Le "modèle nordique" a progressé auprès des éluEs et des pouvoirs publics. En proposant de dépénaliser les personnes prostituées, en poursuivant les "clients" et les proxénètes, en misant sur la prévention et la sensibilisation il incarne une démarche tant pragmatique que progressiste. Face à son succès grandissant,ses adversaires allument des contre-feux, invoquant la contamination par le VIH, la mise en danger des prostituées, la propagande gouvernementale... On vous dit ici pourquoi ces "arguments" sont au mieux infondés, au pire malhonnêtes.

. Le Devoir - Lettre ouverte à Lise Thériault
Le milieu politique est dur pour les femmes. Ce monde, si terriblement masculin, oblige les femmes qui arrivent à s’y glisser à jouer le jeu comme ces messieurs le font, c’est-à-dire avec froideur et sans réactions émotives. C’est toujours « business as usual ». Personne n’a jamais vu un homme pleurer à l’Assemblée nationale, même s’il m’est arrivé d’en voir pleurer quelques-uns dans les coulisses. Je ne vous dirai pas qui et surtout pas pourquoi.

. TV5 - Canada : plaidoyer en faveur de la parité en politique
Le nouveau Premier ministre du Canada, Justin Trudeau, vient de présenter son gouvernement et il a tenu sa promesse tant de parité que de diversité. Un changement apprécié par la journaliste et féministe québécoise Pascale Navarro, auteure de « Femmes et pouvoir : les changements nécessaires. Plaidoyer pour la parité ». Des femmes d’expérience aux cv longs comme le bras et expertes dans leurs domaines dont plusieurs vont devoir piloter des réformes majeures au cours des prochains mois.

. Radio-Canada - Aung San Suu Kyi prête à diriger le Myanmar
L’opposante Aung San Suu Kyi a réaffirmé jeudi qu’elle dirigerait le gouvernement si son parti, la Ligue nationale de la démocratie (LND), remportait les élections législatives de dimanche au Myanmar. Ce scrutin doit parachever la transition amorcée en 2011 par les ex-dirigeants militaires du Myanmar. Une clause de la Constitution empêche la lauréate 1991 du prix Nobel de la paix de briguer la présidence du fait de la nationalité étrangère de ses enfants, qu’elle a eus avec le Britannique Michael Aris, mort depuis plus de quinze ans. Mais l’opposante qui s’exprimait devant la presse à Rangoon, la principale ville du pays, a été très claire : "Je serai au-dessus du président".

. Irréductiblement féministe - Vous avez bien dit "dignité" ?
Une Marche "pour la dignité et contre le racisme", quelle personne progressiste, ne voudrait pas participer ? Mais comment s’associer à une Marche moins concernée par les problèmes de racisme et les solutions à apporter que par un esprit de vengeance, de division et de haine, au point de compromettre à tout jamais, toute possibilité de vivre ensemble ? Et comment des personnes qui se disent de gauche, des intellectuels, des médias, peuvent-ils cautionner une telle manipulation, un tel dévoiement de l’antiracisme ?

. Le Devoir - Gouvernement Trudeau - Le Conseil des ministres compte 15 hommes et 15 femmes
Le premier cabinet Trudeau compte 31 personnes, en incluant le premier ministre, dont 15 sont des femmes. La parité, promesse électorale du chef libéral, est donc atteinte. Et les postes réservés aux femmes, bien qu’ils ne soient pas de nature économique, restent de très grande importance. Voir ici courte biographie des ministres en cliquant sur leur photo.

. Le Huffington Post Québec - Quand des policiers font front commun contre des femmes autochtones victimes de violence
La tentative des policiers de se porter à la défense de leurs collègues et de se positionner comme des victimes est inadmissible. C’est tout un système qui est mis cause, un système auquel tous les policiers contribuent. De reconnaître qu’il y a un problème et que ce problème est systémique implique une remise en question de leurs pratiques et de leurs propres actions, mais aussi de leur inaction et de leur silence. Cette attitude n’est pas propre aux policiers et semble être commune dans les « mondes d’hommes ». En effet, on a pu constater cette même « solidarité » dans les équipes sportives masculines et dans l’armée, entre autres.

. Le Journal Métro - À quoi bon ?
. On ne saura jamais ce qui s’est vraiment passé durant le Conseil des ministres où, c’est ce qu’on nous raconte, Lise Thériault aurait sauté sa coche. Les membres du gouvernement ont beau jeu de nous raconter une version des faits dans laquelle la ministre harangue ses collègues de manière "rageuse" et "déchaînée". Dans un contexte de solidarité partisane où aucun ministre ne contredira la version qui arrange le parti, c’est la seule version possible ! Il y a toujours plusieurs versions à une histoire. Ne sommes-nous pas devant le cas d’une femme jugée inadéquate au sein d’un boy’s club, par un boy’s club, selon les critères du boy’s club ?

. La Presse - Michelle Obama dénonce ces "croyances culturelles" qui privent les filles d’éducation
Michelle Obama a appelé lundi à remettre en cause les nombreuses "croyances culturelles" qui constituent des obstacles à l’accès des filles à l’éducation, avant d’entamer un voyage d’une semaine au Moyen-Orient centré sur ce thème. Soulignant que 62 millions de filles à travers le monde ne vont pas à l’école, l’épouse du président américain appelle à "remettre en cause les lois et les pratiques qui réduisent les femmes au silence, les avilissent et les brutalisent ; des mutilations génitales aux mariages forcés d’enfants en passant par les lois qui autorisent le viol conjugal ou celles qui désavantagent les femmes dans le travail".

. Le Devoir - 20 ans du référendum - Parler à haute voix au lieu de murmurer notre existence
Il y a vingt ans, une question se pose : les féministes québécoises vont-elles de nouveau se diviser, comme en 1980 ? Et, cette fois encore, comme en 1980, les femmes et les féministes ne sont pas unanimes devant la question référendaire. Mais tout comme en 1980, seules les souverainistes associent la libération du Québec et l’autonomie des femmes. Le slogan de 1970 est toujours vivant : « Pas de libération des femmes sans libération du Québec. Pas de libération du Québec sans libération des femmes. »

. La Presse - Le rêve « complètement » fou de Lise Payette
À 84 ans, Lise Payette est à la veille de réaliser « un rêve complètement fou », celui d’organiser un Sommet des femmes. Au cours des derniers mois, Mme Payette a planché sur un manifeste avec Martine Desjardins, une des leaders du mouvement des carrés rouges, et Léa Cousineau, qui a été, en 1990, la première femme à présider le comité exécutif de Montréal. Ensemble, elles ont rassemblé une douzaine de femmes pour mener à bien l’exercice.

. Bonnes Nouvelles - La Californie adopte une loi sur l’égalité de salaire
La Californie s’est dotée récemment d’une loi considérée comme l’une des plus progressives aux États-Unis pour défendre l’égalité de salaires entre hommes et femmes, applaudie à Hollywood. La nouvelle législation fait partie des plus strictes de la nation et a reçu un soutien des démocrates comme des républicains. La loi actuelle garantissait déjà l’égalité de salaire hommes-femmes à travail égal mais le nouveau texte va plus loin, garantissant l’égalité pour "tout travail similaire en substance".

. Le Journal de Montréal - Un appel à l’austérité pour les riches
Le manque à gagner vient de l’élite, des grandes corporations et de leurs dirigeants. Ce sont les grandes richesses qui ne paient pas d’impôt ou très peu d’impôt. Les fortunes qui ont les moyens d’avoir des fiducies ou des sociétés par actions dans des paradis fiscaux, entre autres. L’an dernier, l’organisme "Canadiens pour une fiscalité équitable" estimait que des entreprises canadiennes et des particuliers détenaient 170 G$ dans 10 paradis fiscaux. Cela dit, ce ne sont pas les multinationales et les milliardaires qui sont le problème. Le problème, c’est le système fiscal mondial qui leur permet d’éviter l’impôt.

. Le Devoir - Maïtée Labrecque-Saganash, au cri du père
Elle a l’air silencieuse, retranchée derrière des traits doux, mais elle parle avec abondance sitôt qu’on la lance. Jeune étudiante de la nation crie, Maïtée Labrecque-Saganash, 20 ans, revendique haut et fort son identité autochtone. Elle prêche pour qu’on revisite de toute urgence les rapports avec les Premières Nations et rêve d’une société plus juste, selon un modèle républicain, au nom d’un Québec indépendant.

. Châtelaine - #AgressionNonDénoncée, un an après…"
Les agressions sexuelles font l’objet d’un débat public. Elles ne sont plus considérées comme des actes isolés, mais comme un phénomène social. « Qu’il s’agisse de scandales sexuels dans les Forces armées canadiennes et les équipes sportives, de harcèlement sexuel en politique ou de propos misogynes tenus par le rappeur Action Bronson et le blogueur Roosh V, la population est plus sensible à cette réalité. Le mouvement a réveillé la conscience sociale. Et, du coup, celle de nos politiciens », observe Mélanie Sarroino, du Regroupement québécois des Centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (RQCALACS).

. Stop Surrogacy Now - Déclaration : campagne pour l’arrêt immédiat de la gestation pour autrui
Nous sommes des femmes et des hommes d’origines ethniques, religieuses, culturelles, socio-économiques différentes venant de toutes les régions du monde. Ensemble nous tenons ici à exprimer notre inquiétude concernant les femmes et les enfants exploités au travers des conventions de gestation pour autrui (GPA). Tous et toutes, nous reconnaissons la force du désir de parentalité qui est naturel et universel. Toutefois, comme pour la plupart des désirs, des limites doivent être posées. Les Droits Humains nous fournissent un marqueur significatif à qui veut savoir identifier ces limites et déterminer leur champ d’application. Nous pensons que la gestation pour autrui doit être interdite parce qu’elle constitue une violation des droits humains des femmes et des enfants.

. Radio-Canada - Les groupes communautaires en grève lundi et mardi
Près de 1300 organismes communautaires vont fermer leurs portes lundi et mardi afin de protester contre la précarité de leur financement. Le mouvement de grève touchera toutes les régions du Québec et diverses manifestations sont prévues pour attirer l’attention sur leur sous-financement, qu’on évalue à 265 millions de dollars. Plusieurs organismes craignent même de disparaître. Les organismes communautaires sont partout au Québec. Ils viennent en aide aux jeunes, aux aînés, aux handicapés, bref souvent au plus démunis. Mais leur survie ne tient souvent qu’à un fil.

. Journal de Montréal - Le trafic humain existe au Québec, j’en suis la preuve vivante
Arielle Desabysses est une survivante. À 14 ans, en rébellion contre l’autorité paternelle, elle fugue de la résidence familiale de Terrebonne sans savoir ce qui l’attend au détour. Hélas, elle a payé cher le prix de sa liberté. Violée à répétition, battue, droguée, elle¬¬ est vite devenue une proie facile pour les prédateurs. Un cauchemar qui l’entraînera jusque dans un réseau de trafic humain.

. Le Devoir - Crise policière à Val-d’Or - Du mauvais usage de la présomption d’innocence
Les policiers de Val-d’Or ont tort de clamer haut et fort la présomption d’innocence de leurs confrères pour faire taire les victimes. En solidarité avec leurs confrères, les agents du poste 144 de Val-d’Or ont refusé de travailler en fin de semaine dernière. Ils ont alors déterré le vieil argument qu’on utilisait l’an dernier pour faire taire les victimes d’agressions sexuelles du mouvement #AgressionNonDénoncée, celui d’un respect sacré pour la présomption d’innocence.

- Fil de presse, janvier 2015.
- Fil de presse, février 2015
- Fil de presse, mars 2015
- Fil de presse, avril 2015
- Fil de presse, mai 2015
- Fil de presse, juin 2015
- Fil de presse, août 2015
- Fil de presse, septembre 2015
- Fil de presse, octobre 2015

Mis en ligne sur Sisyphe, novembre 2015


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2015
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin