| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






septembre 2012

Fil de presse, septembre 2012

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, décembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, novembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, octobre 2016
Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens d’articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Les liens demeurent en archives et on peut les consulter n’importe quand.

Septembre 2012


. Le Devoir - Des femmes autochtones dénoncent le Plan Nord
Peu importe le montant des ententes prises avec les Premières Nations dans le cadre du Plan Nord, l’argent ne nourrit pas les enfants, non plus qu’il ne préserve la culture et les territoires ancestraux, dénoncent des femmes autochtones. « On nous demande toujours le prix de nos droits. Pour moi, ça n’a pas de prix, dit Ellen Gabriel. J’espère que Pauline Marois ne prendra pas le même chemin que Jean Charest. » E. Gabriel dénonce les ententes, qui laissent les femmes de côté. « Nous ne pouvons pas donner de l’argent à manger à nos enfants quand ils ont faim. » Elle ajoute que le développement des territoires nordiques suscite également son lot de violence et de crimes sexuels envers les femmes.

. Slate Afrique et AFP - Mali : la colère silencieuse de jeunes filles à Gao sous le joug des islamistes
Toutes les jeunes filles affirment vivre un calvaire depuis l’arrivée de ces salafistes. Au nom de Dieu, elles doivent se voiler, ne laissant paraître que l’ovale du visage, et dissimuler leur corps sous un vêtement ample. Elles ont aussi, comme les hommes, interdiction de fumer, de boire de l’alcool, d’avoir des relations sexuelles hors mariage, d’écouter de la musique occidentale. Une série de nouvelles "règles de vie". Les "contrevenants" risquent la flagellation, l’amputation ou encore la lapidation. "Nous sommes absolument contre l’application de la charia. Mais on ne peut pas le dire comme ça", publiquement, "pour des raisons de sécurité", déclare Mimi, les yeux cachés derrière un voile noir.

. Le Devoir - L’idée d’une charte de la laïcité ne déplairait pas à Claude Lévi-Strauss
Dans une entrevue au Nouvel Observateur le 10 octobre 2002, Lévi-Strauss dit : « On a le droit de critiquer la religion, dit-il. On a le droit de dire ce qu’on pense. […] Il en va de même avec l’idée actuelle qu’il faudrait introduire l’enseignement de l’histoire des religions à l’école. […] Là encore, cela me semble être une concession faite […] à l’idée que la religion doit pénétrer en dehors de son domaine. Il me semble au contraire que la laïcité pure et dure avait très bien marché jusqu’ici. » Voilà qui cloue le cercueil des supposés fondements lévistraussiens au relativisme multiculturel.

. Le Journal de Montréal - Les gâteux ?
Les nouvelles mesures fiscales proposées par le gouvernement du Parti Québecois touchent un maximum de 37 000 ménages au Québec. Ils sont les plus fortunés d’entre nous, ceux qui n’auront probablement jamais à sauter un repas pour assumer les coûts supplémentaires de ces nouveaux paliers d’imposition. Je veux bien qu’il y ait place à la critique, à une meilleure communication, à des accommodements. Mais quand même. On ne parle que de ça, que d’eux, depuis des jours. À la radio, à la télé, dans les journaux. On varge à tour de bras sur la bêtise des péquistes, on dénonce l’inexpérience de son ministre des finances, on crie haut et fort, on s’insurge. On s’étouffe d’indignation.

. Le Devoir - Hydro recommande de fermer Gentilly-2
Les coûts de réfection de Gentilly-2 sont prohibitifs et Hydro-Québec recommande au gouvernement la fermeture définitive de la centrale nucléaire. Dans un rapport confidentiel dont Le Devoir a pris connaissance des principaux éléments, Hydro-Québec, après avoir comparé le scénario de la réfection de Gentilly-2 avec celui de sa fermeture, conclut que le « projet de réfection n’est pas justifié au plan financier pour Hydro-Québec ».

. La Presse - La recette du succès : les femmes…
La thèse du prof Pucher est simple : plus grande est la proportion des déplacements à vélo effectuée par les femmes, plus grande est la proportion des déplacements à vélo dans une ville. En clair : plus les infrastructures des villes sont sécuritaires, plus elles sont développées, plus elles permettent de rouler en tout confort, plus les femmes opteront pour la bicyclette ; et plus le vélo deviendra un moyen de transport populaire dans une ville.

. Mali Actualités - Nord du Mali : les femmes non voilées emprisonnées à Tombouctou
Une prison pour femmes s’est ouverte, ce vendredi 21 septembre, à Tombouctou, dans le nord du Mali. Les islamistes ont commencé à arrêter les femmes qui ne portent pas le voile. Ils ont également ordonné que toutes celles qui seraient vues, le soir, dans la rue, soient conduites en prison. Par ailleurs, Amnesty International dénonce la multiplication des amputations et autres châtiments corporels infligés par les islamistes radicaux depuis un mois dans la région, au nom de la charia.

. L’Actualité - Le double discours de Stephen Harper
Personne ne fera croire que ce premier ministre reconnu comme étant le plus autoritaire de l’histoire moderne du Canada, autant pour son parti qu’au Parlement, se fait « surprendre » par de simples députés qui, oups, tout à coup, sortent de leur chapeau une motion ou un projet de loi anti-choix sans qu’ils ne sachent à l’avance qu’ils pourront le faire en toute impunité au sein même de leur propre caucus… Si ces députés allaient vraiment à l’encontre des souhaits explicites ou implicites du bureau du premier ministre, nul doute qu’ils seraient sanctionnés.

. Le Monde - En Tunisie, une femme violée est poursuivie pour "atteinte à la pudeur"
Plusieurs ONG tunisiennes ont dénoncé, mercredi 26 septembre, les poursuites pour "atteinte à la pudeur" engagées contre une jeune femme violée par deux policiers, alors que le gouvernement dominé par les islamistes est régulièrement accusé de s’en prendre aux droits des femmes. Les signataires dénoncent une procédure qui "transforme la victime en accusée, qui vise à la terroriser et à l’obliger, elle et son fiancé, à renoncer à leurs droits". Les associations s’interrogent aussi "sur le sérieux de l’engagement du gouvernement à appliquer le plan national de lutte contre la violence faite aux femmes".

. Huffington Post France - La prostitution est-elle comme le disait Théophile Gautier, "l’état ordinaire de la femme" ?
Mais la prostitution n’est pas une pratique sexuelle, mais une activité économique. C’est même une des activités que les maffias considèrent les plus lucratives. Le fisc ne s’y trompe pas qui demande aux prostitués des déclarations d’impôts ! Confondre le droit d’avoir la sexualité que l’on veut avec un simple acte commercial, quelle que soit la symbolique ou la charge émotionnelle que l’on peut y mettre, conduit à une erreur d’analyse grave, le corps serait un lieu de commerce comme un autre. Peut-on dès lors aussi envisager de vendre un rein, du sang ou son utérus ?

. Égalité - 28 septembre : journée internationale d’actions pour l’accès à l’avortement
Alors que le 26 septembre était une journée mondiale consacrée à la contraception, le 28 septembre sera celle de de l’accès à l’avortement. Pour le Planning Familial, ces deux droits sont indissociables, fondamentaux et universels : “C’est le choix des femmes à maîtriser leur fécondité, à décider d’être enceintes ou pas, mères ou pas“.

. Le Devoir - Laïcité - Matière explosive
Il ne suffit pas de rappeler que le Québec est bel et bien une société laïque où État et Église font chambre à part pour que s’éclairent les mille et un pans d’ombre d’une laïcité bien mal balisée. Sous la forme d’une charte, oui, un cadre est bel et bien nécessaire. Mais on ne peut s’y affairer maintenant, car des plaies vives font trop souffrir. La commission Boucbard-Taylor avait recommandé en 2007 au gouvernement Charest l’adoption d’un livre blanc sur la laïcité.

. AVAAZ.org - Rona Ambrose doit démissionner comme ministre de la Condition féminine
Madame Ambrose, En tant que citoyens et citoyennes d’un pays libre, nous demandons formellement votre démission à titre de ministre de la Condition féminine. Le rôle d’une ministre de la Condition féminine est de promouvoir le respect des droits des femmes, et leur accès à une pleine égalité. Par votre vote d’hier sur la motion M-312, vous avez démontré clairement votre incapacité à représenter les femmes et à défendre leurs droits. Les restrictions au droit à l’avortement constituent "clairement une atteinte à l’intégrité physique et émotionnelle d’une femme" (R. c. Morgentaler, [1988] 1 R.C.S. 30).

. Les Nouvelles/News - « Monsieur la député » Accoyer
Décidément, l’Assemblée nationale a du mal à accepter de se féminiser ! Et c’est encore Cécile Duflot qui s’expose à la critique en rappelant au député Bernard Accoyer qu’il doit l’appeler « Madame LA ministre », faute de quoi elle se verra dans l’obligation de l’appeler « monsieur LA député ».

. Le Devoir - Toutes nos envies
Entendez-vous les plaintes et les longs sanglots ? Ce sont les pleureuses des riches qui braillent les louanges de cette classe sacrifiée au profit de la multitude, en rémission de tous nos péchés fiscaux.

. Radio-Canada - Droits des enfants : l’ONU critique l’absence d’une politique cohérente au Canada
Ce n’est pas la première fois qu’Ottawa est critiqué pour l’incohérence des multiples programmes fédéraux et provinciaux à l’intention des enfants. Le comité onusien sur les droits des enfants affirme que le Canada doit faire mieux pour protéger les droits des enfants, surtout en ce qui concerne les enfants autochtones, handicapés ou immigrants. Le comité a aussi réprimandé le Canada pour sa tolérance du châtiment corporel, pour la croissance de l’inégalité des revenus et pour ne pas avoir encore rapatrié Omar Khadr, ce Canadien arrêté en 2002 en Afghanistan et détenu depuis ce temps par les autorités américaines.

. La Presse - La ministre de la Condition féminine vote pour la motion touchant à l’avortement
Si la motion du député conservateur Stephen Woodworth concernant les droits du foetus a été battue, elle a néanmoins reçu l’appui de 10 ministres, dont celui - inattendu - de la ministre de la Condition féminine Rona Ambrose. Pas moins de 91 députés ont voté en faveur de la motion du député pro-vie mercredi aux Communes, alors que la plupart des observateurs ne s’attendaient pas à ce que plus d’une quarantaine l’appuient. La motion a tout de même été rejetée, avec 203 voix contre. Aucun élu québécois n’a voté en faveur de la motion de M. Woodworth.

. Voir - Liberté d’expression, j’écris ton nom
Puis-je dire ici le fond de ma pensée ? Il faut défendre non seulement le droit, mais aussi le devoir de blasphémer, ce qui signifie déboulonner les certitudes, moquer les pouvoirs et ramener à leur échelle humaine des systèmes de croyances dangereux à proportion qu’ils oublient leur origine. Et les croyances religieuses ne devraient en aucun cas, comme le dit l’ONU, recevoir un traitement préférentiel sur ces plans.

. Le Nouvel Observateur - Tunisie : Tout va très bien, Madame la Marquise !
aujourd’hui, en pensant à cette fille tunisienne qui a été violée et qui va comparaitre en tant qu’accusée, ma rancune contre ce système remonte, et je me surprends même à souffler de soulagement en me disant « ça aurait pu être moi ! » parce que demain ça peut arriver à n’importe qui d’entre nous. Je ne prétends pas être une militante de la cause féminine tunisienne, je suis tout simplement une femme qui observe et voit depuis un an, son pays ainsi que sle statut de la femme sombrer tous les jours un peu plus dans l’absurdité et l’anarchie.

. AVAAZ.org - Pétition pour le démantèlement de Monsanto
Les pesticides de Monsanto tuent les abeilles, bouleversent les écosystèmes, polluent les rivieres et les nappes phréatiques et sont à l’origine d’un certains nombre de cancers et de malformations. Il a été scientifiquement prouvé (voir photo) que leurs OGM sont responsables du développement de cancers."Nous, signataires de la pétition, demandons la fermeture définitive de Monsanto et que ses dirigeants soient traduits en justice pour crime contre l’humanité et pollution."

. Le Devoir - Gallimard prône le prix unique du livre au Québec
Cette politique ferait qu’un livre serait vendu au même prix partout au Québec, qu’il soit aux étalages des Walmart, Costco, Renaud-Bray ou des petites librairies de quartier. Le p.-d.g. de Gallimard a apporté par lettre son soutien à la campagne québécoise Nos livres à juste prix. La France a adopté une politique sur le prix unique il y a déjà 30 ans.

. Sisyphe (archives) - Prostitution : droits des femmes ou droit aux femmes ?
Depuis les années 70, il existe ici, en Europe et aux États-Unis un courant en faveur de la reconnaissance du concept de « travailleuses du sexe », pourvoyeuses de services sexuels, au même titre que d’autres le sont de services sociaux. Dans une telle perspective, les femmes prostituées ne seraient pas différentes des autres personnes exploitées, broyées par la mondialisation et la mise en marché de tout ce qui vit. Il n’y aurait donc aucune raison pour qu’elles ne bénéficient pas des mêmes droits que l’ensemble des travailleuses et des travailleurs.

. YouTube - D’elles à nous... La planification des naissances
Jusqu’en 1969, il était illégal de conseiller les femmes sur les méthodes de contraception dites naturelles. Le Code criminel canadien interdisait la vente et la promotion de produits contraceptifs. Farfelu ? C’est pourtant vrai. Claire Dubé, infirmière de formation et militante engagée dans la diffusion d’information en matière de contraception et de sexualité, raconte l’évolution de la planification des naissances au Québec à Marie-Claude St-Laurent, comédienne et codirectrice artistique du Théâtre de l’Affamée. Une conversation qui rappelle le temps, pas si lointain, où les femmes n’exerçaient aucun contrôle sur leur fécondité...

. La Presse - Avortement : "cette question ne va jamais mourir"
Depuis 24 ans, chaque jour où les députés siègent à la Chambre des communes, le prêtre Tony Van Hee manifeste contre l’avortement et jeûne devant le parlement canadien. Mais mercredi, lorsque les députés voteront sur la motion 312 du député conservateur Stephen Woodworth, il ne sera pas à son poste, à côté de la flamme du centenaire. Le hasard a voulu que ce jour-là, il soit opéré des cataractes. « Mieux vaut en rire », dit-il en souriant.

. La Gazette des femmes - Entre le rêve et la réalité. La retraite
Le revenu à la retraite est un enjeu pour tous les Québécois. Cela dit, les femmes sont plus sévèrement touchées. Bon nombre d’entre elles, avancent des expertes, seront appelées à vivre dans la pauvreté pour la première fois dans leur vie, ce moment venu. Certes, des mesures gouvernementales pour aider les Québécois à gonfler le revenu de retraite sont proposées, mais aucune d’elles ne tient compte du travail non rémunéré effectué par les femmes au cours de leur vie.

. Les Nouvelles/News - Nominations, femmes oubliées
Lors des 16 premiers conseils des ministres, les nominations dans la haute administration n’ont concerné que 11% de femmes. Le gouvernement est loin de ses engagements. Le 1er août, toutes les nominations entérinées lors du conseil des ministres concernaient des hommes. Un "citoyen engagé", Bruno Rakedjian, s’est livré à une analyse plus poussée, en étudiant les nominations validées au cours des 16 premiers conseils des ministres de ce gouvernement. Entre mai et septembre, il a été procédé à 134 nominations dans différentes hautes administrations, dont seulement 15 femmes, soit 11%.

. Nouvel Obervateur - Cours de prostitution en Espagne : débouchés assurés
Alors que le chômage atteint des sommets, une formation propose d’apprendre les rudiments du de la prostitution. Et pour l’instant, ça n’a rien d’illégal. L’affiche, apparue dans les rues de Valence en Espagne, ne permet plus aucun doute : devenir prostitué(e), mais un(e) pro, cela s’apprend aussi. Et même, après la formation, les enseignants du cours promettent un travail immédiat…

. L’Actualité - Le jour où Pauline Marois est devenue première ministre
En ce jour où elle s’apprête à devenir la première femme chef de gouvernement du Québec, Pauline Marois s’est levée à l’aube, a enfilé ses chaussures de sport et fait une longue marche sportive avec son mari, Claude Blanchet. La chef péquiste regrette de n’avoir pu présenter davantage de femmes candidates (le PQ en comptait 27%, les libéraux 38%). "J’aurais pu en avoir au moins deux de plus ; des femmes de grande qualité, dont une a une très grande notoriété. Mais je n’avais pas de circonscriptions à leur offrir. Je n’ai pas eu la collaboration de certaines circonscriptions. J’ai demandé à des candidats de se tasser, ils n’ont pas voulu. J’ai fait avec."

. AVAAZ.org - Qui a peur de la “rage musulmane” ?
La Une d’un magazine américain (ci-dessous) illustre parfaitement le message ressassé par les médias ces 15 derniers jours : le monde musulman s’embraserait d’une colère anti-occidentaux en réaction à un film islamophobe, et des hordes de protestataires violents nous menaceraient tous... Mais est-ce seulement vrai ? Les citoyens et les réseaux sociaux réagissent, et le site en anglais Gawker vient de publier une satire mordante de ce battage médiatique accompagnée d’images parodiant la “rage musulmane”.

. Huffington Post France - Les idiots utiles du Front national
Chacun sait que l’auteur de ce lamentable film n’est ni juif, ni israélien, ni israélo-américain, ni intégriste juif. Au moment où il prononçait son discours, M. Le Hyaric possédait cette information car elle était déjà connue dans tous les médias. Pourquoi a-t-il menti ? Le même jour, toujours durant la fête de l’Humanité, Caroline Fourest, invitée pour participer à un débat sur et contre le Front National, était interdite de parole par un groupe de personnes venus la conspuer. Dénoncée comme "raciste islamophobe" par ces personnes issues de la mouvance des Indigènes de la République et d’autres groupes islamistes, Caroline Fourest dut quitter la salle sous protection. Comment le PCF a-t-il pu laisser faire ?

. Journal Métro - Les femmes de la construction se réunissent
Pour la première fois se tient ce week-end au Québec un forum réunissant des travailleuses de l’industrie de la construction. À l’initiative de la CSN-Construction, un réseau de femmes de ce secteur sera alors mis sur pied. Elles sont une cinquantaine de travailleuses réunies à Drummondville, afin d’échanger sur leur réalité et les difficultés qu’elles vivent pour intégrer l’industrie de la construction. Des tables de travail sur le harcèlement, la discrimination et la conciliation travail famille sont à l’horaire.

. Le Devoir - Gouvernement Marois - La manière Marois
Il y a tellement longtemps que Pauline Marois fait partie de notre paysage politique que l’on ne peut qu’être surpris par le changement de personnalité qui s’est opéré chez elle. À la place du ton doux et conciliant qui était le sien — "je suis une rassembleuse", disait-elle souvent —, la voici devenue femme de décision et d’action, sûre d’elle-même et assumant sans réserve toute l’autorité qui lui vient de sa fonction.

. Le Devoir - Une femme de décision
On voulait montrer, dès les premières heures du gouvernement péquiste, que Pauline Marois est une femme de décision, qu’elle n’avait pas peur de trancher. En ce sens, l’opération est réussie. Dans la peau de la première ministre, Pauline Marois s’est en quelque sorte transformée : elle sait où elle s’en va et c’est désormais elle qu’on écoute, note-t-on dans son entourage. Durant la campagne électorale, une journaliste lui a demandé si elle était prête à gouverner. "Ça fait 35 ans que je m’y prépare", a-t-elle répondu.

. Huffington Post France - N’attendons pas 2053
Neuf pays européens viennent d’exprimer une opposition de principe à l’idée qu’une directive puisse encadrer la part des femmes siégeant dans les conseils d’administrations des grandes entreprises européennes. Ce tir de barrage entend décourager toute initiative législative de la Commission européenne dans ce domaine précisément au moment où la Commissaire Viviane Reding s’apprête à présenter un projet d’instrument communautaire visant à imposer un quota de 40% de femmes dans les conseils d’administrations et de surveillance des grandes entreprises européennes. Cette opposition est parfaitement incompréhensible pour la Ministre des droits des femmes d’un gouvernement paritaire.

. La Presse - Signalements à la DPJ : nombre records d’enfants battus
Les Québécois ont signalé, cette année, un nombre record d’enfants battus à la Direction de la protection de la jeunesse (DPJ) du Québec. En un an, le nombre de signalements retenus a augmenté de 10%. Cette hausse pèse sur le système de protection de la jeunesse, déjà aux prises avec des situations familiales de plus en plus complexes. La Presse a appris que, du 1er avril 2011 au 31 mars 2012, 6889 signalements ont été jugés suffisamment fondés pour susciter une évaluation approfondie. Ce sont 641 signalements de plus que l’an dernier et plus d’un millier de plus qu’il y a 3 ans.

. La Presse - Les travailleurs du sexe remportent une victoire en cour
Dans un jugement unanime de 9-0 rendu vendredi, le plus haut tribunal du pays a décidé que cette organisation, la Downtown Eastside Sex Workers United Against Violence Society, pouvait contester la validité constitutionnelle des dispositions du Code criminel sur la prostitution, même si elle ne faisait pas face elle-même à des accusations criminelles. Le même droit a été accordé à Sheryl Kiselbach, une ancienne prostituée.

. Chihuahuas de la démocratie - Sainte-Marie-mère-de-Dieu, encore les stéréotypes !
En fait, tout tient dans cette petite phrase, anodine en apparence, mais très évocatrice : "On se cherchait un leader, on a hérité d’une mère". En d’autres termes, Pauline Marois est "bonne mère de famille", mais pas une "leader". Or, la députée de Charlevoix est une chef d’État, la première ministre du Québec, et pas la "maman" des Québécois-e-s. En la représentant de la sorte, on évacue son véritable titre, et on la dissocie de son statut de dirigeante du gouvernement, pour la dépeindre d’abord et avant tout comme une "mère".

. Centre justice et foi - Le CJF proteste contre la présence d’un ministre conservateur à la Conférence des évêques du Canada
Le Centre justice et foi vient de faire parvenir une lettre au président de la Conférence des évêques catholiques du Canada (CECC) concernant la présence du Ministre Jason Kenney à la plénière de la semaine prochaine. "Nous considérons que la présene d’un monistre lance un très mauvais signal quant aux relations que l’Église anadienne doit entretenir avec le gouvernement. Nous tenons à rappeler l’importance d’une claire indépendance entre l’Église et le pouvoir politique."

. Reporters sans frontières - Iran - Quand le régime des mollahs enferme les femmes journalistes
La République islamique d’Iran détient le triste record mondial des condamnations de femmes journalistes et blogueuses. Depuis le 12 juin 2009, date de la réélection contestée de Mahmoud Ahmadinejad à la présidence, plus de cinquante-sept d’entre elles ont été arrêtées et condamnées par les tribunaux de la révolution à des peines allant de six mois à sept ans de prison ferme.

. Protégez-vous - Une bombe dans les champs d’OGM
Les OGM sont des poisons et nous sommes tous des cobayes de l’industrie agrochimique. Pour la première fois, les effets toxiques d’un OGM alimentaire majeur – le maïs NK603 – et du pesticide le plus utilisé dans le monde – le « Roundup » de Monsanto – ont été étudiés à long terme. Et les résultats sont alarmants. « Ceux-ci remettent en cause toutes nos politiques sanitaires et environnementales », avance l’auteur de l’étude Gilles-Éric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l’Université de Caen, en France, et président du conseil scientifique du Comité de recherche et d’information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN).

. Clint.be - Australie : Le Premier Ministre prie ceux qui vivent sous la charia de quitter le pays
Le Premier Ministre australien, Julia Gillard, présidente du parti travailliste, a lancé une nouvelle mise en garde aux musulmans de son pays : elle prie les fanatiques de la charia qui ne s’adaptent pas aux coutumes occidentale de quitter le territoire australien. Julia Gillard et son gouvernement ont ciblé dans un récent discours les radicaux du pays dans le but de parer aux attaques terroristes potentielles. Par ailleurs, Mme Gillard a déclaré qu’elle soutenait les agences d’espionnage qui surveillent les mosquées présentes sur le sol de la nation.

. Le Devoir - Gouverner "au rythme des Québécois"
Conseil des ministres de la première ministre Pauline Marois. L’économie entre les mains d’un seul homme. La parité hommes-femmes n’est pas atteinte. Les verts sont au pouvoir. En outre, plusieurs régions sont représentées par des ministres qui n’y habitent pas, tandis que d’autres régions sont surreprésentées. C’est le cas de la Montérégie avec cinq ministres, et le Saguenay-Lac-Saint-Jean avec trois.

. Le Devoir - Recensement : la famille nucléaire de moins en moins la norme, surtout au Québec
Les plus récentes données du recensement de 2011 dévoilées mercredi par Statistique Canada démontrent que la famille nucléaire conventionnelle est de moins en moins la norme. Couples vivant en union libre, familles monoparentales, mariages entre personnes de même sexe : toutes ces formes de cellule familiale sont en pleine expansion depuis les cinq dernières années au pays. Le mariage conventionnel qui conclut depuis toujours les contes pour enfants, en revanche, recule.

. CNW Telbec - Le Barreau du Québec craint une remise en question du droit à l’avortement
Le Barreau du Québec est vivement préoccupé par la motion M-312 qui, si elle est adoptée à la Chambre des communes, aura pour conséquence de mener à la réouverture du débat sur le droit des femmes à l’avortement. "Le Barreau s’oppose à toute modification du Code criminel concernant le statut juridique du fœtus", déclare le bâtonnier du Québec, Nicolas Plourde, dans une lettre adressée au député Stephen Woodsworth. "Nous sommes en désaccord avec une démarche qui tend à éroder un acquis juridique fondamental en matière de droit des femmes, ajoute-t-il, et nous sommes d’avis qu’il faut éviter la voie d’un changement législatif qui minerait le respect des droits fondamentaux consacrés par la Charte canadienne des droits et libertés."

. La Presse - Le désastre masculin
Quand j’étais ado, il y a de très nombreuses années, il y avait déjà bien des filles obsédées par leur poids, leur image corporelle, leur alimentation. Au lieu de voir les femmes se libérer de leurs obsessions de minceur à tout prix et de la folie des régimes, ce qui aurait dû être le cours normal des choses vu l’inefficacité presque totale de ceux-ci à long terme, on a vu plutôt les hommes les rejoindre dans ce triste univers rempli de préoccupations, de privations, de contrôle.

. Le Devoir - Personnel professionnel et technique - L’arrivée de Pauline Marois est appréciée
Carolle Dubé, la nouvelle présidente de l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux, souligne que l’élection de Pauline Marois comme première ministre du Québec est "une grande avancée pour le Québec". Devant le gouvernement minoritaire qui exigera des compromis, elle appelle tous les partis présents à l’Assemblée nationale à respecter le choix de la population. Si les techniciens en santé saluent l’élection d’une première femme à la tête du gouvernement québécois, ils restent vigilants sur certains dossiers

. La Presse - La furie islamiste
On sait bien que le prétexte - un film débile concocté par un islamophobe - n’a été que cela : un prétexte. Si ce film n’avait pas existé, ç’aurait été autre chose - une caricature impie, un discours haineux, un spectacle impudique, un exemplaire du Coran brûlé par un hurluberlu, un paragraphe sacrilège dans un roman, etc. N’importe quoi, en somme, peut mettre le feu aux poudres, simplement parce que les fanatiques de l’islam radical n’attendent qu’une occasion, n’importe laquelle, pour donner libre cours à leur hargne contre l’Occident.

. L’Actualité - Il était une fois une histoire de drapeaux
Ce lundi, les députés fraîchement élus ont prêté serment dans le majestueux Salon rouge du Parlement d’où le drapeau canadien – l’unifolié – avait été retiré pour la cérémonie.Quelques réactions et controverses ont suivi, ici et là. Pourquoi ? Comment ? Que se passe-t-il ? Pauline Marois cherche-t-elle à provoquer ? À diviser ? Etc., etc., etc.. Eh non. Point de « scandale » à l’horizon… Cette décision de retirer le drapeau canadien du Salon rouge s’inscrit dans la tradition.

. La Presse - Les premières féministes rock
Intimidant d’interviewer une légende du rock ? Pas quand son nom est Vivien Goldman. Sympathique, humble, curieuse et chaleureuse, on comprend pourquoi le festival Pop Montréal l’a invitée à donner une conférence samedi. Avec son CV des mieux garnis, Vivien Goldman est l’une des premières féministes du grand livre du rock’n’roll.

. Sisyphe (archives) - L’ONU, alliée des femmes ?
Cet article analyse la stratégie du système onusien pour neutraliser les mouvements sociaux contestataires en les faisant "participer" à son projet de "bonne gouvernance" mondiale, à travers l’exemple du mouvement féministe latino-américain et des Caraïbes. En étudiant les "politiques de population" des institutions internationales et la question du micro-crédit pour les femmes, on voit comment l’ONU parvient à se présenter comme "alliée" des femmes et à embrigader dans son entreprise une partie du mouvement féministe, alors qu’elle applique des politiques désastreuses pour les femmes, en particulier pour les femmes pauvres du Sud.

. Terra Femina - "Dans le harem de Kadhafi", l’enquête fascinante d’Annick Cojean - vidéo
La journaliste-reporter du Monde Annick Cojean publie une enquête inédite sur le dernier tabou de la dictature libyenne, les crimes de Kadhafi envers les femmes. « Les proies, dans le harem de Kadhafi » (Grasset) lève le voile sur les viols et l’esclavagisme sexuel enduré par des adolescentes pendant plusieurs années.

. Les Nouvelles/News - L’Inde veut monétiser le travail domestique
Un mari qui travaille devrait reverser mensuellement un certain pourcentage de son salaire à sa femme au foyer. C’est un projet de loi sur lequel travaille actuellement le gouvernement indien. L’objectif est de donner aux femmes une autonomie économique. « Après le mariage, une majorité de femmes restent au foyer, sans recevoir de salaire pour cela. Cette situation devient une tragédie quand une femme divorce ou devient veuve », explique la ministre des Femmes Krishna Tirath.

. Le Devoir - La violence conjugale prend de nouvelles formes
Violence technologique, trafic humain. Dans une société en mouvement, la violence conjugale prend de nouveaux visages, et les moyens pour la combattre doivent se diversifier. C’est ce qui ressortait du premier forum du Réseau canadien des maisons d’hébergement pour femmes, qui se tient cette semaine à Montréal.

. Irréductible et solidaire, féministe quoi ! - Caroline Fourest empêchée de parler à la fête de l’Huma, simple incident, vraiment ? Les personnes, groupes ou associations qui réagissent en minimisant ce genre de sabotage, en prétendant que c’était inévitable, en relayant plus ou moins subtilement la propagande grossièrement diffamatoire à l’égard de Caroline Fourest, n’ont à mon avis, pas correctement pris la mesure de la situation, leur indulgence, voire complaisance envers des individus et groupes aux méthodes totalitaires qui prétendent au nom d’une idéologie populiste et pervertie, interdire tout débat démocratique me dérange.

. Journal de Montréal - "Une petite victoire", croit Lise Payette
La nouvelle de l’élection d’une première femme à la tête d’un gouvernement québécois est accueillie à la fois avec joie et inquiétude par les femmes qui ont pourtant longtemps attendu ce moment. «  C’est une petite victoire, se désole Lise Payette. Pauline Marois méritait mieux que ça. Peut-être que ce sont les Québécois qui ne la méritent pas  », d’ajouter l’ex-politicienne, ardente féministe et alliée de longue date de la chef du Parti québécois. Se défendant de poser un regard partisan sur la victoire de Pauline Marois, Mme Miville-Deschêne constate que sa «  marge de manœuvre  » est réduite. « Laissons-la gouverner !  », suggère-t- elle.

. Coalition pour le droit à l’avortement au Canada - Écrasons la motion 312
"Défaite écrasante de la motion 312". Voilà la manchette que nous rêvons de lire à notre réveil au lendemain du vote sur la motion 312 – la tentative du député conservateur Stephen Woodworth de faire reculer les droits des femmes en accordant plutôt ces droits à des fœtus. La deuxième heure de débat sur la motion 312 du député Woodworth est prévue pour le 21 septembre, et le vote pour le 26 septembre.

. Pétition publique - Pétition de féministes contre le Pacte budgétaire
Ce pacte, en durcissant encore les règles qui encadrent les budgets publics des États, franchit une étape majeure dans l’imposition d’une austérité permanente. Or déjà, les plans d’austérité appliqués dans les pays européens ont des conséquences très négatives sur les populations et, en touchant plus durement les plus précaires, accroissent encore les inégalités. Comme de nombreux rapports l’ont montré, même si toutes les couches populaires sont concernées, les femmes subissent plus durement les mesures d’austérité, faites de coupes dans les services publics et la protection sociale.

. La Presse - La parité avant d’être grand-mère
Aussi importante soit-elle sur le plan symbolique, l’accession de Pauline Marois au poste de première ministre du Québec n’efface pas d’un coup de baguette rose les inégalités qui persistent dans les cercles du pouvoir. Plus de 70 ans après que les femmes ont obtenu le droit de vote, en dépit des progrès réalisés, on ne compte que 33% de femmes à l’Assemblée nationale. À ce rythme, si la tendance se maintient, on n’obtiendra la parité qu’en... 2038. C’est beaucoup trop long.

. Inter Press Agency - La polygamie maintient les Sénégalaises dans une situation déplorable</a/
Sur le plan politique sénégalais, les femmes ont peut-être acquis plus d’influence qu’auparavant mais cela ne veut pas dire que leur situation s’est sensiblement améliorée, estiment les observateurs critiques. Particulièrement en matière de polygamie, une pratique très répandue dans le pays, opprimerait les femmes du pays.« La polygamie est une forme moderne d’esclavagisme », précise Aminata, une femme de Dakar qui conseille secrètement les femmes prisonnières de mariages polygames.

. Le Devoir - Sitôt nommées, sitôt dégommées
Le premier ministre sortant, Jean Charest, a manqué à sa parole en imposant les nominations politiques de Chantal Landry et Isabelle Jean dans des postes de sous-ministres adjointes, a dénoncé le Parti québécois, vendredi, justifiant ainsi sa décision d’annuler ces nominations. L’attaché de presse du PQ, Éric Gamache, a expliqué qu’il avait d’abord été convenu, conformément à la tradition parlementaire, d’accorder à M. Charest le privilège de procéder à des nominations partisanes avant de quitter ses fonctions. Mais il aurait été explicitement précisé que ces personnes ne devaient pas être nommées à des postes de sous-ministre dans des ministères, mais plutôt dans des organismes où les liens avec le gouvernement seraient limités.

. Marianne - Curtis Roosevelt : "L’égalité ce n’est pas que le 4 ou le 14 juillet !"
Au début des années Trente, personne aux Etats-Unis ne payait beaucoup d’impôts. Néanmoins, lorsque Franklin Delano Roosevelt a augmenté considérablement le taux de la tranche la plus élevée du barème de l’impôt sur le revenu, certaines personnes riches et célèbres ont menacé de quitter le pays. La même chose s’est produite en Grande-Bretagne lors de l’accession au pouvoir du gouvernement travailliste en 1945. Voir de tels réactions en France aujourd’hui ne m’étonne donc pas.

. Slate.fr - Benghazi : il y a les bons et les mauvais blasphémateurs
Je n’ai pas de sympathie excessive pour les blasphémateurs. Je respecte la foi et je ne brûle pas plus de coran que je ne compisse de petits Jésus en bois. Mais je me refuse à me faire le censeur de qui que ce soit, parce que la liberté d’expression n’est pas un machin à géométrie variable que l’on ne sortirait de son tiroir que lorsqu’elle semble servir sa cause, a fortiorilorsqu’une attaque d’ambassade et son cortège de morts procèdent davantage de la stratégie d’un groupe d’islamistes déterminés commémorant le 11-Septembre que d’une réaction spontanée à « un film de série B anti-islam ».

. Olympe et le plafond de verre - Le changement c’est maintenant mais pas tout de suite
Fabius, Montebourg, Valls, Hollande sont au pouvoir. Martine Aubry et Ségolène Royal sont elles restées sur le carreau. L’une a failli être première ministre et l’autre présidente de l’Assemblée nationale. Failli.. Tout est aujourd’hui redevenu normal au PS, les hommes sont aux commandes partout : à la tête du parti, au gouvernement, au conseil constitutionnel, au Sénat à l’assemblée national. Et j’en passe.

. Sisyphe (archives) - Y aurait-il des femmes plus aptes à la liberté que d’autres ? Réponse à Françoise David
"Entendons-nous bien, dit F. David : il ne s’agit pas ici d’accepter le voile intégral qui ne laisse voir que les yeux - et encore ! - dans la fonction publique ou parapublique, car ces vêtements empêchent toute forme de communication normale." On ne voit pas, selon son bref argumentaire, ce qui pourrait l’interdire. Il est question de la superficie variable d’un tissu qui couvre "ce sein que l’on ne saurait voir", et dont la symbolique et les mobiles sont identiques pour le voile et pour la burqa : à des degrés différents, les deux servent à marquer le corps féminin comme danger public pour les hommes, et à justifier la discrimination et le contrôle de la vie des femmes.

. Le Devoir - À vous, Madame la Juge
Je ne sais pas, Madame la Juge France Charbonneau, si vous mesurez la confiance qu’on a mise en vous, nous, les citoyens de bonne foi du Québec. Le peuple vous appuie, Madame la Juge. Il est important que vous le sachiez parce qu’il se peut que cet appui vous permette toute la liberté dont vous aurez besoin pour mener votre démarche jusqu’au bout.

. La Presse - Une femme au château
Comment se faire respecter sans s’imposer de façon unilatérale et insensible, comment ne pas marcher sur sa morale pour protéger ses arrières, comme être à la fois féministe et au pouvoir... Mme Marois devrait regarder "Borgen" pour voir comment s’en sort sa collègue fictive. Nous aussi. Car la réalité des coulisses, celle des coups bas, de la petite misogynie lâche, de toutes ces humiliations subtiles, mais réelles, que les machos réservent même aux battantes, on ne la racontera probablement jamais. Peut-être pour l’oublier, la nier. Peut-être, tout simplement, pour travailler plutôt à avancer.

. Youtube - Clara Schumann
Aujourd’hui, Google rend hommage à la compositrice et pianiste Clara Shumann, née Clara Josephine Wieck, à Leipzig, le 13 septembre 1819 et décédée le 20 mai 1896. Grâce à son père, Friedrich Wieck, célèbre professeur de piano, elle devient une concertiste prodige dès l’âge de neuf ans. Dès 1829, Clara publie ses premières œuvres, Quatre Polonaises.

. La Gazette des femmes - Combat de rue
Non, ce n’est pas un événement isolé. Le harcèlement de rue envers les femmes est un phénomène social mondial. En juillet, Sophie Peeters, une étudiante de Bruxelles, a filmé en caméra et micro cachés toutes les injures quotidiennes qu’elle supporte en marchant dans les rues de son quartier. Son film, Femme de la rue, a été projeté dans un cinéma et a suscité un débat national sur la question. Et depuis le 1er septembre, la ville de Bruxelles fait payer les insultes de rue avec des amendes qui varient de 75 à 250 euros.

. Le Devoir - La culture du mépris
Et Jean Charest surfait comme un dieu. Rarement aura-t-on vu un politicien aussi bien maîtriser l’art du "spin" politique, tactique essentiellement publicitaire qui consiste à maquiller un slogan pour qu’il ressemble à une idée, puis à le répéter assez souvent pour qu’il devienne une vérité. C’est ce que je retiendrai de Jean Charest : sa capacité à investir l’espace médiatique pour remplir le vide avec encore plus de vide. Il n’a évidemment pas l’exclusivité de la chose, et dans le genre, François Legault s’est avéré un redoutable adversaire.

. Le Devoir - Propos de Lucien Bouchard - Nouvelle pelletée de terre du fossoyeur en chef
Dans son dernier livre, Lettres à un jeune politicien, dont des extraits ont été publiés dans l’édition du 10 septembre du Journal de Montréal, Lucien Bouchard s’en prend vivement au référendum d’initiative populaire. Difficile de trouver autant de démagogie en si peu de mots.

. Slate Afrique - Burundi - Pas touche à ma femme, docteur, elle est musulmane !
La RNW a rencontré Aïcha, jeune femme de confession musulmane enceinte. Depuis le début de sa grossesse, elle se fait systématiquement accompagner de son époux, Mohamed Issa, pour ses visites de contrôle. Pour lui, impossible d’accepter que sa femme aille seule à l’hôpital et se fasse toucher par un autre homme, même médecin : « C’est honteux pour moi de voir un gynécologue soigner ma femme, la toucher n’importe comment sur certaines parties du corps caché. Je ne peux pas l’accepter », explique-t-il. Du côté des autorités musulmanes, un leader religieux a indiqué à la RNW qu’il s’agissait là d’une règle universelle, selon laquelle les femmes ne doivent être touchées que par des femmes musulmanes.

. Le Monde - Françoise Collin, romancière, philosophe, figure du féminisme
Mue par une faculté politique d’indignation devant les injustices, Françoise Collin était résolument féministe. Elle forge une pensée du différend des sexes qui ouvre le travail d’historicisation de la différence des sexes et d’élaboration des praxis de libération. Son féminisme lui valut d’être expulsée de la scène philosophique, où elle avait pourtant acquis du crédit. Il visait une "restructuration fondamentale des rapports entre les sexes qui engage les uns et les autres, c’est-à-dire une redéfinition du monde commun" ("Le féminisme pour quoi faire ?", La Revue nouvelle, no 11, novembre 2004).

. La Presse - Le sang-froid de Pauline Marois
Plusieurs ont critiqué sa décision de revenir sur la scène. Je crois, au contraire, qu’elle a été courageuse. Oui, courageuse, et non téméraire, car elle a demandé l’avis de ses gardes du corps avant de se décider. Son geste a permis d’éviter une panique potentielle. Je vous rappelle que 2000 personnes survoltées étaient entassées dans un édifice qui est loin d’être conçu pour une évacuation rapide.

. Le Nouvel Observateur - Prostitution  : oui, nous devons sanctionner les consommateurs !
A la suite des propos de Najat Vallaud-Belkacem, qui veut abolir la prostitution, un appel a été lancé le 23 août dans "le Nouvel Observateur" contre la pénalisation des consommateurs. Critique virulente de cet appel par Sylviane Agacinski, philosophe et théoricienne de la parité. La liberté de se vendre est également une illusion à une époque où les prostituées réellement indépendantes représentent une part infime de la prostitution, dominée par la violence des réseaux très organisés de l’industrie du sexe. Que signifie le "consentement", quand ses ingrédients sont avant tout le besoin, le chômage, la demande pressante des clients, le pouvoir corrupteur de l’argent, le manque d’estime de soi ?

. Le Soleil - Marois n’a pas le droit de décevoir
« Sincèrement, je souhaite qu’elle réussisse », déclare Monique Jérôme-Forget, qui estime que « l’échec est beaucoup plus mal vu venant d’une femme que d’un homme ». Elle confie avoir « engueulé certains amis péquistes comme du poisson pourri » lorsqu’ils lui disaient que jamais ils ne voteraient pour Pauline Marois. « Je leur répondais qu’il y a là une femme extrêmement compétente. » Mais peu importe les perceptions, Pauline Marois devrait réussir, estime Mme Jérôme-Forget. « Elle est la première femme première ministre, mais elle a défoncé plusieurs plafonds de verre avant aujourd’hui. »

. Huffington Post Québec - Une femme première ministre, oui. Des femmes au pouvoir encore mieux !
Quelle signification a donc sa (courte) victoire ? On peut d’emblée éliminer l’hypothèse d’une répétition du « gender gap » des années 1980. On ne peut pas dire qu’elle a bénéficié d’un soutien particulier des femmes en sa faveur ; ce qui ne confirmerait une tendance de fond dans l’électorat féminin. Les femmes votent autant que les hommes et leur vote n’a pas avantagé un parti plutôt qu’un autre. En fait, l’âge et les conditions socio-économiques des électeurs ont été davantage déterminants dans le fait de voter, que le sexe.

. Les InRocks - La Suffragette Summer School : cours de manifs pour féministes
Les féministes anglaises se préparent à investir Bristol (Angleterre) mi-septembre, pour la troisième édition de la Suffragette Summer School. Objectif : former des expertes en manifestation non-violente. Les 15 et 16 septembre prochains, ce “camp d’entraînement” hors-normes propose aux participant(e)s d’apprendre, entre autres, à ”monter un groupe local”, “engager des hommes dans l’activisme féministe”, “planifier une campagne réussie” ou “obtenir ce qu’on veut par le lobbying”, “compétences médiatiques”, de “militantisme LGTB”, ou participer à un débat sur “l’économie féministe”.

. La Presse - Fou, pas fou ?
Je suis de ceux qui ont dit, au lendemain de Polytechnique, que c’était l’oeuvre d’un fou. Les féministes nous ont répondu : un fou qui tue juste des femmes et sur lequel on a trouvé une liste de femmes à tuer, c’est pas seulement un fou. Même chose en Norvège. Un fou d’extrême droite tire dans le tas, rien à voir avec l’extrême droite, protestent aussitôt la droite et l’extrême droite. C’est juste un malade. Ouais, leur répondent d’autres, mais un malade avec une idéologie d’extrême droite assumée jusqu’à la folie.

. Le Devoir - Le vaccin contre la grippe pose problème avec le H1N1
Des chercheurs canadiens ont constaté, dans les premières semaines de la pandémie, que les gens ayant reçu un vaccin antigrippal pour l’hiver 2008-2009 semblaient plus à risque d’être infectés par la nouvelle maladie que ceux n’ayant pas été immunisés. En raison des risques supposément posés par le vaccin saisonnier contre la grippe lorsque celui-ci est utilisé conjointement avec le vaccin contre la grippe H1N1, le Québec a décidé de ne pas administrer le premier lors de sa campagne contre la pandémie. On peut recevoir le vaccin antigrippal saisonnier seul.

. La Presse - La première ministre, l’assassin et le technicien
Ce soir-là, au Métropolis, il y avait une première ministre. Heureuse, digne, soulagée, elle n’avait pas manqué son rendez-vous avec l’Histoire. Première femme à prendre les commandes de la nation. Une grande étape de franchie dans l’évolution des Québécoises et donc, des Québécois aussi. Ce soir-là, au Métropolis, il y avait un assassin. Enragé, frustré, dérangé, il n’acceptait pas l’élection d’un parti souverainiste. Et il s’apprêtait à libérer ses démons. Ce soir-là, au Métropolis, il y avait un technicien.

. Le Journal de Montréal - Le pouvoir au féminin
Si le Québec a attendu le 4 septembre 2012 pour s’offrir une femme à sa tête, plusieurs autres pays et provinces à travers le monde ont déjà été dirigés par des représentantes du sexe autrefois qualifié de faible. Souvent adulées et parfois détestées, ces femmes hors du commun ont connu des destins extraordinaires ou tragiques. Pauline Marois écrit l’histoire.

. La Presse - Femme PM, une autre façon de diriger
Mme Marois a goûté à la médecine des crises. Elle a failli y laisser sa peau. Elle a survécu, elle en est fière, mais les humiliations que les députés démissionnaires lui ont fait subir l’année dernière ont laissé des traces. "Je suis une survivante. Je suis la seule d’ailleurs. Jacques Parizeau a quitté, Bernard Landry aussi, André Boisclair, Lucien Bouchard, Pierre-Marc Johnson, René Lévesque. Ils sont tous partis. Les femmes sont résilientes. Je suis restée malgré les humiliations. Parce que j’en ai eu, des humiliations. Quand on dit que je ne passe pas ou que je devrais m’en aller, c’est dur à prendre.

. Le Journal de Montréal - Alerte ! Québécois dangereux !
Le Canada anglais est-il capable de sortir de son hostilité extrême envers le nationalisme québécois et de discuter raisonnablement, à la manière d’un Norman Spector, interlocuteur exemplaire dans le dialogue Canada-Québec ? Est-il capable, sans endosser la thèse souverainiste, et sans se réjouir de la présence du PQ au pouvoir, de reconnaître là une vision légitime du Québec, et de ne pas se déchainer contre lui ? Pour cela, il devra cesser de traiter les Québécois de nazis. Parce qu’on ne débat pas avec le nazi.

. Le Devoir - "Nous sommes tous responsables" de l’attentat du Métropolis
L’attentat du soir des élections - un mort, un blessé, un tir de carabine Ceska Zbrojovka, tout le Québec encore en état de choc - est, on le sait, un geste décalé. Un acte de psychose, qui visait un symbole - la Première ministre ? les Francophones ? les Souverainistes ? une Femme de pouvoir ? - plutôt qu’une cible singulière. On veut le voir, ce geste, comme le cas isolé et fêlé d’un électron libre. Imprévisible. Incontrôlable. Pour Nicolas Lévesque, philosophe, psychologue et psychanalyste, au contraire, « nous sommes tous responsables ».

. La Presse - Pauline Gagnon
Pauline Gagnon travaille depuis 17 ans au CERN (Organisation européenne pour la recherche nucléaire) à Genève. Elle réalise des travaux sur le boson de Higgs, particule élémentaire prédite par la physique et détectée pour la première fois au début du mois de juillet. La physicienne, originaire de Chicoutimi, fait partie de l’équipe du détecteur ATLAS, un des deux appareils qui ont réussi à identifier ce « chaînon manquant ».

. Châtelaine - Pauline Marois, première ministre
Châtelaine célèbre cette page d’histoire en textes et en images. "Le magazine, en droite ligne avec sa mission éditoriale d’origine, est fier d’offrir aux Québécoises un numéro à collectionner, qui se transmettra de génération en génération", explique Mélanie Thivierge, rédactrice en chef du magazine. Dans ce document de 84 pages : les faits saillants de la soirée électorale, en mots et en images, croqués sur le vif par notre journaliste et notre photographe ; 300 secondes avec Pauline Marois ; une entrevue exclusive dans les coulisses de la victoire. "Elle a franchi l’Everest", un témoignage inédit signé Lise Payette. En kiosque le 7 septembre.

. Vigile.net - Quand la haine gagne du terrain
L’attaque perpétrée par un homme enragé, le soir de la victoire de madame Pauline Marois au Métropolis cette semaine, ne doit pas servir à alimenter la haine qui pousse comme une mauvaise herbe quand l’incompréhension remplace la bonne volonté dans un débat. Son message (...) nous oblige à une réflexion sur l’ampleur du fossé qui s’est creusé entre nos deux communautés depuis des années et que nous ne pouvons pas laisser se creuser davantage, car aucune des deux communautés ne mérite un tel problème.

. Le Devoir - Pauline Marois première ministre - Bienvenue aux dames !
Depuis mercredi soir dernier, 4 septembre, on se réjouit d’avoir élu une femme au poste de première ministre. Je suis la première à m’en réjouir, même si je sais que madame Pauline Marois n’a pas de baguette magique pour transformer le monde politique. Mais le symbole est important, essentiel pour que des femmes, jeunes surtout, se projettent dans ce rôle de pouvoir et d’autorité, tout comme elles peuvent le faire dans d’autres images de femmes leaders.

. Le Devoir - Une élection européenne
La dernière élection a aussi révélé que Québec solidaire était devenu le refuge de la gauche multiculturaliste, comme l’illustre son opposition à une charte de la laïcité, une citoyenneté québécoise et l’application de la loi 101 aux cégeps. Il se pourrait que le succès relatif de ce parti soit justement lié au fait que le Parti québécois vient de renouer avec la défense de la langue et de l’identité québécoise.

. L’aut’journal - Fait divers au Métropolis
Comme si la politique était un sport extrême, un discours à la limite du machisme, du sexisme et de la haine. Comme si débattre voulait dire combattre, plutôt que rechercher le consensus ; vaincre plutôt que convaincre ; confondre et abattre plutôt qu’argumenter, faire entendre raison, persuader et gagner à son point de vue.

. La Presse - De la SQ au Secret Service
Ceux qui sont du bord d’un minimum de décence ont tous senti leur coeur chavirer, mardi soir, peu avant minuit, quand des agents de la Sûreté du Québec (SQ) se sont précipités sur la scène du Métropolis pour interrompre le discours de Pauline Marois. Instinctivement, nous avons tous compris que quelque chose de tragique se tramait.

. Égalité - Laura : la danse dans l’âme
Sourire aux lèvres et yeux pétillants, Laura Defretin a déjà tout d’une grande danseuse. Ne vous fiez pas aux clichés habituels, cette jeune femme de 17 ans ne pratique pas la danse classique mais le hip-hop, un milieu généralement qualifié de « masculin ». Laura, alias Nala, son nom de scène, conjugue études avec danse.

. Blogue de Louise Chabot - Et si Pauline Marois avait rendez-vous avec l’Histoire ?
Pour la première fois, une femme, Pauline Marois, est devenue première ministre du Québec. Une victoire importante, pour ne pas dire une grande victoire, que l’on voudrait relativiser parce que remportée dans le contexte d’un gouvernement minoritaire. Mais c’est avoir la mémoire bien courte que de penser ainsi. Car il faut se souvenir d’où Pauline Marois est partie. Elle revenait de loin.

. Le Devoir - Du pain (du sang) et des roses
J’ai été meurtrie dans ma chair par l’attaque armée contre Pauline Marois mardi soir. Je ne crois pas que la violence surgisse de nulle part, qu’on s’en prenne à une femme première ministre de façon isolée, qu’on ait affaire à un simple désaxé qu’on va enfermer à Pinel et qui pourra ressortir dans trois ans. La violence contre les femmes est multiple, insidieuse, mondiale, historique, et parfois aussi acceptée qu’une burqa noire sous un soleil de plomb un jour de canicule.

. L’R des centres de femems du Québec - Lettre ouverte à la première ministre du Québec
Les centres de femmes du Québec sont fiers et heureux de saluer enfin la première ministre du Québec ! C’est avec bonheur que je vous félicite en leur nom. À ce jour déjà, votre carrière est un exemple de ténacité, voire de pugnacité. Vous avez su rallier des oppositions difficiles par le passé ; vous saurez le faire à nouveau. Les centres de femmes du Québec espèrent que votre capacité à rallier les gens autour de vous favorisera l’amélioration des conditions de vie de femmes en général, et l’abolition de la contribution santé en particulier.

. La Presse - Les loups et nous
Le Québec est peut-être non violent, mais il s’y cache des gens violents. Il y a, ici, quelques tisons de fanatisme : des masculinistes dont l’agressivité se déploie, puante, sur l’internet et sur les réseaux sociaux. Également des nationalistes xénophobes, qui sévissent sur les mêmes plateformes. Des racistes, des homophobes, des misogynes, des gens remplis d’une haine et d’une colère à glacer le sang, qui propagent des horreurs. La libéralisation des moyens de communication nous les fait voir tels qu’ils sont, souvent anonymes mais, justement, sans filtres.

. Huffington Post Québec - Attentat contre Pauline Marois : des questions
Comment un soi-disant fou a-t-il pu organiser et planifier minutieusement une opération de commando contre la nouvelle première ministre du Québec sans que personne ne lève le petit doigt ni même ne se doute de rien ? Comment, au Québec, un homme peut-il se procurer un fusil d’assaut et des armes de poing sans que ça n’éveille le moindre soupçon ? Et comment peut-il le faire aussi facilement ? Comment ça se fait qu’un fou fasse preuve d’autant de raisonnement et d’organisation lorsque vient le moment de fomenter son crime ?

. Blogue de Jocelyne Robert - Pauline Marois, Première Ministre : Une victoire de tous les paradoxes
Une première dans l’histoire du Québec : une femme Première Ministre. Une première dans l’histoire du Québec : un attentat contre la nouvelle Première Ministre et ce qu’elle représente, lors du rassemblement festif suivant sa victoire hier au Métropolis.

. Sisyphe (Archives) - Après le film Polytechnique, le dit et le non-dit
Peu de critique de la misogynie rampante et du sexisme ordinaire qui existaient en 1989 et qui continuent à briser des vies en 2009 ; sur les rapports de domination hommes/femmes et sur les stéréotypes de virilité et de féminité reproduits de génération en génération, les hommes d’un côté, les femmes de l’autre, dans cette meurtrière danse carrée du pouvoir.

. L’Aut’journal - La division du vote progressiste et souverainiste coûte 22 circonscriptions au PQ et la majorité parlementaire
L’unité des progressistes et des souverainistes aurait décapité littéralement la CAQ, en causant la défaite de François Legault et de Jacques Duchesneau.

. Les Nouvelles/News - Vers une "dictature théocratique" en Tunisie ?
L’ex-président de la Haute instance pour la réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique (ouf), le professeur Yadh Ben Achour, fustige dans La Presse de Tunisie le poids de la religion dans les travaux de l’Assemblée constituante tunisienne. « Il ne se passe plus un seul jour sans que l’on soit assailli par les événements ou les thématiques religieuses ».

. CSQ - La CSQ applaudit la nomination d’une femme comme chef de l’État québécois
« Même s’il est minoritaire, le Parti Québécois, et sa chef Pauline Marois, a reçu un mandat de la population et nous espérons que ce choix démocratique sera respecté par les autres partis. Il faut espérer que le nouveau gouvernement pourra mettre en branle ses engagements, dont ceux favorables aux droits des travailleuses et des travailleurs, aux services publics et à une juste répartition de la richesse. Nous applaudissons également l’élection d’une femme à tête du gouvernement pour la première fois de notre histoire » (Louise Chabot).

. Radio-Canada - Pauline Marois, première femme premier ministre et politicienne d’expérience
Pauline Marois est une femme d’expérience. Une politicienne aguerrie qui a traversé les trois dernières décennies dans des postes-clés au gouvernement et dans l’opposition, toujours pour le Parti québécois. Une femme résiliente aux fortes convictions qui a su naviguer contre vents et marées dans un monde d’hommes. Retour sur une carrière hors de l’ordinaire.

. Les Nouvelles/News - Remaniement viril chez David Cameron
Lors de la campagne qui l’a porté au pouvoir en mai 2010, David Cameron avait promis de nommer au moins un tiers de femmes à la tête de ministères. Mais son premier gouvernement s’est avéré loin du compte : avec 5 femmes sur 27 ministres, le Royaume-Uni pointait à la 17ème place européenne dans ce domaine. Le remaniement opéré mardi 4 septembre par le Premier ministre conservateur fait même reculer la place des femmes au gouvernement.

. Le Nouvel Observateur - Égalité hommes-femmes : Hollande n’y arrivera pas s’il choisit la rigueur
Il est IMPOSSIBLE de garantir une réforme des retraites égalitaire, un service public de la petite enfance, une loi contre les violences faites aux femmes efficiente et la réouverture des centres d’IVG (qui ferment par dizaines à cause de la restructuration de l’hôpital public) si l’on serre ses petits doigts sous la baguette autoritaire du MES (Mécanisme Européen de Stabilité) et du prochain traité européen ! Il faut que le gouvernement s’affranchisse des chaînes de la rigueur pour appliquer une vraie politique de relance.

. Détails et dédales - L’indépendance virile
Je voulais surtout attirer votre attention sur un aspect du texte qui ne m’avait jamais frappée jusqu’à maintenant et que je trouve pourtant révélateur d’une tendance assez générale dans le discours militant. En effet, pourquoi cette chanson présente-t-elle l’indépendance comme une conséquence (ou un gage ?) de virilité ?

. Sophia - Décès de Françoise Collin (1928-2012)
Philosophe et écrivaine belge, elle a énormément apporté aux études féministes francophones. Ainsi, elle a activement participé à la création et au développement des Cahiers du GRIF, la première revue féministe francophone. En 1989, à l’occasion d’un colloque européen du GRIF, elle fut à l’origine d’un mouvement en faveur des études féministes qui a mené à la création de Sophia, alors le "réseau bi-communautaire de coordination des études-femmes". Nous lui devons d’ailleurs l’idée de notre nom "Sophia". Le féminisme belge et francophone perd avec elle une figure de proue extrêmement stimulante.

. Crime contre l’humanité - Manifeste "En parler n’est pas un crime"
Aujourd’hui, associations, victimes, proches de victimes, professionnels de la santé, de la justice, artistes, élus, citoyens sont réunis pour que cesse l’hypocrisie juridique de notre pays. Oui ! Il est possible de rendre le viol à l’encontre des enfants imprescriptible comme c’est le cas au Canada depuis 1985 par exemple. Nous pouvons considérer que l’inceste est un crime contre l’humanité : il est véritablement impossible de s’en tenir à la définition juridique strictement technique des textes internationaux, définition historiquement conçue pour cibler les crimes totalitaires, ceci avant que la science ne mette au jour la problématique de l’inceste.

. Le Devoir - Voter pour faire la différence
Je crois fermement qu’un parti politique qui s’adresse directement aux jeunes aura plus de chance de les convaincre d’aller voter. Mais cette réalité va dans les deux sens. Les jeunes doivent aller voter pour que les partis politiques s’intéressent réellement à eux et à leur avenir. Ce ne sera pas facile. Les taux de participation électorale depuis 20 ans sont en pente descendante. Mais après plus d’un an à titre de présidente de la FEUQ, j’ai appris à avoir une confiance inébranlable dans une génération qui a déjà réussi à faire mentir tous les cyniques qui croyaient pouvoir attendre l’essoufflement d’un mouvement de mobilisation populaire sans pareil dans l’histoire du Québec.

. Site evelyneabitbol.com - Le véritable changement : élire une femme première ministre du Québec
Nous devons reconnaître que la personne, la cheffe, que dis-je, la femme politique la plus compétente du Québec se présente comme première ministre et que nous n’avons d’autre choix ni d’autre devoir que celui de l’élire. Ne serait-ce que pour être cohérentes avec nos discours et nos revendications. Mme Pauline Marois est la "personne" la plus compétente pour prendre les commandes et diriger le Québec. Si vous doutez de ses compétences, prenez connaissance du parcours exceptionnel de cette femme, députée de Charlevoix.

. La Presse - Élections : 40 luttes à surveiller
Les dés sont jetés. Après 34 jours de campagne électorale, les Québécois éliront ce soir leur prochain premier ministre. À quelques heures des résultats, impossible de prédire la composition de la prochaine Assemblée nationale.
La soirée s’annonce excitante. La Presse vous présente 40 luttes à surveiller, 40 circonscriptions qui pourraient faire la différence.

. AVFT - Prostitution et liberté : une association de malfaiteurs
Se prostituer librement, voilà l’aboutissement ultime du "post-féminisme", entend-on de manière dominante depuis longtemps, et plus encore depuis que la ministre des droits des femmes a affirmé sa volonté de pénaliser les clients de prostituées. Depuis, tous les médias se sont empressés de donner la parole aux agent-e-s de la marchandisation du sexe.

. Journal de Montréal - Le délire idéologique
Je me demande ce qui pousse des gens à systématiquement ramener tout désaccord politique à une lutte à finir entre le bien et le mal. D’où vient ce besoin de transformer son adversaire en diable ? Du plaisir qu’on en retire à se présenter d’un coup comme un croisé démocratique ? De l’excitation qu’on a à jouer au maquisard bien assis devant son ordinateur, à pianoter sur son portable ? De la simple inculture qui fait en sorte qu’aujourd’hui, même les gens les plus éduqués ont une culture historique relative, ce qui les amène à ne pas connaître le sens des mots qu’ils utilisent ? De l’expansion des réseaux sociaux, qui permettent à chacun d’étaler ses passions idéologiques en public, sans prendre la peine de réfléchir suffisamment avant d’écrire ?

. Site de Marie-Victoire Louis - Questions à Amnesty International
Le Rapport annuel d’Amnesty international : « La situation des droits humains dans le monde » est le document de base qui explicite, dévoile, révèle les analyses d’Amnesty International en matière de « Droits humains ». Celui de 2012 comporte 418 pages et concerne « 155 pays et territoires ». (p.XI) L’auteure en fait une critique point par point.

. Women’s Liberation without borders - La tolérance : gangrène du féminisme
Le féminisme n’est pas neutre, ni indifférent. Il a ses propres concepts et valeurs, et entend bâtir une société en fonction de ses principes. Demander au féminisme de tolérer les féminismes lorsqu’ils sont construits selon des concepts qui oppriment les femmes, relève d’une aberration. Le féminisme ne peut tolérer la subordination puisqu’elle est son objet de contestation. À quoi sert la contestation si elle s’accompagne de l’acceptation des idées contradictoires, ou pire encore, que l’on combat ?

. Sisyphe - "Des paradis vraiment bizarres" - "Reflets dans un œil d’homme ", un essai de Nancy Huston
Le livre se présente comme une charge contre la théorie du genre, accusée de nier la part de déterminisme biologique qui façonne les comportements sexuels respectifs des hommes et des femmes. Jusqu’ici, on avait toujours suivi Nancy Huston avec enthousiasme lorsqu’elle pointait la tendance de la civilisation occidentale à s’abîmer dans des fantasmes de toute-puissance et à cultiver l’idée d’un individu capable de s’affranchir de toute limite naturelle ou biologique, de se recréer ex nihilo ; de s’autoengendrer.

. La Presse - Pauline Marois mise sur le vote des femmes
« Je n’ai jamais vu, jamais, je vous dirais, depuis le milieu des années 90, autant d’enthousiasme chez nos militants, autant de présence, autant d’engagement », a dit P. Marois. Mais il y a aussi un effet dans l’électorat. Même les journalistes qui suivent ses bains de foule et ses nombreuses apparitions publiques constatent l’engouement qu’elle suscite chez les femmes. Samedi après-midi, à Magog, dans la circonscription d’Orford, un territoire pourtant libéral, l’accueil était chaleureux. À la Fête des vendanges, parmi les centaines de vacanciers, elles se pressaient pour la féliciter, l’encourager, être photographiées avec elles. Elles disent souvent qu’elles sont fières de féliciter « la première première ministre du Québec », ou d’« écrire une page d’histoire » le 4 septembre.

. TV Télérama - "Sexe, mensonges et harcèlement"
Télérama.fr vous propose de voir en exclusivité pendant trois jours “Sexe, mensonges et harcèlement”, un documentaire exceptionnel de Clarisse Feletin sur le harcèlement sexuel. Diffusion mardi soir sur France 2 à 22h 40.

. Le Nouvel Observateur - Meurtres de femmes : l’Argentine bouleversée par une série de "féminicides"
Une série de meurtres et violences faites aux femmes bouleverse l’Argentine, où le Congrès examine l’introduction dans le code pénal du crime de "féminicide", suivant l’exemple d’autres pays d’Amérique latine. "Peine maximale pour l’assassin !", "Arrêtons les féminicides !", pouvait-on lire sur les banderoles des quelque 200 femmes qui ont manifesté jeudi à Jujuy, dans l’extrême nord de l’Argentine, près de la frontière avec la Bolivie.

. Le Journal de Montréal - Une marée humaine se lève
Qui n’a pas eu le sentiment, ces dernières années, que le Québec s’enfonçait dans la médiocrité ? Quand une société se sent impuissante, elle perd le goût du collectif. La politique semble alors baigner dans les eaux puantes de l’affairisme, de la corruption. C’est avec ce climat mental que nous romrons le 4 septembre. Nous ne changerons pas seulement de gouvernement. Nous changerons robablement d’époque.

. Le Courrier international - Mafia et finance : la crise favorise les liaisons dangereuses
La crise financière a donné l’occasion aux réseaux mafieux de s’infiltrer davantage dans l’écomomie mondiale, en investissant du liquide dans les banques européennes et américaines. C’est ce que démontre Roberto Saviano, l’auteur italien de Gomorra, dans une longue enquête qui suscite de nombreuses réactions. Dépendantes des liquidités des organisations criminelles, les banques occidentales ont donc massivement et sans complexe blanchi l’argent de la drogue.

Mis en ligne sur Sisyphe, septembre 2012

- Fil de presse, novembre 2012
- 
Fil de presse, octobre 2012
- 
Fil de presse, septembre 2012
- 
Fil de presse, août 2012
- 
Fil de presse, juillet 2012
- 
Fil de presse, juin 2012
- 
Fil de presse, mai 2012
- 
Fil de presse, avril 2012
- 
Fil de presse, mars 2012
- Fil de presse, février 2012
- Fil de presse, janvier 2012


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2012
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin