| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






dimanche 1er décembre 2013

Fil de presse, décembre 2013

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Les liens des mois précédents demeurent en archives et on peut les consulter n’importe quand.

Décembre 2013


. Médiapart - Les vœux d’épopée d’Ariane Mnouchkine
Mediapart vous propose de commencer l’année 2014 avec des vœux offerts par Ariane Mnouchkine. Après Stéphane Hessel en 2010, Moncef Marzouki en 2011, Édouard Martin en 2012, c’est en compagnie de la metteure en scène et fondatrice du Théâtre du Soleil que nous avons voulu finir l’année 2013. Parce que nous avons besoin de rêve, d’imaginaire, de hauteur pour retrouver le chemin du fol espoir. Comme pour mieux les partager, Ariane Mnouchkine a préféré ne pas dire elle-même ces vœux afin que nous puissions tous les faire nôtres.

. La Presse - L’Ordre du Canada à Louise Forestier et Marie-José Turcotte
La chanteuse Louise Forestier, l’ancienne juge Marie Deschamps, l’acteur Colm Feore, la linguiste Marie-Éva de Villers et la conservatrice du musée Pointe-à-Callières Francine Lelièvre font partie des 90 nouvelles nominations à l’Ordre du Canada, annoncées lundi par le gouverneur général, David Johnston. La journaliste à Radio-Canada Marie-José Turcotte devient membre, « pour sa contribution au journalisme sportif et pour avoir ouvert les portes de la profession aux femmes ».

. Le Nouvel Observateur - Loi anti-avortement en Espagne : organisons une contre-croisade féministe européenne
Cette croisade n’est pas non plus dépourvue de sens historique. En temps de crise, les réactionnaires s’accrochent et valorisent le modèle le plus traditionnel et le plus conservateur qui soit : le modèle rassurant du mâle dominant. Les droits des femmes deviennent alors une cible privilégiée. Dépourvue de capacité à maîtriser le monde ou à se battre sur le terrain de la croissance économique, la droite espagnole cherche à réhabiliter l’homme dans toute sa puissance de domination. En mettant sous contrôle les femmes et leur sexualité, Gallardon redonne à l’homme blanc européen un sentiment archaïque de puissance.

. Slate Afrique - Les 5 Africaines qui vont compter en 2014
Puissantes et déterminées, elles se battent pour construire une autre Afrique. Esther Madudu, l’Ougandaise qui sauve des vies. Lindiwe Mazibuko, jeune première d’Afrique du Sud. Basma Khalfaoui, la Tunisienne qui ne lâche rien. Marie-Cécile Zinsou, la pasionaria de l’art contemporain. La battante, Cécile Kyenge

. Le Huffington Post Québec - Les cinq fatwas les plus idiotes
Fatwa pour voiler les fillettes à partir de l’âge de deux ans. Lors d’une intervention sur la chaîne d’émissions religieuses Al-Majd, le prédicateur saoudien Abdallah Al-Daoud a estimé qu’il fallait "imposer le hijab aux fillettes à partir de deux ans". Selon la tradition musulmane, les filles doivent porter le voile couvrant les cheveux à partir de la puberté. "Si la fillette peut susciter un certain désir, ses parents doivent lui couvrir le visage et lui imposer le voile (...) pour ne pas tenter" les pervers, a estimé le prédicateur. Fatwa contre les ralentisseurs sur les routes. Fatwa contre des lycéennes musulmanes rockeuses. Fatwa contre la Saint-Valentin. Fatwa contre le mariage civil.

. Le Devoir - L’ONU félicite les efforts du Canada pour contrer le mariage forcé
Une responsable haut placée de l’ONU félicite le gouvernement Harper pour ses politiques étrangères visant à mettre fin au mariage forcé, bien qu’Ottawa refuse de financer les projets qui favoriseraient l’accès à l’avortement pour les victimes. Susan Bissel a rencontré les législateurs plus tôt ce mois-ci dans les bureaux de Stephen Harper et du ministre des Affaires étrangères John Baird. Elle dit avoir été frappée par leur excellente compréhension des complexités de ce problème, dont les paramètres vont de l’éducation à la justice en passant par la santé.

. News Republic - Un après la mort de Damini, les Indiennes restent exposées aux agressions sexuelles
L’Inde a commémoré ce dimanche 29 décembre le premier anniversaire de la mort de Damini, la jeune étudiante brutalement violée dans un bus de New Delhi, le 16 décembre 2012. Cette agression avait provoqué une vague de manifestations à travers le pays pour dénoncer les violences faites aux femmes. A New Delhi, plusieurs veillées nocturnes ont été organisées dans le centre-ville pour rendre hommage à celle que l’Inde avait surnommé « la courageuse ».

. Le Monde - Iran : la maison de l’avocate Nasrin Sotoudeh « dévalisée »
La nouvelle a été annoncée par le mari de cette lauréate en 2012 du prix du Parlement européen, Sakharov, décerné aux défenseurs des droits de l’homme, La rencontre qui a eu lieu le 19 décembre entre Nasrin Sotoudeh et son récipiendaire du prix Sakharov, le réalisateur Jafar Panahi, avec une délégation officielle du Parlement européen à l’ambassade grecque à Téhéran, avait suscité de vives hostilités de certaines autorités conservatrices iraniennes. Le procureur général, Gholam-Hossein Ejeie, avait qualifié cette rencontre entre la délégation européenne et "deux condamnés pour des charges sécuritaires", de "sans autorisation" et "contre les règles diplomatiques".

. Le blogue d’Hypathie - Héros au féminin, de romans, de séries télé ou de cinéma
Elles font partie de la pop culture, elles nous enthousiasment, nous émeuvent et nous rendent puissantes car elles nous donnent confiance en nous : elles sont empowering et nous servent de modèles. Elles sont héroïnes de romans, de cinéma (ou les deux), de séries télés ou de bandes dessinées. J’en ai sélectionné neuf, dont je propose le portrait en deux billets. Les quatre premières s’appellent Ripley, Lisbeth Salander, Lisa Simpson, et Merida.

. Le Devoir - Charte : au moins 200 heures d’audiences
Les audiences publiques sur le projet de loi 60 — celui de la Charte de la laïcité — pourraient durer une bonne partie de l’hiver… et risquent fort de ne pas être terminées si des élections sont déclenchées en mars. Au moins 200 mémoires ont en effet été transmis à la Commission des institutions avant la date limite du 20 décembre et chacun donnera lieu à une heure d’audiences. Selon le secrétaire suppléant de la Commission des institutions, Mathew Lagacé, "tous ceux qui voulaient être entendus seront entendus. C’est une consultation générale, vraiment ouverte à tous. Tous les mémoires déposés seront présentés en public, individuellement, même si certains se recoupent."

. Entre les lignes entre les mots - On ne naît pas client/prostitueur, on le devient...
Les analyses de la prostitution, du système prostitueur sont différenciées. Les conclusions que les un-e-s et les autres en tirent sont toujours sociales et politiques. Elles éclairent, de manière diffractée, les projets de construction de l’égalité réelle entre femmes et hommes. Les débats sur l’éventuelle pénalisation des clients recoupent ou non ces analyses. Ce livre présente un grand nombre d’arguments pour l’abolition du système prostitueur, des réponses à des questions banales souvent exprimées sur ce sujet. Quitte à fâcher, je souligne que toutes les thèses sur la prostitution qui ne prendraient en compte que les personnes prostituées en oubliant les « clients », et leurs rapports asymétriques, me semble dénuées de sens.

. Radio-Canada - Le père de la Charte des droits et libertés en faveur de celle des valeurs
« De quoi parle-t-on ici ? », se demande-t-il au sujet du projet de charte des valeurs de Québec. « On parle d’une prohibition qui en fin de compte est assez minime. Elle ne défend pas la pratique de la religion musulmane ou de toutes les autres religions. » « [La charte des valeurs] dit simplement : "Lorsque vous occupez un poste ou une fonction gouvernementale, vous ne pouvez pas vous présenter avec le voile ou des signes ostentatoires." »(Roger Tassé) Les citoyens conservent le droit de penser ce qu’ils veulent, de croire en leur Dieu et de le vénérer en toute liberté en dehors de leurs heures de travail, estime-t-il. « Pour moi, la limite est assez minime. »

. Le Monde - Histoires de femmes avec notre sélection livres
Elles disent être entrées à l’université sur un mode "amnésique". Sans penser qu’être une femme avait une signification particulière, sans songer aux bataillons de jeunes filles qui en avaient si longtemps été exclues. Pour mettre fin à cet "oubli", Nicole Bacharan a choisi de raconter l’histoire de la condition féminine "de Cro-Magnon à nos jours" à travers trois grandes voix : celles de l’anthropologue Françoise Héritier, de l’historienne Michelle Perrot et de la philosophe Sylviane Agacinski.

. Le Monde - Le prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes attribué à Michelle Perrot
L’historienne et écrivaine française Michelle Perrot rejoint la romancière bangladaise Taslima Nasreen, l’ex-députée néerlandaise Ayaan Hirsi Ali, ou encore la jeune militante pakistanaise Malala Yousafzai, toutes détentrices du prix Simone-de-Beauvoir pour la liberté des femmes. Les organisatrices du prix, dont le jury est présidé par l’écrivaine et journaliste au Monde Josyane Savigneau, ont annoncé mardi 24 décembre que Michelle Perrot recevrait la récompense pour l’année 2014 au mois de janvier.

. Le Devoir - Un plein panier de médailles d’or
J’ai un plein panier de médailles d’or à remettre. Je les remets à des femmes parce que j’estime qu’elles ont donné un peu d’élévation à une année qui en manquait beaucoup. Je donne la première à Mylène Paquette, cette merveilleuse audacieuse folle qui a traversé l’Atlantique à la rame. Non seulement a-t-elle réussi ce défi que beaucoup jugeaient de la pure folie, mais elle a aussi fait disparaître à tout jamais l’expression : une fille ne serait pas capable… Chapeau Mylène. Quelle belle aventure !

. Le Monde (Passeur de sciences) - De graves inégalités hommes-femmes dans la recherche mondiale
Une équipe américano-canadienne s’est lancée dans une évaluation de grande ampleur des inégalités hommes-femmes dans la recherche, dont les résultats ont été publiés par Nature le 11 décembre. Pour ce faire, elle a analysé près de 5,5 millions d’articles scientifiques publiés entre 2008 et 2012, qui totalisaient plus de 27 millions de signatures venant de quasiment tous les pays du monde. De cette énorme recherche bibliométrique plusieurs enseignements majeurs sont apparus, qui confirment l’existence de discriminations importantes envers les femmes dans la recherche mondiale, alors qu’on aurait naïvement pu espérer que la science, faite par une collectivité éduquée et éclairée, était moins susceptible de verser dans ces travers.

. La Presse - Une députée en guerre contre le porno en ligne
Une députée conservatrice part en guerre contre la pornographie en ligne, forte d’une alliance inusitée avec une chrétienne évangélique et une féministe radicale. Plusieurs, y compris dans l’industrie du porno, se montrent ouverts à ce qu’on restreigne l’accès à ces vidéos sur la Toile. Il reste à savoir si la solution proposée par Joy Smith saura rallier les parlementaires et l’industrie. Des études montrent que les garçons commencent à regarder de la pornographie en ligne à l’âge de 12 ans et les filles à 13 ans, souligne Richard Poulin, qui a consacré plusieurs recherches sur la pornographie à l’Université d’Ottawa.

. Journal Mobiles - Les femmes changent la lutte
En plus d’avoir remis en question le modèle de société que nous désirons pour maintenant et pour l’avenir, la grève étudiante de 2012 et le mouvement social qui lui a emboité le pas a aussi soulevé des interrogations quant aux moyens utilisés pour ce soulèvement, et à la manière de mettre en œuvre ces moyens. Les nombreuses observations concernant les différences de traitement des participant.e.s selon leur classe de sexe ont marqué cette grève tout autant que la longueur de celle-ci.

. Huffington Post Maghreb - La révolution islamiste douce
Aujourd’hui, les islamistes font de la démocratie moderne un instrument vers l’ascension au pouvoir. Pragmatiques, ils intègrent habilement le jeu démocratique en créant des alliances et en se soumettant aux lois de la compétition politique. Dans un effort de construire des relations cordiales avec l’Occident, les islamistes n’hésitent pas à reculer devant les pressions extérieures concernant des sujets sensibles comme le statut de la femme et la liberté d’expression. Cette malléabilité dissimule cependant une mécanique redoutable d’expansion internationale car, pour les islamistes, la tolérance du pays d’accueil et le crédit que leur donne la communauté d’origine sont toujours les données les plus importantes.

. La Presse - Droits des femmes : reculs
L’Espagne vient d’adopter une loi qui revient en arrière et recriminalise les interruptions volontaires de grossesses, à moins qu’elles ne soient nécessaires parce que la santé de la femme enceinte est en danger. Autre recul inquiétant : au Canada, la Cour suprême invalide trois dispositions du code criminel traitant de prostitution. il est urgent de faire comme la France et de criminaliser l’acte d’acheter du sexe, et de transférer ainsi la criminalité du côté des clients et autres exploiteurs.

. Les Nouvelles/News - Pley, Naouri, Le Ray, Zemmour, Lacombe et les autres... les perles misogynes de 2013
Du harcèlement selon Guillaume Pley aux caquètements de Philippe Le Ray, en passant par le "Violez-la" d’Aldo Naouri, les "casseroles" de Bernard Lacombe ou l’inévitable Eric Zemmour... en toute subjectivité, voici nos « misogynes beaufs » de l’année en France. Nous avons mis ici en avant une brochette de personnalités. Mais il ne s’agit pas d’oublier que le sexisme est aussi , surtout, une œuvre collective.

. L’Humanité - Débat : comment en finir avec l’inégalité salariale ?
Quelle que soit la façon de mesurer les écarts de salaires entre les femmes et les hommes, toutes les études le montrent : les inégalités de rémunérations persistent et résistent partout dans le monde. Il est inscrit dans le droit international de 1919, dans le préambule de la Constitution de 1946, dans le traité de Rome de 1957, dans plus d’une dizaine de lois en France… et pourtant le principe d’égalité des salaires n’est toujours pas appliqué ! Comment expliquer cette permanence des inégalités salariales en France, en Europe, dans le monde ?

. Le Grand Soir - La libération sexuelle : une supercherie pour exploiter sexuellement les femmes
Norman Mailer a noté, durant les années soixante, que le problème de la révolution sexuelle était d’être tombée entre les mauvaises mains. Il avait raison. Elle était entre les mains des hommes. L’idée à la mode était que la baise était une bonne chose, tellement bonne que plus il y en avait, mieux c’était. L’idée à la mode était que les gens devaient baiser qui ils voulaient : traduite à l’intention des filles, cela signifiait qu’elles devaient vouloir être baisées – aussi continuellement qu’il était humainement possible. Extrait du livre d’Andrea Dworkin, Les femmes de droite, Montréal, Les Editions du remue-ménage, 2012, pp. 93-104.

. À bas le sexisme - Troisième vague féministe : dignes d’être inégales
La mère, la sainte et la putain. Ce sont les modèles sacrés dont les femmes ont été jugées dignes de tout temps. Et la Troisième vague féministe en rajoute. Avant l’arrivée de la Troisième Vague féministe, les hommes se chargeaient seuls de définir les femmes en sous-catégories, avec le costume requis. Bas cochon, minijupe, oreilles et queue de lapin de Playboy, hijab, niqab, burqa, pompons de meneuses de claque, etc. Maintenant, cette sorte d’hommes reçoit l’aide des féministes. Il n’en demandaient pas tant !

. La Presse - Fanny Britt, l’écrivaine de l’année
Qu’on en juge sur pièces : la jeune femme s’est en effet illustrée : a) comme auteure jeunesse (grâce à sa BD Jane, le renard et moi, couronnée par plusieurs prix et nominations au Québec, à Toronto, à New York et en France, traduite en anglais pour le Canada et la Grande-Bretagne, et adaptée sous peu en espagnol, en italien, en coréen, en allemand) ; b) comme dramaturge (pour sa pièce Bienveillance, prix du Gouverneur général 2013, en reprise et en tournée partout en 2014) ; c) comme essayiste (avec son tout premier essai à succès Les tranchées : maternité, ambiguïté et féminisme, en fragments).

. Entre les lignes entre les mots - Plateforme catalane pour le droit à NE PAS ÊTRE prostituées
La crise actuelle du système financier et spéculatif, ainsi que les choix politiques néolibéraux faits par les gouvernements en place, sont en train de vouer un nombre croissant de femmes à la pauvreté, conditionnant fortement leurs options personnelles et professionnelles. En ce qui concerne nos droits en tant que femmes, beaucoup d’entre eux sont désormais en danger, sous l’emprise d’un système patriarcal plus présent et plus violent que jamais. Les nouvelles destinations du tourisme sexuel deviennent une juteuse source d’affaires pour des hommes et des organisations sans scrupules ; elles accentuent la vulnérabilité d’un nombre croissant de femmes et d’enfants qui, plongées dans la pauvreté, deviennent la proie de la voracité sadique de nombreux “clients” prostitueurs qui exercent leurs privilèges masculins accédant ainsi aux corps féminins. Pour eux, peu importe l’absence de réciprocité dans le désir sexuel.

. Blogue d’Isabelle Alonso - Au nom des athées en string
Le niveau de conscience politique a sombré dans les méandres du tout-psychologique, des communautarismes, de l’à-peu-près et du prêt-à-penser, et on accorde plus d’importance à la source du message qu’au message lui-même. Meilleur moyen de s’agiter sans que jamais rien ne bouge. Le patriarcat n’a pas à être aménagé. Il doit disparaître. Oeuvrons toutes et tous à son écroulement, par tous les moyens. Je confirme que la prostitution est une forme de viol. Elle est une colonne du temple patriarcal.

. TV5 Les Terriennes - Olympe de Gouges, une femme du XXIème siècle
Arrêtée par le tribunal révolutionnaire, inculpée pour avoir défendu des idées un peu trop humanistes, elle sera guillotinée le 3 novembre 1793. Deux cent ans plus tard, elle reprend vie au Théâtre du Lucernaire à travers une parole d’une modernité saisissante. Après des siècles de relative indifférence, Olympes de Gouges figure aujourd’hui parmi les finalistes des candidats à l’entrée au Panthéon, monument aux grands hommes et bien peu aux femmes jusque-là. Le président François Hollande tranchera, en principe d’ici la fin de l’année 2013 - ou pour le 8 mars 2014, prochaine journée internationale des droits des femmes.

. La Presse - France : DSK sera jugé en correctionnelle
La justice française a confirmé mercredi que l’ancien patron du FMI Dominique Strauss-Kahn, inculpé pour « proxénétisme aggravé en réunion » dans l’affaire dite du Carlton de Lille, sera jugé en correctionnelle et non devant les assises. La chambre de l’instruction de la cour d’appel de Douai (nord) a rejeté la demande de quatre des quatorze mis en examen dans l’affaire du Carlton qui souhaitaient être jugés devant les assises et confirmé leur renvoi en correctionnelle, a annoncé le parquet général. Si la peine encourue aux assises est plus lourde qu’en correctionnelle, certains de ces mis en examen souhaitent aller devant un jury populaire qu’ils espèrent plus clément que des magistrats.

. Le Parisien - L’Espagne va restreindre le droit à l’avortement malgré les protestations
Promesse de campagne en 2011 du chef conservateur espagnol Mariano Rajoy mais retardé depuis, le projet de loi supprimant quasiment le droit à l’avortement en Espagne a été approuvé vendredi par le gouvernement, féministes et gauche dénonçant un « retour de 30 ans en arrière ». L’Espagne se replace ainsi parmi les pays européens les plus restrictifs dans ce domaine. Il ne prévoit une autorisation d’avortement que dans deux cas très précis : que l’interruption de grossesse soit « nécessaire en raison d’un grave danger pour la vie ou la santé physique ou psychologique de la femme, et la deuxième, que la grossesse soit une conséquence d’un délit contre la liberté ou l’intégrité sexuelle de la femme. »

. Charlie Hebdo - Luttes de femmes, un siècle d’affiches féministes
À l’image des mouvements qui les ont produites, les affiches féministes sont hétéroclites, foisonnantes, utopiques. Elles n’ont pas été fabriquées par des partis ou des organisations centralisées, mais plutôt par des groupes pluriels, tantôt très structurés, tantôt très fluides. Leur production laisse davantage place à l’artisanat. L’objectif est d’abord de rendre visibles à la fois les femmes, leurs oppressions spécifiques ou leurs combats. Il s’agit aussi de convaincre de la légitimité de la revendication de l’égalité entre les sexes.

. Le Devoir - Cour suprême et prostitution - Un vrai bordel !
Le jugement de la Cour suprême invalidant les dispositions du Code criminel qui touchent à la prostitution n’a aucun sens. Ni sens social, ni sens politique, ce qui est une infamie puisque c’est la pure marchandisation du corps de (jeunes) femmes que l’on vient de faciliter. Ce jugement est une aberration qui fait complètement l’impasse sur la nature même de la prostitution, soit le droit que se sont octroyé des hommes de s’acheter le corps de femmes qui ne les désirent pas. Il ne s’agit pas d’un travail mais de l’étalage du sexisme le plus primaire qui soit, infligé de surcroît à des femmes issues de milieux démunis, souvent victimes d’agressions dès l’enfance. Peu de prostituées échappent à cette description.

. La Presse - Ouganda : l’homosexualité pourrait valoir la perpétuité
Le texte a été voté à une majorité écrasante dans un pays profondément marqué par le christianisme. « Parce que nous sommes une nation qui craint Dieu, nous accordons une valeur holistique à la vie. C’est en raison de ces valeurs que les parlementaires ont adopté le projet de loi, quelle que soit l’opinion du monde extérieur », a dit M. Bahati. Il a ajouté qu’une clause extrêmement controversée sur la peine de mort avait été supprimée de la version finale. « Toute personne qui pratique, recrute (en faveur du mouvement homosexuel) ou promeut l’homosexualité commet un crime ».

. Le Journal de Montréal - Lois sur la prostitution invalidées : « une déception » pour le chef du SPVM, Marc Parent
« C’est une décision qui nous freine un peu par rapport à nos intentions d’éradiquer la prostitution sur le territoire de Montréal », a-t-il déclaré ce midi en marge de la distribution de paniers de Noël de l’organisme Jeunesse au Soleil. Il a cependant assuré que le SPVM continuerait d’agir au cours des prochains mois avec la même intensité sur le terrain, notamment dans les endroits à risques impliquant des mineurs, ainsi qu’en terme de prévention. Il a également rappelé qu’il était souvent question « de juvéniles et de traite de personnes dans ce milieu ». Si certains parlent d’encadrement de la prostitution, « il faut savoir qu’il y a toujours des personnes qui tombent sous l’emprise de proxénètes. »

. La Presse - Prostitution : la Cour suprême invalide des articles de lois
Les travailleuses du sexe pensent que la situation s’améliorerait si la prostitution était légalisée. Mais d’autres féministes en doutent sérieusement. Ces « abolitionnistes » soulignent que l’exploitation sexuelle et la traite des femmes n’ont pas disparu dans les rares pays qui ont suivi cette voie. Au contraire, ces crimes ont pris de l’ampleur en Allemagne et aux Pays-Bas. Les abolitionnistes considèrent la prostitution en soi comme une forme d’exploitation sexuelle. Elles font pression pour que le Canada suive l’exemple de la Suède et de la France en décriminalisant les prostituées, mais en imposant de lourdes amendes aux clients.

. Le Devoir - Cour suprême - Les bordels, les proxénètes et la sollicitation ne devraient pas être interdits
Les neuf juges du plus haut tribunal du pays concluent que d’interdire aux femmes de tenir des maisons closes, d’embaucher des employés pour les protéger et d’aborder les clients pour en vérifier la fiabilité met la sécurité des prostituées en danger. C’est donc une violation de leurs droits tels que garantis par la Charte des droits et libertés. Aussi cet article. Lire la décision de la Cour suprême.

. Huffington Post – Et pour tout cela, nous ne demandons que la laïcité de l’État
Mes jeunes étudiantes pourront devenir policière, médecin ou technicienne en garderie sans être stigmatisées par une pratique religieuse ou culturelle qui fait en sorte qu’on les catégorise présentement rapidement. Avec la neutralité, nous leur donnerons l’égalité des chances, mais aussi la possibilité d’être libres et affranchies. Nous leur donnerons le meilleur de ce que nous avons à l’avenir. De meilleurs programmes sociaux, de réelles possibilités d’avancement. Et pour tout cela, nous ne demandons que la laïcité de l’État. J’ai la certitude que c’est raisonnable comme accommodement.

. Les Nouvelles/News - Plus d’un million de femmes victimes d’injures sexistes
Ce chiffre dévoilé par l’ONDRP apparaît en forte hausse ces deux dernières années. Les injures sexistes à l’égard des femmes sont près de trois fois plus fréquentes que les injures racistes. En 2012, 4,1 % des Françaises de 14 ans et plus se sont déclarées victimes d’injures à caractère sexiste en dehors de leur ménage, soit plus d’un million de victimes estimées. C’est l’un des chiffres révélés par l’ONDRP, Observatoire national de la délinquance, dans son rapport annuel 2013 publié jeudi 19 décembre. C’est aussi l’un des chiffres qui interroge le plus. En effet, ces « insultes liées au fait d’être une femme » apparaissent en forte hausse.

. L’Actualité - Assurance viol : au Michigan, les femmes doivent prévoir le pire
L’État américain du Michigan a adopté une loi très controversée, le 11 décembre dernier, qui interdit aux compagnies d’assurance de prendre en charge l’avortement quand la grossesse est le résultat d’un viol, sauf si la vie de la mère est en danger. Si une femme veut pouvoir se faire rembourser cette procédure, elle devra donc anticiper son propre viol et souscrire à un régime spécifique qui a été baptisé « assurance viol » par les opposants démocrates. Cette mesure permet aux pro-vie de ne pas payer une assurance qui couvre les frais d’une telle opération.

. Slate France - L’Inde, le pays où les filles ont disparu
Dans certains États, il naît 816 filles pour 1000 garçons, à cause des avortements sélectifs. C’est de pire en pire et ce n’est malheureusement pas près de s’arranger. Dans les régions les plus touchées par cette absence de femmes, des hommes achètent des femmes originaires d’un autre État. Des cas de mariages forcés à des fratries sont également reportés. Le manque de femmes pourrait également entraîner une augmentation des viols.

. La Presse - Salons de massage : Montréal maintient le cap
La teneur du jugement à venir de la Cour suprême du Canada n’y changera rien : que la prostitution soit décriminalisée ou non au pays, la Ville de Montréal compte éradiquer les centaines de salons de massage érotique qui prolifèrent sur son territoire. De nombreuses voix s’élèvent pour demander l’éradication des salons de massage, considérés comme des lieux propices à la traite humaine. Et pour la première fois, en octobre, la Gendarmerie royale du Canada a démantelé un réseau criminel qui forçait des jeunes filles à se prostituer dans des salons de la région montréalaise.

. Huffington Post (France) - Harcèlement sexuel : les hommes invités à se mettre dans la peau des femmes d’Égypte
Le harcèlement sexuel est un fléau grandissant en égypte. D’après plusieurs rapports et études publiés ces dernières années, plus de 90% des femmes en Égypte ont subi une forme d’harcèlement sexuel (les mains baladeuses et le harcèlement verbal étant les formes les plus communes). Pour tenter de remédier à ça, ONU Femmes (ou Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes), dans le cadre de son programme "Villes sûres : Zéro violence à l’encontre des femmes et des filles", a publié une vidéo il y a quelques jours intitulée "Mets toi à sa place, au lieu de trouver des façons de la blâmer".

. Rue 89 - Jeannette Bougrab : « Dans mon combat pour la laïcité, je perds peu à peu espoir »
Lors d’un « café civique », organisé par la Revue civique fin mai dernier au Cevipof (Centre de recherches politiques de Sciences-Po), Jeannette Bougrab a évoqué ses combats pour la cause des femmes issues de l’immigration, victimes de violences et d’injustices, sa lutte contre l’obscurantisme des islamistes radicaux, les menaces et insultes dont elle a fait l’objet. Ce texte est issu de cette conférence. "Il me semblait pour le moins étrange qu’en France, pays où l’on inscrit au fronton des bâtiments publics ’Liberté, égalité, fraternité’, on puisse aussi aisément reproduire les effets de règles issues de la loi coranique, adoptée dans d’autres pays. L’idée était donc de savoir de quelle manière on pouvait réfléchir à la situation de ces femmes, sachant que dans la plupart des études, les femmes n’étaient jamais étudiées en tant que telles."

. News Republic - Le projet de loi sur l’égalité femmes-hommes à l’Assemblée à partir du 20 janvier
En France, le projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes, examiné cette semaine par les députés en commission, sera débattu en séance à l’Assemblée nationale à partir du 20 janvier, selon une source parlementaire. Ce texte, déjà adopté en septembre par le Sénat, réforme le congé parental de façon à inciter les pères à en bénéficier et comporte une série d’autres mesures (lutte contre les violences faites aux femmes, garantie contre les impayés de pensions alimentaires, etc).

. AFEAS - L’égalité : valeur incontournable dans la laïcité et les accommodements
L’Afeas est convaincue que les éléments du Projet de loi 60 s’inscrivent parfaitement dans les valeurs qui font l’unanimité au Québec, soit la laïcité et la neutralité religieuse de l’État, de même que l’égalité entre les femmes et les hommes. Les Québécoises et les Québécois partagent des valeurs communes, une identité unique. Ils ont le droit d’exiger la laïcité et la neutralité de l’État et de refuser la "politisation" des religions, sans être traités de racistes ou de xénophobes. Les membres de l’Afeas privilégient un message clair : le Québec est un État laïque, de langue française, où les femmes et les hommes sont égaux. Au Québec, les femmes et les hommes vivent ensemble et bénéficient des mêmes droits et libertés. Ils sont autonomes et participent également à la vie collective. Il est essentiel que ce message soit transmis et compris par les immigrantes et les immigrants qui souhaitent s’installer ici. Pour faire un choix éclairé, ils doivent bien comprendre le sens de ce message et s’engager à respecter notre culture, de même que nos lois et règlements.

. Yabiladi - Maroc : Un réseau féministe tire la sonnette d’alarme sur le mariage des mineures
Le réseau critique ainsi l’article 16 de la Moudouwana qui, selon lui, est détourné par les tribunaux afin de favoriser ces mariages et exige une enquête nationale.Selon le réseau, certains hommes marocains épousent des filles à l’âge mineur mais attendent quelques années après pour déclarer le mariage dans les tribunaux. Cette pratique qui permet d’éviter de se confronter à la loi est très fréquente. Plus de 40 000 mineures contractent des mariages précoces chaque année dans le royaume.

. La Presse - Hollande vante la laïcité proposée par Marois
C’est presque un appui officiel à la charte péquiste de la laïcité. Même s’il ne veut pas s’immiscer dans la politique québécoise, le président français François Hollande affirme que l’interdiction des signes religieux est souhaitable. Permet-elle d’apaiser les tensions dans une société plurielle ? « Oui », a-t-il clairement répondu à cette question, lors d’une conférence de presse à l’Élysée avec la première ministre Pauline Marois. « Nous en avons fait l’expérience, a-t-il poursuivi. Nous avons fait cette loi, qui existe depuis 2004 et qui a été pleinement acceptée, et qui aujourd’hui n’est pas rediscutée. Je n’ai pas à donner de leçons pour d’autres pays, mais je peux donner cet exemple. »

. TV5 – Terriennes - Ursula von der Leyen - mère de sept enfants, commandante de 185 000 soldats
En 2002, la France avait salué l’arrivée de Michèle Alliot Marie, dite Mam, à l’hôtel de Brienne, siège du ministère de la Défense. En 2008, l’Espagne faisait les gros titres en Europe avec Carme Chacón, sa nouvelle ministre de la Défense, enceinte de sept mois. Aujourd’hui l’Allemagne fait encore mieux : sa fraiche nommée cheffe des forces armées n’est pas seulement la première femme à ce poste, elle est aussi mère de sept enfants. La promotion de Ursula von der Leyen est la grande surprise du nouveau cabinet de la chancelière Angela Merkel.

. Les Nouvelles/News - Des blagues à la discrimination, le poids du sexisme en entreprise
Près de 15 000 cadres, hommes et femmes, de neuf grandes entreprises françaises jugent le sexisme sur le lieu de travail. Cette vaste enquête publiée mardi 17 décembre est une « mise en évidence » du sexisme, « idéologie qui érige la différence sexuelle en différence fondamentale entraînant un jugement sur l’intelligence, les comportements et les aptitudes », indique le Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP).

. Voir - Université et laïcité : certains professeurs préfèrent la foi
Si la lettre publiée plus tôt cette semaine par 112 professeurs de l’Université de Montréal est représentative de l’idée que l’on se fait aujourd’hui de la « libre pensée » dans les universités, j’ai mal à mon Université. On sursaute dès le titre du texte : « Fide splendet et scientia : un obstacle à la libre pensée ? » Ce titre reprend la devise canonique adoptée par l’UdeM au moment où elle recevait sa charte catholique de Rome : « Elle rayonne par la foi et le science ». Pour répondre à votre question, chers collègues, oui la foi est un obstacle à la libre pensée ; c’est même son antithèse, la libre pensée étant une pensée libre de tout dogme religieux. C’est aussi un obstacle à la démarche scientifique.

. Les Nouvelle/News - Au Royaume-Uni, des rayons jouets de moins en moins sexués
Une étude vient de le souligner : en France, les catalogues de Noël restent remplis de stéréotypes pour filles et garçons (Voir : Stéréotypes : 10 catalogues de Noël à la loupe). Mais outre-Manche, la pression contre le "marketing genré" produit des effets. C’est ce dont se réjouit l’association Let Toys Be Toys. Actif depuis novembre 2012, ce groupe fait pression sur les grandes enseignes pour qu’elles suppriment de leurs rayons les signalétiques « garçons » et « filles ». Plus de 10 000 personnes ont notamment signé sa pétition appelant les magasins à « cesser de brider l’imagination des enfants en présentant des jouets comme uniquement destinés aux filles, et d’autres uniquement aux garçons ».

. Journal Métro - D’un garage jusqu’à Google : récit d’une réussite au féminin
L’audacieuse décision prise par Susan Wojcicki de se joindre à une jeune entreprise appelée Google était bonne : aujourd’hui, elle est une des femmes les plus puissantes du monde publicitaire. Susan Wojcicki fait partie de la royauté de Silicon Valley. Ses deux sœurs et elle ont grandi sur le campus de l’Université Stanford où leur père, Stanley, enseignait la physique. Les trois filles ont toutes de brillantes carrières dans des domaines dominés par les hommes. « Nous étions entourées par des passionnés qui consacraient leur vie à leur champ d’études », explique Wojcicki. Cela nous a aidées à choisir un domaine dans lequel nous voulions nous investir à 100 %. »

. Libération - Yvette Roudy : « Nous sommes un pays de droits, de droits des hommes les bien nommés, comme je dis ! »
Yvette Roudy, première ministre des Droits des femmes, continue de se battre contre le « machisme ». Depuis son appartement parisien haut perché, Yvette Roudy veille. L’ordinateur de l’ex-ministre des Droits des femmes de François Mitterrand a beau connaître des ratés, elle surfe à 84 ans sur un Web devenu carrefour des luttes féministes. Dans les tribunes de l’Assemblée, elle a aussi suivi les débats sur la loi pénalisant les clients des prostituées.

. Canoë - Chili : Michelle Bachelet élue présidente
Michelle Bachelet, première femme élue deux fois présidente du Chili, entre dans l’histoire de son pays à l’issue d’un parcours marqué par la dictature, portée par un sens du devoir plus fort que le goût du pouvoir. Après un premier mandat (2006-2010) achevé avec une popularité record, l’ex-présidente socialiste n’avait pu immédiatement se représenter, la Constitution interdisant d’exercer deux mandats consécutifs. Dans une récente interview accordée à l’hebdomadaire chilien The Clinic, elle attribuait son retour à la politique à un « sens inné du devoir et des responsabilités », assurant n’avoir « jamais cherché le pouvoir ».

. Le Point - Inde : le gouvernement veut rétablir les droits des homosexuels
Plusieurs ministres ont dénoncé une "législation antédiluvienne et anachronique" après la confirmation de la loi faisant de l’homosexualité un crime en Inde. Le gouvernement de New Delhi étudie la possibilité de légiférer afin de renverser cette décision de la Cour suprême, a déclaré jeudi le ministre indien des Finances, également porte-parole du gouvernement. De son côté, le ministre de la Justice, Kapil Sibal, a également indiqué que l’exécutif étudiait les "options" pour mettre fin à cet article de loi. "Ce n’est pas une loi de notre temps, vous ne pouvez avoir une législation antédiluvienne et anachronique comme celle-là", a-t-il déclaré.

. Entre les lignes entre les mots - Contre le masculinisme
Pirouettes rhétoriques, concepts farfelus, inversion des rôles, travestissement des réalités, et toujours le refus de l’égalité. Voici un petit livre qui mériterait une très large diffusion. Bien écrit, bien argumenté, sans simplisme ni évitement de questions dérangeantes, les auteur-e-s nous proposent des analyses et des contre-arguments face aux écrits et actions des masculinistes, de ceux qui refusent l’égalité réelle entre les êtres humains. Ces masculinistes entendent défendre leurs privilèges de dominants, les privilèges des hommes, dans les rapports sociaux de sexe (système de genre, patriarcat).

. Agence Écofinance - Joyce Banda vend son avion présidentiel au profit des plus pauvres
La présidente du Malawi est l’un des rarissimes chefs d’Etat à emprunter les avions de lignes pour ses déplacements présidentiels. Elle a donc décidé de vendre son aéronef, acquis par son prédécesseur Bingu wa Mutharika pour 22 millions de dollars et dont l’entretien coûte chaque année plus de 300 000 $ au contribuable. Le produit de cette vente, qui devrait atteindre 15 millions de dollars, sera consacré à l’achat de maïs et de légumes pour faire face à la pénurie alimentaire dont 10% de la population est encore victime. La présidente a également réduit l’an passé son salaire de 30% et mis en vente les 35 voitures Mercedes Benz qui composaient le parc auto de son cabinet.

. Marianne - Les droits de l’homme ne sont plus les droits de la femme
"Ni Putes, ni Soumises" a été obligée de saisir le gouvernement français de multiples dérives communautaristes auxquelles les Mairies se prêtent parfois par veulerie. Certaines d’entre elles, avant de prononcer certains mariages de binationaux, demandent un certificat du pays d’origine conformes aux lois locales faisant ainsi prévaloir implicitement la coutume locale sur le droit français. Ainsi une femme algérienne ou libyenne n’aurait plus le droit de se marier avec un non musulman, mais pas le contraire NPNS a du également se battre pour que des mariages arrangés avec des filles mineurs, ne soient pas prononcés en France, au nom du "respect des coutumes locales".

. Le blogue de Guillaume Leroy - Nouvelle loi patriarcale : grossesse pour les mères et garde aux pères
Une nouvelle loi vient d’entrer en vigueur sous la forme d’une décision de justice d’une juge aux affaires familiales (JAF). Cette décision de justice qui fera certainement jurisprudence (avec pressions masculinistes) permet de donner systématiquement la garde des enfants aux pères pour peu qu’ils en fassent la demande. La mère n’a rien à dire, elle est soumise à 100% la décision du père. S’il veut la garde des enfants, il l’obtient. S’il ne la veut pas, la mère peut l’avoir. Il s’agit donc ni plus ni moins que d’une GPA forcée. La mère n’a rien à dire et doit en plus payer pendant 18 ans une pension à l’homme qui a exploité leur utérus.

. Le Devoir - Hélène Pedneault 1952-2008 - Vue de la troisième rangée
On n’était pas intimes. Mais on s’aimait. Notre lien tenait d’un type fort sous-estimé : la camaraderie. La troisième rangée, pourrions-nous dire, puisque ce n’était ni « amour » ni amitié, mais ce câble puissant qui unit des personnes qui militent ensemble, travaillent ensemble, affrontent des épreuves ensemble, confrontent un adversaire ensemble et ne se trahissent jamais. Hélène et moi partagions ce qu’il convient sans doute de nommer de grandes causes, mais j’ai vu les mêmes liens entre voisins d’une même rue pour verdir la ruelle. Saisir chez l’autre cette capacité d’agir est à la fois calmant et stimulant. On comprend qu’on n’est pas seule. On s’allume à sa flamme.

. Centre d’actualités de l’ONU - L’augmentation marquée du cancer chez la femme dans le monde exige des réponses, exhorte l’OMS
L’une des tendances les plus remarquables, c’est la multiplication du nombre de cancers chez les femmes, qui confirme qu’au niveau mondial, la priorité doit être accordée aux mesures de prévention et de lutte contre les cancers du sein et du col utérin. Chaque année, 1,7 million d’entre elles ont un diagnostic de cancer du sein et rien qu’en 2012, 6,3 millions de femmes vivaient avec un cancer du sein diagnostiqué au cours des cinq années précédentes. Depuis les dernières estimations pour 2008, l’incidence a augmenté de plus de 20%, et la mortalité de 14%. Le cancer du sein est la cause la plus fréquente.

. Wikistrike - Pédocriminalité - Des petites filles syriennes sont vendues en Arabie saoudite pour environ 9 000 dollars
Une petite annonce de vente de petites filles syrienne a été publiée dans la capitale de l’État arabe avec un prix de 10 000 ryal saoudiens (presque 9 000 dollars) ce qui a soulevé une vague de critique de la part d’activistes. Il s’agit d’un commerce lié à la crise vécue par la Syrie depuis un mars 2011 et qui est interprété par des activistes saoudiens comme l’exploitation de la misère des réfugiés syriens. Ils ont aussi signalé que les petites sont victimes d’hommes riches saoudiens qui tirent avantage des familles syriennes pauvres sans foyer.

. El Watan - Sur le mur de Wassyla Tamzali
Je ne pensais pas être rattrapée en Algérie par cet oxymore qui fait un tabac en Occident, le « féminisme islamique ». Ce mouvement occidental né à Barcelone a peu d’intérêt et de place chez nous où les islamistes avancent à visage dévoilé. L’objectif politique principal de l’offensive dite « féminisme islamique » est de délégitimer nos luttes, de délégitimer le féminisme qui se décline sans adjectif, et surtout pas islamique.

. Le Courrier d’Ahuntsic - Lettre à Maria Mourani
Ton analyse sur la Charte n’est pas mesurée et ne justifie certes pas tes dénonciations. Notre peuple a été peut-être parfois trop permissif ! Cette Charte sur les valeurs est un des nombreux moyens que nous nous donnons en tant que peuple. Notre langue française est en danger dans la grande région de Montréal. Le pays est à faire et sa route est parsemée d’embûches. Maria, tu nous connais : crois-tu vraiment que notre appui à la Charte est un geste d’intolérance ? Maria, nous t’avons toujours appuyée dans les bons comme dans les mauvais jours. Notre loyauté était indéfectible. Maintenant que tu sembles faire un autre choix, comprends que nous sommes encore meurtris. Dis-nous comment nous ne pourrions pas nous sentir trahis ?

. Le Devoir - Un rapport de la Fondation Scelles - La prostitution ne cesse de se développer
Dans son rapport annuel 2012, intitulé Exploitation sexuelle, une menace qui s’étend, la Fondation Scelles, qui lutte contre l’exploitation sexuelle, fait un état des lieux de la prostitution dans 66 pays, où « le nombre de personnes prostituées ne cesse d’augmenter et l’exploitation sexuelle apparaît plus que jamais comme un vaste marché mondialisé qui brasse les nationalités ». « Les proxénètes passent des accords commerciaux entre eux », raconte le président de la Fondation, citant le cas de proxénètes roumains qui « vendaient de jeunes Équatoriens à des Français », ou un réseau libanais qui « allait chercher des femmes au Venezuela pour les vendre en France ».

. Poste de veille - GB : manifestation contre l’apartheid sexuel dans les universités
Ce type de ségrégation n’est pas unique au Royaume-Uni. Au Québec, des femmes doivent s’asseoir derrière les hommes à l’Université Laval pour des conférences de l’imam de l’Association des étudiants musulmans. Justin Trudeau a pris la parole dans un hôtel de Toronto lors d’un évènement organisé par des islamistes devant un auditoire où les hommes et les femmes étaient séparés. Si la ségrégation est acceptable dans un lieu de culte, elle ne l’est pas dans un lieu public comme un campus ou un hôtel. Les islamistes qui l’exigent traitent l’espace civil comme une extension de la mosquée !

. La Gazette des femmes - Les révolutions de Madeleine Gagnon
La romancière, essayiste et poète Madeleine Gagnon a traversé deux révolutions pas toujours tranquilles, celle des femmes et celle de la société québécoise. Dans son récit autobiographique, Depuis toujours, cette femme de parole témoigne des bouleversements sociaux qui furent ceux de beaucoup de Québécoises. Dans son récent et savoureux récit autobiographique Depuis toujours, la petite histoire d’une vie de mère, d’amoureuse et d’intellectuelle se lie à celle des Québécoises d’hier et d’aujourd’hui.

. Radio-Canada - Dominique Poirier nommée déléguée générale du Québec à New York
La journaliste et animatrice Dominique Poirier sera la nouvelle déléguée générale du Québec à New York, a confirmé le ministre des Relations internationales, Jean-François Lisée. « Mme Poirier a démontré, dans sa carrière, une très grande indépendance, une très grande intégrité, et nous avons aussi noté que le Parti libéral avait utilisé ses services pour faire la modération de sa course au leadership », a ajouté le ministre.

. Isabelle Alonso - Michetons respectueux
Question à ces gentils clients des prostituées libres sur un marché libre qui iraient jusqu’à contrôler leurs « pulsions incontrôlables » plutôt que d’aller voir une prostituée contrainte : comment faites-vous la différence entre les deux ? Il n’y a aucun signe extérieur qui permette de savoir si la prostituée a été contrainte et/ou trafiquée ou pas—hormis éventuellement des ecchymoses, ces dernières, d’après le témoignages de prostituées battues, n’ayant aucun effet dissuasif sur la plupart des clients. En fait, le client n’a aucun moyen de s’assurer qu’une personne prostituée n’est pas contrainte ; quant à le lui demander, il est bien évident qu’elle ne peut absolument pas répondre

. Le Devoir - Le sexe des réseaux sociaux
Le réseau social Facebook met en péril bien des choses (intimité, authenticité, profondeur, alouette), mais certainement pas l’égalité entre les hommes et les femmes. C’est du moins ce que démontre une étude de l’Institut Internet de l’Université Oxford qui place l’espace de socialisation en tête des lieux numériques où les deux sexes se côtoient, finalement, un peu dans le vide et le bruit, mais le fait dans une représentation globalement égalitaire. Ce qui n’est pas le cas ailleurs dans le cyberespace.

. Le Devoir - GM assoit une femme au volant de l’entreprise
Général Motors s’est choisi une nouvelle patronne, Mary Barra, première femme à diriger le numéro un américain de l’automobile et, plus généralement, un grand nom du secteur dans le monde. Mme Barra, 51 ans et 33 ans au service de l’entreprise, est actuellement vice-présidente du développement mondial des produits et de l’approvisionnement. Elle succédera à Dan Akerson, 65 ans, comme directrice générale à partir du 15 janvier. La nouvelle patronne de GM ne portera que le titre de directrice générale ; son prédécesseur occupait aussi la présidence du conseil d’administration. L’entreprise a dit vouloir alléger sa tâche.

. Huffington Post Québec - L’excision peut-elle faire l’objet d’un accommodement raisonnable ?
Au cours d’une conférence donnée à l’université Berkeley en 2008, Daniel Weinstock a affirmé qui serait raisonnable de permettre aux médecins d’effectuer à l’hôpital une légère forme de circoncision féminine rituelle, par exemple l’ablation partielle du clitoris, qui permettrait de respecter une coutume musulmane selon laquelle le clitoris doit être excisé. Le clitoris de la fille est considéré par certaines cultures comme une sorte de micro-pénis qui rend la femme imparfaitement femme, d’où l’importance de l’excision pour certaines traditions musulmanes.

. Radio-Canada - Le puissant piège de la prostitution (à 9h07)
En France, Rosen Hicher est sur toutes les tribunes. Son passé de prostituée lui permet d’apporter un point de vue intime sur la question. Après avoir été pour la légalisation complète de la prostitution, elle a changé d’avis : elle appuie le projet de loi français pour pénaliser les clients du travail du sexe. Elle en discute avec Diane Matte, spécialiste du sujet. La personne prostituée qui tente de délaisser ce piège doit trouver un moyen de subsistance suffisant. Puis, on se demande comment on va arriver à trouver un emploi, comment on pourra expliquer ce vide de plusieurs années dans notre CV.

. Le Journal de Montréal - Quelle pub sexiste !
L’annonce nous propose un choix entre deux femmes sur une plage. Une jeune pitoune au corps ferme ou une femme âgée au corps usé par les années. En dessous de ces deux corps, l’attirant et le « rejet », le slogan : Pourquoi choisir de l’usagé quand il s’agit de votre maison ? (Sous-entendu, personne d’intelligent ne choisirait un modèle d’être humain usagé au lieu de la chair fraîche). J’ai pensé que c’était une parodie, un canular. Mais non. Ce n’était pas une blague. C’était une vraie annonce d’un constructeur de maisons neuves de Québec.

. Le Nouvel Observateur - Les femmes scientifiques victimes d’inégalités
Une étude réalisée au Royaume-Uni publiée dans la revue British Medical Journal Open met en lumière le fait que les femmes chercheurs voient moins souvent leurs projets de recherche obtenir des financements que les scientifiques masculins. Et cette inégalité va encore plus loin, car même lorsqu’elles obtiennent des fonds, le montant de l’enveloppe financière serait également moins important que celui de leurs homologues de l’autre sexe. Près des trois quarts des études financées (72%) étaient menées par des hommes.

. Radio-Canada - Alice Munro : la fille de fermier devenue auteure primée
C’est mardi 10 décembre que l’auteure canadienne Alice Munro doit recevoir officiellement le prix Nobel de littérature pour l’ensemble de son œuvre. Avec ce prix, considéré comme la plus haute distinction littéraire du monde, l’écrivaine, âgée de 82 ans, devient l’auteur canadien le plus primé de toute l’histoire du pays. Dans une rare entrevue accordée après l’annonce du Nobel, Alice Munro, qui ne peut se rendre à la remise de prix en personne, a expliqué que son enfance ontarienne a été déterminante dans sa vie littéraire.

. La Presse - Une escouade contre la traite des personnes
Une équipe spéciale de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) a été mise sur pied pour lutter spécifiquement contre la traite de personnes à Montréal, une ville parfois considérée comme la capitale du tourisme sexuel en Amérique du Nord. « N’ayons pas peur des mots : la traite des personnes n’est rien de moins que l’esclavage moderne. C’est un crime où on prive les victimes de leur dignité, on peut aller jusqu’à leur retirer leur propre identité, les inclure dans des réseaux de drogue et de prostitution et les exploiter de façon inimaginable », a indiqué M. Blaney.

. Le Figaro - 1000 euros d’amende requis pour appel au viol sur Twitter
Un jeune homme comparaissait vendredi devant le tribunal correctionnel de Paris pour avoir twitté qu’il « fallait violer » la militante anti-raciste Rokhaya Diallo en juin dernier afin d’en « finir » avec le racisme. Son avocate a plaidé la maladresse et l’isolement social. La face sombre d’une des plus belles inventions de notre époque s’est retrouvée devant le tribunal. Les réseaux sociaux, en permettant à tous, anonyme comme VIP, de s’exprimer et de s’interpeller, sont également devenus un vecteur pour que certains courageux anonymes y déversent des torrents de haine.

. Le Devoir - Charte de la laïcité - L’université : haut lieu du savoir, non du croire
Certaines universités francophones, après McGill et Concordia, rejetteraient le projet de charte de la laïcité pour des raisons qui relèveraient de la liberté universitaire et de la liberté d’opinion. Accepter dans son sein le port ostentatoire de signes religieux, qui procèdent du croire et non du savoir, paraît contraire au rationalisme qui fonde l’université moderne. Les propos rapportés ne se réfèrent nullement à l’ensemble de la communauté universitaire, mais émanent surtout d’administrateurs qui n’ont mené aucune consultation sérieuse pour parler au nom de tous ceux et de toutes celles qui constituent l’université.

. Les Nouvelles/News - Fleur Pellerin et le CNN s’attaquent au sexisme sur le Web
Peu de femmes aux commandes, des attaques misogynes sur la Toile... La ministre déléguée à l’Economie numérique veut travailler avec le Conseil national du numérique pour faire reculer le sexisme. La ministre observe qu’elle est souvent la seule femme dans les conférences sur l’économie numérique. L’arrivée d’une femme à la direction de Twitter ces derniers jours a par exemple été vécue comme un événement exceptionnel. Et plusieurs études montrent que si les femmes sont présentes dans le numérique, c’est en bas de l’échelle, rarement aux postes de direction.

. Le Figaro - Suède : les viols collectifs inquiètent la police
La police suédoise s’est alarmée de la montée des viols collectifs chez les adolescents, certains filmés ou photographiés, à l’occasion de l’ouverture d’un procès à Stockholm aujourd’hui. Trois adolescents sont accusés d’avoir violé dans un bois de la capitale une jeune fille dont l’âge a été tu. Le nombre d’affaires similaires inquiète l’inspectrice de police Moni Winsens. "Il s’agit de très jeunes ados. Ils ont 14, 15 ans. Une fille avait 12 ans seulement. Ça se passe devant leurs amis, qui peuvent même filmer et prendre des photos" avec leur téléphone portable, a-t-elle déclaré.

. Terriennes - Les rencontres de Tanger : paroles de féministes... ou non !
Toutes défendent les droits des femmes dans leurs pays mais chacune pratique le féminisme à sa façon. Témoignages à l’occasiondu colloque "Féministes ou non ?" organisé du 5 au 7 décembre 2013. "Les féministes islamiques sont celles qui réinterprètent les textes coraniques et les paroles du prophète dans une perspective féministe. Elles font tomber de nombreux préceptes issus d’une lecture patriarcale qui avantageait les intérêts masculins. Mais dans les pays non musulmans, ce concept de féminisme islamique est dévoyé à des fins culturalistes en faisant sous-entendre que les musulmanes ne peuvent s’émanciper que par la religion. Ce qui est complètement faux !"

. Le Nouvel Observateur - Municipales à Paris : NKM-Hidalgo, un combat de femmes
Ce sont deux candidates qui jouent les premiers rôles. Le résultat d’un long cheminement, nous explique la politologue Janine Mossuz-Lavau. Plus sérieusement, qu’une femme puisse être maire de Paris et que la moitié des têtes de liste soient des femmes ne devraient plus susciter l’étonnement. C’est dans l’ordre des choses. Mais si l’on s’interroge encore, c’est parce que l’on revient de loin. Les femmes occupent seulement depuis quelques années une réelle place en politique.

. Entre les lignes entre les mots - Violences contre les femmes : une arme stratégique aux mains du pouvoir et des possédants aux temps de la guerre sociale !
Dans les conflits armés, cette violence a été longtemps assimilée à un signe de domination plus qu’un outil de destruction. Nous savons aussi qu’en temps de paix, les violences contre les femmes passent surtout pour des actes individuels d’hommes violents, et non des armes de destruction « stratégiques ». Eh bien, que diriez-vous si dans la situation de crise exacerbée qui secoue la Grèce, la violence contre les femmes était en train de devenir une arme aux mains des puissants ?

. Portail Québec - Traite des personnes : unanimité à l’Assemblée nationale
« Je suis fière qu’en cette dernière journée des 12 jours d’action contre la violence faite aux femmes, l’Assemblée nationale parle d’une seule voix relativement à la traite des personnes », a affirmé la Première Vice-présidente de l’Assemblée nationale et députée d’Hochelaga-Maisonneuve, Carole Poirier. Cette motion, est issue de la volonté du Cercle des femmes parlementaires, groupe de réflexion et de travail non partisan qui implique l’ensemble des 41 femmes élues du parlement.

. Le Droit - La tragédie quotidienne de la violence envers les femmes
Au Canada, une femme est tuée par son conjoint tous les six jours. Selon les organisatrices de la vigile ottavienne pour souligner le 24e anniversaire de la tragédie de l’école Polytechnique, c’est une statistique qui démontre que le combat contre ce fléau est loin d’être terminé. Kim Dubé, du Centre de ressources de l’est d’Ottawa du programme femmes et violence, soutient que la cause de la violence faite aux femmes touche beaucoup de gens. De fait, les deux tiers d’entre nous connaissons une personne qui a été abusée.

. Le Journal de Montréal - Hommage à Madeleine Parent
Le pont de l’autoroute 30 au-dessus du canal de Beauharnois dans la ville du même nom porte désormais le nom de Madeleine Parent, cette femme qui a marqué l’histoire du Québec en luttant pour l’amélioration des conditions de travail des ouvriers du textile dans les années 40. La Commission de toponymie du Québec a officialisé, jeudi, la désignation.

. L’Hebdo Magazine - Wassyla Tamzali. « L’islam est arrivé à un carrefour »
Entrevue. Dans nos pays, le corps des femmes est au cœur de leur oppression. Plus elles sont opprimées, plus on s’intéresse à leurs corps. Donc, on les cache. La séparation des espaces publics, masculins, et privés, féminins, est un phénomène antérieur aux religions. Certes, les femmes évoluent aujourd’hui dans l’espace public mais avec les règles séculaires. Un juriste tunisien explique que le contrôle exercé sur les femmes est l’expression d’un refoulé qui sort. ...quand on évoque l’islam pour justifier certaines pratiques contre les femmes, on est plus sur la morale sexuelle qu’à la religion.

. L’Actualité - Entrevue avec « la 15e victime » de Polytechnique, Monique Lépine
Pour Monique Lépine, une année compte 364 jours. La journée du 6 décembre a été biffée de son calendrier. C’est ce jour-là que son fils, Marc Lépine, 25 ans, après avoir séparé les filles des garçons, fusilla 14 jeunes femmes de son âge à l’École Polytechnique de Montréal. C’était le 6 décembre 1989, en fin d’après-midi. Il blessa 14 autres personnes et s’enleva la vie. Nous avons rencontré cette femme, aujourd’hui infirmière à la retraite.

. L’aut’journal - L’antiféminisme aggrave les violences faites aux femmes
En commémoration du drame de Polytechnique, L’R des centres de femmes du Québec dévoile les résultats tirés de recherches réalisées dans les centres de femmes de L’R qui illustrent que l’antiféminisme tend à maintenir des femmes en situation de violence. Les dernières recherches réalisées par L’R des centres de femmes du Québec mettent en évidence une tendance qui traverse toute la société et qui se retrouve aussi dans les centres de femmes : le discours antiféministe est malheureusement porté par de nombreuses femmes.

. Journal Métro - Polytechnique : de l’acte politique au « terrorisme intime »
Vingt-quatre ans après la tuerie de Polytechnique au cours de laquelle 14 femmes ont perdu la vie sous les balles, la violence envers les femmes est passée du « terrorisme collectif » au « terrorisme intime » dans notre société, estime la présidente de la Fédération des femmes du Québec (FFQ). Elle regrette notamment que la perception des autorités à l’égard des cas de violence conjugale ne soit parfois pas adaptée à la réalité, selon elle. « Les autorités minimisent l’effet de la violence conjugale, par exemple, dans des cas où il y a des enjeux de garde d’enfants. Ils accordent parfois banalement la garde des enfants aux deux parents, alors qu’il y en a un qui est responsable de la violence », regrette Alexa Conradi.

. C’est pas trop tôt - Résonance de la tragédie de Polytechnique à travers les générations
À 8h22, entrevue de Marie-France Bazzo avec deux féministes : Francine Pelletier, journaliste et cinéaste, et Aurélie Lancôt, journaliste à Urbania, sur l’analyse de la tuerie de 14 jeunes femmes à l’École polytechnique de Montréal le 6 décembre 1989.

. Arrondissement.com - 6 décembre : Portez le ruban blanc et allumez une chandelle
L’Écho des femmes de la Petite Patrie, en concertation avec les membres de la Coalition 8 mars de la Petite-Patrie, vous invitent à allumer une chandelle à votre fenêtre, le 6 décembre à 18h et à porter la boucle blanche afin de souligner votre solidarité envers toutes les femmes. La violence envers les femmes est un enjeu de société. Pour la dénoncer, posez d’abord ce geste.

. Je suis féministe - Le jour où le féminisme est mort
l y a 24 ans, le 6 décembre, 14 femmes tombaient sous les balles. 14 femmes mourraient parce que justement, elles étaient des femmes. Comment peut-on évoluer et se transformer comme société si on oublie ce gynocide (qui d’ailleurs n’est pas reconnu comme un mot sur Word), qui s’est produit il n’y a qu’une vingtaine d’années ? Comment peut-on saisir la colère des femmes qui gagnent encore que 86% du salaire des hommes au Canada ? Comment peut-on prendre au sérieux les appels à l’aide des femmes victimes de violence conjugale ? Comment peut-on être outré devant des actes violents envers des homosexuelles et féministes ? Comment peut-on s’indigner de voir qu’une fédération étudiante croit qu’il n’est pas nécessaire d’inclure le féminin dans ses textes ? Comment peut-on saisir les nouvelles luttes féministes, contre la culture du viol, l’attaque à l’accès à l’avortement et l’objectivation quotidienne des femmes si ces mêmes femmes n’ont pas un souvenir clair de ce jour tragique ?

. Le Devoir - Phyllis Lambert cède la présidence du CCA
Lambert, passionnée d’architecture et d’urbanisme, cède les rênes du Centre canadien d’architecture (CCA) à l’architecte torontois Bruce Kuwabara. Si la présidente et fondatrice de cette institution phare créée en 1979 passe le flambeau, ce n’est pas pour prendre une retraite bien méritée. « Pas du tout ! Je reste active dans plusieurs dossiers et présente au conseil », a-t-elle précisé. Mme Lambert, qui demeure membre émérite du conseil des fiduciaires, estime « avoir accompli tous ses objectifs » en dotant le CCA d’une notoriété internationale.

. Le Nouvel Observateur - Lutte contre la prostitution : l’Assemblée adopte la proposition de loi
Après des semaines de controverse, les députés ont adopté mercredi 4 décembre la proposition de loi qui vise à lutter contre la prostitution en France, notamment en pénalisant les clients. Les députés ont voté le texte, en dépit de l’opposition de nombreux parlementaires UMP et écologistes, par une majorité de 268 voix contre 138, 79 s’abstenant. La ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem a salué ce vote comme l’aboutissement d’"un long chemin semé d’embûches à chaque pas".

. Journal de Montréal - « Tu ne peux pas imposer tes pratiques religieuses dans un pays où la majorité n’est pas musulmane »
Algérien d’origine, anthropologue, historien et psychanalyste, Malek Chebel est un savant qui a consacré 10 ans de sa vie à traduire le Coran en français. Il a publié une trentaine de livres, dont le Dictionnaire amoureux de l’islam, chez Plon. Cet homme parle donc d’autorité et il nous met en garde contre l’islamisme qui est en train, selon lui, de déstabiliser nos pays. Il se définit comme un laïc et s’inquiète vivement de notre tolérance à l’endroit des fondamentalistes. Que pense-t-il des femmes voilées qui affirment le porter par choix et qui se décrivent même comme féministes ? « Il y a le féminisme d’un côté et l’islam de l’autre. On ne peut pas revendiquer le féminisme et croire à une vision du monde qui met les femmes de côté. » Malek Chebel insiste sur le fait que le voile sépare les femmes entre elles.

. La semaine rose - Cette maudite salope- là a eu son compte !
Mesdames et messieurs, savez-vous que le Code criminel canadien comporte des trous ? S’il prévoit des sanctions pour l’incitation à la haine raciale, homophobe et antisémite (ou tout autre culte reconnu à titre de religion), rien n’a été prévu pour ce qui est de l’incitation à la haine des femmes. Dans le concret, cela veut dire que les propos d’un type obscur, qui écrit quelque part sur internet : « les femmes, toutes des salopes, m’en va chercher mon gun pis tirer dans le tas. Vont payer les crisses », ne sont pas considérés par notre Code criminel comme de la propagande haineuse interdite.

. Indépendantes - Un tardif cocorico
En plus que parfait opportuniste, Gilles Duceppe a attendu de recevoir son salaire de président de la Commission Nationale d’Examen de l’Assurance-emploi pour donner son opinion sur La Charte de la laïcité, alors que le débat se poursuit depuis plusieurs semaines. On pourrait presque l’en excuser si sa prise de position apportait le moindre argument qui aurait le mérite d’éclairer la controverse sous un jour nouveau, de formuler les éléments de la problématique de manière à lui imprimer un relief inédit, en soulevant des points oubliés de la nécessaire discussion. Nenni !

. Le Devoir – République démocratique du Congo - La FIDH dénonce le sort fait aux victimes de violences sexuelles
Les violences sexuelles en République démocratique du Congo sont « endémiques » et les victimes obtiennent rarement justice parce que le système judiciaire leur est souvent hostile et que les frais afférents sont importants. C’est le constat que fait la Fédération internationale des droits de l’homme dans un rapport publié mercredi. Pour mettre fin à cette impunité, l’organisation prône, entre autres, une réforme de la procédure pénale dans ce pays, dont la création d’une cour mixte (nationale et internationale) pour juger les crimes (crimes contre l’humanité et crimes de guerre ou de internationaux génocide).

. RTL.fr - Prostitution : le moment du vote après des semaines de controverse
Après des semaines de controverse, les députés votent mercredi 4 décembre la proposition de loi visant à pénaliser les clients des prostituées, qui devrait rassembler une majorité "transpartisane" en dépit de l’opposition de nombreux parlementaires UMP et écologistes. Le texte s’inspire de la Suède, qui pénalise les clients depuis 1999 et affirme avoir réduit la prostitution de rue de moitié en dix ans. Avant d’entrer en vigueur, il devra cependant franchir l’étape du Sénat qui devrait l’examiner d’ici à la fin juin.

. Condition féminine Canada - 5 gestes à la portée des hommes pour élever des garçons respectueux des femmes
On le dit souvent, et c’est vrai : les enfants apprennent par l’exemple. Inculquez le respect des femmes à votre fils en les respectant vous-mêmes. Il verra ainsi l’importance que vous y attachez. Quoi que vous attendiez de votre fils, commencez par en donner l’exemple dans votre conduite. N’acceptez pas qu’on dénigre les femmes. Malheureusement, dans certains contextes, dont les sports, on utilise souvent un langage et un humour qui dégradent les femmes. Si un garçon ou un jeune homme qui vous admire le fait, dites-lui que c’est inacceptable pour vous et expliquez-lui pourquoi. Faites de même avec vos pairs en leur rappelant que de jeunes yeux les observent.

. Les Nouvelles/News - Moins visibles sauf nues, au cinéma
Le public des salles de cinéma est composé autant de femmes que d’hommes. Mais dans les films, seuls 3 personnages à texte sur 10 sont des femmes (30,8%). L’infographie se penche en détail sur la sexualisation des personnages. Pour observer que plus du quart des personnages féminins (26,2%) se retrouvent au moins « partiellement nus » à l’image. C’est trois fois plus que les personnages masculins. Elles sont aussi 28,8% à porter des vêtements « sexy », quatre fois plus que les hommes. Par ailleurs, le nombre d’adolescentes montrées avec « une part de nudité » a augmenté d’un tiers entre 2007 et 2012.

- Huffington Post - Dérapages sur le web : « Elle a eu ce qu’elle méritait, là... »
Chaque fois que j’ai lu cette déclaration sur Facebook et sur Twitter, j’ai eu mal au cœur. J’ai été profondément blessée. On peut me traiter d’idiote sur Internet, je m’en fous. Mais cette déclaration, et ses quelques variantes où on ajoute une insulte du genre la pute ou la bitch, m’ont empêché de dormir. Je n’étais pas la destinataire de ce message. Il s’agissait d’autres femmes, mais ça m’a blessée comme si c’était de moi ou de ma fille dont il était question.

. Châtelaine - Laïcité : non au voile
Une femme peut-elle porter le voile et être libre – vraiment libre ? L’auteure et avocate algérienne Wassyla Tamzali n’y croit pas une seconde. Pas plus au Québec qu’ailleurs. Elle a même déjà qualifié cette pratique de « sadomasochiste ». Cette tête forte se bat depuis toujours pour les droits des femmes. « Quand on est née Algérienne, on ne peut y échapper ! » Un combat qu’elle a mené entre autres à titre de directrice à l’UNESCO.

. Le Devoir - Étude - Les femmes entrent dans la prostitution très jeunes, souvent mineures
Dans le cadre d’une enquête effectuée auprès de 109 femmes faisant ou ayant fait de la prostitution, la Concertation des luttes contre l’exploitation sexuelle (CLES) a établi que 37 % d’entre elles étaient mineures au moment d’entrer dans la prostitution, tandis que 79 % avaient alors 25 ans ou moins. Par ailleurs, 81 % des femmes rencontrées par la CLES, qui pratiquaient toujours la prostitution, ont dit vouloir quitter l’industrie du sexe. La CLES a recensé 1077 lieux de transaction à Montréal, y compris les annonces, dont 400 lieux physiques.

. Europe 1 - Les femmes, oubliées mondiales du Sida
À l’échelle du monde, les femmes sont beaucoup plus touchées par le Sida que les hommes. Selon les chiffres de l’Onusida, elles représentent 63% des jeunes de 15 à 24 ans vivant avec le virus. Et leur nombre augmente 1,7 fois plus rapidement que les hommes. L’infection par le VIH est ainsi la principale cause de mortalité chez les femmes en âge de procréer, avertit l’ONU. Dans de nombreux pays, les femmes ne sont pas en mesure d’imposer le préservatif, meilleur moyen de se protéger du Sida, et elles sont souvent victimes de rapports sexuels forcés.

. Entre les lignes entre les mots - Laïcité et droits des femmes
Pour les féministes, la laïcité, soit la séparation de l’État et des religions, sa neutralité et le respect de la liberté de conscience, est un outil important de la lutte pour le droit des femmes à l’égalité. Cependant, cet outil n’est pas suffisant pour atteindre notre but : que toutes les femmes soient libres. Il faut aller plus loin.

. Irréductiblement féministes - Révélation dans l’hémicycle
Les personnes qui banalisent la prostitution, veulent la libéraliser ou en font la promotion, acceptent de facto que des femmes se soumettent à la domination masculine, et ce, qu’elles y subissent ou pas, des violences sociales et sexuelles. La prostitution étant fortement genrée, ceci signifie sans aucun doute possible, que ces personnes ont nécessairement fait une croix sur toute possibilité d’une société d’égalité entre les femmes et les hommes. C’est exactement là qu’est le clivage.

. Les Nouvelles/News - En Espagne, un dico moins macho
Le très sérieux dictionnaire de l’Académie royale va enfin revenir sur des définitions stéréotypées. « Féminin » ne sera plus l’équivalent de « faible » dans la prochaine version du dictionnaire de l’Académie royale espagnole. Ce sera l’une des évolutions de cette nouvelle édition, à paraître à la fin de l’année 2014. Sa dernière version, la 22ème, date de 2001. Parmi ses 88 000 entrées, d’autres définitions seront toilettées, comme celle de la « mère », qui est aujourd’hui « une femme mariée ou veuve, maîtresse de sa maison ».

. Médiapart - Syriennes et palestiniennes réfugiées au Liban
Les femmes syriennes et palestiniennes réfugiées au Liban sont à la fois victimes et actrices, enfermées dans la tradition et en rupture forcée. Femmes et filles représentent plus de la moitié des réfugiés, et elles sont pour la plupart au premier rang pour tout ce qui relève de la survie quotidienne, c’est-à-dire la nourriture, les soins aux nombreux enfants, le ménage, l’organisation de la vie quotidienne, ce qui n’est pas forcément aisé en temps normal mais encore moins dans des conditions matérielles difficiles. Dans un camp informel, malgré les aides, la tâche devient même insurmontable.

. Le Monde - Halte à l’esclavage sexuel !
Pour moi, comme pour la plupart des féministes, la prostitution, c’est-à-dire l’esclavage sexuel, doit disparaître. Étonnamment, cette affirmation et mon soutien apporté à la loi qui en Suède pénalise les clients m’ont valu des critiques nombreuses et enflammées, notamment de libres-penseurs, d’athées, de laïques, d’humanistes et de rationalistes. Ces réactions, qui se drapent dans le choix et la liberté de la prostitution, m’oppressent.

.Huffington Post (Québec) - La prostitution, je l’ai vécue comme une suite de viols
J’ai vécu la prostitution et je m’en suis sortie il y a 28 ans. Même si j’ai réussi à devenir formatrice et conférencière, je reste marquée à jamais par cette expérience indicible. Si j’ai écrit mon livre, c’est pour sortir enfin de la honte dans laquelle j’étais enfermée depuis plus de deux décennies. Oui, nous nous taisons. Et pourquoi ? Parce que nous avons peur, souvent, mais plus encore peut-être parce que vous nous rejetez comme des traînées, des moins que rien. Il est tellement moins dérangeant d’écouter celles qui prônent le choix, la liberté, et qui ne remettent rien en cause. Je suis effondrée par les réactions que j’entends dans le débat d’aujourd’hui. Pourquoi tant de complaisance et de fantasmes quand la réalité est si crue, si violente ?

. Culture (s) with Vivendi - La place des femmes dans la musique et le cinéma en Europe
Pourquoi, depuis la création du festival de Cannes en 1945, une seule femme, Jane Campion, a reçu la Palme d’or pour son film La leçon de piano (1993) ? Pourquoi 3% seulement des concerts, programmés dans les théâtres et opéras français pour la saison 2013-2014, sont dirigés par des femmes ? L’étude "La place des femmes dans la musique et le cinéma en Europe", publiée en novembre 2013, apporte des éléments de réponse. Vivendi et le Laboratoire de l’Egalité poursuivent trois objectifs solliciter les artistes pour recueillir leurs opinions et leurs propositions afin de favoriser l’égalité des femmes et des hommes dans le secteur culturel ;sensibiliser les différents acteurs concernés à cet enjeu de société ; présenter des pistes d’action concrètes auprès des décideurs à la lumière des résultats de la recherche.


Fils de presse des mois précédents

- Fil de presse, janvier 2013
- Fil de presse, février 2013
- Fil de presse, mars 2013
- Fil de presse, avril 2013
- Fil de presse, mai 2013
- Fil de presse, juin 2013
- Pas de fil de presse en juillet. Vacances.
- Fil de presse, août 2013
- Fil de presse, septembre 2013
- Fil de presse, octobre 2013
- Fil de presse, novembre 2013
- Fil de presse, décembre 2013

Mis en ligne sur Sisyphe, décembre 2013


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe
http://sisyphe.org



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2013
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin