| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






dimanche 1er mai 2016

Fil de presse, mai 2016

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, décembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, novembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, octobre 2016
Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources médiatiques. Les opinions exprimées dans ces sources n’engagent que leurs auteur-es.

MAI 2016


. Le Journal de Montréal - Trois fois plus de cas de violence liée à l’honneur
Le nombre d’adolescentes prises en charge par la DPJ afin de prévenir des crimes d’honneur a triplé à Montréal au cours des cinq dernières années. Intimidation, contrôle excessif de la part des parents ou d’un frère, violence physique, mariage forcé ; le Centre jeunesse de Montréal (CJM) est intervenu auprès de 73 adolescentes à risque depuis l’affaire Shafia. Mohammad Shafia est un père montréalais originaire de l’Afghanistan qui avait tué ses trois filles en 2009. Il voulait laver l’honneur de sa famille parce que ses adolescentes fréquentaient des garçons.

. Bull’Info Coalition solidarité santé - Goliath Barrette
Contre vents et marées, depuis son accession au pouvoir, le ministre Barrette impose sa réforme du système public de santé et de services sociaux à coup de projets de loi, chacun ayant un rôle bien précis dans un plan global visant à ouvrir le marché des soins et services sociaux et de santé, un marché où il importe peu de savoir
qui seront les prestataires ou comment se fera la prestation : l’objectif, comme l’a répété à plusieurs reprises le ministre Martin Coiteux en octobre 2014, est de repositionner l’État.

. Yahoo - En Inde, l’impossible combat des femmes victimes de viol conjugal
En Inde, les violences sexuelles constituent un fléau en particulier au sein de la famille, mais jusque-là les gouvernements ont tous refusé de criminaliser le viol conjugal. Plus d’une femme sur deux a été victime de violences sexuelles en Inde, selon une étude de 2014 du Centre International de Recherches sur les Femmes (ICRW) et du Fonds des Nations Unies pour la Population, tandis que 60% des hommes interrogés ont reconnu avoir commis de telles violences.

. Huffington Post France - L’Iran d’Hassan Rohani, cet État qui exécute ses citoyennes
Selon ces renseignements vérifiables, parmi près de 2500 exécutions en Iran sous la présidence du "modéré" Hassan Rohani, 68 femmes ont été mises à mort pour des chefs d’accusation allant de la détention et du trafic de stupéfiants à la complicité d’homicide en passant par l’adultère et la prostitution. Sous les mollahs, des dizaines de milliers de femmes et de jeunes filles ont été exécutés pour des motifs politiques. Aucun autre État au monde n’exécute autant ses citoyennes. La dictature religieuse exerce une "parité" exemplaire dans le domaine pénal.

. Le Devoir - Avortement, mémoire de femmes
Louise Desmarais signe un essai important pour redonner leur place historique aux femmes qui ont fait et gagné la lutte pour l’avortement. "On oublie qu’il fallait vraiment avoir du front", dit-elle à propos de ces femmes qui ont lancé la lutte à la fin des années 1960. Elle voudrait qu’on se souvienne de Donna Cherniak, de Chantal Daigle, de Jeanne Saint-Amour, de Thérèse Venne et de tant d’autres. Des groupes militants aussi, comme le Comité de lutte pour la contraception et l’avortement libre et gratuit et la Coalition québécoise pour le droit à l’avortement. La bataille de l’avortement. Chronique québécoise, aux éditions du Remue-ménage. Ouvrage de 500 pages, écrit dans une langue vivante et passionnante.

. L’Acadie Nouvelle - Les femmes francophones plaident en faveur de l’instauration d’un système universel de garderies
Réunies samedi à Edmundston dans le cadre de leur assemblée générale annuelle, les membres du Regroupement féministe du Nouveau-Brunswick (RFNB) ont livré un plaidoyer en faveur de l’instauration au pays d’un système universel de garderies subventionnées. Selon l’organisme de défense des intérêts des femmes francophones du Nouveau-Brunswick, un service de garde universel et de qualité apporterait des bienfaits au développement de l’enfant, aux familles et à l’économie.

. Ressources Prostitution - Amnesty a tourné le dos aux femmes
Amnesty International crée un nouveau droit de l’homme : celui de vendre et d’acheter la sexualité d’autrui. Près d’un an après l’annonce par Conseil international d’Amnesty d’une proposition sur la prostitution (qu’elle préfère appeler « travail du sexe »), le Conseil international de l’organisation vient de publier sa politique mondiale appelant les gouvernements à décriminaliser le proxénétisme, la tenue de bordels et l’achat de sexe. En date du 26 mai 2016, Amnesty a donc officiellement adopté un cadre de travail qui orientera ses activités de plaidoyer pour soutenir les exploiteurs, plutôt que les personnes exploitées. CATW, ainsi que des survivantes du commerce du sexe et d’autres militantes pour les droits des femmes et des droits humains, continueront à exhorter Amnesty à réévaluer sa politique.

. Voir - Elles ne le portent plus !
Elle l’a porté pendant 12 ans. Depuis deux mois, elle ne le porte plus. "Je n’ai jamais été aussi bien dans ma peau et avec ma conscience". Des femmes voilées qui décident d’enlever leurs voiles au Maroc, j’en rencontre de plus en plus. Mais c’est la première fois qu’on accepte de m’en parler à cœur ouvert. Ce dialogue représente trois entretiens avec Hanaa, Khaoula et Fatim-Zahra. Les trois femmes sont autonomes financièrement et n’habitent plus chez leurs parents.

. Le Journal de Montréal - Martine Ouellet priorise le référendum
Martine Ouellet est devenue vendredi la première candidate à la chefferie du Parti québécois à promettre un référendum sur la souveraineté dans un premier mandat si elle devient première ministre. Entourée de plusieurs ardents partisans du mouvement souverainiste, dont trois élus du Bloc québécois, la députée de Vachon a indiqué que « le temps de l’attente est terminé » pour l’indépendance du Québec. Selon elle, le PQ doit « assumer » son identité comme parti nationaliste.

. HPN Haïti - Haïti-société : La SOHDDH plaide pour un systeme de santé de qualité en faveur des femmes
À l’occasion de la Journée internationale d’action pour la santé des femmes, le 28 mai 2016, la Solidarité Haïtienne de Défense des Droits Humains (SOHDDH) veut attirer l’attention sur la situation préoccupante des milliers de femmes vivant dans les zones les plus défavorisées du Pays. Les instances concernées doivent lutter contre les avortements clandestins qui provoquent tous les ans la mort de plusieurs filles. Cette journée est aussi l’occasion de lutter contre la privatisation et la commercialisation des services de santé et de militer pour que l’accès à des services de qualité soit un droit pour toutes les femmes sans discrimination.

. Gazette des femmes - 5 questions sur l’égalité à Widia Larivière
D’origine algonquine, Widia Larivière œuvre comme coordonnatrice jeunesse chez Femmes autochtones du Québec. Elle est également cofondatrice de la section québécoise du mouvement Idle No More, qui a contribué à sensibiliser l’opinion publique aux conditions de vie des personnes autochtones. Devenue une référence, cette militante engagée nous parle de vision colonialiste et de la double discrimination vécue par les femmes autochtones, salue celles qui ont ouvert le chemin et se réjouit de l’essor d’une relève jeune, dynamique et investie.

. Le Devoir - Andrée Ferretti, la Québécoise libre
Recueil de textes divers parus en journaux et en revues au cours des dernières années et choisis par l’éditeur André Baril, Fulgurance se distingue, au dire de l’auteure, par sa « féminité ». Préfacé par la vigoureuse Djemila Benhabib et postfacé par la doctorante en philosophie Fannie Bélanger-Lemay, le livre est illustré, évidemment, en couverture, par Claire Aubin. Il est surtout l’oeuvre, d’une intellectuelle flamboyante pour qui "il n’y a de pensée que radicale".

. France Inter - La mondialisation de la prostitution
Le rapport de la fondation Scelles sur l’exploitation sexuelle dans le monde alerte sur la banalisation de la prostitution et sur sa mondialisation due à l’essor d’internet. La prostitution en France génère une économie souterraine d’un milliard d’euros, la France où "travaillent" (sic) 30 000 prostitué-es. 99% sont des femmes et neuf sur dix sont des étrangères qui viennent pour la plupart des pays de l’Est (Roumanie, Bulgarie) mais aussi des pays d’Afrique. Plus de 80% des personnes prostituées feraient partie d’un réseau de proxénétisme.

. Révolution féministe - Les concepts de syndrome d’aliénation parentale (SAP) et d’enfants aliénés (EA) : sources d’erreur dans les conflits de garde d’enfants
Cet article se penche sur les solutions proposées par les professionnels de santé mentale et de droit face aux enfants qui sont réticents à rendre visite à celui de leurs parents chez lequel ils ne vivent pas. Cette étude décèle dans les notions de Syndrome d’Aliénation Parentale et d’Enfants Aliénés un manque de rigueur analytique qui met les enfants en danger. L’auteure suggère en conclusion de meilleures manières d’évaluer les nouvelles théories issues des sciences sociales.

. Le Devoir - La Fédération des femmes du Québec contre vents et marées
La FFQ se prépare à célébrer son cinquantenaire dans une sorte de vide médiatique. Il faut ajouter que la conjoncture est difficile. La ministre de la Condition féminine refuse de se déclarer féministe. La présidente du Conseil du statut de la femme vient d’être nommée à l’UNESCO, suscitant une litanie de quolibets critiques dans les médias sociaux, après son attitude lors du procès Ghomeshi. On ignore encore qui la remplacera. On se gargarise à qui mieux mieux, à coups de couplets pieux sur l’égalité. Jamais tant de personnes ne se sont déclarées féministes, au sein de tous les groupes sociaux.

. Les Nouvelles/News - Du clito et des résistances
Malgré le désormais célèbre « T’as du clito » claironné au Festival de Cannes et ailleurs, les gardiens du temple macho tiennent bon. Atavisme ou tendance lourde ? Sont-ce les derniers soubresauts du taureau sexiste avant la mort, des épiphénomènes dans un monde qui bouge ? Ou bien un ordre des choses qui ne veut décidément pas évoluer ? "Il faut des femmes, des femmes, des femmes !" a lancé Houda Benyamina à Cannes. Plus de femmes au pouvoir pour faire bouger les lignes. Plus de femmes derrière la caméra pour donner à voir un monde moderne dépouillé des modèles traditionnels.

. Le Devoir - Québec abandonne l’encadrement du discours haineux
La ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, a lâché prise, abandonnant la partie 1 sur le discours haineux du projet de loi 59. L’adoption d’ici la fin de la session du reste du projet de loi, qui empêche notamment les mariages forcés, est rendue possible. "Je ne m’entêterai pas", a résumé la ministre en réponse aux questions de la porte-parole péquiste en matière de laïcité, Agnès Maltais. Le Parti québécois réclamait depuis août dernier que le projet de loi 59 soit scindé en deux.

. Le Huffington Post Québec - Enfin un congé de maternité pour les élues !
Jeunes femmes qui souhaitez vous impliquer en politique, mais qui hésitez, car vous songez à fonder une famille, ceci devrait vous intéresser. Saviez-vous que le gouvernement du Québec s’apprête (enfin) à accorder un congé de maternité à toutes les élues des paliers municipal et provincial ? Mieux, ce sera en fait un congé parental, aussi accessible aux hommes élus. Ce qui est fort bien.

. Radio-Canada - Nellie Bly, la femme qui a fait le tour du monde en 72 jours
Le 14 novembre 1889, la journaliste Nellie Bly entreprend le pari de battre Phileas Fogg, le héros de Jules Vernes, en faisant le tour du monde en moins de 80 jours. La pionnière du « journalisme gonzo » réussit en 72 jours. Michèle Ouimet, journaliste pour La Presse, qui a couvert de nombreux conflits à l’international, et Mylène Paquette, qui a traversé l’Atlantique à la rame, ont lu ce récit d’aventures. Elles s’entendent toutes deux sur la valeur anthropologique du livre et elles soulignent le courage de la journaliste, qui a repoussé les limites de ce qu’on attendait des femmes à une époque empreinte de misogynie.

. TV5 - Loi travail en Belgique et en France : les femmes en première ligne
Comme en écho à l’agitation qui traverse la France contre la réforme du travail, la Belgique est bousculée par des manifestations sociales massives contre un projet de refondation des règles sociales. Des deux côtés de la frontière, les femmes jouent un rôle majeur dans la mobilisation. L’une des principales causes de l’inégalité sexuelle au travail tient à l’abus du temps partiel du côté des femmes, qu’il soit choisi ou imposé, avec pour effets à long terme : carrières bloquées et salaires stagnants.

. Le Devoir - Conciliation travail-famille - Les libéraux accusés d’incohérence
Des garderies d’Ottawa et Montréal menacent de fermer leurs portes parce que le gouvernement Trudeau maintient une décision des conservateurs de couper le financement octroyé par le fédéral. "Il y a une contradiction manifeste, soutient la députée néodémocrate Hélène Laverdière : on a un premier ministre qui se dit féministe et un gouvernement qui dit qu’il veut travailler à la conciliation travail-famille. Mais pendant ce temps, on coupe des subventions à des garderies. C’est un recul là où on devrait avancer", dit-elle.

. TV5 - États-Unis : Bill Cosby sera jugé au pénal pour agression sexuelle
Dans cette procédure, l’ancien héros de l’Amérique est poursuivi pour agression sexuelle aggravée sur la personne d’Andrea Constand, en 2004, chef d’accusation passible de dix années d’emprisonnement. C’est un coup très dur pour Bill Cosby, dont l’image de père idéal et de modèle pour la communauté noire est chaque jour un peu plus écornée par les accusations formulées par des dizaines de femmes. Lire aussi Bill Cosby, abus de célébrité.

. Les Glorieuses - On va vous réconcilier avec votre mère
Être mère dans une société patriarcale n’est pas facile tous les jours. Johann Jakob Bachofen, théoricien du matriarcat a mis en lumière deux moments où la société occidentale était fondamentalement matriarcale. Mais selon l’anthropologue Françoise Héritier, le matriarcat est un mythe pur et simple : les hommes auraient pris le pouvoir dès le début de leur existence.

. Mediapart - L’échiquier politique sud-américain et le destin de deux femmes
Le 12 mai 2016 l’offensive antidémocratique qui s’épand sur l’Amérique du Sud depuis quelques années a atteint un sommet. Le même jour deux femmes, l’une brésilienne, l’autre argentine, ont été les cibles de deux processus judiciaires promus par une classe politique très conservatrice et probablement misogyne. Sous le prétexte d’avoir commis des actes corruption, Cristina Fernandez de Kirchner, ancienne présidente de l’Argentine, a été traduite en justice et Dilma Rousseff suspendue de sa fonction de Présidente du Brésil.

. La Presse - Mon père est un gamète…
Andréane, 31 ans, hait la fête des Pères. C’est une journée qui, immanquablement, la rend confuse et incapable de s’identifier ni au père social qui l’a élevée ni à l’inconnu biologique dont elle est issue. Andréane fait partie des 8000 Québécois de moins de 40 ans (chiffres approximatifs) nés d’un don de sperme anonyme. Elle est un des personnages principaux du documentaire Nés de sperme inconnu, qui mérite vraiment le détour.

. Le Devoir - Une étude remet en question le programme fédéral de congés parentaux
Durant la dernière campagne électorale, la ministre du Travail, MaryAnn Mihychuk, a dit qu’elle souhaitait créer spécifiquement un congé pour les pères. Une nouvelle étude suggère que le programme fédéral de congés parentaux laisse en plan les deux cinquièmes des mères, dont la plupart sont à faible revenu. L’auteure principale de l’étude a indiqué que le gouvernement avait déjà été averti que s’il ne révisait pas les règles d’admissibilité, son plan pourrait exclure près de la moitié des enfants — surtout ceux issus de familles à faible revenu.

. TV5 - Houda Benyamina, réjouissante Caméra d’Or au Festival de Cannes 2016
On espérait une Palme d’Or décernée à une femme pour cette édition 2016 du festival de Cannes. On attendra encore. Mais une bonne surprise est arrivée avec la Caméra d’Or remise à la réalisatrice franco-marocaine Houda Benyamina pour son film Divines. Récompense accueillie avec un discours féministe revigorant. La Caméra d’Or est, sans nul doute, une divine surprise offerte à ces "mille visages" et au cinéma par les femmes.

. Huffington Post Québec - Sylvie Paquette chante Anne Hébert
Ces deux-là étaient faits pour se rencontrer. Et il y a eu connexion, contact du dedans. Femmes discrètes et libres, les images oniriques de l’une épousent parfaitement les atmosphères musicales de l’autre. Avec la collaboration d’Yves Desrosiers et de Philippe Brault, la chanteuse a créé des atmosphères qui respectent l’univers intimiste de la poète. Elle ne se met pas de l’avant, mais laisse parler les mots de l’intérieur, comme s’ils étaient sa maison : "Mon cœur est rompu / L’instant ne le porte plus".

. La Presse - Les 25 ans de Thelma & Louise
Le 24 mai 1991, l’un des plus grands films féministes de l’histoire du cinéma prenait l’affiche pour ne plus jamais sortir de nos mémoires. Retour sur un classique qui, dans ses thèmes, n’a malheureusement pas pris une ride, en ce sens que le sort des femmes à Hollywood, et dans le monde, n’a pas beaucoup changé depuis un quart de siècle. Les aspects les plus libérateurs du film est la lente transformation de Thelma et de Louise. Plus le voyage avance, plus elles laissent tomber les artifices qui les enferment dans le regard de l’homme, pour regarder vers l’horizon.

. FranceTv Info - Des commerçants du Rajasthan s’unissent pour lutter contre le mariage d’enfants
En Inde, la prochaine saison des mariages, Akha Teej, tombait le 21 mai. Célébrations hautes en couleur, musique, danse… Et de nombreux invités rassemblés presque systématiquement sous un grand chapiteau. Mais les festivités s’assombrissent et prennent un ton plus grave lorsqu’il s’agit de mariages d’enfants ; ce qui est encore le cas pour 6 filles sur 10 dans les États indiens du Rajasthan, du Bihar et du Jharkhand, selon un rapport de l’UNICEF.

. La Presse - Les proxénètes et les clients, eux ?
On dirait qu’on a passé l’hiver à chercher des adolescentes qui avaient fugué de leur maison, d’un centre jeunesse... La séduction d’un "ami" lié à un gang de rue ; le party pendant quelques jours... Puis, les choses qui basculent... Le viol... La manipulation, l’introduction dans un réseau de prostitution... Mais c’est comme si les clients étaient invisibles. Et que les proxénètes étaient insaisissables. Il y a pourtant des gens qui organisent ça. Et une incroyable quantité de clients. C’est un business énorme sur lequel les gangs de rue ont mis la main. Ça veut dire beaucoup, beaucoup de gens prêts à payer pour coucher avec des mineures.

. Marianne - Loubna Abidar, "la dangereuse" : trop libre, trop franche, trop femme, trop "pute"...
Loubna Abidar, l’actrice marocaine de 31 ans, héroïne du film "Much Loved", menacée dans son pays pour avoir osé incarner à l’écran le quotidien des prostituées de Marrakech, se livre dans "La dangereuse", une autobiographie dans laquelle elle revient sur son enfance, ses débuts sur scène, mais aussi son agression en novembre dernier, et son combat pour la liberté, notamment des femmes, au Maroc et ailleurs dans le monde arabe. "J’ai un combat, je suis une femme comme toutes les femmes qui peut aider d’autres femmes."

. Le Devoir - Le vent de Cannes
Cannes et les femmes. Chaque année, on nous sert la même misogynie. Le vent de Cannes s’en prend aux femmes, comme s’il attendait leur arrivée, prêt à leur souffler dessus, tout pour, d’une manière ou d’une autre, les faire tomber. Si, chaque an, Cannes maltraite les femmes, pourquoi continuer à en parler ? Pour souligner, aussi, ce qui a été dit, à Cannes, par les femmes. Pour rappeler, cette fois, l’entrevue donnée par Jodie Foster et sa critique acerbe des scénarios qui se servent du viol comme seule explication concernant la psychologie d’un personnage féminin, et sans pour autant aborder cette question avec un réel sérieux. À Cannes, Susan Sarandon a brisé la règle hollywoodienne du silence au sujet d’un de ses demi-dieux pour dire : "Je pense qu’il a agressé sexuellement un enfant, et je ne pense pas que ce soit OK [I don’t think that’s right]."

. BuzzFeed - 19 auteures qui pourraient être au programme du bac L
Ces quinze dernières années, pas une seule femme n’a été au programme obligatoire des terminales littéraires, rapporte Les Nouvelles News. Et même ces 20 dernières années, selon la professeure de lettres Françoise Cahen, qui a lancé une pétition. En 2014, la pétition d’une lycéenne demandant déjà à ce que les femmes aient une place dans les programmes avait reçu près de 15.000 signatures. Voici les femmes qui mériteraient de figurer au concours.

. France 24 - Tsai Ing-wen devient la première présidente de Taïwan
Tsai Ing-wen qui a remporté une large victoire à la présidentielle de janvier a été officiellement investie dans sa fonction de présidente de Taïwan vendredi. La nouvelle présidente est issue des rangs du Parti démocratique progressiste (PDP), mouvement aux positions traditionnellement indépendantistes. Cette ancienne universitaire a pour le moins poli le discours du PDP mais n’a pas hésité à faire campagne pour rétablir la fierté de Taïwan.

. Slate France - Violés au sein de l’armée, puis virés et sanctionnés pour en avoir parlé
Des milliers de personnes, femmes et hommes, ont été licenciées par l’armée américaine après avoir dénoncé le viol ou l’agression sexuelle qu’elles ont subi. Beaucoup ont en plus été privées d’aides sociales à cause de la qualification de ce renvoi. C’est ce que démontre avec force un rapport de l’organisation Human Rights Watch, après vingt-huit mois d’enquête sur les victimes de viol ou d’agression sexuelle renvoyées de l’armée aux États-Unis.

. Le Journal de Montréal - Projet de loi 59 : la tentation autoritaire
La députée péquiste Agnès Maltais a demandé une fois pour toutes au gouvernement Couillard de retirer le projet de loi 59 (PL59). Sous prétexte de lutter contre les discours haineux, il étouffera comme jamais la liberté d’expression et créera une police de la pensée et de l’opinion. Probablement que le gouvernement Couillard sait au fond de lui-même qu’il fait fausse route. Depuis qu’il a été déposé, ce projet de loi a été si critiqué qu’il a été profondément remanié. Mais la deuxième mouture est aussi toxique que la première.

. Magazine Elle - Hillary Clinton :"Elle est entourée de femmes brillantes qui lui sont toutes dévouées"
#ImWithHer ! C’est le hashtag brandi comme un étendard sur les réseaux sociaux par les supporters de Hillary Clinton. La candidate qui devance son rival Bernie Sanders dans les sondages pour la primaire démocrate deviendra-t-elle la première femme présidente des États-Unis ? C’est l’objectif de son personnel de campagne composé d’une équipe de femmes brillantes, influentes et puissantes que nous vous présentons dans le numéro de ELLE en kiosque cette semaine. Jamais une équipe électorale n’a été aussi féminisée. Toutes pour une et une pour toutes ! Le décryptage de la politologue franco-américaine Nicole Bacharan.

. TV5 - Crâne rasé et sans voile : le geste d’une Iranienne devient politique"Puisque je n’ai plus de cheveux, à quoi bon porter un voile ?" C’est avec cette réflexion à l’esprit qu’une jeune Iranienne a décidé de défier l’interdit suprême en Iran pour les femmes, celui de sortir dans la rue, tête nue. Tête nue, et pour cause, puisque la jeune femme s’est fait raser le crâne. Au départ, ce geste n’avait aucune arrière pensée politique. Elle avait décidé de vendre sa chevelure et de reverser la somme perçue à un fond d’aide aux enfants cancéreux. Une fois la photo postée sur Facebook, les internautes ont fait le reste. Le cliché va très vite être vu un million de fois, suscitant de multiples commentaires.

. Les Nouvelles/News - Bobines cannoises #1 : Soko, Justine Triet, Virginie Efira, Maren Ade
Allez, on arrête de se plaindre : au festival de Cannes il y a pléthore de réalisatrices talentueuses et d’actrices dotées de vrais rôles. Profitons donc de ce 69ème festival pour braquer les projecteurs sur certaines d’entre elles. Les films des trois seules femmes en compétition à Cannes sont maintenant passés : Andréa Arnold, Nicole Garcia, Maren Ade. Si les deux premières sont connues, le nom de la troisième ne disait pas grand-chose à quiconque, même aux cinéphiles. Et elle pourrait bien ne pas quitter Cannes les mains vides. Maren Ade, un nom (court) à retenir.

. La Presse - Proxénétisme : Coiteux promet des "mesures assez costaudes"
La Presse a révélé hier que l’Ontario avait porté 13 fois plus d’accusations contre des proxénètes devant les tribunaux que le Québec entre 2007 et 2015. En fait, chaque année depuis 2007, l’Ontario a déposé plus d’accusations que le Québec en l’espace de 10 ans. Des mesures ’assez costaudes’ seront ainsi annoncées lors du dévoilement d’un plan de lutte contre l’exploitation sexuelle, piloté par la ministre de la Condition féminine Lise Thériault.

. Slate France - Comment se préparer à la misogynie du cinéma quand on est une jeune réalisatrice ?
Dans un récent rapport publié en partenariat avec la marque Kering et dans le cadre du Festival, l’European Women Audiovisual Network s’est penché sur la place des femmes dans la réalisation à travers plusieurs pays européens. En France, même si la situation est l’une des plus favorables aux femmes, le constat n’en est pas moins dramatique : "la part des financements nationaux alloués à des productions avec des femmes réalisatrices reste stable avec environ 20% du total entre 2006 et 2013, et ce malgré leur présente qui augmente dans l’industrie", écrivent les auteurs de l’étude. Même chose pour les récompenses ou d’accès de leur film au box-office.

. TRADFEM - C’est peut-être de séparatisme et non d’inclusion dont le féminisme a besoin
À une époque où l’inclusion est devenue l’une des priorités centrales du féminisme, une de ses idées fondatrices est particulièrement tombée en disgrâce : il s’agit du séparatisme. La simple accusation de ne pas être "intersectionnelle" (un principe qui est effectivement essentiel, mais souvent mal appliqué par les personnes d’idéologie libérale qui appellent à "l’inclusivité") suffit à imposer le boycottage d’événements, d’espaces et d’organisations qui placent les femmes au centre de leur démarche.

. Libération - Harcèlement sexuel : les hommes ne doivent pas se taire non plus
La semaine dernière, quelques femmes politiques ont eu le courage de témoigner des agressions sexuelles dont elles avaient été victimes de la part d’un de leurs pairs. Dans la foulée de ces révélations, la parole s’est libérée. La prise de conscience avance. Mais vous n’avez rien remarqué ? Où sont les responsables de partis ? Jean-Christophe Cambadélis ? Jean-Luc Mélenchon ? Nicolas Sarkozy ? Et François Hollande ? N’avez-vous donc rien à dire, à répondre, à vos collègues et anciennes ministres ? Et où sont nos grands intellectuels et universitaires si prompts depuis quelques mois à signer des pétitions contre les discriminations faites aux femmes et pour la république une et indivisible ?

. Le Courrier international - Trump et les femmes : l’enquête qui ne plaît pas au milliardaire
En s’appuyant sur une cinquantaine d’interviews, The New York Times a mis au jour le comportement souvent dérangeant du candidat républicain Trump dans ses relations privées avec les femmes. Il relève notamment “des avances non désirées, des commentaires sans fin sur les formes féminines” et “une conduite déstabilisante sur le lieu de travail”. Parmi les exemples donnés par le quotidien, celui de sa fille Ivanka est particulièrement troublant.

. Vacarme - Istanbul, les femmes et leurs droits dans la rue
Interdiction des manifestations, violences policières et militaires, assassinat : c’est dans ce contexte que les femmes se sont préparées à sortir dans les rue d’Istanbul et partout en Turquie, le 8 mars 2016. Deux jours plus tôt, les femmes qui étaient sorties dans les rues avaient été frappées, insultées, poursuivies, et arrêtées. Le matin même, de la journée des droits des femmes, une jeune femme avait été assassinée. Dans plusieurs villes, les autorités ont interdit les célébrations pour des raisons de "sécurité". Rien de tout cela n’a empêché les femmes de braver tous les interdits une fois de plus.

. Le Devoir - Les Québécoises sous la loupe - D’importants progrès et des iniquités tenaces
Elles sont les championnes à l’école, gagnent un meilleur salaire qu’avant et prennent davantage leur place sur le marché du travail. Les femmes progressent, oui, même si la parité n’est pas atteinte et qu’elles gagnent toujours moins que les hommes, constate un rapport du Conseil du statut de la femme (CSF), qui dresse leur portrait socio-économique avec les plus récentes statistiques. N’empêche, les femmes sont encore et toujours les plus pauvres et les plus nombreuses à travailler au salaire minimum. Même lorsqu’elles ont un diplôme universitaire, les femmes ont peu accès à de gros salaires. Seulement 6 % des femmes touchent un revenu annuel de 80 000 $ ou plus, contre 16 % des hommes.

. Le Figaro - Juliette Binoche : "Le futur sera féminin, sinon nous ne survivrons pas"
Février 2016, plusieurs personnalités influentes du cinéma lançaient We Do It Together ("On le fait ensemble", en VF), une société de production de films et de documentaires dont le but est de promouvoir une meilleure vision des femmes. Seulement trois mois après ce lancement, le 15 mai 2016, des membres de son directoire étaient invitées par Kering pour un "talk" Women In Motion, lors du 69ème Festival de Cannes.

. Le Devoir - Mutilations génitales : l’OMS sonne l’alarme
La "médicalisation". des mutilations sexuelles est en hausse. L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a fait un rappel à l’ordre lundi, pour dénoncer les médecins de pays en développement qui pratiquent des mutilations sexuelles sur demande. Selon un rapport diffusé par l’organisme mondial, au moins 200 millions de femmes et de jeunes filles de 5 à 17 ans dans le monde ont subi diverses formes de mutilations génitales pour des raisons non médicales. Ces interventions sont pratiquées sur des fillettes de plus en plus jeunes, parfois moins de 5 ans. En plus de problèmes psychologiques, ces mutilations entraînent nombre de problèmes de santé.

. Radio-Canada - Les femmes au cœur de l’aide internationale canadienne
Le soutien du Canada aux pays en voie de développement sera désormais centré sur les besoins des femmes et des filles. La lutte pour leur santé et pour leur égalité guidera une vaste révision des priorités que s’apprête à lancer la ministre du Développement international, Marie-Claude Bibeau. Cette philosophie contraste avec la vente de blindés en Arabie saoudite récemment autorisée par le gouvernement fédéral. Ce pays est l’un des plus répressifs envers les femmes que la loi considère comme subordonnées aux hommes.

. À dire d’elles - W.Allen : 47 nuances de domination masculine
Écrire sur Woody Allen. Dur. D’abord, quand on a été fan. Et qu’on se réjouissait tous les ans de la sortie de ses nouveaux films. Manhattan, Annie Hall, Stardust Memories, Radio Days, Zelig, La rose pourpre du Caire, Another Woman…mais ça, c’était avant. Aujourd’hui, alors que sort sont 47e film, "Café Society" à Cannes, voilà pourquoi je ne veux plus m’intéresser à l’oeuvre du réalisateur, reflet d’un société qui n’aime pas les femmes et les enfants, une société dont -justement- je ne veux pas.

. Madmoizelle - Najat Vallaud-Belkacem s’engage à "donner aux femmes toute leur place" au programme du bac littéraire
Où sont les femmes auteures célèbres ? Pas au programme du bac littéraire, ce que dénonçait une pétition à laquelle Najat Vallaud-Belkacem a répondu. La ministre de l’Éducation y affirme sa détermination et son engagement à "donner aux femmes toute leur place".

. Le Devoir - Du confinement afghan aux lumières parlementaires
Elle est née dans un pays longtemps dépourvu de gouvernement où les femmes devaient s’effacer de l’espace public. Elle s’est réfugiée dans un pays où, 20 ans plus tard, elle se retrouve sous le feu des projecteurs en tant que grande prêtresse de la réforme du système électoral. Décidément, Maryam Monsef, la ministre fédérale des Institutions démocratiques, collectionne les extrêmes.

. TV5 - En France, dix-sept ministres femmes se dressent contre le harcèlement sexuel en politique
Elles sont plus ou moins jeunes et représentent (presque) toutes les composantes de la vie politique française. Et elles ont décidé, cinq jours après l’affaire Denis Baupin, ce député écologiste accusé de harcèlement et de violences sexuelles par plusieurs anciennes militantes et élues de "Europe, écologie, les Verts", qu’il était temps de dire "assez, c’est assez". Hasard des anniversaires : cette tribune, ces femmes politiques l’ont écrite cinq ans après, jour pour jour, une autre odyssée politique masculine, celle de Dominique Strauss Kahn, alors directeur général du Fonds monétaire internationale (FMI) accusé d’agression sexuelle par une femme de chambre de l’hôtel Sofitel de New York...

. Le Huffington Post Québec - Quand naissance rime avec violence
À l’heure actuelle, les sages-femmes, les doulas, les femmes enceintes, quelques chercheures indépendantes et des militantes féministes sont pratiquement les seules à s’intéresser aux nombreuses questions entourant la naissance. Plus de 80 000 femmes accouchent au Québec chaque année. Parmi elles, il y a trop de femmes qui se sentent infantilisées, méprisées, voire traumatisées à la suite d’un accouchement. Pour faire sa part, le Regroupement Naissance-Renaissance s’apprête à lancer une série d’outils pour (re)lancer le débat durant la Semaine mondiale pour l’accouchement respecté (SMAR).

. La Dépêche - Brésil : où sont les femmes, dans le nouveau gouvernement ?
Quelques heures après la mise à l’écart de la présidente Dilma Rousseff, un aspect a sauté aux yeux lors de la cérémonie télévisée de présentation des 24 ministres rassemblés autour de Michel Temer : il n’y avait que des hommes. Et cette nouvelle équipe marque une rupture d’autant plus frappante qu’elle succède à celle de la première femme élue présidente du Brésil. C’est un gouvernement d’hommes blancs et assez effrayant", estime Ivar Hartmann, spécialiste de droit civil au centre d’analyses de la Fondation Getulio Vargas. "C’est la première fois depuis la dictature (1964-1985) qu’il n’y a pas une seule femme au gouvernement. C’est inquiétant".

. Le Huffington Post Québec - Course à la chefferie du PQ : Portrait de Véronique Hivon
Véronique Hivon a annoncé sa candidature une semaine jour pour jour après la démission-surprise de Pierre Karl Péladeau. Certains ont vu dans son empressement une volonté de casser l’image de femme hésitante qu’on lui accole parfois. "Ce n’est pas qu’elle est indécise, rétorque Serge Ménard, c’est qu’avant de prendre une décision définitive, elle va examiner les options." L’entourage de Véronique Hivon affirme qu’elle fera campagne plus à gauche que son principal rival, A. Cloutier. Son équipe de communication la présente comme le renouveau du parti, par opposition à "l’establishment" qu’incarnerait A. Cloutier.

. La Presse - Nathalie Bondil et Louise Richer deviennent membres de l’Ordre du Canada
La directrice et conservatrice en chef du Musée des beaux-arts de Montréal, Nathalie Bondil, et la directrice générale et fondatrice de l’École nationale de l’humour, Louise Richer, figurent parmi les personnalités québécoises honorées par l’Ordre du Canada, vendredi, lors d’une cérémonie à Rideau Hall. Ginette Laurin, de la compagnie, O Vertigo Danse, a aussi reçu l’Ordre du Canada. Le même honneur a été rendu à la journaliste, romancière et essayiste Denise Bombardier, et à la dramaturge Linda Gaboriau, qui a traduit du français à l’anglais plus de 90 pièces de quelques-uns des plus importants dramaturges québécois.

. Télérama - Femme et islam : Fawzia Zouari, une guerrière sur le front de la laïcité
Née à Dahmani, au sud-ouest de Tunis, au sein d’une fratrie de six sœurs et quatre frères, Fawzia Zouari est docteur en littérature française et comparée à la Sorbonne. Romancière, elle vient de publier un splendide récit biographique et onirique, Le Corps de ma mère. Au lieu d’avancer, le pays se demande à nouveau comment endiguer le niqab, lutter contre les polygamies secrètes, les petites filles qu’on endoctrine dans les écoles coraniques, les violences contre les femmes qui se sont multipliées et cette virilité arrogante et ostensible dans les rues. Tout un travail semble à refaire. Sisyphe est une femme dans le monde arabe…

. Le JDD- Ravensbrück par Sarah Helm
Chaque semaine, Karen Lajon, grand reporter au service Étranger du JDD, revient sur le parcours exceptionnel ou peu ordinaire de femmes dans le monde. Cette semaine, elle livre l’enquête phénoménale de la journaliste britannique Sarah Helm qui est revenue sur l’histoire du camp de Ravensbrück. Un camp où périrent 90 000 femmes pendant l’Holocauste. Ravensbrück fut le seul camp de concentration que les nazis construisirent à l’époque, dans le but d’héberger les femmes prisonnières politiques. Il ouvre ses portes en mai 1939, quatre mois avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale, et est libéré par les Russes six ans plus tard. Plus de 130.000 femmes ont franchi le seuil de ce camp de l’horreur. Au pic de son activité meurtrière, il y eut quelques deux cents femmes exécutées par jour.

. Le Huffington Post Québec - Heures supplémentaires chez les infirmières : une injustice qu’il faut abolir
Comment réagiriez-vous si, votre journée de travail complétée, on refusait que vous retourniez à la maison, on vous obligeait à faire un deuxième quart de travail ? Vous crieriez à l’injustice et vous auriez raison. Pourtant c’est ce que vivent, jour après jour et semaine après semaine, des milliers d’infirmières et infirmiers partout à travers le Québec. Elles et ils sont devenus prisonniers d’un système qui les oblige à faire des heures supplémentaires, sans égard à leur vie privée, à leur degré de fatigue, aux risques sur leur propre santé et celle des patients. Cette situation est unique au Québec.

. Slate.fr - Les premiers pas de l’utérus artificiel
Une frontière est sur le point d’être franchie, une frontière biologique, historique, symbolique. Dirigée par Anna Hupalowska et Magdalena Zernicka-Goetz, de l’Université de Cambridge, une équipe de biologistes vient d’annoncer être parvenue à cultiver in vitro des embryons humains jusqu’à un stade jamais atteint : treize jours. Ces biologistes auraient pu poursuivre leur culture. Mais ils ont choisi de ne pas franchir le seuil des quatorze jours, frontière mise en place il y a une quarantaine d’années et, depuis, jamais dépassée. Cette première nécessite le rappel de quelques données.

. Les Nouvelles/News - Une personne sur deux victime d’invisibilité
« Un Français sur 5 victime de harcèlement sexuel », affichent les titres de presse. Ou comment le langage invisibilise les femmes, pourtant quatre fois plus concernées que les hommes. C’est un sondage qui tombe à pic pour les reprises dans la presse, alors que l’affaire Baupin fait encore des vagues. Un sondage Elabe pour BFMTV 1 publié jeudi 12 mai, selon lequel 18% des personnes interrogées disent avoir subi du harcèlement sexuel. Les femmes, surtout. Elles sont 28%, quatre fois plus que les hommes (7%), à dire avoir été confrontées au harcèlement sexuel (15% "une fois" et 13% "plusieurs fois").

. L’Actualité - Le tourisme sexuel impliquant des enfants est en hausse au Canada
Le nombre d’enfants exploités dans le secteur du voyage et du tourisme est plus élevé que jamais au Canada et à travers le monde, selon un nouveau rapport publié jeudi. L’étude menée sur deux ans, produite par l’organisation non gouvernementale ECPAT International, révèle que le tourisme sexuel impliquant des enfants a augmenté radicalement et s’est transformé au cours des 20 dernières années, malgré les efforts consacrés à combattre le problème à l’échelle mondiale. La principale raison de cette augmentation est la hausse « phénoménale » des voyages dans le monde, ce qui a créé davantage d’occasions de commettre des agressions, affirme Ernie Allen, membre de l’équipe ayant rédigé le rapport.

. Le Devoir - Jian Ghomeshi. Des excuses à la fois douces et amères
La déclaration publique faite mercredi matin par Ghomeshi au palais de justice de Toronto en a surpris plus d’un. "Je regrette mon comportement au travail de tout mon cœur et j’espère pouvoir obtenir le pardon de ceux que mes gestes ont tellement ébranlés", a-t-il dit, brisant pour la première fois le silence depuis le scandale entourant ses comportements sexuels, révélés en octobre 2014. Sans s’avouer coupable, l’ex-vedette de la CBC a admis avoir eu un comportement inapproprié, manqué de respect, abusé de sa position d’autorité et n’avoir pas saisi le tort causé à la plaignante. Il accepte de ne pas entrer en contact avec elle et se soumet à une ordonnance de ne pas troubler l’ordre public durant 12 mois.

. Le Monde - En Ouganda, le combat de Lydia Mungherera pour les femmes séropositives
Longtemps, elle a passé sous silence sa séropositivité. Elle n’osait l’évoquer avec ses enfants, vivait dans la peur du rejet. Aujourd’hui, l’élégante Lydia Mungherera ne ressent plus aucune crainte à l’idée de raconter son histoire. Cette médecin, fondatrice du Mama’s Club, une ONG qui supervise des groupes de paroles de mères séropositives depuis 2004, rend visite à ses équipes dans les centres de santé du district de Bukedea, au sud-ouest de l’Ouganda. L’idée des groupes de paroles voit le jour dans la tête de Lydia en 2003, lorsqu’elle officie au Murako Hospital de la capitale Kampala, pour l’organisation de soutien aux malades du sida. Elle y constate un manque dans la prise en charge des aspects psychosociaux du VIH pour les jeunes mères.

. La Presse - Le fils de Woody Allen soulève les allégations d’agression sexuelle
Le 69e Festival du film de Cannes a été lancé sous un ciel nuageux avec un nouveau film de Woody Allen, ce qui a poussé son fils, Ronan Farrow, à publier une lettre s’interrogeant sur l’appui constant donné par le festival et les médias au réalisateur de 80 ans. Quelques minutes avant que le cinéaste et son équipe ne participent à une conférence de presse, une chronique de Ronan Farrow a été publiée en ligne par le Hollywood Reporter dans laquelle il rappelle les allégations d’agression sexuelle à l’endroit de son père et affirme que le silence entourant ce sujet est "dangereux".

. TV5 - Accusé de harcèlement sexuel, Denis Baupin démissionne
Mis en cause pour agression et harcèlement sexuels, Denis Baupin a démissionné de la vice-présidence de l’Assemblée nationale. Une enquête publiée lundi 9 mai par Médiapart et France Inter, rassemble les témoignages de huit femmes, dont quatre élues écologistes. Cette affaire, une de plus, démontre qu’avant ou après l’affaire DSK, rien n’a donc changé dans le monde politique. Il ne s’agit pas de ce qu’on pourrait présenter comme des "petits" dérapages, ça et là. Cela a duré, pendant de longues années, les faits rapportés portent sur une période allant de 1998 à 2014. Cela va de centaines de SMS au contenu déplacé, graveleux, voire plus, relevant du harcèlement sexuel jusqu’à l’agression, comme une tentative de baiser forcé ou des attouchements.

. La Presse - Quatre Québécois reçoivent la médaille d’honneur de l’Assemblée nationale
L’écrivaine Arlette Cousture, le musicien Oliver Jones, le traumatologue Pierre Lapointe et l’entrepreneure Lise Watier. Arlette Cousture, qui a écrit notamment Les filles de Caleb, a été qualifiée d’auteure parmi « les plus lues et les plus aimées du public » par M. Couillard. Mme Cousture est aussi impliquée dans diverses causes dont la sclérose en plaques et la déficience intellectuelle. Le nom de Lise Watier est bien connu des Québécois. La femme d’affaires aguerrie a donné son nom à ses produits cosmétiques et de maquillage. Elle est une entrepreneure renommée, dans un domaine hautement compétitif. Elle est aussi honorée pour sa fondation éponyme qui aide les femmes en difficulté.

. Le Devoir - La violence sexuelle, un fléau à l’université
Une personne sur trois a été victime de violence sexuelle depuis son arrivée à l’université, révèle une enquête inédite menée par un groupe de chercheuses sur six campus du Québec. Et "la très forte majorité" de ces actes n’ont jamais été dénoncés. Les chercheuses peuvent dire que 40% des victimes ont subi des conséquences qui affectent leur vie professionnelle, scolaire ou personnelle, leur vie sociale ou leur santé physique.

. Le Huffington Post France - Un nouveau recul pour les droits des femmes : le divorce sans juge
C’est par un simple amendement auprès de la commission des lois de l’Assemblée nationale que le ministre de la Justice a provoqué les prémices d’un tremblement de terre dont personne ne semble mesurer les prochains dégâts. Le divorce sans juge aura des conséquences dramatiques pour les femmes victimes de violences conjugales et leurs enfants. Il s’agit d’ailleurs d’une ancienne demande des mouvements masculinistes. Qui empêchera un homme violent de forcer sa future ex-compagne à consentir à signer une convention que lui-même aura rédigée ? Comment une femme sous emprise (le principe de base de la violence conjugale) pourra t-elle s’opposer à la formule de garde des enfants qu’un homme lui imposera ?

. Télérama - Femmes et islam : le cri de colère de Malika Boussouf
C’est une militante active de la cause des femmes, et une femme en colère qu’accueillera le festival Etonnants voyageurs à Saint-Malo, le 16 mai. "Sachez qu’un grand imam égyptien de l’université islamique Al-Azhar avait, dans les années 90, interdit aux femmes algériennes enceintes à la suite d’un viol de se faire avorter. Parce qu’elles avaient été engrossées par des musulmans. Cette même autorité religieuse avait auparavant rendu licite l’avortement de femmes bosniaques, parce qu’elles avaient été violées par des chrétiens. Il faudrait aussi parler de l’esclavage moderne de ces femmes importées des Philippines ou de Malaisie, qui louent pour si peu leur force de travail et doivent assouvir à domicile les besoins sexuels de leur patron. Je ne peux m’empêcher de me mettre en colère quand je parle de la condition féminine."

. Le Devoir - La femme qui fuit, embrassée par les libraires
C’est la vie houleuse, tout en quête de liberté de Suzanne Meloche qui a su séduire les libraires du Québec. La femme qui fuit (Marchand de feuilles), ce récit d’Anaïs Barbeau-Lavalette fortement inspiré de la vie de sa grand-mère, artiste qui fut conjointe un temps de Marcel Barbeau, cette chronique de l’intérieur du mouvement automatiste a remporté hier le Prix des libraires du Québec. Dans la catégorie roman québécois, le prix est assorti d’une bourse du Conseil des arts et des lettres du Québec, qui en a doublé le montant cette année. le prix consiste en une somme 10 000$ et une tournée de promotion à l’étranger.

. Radio-Canada - Maria Toorpakai, une raquette contre les talibans et le sexisme
Une jeune Pakistanaise de Toronto est sortie des griffes des talibans pour devenir une athlète d’élite mondiale. Maria Toorpakai a vaincu la discrimination dans son Pakistan natal pour devenir championne de squash. Et, aujourd’hui, elle lutte pour les droits des jeunes filles à l’éducation. Son père avait caché l’identité de sa fille et élevée comme un garçon. Cheveux courts, vêtements masculins. Elle allait à la chasse avec les hommes et assistait aux compétitions sportives.

. La Presse - Une étude révèle l’intimidation dont sont victimes des infirmières
"Parmi toutes les formes de violence que les infirmières vivent, la pire et la plus dévastatrice, c’est celle qu’elles reçoivent de leurs collègues." Ce constat brutal et étonnant, c’est celui que trace Hélène Durocher, chargée de cours et doctorante à la faculté des sciences infirmières de l’Université de Montréal à l’issue de travaux qui lèvent le voile sur l’intimidation que vivent les infirmières dans leur milieu de travail. La forme que prend cette intimidation a de quoi donner des sueurs froides.

. Le Huffington Post Québec - Les quotas de femmes en politique se trouvent-ils sur les "voies ensoleillées" ?
En dépit du cabinet paritaire de Justin Trudeau, le Canada occupe le 60e rang mondial pour le pourcentage de femmes au Parlement. L’Union interparlementaire, qui oeuvre en étroite collaboration avec l’Organisation des Nations unies, le place tout juste derrière le Kazakhstan. Une situation qui ne se résorbera pas sans l’imposition de quotas, estiment plusieurs experts et groupes de pression. "Les pays en haut de ce classement-là ne s’y trouvent pas par le fruit du hasard", fait valoir Chantal Maillé, professeure à l’Institut Simone de Beauvoir de l’Université Concordia.

. Le Devoir - Soins à domicile. Des professionnels de CLSC lancent un cri du coeur
Elles sont physiothérapeute, ergothérapeute et travailleuse sociale en soins à domicile. Mais depuis quelque temps, elles peuvent de moins en moins exercer leur métier, débordées par des dossiers qui relèvent, selon elles, des soins infirmiers. Pendant ce temps, les patients qui auraient besoin de leur expertise attendent. Trois professionnelles oeuvrant en CLSC dans la grande région de Montréal ont confié leur désarroi au Devoir. Elles dénoncent ce qu’elles estiment être une dérive tant pour les patients que pour leur responsabilité professionnelle.

. Le Journal de Montréal - Les idiots utiles de l’islamisation
La radicalisation religieuse de jeunes esprits troublés n’est pas le plus grand danger auquel le Québec fait face. Bien plus dangereuses sont les manigances des islamisants, soutenus par des idiots utiles de l’islamisation, pour affaiblir nos institutions et ainsi créer une ouverture à l’islam politique. Accuser leurs opposants d’islamophobie et associer toute critique de l’islam à de la violence contre les musulmans fait partie de leur arsenal de guerre. Mais que des savants demandent qu’on piétine un droit garanti par la Charte pour éviter une remise en question de l’islam est tout simplement honteux.

. Marianne - Québec, le faux paradis des communautarismes religieux
La novlangue locale a beau les qualifier de « raisonnables », ces accommodements du quotidien avec les exigences communautaristes les plus folles sont aujourd’hui au centre de vives polémiques au Québec. Cette province francophone, qui compte un peu plus de 8 millions d’habitants, se trouve aujourd’hui à un carrefour politique et culturel né de sa double tradition : républicaine et soucieuse du devenir de la nation, d’une part, et multiculturaliste et façonnée par l’équilibre entre les communautés, d’autre part. Assujetti au Canada - pour qui la reine d’Angleterre et la religion sont deux intouchables -, le Québec a néanmoins connu un processus de laïcisation sans précédent en Amérique du Nord sous l’impulsion de la révolution tranquille, dans les années 60.

. Francetv Info - Italie : Virginia Raggi, nouveau visage de la classe politique romaine
Totalement inconnue il y a cinq semaines à peine, Virginia Raggi, la candidate du Mouvement 5 étoiles, fait la course en tête vers la mairie de Rome. La jeune femme de 37 ans, avocate en droit civil, mère d’un petit garçon, se présente comme simple citoyenne. Une personnalité à mille lieux de son mentor en politique, le bouillant Beppe Grillo, ex-humoriste et fondateur du Mouvement 5 étoiles qu’elle a rejoint il y a cinq ans. Une personnalité moins tranchante, mais des mots très durs pour dénoncer l’incurie des partis traditionnels en Italie face à la corruption.

. Le Devoir - Une amazone venue d’Arabie saoudite
L’ai lu Mon combat pour sauver Raïf Badawi, d’Ensaf Haidar, sous le plume de la journaliste allemande Andrea C. Hoffmann. Cette biographie est le genre de livre qui ne gagnera pas un prix littéraire mais qui informe, et pas juste sur l’affaire Badawi, sur sa société. « Derrière la pruderie qu’on nomme piété, l’Arabie saoudite est, me semble-t-il, un pays obnubilé par la sexualité, affirme Ensaf Haidar. Tout y tourne autour du sexe et de la meilleure façon de le brimer. » Cet ouvrage est tout autant un combat pour la reconquête d’une femme privée d’elle-même. Hier niée, méprisée, aujourd’hui honorée, primée partout, en guerre contre l’injustice, en paix avec elle-même.

. Le Nouvelliste - Les sages-femmes veulent plus de resssources
À l’occasion de la Journée internationale de la sage-femme, le Regroupement des sages-femmes du Québec (RSFQ) a lancé un appel au gouvernement pour obtenir plus de ressources afin que les sages-femmes puissent répondre à la demande toujours plus grandissante au Québec. Le RSFQ et la Fédération des professionnelles (CSN) ont dévoilé les résultats d’une étude comparative des coûts relatifs à un accouchement avec sage-femme en maison de naissance et un accouchement par un médecin à l’hôpital. Un accouchement à l’hôpital coûterait 25% plus cher à la société québécoise, et le suivi post-natal offert aux nouvelles mamans serait 53% plus cher avec un médecin qu’avec une sage-femme.

. La Gazette des femmes - Relais-femmes, l’entremetteuse des féministes québécoises
Un pied sur le terrain, un pied à l’université, Relais-femmes intervient depuis 35 ans dans la construction des savoirs féministes. Ses artisanes ont grandement contribué à la vitalité du mouvement des femmes au Québec. Incursion dans les coulisses de cet organisme unique. En plus de faire la liaison entre les praticiennes et les chercheuses autour des nouveaux savoirs, Relais-femmes se préoccupe de transférer les connaissances et d’offrir de la formation de pointe à la centaine de centres de femmes, de ressources d’hébergement et de fédérations féministes membres.

. Le Figaro - Cinéma : l’Europe est-elle plus sexiste qu’Hollywood ?
Seul un film sur cinq est réalisé par une femme en Europe, d’après un récent rapport de l’European Women’s Audiovisual Network publié mercredi, qui illustre également les difficultés pour les réalisatrices à percer un plafond de verre. On parle très souvent du sexisme à Hollywood... moins de celui qui existe également de l’autre côté de l’Atlantique. Un récent rapport du réseau européen des professionnelles de l’audiovisuel (EWA) publié mercredi vient apporter des « preuves » de la marginalisation des femmes réalisatrices sur le continent européen entre 2006 et 2013. "Une meilleure circulation des films réalisés par des femmes aurait un impact direct sur la représentation de la femme dans nos sociétés, et permettrait ainsi de promouvoir plus de parité et de tolérance", souligne le rapport.

. Le Devoir - Harcèlement sexuel - L’ETS montrée du doigt pour son inaction
Une étudiante de l’École de technologie supérieure (ETS) dénonce la « culture du silence » et accuse la direction de faire de « l’aveuglement volontaire » en matière de sexisme et de harcèlement sexuel. Elle part en croisade pour faire changer les moeurs dans une école où 90 % des étudiants sont de sexe masculin. Aux prises avec sa toute première plainte en matière de harcèlement sexuel, la direction admet qu’il y a eu des lacunes importantes dans ce dossier.

. AlterPresse - Hommage à des militantes pour leur contribution au mouvement féministe en Haïti
Un hommage a été rendu à plusieurs femmes militantes pour leur contribution au mouvement féministe en Haïti, lors d’une journée de commémoration du 3 avril 1986. Une grande manifestation d’organisations de femmes avait eu lieu à cette date pour revendiquer leurs droits de participer aux affaires du pays et dénoncer les discriminations dont les femmes sont l’objet. Cette journée vise à rappeler combien il faut beaucoup plus de justice dans le pays, pour le respect des droits des femmes, souligne la coordonnatrice de Kay Fanm, Yolette André Jeanty. Elle se réjouit de constater l’implication de plus de femmes, dans la lutte en faveur de leur émancipation. Photos.

. FranceTV Info - Hillary Clinton a-t-elle déjà gagné la présidentielle américaine ?
L’affiche se dessine. Sauf coup de théâtre, la présidentielle américaine de novembre opposera Hillary Clinton à Donald Trump. La démocrate et le républicain sont en passe de sortir vainqueurs de la longue campagne des primaires. Ce duel annoncé entre l’ex-Première dame de 68 ans, conjointe de l’ex-président Bill Clinton et ancienne secrétaire d’État de Barack Obama, et l’homme d’affaires de 69 ans, milliardaire et populiste, tournera-t-il à l’avantage de la première ?

. Slate France - Son poing levé face à des néo-nazis devient le symbole de l’antiracisme en Suède
Le 1er mai 2016, dans la ville de Borlänge, dans le centre de la Suède, Tess Asplund, militante antiraciste de 42 ans originaire de Stockholm, s’est retrouvée face à un cortège de plusieurs centaines de personnes affiliées à l’organisation néo-nazie Nordiska Motståndsrörelsen (Mouvement de résistance nordique, en français). En levant silencieusement son poing droit en signe de protestation pacifique, le geste de Tess Asplund s’est imposé comme un nouveau symbole emblématique de la lutte contre le racisme en Suède.

. Huffington Post - Le privé est politique, nigaud !
"En tant que fille qui ne lit pas les commentaires, je vous le demande, est-ce que le Julie bashing est déjà commencé ?" [Précision : j’ai eu cette pensée en lisant l’abondante revue de presse sur PKP ce matin, notamment sur sa crainte alléguée de perdre la garde de ses enfants (légitime !), son enfance difficile, etc. et je me suis dit que nos bons concitoyens munis de fourches ne tarderaient pas à quérir la sorcière responsable de tout ce gâchis... Mais j’espère bien me tromper !]

. Journal de Montréal - La Suisse ne doit pas prendre exemple sur le Québec, dit Djemila Benhabib
Djemila Benhabib est invitée à témoigner de l’expérience québécoise devant le Grand Conseil de Genève, à l’occasion des auditions sur le projet de loi sur la laïcité à être adopté dans une partie de la Suisse. Elle va dire de ne pas faire de place aux accommodements raisonnables, qui sont un échec au Québec, selon elle. Il y a un mois, la Suisse était encore soulevée par une controverse quand deux élèves de l’école secondaire Therwill ont été dispensés de serrer la main aux enseignantes féminines en raison de leur religion.

. Le Collectif la Cavale - Film "Quand je veux, si je veux"
Il y a quarante ans, des milliers de femmes revendiquaient le droit à pouvoir disposer librement de leur corps. Clamant haut et fort"Un enfant, si je veux, quand je veux", elles n’hésitaient pas à parler publiquement de leur corps, de leur sexualité et de leur désir ou non d’être mères. Evoquer de tels sujets dans l’espace public était un acte politique fort. Où en est-on aujourd’hui, 40 ans plus tard ? On aurait pu penser qu’en se normalisant, l’avortement serait devenu un droit légitime et sa pratique, un acte médical simple. Il n’en est rien… Un film qui rappelle combien le combat pour disposer librement de son corps reste plus que jamais d’actualité.

. SIAWI - Déclaration concernant les attaques contre les athées, laïques et minorités religieuss au Bangladesh
Nous, les soussignés universitaires, intellectuels, défenseurs des droits de l’homme et organisations du Bangladesh et du monde, condamnons sans équivoque les récentes déclarations des représentants du gouvernement du Bangladesh qui semblent blâmer écrivains, éditeurs et militants pour leur propre mort des mains d’extrémistes sanguinaires suspectés de liens avec des groupes islamistes militants. Nous exhortons le gouvernement du Bangladesh à prendre immédiatement des mesures pour protéger vigoureusement les droits de (non-) croyance et d’expression, tant en paroles qu’en actes. Pour signer cette déclaration.

. L’Actualité - La femme qui agit
Pauvreté, intolérance religieuse, isolement, enfances marquées par la violence… Pour l’écrivaine et cinéaste Anaïs Barbeau-Lavalette, il y a cent raisons de s’engager socialement. Ce qu’elle fait avec une indignation tout orientée vers l’action. Récemment, elle a publié un nouveau livre, La femme qui fuit. Il y est question de sa grand-mère maternelle, et plus généralement de la famille à laquelle elle appartient. Un récit plein d’humanité, mais sans concession, qui nous plonge dans le bouillonnement intellectuel et artistique entourant la publication du Refus global.

. Le Huffingtron Post Québec - Dans un message vidéo, le pape appelle le monde à valoriser les femmes
"La contribution des femmes dans tous les domaines de l’activité humaine est inégalable, à commencer par la famille. Mais se contenter de le reconnaître, est-ce suffisant ?", demande le pape, en espagnol, dans son message vidéo de mai. "Nous devons condamner la violence sexuelle dont souffrent les femmes et éliminer les obstacles qui empêchent leur pleine intégration dans la vie sociale, politique et économique", insiste-t-il dans ce message entrecoupé d’images de femmes au visage grave.

. La Presse - Pour en finir avec l’ère Mad Men
Longtemps, la conciliation travail-famille a été vue comme l’affaire des femmes. Et qui dit « affaire de femmes » dit généralement enjeu mineur, débattu dans les pages de magazines féminins et dans des déjeuners-causeries sans lendemain. La démission de Pierre Karl Péladeau rappelle que les temps ont changé et qu’il est plus que temps que cette « affaire de femmes » soit l’affaire de tous. "Comment vous allez faire pour concilier votre vie politique et votre vie de mère ?" Voilà une question que l’on lance toujours aux femmes politiques.

. Le Devoir - Sexisme et autres broncas ordinaires
Une femme a écrit sur une autre dans un magazine masculin, et un déluge d’insultes lui est tombé dessus. La journaliste Julia Ioffe a tracé un portrait de Melania Trump dans la dernière livraison de GQ. Les réactions vitrioliques reçues par la journaliste font trembler de peine et de honte. Le média britannique The Guardian en présentait un florilège ce week-end. Comme Mme Ioffe est d’origine juive, les trolls antisémites ont redoublé d’ardeur.

. Le Devoir - Ce sont les femmes qui vont sauver la planète
me disais donc en lisant Tout peut changer dont je m’apprête à citer quelques phrases, qu’il n’y avait qu’une femme pour écrire ce livre-là. Les femmes n’ont pas joué à fond et en première ligne au jeu du capitalisme qui est en train de détruire la Terre mère. Elles n’ont pas créé la bourgeoisie capitaliste et elles ne gèrent pas "ce modèle économique qui est en guerre contre la vie sur terre". "Une imposante majorité de climatosceptiques sont de race blanche et de sexe masculin. La climatologie constitue un affront à leur croyance la plus profonde et la plus chère : la capacité — à vrai dire le droit — pour "l’espèce humaine” de soumettre la Terre et tous ses fruits, d’imposer sa maîtrise sur la nature."

. TV5 - "Womenability" : comment rendre la ville aux femmes ?
Mieux adapter les villes aux femmes, c’est le programme de "Womenability". Cette association française visite une vingtaine de villes dans le monde, à la recherche de modèles à adopter. Infrastructures ou événements sportifs investis par les hommes, éclairage public insuffisant pour garantir la sécurité nocturne, équipements pour bébé réservés aux espaces féminins... "Les villes sont majoritairement faites pour les hommes, et par des hommes", explique Charline, l’une des fondatrices de l’association Womenability (en français : "ce que peuvent les femmes").

. Ici Radio-Canada - Semaine de la santé mentale : les femmes de tête seraient-elles plus dépressives ?
Selon l’Association canadienne pour la santé mentale, un Canadien sur cinq est touché personnellement par la maladie de la santé mentale. La dépression touche autant des hommes que des femmes, mais ce sont les femmes qui en seraient davantage victimes. La réalité sociale est très difficile pour tout le monde, analyse Renée Ouimet, directrice du Mouvement Santé mentale Québec. Il est vrai cependant que les femmes ont plus à faire leurs preuves. Elles ont des défis qui sont parfois plus grands que ceux des hommes."

. TRADFEM - Meghan Murphy : Sur la non-pertinence à savoir si une femme peut être à la fois "politique, féministe et un sex-symbol"
L’édition Web de New York Magazine, The Cut, a annoncé aujourd’hui qu’Emily Ratajkowski, surtout connue pour s’être dandinée à poil dans "Blurred Lines", est une partisane du candidat démocrate Bernie Sanders. Mais ce n’est pas vraiment des opinions politiques de Ratajkowski dont se préoccupait l’article. On lui a plutôt demandé, apparemment, comment diable une femme aussi sexy pouvait voter ! Un article sur un partisan masculin de Sanders présenté de la même façon, cela n’aurait aucune chance de se produire.

. Le blogue de Jocelyne Robert - Languirand et inceste allégué : suite et fin, pour moi
Bien des gens semblent conclure que, puisque ça ne mène nulle part juridiquement, vaudrait mieux se taire. Comme s’il ne fallait surtout pas salir, avec l’évocation d’images gluantes, l’icône dorée d’un grand homme. Or, dans la vie, plusieurs éclairages sont nécessaires à la compréhension des multiples facettes d’une réalité. Une affaire sans issue dans une perspective donnée n’est pas forcément sans issue de compréhension. Ce qui me heurte, c’est d’entendre ça et là des commentaires désobligeants sur la plaignante, Line Beaumier, amie de coeur de Martine Languirand. Pourquoi plusieurs mettent-ils si férocement en doute la parole de la plaignante ? Ils pourraient tout autant se demander pourquoi la famille se contente de refuser de commenter ?

. Nawaat - Devant ou derrière la caméra, les femmes iraniennes crèvent l’écran
Les Journées du cinéma iranien se sont déroulées les 7, 8 et 9 avril derniers dans plusieurs salles tunisiennes. Au programme, des longs métrages récents, des documentaires et, cerise sur le gâteau, le remarquable Nahid d’Ida Panahandeh, primé à Cannes en 2015. La voix et le regard des femmes sont de plus en plus présents, à l’image d’une société iranienne en pleine mutation, où les femmes sont désormais majoritaires dans l’enseignement supérieur et dans de nombreux secteurs la médecine ou la justice. Une réalité sociale qui se heurte aux barreaux de la Charia en vigueur, qui s’avère chaque jour être une cage trop étroite. Et encore une fois, c’est le cinéma qui nous donne un avant-goût des révolutions à venir.

. Le Devoir - Agressions sexuelles : aider les enfants à dénoncer
Alors que débute le Mois de la prévention des agressions sexuelles, Alexandra Dumont s’inquiète de voir qu’encore les deux tiers des victimes d’agressions sexuelles sont des mineurs et que la plupart ne portent plainte qu’à l’âge adulte. La majorité des mineurs agressés sexuellement connaissent leur agresseur, mais attendent souvent des années avant de révéler le crime dont ils ont été victimes. Le spectre de l’affaire Claude Jutra, et plus récemment, les allégations concernant Jacques Languirand, ne sont que la pointe d’un iceberg qui cache honteusement des milliers d’autres affaires demeurées secrètes, éventées trop tardivement, déplore-t-elle.

. La Presse - Le vide en rose
Ça s’appelle le Salon national de la femme. "La" femme, rien de moins. La seule et unique. La femme stéréotypée. Celle à qui on donne des complexes pour mieux lui vendre les remèdes à ces complexes. On est bien en 2016 ? En parcourant le programme du Salon de la femme (qui se tient jusqu’à demain au Palais des congrès), j’ai eu l’impression de reculer de quelques décennies, à une époque où "la" femme avait deux missions importantes dans la vie : plaire et être une bonne ménagère.

øøø

<--- Consultez les fils de presse des années et des mois antérieurs à gauche dans cette page.

Mis en ligne sur Sisyphe, mai 2016


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe



Plan-Liens Forum

  • Fil de presse, mai 2016
    (1/1) 1er juin 2016 , par Constance G





  • Fil de presse, mai 2016
    1er juin 2016 , par Constance G   [retour au début des forums]

    Je pense que les féministes ne doivent pas se faire d’illusions sur des organisations comme amnesty international. Elles sont partiellement subventionnées par des gens comme Georges Soros via l’open society.
    Ils sont du côté des exploitants de tout poil : proxénètes,
    prostitueurs etc.
    Il n’y a pas de milliardaire philanthrope, c’est une antinomie.

    modération a priori

    Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

    Qui êtes-vous ?
    Votre message
    • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2016
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin