| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mercredi 1er octobre 2014

Fil de presse, octobre 2014

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, décembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, novembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, octobre 2016
Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources.

Octobre 2014


. Le Courrier international - Contre l’État islamique, des combattantes kurdes kalachnikov en main
Bien entraînées, elles se battent avec un moral d’acier contre l’Etat islamique. Leurs journées commencent par un passage en revue et des exercices sportifs, suivis par la pause du petit déjeuner. Ensuite, les femmes se divisent en petits groupes. Les unes s’entraînent au tir, d’autres vont assister à des cours de réflexion politique. J’assiste à l’un de ces cours. L’enseignante parle de la place que la femme occupait dans la société sumérienne [peuple de la Mésopotamie du IIIe millénaire avant J.-C.] et du rôle du clergé dans sa marginalisation ultérieure.

. Boulevard Voltaire - À ceux qui veulent croire qu’il existe une charia "douce"
Cette charia "douce" est soigneusement entretenue et maintenue au premier plan par cette majorité d’hommes à différents étages de la société, même les plus élevés, autant à l’étranger que dans leurs pays d’origine. Elle offre une image trompeuse de l’ouverture d’esprit et des mœurs affichées. En réalité, la majorité de ces hommes observe un strict respect des dogmes issus de la religion avec pour effet d’interdire toute vraie liberté, morale, physique et sociale aux femmes de leur entourage.

. Le Devoir - À la mémoire des filles de Poly
Les récents événements nous forcent encore une fois à nous questionner sur la rapidité avec laquelle les autorités, les analystes de comportements tout autant que les journalistes ont toujours eu tendance à désigner la rage des attaquants en parlant de « folie ». Il m’arrive de me dire que la folie a le dos large et que ça simplifie le travail de tout le monde de parler de folie plutôt que de chercher la véritable raison de ces dérives qui mènent au crime.

. Les Nouvelles/News - Emplois d’avenir : pas de coup de pouce à la mixité
L’étude d’impact de la loi de 2012 qui instaurait ces emplois aidés soulignait la nécessité d’éviter une « distorsion dans l’accès aux contrats par secteur entre femmes et hommes. » Éviter que, comme c’était le cas jusque-là, les emplois aidés du secteur marchand bénéficient surtout aux hommes, et ceux du secteur non marchand aux femmes.

. Les éditions du remue-ménage - Histoire de l’accouchement dans un Québec moderne
Loin de n’avoir que des retombées favorables, la médicalisation de la naissance est un phénomène très controversé. Ce livre propose une analyse critique de ses transformations durant la seconde moitié du 20e siècle, à partir de l’expérience des mères.

. L’Express - Égalité hommes-femmes : la France gagne 29 places dans un classement
Dans le neuvième rapport du Forum économique mondial (WEF) sur l’égalité entre les femmes et les hommes, le classement couvre les secteurs économique, politique, de l’éducation et de la santé. En un an, la France est passée de la 45e place à la 16e place sur les 142 pays sondés. Mais elle se classe 126e sur 131 pour l’égalité salariale.

. La Presse- Mettre fin à l’excision « en une génération »
Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a appelé jeudi à Nairobi à mettre fin à l’excision en « une génération », en lançant avec le quotidien britannique The Guardian une campagne mondiale contre une pratique qui fait des dizaines de millions de victimes. « Ça n’a rien à voir avec la culture, c’est une violation des droits de l’homme. »

. Le Devoir - Radicalisation : réveillez-vous, belles âmes
Avec ce qui s’est passé à Ottawa et à Saint-Jean-sur-Richelieu, les multiculturalistes doivent se rendre à l’évidence : non seulement ils ont échoué, mais leurs idées sont dangereuses. En encourageant le vivre-séparé et en prêchant les bons sentiments envers les obscurantistes, ils ont nourri l’hydre islamiste qui est désormais en train de leur échapper.

. Encyclopédie de l’Agora (Homo Vivens) - Le choc Simone Weil
Le choc Simone Weil paraissait en février 2014 chez Flammarion. L’auteur, Jacques Julliard, éditorialiste au magazine Marianne, défend énergiquement Simone Weil contre ceux qui voudraient l’attirer dans leur camp ou la réduire à eux-mêmes. On reconnaît la philosophe chez Simone Weil à son engagement à ne jamais prendre prétexte d’un engagement politique, social ou religieux pour abdiquer son esprit critique.

. Entre les lignes entre les mots - Prostitution - Ébranler l’un des pilliers du pouvoir masculin
La tempête que soulève en France une proposition de loi féministe et abolitionniste est à la mesure de l’enjeu. Vouloir inverser la charge pénale en libérant les personnes prostituées des poursuites pour les transférer sur les véritables auteurs de la violence prostitutionnelle, les clients prostitueurs, c’est ébranler l’un des piliers les plus résistants du pouvoir masculin. Préface de Claudine Legardinier au livre de Trine Rogg Korsvik et Ane Stø (dir.), Elles ont fait reculer l’industrie du sexe ! Le modèle nordique.

. Le Devoir - Le féminisme récompensé
Militante depuis les années 1970, Line Chamberland s’est toujours efforcée de faire avancer le féminisme et de se porter à la défense de l’égalité des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et transsexuelles (LGBT). Aujourd’hui professeure au Département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et titulaire de la Chaire de recherche sur l’homophobie, elle remporte le prix Pierre-Dansereau de l’Association francophone pour le savoir en raison de son engagement auprès de la collectivité.

. Cheek Magazine - Un court-métrage choc sur le viol et la non-assistance à personne en danger
Le passager, comme le spectateur, ne voit rien mais on entend tout. Les bruits ne laissent aucun doute sur le viol qui s’ensuit. Tirer l’alarme ? Intervenir ? Le jeune homme hésite et finit par sortir à son arrêt. Comme lui, personne dans la rame n’a réagi.

. Osez le féminisme - "Gone Girl", ou l’argumentaire des masculinistes
Le film "Gone Girl" a, en apparence, tout d’un thriller sympathique, avec la promesse de nous tenir en haleine 2h29 durant. La première heure est plutôt plaisante, pleine de suspense et de rebondissements. La deuxième est un cauchemar total. En plus de réutiliser la rhétorique essentialiste éculée de la femme perverse, cliché ô combien populaire dans la littérature, les arts et le cinéma, ce film a des effets absolument dévastateurs en défendant des points de vue masculinistes. Combien entend-on de gens citer des personnages de films pour étayer leur déni vis à vis de faits sociaux ? C’est d’autant plus pratique quand il s’agit pour certains cinéastes de diffuser massivement et délibérément, à travers des dispositifs d’inversion perverse du réel, une vision du monde patriarcale.

. TRADFEM - Andrea Dworkin : Terreur, torture et résistance
Nous sommes ici parce qu’il y a urgence. Vous le savez toutes et tous. Nous voudrions parler ici des progrès accomplis, mais nous savons que les femmes ne sont pas plus à l’abri du viol aujourd’hui que lorsque nous avons commencé. Je me réjouis que l’Association canadienne pour la santé mentale se préoccupe de notre santé. Parce que, personnellement, ça me rend malade de voir le nombre de femmes qui sont brutalisées, violées, sodomisées. Qui sont assassinées. Qui disparaissent. Qui, dans une culture féminine de non violence, ne font pas souffrir ceux qui nous font souffrir. Nous nous en prenons plutôt à nous-mêmes. Nous nous suicidons.

. Le Devoir - Un soldat vaut-il plus que des femmes autochtones ?
Le premier ministre du Canada a montré la semaine dernière qu’il y a deux poids deux mesures dans son pays en ce qui concerne le traitement des morts violentes. Il s’apprête à déposer un projet de loi pour donner davantage de pouvoirs à ses services de renseignements à la suite du décès de deux de ses soldats alors qu’il n’a rien fait après l’assassinat ou la disparition de 1017 femmes autochtones.

. CDEACF - 16 jours d’activisme contre la violence de genre
La Campagne des 16 jours commence le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et se termine le 10 décembre, Journée des droits de l’homme, afin de bien souligner que les actes de violence de genre, ou sexiste, sont des violations du droit international humanitaire. À l’approche des 16 jours d’activisme et pendant ces 16 jours, les participant-es insisteront sur la nature systémique de la violence sexiste et du militarisme qui encourage l’inégalité et la discrimination.

. Radio-Canada - Dilma Rousseff réélue présidente du Brésil
Dilma Rousseff, la présidente sortante du Brésil, demeure en place pour un autre mandat. Elle a été réélue au deuxième tour aujourd’hui, devançant de justesse son adversaire de l’opposition Aecio Neves. Son parti, au pouvoir depuis 12 ans, a mis sur pied des programmes de redistribution sociale qui ont contribué à sortir plus de 40 millions de Brésiliens de la pauvreté.

. Le Devoir - Nommer ce qui est
À trop vouloir couper les cheveux en quatre, le sens des événements se perd. Non, le Canada n’a pas été victime d’un complot terroriste, mais il a certainement été ciblé cette semaine par deux attentats politiques, peu importe l’état mental de leurs auteurs. Faudrait-il donc s’en tenir à l’individu et nier le politique ? Mais dès lors que des symboles et non des individus sont visés, dès lors que cette attaque est applaudie par d’autres « combattants », solitaires ou pas, dès lors que le symbole a bel et bien été compris, nier le caractère politique des événements devient un dangereux aveuglement, qui n’aide en rien à y faire face.

. Ricochet - Brébeuf : à l’école du Slut-Shaming
C’est sans grande surprise que nous avons appris la décision du Collège Jean-de-Brébeuf de congédier une de ses enseignantes suite à la découverte de sa participation dans des films à caractère érotique tournés il y a plus de quarante ans. En tant qu’anciennes étudiantes du Collège, c’est surtout la culture sexiste que révèle cette histoire que nous aimerions dénoncer ici.

. Le Monde - Une jeune Iranienne pendue pour meurtre malgré les appels à la clémence
Les nombreux appels internationaux et les messages de soutiens n’auront pas suffi à l’épargner. Une Iranienne de 26 ans, Reyhaneh Jabbari, condamnée à mort pour le meurtre d’un homme, a été pendue samedi 25 octobre au matin, a rapporté l’agence officielle IRNA. Selon des « sources fiables » citées par cet expert, Morteza Abdolali Sarbandi aurait agressée physiquement et sexuellement la jeune femme qui, cherchant à se défendre, l’aurait poignardé avant de s’enfuir et d’appeler une ambulance.

. Entre les lignes entre les mots - « Mme le président » : l’Académie persiste et signe… mollement
À l’heure actuelle, l’Académie ne compte aucun-e linguiste, aucun-e agrégé de grammaire, aucun-e historien-ne de la langue. Si elle voulait à nouveau être prise au sérieux, elle devrait commencer par se donner les moyens de remplir correctement la mission dont elle est si fière – même si cette mission pourrait être remplie, à moindres frais, par n’importe quelle commission d’universitaires spécialisés habillé-es normalement.

. Le Devoir - Nature et culture
Et si les femmes avaient une force insoupçonnée, qui ne se dégage qu’en les lisant sans préjugés ? L’actualité les rassemble, sans nécessité ni hasard. Par leurs récits, leurs romans et leurs essais, elles forcent en silence le respect. Nancy Huston et la New-Yorkaise Siri Hustvedt, romancières anglophones, essayistes, artistes et amies, ont en commun de regarder l’aspect biologique des vies intriquées fondamentalement au culturel.

. Rue 89 - Le jour où je suis entré dans la peau d’une Algérienne
Être une femme en Algérie, c’est d’abord et avant-tout un métier. Un métier pénible, dur et éreintant. Un métier où il faut être tout le temps sur la défensive. Non, vous ne lisez pas le délire paranoïaque d’une femme dévergondée qui veut vivre à l’occidentale. Non, vous lisez le coup de gueule d’un homme qui en a vraiment ras-le-bol d’assister chaque jour dans les rues à des scènes hallucinantes où les filles, voilées ou pas, « correctement » habillées ou pas, portant un jean moulant ou un tchador intégral, sont poursuivies par des meutes d’hommes lubriques qui tentent de les séduire par le biais d’insultes salaces et de propos vulgaires.

. La Presse - Monia Chokri : Jamais sans les filles
Je pense que la concurrence [entre les femmes] est créée par les hommes. On est dans un monde structuré par les hommes. Ça ne fait pas longtemps que les femmes ont une place dans la vie active. Je compare notre société à une petite entreprise où il y a un patron, un homme, qui dit aux femmes qu’il va choisir une assistante en les laissant se battre entre elles. Elles vont être jugées sur une qualité qu’elles ne peuvent pas contrôler : leur beauté. C’est une image assez grotesque, mais qui résume ce qu’a été longtemps le statut de la femme pour moi. La beauté, c’est souvent la première chose que l’on dit d’une fille.

. Le Devoir - L’Église contre les femmes
En lisant l’article de ce matin sur le synode à Rome intitulé « Un revers à saveur de victoire », on peut croire à un certain avancement dans l’Église lorsqu’elle délibère enfin sur le divorce et les homosexuels. Mais pourquoi les évêques ne se penchent-ils pas sur une question beaucoup plus importante, soit le rôle de la femme dans l’Église ? C’est d’autant plus universel ou « catholique » puisqu’elles représentent plus de la moitié de l’humanité. La discrimination contre la femme est peut-être le crime contre l’humanité le plus dramatique et le plus répandu.

. Boulevard Voltaire - Quand le sexe se banalise à l’école
Selon l’ACPE, une association qui se bat contre le tourisme sexuel, 5000 à 8000 mineur-e-s se prostitueraient en France avec, en ligne de mire, les enfants entre 10 et 14 ans. « C’était l’âge des premiers baisers, c’est devenu celui des premières fellations », dit Gisèle George, pédopsychiatre. Charmante évolution quand les collégiennes trouvent normal, en échange d’un cadeau, de prodiguer des gâteries dans les toilettes, ou d’être prêtées à des copains. Le problèmes des filles, c’est qu’elles ont été hypersexualisées : elles se prennent pour des produits de consommation rapide et jetables.

. Sisyphe et Le Devoir - La masculinité au temps du djihad électronique
Du djihadiste, on fait spontanément un être à part, étranger à l’humanité, et c’est exactement le but des mouvements djihadistes : alimenter cette conception antagoniste du choc des civilisations. Pourtant, le djihadiste a souvent des traits des pires déviances machistes nord-américaines, avec son obsession pour la violence et pour la domination, champ de bataille où accomplir sa masculinité.

. L’Actualité - Le contrôle des armes sera au coeur de la commémoration du 25e de Polytechnique
Les organisateurs du grand spectacle visant à commémorer le triste 25e anniversaire de la tuerie de l’École Polytechnique, le 6 décembre prochain, comptent bien en faire un porte-voix pour soutenir le contrôle des armes à feu et dénoncer les politiques du gouvernement conservateur en telle matière. "Vingt-cinq ans, c’est le moment de dire : on va en avant. On n’oublie pas. On ne pourra jamais oublier", déclare Nathalie Provost, porte-parole de Poly, elle-même blessée par les balles de Marc Lépine en ce soir fatidique du 6 décembre 1989.

. Le salon d’Andrée - De l’Intersectionnalité
C’est ainsi qu’à partir des années 1980 la théorie et la pratique du féminisme, de plus en plus axées sur la lutte antisexiste et anticolonialiste, sont allées en s’émiettant – confortées en cela par les innombrables « études et recherches féministes » qui ont fleuri dans les diverses institutions d’enseignement. Jusqu’à ce que toutes ces dérives soient en 1991 synthétisées par la juriste Kimberlé Crenshaw sous la forme d’un mot qui fait toujours fureur aujourd’hui : l’intersectionnalité. Cette notion d’intersectionnalité est perverse. Elle met à mal le féminisme en divisant les femmes, en les dressant les unes contre les autres ; elle le dévitalise, de par la dissolution qu’elle opère de ce qui faisait notre force ; elle nie la communauté d’oppression que nous vivons et qui fonde notre solidarité. Pire, elle aboutit à vouloir rechercher l’égalité entre les femmes, et non plus entre les hommes et les femmes.

. ReSPUBLICA - L’infiltration des principes de la Charia au Royaume-Uni
Néo-libéralisme et fondamentalisme religieux se traduisent au Royaume-Uni par une limitation de l’accès à la justice. Au cours des dernières années, le Royaume-Uni a vu se multiplier les demandes de concessions à des codes juridiques religieux au sein du système juridique. Une partie de ces demandes émane en particulier, mais pas seulement, de porte-parole ou d’institutions influents de l’islam. Les intégristes musulmans ont mis en place une sorte de manœuvre en cisaille sous couleur de tolérance religieuse ; il s’agit en réalité d’un coup de force dans lequel le contrôle de la sexualité féminine est l’objectif central.

. Ricochet - Avoir le nous tout croche
J’avais envie d’écrire sur #gamergate. C’est que j’aime l’univers des jeux vidéo. J’aime moins l’attitude de certains qui croient que l’appel au viol est une bonne technique de débat. Puis, il y a eu un homme qui a foncé sur des militaires avec sa voiture. Puis il y a eu des tirs au Parlement. Et tout d’un coup, je n’ai plus eu envie de parler de quoi que ce soit.

. La Presse - Un imam controversé à Saint-Jean-sur-Richelieu
La mosquée fréquentée par Martin Couture-Rouleau a accueilli à plusieurs reprises un imam controversé qui croit que l’Islam est « complètement » incompatible avec la démocratie parce que les Parlements peuvent être notamment composés « d’un mécréant ou bien d’un homosexuel ou d’un athée qui affirme l’inexistence d’Allah. La législation islamique et la démocratie sont sur deux lignes en parallèle qui ne seront jamais en intersection. »

. La Gazette des femmes - Femmes autochtones disparues ou assassinées - Et si on s’intéressait à nous quand nous sommes vivantes ?
Une commission d’enquête publique et indépendante serait une étape essentielle qui permettrait d’examiner et d’exposer les causes systémiques derrière le phénomène des femmes autochtones disparues ou assassinées. Si nous voulons que le nombre de femmes autochtones disparues ou assassinées cesse d’augmenter, nous devons mettre en œuvre des mesures adéquates qui permettront d’assurer aux femmes et aux filles autochtones une vie décente, sans discrimination.

. Le Monde - IRAN. Attaques à l’acide contre des femmes "mal voilées"
Ces attaques ont eu lieu alors que le Parlement iranien a validé le premier brouillon d’une loi qui prévoit une plus grande marge de manœuvre et une protection juridique pour les organisations et les individus qui sont chargés d’« ordonner le bien » et d’« interdire le mal ». Si cette loi est votée, « toute résistance, menace, insulte » contre les gens chargés de veiller à la chasteté et de lutter contre « la débauche » dans la société serait passible d’une condamnation à la prison ferme et à une amende.

. La Presse - L’endoctrinement 2.0
Attentat à Ottawa. Son geste lui-même alimente la thèse de l’extrémisme. Car ses cibles n’étaient pas anodines. Elles représentent le pouvoir politique et militaire au Canada. C’est tout à fait le genre de cible désigné par le porte-parole officiel du groupe armé État islamique (EI), quand il a appelé les « fidèles » à tuer les « mécréants », notamment au Canada - pays ayant joint la coalition qui tente de freiner la progression de l’EI en Irak et en Syrie.

. Europe 1 - Devoir sexiste à l’école : le mea culpa d’une maison d’édition
PAPA REGARDE LA TÉLE, MAMAN PRÉPARE LE DÎNER - Un exercice pour les CP apprenant aux enfants que papa travaille pendant que maman fait le ménage et les courses a suscité l’indignation sur Twitter. Le dessin va être modifié. Une mère de famille a découvert, presque par hasard, comment sa fille s’était vu enseigner la notion de "simultanéité" à travers des images censées illustrer 4 moments de la journée d’une famille.

. Le blogue d’Isabelle Alonso - Puritaines ? Vraiment ?
Inversion patriarcale caractérisée : alors que le puritanisme a pour conséquence de renforcer le contrôle masculin sur la sexualité féminine, ils accusent de puritanisme les féministes qui veulent au contraire libérer les femmes de ce contrôle. Dans le contexte actuel où le vote de la loi Olivier (en France) a exacerbé ces accusations de puritanisme, il est important d’examiner la relation entre puritanisme et prostitution et en particulier de déterminer si les Puritains étaient aussi opposés à la prostitution et aussi « réprimés sexuellement » que semblent le croire les anti-abolitionnistes. Les sociétés puritaines, patriarcales et misogynes, s’accommodent fort bien de l’institution patriarcale et misogyne qu’est la prostitution.

. Médiapart - Le Collège des Psychologues de la Province de Buenos Aires s’oppose à la théorie du Syndrome d’Aliénation Parentale (SAP)
Le Collège des Psychologues de la Province de Buenos Aires a publié sur son site le 15 septembre 2014 une déclaration dans laquelle il s’oppose fermement à la théorie du Syndrome d’Aliénation Parentale. Le Syndrome d’Aliénation Parentale (SAP) est une théorie inventée par Richard Gardner, un homme connu pour sa complaisance envers les pédophiles. Cette théorie très controversée permet de donner des enfants en garde au parent accusé de pédocriminalité (en général le père), sous prétexte que ce seraient de fausses allégations.

. Ricochet - La misogynie, la violence et ses complices
La semaine dernière, la vlogueuse féministe Anita Sarkeesian a annulé une conférence à l’Université de l’Utah, après que l’administration de l’université ait reçu des menaces annonçant une tuerie « Montreal Massacre Style » (sic) si l’événement avait lieu. À quelques semaines du 25e sombre anniversaire de Polytechnique, ces mots font frissonner.

. Huffington Post France - Pédophilie sur internet : La fillette virtuelle Sweetie fait condamner un Australien
La branche néerlandaise de l’ONG avait annoncé en novembre 2013 avoir créé cette fillette philippine virtuelle de 10 ans, baptisée "Sweetie", ajoutant qu’elle avait été contactée par plus de 20 000 "prédateurs" de 71 pays. Un millier d’entre eux avaient été identifiés par l’ONG et leurs identités transmises aux autorités compétentes.

. La Presse - Ventres à louer en Inde
Un rapport d’enquête publié en 2013 par le Centre indien pour la recherche sociale soulève plusieurs zones d’ombre dans l’industrie des mères porteuses. Absence de normes régissant la médication imposée aux mères porteuses, qui ignorent ses effets secondaires. Les droits de l’enfant ne sont pas toujours respectés, notamment le droit à l’allaitement maternel. Les contrats sont souvent signés quand la grossesse est déjà avancée et ne couvrent donc pas les cas de fausse couche. La majorité des mères porteuses sont analphabètes et ne peuvent pas lire le contrat.

. Les Nouvelles/News - Prostitution : l’Irlande du Nord s’en prend aux clients
Alors qu’en France le projet de loi sur le système prostitutionnel est bloqué au Sénat, l’Irlande du Nord s’engage vers le « modèle suédois ». Le Stormont, l’Assemblée législative nord-irlandaise, a voté lundi 20 octobre une proposition de loi contre le trafic et l’exploitation des êtres humains. Laquelle comporte, entre autres mesures, la pénalisation de « l’achat de services sexuels ».

. Huffington Post Qc - Le capitalisme est né du corps des femmes
À l’inverse de la vision traditionnelle de la « transition au capitalisme », Caliban et la Sorcière prétend donc que l’avènement du capitalisme a plutôt été une contre-révolution face à la montée des « communaux » qui remettaient en question les structures de pouvoir du féodalisme au 13e et au 14e siècles. Les principales victimes de cette « contre-révolution » ont été, selon S. Federici, les femmes, qui se sont vues assujetties au pouvoir masculin (patriarcal) qui a cherché essentiellement à contrôler leur corps et à les cantonner dans un rôle de « reproduction de la force de travail » : c’est-à-dire de n’être pas grand-chose de plus que mères.

. Journal Métro - Macholand à l’assaut du sexisme ordinaire
Ras-le-bol ! Y’en a marre du sexisme quotidien en France. Au pays de Marianne, une « plateforme d’actions collectives » a vu le jour mardi dernier dans le cyberespace afin de combattre les préjugés et les stéréotypes sur les femmes. Macholand.fr a recours à la puissance de frappe de l’internet pour demander aux « citoyennes et citoyens » de signaler tout propos sexiste dans les médias et les espaces publicitaire, politique ou économique.

. La Tribune de Genève - Les premiers artistes de l’humanité étaient des femmes
Une étude vient de paraître et contredit ce qui était jusqu’ici acquis. Elle démontre en effet que les femmes étaient sans doute les premières artistes de l’Humanité. L’archéologue Dean Snow, de l’Université de Pennsylvanie, est arrivé à la conclusion, dans le journal "American Antiquity", que 75% des peintures de bisons, mammouths, chevaux et autres cerfs capturés par des hommes, avaient été réalisées par la gent féminine préhistorique.

. Le Journal de Montréal - Le niqab au Canada
Zunera Ishaq est une musulmane pakistanaise arrivée au Canada (en Ontario, plus précisément) suite au parrainage de son mari. Mais arrivée ici, au moment de faire son serment de citoyenneté, elle a refusé de retirer son niqab alors qu’une directive gouvernementale exige qu’on fasse ce serment à visage découvert. Elle poursuit désormais le gouvernement canadien qui l’empêcherait d’exercer pleinement sa liberté de religion. Son avocat accuse notamment le ministre Jason Kenney d’avoir imposé ses convictions personnelles à l’ensemble de la population, et de violer ainsi les droits constitutionnels de la plaignante. On notera que c’est en prenant la pose de la victime persécutée qu’elle entend s’inscrire dans son nouveau pays.

. Le Soleil - Le dernier refuge des prostituées
Sept ans d’efforts seront finalement récompensés le 10 novembre. Les prostituées de Québec sans logis pourront trouver refuge dans un sanctuaire secret où elles seront accueillies, peu importe qu’elles soient paf, déboussolées ou perdues dans un paradis artificiel.

. INA - Camille Claudel, le relief de la passion
19 octobre 1943 : Décès de Camille Claudel. Retour sur son œuvre pleine de poésie qui reflète l’histoire de sa vie. Sculptrice de génie et femme de passion, Camille Claudel part en éclats en 1913 et sombre dans la folie après 30 ans de création.

. Le Journal de Montréal - Madame Laurent-Auger
Lorsque j’étais plus jeune, j’ai étudié en théâtre dans un conservatoire, à Montréal. Pendant un an, j’ai eu la chance d’avoir une enseignante de jeu extraordinaire qui m’a transmis ses passions, et qui m’a aidée à développer ma confiance en moi. Une enseignante adorée de tous les jeunes rêveurs que nous étions alors. Pour nous, c’était une dame mythique qui possédait une aura artistique exceptionnelle. Une dame formidable qui m’a donné envie de devenir enseignante à mon tour. Cette femme, c’est Jacqueline Laurent-Auger. Depuis quelques heures, elle fait les manchettes pour avoir été congédiée du collège Brébeuf, puisqu’elle a tourné des scènes de nudité il y a quelques décennies. Derrière la décision hautement ridicule de Brébeuf se cache un puritanisme hypocrite. Lorsqu’on est comédien ou acteur, on a forcément fait des scènes de nudité.

. Le Nouvel Obervateur - Nigeria : la justice confirme l’interdiction du voile dans les écoles publiques de Lagos
Une juge nigériane a confirmé vendredi l’interdiction du port du voile islamique dans les écoles publiques de Lagos, estimant qu’elle ne remettait pas en question les droits des étudiants. "Le Nigeria est un état laïc (...). Annuler l’interdiction du foulard islamique dans les écoles publiques de Lagos reviendrait à promouvoir une religion par rapport aux autres, ce qui pourrait provoquer des tensions sociales", a décidé la juge Modpue Onyeabo. "Les lois concernant l’apparence vestimentaire visent à assurer la paix et l’ordre publics", a-t-il ajouté.

. Télé-Québec - Julie Miville-Dechêne nous parle de l’adoption du projet de loi C-36 sur la prostitution
Entrevue de Richard Martineau avec Julie Miville-Dechêne, présidente du Conseil du Statut de la femme, à l’émission Les francs-tireurs.

. Radio-Canada - Les nouvelles technologies facilitent le trafic sexuel des jeunes femmes
Le trafic d’êtres humains est un problème grandissant au Canada, selon un nouveau rapport de la Fondation canadienne des femmes. Au coeur du problème, l’utilisation des nouvelles technologies. Le recrutement est désormais plus facile et le marché du sexe, plus lucratif. De plus en plus de jeunes femmes sont recrutées à un très jeune âge.

. La Gazette des femmes - Virginité à recoudre
L’hyménoplastie, vous connaissez ? Cette chirurgie de reconstruction de l’hymen sauve l’honneur de bien des femmes, au Québec comme ailleurs. Mais elle perpétue aussi des traditions que plusieurs jugent rétrogrades. Michel Dorais, sociologue et spécialiste du genre et des sexualités, cet acte médical soulève des questions éthiques. « Cette pratique est issue de traditions et de cultures où la virginité de la femme est considérée comme un "bien". J’utilise le terme "bien", parce qu’un "bien", ça se vend, ça s’achète et ça se restaure. Cela pose donc la question : À qui appartient le corps des femmes ? »

. Huffington Post France - Lettre ouverte au monde musulman
Cher monde musulman, je suis un de tes fils éloignés qui te regarde du dehors et de loin - de ce pays de France où tant de tes enfants vivent aujourd’hui. Qu’est-ce que je vois mieux que d’autres sans doute parce que justement je te regarde de loin, avec le recul de la distance ? Je te vois toi, dans un état de misère et de souffrance qui me rend infiniment triste, mais qui rend encore plus sévère mon jugement de philosophe ! Car je te vois en train d’enfanter un monstre qui prétend se nommer État islamique et auquel certains préfèrent donner un nom de démon : DAESH.

. Les Nouvelles/News - Les expertes du numérique sont en ligne
Le Guide des Expertes lancé jeudi 16 octobre par Girlz In Web propose déjà 150 profils de femmes spécialistes du numérique et des nouvelles technologies. Quelques clics pour trouver des expertes « à même de partager, dans les médias ou lors de conférences, points du vue et états de l’art dans les différents secteurs du numérique et des nouvelles technologies ».

. La Presse - Vingt-cinq actrices rendent hommage à Kate Barry
Actrices : à travers les portraits de 25 comédiennes françaises et étrangères, à la « beauté sans artifice » et « au mystère silencieux », une exposition rend hommage à Rome à la photographe Kate Barry, disparue l’année dernière. Une personne « d’une gentillesse rare, à la fois très douce et déterminée, qui s’intéressait beaucoup à l’autre ».

. Journal de Montréal - Compressions : dis-moi si je te fais mal…
Il serait grand temps que les citoyens sachent de quel bois idéologique et social – et non seulement "comptable" -, le gouvernement se chauffe pour vrai. Quelle est la véritable "vision" qui se cache encore pour le moment dans cette vase d’inconnu menant au déficit-zéro dès l’an prochain ? Quel "rôle" entend-on continuer à faire jouer ou cesser de faire jouter par l’État québécois ? Cherche-t-on à comprimer les dépenses pour mieux réinvestir dans les services directs à la population ? Ou cherche-t-on à comprimer les dépenses pour des baisses d’impôts plus payantes électoralement d’ici le prochain scrutin de 2018 ?

. RFI - Soudan du Sud : pour les femmes, « l’endroit le plus dangereux au monde »
Zeinab Bangura, la responsable des Nations Unies en charge des questions de violence sexuelle dans les conflits, témoigne de ce qu’elle a vu au Soudan du Sud. Dans les camps de déplacés, les femmes sont victimes de viols à répétition de la part de membres de l’armée ou de miliciens de l’opposition favorable à Riek Machar. « Quand les femmes tentent de sortir pour aller chercher des vivres ou même de l’eau, elles doivent franchir plusieurs points de contrôle. Et c’est là où elles sont régulièrement violées. »

. Les Nouvelles/News - Messages au Sénat pour ne pas enterrer la loi sur la prostitution
Faire reculer la prostitution en France, « cela passe par une vraie politique pour venir en aide aux personnes prostituées, pour protéger les victimes et pour offrir des possibilités de s’en sortir et de se reconstruire. Cela passe aussi par la condamnation des clients sans aucun scrupule, qui achètent des corps, et des âmes, comme des objets », écrit Rosen Hicher. D’où son vœu de voir le Sénat examiner enfin en séance la proposition de loi.

. RCCQ - Les cuisines collectives dénoncent l’impact des mesures d’austérité sur l’autonomie alimentaire
Le Regroupement des cuisines collectives du Québec (RCCQ) profite de la Journée mondiale de l’alimentation, qui se souligne le 16 octobre, pour dénoncer l’impact des mesures d’austérité mises actuellement de l’avant par le gouvernement libéral sur l’autonomie alimentaire des Québécoises et Québécois. L’autonomie alimentaire est un processus de prise de pouvoir permettant à toutes et tous, l’exercice du droit à l’alimentation.

. Les Nouvelles/News - Congélation d’ovocytes : avantage en nature dans la Silicon Valley
Facebook et Apple financeraient la congélation des ovocytes de leurs employées pour, selon ces sociétés, leur permettre de mieux gérer leur carrière et favoriser l’égalité femmes hommes au travail… Les dirigeants des entreprises concernées évoquent le « retour sur investissement » de ces 20000 $ : des salariées qui n’interrompent pas leur carrière. Les femmes seraient donc priées de faire des enfants quand ça arrange leur employeur.

. Le Devoir - Le Prix de la langue française 2014 à Hélène Cixous
Le Prix de la langue française récompense depuis 1986 une personnalité littéraire, artistique ou scientifique dont l’oeuvre a contribué à illustrer qualité et beauté de la langue. Il est décerné par un jury composé d’académiciens français, de membres de l’académie Goncourt, d’écrivains et journalistes, parmi lesquels Tahar ben Jelloun, Hélène Carrère d’Encausse, Bernard Pivot et Laure Adler. Hélène Cixous est également connue pour son engagement féministe et participa en 1974 à la création du Centre d’études féminines (aujourd’hui Centre d’études féminines et études de genre) à l’Université de Paris VIII.

. Le Soleil - Pourquoi la santé mentale des filles est un enjeu d’intérêt national
Les filles canadiennes intériorisent le stress émotionnel et présentent des taux élevés de dépression, de détresse psychologique, de troubles anxieux et de troubles de l’alimentation. Les filles immigrantes, « racisées » et autochtones, par exemple, ainsi que les filles LGTBQ et celles habitant en milieu rural, sont toujours confrontées à d’importants défis au quotidien.

. Sympatico - Les femmes en politique : la quantité et la qualité
C’est pourtant élémentaire : les parlements doivent être le reflet des sociétés qu’ils représentent. Quand 27,2 % seulement des députés à l’Assemblée nationale du Québec sont des femmes, il ne suffit pas d’attendre benoîtement que le changement de société se produise. Peu importe le système électoral, tout indique que les partis politiques ont les moyens de choisir d’encourager la participation des femmes en politique.

. Le Mouvement du Nid - Lettre pour Rosen. "Même avec tout ce que nous avons vécu, à notre façon nous continuons le combat"
On est quatre survivantes de Strasbourg. On est de tout coeur avec toi, par la pensée et par l’action que tu représentes. Pour nous, c’est encore très difficile de nous présenter devant la société qui est entrain de nous juger. C’est difficile de se battre pour la cause en étant à visage découvert ! On risque de perdre notre travail ou de ne pas en trouver. Même si on ne le perd pas, des gens risquent de se permettre de venir nous faire des propositions insultantes pensant que nous sommes toujours en service. Les gens ne s’imaginent pas que la prostitution était pour nous une obligation. On ne se met pas dans cette situation parce qu’on en a envie.

. Sisyphe - "Non, le masculin ne l’emporte pas sur le féminin !", retenu par le jury du Prix Médicis
Ce livre qui s’inscrit dans une polémique très actuelle est d’abord un remarquable travail d’historienne décrivant le long effort des grammairiens pour masculiniser le français. L’entreprise, entamée au XVIIe siècle, n’a réussi à s’imposer qu’à la fin du XIXe avec l’instruction obligatoire. Depuis, des générations d’écolières et d’écoliers répètent que "le masculin l’emporte sur le féminin", les clercs et les puristes nous expliquent que ce masculin universel est une expression du neutre, et tout le monde sait ou croit savoir qu’en règle générale le féminin se forme par ajout d’un e muet.

. Ricochet - Le mythe commode de la fée du logis
Un examen attentif des statistiques mises de l’avant par l’IRIS brosse un portrait moins réjouissant. Manifestement, l’intégration massive des femmes au marché du travail n’a pas suffi à pondérer équitablement le fardeau des tâches domestiques, en fonction du nombre d’heures que consacrent respectivement les deux conjoints au travail rémunéré. Un seuil immuable de travail domestique auquel les femmes ne peuvent échapper semble persister, indépendamment de leur apport financier à la famille.

. La Presse - L’art de la programmation au féminin
Depuis le mois de janvier, Ladies Learning Code (LLC) prend de l’expansion à Montréal. Créé spécifiquement pour encourager les femmes à se lancer dans un univers masculin, l’organisme à but non lucratif né à Toronto propose en effet de démocratiser l’art du code et de la programmation. Pour enlever l’idée que la technologie est une affaire d’hommes, il faut approcher les filles rapidement. On a fait un atelier chez Microsoft avec des filles entre 8 et 11 ans et, à la fin, elles ont fait un site web. Tout le monde peut le faire.

. L’Actualité - Comment rendre les filles bonnes en maths et les garçons sensibles
Ce que les tests mesurent, en réalité, ce ne sont pas des aptitudes dictées par la nature, mais des stéréotypes, si bien assimilés par les garçons et les filles dès leur jeune âge que ces derniers finissent par se conformer, malgré eux, à l’idée que la société se fait de leurs forces et de leurs faiblesses. Faites-leur oublier ces préjugés, et pouf ! comme par magie, leur performance se redresse. Rien qu’en posant leurs questions autrement, rien qu’en modifiant subtilement leurs protocoles, des chercheurs font disparaître des différences hommes-femmes pourtant considérées comme innées, immuables, et sans cesse brandies pour justifier le statu quo.

. Boulevard Voltaire - Les filles de l’État islamique… maintenant, elles veulent rentrer à la maison !
Elles s’appellent Sabina et Samra. Elles ont 15 et 17 ans. Leur passeport est autrichien. Elles sont parties "faire le djihad" en Syrie. On connaît, grâce au témoignage de la petite Assia en France, les techniques de dissimulation enseignées aux petites : ne rien dire aux parents, avoir deux comptes Facebook – l’un innocent et l’autre de propagande islamique – et même, si les choses se corsent, prétendre que « c’est fini, j’ai compris, c’était une erreur, je me suis fait manipuler » pour pouvoir agir plus avant clandestinement.

. Sympatico - L’Orient et l’Occident : les deux côtés d’un même miroir
Le spectacle terrifiant qu’offre l’État islamique, Daech si l’on préfère l’acronyme arabe, donne froid dans le dos. Ne vous trompez pas sur les motivations réelles de cette démarche réfléchie toujours prompte à museler et à écraser ce qu’il y a de plus beau et plus de vrai en chaque personne. Cette stratégie de la terreur est loin d’être un acte de folie.

. Huffington Post Fr - Pour les femmes dans les médias
Il est temps de se réveiller, il est temps de dire haut et fort qu’il faut donner la place aux femmes dans les médias, parce que nous assistons aujourd’hui à un phénomène absolument décourageant : le retour en arrière. En quelques années, il s’est produit une ligne de partage insidieuse invisible : les femmes sont un peu plus présentes à l’antenne pour la présentation... Mais terriblement absente des postes de décisions, de la hiérarchie ou sur les plateaux comme expertes...

. Ressources prostitution - Prostitution : Manifeste des traumathérapeutes allemand-e-s
Au moment même où les politicien-nes allemand-es subissent de fortes pressions du lobby proxénète local pour en finir avec toutes les lois entourant la prostitution, un autre groupe de voix se lève pour rejoindre l’opposition à ce très riche et très puissant lobby. Il s’agit de thérapeutes de traumatismes qui œuvrent depuis longtemps auprès de femmes et de filles aux prises avec l’industrie du sexe, et ce qu’elles et ils ont vu dans le cadre de leur carrière suffit à les convaincre que la prostitution n’est pas, et ne sera jamais, un travail normal pour la grande majorité des celles qui la pratiquent.

. Le blogue de Pierre Allard - La patente à Drainville ?????
La Charte des valeurs serait maintenant "la patente à Drainville" ? Je lisais cet après-midi le « chronique-éditorial-pamphlet » d’Yves Boisvert, dans La Presse, et cela m’a ramené aux jours les plus sombres du débat sur la Charte, où le traitement du sujet dans les médias ne passera pas à l’histoire comme l’une des heures les plus glorieuses du journalisme québécois (et anglo-canadien). Des plumes aiguisées et venimeuses ont contribué, j’ose espérer involontairement, à transformer un projet noble de neutralité religieuse de l’État en manifestation d’intolérance et de xénophobie.

. Le Monde - « Avez-vous déjà acheté une femme ? » : la longue marche de Rosen Hicher contre la prostitution
Rien n’arrête Rosen Hicher. À 57 ans, elle est partie début septembre de Saintes (Charente-Maritime), un sac sur le dos et des sandales en plastique aux pieds. Direction Paris. Dimanche 12 octobre, elle a achevé dans un quartier chic de la capitale sa marche pour l’abolition de la prostitution. Soit au total presque 800 km de bitume avalés d’un pas de marathonienne, la cigarette au bec et le téléphone collé à l’oreille.

. Nouvel Observateur - L’école où les filles apprenaient "patience et soumission"
Le très bel ouvrage La fabrique des filles revient sur la manière française de scolariser le "sexe faible" entre 1870 et 1975. Et c’est édifiant. Certes, l’école de Jules Ferry a eu le souci de donner à tous, filles ou garçons, une scolarisation digne de ce nom. Mais c’est peu de dire que les gentes demoiselles étaient assignées dès l’enfance à un rôle très, très précis dans la société.

. Le Devoir - Moins de femmes en politique depuis 10 ans : le DGE dévoile une étude
Le Directeur général des élections du Québec (DGEQ) constate qu’après avoir connu une montée progressive de la place des femmes en politique provinciale entre 1976 et 2003, le Québec se trouve, depuis 10 ans, dans une période où la proportion de femmes élues à l’Assemblée nationale n’augmente plus et ce, malgré la tenue de quatre élections générales. L’étude Femmes et politique : facteurs d’influence, mesures incitatives et exposé de la situation québécoise, publiée dans la collection « Études électorales », peut être consultée sur le site Web du Directeur général des élections.

. Business O féminin - Dunya Bouhacene, présidente du Women Equity for Growth. Women Equity for Growth est un programme européen visant à l’accompagnement des entreprises de croissance dirigées par des femmes, Dunya Bouhacene apporte des réponses à cette question : pourquoi ces sociétés, alors qu’elles représentent environ 15% des PME françaises, ne concernent que 5% à peine des investissements ? Les stéréotypes et les mythes sont des obstacles, chez les femmes comme chez les hommes. Voir le site de Women Equity.

. Le JDD - Pour l’adoption rapide de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel
Dans un appel publié dans le JDD de dimanche, Anne Hidalgo, Johanna Rolland, Roland Ries, Jean Rottner, Serge Grouard et 200 autres maires et conseillers municipaux de tous bords demandent une adoption rapide de la proposition de loi renforçant la lutte contre le système prostitutionnel. Le système prostitutionnel est un défi majeur au coeur de la cité. Souvent appréhendé d’abord sous l’angle de l’ordre public, il met en lumière des enjeux bien plus vastes : implantation au sein de nos territoires de réseaux criminels internationaux, exploitation des populations les plus vulnérables, manifestation publique des violences et discriminations, atteinte à l’égalité femmes-hommes.

. L’Orient le jour - L’EI a exécuté quatre femmes dans le nord de l’Irak
Le groupe État islamique (EI) a exécuté ces derniers jours au moins quatre femmes, dont deux médecins et une politicienne, dans le nord de l’Irak, ont rapporté samedi des proches et défenseurs des droits de l’Homme. l’EI tenterait de semer la peur au sein de la population en s’en prenant ouvertement aux femmes : "Quand vous enlevez et tuez des femmes, vous êtes en fait en train de répandre l’horreur".

. Irréductiblement féministe - Pourrait-on débattre du patriarcat ?
Mon intention est seulement de montrer à quel point le débat est dévoyé par des arguments spécieux et fallacieux. Les partisans de la GPA en appellent désormais à l’origine des temps, prétendent que la GPA a toujours existé et que la Vierge Marie symbolise la première "mère porteuse" de l’histoire. S’il faut en passer par la fin des temps pour avoir un débat, c’est tout de même un peu compliqué, d’autant plus qu’à cette époque-là, la vie des femmes n’était pas très reluisante, libre arbitre et libre choix ne devaient pas être alors, des concepts très en vogue.

. Radio-Canada - Le Nobel de la paix remis à Malala Yousafzai et à Kailash Satyarthi
Le prix Nobel de la paix 2014 a été décerné à deux défenseurs des droits des enfants. Il s’agit de l’Indien Kailash Satyarthi, qui lutte contre l’exploitation des enfants dans son pays, et de la jeune militante pakistanaise Malala Yousafzai, qui se bat depuis des années pour que les filles aient le droit d’aller à l’école. Le Comité Nobel norvégien affirme les avoir choisis pour récompenser leur lutte en faveur de l’accès de tous les enfants à l’éducation. Lire aussi l’article du Devoir.

. Journal Métro - Quelques recommandations au SPVM
Hier, en réaction à une vague d’agressions sexuelles dans les taxis de Montréal, le SPVM recommandait aux femmes de ne pas prendre un taxi seules si elles étaient en état d’ébriété. Cette maladresse probablement remplie de bonne volonté a suscité un tollé hier et le site satyrique Le Navet en a tiré une parodie tristement trop rapprochée de la réalité dans un texte intitulé : « Agressions dans les taxis : le SPVM recommande aux femmes de ne jamais sortir de la maison ».

. Les Nouvelles/News - 140 députés font la police du féminisme
Lundi 6 octobre, lors de l’examen du projet de loi sur la transition énergétique, le député UMP du Vaucluse Julien Aubert a refusé obstinément d’appeler la présidente de séance Sandrine Mazetier « madame la présidente », préférant « madame le président ». Face à ses provocations répétées la présidente a demandé une inscription sur procès verbal, ce qui implique une sanction financière, une retenue d’un quart de mois d’indemnité parlementaire, soit 1378 euros.

. Lise féministe - Lois sur le viol : les cadeaux empoisonnés du patriarcat
En France comme dans la plupart des pays occidentaux et suite aux actions menées par les féministes de la deuxième vague, plusieurs lois de protection des femmes contre les violences sexuelles ont été intégrées au Code pénal par étapes successives (1980, le viol est reconnu comme un crime, 1992, les lois sur le viol conjugal et sur le harcèlement sexuel sont adoptées.) Pourtant...

. Radio-Canada - Les femmes et la guerre : égales au front ou chair à canon ?
Les femmes kurdes se mobilisent de plus en plus contre le groupe armé État islamique. Un tiers des combattants de la branche kurde syrienne seraient des femmes. Peut-on conclure à une plus grande égalité des sexes ? « On sent clairement que les femmes se sentent particulièrement visées par l’avancée de ces groupes extrémistes », souligne Marie-Ève Bédard à propos des combattantes de la branche kurde syrienne. « On leur fait très peu de place dans un projet de société. »

. MLQ - La prière de Saguenay contestée en Cour suprême. Le MLQ dépose son mémoire
Le Mouvement laïque québécois (MLQ) a déposé cette semaine son mémoire demandant à la Cour suprême du Canada de renverser le jugement de la Cour d’appel du Québec autorisant la ville de Saguenay à réciter une prière lors de l’ouverture des assemblées municipales. L’audition se déroulera le 14 octobre prochain à la Cour suprême mettra en présence le Mouvement laïque québécois et la ville de Saguenay.

. Big Browser - Un des métiers les plus dangereux au monde ?
Le New Statesman nous raconte l’histoire de la docteure Lima (un pseudonyme), une médecin afghane qui s’est spécialisée en gynécologie, "la dangereuse profession qui consiste à offrir à des femmes désespérées l’accès à la contraception et à l’avortement", dans un des pays au monde où la liberté de la femme est la plus restreinte, à tous les niveaux de la société.

. Les Nouvelles News - "Mommy" : j’ai vengé ma mère
Energie pure, montagne russe émotionnelle, imagination et inventivité de la mise en scène, c’est Mommy le nouveau film de Xavier Dolan, jeune prodige québécois. Si "Mommy" dégage autant de force c’est que ce film est l’œuvre d’un réalisateur de 25 ans et c’est son cinquième ! Il ose et ne doute de rien. Mélangeant sans complexe les musiques de Céline Dion et Oasis, jouant avec la taille de l’écran, avec innocence et insolence, fatiguant et enthousiasmant, il nous entraîne dans une montagne russe d’émotions.

. Le Devoir - Réforme de la santé - À contre-courant ?
La vraie réforme du projet de loi 10, contrairement à ce que laisse entendre son titre, ce n’est pas l’abolition des agences. Devenant des centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS), celles-ci ne changent que de nom tout en voyant certaines de leurs responsabilités remonter au ministre de la Santé. Ce que le projet de loi dicte vraiment, c’est l’abolition du niveau de gestion local du réseau avec la tranformation des 92 CSSS de la province en simples points de service. C’est aussi l’octroi de pouvoirs inédits au ministre de la Santé et des Services sociaux. « On ne fait pas une réforme de cette ampleur pour économiser 220 millions », dit Lise Denis.

. Ricochet - Bon débarras, coach !
La semaine dernière, l’entraîneur en chef de l’équipe de football de McGill, Clint Uttley, démissionnait avec fracas suite à l’expulsion, par les autorités de l’université, d’un joueur faisant face à des accusations de violence conjugale. Enfin, on ose rompre avec la culture d’impunité par rapport à la violence, qui règne dans le monde des sports d’équipe « ultravirils ».

. TV5 Terriennes - Catholicisme : les femmes toujours plus exclues de l’Église
Et si l’Église anglicane d’Angleterre a dit oui à l’ordination de femmes évêques en juillet dernier, une enquête menée depuis mars 2012 par le Comité de la jupe révèle que 39% des paroisses catholiques en France excluent les femmes du service liturgique. Pour légitimer l’exclusion, des prêtres invoquent le principe de complémentarité – une démarche qui rappelle la tentative, heureusement avortée, des islamo-conservateurs tunisiens du Parti Ennahda de faire entrer cette notion dans la nouvelle Constitution tunisienne.

. Châtelaine - Rencontre avec des femmes de classe !
Une trentenaire, une quarantenaire et une cinquantenaire, mais trois fois la même énergie. Daphné Mailloux-Rousseau, Sandrine Faust et Line St-Amour ont en commun un dévouement qui inspire. Exactement le genre de personnes qui fait qu’on se demande tout à coup si on n’aurait pas dû, nous aussi, choisir un travail où on peut aider du monde… À elles trois, ces femmes d’action viennent en aide à tous les types de jeunes, des poqués dont l’avenir semble bouché jusqu’aux bollés qui veulent

. L’Actualité - Éducation sexuelle : la réforme inachevée
Devrait-on parler de désir et de séduction à l’école ? Si l’approche conçue par la sexologue Francine Duquet avait été implantée dans toutes les écoles du Québec comme prévu, les enseignants le feraient depuis déjà dix ans ! Les parents et les éducateurs sont en quête de solutions, inquiets de l’effet des modèles sexuels présents dans les clips et dans la pornographie. Une pétition de 5 700 signatures a été déposée à l’Assemblée nationale le 18 septembre dernier pour demander l’instauration de cours d’éducation sexuelle qui aborderaient la question des stéréotypes et de l’égalité dans les relations amoureuses. Entrevue avec la sexologue Francine Duquet.

. Radio-Canada - Enbridge : coup d’éclat à la raffinerie de Suncor à Montréal-Est
Quatre femmes ont bloqué l’entrée des installations de la pétrolière Suncor, à Montréal-Est, avant d’être évacuées des lieux par les policiers. Elles voulaient protester contre l’inversion du pipeline 9B d’Enbridge, qui transportera chaque jour 300 000 barils de pétrole provenant des sables bitumineux de l’Alberta jusqu’à Montréal. Trois des femmes se sont attachées avec des chaînes et des cadenas de vélos à trois des cinq entrées conduisant à la raffinerie. La quatrième, grimpée sur un tripode de près 4,5 mètres, a bloqué la barrière et a empêché les employés d’entrer.

. Elle France - Le féminisme vu par des femmes des cinq continents
Partout dans le monde, le féminisme a encore de belles heures devant lui. C’est le constat sans appel d’une étude réalisée par Mazars, en partenariat avec le Comité ONU Femmes France, sur trois générations de femmes issues de cent huit pays, et publiée ce mardi. Le féminisme est ainsi toujours d’actualité pour 72% d’entre elles. Et la Génération Y (née entre 1980 et 1995) n’est pas en reste : pour ces jeunes femmes, c’est « aussi bien un combat, un mouvement et une philosophie », qui n’avancera pas sans les hommes.

. Le Devoir - Avortement : les Maritimes irresponsables
Il y a 25 ans, la Cour suprême du Canada jugeait que les restrictions à l’avortement menaçaient la sécurité des femmes et donc violaient leurs droits fondamentaux. C’est pour cette raison que l’avortement a été décriminalisé. Pourtant, l’Iîle-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick font apparemment fi de ce jugement. Que faire ? La voie judiciaire semble longue et difficile : les poursuites entreprises contre le gouvernement du Nouveau-Brunswick ont été abandonnées, faute de financement.

. Le Point - Le sort tragique des femmes au pays du djihad
Depuis la proclamation de l’État islamique, les actes de brutalité, les viols, les exécutions de masse visant particulièrement les femmes et les enfants se sont multipliés, en Irak comme en Syrie. Une enquête du Haut-Commissariat aux droits de l’homme des Nations unies, rendue publique le 2 octobre, en fait un compte rendu terrifiant : 2 500 civils, pour la plupart des femmes et des enfants, ont été faits prisonniers pour le seul mois d’août dans les régions de Sinjar, Tal Afar et Shirkhan. Une fois regroupées, les femmes ont été systématiquement violées par les djihadistes. Puis sommées de se convertir, la plupart étant chiites, chrétiennes ou yazidies.

. Le Devoir - Ottawa : la prostitution a son nouveau cadre légal
Le projet de loi C-36 modifiant l’encadrement légal de la prostitution au Canada a été adopté par la Chambre des communes lundi soir. Sans surprise, les conservateurs ont voté pour, tandis que néodémocrates, libéraux, bloquistes actuels et passés et verts ont voté contre. Seule l’ancienne bloquiste Maria Mourani a voté avec le gouvernement. Au final, le projet de loi a été approuvé à 156 voix contre 124.

. La Presse - Libérée du poids de la réalité
Combien de fois, de retour d’un reportage au Liban, en Syrie ou en Afghanistan, Michèle Ouimet a senti la chape des faits s’abattre sur elle et la plomber, l’empêchant parfois d’écrire ce qu’elle avait senti d’instinct, sans en avoir la preuve. Combien de fois elle aurait voulu avoir plus de temps et, surtout, plus d’espace pour raconter ce qu’elle a de ses yeux vu, pour bourrer ses articles de détails en apparence insignifiants, mais en réalité porteurs de sens.

. CDEACF - Québec. Qui, au gouvernement, défend les femmes ?
Les regroupements nationaux des groupes de femmes du Québec se demandent qui au sein du gouvernement défend les intérêts des femmes. Le saccage des services publics ne fera qu’empirer la situation des femmes. « Les coupures actuelles et la révision de programmes impliquent une nette régression sur les avancées des trente dernières années du féminisme », dénoncent les regroupements. « Le gouvernement ne semble ni documenter ni se soucier des impacts, présents et à venir, sur les femmes et sur leur droit à l’égalité », s’étonne-t-on.

. L’Humanité - Élections au Brésil : Dilma Rousseff largement en tête
La présidente brésilienne de gauche Dilma Rousseff est arrivée largement en tête des élections avec 41,48% des voix. Elle affrontera au second tour Aecio Neves. Le bilan de 12 ans du pouvoir du PT lui assure de solides bases populaires. 35 millions de Brésiliens sortis de la pauvreté, 20 millions d’emplois créés et une augmentation du salaire minimum de 75%. Mais les inégalités demeurent très fortes et les classes moyennes souffrent d’une forte inflation.

. TV5 Terriennes - Toutes les femmes ne veulent pas forcément des enfants
Pas un continent, pas une société, pas une culture n’échappe au modèle de la femme/mère, tant le deuxième sexe reste le plus souvent réduit ou magnifié à sa possibilité de procréation. Refuser d’enfanter c’est se "condamner" à rester "vieille fille". Sujet tabou. Tic tac de l’horloge biologique. Comme le montre les manifestations pour tous, l’une après l’autre - et encore ce 5 octobre -, en France - travail, patrie, famille, maternité.

. Le Figaro - Ces femmes méthodiquement réduites à l’esclavage sexuel par les djihadistes
Les témoignages qu’ont pu recueillir certains médias et un rapport de l’ONU révèlent comment l’Etat islamique transforme les femmes, violées et vendues, en valeurs marchandes. Amcha, une jeune Yézidie qui a réussi à échapper à ses bourreaux dévoile ce qui ressemble à une véritable orchestration de la déshumanisation des femmes par les djihadistes de Daech, l’organisation qui sévit en Irak et en Syrie. Elle y raconte s’être retrouvée parmi des femmes « vendues pour 10 ou 12 dollars », où chacune « était destinée à 10 musulmans ».

. Hypathie blog - Les fileuses tissent le monde
Spinster : fileuse (le mot en anglais a dérivé et est devenu "old maid", vieille fille, sans doute parce qu’elle se rendaient utiles en filant la laine, et certainement parce que le patriarcat dégrade tout ce qui ne lui profite pas, et se soustrait de son service) : femme dont l’occupation est de filer la laine, de faire tourner le rouet, participant ainsi au mouvement cyclique de la Création. Une qui s’est choisi un Moi, qui ne définit son choix ni par la relation aux enfants ni aux hommes, une femme qui s’est auto-déterminée.

. Les Nouvelles/News - Les images non stéréotypées ont du succès
« Parce qu’une image vaut mieux qu’un long discours », la responsable de Facebook Sheryl Sandberg, qui mène la campagne Lean In, s’est associée en février dernier à Getty Images. Résultat : une collection de photos pour donner une autre image des femmes, plus conforme à la réalité. Et ça marche. La plupart des images utilisées par la publicité et les médias reproduisent des clichés, souligne la campagne Lean In.

. La Presse - Le "BS" à Punta Cana
Les préjugés sur les plus démunis de la société sont tenaces. « Les pauvres ne veulent pas travailler. » « On vit bien sur le BS. » « Y a pas plus fraudeur qu’un BS… » Au printemps dernier, le mouvement de lutte à la pauvreté ATD Quart Monde a eu la bonne idée de faire l’inventaire de toutes ces idées reçues pour ensuite les démonter une à une, chiffres à l’appui. Je ne vous en cite ici que trois.

. Mulieres Helveticae - En 1967, Grisélidis Réal parle de la prostitution comme d’une torture
Grisélidis Réal est une écrivaine, peintre et prostituée, fondatrice en 1982 à Genève d’une association de défense des prostituées : l’Aspasie (association équivalente au STRASS - Syndicat du travail sexuel en France). « Loin d’être une partie de plaisir, écrivait-elle, c’est bien plutôt une TORTURE, la démolition de l’âme et du corps. Chaque matin, à l’aube, quand je vais au lit, épuisée, il me semble qu’un troupeau de pourceaux m’a passé dessus, qu’ils m’ont piétinée, meurtrie, bavé dessus, craché sur mon visage, dans mes yeux, mes oreilles, ma bouche. »

. Sans compromis - A-t-on le droit de parler d’égalité des sexes entre hommes ?
Une annonce glissée par le ministre des Affaires étrangères islandais, dans le cadre bien plus vaste de son discours à l’Assemblée générale des Nations Unies, le 29 septembre : en janvier prochain, l’Islande et le Surinam vont organiser une conférence « où les hommes parleront d’égalité des sexes entre hommes, avec une attention particulière portée aux violences contre les femmes. » Gunnar Bragi Sveinsson soulignait : « Ce sera la première fois aux Nations Unies que nous réunirons uniquement des hommes pour parler d’égalité des sexes. » Finalement, les femmes seront aussi invitées à participer.

. Le Huffington Post - GPA : priver de tous droits parentaux les acheteurs d’enfants
Le législateur doit se prononcer sur le statut des enfants nés sous contrat de mères porteuses. Nous sommes des féministes opposées aux contrats de mères porteuses. Nous préconisons qu’il prenne les dispositions suivantes, basées sur deux idées maitresses. Premièrement : l’interdit des contrats de mères porteuses repose sur l’idée qu’il s’agit d’un acte de maltraitance envers les enfants. Deuxièmement : pour protéger tous les enfants, la législation doit à la fois être dissuasive envers les adultes envisageant de recourir à une mère porteuse, et reconnaître à l’enfant ses droits fondamentaux, à savoir, voir sa véritable filiation reconnue, avoir une nationalité.

. À dire d’elles - Manif pour tous, abolition et manipulations tous azimuts
Je suis extrêmement choquée ce matin devant le titre d’un communiqué de presse de l’Inter-LGBT : "Manuel Valls défilera aux côtés de La manif pour tous dimanche". Évidemment, le premier ministre ne va pas défiler dans les rues auprès de ce mouvement qui se développe sur des valeurs familialistes et homophobes. À aucun moment il ne dit qu’il va défiler aux côtés de la manif pour tous. Il ne dit pas non plus que la PMA restera interdite. En revanche, assimiler Valls à la LMPT permet d’éviter un débat constructif et intelligent sur les questions fondamentales que pose la GPA.

. Stop aux violences sexuelles - Conséquences chroniques des violences sexuelles dans une consultation d’endocrinologie et de gynécologie médicale
Les violences sexuelles sont un immense fléau dont la fréquence est mal étudiée en raison de la difficulté à conduire des études épidémiologiques méthodologiquement irréprochables, du mutisme de nombre de victimes, de l’absence de dépistage actif du corps médical et du tabou qui entoure la sexualité. L’évaluation des dégâts secondaires aux agressions sexuelles est également mal faite. Si les troubles psychologiques et psychiatriques sont souvent mis en avant, les répercussions somatiques sont grandement méconnues.

. La FIQ - La FIQ demande au ministre Gaétan Barrette de faire cesser toutes les coupes dans les services à la population et dans les soins de santé
Monsieur le Ministre, nous les professionnelles en soins, ce que nous voulons c’est soigner et bien le faire. Nous nous battons pour des soins sécuritaires et de qualité. Nous avons des solutions qui permettraient un plus grand accès aux soins à moindre coût pour l’État. Les professionnelles en soins ne demandent que de pouvoir occuper pleinement leur champ de pratique afin de leur permettre de déployer l’étendue de leur expertise. Mais au lieu de cela, vos compressions et leurs impacts sur les services à la population minent leur moral et affectent leur motivation.

. La Presse - Des coupes à l’aide sociale
Inquiet de la violence de la réaction de la population, le gouvernement Couillard ne touchera pas au programme d’assurance parentale. En revanche, une longue liste de compressions est à prévoir du côté de l’aide sociale et de l’emploi. On espère épargner ainsi 211 millions dès 2015-2016. Le ministère de l’Emploi, qui compte 6000 employés, dont 1200 occasionnels, envisage de se départir de 500 de ces employés sans sécurité d’emploi.

. Ricochet - La fausse liberté de choisir
On connait les militants pro-vie qui sont jour et nuit sur le boulevard St-Joseph, à Montréal, pour s’opposer aux femmes qui choisissent une interruption volontaire de grossesse (IVG). Mais de nombreux centres de conseils grossesse au Québec qui se présentent comme étant libre-choix ne le sont pas. Deux techniques sont employées par les centres anti-choix, qui ont pu être constatées sur le terrain ; la culpabilisation associée à l’humanisation de l’embryon ou fœtus, et susciter la peur relativement aux « conséquences » d’un avortement.

. Le Devoir - Le démon du midi
Tu te demandes comment un homme réputé intelligent, féministe et militant, père de tes trois jeunes enfants de surcroît, peut tout balancer du jour au lendemain pour aller croquer la pomme (et tomber dans les pâmes) avec une jeune prof de kick-boxing de 15 ans sa cadette ? Mais au fond, ta question se résume à ceci : « Comment n’ai-je pas vu durant toutes ces années qu’il était à ce point prévisible, commun et superficiel ? Me suis-je trompée ? » Un gars comme les autres, quoi !

. Slate France - À force de se déclarer féministes à tout va, les célébrités ont vidé le mot de son sens
Ce label « féministe » ne requiert aucune véritable prise de position. Les célébrités peuvent donc utiliser le mot de façon très intéressante ou lâcher le mot pour les journalistes, même si cela n’a aucun sens pour elles. Qui sait comment le mot sera redéfini (ou abandonné) dans les mois à venir... Comme le disait l’attaché de presse d’Hollywood Howard Bragman, pour les femmes à travers le monde, le féminisme est un mouvement de justice sociale, mais pour les célébrités, c’est une notion extrêmement floue et changeante.

. Le Huffington Post - Pour abolir les inégalités hommes-femmes, chacun doit se mobiliser
Version française du discours intégral de l’actrice britannique Emma Watson, ambassadrice de bonne volonté à l’ONU Femmes, à l’occasion du lancement de la campagne HeForShe, au siège des Nations Unies. Je suis au regret de constater qu’il n’y a pas un pays au monde où toutes les femmes sont assurées de bénéficier des mêmes droits que les hommes. Vidéo à voir ici.

. Radio-Canada - Cyberintimidation : quand le clavier fait mal
L’intimidation sera le sujet sur toutes les lèvres, jeudi, à Québec, lors du forum provincial qui réunira des intervenants de tous horizons en vue de jeter les bases d’un nouveau plan d’action pour enrayer le problème. Le phénomène de la cyberintimidation prend de l’ampleur et fait des victimes de plus en plus jeunes, au point où il change la façon de s’y prendre pour prévenir la violence physique et verbale. La cyberintimidation passe autant par les réseaux sociaux que les messages textes et les photos, qui se propagent de clic en clic.

. Le Devoir - Violences
Lisez le dernier numéro de Vélo Mag à propos des cyclistes professionnelles : en récompense des mêmes heures de sueur que les hommes, ces femmes ne reçoivent que des salaires sans rapport avec leurs misères communes. Selon l’Institut de la statistique du Québec, les femmes gagnent en moyenne un salaire 10 % inférieur aux hommes. Mais pour celles qui font métier de leurs performances physiques, c’est infiniment pire. Pas seulement pour le vélo, il faut dire.

. Le Devoir - Un jugement aveugle sur le niqab
Le 23 septembre, la Cour supérieure a condamné le journaliste Mihai Claudiu Cristea à payer 7000$ en « dommages moraux » à un couple tunisien pour avoir publié, sans son consentement, la photographie de l’épouse en niqab. M. Cristea est éditeur et rédacteur du mensuel Les immigrants de la Capitale, qu’il a fondé en 2005 et qui informe sur tous les aspects de la vie des différentes communautés immigrantes de la ville de Québec. Cette cause soulève de façon très vive la question de la liberté de presse.

. Média de la démocratie en action - Solidaires des femmes autochtones assassinées et disparues (vigile)
La Maison Communautaire Missinak, avec l’Association des femmes autochtones du Canada, Femmes autochtones du Québec et avec l’appui de la Coalition régionale de la Marche mondiale des femmes, organise une vigile des soeurs d’esprit. L’action du 4 octobre à Québec sera de midi à 14 h pour dénoncer l’indifférence, réclamer une commission d’enquête nationale sur les femmes autochtones assassinées et disparues, engager les féministes québécoises dans la lutte pour la décolonisation.

. Les Nouvelles/News - Une part de proportionnelle pour la prochaine Assemblée ?
C’était une préconisation de la commission Jospin pour la parité. Elle s’ajouterait aux pas pour la féminisation du Parlement que sont la limitation du cumul des mandats et le doublement des pénalités pour les partis récalcitrants. Même si elle n’impliquera pas à elle seule une vague de féminisation, cette disposition viendrait compléter les autres préconisations de la commission Jospin adoptées par les parlementaires cette année. Le doublement des pénalités pour les partis ne respectant pas l’équilibre hommes/femmes pour les candidatures aux prochaines législatives, figure dans la loi sur l’égalité votée .

. Le Huffington Post Québec - Plus de 3,7 milliards en pensions alimentaires impayées au Canada
Le montant des pensions alimentaires impayées augmente de plus de 100 millions de dollars par année au Canada. Et 97% des mauvais payeurs sont des hommes. Parmi les mauvais payeurs, certains semblent prêts à tout pour ne pas verser d’argent à leurs enfants. Certains choisissent de quitter le pays, de travailler au noir ou de refuser d’occuper un emploi. Résultat : des centaines de milliers de mères monoparentales et leurs enfants en souffrent.

Autres fils de presse de l’année 2014

- Fil de presse, janvier 2014
- Fil de presse, février 2014.
- Fil de presse, mars 2014.
- Fil de presse, avril 2014.
- Fil de presse, mai 2014.
- Fil de presse, juin 2014.
- Pas de Fil de presse en juillet. Vacances de Sisyphe.
- Fil de presse, août 2014.
- Fil de presse, septembre 2014.

- Voir les fils de presse antérieurs à gauche dans cette page.

Mis en ligne sur Sisyphe, octobre 2014


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2014
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin