| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






dimanche 1er février 2015

Fil de presse, février 2015

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, décembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, novembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, octobre 2016
Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources.

Février 2015


. Le Devoir - La vie au-delà du mur Facebook
Dans le grand calendrier des journées mondiales, le 28 février est désormais celle dédiée à la vie, pendant 24 heures, « sans Facebook ». Une occasion de se demander si, désormais, l’humain peut réellement exister lorsqu’il est loin de ce redoutable outil d’échange. Socialiser en format numérique pour exister : la pratique revêt désormais un "aspect normatif", dit M. Roberge qui admet que, ne pas avoir une présence en ces lieux aujourd’hui relève d’une "volonté d’affirmer une différence", une "certaine marginalité". À la longue, ces exclus volontaires ou pas pourraient-ils ne plus exister ?

. Africa Time - En Algérie, des femmes imams luttent contre la radicalisation
Elles effectuent le même travail qu’un imam, à l’exception de la conduite de la prière, réservée à l’homme dans la religion musulmane. Discrètes, ces "mourchidates" travaillent depuis des années à la "déradicalisation" des jeunes tombés dans les filets de l’extrémisme religieux, et à prévenir ce fléau. La première femme imam a été recrutée en 1993.

. Radio-Canada - Mère et fille autochtones en mission contre la violence faite aux femmes
Après avoir elles-mêmes souffert de violence, Pénélope Guay et sa fille Nathalie se sont donné comme mission d’aider d’autres victimes. Après être retournées ensemble aux études à l’université, elles ont fondé une maison d’hébergement à Québec appelée Missinak, ce qui signifie tortue en innu. L’an dernier, 56 femmes et presque autant d’enfants y ont séjourné.

. Gaïa Presse - Oxfam-Québec accueille les 4 Héroïnes grandeur nature à Montréal
En amont de la Journée internationale des femmes, Oxfam-Québec a choisi de mettre à l’honneur ses 4 Héroïnes grandeur nature en les accueillant du 28 février au 7 mars à Montréal, dans le cadre d’une semaine de rencontres et de visites sur les thèmes de l’entrepreneuriat féminin, de l’économie solidaire et du développement durable. Sensibiliser les Québécoises et les Québécois aux enjeux de la sécurité alimentaire et des changements climatiques.

. Huffington Post Qc - Micheline Lanctôt appelle à un soulèvement populaire
La réalisatrice Micheline Lanctôt tire à boulets rouges sur le gouvernement Couillard qu’elle accuse de détruire le filet social québécois. Elle souhaite d’ailleurs des manifestations équivalentes au printemps érable de 2012 pour faire fléchir les politiques, a-t-elle confié au Huffington Post Québec. « La situation s’est empirée. On vit une véritable désintégration sociale, a-t-elle lancé. Le gouvernement américanise notre société pour se faire des économies sur les plus pauvres. »

. Sympatico - Thomas Mulcair et sa complaisance face à l’intégrisme
Faut-il se surprendre de la position de Thomas Mulcair, chef du Nouveau parti démocratique (NPD), au sujet du jugement de la Cour fédérale qui autorise Zunera Ishaq, une citoyenne pakistanaise de la région de Toronto, à porter le niqab pendant sa prestation du serment de la citoyenneté ? Mulcair n’y voit aucun mal. Le chef du Parti libéral du Canada (PLC), Justin Trudeau, affiche la même complaisance. L’un et l’autre considèrent cet accoutrement comme partie intégrante de la culture et de la religion musulmanes. Par conséquent, le niqab est digne de respect.

. Huffington Post France - Art et féminisme : Six artistes africaines féministes font parler le corps des femmes
sEn 1929, un groupe de femmes Igbo [ethnie du sud-est du Nigeria] s’est réuni dans la ville nigériane d’Aba afin de protester contre les politiques fiscales de l’administration coloniale britannique. Comme armes, elles ont utilisé leurs propres corps nus. Cet événement, pour beaucoup, a marqué le début d’un mouvement de femmes nigérianes modernes, et le symbole du corps féminin nu comme outil de protestation.

. Terra Femina - Une Iranienne récompensée pour avoir encouragé les femmes à ôter leur voile
Neuf mois après avoir lancé une page Facebook invitant les Iraniennes à se prendre en photo sans voile, Masih Alinejad vient de recevoir un prix du Sommet de Genève pour les droits de l’homme et la démocratie. L’initiative de la journaliste avait été suivie par des dizaines de milliers de femmes dans le pays. Cible d’une campagne agressive de discrédit, la journaliste a été accusée d’exhibitionnisme ou encore de prostitution, la télévision d’État allant jusqu’à la menacer de mort.

. La Gazette des femmes - Déplacées, agressées, terrorisées au Soudan du Sud
Obligées de quitter leur village pour fuir la guerre civile, qui sévit depuis décembre 2013, les Soudanaises du Sud doivent en plus endurer des violences sexuelles de la part de soldats comme de rebelles. La peur comme pain quotidien, elles connaissent. "Dans notre culture, on ne parle pas de ça", dit "Mary", une femme d’une vingtaine d’années qui refuse de révéler son véritable nom. Les mots, à peine audibles, sortent péniblement, malgré les encouragements de la psychologue d’une organisation humanitaire présente dans le camp de déplacés de Malakal, au Soudan du Sud. Mary fait partie des nombreuses Sud-Soudanaises victimes de violences sexuelles, depuis le début de la guerre civile, il y a un peu plus d’un an.

. Focus - Maroc : des adolescentes toujours mariées de force
Depuis 2004, le Maroc a fixé l’âge légal du mariage à 18 ans, mais les unions précoces restent une pratique courante, notamment dans les zones rurales où il n’est pas rare de voir des fillettes de 12 ou 13 ans déjà mariées et forcées d’abandonner l’école.

. Les Nouvelles/News - Dans la Silicon Valley, Hillary Clinton s’attaque aux plafonds de verre
Lors d’un discours devant 5000 dirigeantes au cœur de la Silicon Valley, mardi 24 février, Hillary Clinton « n’a laissé aucun doute sur le fait qu’elle sera candidate » à la maison Blanche en 2016, estime le Washington Post. Devant son auditoire féminin, Hillary Clinton a surtout développé « les thèmes de justice économique et d’égalité des sexes, qui sont attendus comme le cœur de son discours électoral ». En appelant à « briser tous les plafonds de verre qui subsistent », Hillary Clinton n’a pas manqué, Silicon Valley oblige, d’évoquer la situation particulière des nouvelles technologies.

. Radio-Canada - Elles étaient seize : l’histoire bien canadienne du journalisme féminin
Le livre Elles étaient seize, de Linda Kay, raconte la fondation de la première association nationale de journalistes féminines au pays, le Canadian Women’s Press club, il y a 110 ans. Judith Lussier, auteure, journaliste et chroniqueuse, et Anne Lagacé Dowson, journaliste et animatrice, l’ont lu. Elles expliquent pourquoi cette histoire ferait une bonne minisérie d’époque.

. Le Matin - Abercrombie accusé d’interdire le voile islamique
La Cour suprême des États-Unis fait mercredi 25 février une entrée inédite dans le monde du prêt-à-porter « branché » pour décider si l’enseigne Abercrombie est coupable de discrimination religieuse en refusant le port du foulard islamique chez ses vendeuses. Les sages devront arbitrer entre un employeur, qui exige le strict respect de sa politique vestimentaire pour son personnel, et une candidate à une offre d’emploi, dont les convictions religieuses empêchaient de s’y plier.

. Droit-Inc Québec - Aide médicale à mourir : les conservateurs tergiversent
Le Parti conservateur souffle le chaud et le froid dans le dossier de l’aide médicale à mourir, ce que l’opposition interprète comme une stratégie destinée à faire plaisir à sa base conservatrice. Le gouvernement fédéral a jusqu’en février 2016 pour réagir au jugement de la Cour suprême, qui a invalidé le 6 février dernier les articles du Code criminel interdisant aux médecins d’aider des patients gravement malades à mourir.

. Huffington Post Québec - Contrer les abus sexuels au Cégep et à l’université
De nombreux professionnels, psychologues, médecins, travailleurs-euses sociaux, éducateurs-trices spécialisé(e)s et d’autres, s’interdisent les relations sexuelles avec leurs patient(e)s ou leurs client(e)s à cause d’un risque d’abus de pouvoir. Ces professionnel(le)s trouvent normal de s’auto-discipliner par un code d’éthique qui protège le lien de confiance avec leurs patient(e)s, leurs client(e)s et la population. Pourquoi en serait-il autrement pour les professeur(e)s ?

. CNW - De nouvelles voies pour les femmes depuis 1875. - Le Y des femmes de Montréal célèbre son 140e anniversaire
Le 23 février 1875, le Y des femmes de Montréal était officiellement constitué, ce qui en fait un des organismes communautaires avec la plus longue histoire de la métropole. La mission de l’organisme était alors de « donner asile aux jeunes femmes qui arrivent de l’étranger, de leur procurer le couvert, la nourriture, et de l’emploi, et de s’occuper, en général, de leur bien-être temporel et moral ». Moderne à travers toutes les époques, cette mission a gardé sa pertinence tout au long des 140 ans d’histoire. L’organisme a su se renouveler et constamment ouvrir de nouvelles voies pour les femmes.

. Le Droit - Des joueurs des Olympiques en eaux troubles
Viol collectif sur femme intoxiquée. Le Service de police de la Ville de Gatineau (SPVG) a reçu une « plainte formelle d’action indécente » en lien avec un incident qui impliquerait au moins six joueurs des Olympiques de Gatineau, de la Ligue de hockey junior majeur du Québec, qui auraient encouragé ou se seraient livrés à des gestes de nature sexuelle avec une femme fortement intoxiquée dans les toilettes d’un restaurant du secteur du Plateau, vendredi soir dernier.

. Les Nouvelles/News - Le sens du collectif chez les élues U.S.
Au Congrès des États-Unis, les femmes ne représentent que 20% des élus. Elles ont davantage tendance que les hommes à proposer des textes législatifs en commun, même au-delà des clivages partisans : en moyenne, 3,79 propositions de loi ont été co-signées par une élue du parti adverse, contre 2,16 chez les hommes. Ces tendances, bien que moins marquées, se retrouvent à la Chambre des représentants. Ce sens du collectif explique sans doute que les textes législatifs proposés par des femmes connaissent en moyenne un meilleur sort que ceux émanant d’hommes.

. Ressources Prostitution - Prostitution : Pour en finir avec la désinformation répandue au sujet de la nouvelle loi canadienne
En 2014, le Canada est entré dans l’histoire en créant une loi sur la prostitution qui reconnaît que les personnes prostituées ne sont pas des criminelles, mais que ceux et celles qui les exploitent en sont. Les lois précédentes traitaient la prostitution comme une nuisance publique au lieu d’un enjeu de violence à l’endroit des femmes. Cette nouvelle approche signifie une victoire majeure pour l’égalité des femmes, en enseignant aux futures générations d’hommes que le corps des femmes n’est pas à vendre. Bien sûr, chaque fois qu’il y a un progrès vers l’égalité des femmes, on constate un retour de bâton, et cette situation n’est pas différente.

. Le Devoir - Révolution dans l’éducation sexuelle en Ontario
En informant davantage les élèves, on espère réduire les risques auxquels ils font face en cette ère de cyberintimidation et d’hypersexualisation. Homosexualité dès la 3e année du primaire, cyberintimidation en 4e, cunnilingus, sexe anal et sextage (envoi de textos sexuels) en première année du secondaire : l’éducation sexuelle doit tenir compte de la réalité des jeunes d’aujourd’hui, a rappelé à maintes reprises le gouvernement libéral de Kathleen Wynne, lundi, au moment de révéler le nouveau programme d’enseignement de santé et sexualité de l’Ontario.

. La Presse - L’inaction n’est pas la solution à l’intégrisme
Les éléments déjà radicalisés ont beau être la priorité du gouvernement Couillard, il faudra inéluctablement s’attaquer aux "coachs" que sont ces prédicateurs qui haranguent les candidats intégristes potentiels en restant dans les limites de la protection des chartes. Il faudra aussi un jour établir une hiérarchie de priorités dans ces chartes qui veillent, dit-on, sur nos droits et libertés. Je trouve en effet illogique que les homosexuels soient protégés par le même bouclier qui permet à certains prêcheurs extrémistes de clamer en toute impunité leur mépris pour les gais. La liberté d’être extrême dans sa religion au point de prêcher la mise sous tutelle des femmes peut-elle être un droit aussi sacré et fondamental que l’égalité entre les sexes ?

. Prostitution et société - Procès de la prostitution ? Oui, et ce n’est qu’un début !
Après trois semaines d’audience, les réquisitions (plus qu’indulgentes) sont tombées contre les quatorze prévenus ; des peines légères comme on pouvait s’y attendre. Reste que, grâce au courage des femmes qui se sont portées parties civiles, ce procès aura permis d’éclairer des pratiques qu’il deviendra de plus en plus difficile de couvrir et de banaliser. Les portes du tribunal refermées, les quatre femmes vont devoir retourner à leur vie quotidienne, affronter le regard de ceux qui les auront reconnues et sauront tout des actes qui leur auront été imposés.

. Les Nouvelles/News - Patricia Arquette, une voix pour l’égalité aux Oscars
C’est un des moments les plus commentés de la cérémonie des Oscars. Sacrée meilleure actrice dans un second rôle, pour sa prestation dans Boyhood, Patricia Arquette a profité de cette tribune pour délivrer un bref mais puissant discours pour l’égalité. « À toutes les femmes qui ont donné naissance à tous les contribuables et citoyens de ce pays, nous nous battons pour l’égalité des droits de tous et toutes. Il est temps pour nous d’obtenir l’égalité salariale une bonne fois pour toutes, et l’égalité des droits pour les femmes des États-Unis d’Amérique »

. À dire d’elles : « Et tu n’es pas revenu », avec Marceline
Marceline est revenue d’Auschwitz : « Je suis l’une des 160 qui vivent encore sur les 2500 qui sont revenus. Nous étions 76.500 juifs de France partis pour Auschwitz-Birkenau. Six millions et demi sont morts dans les camps ». Elle a tenu, refusant à chaque instant dans le camp de se laisser aller à une mort qui aurait été plus facile. Si elle a survécu - elle ne se glorifie évidemment jamais de cela ni de rien et bien au contraire se juge durement -, c’est qu’elle a pu ne pas céder à la pulsion de mort, et conserver sa dignité à tout moment. Car ce n’est pas la mort qui est à craindre, nous dit-elle, mais bien le néant de l’amour qu’incarne le système nazi d’extermination de la vie, un néant qui dure bien après sa disparition.

. La Gazette des femmes - Les cibles préférées du Web
Les journalistes, blogueuses et militantes féministes en voient de toutes les couleurs en matière de cyberintimidation : commentaires vulgaires et dévalorisants, insultes sexistes répétées se transformant en harcèlement, détournement de photos en images pornographiques, voire menaces de viol et de mort. Le Web est-il un espace sécuritaire pour les femmes qui prennent la parole ?

. Sans compromis - Excision : quand la chirurgie répare les femmes mutilées
Pour prendre en charge les femmes victimes de mutilations génitales, des hôpitaux ont ouvert des unités de soins spécifiques. Les victimes peuvent entre autre bénéficier d’une chirurgie reconstructrice. Il est important de rappeler que 130 millions de femmes à travers le monde sont encore touchées par cette pratique barbare : des hémorragies, des problèmes d’incontinence, des douleurs pendant les rapports sexuels, des démangeaisons… et bien sûr, il y a aussi celles qui en meurent.

. 20 Minutes - Des hommes en jupe pour dénoncer le sexisme
Le meurtre d’Özgecan, 20 ans, violée, assassinée et brûlée par trois hommes, a provoqué une vague d’indignation sans précédent dans le pays, et des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les grandes villes de Turquie contre les violences faites aux femmes."Ce n’est pas qu’une histoire de femmes, là où les femmes ne peuvent pas se sentir libres, bientôt les hommes ne se sentiront pas libres non plus", a expliqué Mustafa Solay, un des participants de la manifestation.

. Slate.fr - "Mon secret de longévité, c’est d’être restée loin des hommes" : la recette d’une centenaire
L’Italienne Emma Morano, doyenne de l’Europe, et Jessie Gallan, l’Écossaise la plus âgée du pays, l’assurent toutes les deux : le célibat est la clé de la longévité, rapporte le Washington Post. Les éternels célibataires ont une "plus faible mortalité aux très grands âges", confirme l’Insee. "Je ne voulais pas que quiconque me domine", explique Emma Morano qui, à 115 ans, a passé la majorité de sa vie célibataire après la fin de son mariage en 1938. Jessie Gallan, 109 ans, ne s’est jamais mariée. Elle assure : "Mon secret de longévité, c’est d’être restée loin des hommes. Ils sont source de plus d’inconvénients que d’avantages."

. Le Devoir - Un député conservateur craint la promotion de pratiques "moralement discutables"
Le député conservateur Parm Gill n’approuve pas l’éducation sexuelle. Il estime "dangereux" de renseigner les enfants à propos de comportements sexuels tels que la masturbation ou l’homosexualité, que des parents considèrent comme "moralement discutables". Chaque jour à la Chambre des communes, une période de 15 minutes est réservée pour que les élus fassent, à tour de rôle, la déclaration de leur choix. Parm Gill, qui représente une circonscription ontarienne, a utilisé sont temps de parole pour s’attaquer aux "politiques du Parti libéral qui s’en prennent à nos valeurs familiales".

. Slate.fr - Roz, le magazine féminin afghan fait par et pour les femmes, tente de renaître sur le Net
Porté par l’association Afghanistan Libre, le projet n’a pu survivre sous forme de magazine papier. Elles étaient cinq. Cinq journalistes afghanes résistaient et signaient chaque mois les articles de Roz, l’un des rares magazines féminins publiés en Afghanistan. Aujourd’hui, sa fondatrice Chékéba Hachemi veut en faire un site d’informations mais aussi un réseau sur lequel les Afghanes pourront compter.

. La Presse - Délire respectueux
« Nous demandons "respectueusement" la démission du ministre Bolduc. » Le libellé ironique de cette pétition lancée mardi par une citoyenne sur le site Avaaz.org fait sourire. Mise en ligne le jour même où le ministre Yves Bolduc déclarait que les fouilles à nu dans les écoles étaient permises pourvu qu’elles soient « respectueuses », la pétition a récolté plus de 7700 signatures. La fouille à nu, la Cour suprême l’a reconnu, est souvent une mesure humiliante. Pour une femme, cela peut être une expérience équivalant à une agression sexuelle. Dans tous les cas, il s’agit d’un geste extrême qui porte atteinte à la vie privée et à la dignité d’une personne.

. Libération - Le procès du Carlton est celui de l’exploitation, pas du libertinage
Avant même qu’il ne s’achève, et quel que soit le jugement qui en résultera, le procès du Carlton de Lille peut déjà être considéré comme exemplaire et prometteur. Il est exemplaire en ce qu’il donne enfin à voir et à entendre la réalité violente et injuste de l’exploitation sexuelle, dans notre pays, en 2015. Parce qu’il s’agit d’un procès pénal, il se trouve que les débats sont publics et contradictoires. Comment ne pas être frappé par la divergence sidérante entre le discours lénifiant ou amnésique de ceux qui vendent, qui achètent ou qui se font offrir des prostituées, et les paroles de celles qui ont vécu la dure réalité d’une exploitation sexuelle de plus en plus difficile à nier ou à banaliser.

. Les Nouvelles/News - Le prix de la violence pour les Irakiennes
Des milliers de femmes et filles irakiennes tuées, des milliers d’autres mariées ou prostituées de force. L’emprise de Daech n’a fait qu’empirer une situation déjà terrible depuis 2003, soulignent des ONG. Sur la base de données inédites, le rapport estime ainsi à 14 000 le nombre de femmes victimes de mort violente en Irak depuis 2003. Soit un dixième du total des victimes civiles. Le rapport souligne notamment qu’avant même l’avènement de Daech des dizaines d’entre elles ont été tuées pour avoir enfreint des "codes moraux" imposés par ces milices.

. Huffington Post Québec - Lutte contre la pornographie juvénile : la GRC assise sur des millions
Des millions de dollars alloués au programme de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) pour la lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants ont été retenus et n’ont pas été dépensés ces dernières années, entre autres pour aider à atteindre l’équilibre budgétaire. Le rapport indique que sur une période de cinq ans, de 2008 à 2013, la GRC n’a dépensé que les trois quarts des sommes allouées pour son programme de lutte contre l’exploitation sexuelle des enfants. Un montant total de dix millions a été retenu. Pendant ce temps, la GRC accuse un important retard pour traiter tous ces crimes informatiques. Vidéo.

. Le Devoir - Les bonnes questions
Il faut de la part des autorités gouvernementales un bon dialogue avec les autorités musulmanes pour conduire ces dernières à respecter les valeurs profondes de la population québécoise. C’est en ce dialogue que l’on se doit de poser, avec respect et compréhension, les bonnes questions. Est-ce que, dans votre mosquée, les femmes seront séparées des hommes, en les plaçant à l’arrière ? Est-ce que vous allez supprimer les passages du Coran qui donnent à l’homme le pouvoir sur la femme, dont celui de la châtier si elle ne vous obéit pas ?

. Radio-Canada - Chaire des genres : sexisme et violence
"Au début, je trouvais le film grotesque et ça me faisait rigoler. À la fin, j’avais envie de pleurer de rage", raconte Aurélie Lanctôt, qui a trouvé le film 50 nuances de Grey épouvantable, rien de moins. Marc Lafrance partage son opinion. Nos deux observateurs de l’actualité reviennent aussi sur les racines profondes du sexisme dans la culture geek et sur le "Rapport du groupe de travail sur le respect et l’égalité : mettre fin à la violence sexuelle à l’Université d’Ottawa."

. Sympatico - 5 menaces du gouvernement Couillard sur les femmes
C’est un peu la grande noirceur qui plane sur le Québec. De semaine en semaine, les menaces de compressions budgétaires se confirment. Depuis le 7 avril 2014, le gouvernement Couillard n’a pas chômé. Les groupes de femmes nous le rappellent régulièrement. Les femmes sont davantage touchées par les mesures d’austérité. Le constat est clair. Le fait que ces politiques ignorent complètement les effets différenciés sur les hommes et les femmes aggravent les inégalités entre les sexes. Plusieurs facteurs expliquent ce constat.

. Le Devoir - Le rituel humaniste existe !
Dans "Le dilemme des incroyants" (Le Devoir, 17 février), Alain Roy évoque, sans y croire, la création d’une doctrine philosophico-existentielle pour libres penseurs dont la fonction serait d’offrir des rituels expurgés de dimension religieuse. Disons tout de suite qu’une telle philosophie avec ses célébrants existe déjà tant sur la scène mondiale qu’au niveau local ; il s’agit de la philosophie humaniste représentée au Québec par l’Association humaniste du Québec qui célèbre cette année son dixième anniversaire. Établissons au départ qu’un rituel est, au sens propre, tout geste qui renferme une signification symbolique autre que celle qui est immédiatement observable.

. Le Figaro - "Quand les religions se mêlent de politique, ce sont les femmes qui trinquent"
Dans tous les pays où il existe des liens entre les pouvoirs politique et religieux, la condition des femmes est mise à mal. C’est ce qui ressort de deux études de la sociologue française Jacqueline Heinen. Ces études soulignent aussi un point surprenant : la place occupée par la religion dans le champ politique n’a cessé de s’affirmer ces dernières décennies, que ce soit avec des gouvernements de gauche ou de droite.

. AMREF - Le Prix Nobel de la Paix pour les sages-femmes africaines !
En 2013, près de 180 000 femmes en Afrique subsaharienne sont mortes en donnant la vie. Comment rester indifférent face à cet intolérable drame ? Mourir en donnant la vie, le paradoxe est insupportable alors que des gestes simples auraient pu sauver ces femmes pendant leur grossesse ou au moment de leur accouchement. Esther Madudu dédie sa vie à combattre cette injustice. Signez pour qu’elle obtienne le Prix Nobel de la Paix.

. Ressources prostitution - Lois, politiques et interventions en Suède sur la prostitution et la traite des personnes
L’initiative visant à criminaliser les hommes qui achètent des services sexuels est née du mouvement féministe suédois, et a été reprise par les caucus de femmes des partis politiques. Les féministes, y compris des femmes ayant une expérience de la prostitution, ont analysé la position des femmes dans la société et la façon dont les hommes, par l’exercice du pouvoir au moyen de la violence infligée aux femmes, se sont assurés du maintien de la position de subordinaDon des femmes, y compris par des hommes utilisant des femmes et des enfants, surtout des filles, à des fins de prostitution. Publication de Gunilla Ekberg, avocate internationale en droits de la personne. À télécharger en fichier PDF.

. Le Nouvel Observateur - Agression dans le métro de Lille : ce qui a poussé les passagers... à ne rien faire
Nous sommes sous le choc de cette information concernant une jeune femme qui a été agressée sexuellement à Lille dans le métro sous le regard de nombreux passagers par un homme ivre sans que personne ne vienne à son secours, ni n’appelle la police. Malgré ses appels à l’aide, elle a dû se protéger seule comme elle pouvait, fuir hors du métro toujours poursuivie par cet homme qui menaçait de la violer, en plus des agressions sexuelles qu’il avait déjà commises, et ce n’est que dans la rue qu’elle a enfin pu être protégée par un automobiliste qui l’a laissée monter dans sa voiture et par des vigiles qui ont finalement maîtrisé l’agresseur.

. Le Devoir - Programme "Chapeau, les filles !" - Bolduc suspend les concours régionaux
Le gouvernement Couillard a décidé de "suspendre temporairement" les concours régionaux du programme "Chapeau, les filles ! ", qui récompense chaque année les étudiantes inscrites dans un programme de formation professionnelle ou technique qui mène à des métiers traditionnellement masculins.Carole Poirier a accusé le gouvernement de faire des "économies de bouts de chandelles". "Quand ce ne sont pas les coupes au Conseil du statut de la femme, ou dans le programme À égalité pour décider, les hausses de tarif en CPE et les coupes radicales en santé, c’est maintenant dans les métiers non traditionnels qu’on coupe. Chapeau, Monsieur le Ministre !"

. La Presse - Les réalisatrices noires, une rareté à Hollywood
Trois cinéastes noires ont réalisé des films sortis aux États-Unis en 2014, soit plus que jamais dans une même année. L’un de ces films, "Selma d’Ava DuVernay", fait même partie des finalistes pour l’Oscar du Meilleur film qui sera remis dimanche. Les deux autres sont "Beyond The Lights" de Gina Prince-Bythewood et "Belle" d’Amma Asante. Sauf que trois films sur un total annuel de 373 sorties en salle, c’est bien peu.

. Radio-Canada - Mère et banquière de jour, spécialiste des arts martiaux mixtes le soir
La banquière et mère de deux enfants, Charmaine Tweet, se transforme le soir venu en redoutable combattante. La Saskatchewanaise, surnommée "Not So Sweet" Tweet, tentera de ravir le titre de la championne de la catégorie des poids plumes d’arts martiaux mixtes, Christiane "Cyborg" Justino. Une victoire à ce tournoi pourrait lui permettre de joindre la plus importante organisation d’arts martiaux mixtes au monde, la UFC.

. L’Humanité - Procès Carlton. "Ces audiences racontent un esclavage, pas du libertinage"
Pour l’historienne Natacha Henry, le procès du Carlton, en enterrant l’idée d’une prostitution heureuse, rappelle l’urgence d’abolir cette pratique de domination, qui prospère sur la misère. Un système dans lequel des messieurs qui ont pouvoir et argent mettent en esclavage, en toute impunité, des femmes pauvres ou très pauvres. L’argument "je ne savais pas qu’elles étaient rémunérées" en dit aussi long sur le sentiment de toute-puissance de ces gens. Croire que ces filles faisaient tout ça sans être payées, juste parce qu’elles étaient éblouies par eux, révèle une chose : ces messieurs pensent que tout leur est dû.

. Hypathie - Guerilla girrrrrls !
Il n’y a pas que dans les sphères industrielles et dans les nouvelles technologies que l’entre-soi masculin fait des ravages : les musées ne sont pas en reste. Savez-vous qu’il y a moins de 5 % de femmes artistes dans les sections d’art moderne des musées ? Est-ce que les femmes doivent être nues pour être dans les musées, se demandent les Guerilla Girls, un groupe de féministes anonymes (et masquées de têtes de gorilles) qui dénoncent le tout masculin dans les musées et les expositions d’art.

. TV5 - HSBC Suisse, pour l’amour des femmes
Le journal Le Temps propose une lecture "genrée" de l’affaire SwissLeaks : les clients de la banque HSBC craignaient leurs épouses bien plus que le fisc. L’établissement couvrait aussi les mœurs indélicates des hommes fortunés, les aidant à dissimuler leurs vices à Madame. Ce n’est pas une surprise : la banque, en tant que réceptacle de l’argent et donc du pouvoir, est le miroir de la « domination masculine » décrite notamment par Pierre Bourdieu en 1998. « Les femmes ont le privilège (tout négatif) de n’être pas dupes des jeux où se disputent les privilèges, et de n’y être pas prises, du moins directement, en première personne », pense le sociologue.

. La Gazette des femmes - Gouvernance autochtone : retrouver l’équilibre
Marjolaine Étienne a investi la politique en 2003 à la suggestion de son père, qui jugeait qu’il était grand temps que les femmes fassent le saut dans l’arène. « Je lui ai répondu : “Que veux-tu que j’aille faire là ? Je n’y connais rien.” Il m’a dit : “Tu feras comme les autres, tu apprendras !” » Cette ancienne intervenante communautaire qui entame la cinquantaine en est aujourd’hui à son troisième mandat au sein du Conseil de bande de Mashteuiatsh, au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Elle est si passionnée par son rôle qu’elle a représenté les élues du Québec et du Labrador au Conseil des femmes de l’Assemblée des Premières Nations de 2006 à 2010.

. Le cinéma est politique - 2014, l’année du patriarche : qu’est-ce qu’on ferait sans papa ?
2014 apparaît comme une année particulièrement réactionnaire pour le cinéma français. À côté du racisme décomplexé de la comédie "Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu ?", les films virilistes et masculinistes ont déferlé sur nos écrans d’une manière qui me semble très alarmante. Pour donner une idée de cette intensification des discours réactionnaires sur les "rapports entre les sexes", je vais passer en revue dans cet article trois des nombreux films français sortis l’année dernière qui mettent en scène des figures paternelles d’une manière que je trouve extrêmement problématique d’un point de vue politique.

. Le Devoir - Un jouisseur et son destin
Le président François Mitterrand avait résumé prophétiquement le personnage de Dominique Strauss-Kahn au début des années 1990 en disant qu’il n’était qu’« un jouisseur sans destin ». Les débris continuent de retomber, pénétrant jusque dans les bas-fonds et les égouts. Il y a eu l’affaire Banon, le parquet estimant fondée l’accusation d’agression sexuelle sur la romancière Tristane Banon tout en classant les faits, trop anciens. DSK et son cercle de présumés proxénètes assument une sorte de droit de cuissage dans un vocabulaire libertin d’aristocrate dévoyé. C’est un monde de vieux machistes qui font trafic de femmes, en usent et en abusent à volonté.

Ricochet - Sexe à l’université : l’interdiction, une posture nécessaire ?
La semaine dernière, l’université Harvard annonçait l’adoption d’une politique visant à interdire formellement les relations sexuelles entre les professeurs et les étudiants de premier cycle. Cette résolution a été accueillie par le corps enseignant sans créer de vagues. Comme si on reconnaissait d’emblée le caractère discutable de ce genre de relation. La plupart des professeurs se sont même dits surpris qu’une telle interdiction ne soit pas déjà en vigueur. L’adoption d’une telle politique s’inscrit précisément dans l’actuelle vague de reconnaissance des problèmes de harcèlement, d’agressions et d’abus de pouvoir, à l’université. En cela, cette prise de position ferme me semble relever davantage de la nécessité que du paternalisme.

. Huffington Post Québec - La laïcité malmenée à l’Université Laval
Nous avons appris récemment par les journaux et les médias québécois que l’imam Hamza Chaoui, à qui on reproche des propos allant à l’encontre de la démocratie et du principe de l’égalité hommes-femmes, avait étudié à l’Université Laval. Qui plus est, il a été souvent invité par l’Association des étudiants musulmans à prononcer des prêches dans cet établissement universitaire. Devant ces faits, il convient de rappeler ce qu’est l’université et quelles valeurs une telle institution doit défendre dans une société moderne. D’entrée de jeu, réaffirmons haut et fort que l’institution universitaire appartient à la sphère du savoir et non à celle du croire.

. Le Journal de Montréal - Gauche champagne... et détesteurs grassement payés
On les qualifie habituellement de commentateurs de droite. C’est beaucoup leur accorder. Encore faudrait-il qu’ils-elles aient une pensée formée, une idéologie cohérente, de véritables convictions. Et qu’ils-elles s’appuient sur des faits pour justifier leur posture. Occupé-es chaque jour à déblatérer et à allumer des feux, ils n’ont ni le temps, ni l’inclination pour lire, se renseigner, colmater les trous de leur culture générale et... renouveler leurs mantras éculés. Non, on les voit plutôt réagir en fonction de leurs petits intérêts du moment, de leurs préjugés.

. Kedistan - Ozgecan Aslan, 20 ans, victime du patriarcat
Aujourd’hui toute la Turquie se réveille sous le choc et en colère. Özgecan Aslan, un étudiante de 20 ans, a pris un minibus pour rentrer chez elle a Mersin, après les cours. Le conducteur et deux acolytes l’ont violée, poignardée et brûlée, avant de la jeter près d’un lac. Les coupables ont été arrêtés, mais que va t-il se passer ensuite ? Combien de femmes encore victimes du système ultra patriarcal défendu par l’AKP en Turquie ? Il faut le rappeler, en 7 ans de pouvoir, les féminicides ont augmenté de 1400%.

. Huffington Post Qc - Tu ne peux pas te cacher éternellement derrière ton niqab
À cette femme qui a refusé d’enlever son niqab pour devenir citoyenne canadienne et aux juges de la Cour fédérale du Canada qui lui ont donné raison. Sors tes ciseaux. Découpe ton niqab en morceaux. Jette-le dans le feu. Renais sous un autre habit qui te mettra en valeur. Un visage, c’est important. Ton visage, c’est ton identité. Ton identité, c’est toi. Toi, tu n’es pas les autres. Toi, tu n’es pas le collectif. Appartenir à une communauté ne suffit pas pour exister. Tu es singulière. Tu as tes propres prunelles. Tu as ta propre chevelure. Tu as ton propre teint. Tu as ton propre souffle.

. Journal Métro - Marche pour les femmes autochtones assassinées
Comme à tous les 14 février, des marches se dérouleront samedi dans plusieurs villes du Canada, dont Montréal, pour rappeler la mémoire des femmes disparues ou assassinées, particulièrement des femmes autochtones. Cette initiative a été lancée à Vancouver en 1991 à la suite du meurtre d’une femme autochtone. Plusieurs intervenants avaient dénoncé le peu d’attention que cet homicide avait reçu des médias et des corps policiers. Bien que ces marches commémorent les femmes disparues et assassinées de toutes les origines, l’emphase est mise sur les femmes autochtones qui sont victimes d’une violence systémique.

. La Presse - Une députée conservatrice appelle à boycotter 50 nuances de Grey
La députée fédérale conservatrice Joy Smith a demandé hier à la population canadienne de boycotter le film Fifty Shades of Grey (50 nuances de Grey). Elle estime que ce film fait la promotion de l’agression et de la soumission de la femme envers l’homme. Elle invite les gens à donner leur argent à un organisme venant en aide aux femmes battues plutôt que de dépenser leur argent au cinéma.

. Le Devoir - La Saint-Valentin des belles au bois dormant
Ce samedi, c’est la Saint-Valentin. Hollywood a choisi cette merveilleuse journée pour sortir en salles le long métrage tourné à partir du roman à succès Fifty Shades of Grey. C’est quand même quelque chose que de sortir un film comme celui-là dans la foulée de l’automne dernier. Hollywood ne vit pourtant pas en vase clos. Et c’est justement cela qui est intéressant. D’une part, Bill Cosby est accusé de multiples agressions sexuelles (fait dont se sont allégrement moquées Amy Poehler et Tina Fey lors de la cérémonie des Golden Globes) ; d’autre part, on met le paquet pour faire la promotion de l’adaptation au cinéma d’un best-seller particulièrement mal écrit et qu’on qualifie de « mommy porn ».

. À dire d’elles - Saint-Valentin ou la défaite de l’amour
D’une religion dont le message nous dit-on était un message d’amour, naît la haine, la destruction, et meurt ce qui fait la vie : le lien d’amour, c’est-à-dire la reconnaissance de l’autre, vivant comme moi, comme une personne vivante que je dois respecter. Voila qui résonne fort cette année à nos oreilles, avec la question de l’obscurantisme religieux. Et c’est là qu’entre en jeu l’arnaque de la Saint-Valentin, l’arnaque de la société capitaliste. Tout notre système contribue aujourd’hui à transformer la pulsion de vie, le désir, le plaisir d’être en objet marchand, qu’on consomme et qu’on jette.

. Le Nouvelliste - Les femmes mettent Québec en garde
Le réseau des Tables régionales de groupes de femmes du Québec craint que les modifications apportées par le projet de loi 28 à la gouvernance municipale en matière de développement local et régional ne soient incompatibles avec l’atteinte de l’égalité pour les femmes. Ce sont également 19 ententes en matière d’égalité pour les femmes qui sont reléguées au néant. On annulerait aussi des projets qui visent l’autonomie économique des femmes ou leur représentation dans les lieux de pouvoir.

. DH.be - Le "porno vengeur" devient un délit passible de 2 ans d’emprisonnement en Angleterre
Le "porno vengeur", cette pratique consistant à diffuser par vengeance sur internet des photos ou vidéos compromettantes, sera désormais passible d’une amende et de deux ans d’emprisonnement en Angleterre et au Pays de Galles. Le délit est constitué dès lors que des images sont publiées sur internet sans le consentement de leur sujet, mais aussi partagées par texto, courrier électronique, ou encore lorsqu’une image compromettante, imprimée ou sur l’écran d’un téléphone, est simplement montrée à une tierce personne.

. La Presse - Niqab aux cérémonies de citoyenneté : Ottawa portera la décision en appel
Le gouvernement Harper portera en appel la décision de la Cour fédérale qui autorise les femmes musulmanes à prêter leur serment de citoyenneté en portant un voile qui leur couvre le visage. « Franchement, je pense que la plupart des Canadiens et des Canadiennes trouveraient offensant qu’une personne cache son identité au moment même où elle souhaite se joindre à la famille canadienne. Ce n’est pas notre façon de faire et je pense que ce n’est pas acceptable », a-t-il ajouté.

. Gazette des femmes - La politique de l’autruche
Sans doute cette situation vous sera-t-elle familière : vous abordez un sujet de société en défendant une position féministe, et bam !, il se trouve quelqu’un pour arguer que, de toute manière, en Occident, l’égalité est atteinte. La preuve irréfutable de votre vis-à-vis : Tiens, regarde juste en politique : on trouve maintenant autant de femmes que d’hommes. On a même eu une première ministre au Québec, et plusieurs pays sont dirigés par une femme. Fin de la citation. Mais pas de l’argumentaire.

. Le Devoir - Le CSF ferme ses dernières antennes régionales
Le couperet tombe au Conseil du statut de la femme (CSF) et le force à fermer tous ses bureaux régionaux et à mettre à pied le quart de ses employés. Au 1er avril 2015, la subvention que lui octroie le gouvernement sera amputée de 458 000$, soit une coupe de 12% du budget qui est d’environ 3,8 millions. Plus de la moitié (288 000$) de la somme coupée représente une nouvelle compression. Avec cette nouvelle compression ne restera que le bureau principal à Québec. Neuf personnes sur 37 perdront leur poste. Le budget du CSF avait déjà diminué du quart (25 %) au cours des cinq dernières années, et son nombre d’employés a été réduit du tiers pendant la même période.

. France TV - Harcèlement à l’école : pendant cinq ans, Emeline a été humiliée et agressée
Le harcèlement scolaire est un fléau qui a longtemps été nié en France. Pour éviter que d’autres subissent l’enfer qu’elles ont vécu, des victimes de harcèlement scolaire témoignent à visage découvert dans un documentaire écrit et réalisé par Andréa Rawlins-Gaston et Laurent Folléa. Elle s’appelle Emeline. De la sixième à la seconde, elle a été harcelée à cause de ses dents, abîmées à la suite d’un accident. Au lendemain de sa rentrée au collège, un garçon la repère et crée une émeute autour d’elle. De ce jour, elle n’a cessé d’être insultée, humiliée, mise à l’écart et parfois même agressée physiquement.

. La Presse - Femmes volées
Sœurs volées (Lux, 2014), l’enquête bouleversante menée par la journaliste Emmanuelle Walter, hantée par le sort des 1200 femmes autochtones assassinées ou disparues au Canada depuis 1980. Mille deux cents. Le chiffre obèse fait frémir. La réalité effroyable qu’il englobe, encore plus. Toutes proportions gardées, c’est comme si 7000 Québécoises avaient disparu dans l’indifférence, sans que l’État se décide à prendre les grands moyens pour mettre fin à l’horreur. Sous la plume d’Emmanuelle Walter, la tragédie prend corps. Les femmes autochtones disparues ne sont plus des statistiques anonymes. Ce sont des filles, des sœurs, des voisines.

. Les Nouvelles/News - La loi sur la prostitution enfin à l’agenda du Sénat
Le texte qui prévoit notamment la pénalisation des clients sera examiné par les sénateurs au début du printemps, près d’un an et demi après son adoption par les députés. L’ambiance du procès du Carlton n’est sans doute pas étrangère à cette décision. Les témoignages d’anciennes prostituées, la façon dont elles étaient qualifiées par les prévenus de « marchandises », « matériel », « cheptel », « cadeaux » ou « dossiers » apporte de l’eau au moulin des partisans de la loi, qui jusque là, avaient souvent l’impression de crier dans le désert.

. L’actualité - Naissance de l’Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent
Sans attendre les politiciens, les universités québécoises mettent leur savoir et leurs ressources en commun pour lancer le tout nouvel Observatoire sur la radicalisation et l’extrémisme violent. Un organisme indépendant et non partisan, qui aura pour mandat d’observer, de documenter, de comprendre et d’analyser les phénomènes de radicalisation et d’extrémisme violent au Québec et au Canada. Les chercheurs de cet observatoire feront à la fois de la recherche fondamentale, mais également des enquêtes sur le terrain, pour documenter concrètement certaines réalités. Ils seront aussi en lien avec des groupes de recherche aux États-Unis et en Europe. Par exemple, l’Observatoire s’intéressera en priorité aux différentes formes de radicalisation à caractère politico-religieux — notamment celles en lien avec le radicalisme islamiste.

. Le Point - Procès du Carlton - DSK : "J’ai une sexualité plus rude que la moyenne"
Une des anciennes prostituées parties civiles au procès du Carlton s’est effondrée au moment de raconter un rapport sexuel brutal avec l’ancien patron du FMI. DSK a haussé le ton mercredi, s’indignant que la rudesse de ses pratiques sexuelles puisse être considérée comme une preuve à charge. Sa "brutalité" dans les relations sexuelles rapportées par plusieurs participantes aux soirées incriminées ne s’explique-t-elle que parce que ces femmes étaient des prostituées et qu’il le savait ? "Je dois avoir une sexualité qui par rapport à la moyenne des hommes est plus rude", reconnaît-il. "Que certaines femmes ne l’apprécient pas, c’est leur droit, qu’elles soient prostituées ou pas."

. Gazette des femmes - Le verre à moitié plein
Dressons un bref portrait de la situation. Au Québec, 17% des maires sont des mairesses et les femmes détiennent 32% des postes de conseiller. À l’Assemblée nationale, les députées occupent 27 % des sièges, et au Parlement d’Ottawa, 25%. Les taux progressent lentement, voire régressent lors de certaines élections. Quel bilan tirer ? Pour en discuter, nous avons réuni Pascale Navarro, auteure de Les femmes en politique changent-elles le monde ? (Boréal, 2010), et Katie Gagnon, vidéaste et formatrice au groupe Femmes, Politique et Démocratie.

. TV5 Terriennes - À Bruxelles, une Université pour cultiver l’art d’être femme
"On ne naît pas femme, on le devient", cette boutade beauvoirienne n’est autre que le reflet de la "conscientisation" qui a engendré l’existence de l’Université des femmes de Bruxelles. Point de départ : un constat qui frise le blasphème mais qui s’apparente davantage à un sacrilège et que toute féministe aspire à jeter à l’anathème : " ce sont des expériences multiples que nous sommes toutes amenées à faire, dans la famille, dans un cercle amical et qui nous font comprendre la nécessité d’un combat dans une société où l’antiféminisme est généralisé, où subsiste une détestation sociale des femmes".

. Le Monde - Khadija Cherif, la femme qui fait peur au pouvoir tunisien
En Tunisie, la ministre de la femme et de la famille dûment nommée dans la première équipe a été cavalièrement remerciée. Au-delà de Khadija Cherif, c’est le symbole qui compte ici. Le ministère des femmes ne peut être tenu par une féministe, l’affaire est trop grave, le risque trop grand. Qui est Khadija Cherif ? Figure historique de la société civile, ancienne vice-présidente de la Ligue des droits de l’homme où elle dénonça entre autres la férocité de la répression qui frappait alors les islamistes, farouche opposante au régime de M. Ben Ali, elle n’a jamais caché son engagement féministe ni ses convictions laïques, et a été l’une des présidentes emblématiques de l’Associaton tunisienne des femmes démocrates. Parmi les causes qu’elles a défendues depuis 2011, celle de Jabeur Mejri, condamné en 2012 à sept ans de prison pour « insultes à l’islam ».

. La Voix de l’Est - 50 nuances d’abus
La sortie du film 50 nuances de Grey, prévue pour la Saint-Valentin, est un événement très attendu de plusieurs. Le concept a été bien pensé ! Sortir ce film pour la Saint-Valentin, et quoi encore ?! Le roman a été un best-seller, lu par des millions de femmes et quelques hommes, qui y ont vu une histoire romanesque sur fond de sadomasochisme. Pourtant, cette histoire d’une jeune fille vierge de 21 ans qui tombe sous l’emprise d’un beau milliardaire au passé trouble, Christian Grey, qui va l’initier au sadomasochisme, dépeint plutôt l’histoire d’une jeune fille innocente et insécure qui, pour se faire aimer, accepte toutes les demandes de son maître. Son plaisir à lui consiste à l’humilier, la violenter, l’abuser, la contrôler, la dénigrer et l’isoler.

. Ressources Prostitution - Prostitution « sécurisée », regardez du côté des méga-bordels allemands !
En Grande-Bretagne, les Libéraux-démocrates et les Verts soutiennent tous les deux la décriminalisation complète de la prostitution – dans l’espoir de la rendre « sécurisée ». Mais l’Allemagne l’a fait en 2002, et ce n’est toujours pas « un travail comme un autre ». Existe-t-il un « bon endroit » où être prostituée ? En 2006, Steve Wright a assassiné cinq femmes dans la petite ville d’Ipswich, au Royaume-Uni. Toutes les cinq étaient toxicomanes, et toutes étaient dans la prostitution pour financer leur dépendance. Wright était un prostitueur – un habitué, pas évidemment plus violent que n’importe quel des hommes qui ramassaient des femmes dans les rues d’Ipswich.

. Le Devoir - Église catholique - Les progrès se font toujours attendre pour les femmes
En choisissant de discuter des femmes dans l’Église et la société lors de son assemblée annuelle, le ministère de la Culture du Vatican a innové, mais les changements concrets en faveur de la gent féminine restent lents à venir. Conformément à la volonté du cardinal italien Gianfranco Ravasi, « ministre » de la Culture du pape, tous les débats ont été animés par des femmes. Jamais des thèmes aussi sensibles que la commercialisation du corps féminin n’avaient été traités de cette manière dans une enceinte du Vatican, et en présence d’autant de femmes.

. Le salon d’Andrée - Des cis et des trans
Qu’est-ce qui peut bien se passer dans la tête d’un homme qui dit « se sentir femme » ? Un homme ne peut qu’emprunter le portrait impersonnel, l’idée toute faite de LA femme : cheveux longs, maquillage, robe (longue de préférence), boucles d’oreille, talons hauts, etc., autrement dit, se rabattre sur un travestissement, plus, sur un portrait figé, en cours dans la société mais sans aucun lien avec une individue précise - bref, sur ce qu’on appelle un stéréotype. Et c’est là que réside le principal danger : la notion de transgenre conforte ces stéréotypes sexuels que, par le passé nous, les femmes, avons fortement combattus et dont nous avons fini par obtenir la suppression, notamment dans les manuels scolaires.

. Huffington Post Québec - La lutte à l’intégrisme passe par le retrait du cours ECR
La lutte contre tout geste ou propos haineux est en soi un objectif à soutenir. Mais on comprend de cette phrase que, pour les conseillers du premier ministre, ce sont les préjugés envers les religions qui conduisent à l’exclusion et par la suite à la radicalisation des exclus. L’idée que les religions pourraient elles-mêmes susciter des préjugés ou encore un rejet légitime ne semble pas leur avoir effleuré l’esprit ni celui de Philippe Couillard. Pour contrer l’intégrisme, il faut déconstruire la pensée magico-religieuse qui postule être fondée sur une vérité révélée. Or le cours ECR ne fait que glorifier cette façon de penser sans la soumettre à l’analyse critique.

. Le Devoir - Des « commandos de l’amour » pour lutter contre le mariage arrangé en Inde
Love Commandos a été créée en juillet 2010 par un ancien journaliste, Sanjoy Sachdev, venu à l’aide d’un jeune homme accusé à tort de viol pour empêcher son mariage. L’association assure avoir secouru plusieurs milliers de couples en leur donnant accès à des hébergements et des conseils juridiques. Outre ses sept appartements d’accueil à New Delhi, elle compte sur 300 couples, passés par ses murs, pour héberger les amants pendant les premiers jours de leur fuite.

. Les Inrocks - Anne-Cécile Mailfert, une féministe qui ose
La porte-parole et présidente d’Osez le féminisme ! (OLF) fait partie de cette nouvelle (jeune) génération de féministes. Anne-Cécile Mailfert défend l’égalité femmes-hommes depuis son plus jeune âge. Un combat qu’elle mène avec passion, au milieu de bien d’autres. Qu’elle parle de l’IVG, de la prostitution, ou des femmes qui se font agresser dans le métro, Anne-Cécile Mailfert maîtrise son sujet. Elle avance des arguments, chiffres à l’appui, sans se laisser démonter. Et ce n’est pas faute d’être entourée d’opposants.

. Le Devoir - Éclairs des créatrices déchirées
Le livre Le cimetière des filles assassinées, de Jacques Beaudry, paraît alors que l’on souligne qu’il y a 70 ans les Alliés découvraient, de janvier à mai, les camps de concentration nazis. La question que pose l’essayiste n’en devient que plus brûlante. Pourquoi Sylvia Plath, Ingeborg Bachmann, Sarah Kane et Nelly Arcan ont-elles dans leurs oeuvres littéraires associé l’abîme de leur désespoir de femmes meurtries à « des images de guerre et d’oppression totalitaire » ? Beaudry soutient que des « forces violentes capables de briser une vie intérieure » ont assassiné les quatre créatrices et qu’elles « ne seraient pas sans rapport avec celles qui ont bouleversé l’histoire du monde et qui secouent encore son actualité ».

. À dire d’elles - Le Pape pour la fessée, contre les enfants et la bienveillance
Je veux parler de la dernière intervention du Pape, à propos de la « fessée » et du rôle des pères, qui pour moi ne constitue pas seulement une déclaration irresponsable mais presqu’un appel à la violence. « Un bon père sait attendre et pardonner mais aussi corriger avec fermeté. Il n’est ni faible, ni laxiste, ni sentimental », avait déclaré le pape lors de son audience générale mercredi au Vatican, consacrée au rôle du père dans la famille. Donc, l’enfant a l’air d’être considéré comme une menace, contre laquelle il faut avoir toute la rigueur possible. Quelle menace peut bien émaner d’un être en devenir, dont la caractéristique à la naissance est d’être totalement à la merci de ceux et celles qui sont chargés de les élever ?

. Le Devoir - Après 55 ans, une suite à « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur »
Cinquante-cinq ans après Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur, un très grand classique de la littérature américaine, son auteure Harper Lee va publier en juillet un deuxième roman, sorte de suite du premier. Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur (To Kill a Mockingbird), seul roman jamais publié d’Harper Lee et qui a marqué des générations d’Américains, avait valu à son auteure un prix Pulitzer en 1961, un an après sa sortie. Il a été vendu à plus de 30 millions d’exemplaires, traduit en plus de 40 langues, et est étudié dans de très nombreuses écoles et collèges américains.

. Euronews - Une femme à la tête du Parlement grec
La Grèce a un nouveau président du Parlement : Zoé Konstantopoulou, une avocate de 38 ans, issue du parti Syriza. Elle a été élue ce vendredi par les députés avec un nombre record de voix : 235 sur un total de 300. Elle devient la plus jeune présidente de l’histoire du Parlement grec, et la deuxième femme à occupter ce poste.

. Le Devoir - Aide médicale à mourir. Un pas énorme
La Cour suprême a tranché. Les dispositions du Code criminel sur le suicide ne peuvent avoir pour effet de priver les personnes atteintes de « problèmes de santé graves et irrémédiables » et souffrant de douleurs persistantes et intolérables de leur droit à recevoir une aide médicale à mourir. La décision de la Cour repose sur des bases juridiques solides. L’aide médicale à mourir est un débat de société qui aurait dû être mené par ses représentants élus, comme cela a été fait au Québec avec le projet de loi 52. Le processus non partisan adopté a permis une réflexion qui a conduit à un large consensus. Le gouvernement Harper a refusé de s’engager dans ce débat pour des raisons morales qui tiennent à sa proximité avec des groupes religieux.

. Le Monde - L’islamisme, une lecture totalitaire du monde
À trop se focaliser sur le djihadisme, le débat se détourne des processus de réislamisation idéologique en cours depuis les années 1990, en France et en Europe, et banalise le phénomène de l’islamisme, dont le djihadisme est pourtant l’une des facettes. L’islamisme, à distinguer tout autant des pratiques individuelles et séculières de l’islam que des diverses pratiques traditionnelles, travestit la religion en une idéologie à caractère totalitaire qui explique tout, répond à toutes les incertitudes et définit l’ordre auquel il faut se soumettre. Au cœur de l’ordre islamiste se trouve la hiérarchisation sexuée.

. Libération - DSK Carlton : des élus savaient et protègent la prostitution
L’affaire du Carlton qui touche Dominique Strass Kahn et ses amis n’en finit pas de révéler ce que savent et disent depuis des années celles et ceux qui s’intéressent à la prostitution. Il s’agit de violence, de brutalité et de domination. Loin de l’image du prolétaire esseulé et en mal d’amour qui va chez une prostituée, l’affaire prouve que ce sont ceux qui ont un pouvoir économique, de la classe moyenne à la haute bourgeoisie, qui sont les "clients" de la prostitution. Et comme le racontent des dizaines de survivantes de la prostitution, la plupart se comportent avec une brutalité inouïe.

. El Watan - Assia Djebar décédée : Perte d’une intellectuelle majeure
Assia Djebar, née Fatma-Zohra Imalayène à Cherchell le 30 juin 1936, auteure majeure au Maghreb, est une écrivaine de notoriété mondiale. Elle est l’auteure de romans, poésies et essais traduits dans 23 langues. Elle a également écrit pour le théâtre, et a réalisé plusieurs films. Assia Djebar est considérée comme l’une des auteur-es les plus célèbres et influentes du Maghreb. Elle est élue à l’Académie française le 16 juin 2005.

. Libération - Femme jihadiste, sois pieuse et tais-toi
La brigade al-Khansa, milice féminine de l’État islamique, a publié un « manifeste » à l’usage des femmes rejoignant le groupe. "Tout comme les hommes, les femmes ont été créées pour peupler la terre. Cependant, par la volonté de Dieu, elles sont faites par Adam et pour Adam. Le créateur a décidé qu’il n’y avait pas de plus grande tâche pour elles que d’être une épouse pour l’homme. […] La place des femmes est à la maison." Ces phrases sont extraites d’un document publié le 23 janvier sur un forum jihadiste, intitulé « Les femmes et l’Etat islamique, manifeste et étude de cas ». Une sorte de guide des bonnes pratiques à l’usage des femmes de jihadistes.

. Huffington Post Québec - Femmes et politique : on n’attire pas les mouches avec du vinaigre
Saviez-vous que les élues de la Ville de Montréal n’ont pas droit au congé de maternité ? En 2012, les conseillères Elsie Lefebvre et Cindy Leclerc déposaient une motion afin que le Conseil municipal obtienne la certification Conciliation travail-famille. Depuis, toujours rien. Même chose à Ottawa, les élues fédérales ne bénéficient pas d’un congé de maternité. Les élues du Parlement européen ont elles aussi le même problème. C’est pourquoi elles ont implanté les mercredis "mères et nourrissons" en guise de protestation contre l’absence de congés parentaux.

. Le Devoir et Sisyphe - Les beaux malaises face à l’intégrisme
Dénoncer publiquement le discours intégriste risque d’accroître la stigmatisation des groupes visés, éviter de le faire favoriserait sa propagation et la radicalisation des jeunes. Préconiser l’interdiction des discours intégristes qui prônent le rejet des valeurs occidentales, de la mixité et de l’égalité des sexes risque de porter atteinte à la liberté d’expression. Mais refuser de le faire risque de nier les droits et les libertés des membres de ces communautés. Comment peut-on préserver à la fois la liberté d’expression et le principe de l’égalité des sexes, tout en évitant la stigmatisation ? Nous sommes face à un dilemme à la fois moral et social.

. UN multimedia - Awa Sangho et son combat contre les mutilations génitales féminines
La mutilation génitale féminine/excision (MGF/E) désigne un certain nombre de pratiques consistant à enlever totalement ou partiellement les organes génitaux externes d’une fille. Entre autres conséquences, les nourrissons, filles et femmes ayant subi une mutilation ou une excision sont exposés à des risques irréversibles pour leur santé.

. Revue Argument - L’obsession antifrançaise des partisans de la laïcité dite "ouverte"
Vient de paraître aux Presses de l’Université Laval un ouvrage collectif intitulé Penser la laïcité québécoise, où sont repris tous les principaux arguments avancés en 2013 à l’encontre de la Charte des valeurs québécoises. Mais, derrière cette énième défense de la laïcité "ouverte", dont la plupart des interventions se situent dans le droit fil du fameux rapport Bouchard-Taylor sur les "accommodements raisonnables", se profile un autre enjeu : s’attaquer à la France et surtout évidemment à une laïcité "à la française" et "républicaine" qui doit être, prétendent les auteurs, fermement rejetée par les Québécois.

. Sympatico - Le suicide m’a sauvé la vie
Ce qui m’a entre autres sauvé, c’est de ne pas en avoir fait un élément honteux à cacher dans mon jardin secret. Peut-être aussi parce que je n’ai jamais laissé totalement l’orgueil masculin, celui-là qui supposément ferait de nous des hommes, prendre le contrôle de ma vie. Alors, j’ai parlé, surtout pleuré, j’ai passé par-dessus le fait d’être ainsi complètement vulnérable, même devant celle qui pourtant me voit complètement nu. Contre toute attente, le suicide m’a sauvé la vie. Parce que c’était trop gros pour être dans l’ordre des choses. La suite est heureuse. Il faudrait qu’être un homme soit simplement être un humain, sans toutes ces conneries de stéréotypes qui font qu’un homme, ça doit être ci ou ça. Un homme est bien plus fort quand il pleure sans gêne. Ses larmes sont la preuve qu’il se bat.

. À dire d’elles - La question posée par le procès « Carlton-DSK »
Ce titre est celui d’une vidéo qui circule sur Internet et réalisée par Zeromacho, et qui pose la vraie question autour du procès du Carlton qui a lieu en ce moment, celle de la pénalisation des clients-prostitueurs. C’est d’ailleurs un signe, que le militant du strass Thierry Schaffauser se fende d’une tribune dans « Le Plus » pour essayer de faire croire que le procès en cours n’aurait rien à voir avec celui de la prostitution…

. Journal métro - Patricia Jean, modèle de fierté(s)
Durant la Semaine de la fierté gaie, Patricia Jean sensibilise la communauté gaie, lesbienne, bisexuelle et trans à la réalité des personnes noires. Mais durant le Mois de l’histoire des Noirs, c’est à la communauté afro-caribéenne de Montréal qu’elle s’adresse, en tant que femme homosexuelle. Patricia, qui est née en Haïti, fait partie des deux communautés. À l’organisme Arc-en-ciel d’Afrique, dont elle est la directrice générale depuis un peu plus d’un an, on se trouve pile à l’intersection des questions de race et d’identité sexuelle.

. Fédération du Québec pour le planning des naissances - Un rapport démasque les ressources grossesse anti-choix
À l’occasion du 27e anniversaire de la décision Morgentaler qui a décriminalisé l’avortement au Canada, la Fédération du Québec pour le planning des naissances (FQPN) lance un rapport alarmant sur les pratiques des "ressources conseil grossesse" anti-choix et leurs impacts inquiétants sur les femmes enceintes et les droits reproductifs. Alors qu’au Québec, la population est majoritairement en faveur du libre-choix (81% - Léger Marketing, 2010), ce droit est menacé par ce phénomène relativement nouveau dans la province. Le rapport constate l’augmentation du nombre de centres conseil grossesse anti-choix, passant de moins de 5 à plus de 15 au Québec en dix ans.

. France TV - Londres autorise la conception de bébés à partir de trois ADN
C’est une première mondiale ! Les députés britanniques ont voté mardi 3 février l’autorisation de la conception de bébés à partir de trois ADN, ce qui signifie à partir de trois parents biologiques. À l’origine, l’histoire tragique d’une femme britannique qui a perdu ses sept enfants à la suite de maladies génétiques. Des chercheurs de Newcastle ont trouvé une solution : le bébé à trois parents.

. Le Devoir - Couillard doit expliquer ses liens avec l’Arabie saoudite, dit Amir Khadir
Dans le contexte de la détention par le régime saoudien d’un blogueur dont la famille est à Sherbrooke, M. Khadir s’étonne de la « banalisation » de la situation par M. Couillard, qui a travaillé il y a 20 ans comme médecin puis, de 2009 à 2011, comme conseiller du ministre de la Santé de ce pays. « Quand on est conseiller, il l’a été récemment, dans les cinq dernières années, ça veut dire qu’on a des entrées et qu’on a reçu surtout beaucoup d’intérêts, d’argent, comme conseiller, a-t-il dit en entrevue téléphonique. M. Couillard fait partie d’une tranche de la population qui ne fait rien gratuitement. Il devrait peut-être en parler. Quels intérêts a-t-il en Arabie saoudite actuellement qui l’empêchent d’ouvrir la bouche ? »

. L’Express - Qui sont les "copines" de l’affaire du Carlton de Lille ?
Elles galéraient et sont tombées dans la prostitution pour survivre. "Elles", ce sont les filles de l’affaire dite du Carlton de Lille. Les "copines", les "colis", les "choses" ou les "petites" recrutées, selon les juges d’instruction, pour satisfaire le plaisir unique de Dominique Strauss-Kahn. Des mères de famille pour certaines, des jeunes femmes en mal de reconnaissance pour d’autres, que l’on retrouve au fil des parties fines à Paris, Lille, Bruxelles et Washington.

. Sympatico - Hamza Chaoui, le semeur de haine professionnel
La réponse de nos décideurs (à l’imam Chaoui) aussi décousue qu’improvisée reflète une tendance que j’ai observée aux quatre coins du monde. Une trop grande tolérance face à la haine et à la terreur et puis soudainement un semblant de réveil suivi d’un cafouillage annoncé. Tout ce beau monde feint d’oublier que nous comptons sur notre territoire des dizaines et des dizaines de prédicateurs à l’image de l’imam Chaoui. Les panthéons des religions monothéistes sont remplis de dieux de la guerre. Sauf qu’à notre ère, l’islam est utilisé comme vecteur principal de légitimation de la violence. Et c’est cela qu’il ne faut pas perdre de vue.

. PDF Québec - Mémoire "Pour une politique d’immigration qui renforce l’égalité entre les femmes et les hommes" présenté à la Commission parlementaire sur l’immigration
PDF Québec recommande d’amender la Charte québécoise des droits et des libertés de la personne pour y ajouter un article affirmant la laïcité de l’État québécois et un article assurant la primauté du droit à l’égalité pour les femmes sur le respect des obligations religieuses et ce, partout dans les institutions et l’espace publics. Les personnes, de toute origine ethnique, religieuse ou culturelle, qu’elles soient natives ou immigrantes, sont avant tout des citoyennes et citoyens du Québec. C’est en raison de cette appartenance citoyenne qu’elles possèdent des droits, et non pas en raison de leur spécificité ethnoculturelle ou religieuse.

. Le Monde - Contre l’intégrisme, choisissons la respiration laïque
L’intégrisme ne peut pas souffrir les points de fuite par lesquels on peut échapper à son exigence d’uniformisation de la vie et des mœurs. Tout ce qui troue ce tissu qu’il veut intégral, ordonné à une parole unique, lui est odieux. Rien d’étonnant à ce qu’il s’en prenne à la liberté d’expression, et généralement à toute altérité.

. Le Devoir - À propos d’autocensure
Au cours de plusieurs interventions sur des plateaux de télévision et à la radio le mois dernier, je me suis rendu compte que les dessinateurs et les journalistes français assassinés à Paris auraient pu être moi ou quelques-uns de mes collègues américains. Mais ce n’était pas seulement la peur qui m’a stressé dans les 72 heures suivant le cauchemar de Charlie Hebdo.

. Blogue de Martine Storti - Et si les hommes retournaient à l’école
Face à des adolescents dont certains sont élevés dans une religion qui prône encore la séparation des sexes dans bien des domaines et qui ne considère pas l’égalité entre les filles et les garçons comme une priorité de son message, il est indispensable d’augmenter la mixité des personnels présents dans les établissements scolaires, quelle que soit la fonction exercée, de développer l’éducation à l’égalité, qui passe par la mise en cause des stéréotypes, par l’affirmation de la pluralité des figures du masculin et du féminin.

. Journal Mobiles - Le Roy aux oubliettes
Roy a été supporté, fortement encouragé pour arriver là où il s’est rendu. Il a été encouragé à agir comme un cave macho. Je ne dis pas qu’il n’est pas entièrement responsable de ses actes, non, pas du tout. Il l’est. Je dis simplement que selon ce que j’en comprends, il n’aurait pas pu se rendre là s’il n’avait pas été supporté à la fois par un auditoire de suiveux machos ascendants misogynes, et par une société qui est imprégnée de la culture du viol. Une société dans laquelle les zones grises passent pour des consentements tacites et préparent le terrain pour que des abus prennent place. Une société qui crie sa soif de liberté d’expression et qui fait aussi passer l’incitation à la haine des femmes pour un exercice de cette liberté.

. La Presse - Des abus à la garderie
Le Conseil du statut de la femme craint qu’une hausse n’incite des mères gagnant un salaire modeste à rester au foyer après leur congé parental. Renoncer à sa vie professionnelle par choix pour élever ses enfants n’a rien d’illégitime. Mais dans une société qui, en dépit des avancées, demeure inégalitaire, on ne peut ignorer le fait que cela se fait le plus souvent au péril d’une autonomie pour laquelle les femmes se sont longtemps battues.

. Les Nouvelles/News - Souad al-Shammari est libre
L’avocate saoudienne a été libérée après 3 mois passés en prison. Elle militait avec Raif Badawi, qui risque toujours 1 000 coups de fouet. Elle avait co-fondé, avec le blogueur, le réseau Saudi Liberal Network, un forum de discussion pour les défenseurs des droits humains en Arabie Saoudite – qui a depuis été fermé par les autorités.

. Libération - Business et prostitution, une relation taboue mais fréquente
Alors que plusieurs personnes, dont l’ex-directeur du FMI Dominique Strauss-Kahn, sont jugées à partir de lundi à Lille dans une affaire de proxénétisme impliquant chefs d’entreprises et tenanciers de maisons closes belges, Carole ex-prostituée de 41 ans confirme : il est courant dans les milieux d’affaires d’offrir une prostituée en gratification ou pour mettre les clients dans de bonnes dispositions. Gratification et aussi moyen de pression sur des gens d’affaires. Des hommes se font "piéger". "On nous envoyait dans un bar, un restaurant, où la cible était seule ou avec des collègues. Il nous fallait la séduire, pour qu’elle fasse une erreur" et qu’un éventuel chantage soit possible. Les entreprises qui ont recours à ces "escorts" sont très peu poursuivies.

. RCI - Le mois de l’histoire des Noirs au Canada
L’épopée des Noirs en Amérique du Nord, à la différence des Blancs, est caractérisée par le fait que bon nombre d’entre eux sont arrivés ici contre leur volonté. Ils ont été contraints à l’esclavage et cette expérience a provoqué une onde de choc au sein de leur communauté pour des générations. Le mois de février est aujourd’hui dédié à la découverte et à la célébration de l’Histoire des Noirs au Canada. Tout cela a commencé quand Mme Jean Augustine a déposé et fait adopter à l’unanimité en 1995 une motion à la Chambre des communes d’Ottawa. Augustine a été la première femme noire élue au Parlement canadien dans la circonscription torontoise d’Etobicoke-Lakeshore.

. Les Nouvelles/News - Sexisme dans la Silicon Valley : la couverture de Newsweek fait débat
« Ce que la Silicon Valley pense des femmes ». L’hebdomadaire U.S. Newsweek, dans sa dernière édition, consacre un long reportage au sexisme dans la Silicon Valley. L’article décrit ce monde très masculin, des créateurs aux investisseurs, et s’attache en particulier aux difficultés rencontrées par deux développeuses, Lauren Mosenthal et Eileen Carey, pour monter leur start-up – Glassbreakers, qui entend précisément s’attaquer au plafond de verre.

. Le Devoir - Le virulent effort de mourir
Ode ultime pour une mère centenaire : Hélène Cixous revoit le chemin de sa disparition comme une odyssée. Ce livre exceptionnel lui a valu le Grand Prix de la langue française ainsi que le prix Marguerite-Duras. Perdre une mère adorée. Être là, collée aux ultimes méandres et soubresauts de la vie qui s’étiole, se raréfie et se défait. Entre larmes, bribes de cris et parfois des rires, Ève trépasse en 2013, au bout de cent trois années.

- Fil de presse, janvier 2015.
- Fil de presse, février 2015

Mis en ligne sur Sisyphe, février 2015


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2015
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin