| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






mai 2013

Fil de presse, mai 2013

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, décembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, novembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, octobre 2016
Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Les liens des mois précédents demeurent en archives et on peut les consulter n’importe quand.

Mai 2013


. L’Actualité - Intimidation : la contre-attaque
Les adolescents de Nouvelle-Écosse devront bientôt y penser à deux fois avant d’utiliser leur téléphone ou leur ordinateur pour « facebooker », « twitter » ou faire circuler des commentaires qui ridiculisent, menacent ou insultent quelqu’un… Leurs appareils électroniques pourront être saisis. Leur service Internet interrompu. Leurs parents condamnés à des amendes pouvant aller jusqu’à 5 000 dollars, ou même à des peines de prison. Déposé trois semaines après le suicide par pendaison d’une jeune femme de 17 ans, Rehtaeh Parsons, victime de cyberintimidation par des pairs, le projet de loi témoigne du ras-le-bol des Néo-Écossais devant l’ampleur prise depuis quelques années par l’intimidation en ligne.

. Le Nouvelliste - Pluie d’honneurs sur les artistes
L’auteure Djemila Benhabib est pour sa part la gagnante du Prix de littérature Gérald-Godin pour son livre intitulé Des femmes au printemps, qui offre une réflexion sur le combat pour l’avènement des démocraties dans le monde arabe et musulman. Absente en raison d’une tournée de promotion qui la retenait en Belgique mercredi, son époux Gilles Toupin a accueilli son prix, accompagné par leur fillette Frida, dont le bagou en a fait sourire plus d’un. L’homme a d’ailleurs lu un mot de remerciement éloquent où la lauréate fait l’éloge des deux autres finalistes (Serge Mongrain et Louise Lacoursière), en plus de révéler sa passion pour la poésie.

. L’Express - Le rappeur Orelsan condamné pour injure et provocation à la violence
Le rappeur Orelsan a été condamné ce vendredi, pour injure et provocation à la violence à l’égard des femmes, à une amende de 1000 euros avec sursis. L’injure pour sur sa phrase "les meufs c’est des putes" et la pour provocation à la violence notamment pour les termes "mais ferme ta gueule ou tu vas t’faire marie-trintigner". Il était poursuivi par des associations féministes pour huit de ses chansons. Parmi les propos poursuivis : "Je te quitterai dès que je trouverai une chienne avec un meilleur pédigree".

. La Presse - La chèvre, le chou et le crucifix
En matière de laïcité, le Québec nage dans la confusion et les contradictions. Cinq ans après le rapport Bouchard-Taylor, on cherche toujours des balises. La laïcité, oui, oui, on la veut. Mais pour les autres, si possible... Pour dissiper la confusion, il semble qu’on ne pourra pas compter sur le Parti québécois, lui qui a choisi de transformer son projet de Charte de la laïcité en projet de Charte des valeurs québécoises. En se débarrassant du mot « laïcité », le gouvernement de Pauline Marois tente de ménager la chèvre, le chou et le crucifix. Une Charte de la démagogie, avec ça ? C’est possible...

. Journal de Montréal - La ministre déléguée Véronique Hivon récompensée
Soulignant le leadership, le doigté, l’implication citoyenne et la feuille de route remarquable de la ministre déléguée Véronique Hivon, le Barreau du Québec lui a remis jeudi le Mérite Christine-Tourigny 2013. « Je ne pensais pas que j’étais rendue au stade de recevoir un honneur comme celui-là, qui récompense l’engagement social et l’apport à l’avancée des femmes, a-t-elle dit. Ces valeurs sont deux fondements de mon travail d’avocate et maintenant en politique. C’est donc un très bel hommage. »

. Association humaniste du Québec - Décès d’un co-fondateur de Humanist Association of Canada – Henry Morgentaler
Nous apprenons que Henry Morgentaler, bien connu comme pionner du droit de choisir des femmes au Canada est décédé. Il est cependant moins connu qu’il fut l’un des pionniers de l’Humanisme au Canada et certainement le plus médiatisé. En septembre 2012, j’avais écrit pour le bénéfice d’un auditoire de Libre-penseurs français, une allocution sur Henry, rapporte Michel Virard. Je crois qu’elle reste aujourd’hui un hommage approprié à un humaniste qui avait suffisamment le courage de ses opinions pour payer chèrement de sa personne.

. Huffington Post Québec - Merci Henry Morgentaler !
Le Dr Henry Morgentaler était un grand, très grand humaniste. Un homme d’une rare valeur, un être « humain » dans toute la splendeur de ce mot. Une personne courageuse dans toute la force du mot courage. Il parlait de la profonde influence que ses parents, disparus dans les camps nazis, avaient eu sur sa vie : ceux-ci lui avaient légué des valeurs de recherche de dignité : humaine, individuelle, collective et universelle. Dans un livre autobiographique, il évoque l’idée que c’est parce qu’il n’a pas pu sauver sa mère à Auschwitz qu’il a consacré sa vie à aider toutes les autres mères. Ou mères potentielles... Il avait été choqué, révolté en arrivant au Canada de rencontrer autant de femmes blessées, mutilées par des avortements clandestins.

. Gouvernement du Québec - Décès du Dr Henry Morgentaler - Le gouvernement du Québec salue un homme d’une détermination exceptionnelle
La première ministre du Québec, Pauline Marois, la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais, et le ministre de la Santé et des Services sociaux, Réjean Hébert, ont appris avec tristesse le décès du Dr Henry Morgentaler, et ont tenu à lui rendre hommage. « Le Dr Morgentaler avait côtoyé l’horreur lors de la Seconde Guerre mondiale et tentait d’en comprendre les sources. Troublé par les conditions inacceptables dans lesquelles étaient pratiqués les avortements, il a eu le courage de défendre la dignité et la sécurité de femmes en détresse. Par son profond humanisme, le Dr Morgentaler aura non seulement sauvé la vie de milliers de femmes, mais il aura aussi contribué à faire avancer toute notre collectivité », a déclaré la première ministre.

. Le Conseil du statut de la femme - Le droit à l’avortement : 25 ans de reconnaissance officielle
Le droit à l’avortement – 25 ans de reconnaissance officielle est la contribution du Conseil du statut de la femme pour faire connaître le combat des femmes du Québec pour l’accès à l’avortement. Le document retrace, en termes simples, les moments phares, déboulonne les mythes et pose les grands enjeux entourant les luttes menées pour le droit à l’avortement, le libre choix des femmes et le plein accès aux services, et ce, dans un langage adapté au lectorat visé. On peut lire la brochure sur le site Internet du Conseil du statut de la femme et elle est distribuée en version papier à plusieurs organisations qui oeuvrent auprès des jeunes Québécoises et Québécois.

. L’Actualité - Henry Morgentaler, médecin politique. 1923-2013
Le docteur Henry Morgentaler, mort à 90 ans, fascinait ses ennemis comme ses admirateurs. Son combat pour le droit à l’avortement inspira sa carrière de médecin et sa vie s’est confondue avec l’époque, ses avancées et ses déchirements. Survivant des camps de la mort et plus tard aux menaces, à la haine, aux procès, à la prison et même aux agressions, sa détermination était inébranlable. Cette opiniâtreté lui a permis de remporter de facto l’un des grands affrontements du siècle dernier, celui du libre choix. Mais il a aussi imposé une pratique médicale rigoureuse, celle de l’avortement thérapeutique et sécuritaire.

. Le Devoir - Henry Morgentaler - Solidaire, essentiel
La lutte pour le droit à l’avortement au Canada est indissociable de l’engagement personnel d’Henry Morgentaler, personnalité hors du commun qui, sans broncher, fit face à la justice, aux gouvernements, à la haine, mais aussi à la détresse de milliers de femmes, qu’il n’a jamais abandonnées. Qu’hommage lui soit rendu. Pour parler d’Henry Morgentaler, il faut commencer par les femmes. Ou plutôt un chiffre : 45 000. Ce à quoi il faut ajouter les mortes, non recensées. On n’a plus idée de ce que cela signifiait.

. La Presse - L’homme qui a réécrit la loi
Trois procès, trois preuves claires et incontestables, et trois acquittements rapides. Une heure de délibération dans le dernier cas ! Morgentaler présentait une défense de « nécessité », qu’on invoque pour justifier un acte illégal qu’on n’a pas le choix de faire en situation d’urgence. Juridiquement, ça ne tenait pas la route, et les juges le disaient clairement aux jurés. Mais ils n’écoutaient pas ! Ils n’écoutaient pas parce qu’ils avaient entendu l’histoire des femmes allées voir l’accusé, souvent en situation désespérée. Ils savaient aussi que des avortements pratiqués dans des conditions clandestines avaient coûté des vies. Enfin bref, ils savaient que l’homme n’était pas un criminel.

. Le Devoir - Henry Morgentaler 1923-2013 - Un féministe s’éteint
Le droit des femmes de contrôler leur fertilité comme elles l’entendent, même après coup, le docteur Henry Morgentaler y croyait. Tellement, que l’homme aura mené des batailles juridiques épiques jusqu’en Cour suprême du Canada, mis sa vie en danger et fait de la prison pour le défendre. Malgré une vocation à haut risque, c’est finalement la force tranquille du temps qui aura eu raison du géant. Le médecin est décédé mercredi d’une crise cardiaque à son domicile de Toronto, à l’âge de 90 ans. Devant l’éternité, son nom restera à jamais indissociable du déchirant débat sur l’avortement.

. Radio-Canada - Les femmes saluent le courage d’Henry Morgentaler
Les réactions sont multiples à la suite du décès du Dr Henry Morgentaler, connu pour son combat en faveur du droit à l’avortement au Canada. De nombreuses femmes ont salué son courage. « Aujourd’hui, nous avons perdu un grand homme. Le Dr Morgentaler a reçu l’ordre du Canada pour 50 ans de lutte, souvent au péril de sa liberté et de sa vie, afin que toutes les femmes du pays aient accès à des avortements sécuritaires. Il y a 25 ans, la Cour suprême lui donnait raison en déclarant l’ancienne loi sur l’avortement inconstitutionnelle. »

. Le Courrier international - Ce que les couples gays peuvent apprendre aux hétéros
Selon une journaliste du mensuel américain The Atlantic, les unions homosexuelles offrent une autre vision du mariage, plus "égalitaire" dans le partage des tâches, assignées non pas sur la base du genre, mais selon "les préférences et les aptitudes" de chacun. Les couples de même sexe se montrent aussi plus "coopératifs" dans l’éducation des enfants et dans l’exercice de la parentalité, et même plus "justes" dans leurs moments de dispute.

. La Presse - Inde : et tombent les filles
Quand un député d’arrière-ban a voulu condamner la sélection prénatale en fonction du sexe à la Chambre des communes, en mars, tout le monde y a vu une nouvelle manoeuvre de la droite conservatrice pour relancer le débat sur l’avortement au Canada. L’affaire a dérapé. Les accusations de mauvaise foi ont fusé de toutes parts, enterrant complètement l’enjeu de la sexo-sélection. Le phénomène n’en est pas moins réel. Et alarmant. Devrait-on interdire aux femmes d’avoir recours à l’avortement quand leur seule motivation est de ne pas porter un enfant du "bon" sexe ?

. Agora Vox - Jeune, jolie et prostituée : le tiercé gagnant pour les critiques français ?
Sous des dehors de simple phénomène cannois, "Jeune et Jolie" a une fois de plus libéré la parole sexiste. Désormais célèbres, les propos tenus par le réalisateur François Ozon à une journaliste du Hollywood Reporter ont été relayés par la presse française et ont suscité leur lot de réactions. Aujourd’hui, on parle de polémique. Mais avant ces débordements, il suffisait de lire certains critiques pour comprendre que quelque chose ne tournait déjà pas rond avant les déclarations de M. Ozon sur la prostitution en tant que fantasme féminin. Trop occupés à s’émouvoir devant le physique de l’actrice Marine Vacth, nos critiques de cinéma auraient-ils perdu leur esprit critique ?

. La Presse - Deux femmes s’affronteront à la mairie de Paris en 2014
L’issue des primaires à l’Union pour un mouvement populaire (UMP), qui commencent le 31 mai, ne fait pas de doute. Nathalie Kosciusko-Morizet, aussi connue sous le nom de « NKM », est largement considérée comme la seule candidate ayant une chance de remporter l’investiture. Son opposante socialiste aux élections municipales de mars 2014 sera Anne Hidalgo, l’héritière désignée de l’actuel maire de Paris, Bertrand Delanoë. Seulement cinq des 40 villes françaises comptant plus de 100 000 habitants sont dirigées par des femmes, signe de la difficulté pour les femmes françaises d’atteindre les plus hautes fonctions politiques. Dans un rapport sur l’égalité des sexes publié en 2012 par les Nations unies, la France se classe au 63e rang dans le monde, entre l’Éthiopie et le Chili.

. Le Devoir - La référence à la laïcité doit être explicite
Avec le jugement concernant la récitation de la prière au Saguenay, nous avons, encore une fois, la démonstration des limites du juridique dans l’affirmation de la séparation du politique et du religieux. Cet enjeu sociétal d’une très grande importance, compte tenu de la charge émotive qu’il soulève et de la poudrière qu’il entraîne, gagnerait à être pris à bras-le-corps par le politique. La séparation du politique et du religieux mériterait d’être solennellement affirmée par l’État québécois et entérinée comme principe politique et juridique dans la Charte des droits et libertés. La référence à la laïcité doit être explicite.

. La Presse - Mitu Khurana, pédiatre à New Delhi, parle d’« autodestruction »
"En Inde, un garçon est considéré comme un investissement. Une fille est un fardeau. Elle ne pourra pas soutenir ses parents durant leurs vieux jours ; une fois mariée, elle ne leur appartient plus. Elle appartient à son mari et à ses beaux-parents. C’est ce qui fait en sorte que l’on préfère les garçons. Plus les gens sont riches et éduqués, plus le déséquilibre entre les sexes est grand. Les pauvres n’ont pas accès aux cliniques d’échographie. Ils vont donner naissance à des filles jusqu’à ce qu’ils aient des garçons. Ce "gynécide" est une catastrophe. Nous sommes dans un mode d’autodestruction. Aucun peuple ne peut survivre avec un seul sexe. Pour qu’une civilisation se perpétue, il lui faut des hommes et des femmes."

. Sisyphe (archives) - Prostitution : Un consensus à l’arraché
Lors de leur Assemblée générale annuelle, le 22 septembre 2002, les déléguées de la Fédération des femmes du Québec (FFQ) sont parvenues à un consensus pour « décriminaliser les pratiques exercées par les prostituées et "les travailleuses du sexe" ». Une position qui se situe, selon un communiqué de la FFQ, dans le cadre de la lutte contre la violence faite aux femmes. L’assemblée a confié au C.A. le soin de former un comité chargé de poursuivre la réflexion sur la nature de la prostitution : travail comme un autre ou forme d’esclavage et de violence envers les femmes.

. À dire d’elle - Adèle, la Palme et le sexisme
La Palme d’or au film "La vie d’Adèle" devait sauver cette sélection ultra-masculine et misogyne, à la fois dans le nombre de réalisateurs (18 sur 19) et dans le choix des sujets, qui ne concernaient essentiellement que des hommes. Je me méfiais du regard que pouvait avoir le réalisateur sur la question. La lecture d’une interview où le réalisateur français affirmait qu’il avait filmé la scène de 10′ de sexe entre les deux femmes "sans jamais penser que c’était deux femmes", parce qu’il n’y avait pas de différence me semblait louche… ou signe qu’il n’avait jamais parlé de la question avec des lesbiennes, ce qui est un peu (beaucoup) problématique…

. Le Devoir - Charte de la laïcité - La Cour d’appel nourrit le débat
En autorisant la prière au conseil municipal de Saguenay, la Cour d’appel nourrit les arguments de ceux qui, comme le gouvernement du Parti québécois, plaident pour une Charte de la laïcité consacrant de manière claire la neutralité religieuse de l’État. Le juge note au passage que pour une question "délicate et difficile de neutralité religieuse de l’État", une notion "encore mal cernée et difficile d’application", les balises n’abondent pas au Québec. Il écrit : "Il n’existe pas au Québec une telle chose appelée charte de la laïcité."

. Cinéma du Parc - Le cinéma qui aimait les femmes
Qu’on vante leur mérite ou qu’on les utilise, qu’elles soient magnifiées ou reléguées au second plan, les femmes ont toujours occupé une place particulière dans l’histoire, mais aussi dans le cinéma et ce, dans le monde entier. Femmes fortes ou égéries, muses ou leaders, autant de figures que le 7e art a traité, que ce soit devant ou derrière la caméra. Et c’est précisément ces caractéristiques que nous avons voulu mettre en avant en proposant six films pendant une semaine autour de la femme et de ses combats. Six films réalisés par des femmes, mais aussi par des hommes, offrant un point de vue particulier sur les femmes et leur condition.

. Le Devoir - Les calendes grecques
Lors du Congrès sur la Convergence nationale des forces indépendantistes tenu à Montréal, accepter de s’enfermer dans un amphithéâtre pendant deux jours pour discuter de convergence suppose une certaine ouverture à l’idée. Ceux qui s’y opposent catégoriquement ne s’étaient pas donné la peine de se déplacer. Si bon nombre de membres de QS ne veulent rien savoir du PQ et vice-versa, le désir d’unité semble nettement plus fort au sein de la base militante, où les considérations partisanes (et les ambitions personnelles) sont moindres, qu’à la direction des partis, où les calculs électoraux sont prépondérants, mais qui se soucie de ce que pense la base ?

. La Presse - La première Saoudienne sur l’Everest veut servir d’exemple
Première Saoudienne à réussir l’ascension de l’Everest, Raha Mouharraq, appelle les femmes de son pays, qui ne peuvent toujours pas conduire ou pratiquer librement des sports, à croire en elles-mêmes. La jeune fille et ses trois compagnons - un Qatari, un Palestinien et un Iranien- ont reçu un accueil triomphal à leur arrivée dimanche soir à l’aéroport de Charjah, aux Émirats arabes unis.

. Les Chihuahuas de la démocratie - Médias : les tendances printemps-été 2013
Par les temps qui courent, les palmarès et les listes « mode estivale » sont à l’honneur : « 20 incontournables pour affronter la chaleur avec style », « 3 motifs à adopter », « 10 maillots de bain pour un été haut en couleur ». Cela nous a inspirés. Afin de marquer l’arrivée de la belle saison, nous avons décidé d’adapter le concept à notre créneau et de nous transformer nous aussi en véritables détecteurs de « tendances »… médiatiques. Voici donc ce qui, selon nous, est le plus en vogue ces temps-ci dans l’univers journalistique !

. Les Nouvelles/News - Lakshmi Puri (ONU Femmes) : pour le développement, l’égalité des sexes
Pour que les progrès à venir soient significatifs, ONU Femmes propose un objectif unique pour l’égalité des sexes, les droits des femmes et leur autonomisation. Il s’appuie sur les droits humains et s’attaque aux rapports inégaux de pouvoir. A nos yeux, trois domaines nécessitent une action urgente : 1) mettre un terme aux violences contre les femmes et les filles doit être une priorité ; 2) pour que l’égalité soit réelle, les femmes et les hommes doivent avoir les mêmes chances, les mêmes ressources et les mêmes responsabilités et 3) les voix des femmes doivent être entendues. Il est temps que les femmes participent à égalité aux prises de décision dans le couple, dans les entreprises et dans les institutions.

. La Presse - Une Palme d’or exceptionnelle pour une oeuvre exceptionnelle
Incontestablement, "La vie d’Adèle - Chapitre 1 et 2" aura marqué l’histoire du 66ème Festival de Cannes. L’extraordinaire film d’Abdellatif Kechiche s’est nettement démarqué par sa qualité, son audace. Il marquera également l’histoire du cinéma car pour une très rare fois, la Palme d’or a été exceptionnellement attribuée à trois artistes : Abdellatif Kechiche bien sûr, mais aussi Adèle Exarchopoulos et Léa Seydoux, les deux époustouflantes actrices en vedette dans cette vibrante histoire amour qu’est "La vie d’Adèle". Revisitant le roman graphique de Julie Maroh Le bleu est une couleur chaude, l’auteur cinéaste suit le parcours d’Adèle (Adèle Exarchopoulos), une jeune femme d’abord peu sûre de son orientation sexuelle.

. Point de bascule - Réponse à Simon Jodoin du Voir
Il ne faut pas donner de prétextes supplémentaires aux islamistes et aux autres qui détestent la liberté d’expression pour intenter des poursuites qui ne visent qu’à la restreindre. La conférence McGill/UdeM visait à encourager les législateurs à adopter des lois condamnant le « dénigrement des religions ». Or, tout le danger est là puisque ce que A considère être la critique légitime d’une religion peut facilement être considéré par B comme du dénigrement, particulièrement si B est un islamiste. Qui tranchera ? Si B en a les moyens financiers, il peut poursuivre A pour l’intimider, l’inciter à ne plus critiquer sa religion ainsi que tous ceux qui partagent son opinion.

. Huffington Post - Bienvenue au Festival de la poésie de Montréal
Cette année, à nouveau, dès le 27 mai, outre le fameux marché qui vient à nouveau se proposer aux passants, place Gérald-Godin, il y aura le Festival de la poésie de Montréal. Cette année, le Mexique est à l’honneur et on retrouve au sein des invités d’honneur, la poétesse et romancière Élise Turcotte, et les poètes mexicains Silvia Eugenia Castillero et Gabriel Martin, aussi traducteur et éditeur. Parmi les spectacles proposés, mentionnons Les Sœurs de, à O Patro Výš, mardi, 28 mai, à 20h, ainsi que le spectacle-hommage à Gilbert Langevin, Mon refuge est un volcan,. mercredi, 29 mai, à 19 hres 30.

. Radio-Canada - Charte de la laïcité : Drainville repousse le débat à « une nouvelle saison »
Le débat sur le projet de charte de la laïcité, qui vise à résoudre les situations épineuses d’accommodements religieux, est reporté à l’automne prochain, a déclaré mercredi le ministre responsable des Institutions démocratiques, Bernard Drainville. Ces propositions viseront à définir une « charte des valeurs québécoises », une appellation que M. Drainville juge plus positive que celle de « charte de la laïcité ». L’égalité de tous les citoyens devant la loi, peu importe la religion, la langue ou l’origine, serait ainsi mise de l’avant, pour éviter que ces éléments puissent être invoqués pour réclamer des passe-droits, a indiqué le ministre lors d’un point de presse à l’Assemblée nationale. « L’égalité homme-femme, ça va être une valeur, également, extrêmement importante qu’on va affirmer dans cette charte des valeurs québécoises, a-t-il dit. »

. Sisyphe (archives) - L’antiféminisme dans les médias - Atteinte aux valeurs d’égalité
N’ayons pas peur des mots ! Depuis toujours, l’émancipation des femmes dérange. Et sans doute que, de nos jours, la présence du discours antiféministe dans les médias en est une illustration concrète. Le discours des antiféministes repose sur l’idée que les inégalités, de même que les différences d’attitudes et de comportements entre les femmes et les hommes, s’expliqueraient par essence plutôt que par la socialisation. Ainsi, la nature (féminine ou masculine) déterminerait non seulement la physiologie, mais aussi une multitude d’aptitudes et d’intérêts personnels.

. La Presse - Victimes des gangs de rue
Le quart des membres de gang de rue admettent avoir déjà soûlé ou drogué une jeune fille pour la forcer à avoir des relations sexuelles, contre 15% des autres délinquants dits « prolifiques ». « C’est préoccupant parce qu’aucun des 226 gars de notre échantillon n’avait jamais été arrêté pour ce genre d’agressions », précise Chantal Fredette, de l’École de criminologie de l’Université de Montréal. Les délinquants prolifiques se révèlent assez semblables à la moyenne des agresseurs sexuels en termes de misogynie, de machisme et d’hostilité face aux femmes.

. Le Monde - Catholiques et progressistes, ils défendent le genre
Les catholiques de gauche les plus militants luttent contre "l’obscurantisme", comme l’appelle Christine Pedotti, coprésidente du Comité de la Jupe – une association catholique féministe. "En s’en prenant au genre, l’Église catholique engage une bataille contre les femmes et contre les homosexuels. Cela lui permet de justifier le patriarcat comme système donné de droit divin", dit-elle. Les antigenre "se sont construit un ennemi imaginaire pour pouvoir combattre en toute bonne conscience l’égalité homme-femme", assure le coprésident de l’association féministe catholique Fhedles (Femmes et hommes, égalité, droits et libertés dans les Églises et la société), Gonzague Jobbé-Duval.

. Huffington Post Québec - Pour Roman Polanski‎, la pilule a « masculinisé » la femme
La pilule a "masculinisé" les femmes et l’égalité des sexes "chasse le romantisme de nos vies", a jugé samedi 25 mai le réalisateur franco-polonais Roman Polanski en présentant à Cannes son dernier film, La Vénus à la fourrure qu’il qualifie de « satire du sexisme ». Poursuivi aux États-Unis en 1977 pour avoir drogué et violé une mineure, Roman Polanski avait été arrêté en Suisse sur la base d’un mandat international américain en 2009 puis assigné à résidence avant d’être libéré par les autorités suisses. (Quel romantisme !)

. La Presse - Histoire d’un gynécide
Nous sommes dans un village du district de Fathegarh Sahib, à une heure de route de Chandigarh, la capitale du Pendjab. Dans cet État du nord de l’Inde, des familles sont prêtes à tout pour avoir un garçon. Parfois même à sacrifier leurs filles. Ici comme en Chine, des fillettes, victimes d’une préférence ancestrale pour les garçons, sont abandonnées, négligées ou tuées à la naissance. D’autres sont privées de soins médicaux, alors que leurs frères sont couvés, soignés, bien nourris.

. Voir - Le terreau de l’espoir d’une vie meilleure
Si la dimension économique n’épuise pas le répertoire des explications causales à ces mouvements de frustrations, elle n’en constitue pas moins le terreau qui en permet l’émergence. De toute l’histoire de l’humanité, les mouvements sociaux ne se sont jamais déployés sans, au minimum, les conditions préalables d’une situation matérielle défavorable à ceux qui les animaient. Selon la grille d’analyse des opposants à la (soi-disant) politique multiculturelle européenne, la forte immigration constituerait la cause des troubles sociaux violents que connaît, par exemple, la Suède présentement. Si corrélation n’est pas causalité, il serait toutefois légitime dans ce contexte de considérer que les pays qui connaissent les plus forts taux d’immigration soient sujets aux plus grands troubles sociaux. Voyons voir ce que les faits nous enseignent.

. Le Nouvel Observateur (Le Plus) - La prostitution, un "fantasme féminin" pour Ozon : les chiffres prouvent le contraire
Si François Ozon n’a aucune légitimité pour parler au nom des femmes (ou de seulement certaines femmes, comme il l’a précisé ensuite en s’excusant), de leur sexualité, de leurs fantasmes, et de ce qu’est la réalité de la prostitution, si ses propos sexistes caricaturaux sont consternants et scandaleux, il n’est, avec son film et ses propos, qu’un des nombreux vecteurs de stéréotypes affligeants sur la sexualité des femmes et – en miroir – sur celles des hommes. Le cinéma, la littérature, les médias, la publicité regorgent de ces stéréotypes sexistes, et la pornographie en fait son fonds de commerce.

. La Presse - Procréation assistée : Hébert veut limiter la place des cliniques privées
Le ministre de la Santé, Réjean Hébert, a confirmé, ce matin, sa volonté de mettre en place un guichet unique pour diriger les couples qui cherchent à avoir des services de procréation assistée en priorité vers les hôpitaux et en cas de débordement, vers les cliniques privées. On remarque que la rémunération de plusieurs gynécologues a véritablement explosé depuis l’entrée en vigueur du programme en 2010. Radio-Canada a rapporté que la rémunération de 79 gynécologues atteignaient 971 063$ annuellement, soit plus du double qu’en 2010 pour la majorité d’entre eux.

. Nawaat - Forum mondial des droits de l’Homme : « La femme tunisienne ne se laissera pas faire. Nous sommes aux aguets ! »
Deux Tunisiennes devaient être à l’honneur lors d’un débat sur les droits de la femme et la fille, à Nantes, lors du Forum mondial des droits de l’Homme 2013. Si Zakia Dhifaoui n’a pas pu être présente, Amina Soussi elle a fait entendre sa voix. Amina Soussi dont l’association a vu le jour quelques mois après la révolution, a interpellé les hommes et leur nécessaire implication dans la lutte pour l’égalité : « Quand l’homme ne verra plus le corps de la femme mais son esprit, là nous serons dans l’égalité. »

. Slate France - Une lycéenne développe un algorythme capable de diagnostiquer la leucémie
À 18 ans, Brittany Wenger a appris à un ordinateur comment diagnostiquer la leucémie. Cette lycéenne de Sarasota, en Floride, a construit un « réseau neuronal artificiel » pour trouver un modèle dans les profils d’expression génétique et diagnostiquer les patients qui souffrent d’un cancer très agressif appelé la leucémie à lignée mixte (« mixed-lineage leukemia » ou MLL). Seules 40% des personnes touchées par la leucémie à lignée mixte survivent plus de cinq ans.

. Le Devoir - Quand l’Église fait chanter les garderies
Alors que le Québec promet pour l’automne une Charte sur la laïcité, la religion catholique cherche à reprendre le terrain qu’elle a perdu dans une vague de déconfessionnalisation. Des garderies aux écoles, jadis lieux de catéchèse désormais exempts d’apprentissage religieux, cette reconquête nouveau genre crée des remous. Les centres de la petite enfance (CPE), qui souhaitent s’installer dans les églises, sont parmi les premiers à faire les frais de la réaffirmation de l’Église catholique. Celle-ci semble bouder les organismes laïcs, préférant plutôt servir ses propres œuvres.

. Le Point - Argent du proxénétisme et de la traite : "Une menace pour notre démocratie"
L’exploitation du travail forcé et de la prostitution est devenue une activité cruellement lucrative. Elle touche plus de 20 millions de personnes dans le monde et fait 2,5 millions de nouvelles victimes chaque année. Quant aux profits de la traite des êtres humains, ils atteindraient 32 milliards de dollars par an et 3 milliards pour la seule Europe (chiffres ONUDC). L’affaire Hamidovic illustre le phénomène de façon éclatante : "Ce chef de réseau roumain maintenait en esclavage 600 enfants roms pour la plupart forcés à mendier, voler et se prostituer. Il s’est personnellement enrichi d’environ 1 300 000 euros par an et n’a été condamné qu’à 8 000 euros d’amende. Soit à peine un peu plus de 13 euros de sanction pénale par enfant !

. À dire d’elles - Buzzons contre le sexisme 2e : un bon cru !
Mercredi au cinéma La Clef à Paris, c’était la remise des prix "Buzzons contre le sexisme", organisé par Teledebout, dont c’était la deuxième édition. Plus de 50 films réalisés, et de nombreux primés à l’arrivée. Car dans chaque catégorie, 10-14 ans, 15-16 ans et 17-25, il y a eu de belles découvertes. Femmes en résistance décernait comme l’an dernier son prix, et le choix n’a donc pas été facile.

. Le Devoir - École secondaire - Plus d’un élève sur trois se dit victime de violence
Lors du trajet entre l’école et la maison ou encore sur Internet. De plus, 28% des filles et 14% des garçons sont à risque de détresse psychologique selon l’Institut de la statistique du Québec qui dévoile jeudi une enquête à ce sujet. 38% des élèves du secondaire ont reconnu avoir eu au moins un comportement agressif comme se battre, menacer ou frapper les autres. Un élève sur quatre a aussi avoué avoir fait usage de violence dans une relation amoureuse, que ce soit de manière psychologique, physique ou sexuelle.

. La Presse - Le SPM extrême, une maladie mentale ?
SPM. Trois lettres souvent banalisées qui, poussées à l’extrême, peuvent devenir un enfer. Un « mal » que les psychiatres ont nommé le trouble dysphorique prémenstruel. Cette forme extrême du SPM entre dans le DSM-5, la bible des psychiatres, publiée hier aux États-Unis. Une maladie mentale, le SPM ? Le sujet fait l’objet d’une grande controverse. Invente-t-on une maladie ?

. La Rue des femmes - Coiffer pour changer le monde 2013
Comme chaque année depuis 12 ans, La rue des Femmes et Nathalie St-Germain s’associent pour un rendez-vous devenu incontournable : Coiffer pour changer le monde. Mme St-Germain ouvrira grandes les portes du salon Miss Coiffure à une vingtaine de femmes le lundi 27 mai prochain. Pour la première fois, l’Alliance des maisons d’hébergement victimes de violence et en difficulté de la région 03 organise un événement similaire dans la région de Québec. Plus de détails dans le communiqué à télécharger sur le site.

. Le Devoir - 66e Festival de Cannes - Un chef-d’oeuvre signé Kechiche
L’oeuvre irréfutable porte un titre désormais, celui de La vie d’Adèle - chapitre 1 et 2, et il est signé Abdellatif Kechiche. Bien des critiques sont tombés en bas de leur siège, émerveillés. Ce n’est pas un film, c’est la vie même qui se déroule ici : trois heures passant en un éclair. Le chef-d’oeuvre en forme de tornade bouleverse par son jeu, sa vérité sur les tourments de l’amour. Un événement au cinéma. On était là, sonnés. La vie d’Adèle se voit porté, habité, vécu par deux interprètes extraordinaires : Léa Seydoux en lesbienne aux cheveux bleus, et Adèle Exarchopoulos en jeune fille à la découverte de sa sensualité, qui s’éprend en coup de foudre de la troublante artiste. Cette dernière est peintre, cultivée, raffinée ; Adèle, d’origine modeste, passionnée par l’enseignement. Elles s’aiment.

. You Tube - Tertulia de Agnès Varda con CIMA
Rencontre à Séville de la cinéaste Agnès Varda avec des femmes de l’Association des réalisatrices de cinéma et dans les médias audio-visuels (CIMA). Elle parle du sexisme et de la misogynie persistantes dans le milieu, de son expérience et de ses projets. En français avec traduction en espagnol.

. RTS Info - Les Suisses voteront probablement sur un revenu de base pour tous
L’Initiative fédérale pour un revenu de base a déjà recueilli plus de 103,000 signatures depuis son lancement, il y a une année. Le texte lancé par un groupe de citoyens veut inscrire dans la Constitution le principe d’un revenu versé à l’ensemble de la population du pays. Le succès de cette proposition permet d’affirmer que les Suisses seront vraisemblablement amenés à se prononcer. 2500 francs mensuels pour tous. l s’agit en fait d’une redistribution de la richesse "pour permettre à tous de mener une existence digne et de participer à la vie publique". C’est la formulation choisie par les initiants.

. La Presse - Les parents de la DPJ
Derrière ces enfants de la DPJ, dont on parle beaucoup, il y a des parents, dont on ne parle jamais. Ils sont vus comme des parias, des parents indignes. Mais qui sont-ils vraiment ? La Presse a suivi six d’entre eux pendant les dix semaines d’un atelier de compétences parentales. Nous vous raconterons leur histoire, déchirante, en six épisodes.

. La Parisienne - Les femmes les plus puissantes du monde selon Forbes
Comme tous les ans, le magazine américain Forbes livre son classement des 100 femmes les plus puissantes du monde. Pour la troisième année consécutive, c’est la chancelière allemande Angela Merkel qui s’impose au sommet de cette hiérarchie. « C’est la colonne vertébrale de l’Union européenne et elle porte le destin de l’euro sur ses épaules », écrit Forbes.

. Sisyphe (archives) - Toute vérité est bonne à dire : témoignage de Sylviane sur son expérience de la prostitution
En plus de la drogue, je me suis mise à l’alcool parce que je ne pouvais pas me regarder en pleine face faire ce que je faisais. Vous devez vous demander comment ça se fait que j’en suis sortie. Un jour ma mère s’est suicidée et ça a été un choc, mon père, un gros bonnet des affaires, ne voulait plus rien savoir de moi depuis longtemps. Toute seule pour vivre cet événement... Une fois j’ai dépassé les bornes et il y a quelqu’un qui m’a trouvée inconsciente sur la rue et m’a conduite au CLSC au lieu de la police. J’étais pas en mesure de décider quelque chose par moi-même, ils m’ont mise dans une maison où un travailleur social me visitait régulièrement. C’est bien l’un des rares gars qui n’a pas essayé de profiter de la situation.

. Le Devoir - Décriminaliser les prostitués, pas les clients
Dans moins d’un mois, le 13 juin 2013, auront lieu les audiences de la cause Bedford contre Canada devant la Cour suprême. Cette cause, entendue pour la première fois en 2009 devant la Cour supérieure de l’Ontario, vise à décriminaliser totalement la prostitution au Canada. Alors que médias, élus et opinion publique semblent désintéressés par cette cause majeure en matière de droit canadien, des enjeux d’une importance cruciale pour les droits des femmes se jouent.

. Les Nouvelles/News - Strip-tease aux Galeries Lafayette
Des mannequins en chair et en os pour vendre soutiens-gorge et petits culottes... Un collectif d’associations, alerté par les syndicats des Galeries Lafayette, dénonce une opération de marchandisation du corps des femmes à l’occasion de l’inauguration du nouveau rayon lingerie de l’enseigne parisienne du boulevard Haussmann. Cette inauguration, selon le collectif, est marqué par « des animations mettant en scène des mannequins dénudés portant la signalétique du magasin tatoué sur leur corps, postées aux portes d’entrée et aux abords des escalators ; d’autres mannequins jouent les fausses clientes et tombent leur manteau pour continuer leurs achats en string et soutien gorge. »

. Bluewin - Quand les femmes font le mur
En Égypte, un collectif féminin de graffiti-artistes nommé WoW (Women on Walls) fait sa révolution sur les murs du pays. C’est en décembre 2012, à l’initiative de Mia Grondahl et Angie Begala, que le projet WoW (Women on Walls) a vu le jour. Performance éphémère, il ne devait durer qu’un mois. Objectif ? Augmenter la visibilité des femmes à travers des performances dans les plus importantes villes du pays, à savoir Luxor, Mansoura,

. Les Nouvelles News - La Barbe, 5 ans de poil à gratter
Ce mois-ci, la Barbe fête ses cinq années d’existence et hérisse toujours le poil de ces hommes qui gardent jalousement le pouvoir. Les femmes à barbe surgissent à l’improviste pour "rendre visible la domination des hommes dans les hautes sphères du pouvoir". Pacifiquement, elles s’installent à la tribune et tendent ainsi un miroir à l’entre-soi masculin. Les hommes concernés font le reste. Un psy, même débutant, pourrait en dire long sur la réaction de Gérard Longuet. La Barbe dénonce avec l’ironie le fait que le pouvoir ne s’accommode que du poil au menton.

. Adéquations - Femmes, hommes, hormones et apprentissages…
Les médias raffolent en général des études suggérant des influences hormonales, des différences dans l’architecture neuronale entre les hommes et les femmes… D’après Catherine Vidal, neurobiologiste et directrice de recherche à l’Institut Pasteur, ces études sont largement fantaisistes. La plupart n’ont jamais été reproduites, portent sur des échantillons minuscules - souvent moins d’une vingtaine de personnes, de surcroît placées dans des conditions très spécifiques - voire sur des rats de laboratoire. Chez des rats, on a pu constater que l’hormone ocytocine jouait un rôle dans les soins de la mère au petit. Mais il est impossible de reproduire ces conditions d’expérience chez des femmes. Chez les humains, aucun instinct n’existe à "l’état brut".

. Radio-Canada - Claire L’heureux-Dubé : de justice et de dissidence
Michel Lacombe rencontre Claire L’Heureux-Dubé. Influencée par sa mère, une musicienne éprise de justice, elle a été l’une des pionnières du droit au Québec. Après une vingtaine d’années de pratique en droit familial, Claire L’Heureux-Dubé a été nommée juge à la Cour supérieure, puis à la Cour d’appel du Québec. En 1987, le premier ministre Brian Mulroney la nommait juge à la Cour suprême du Canada où elle siégera jusqu’en 2002. Claire L’heureux-Dubé n’a jamais hésité à afficher sa dissidence dans les causes qui ont marqué son passage à la Cour suprême. Avec Michel Lacombe, elle discute de la hiérarchisation des droits, de l’égalité des hommes et des femmes et des accommodements raisonnables. Entrevue audio.

. À dire d’elles - Carton rouge (encore) à Cannes et Ozon
Bon, c’est malheureux à dire, mais j’avais raison…la propagande bat son plein à Cannes.
Et François Ozon vient de donner une magistrale leçon de ce qu’elle signifie. Je ne parle pas du film qu’il a présenté. Mais de ce que son réalisateur dit de son personnage. Ainsi, il ne dit pas du tout que le personnage est le fruit de son imagination et un cas particulier ! Metro rapporte qu’il affirme à un journal américain : "Mais je pense que les femmes peuvent facilement se connecter avec cette fille car c’est un fantasme de beaucoup de femmes de se prostituer. Ca ne veut pas dire qu’elles le font, mais le fait d’être payé pour coucher est quelque chose qui fait partie de la sexualité féminine."

. Le Nouvel Obs - Le porno, face cachée de Tumblr
En rachetant Tumblr pour 1,1 milliard de dollars, Yahoo ! a acquis une plateforme bourrée de contenus pornographiques. Et compte bien les assumer. Parmi les 200.000 Tumblr les plus visités, 22.775 contiennent des contenus pornographiques, soit 11,4%, selon le site spécialisé Techcrunch, qui s’est procuré des chiffres de la société de mesure d’audience SimilarGroup. 16,6% du trafic sur Tumblr se fait sur des blogs "pour adultes". Enfin, 22,37% du trafic provenant de sites externes viennent... de plateformes pornographiques, soit la principale source d’audience menant à Tumblr.

. La Presse - Polars québécois : place aux femmes
On connaissait déjà Maud Graham, de Chrystine Brouillet, Kate McDougall, de Johanne Seymour, ou Aglaé Boisjoli, de Jean-Louis Fleury. Voilà que ces enquêtrices émérites, émules féminines de Sherlock Holmes reçoivent du renfort en la personne de Chloé Perreault, de la Sûreté du Québec (voir critique du polar de François Gravel), de Martine Gendron, de la police de Montréal, de l’inspectrice Jeanne Laberge et de Judith Allison, flic dans une petite localité d’Athabaska.

. Sisyphe (archives) - Feu vert aux proxénètes et aux prostitueurs
Dans un document publié le 13 décembre 2005 et intitulé Sexe, travail, droits/changer les lois pénales du Canada pour protéger la santé et les droits humains des travailleurs et travailleuses du sexe, le Réseau juridique canadien VIH/sida, un organisme communautaire, formule dix recommandations en faveur de la décriminalisation totale de la prostitution. La recherche s’étalant sur deux ans a pu être réalisée grâce au financement obtenu de l’Agence de santé publique du Canada.

. ReSPUBLICA - Prostitution : encore un effort pour être abolitionnistes !
Disons d’emblée que nous ne discuterons ici ni des positions prohibitionnistes, ni des positions règlementaristes. Évitant à la fois les dogmes de l’ordre moral et les « bons sentiments » se bornant à déplorer le sort des victimes, nous examinerons les arguments qui peuvent fonder une opinion et des mesures progressistes en faveur de l’abolition du système prostitueur (notion qui a l’avantage par rapport à celle de prostitution, d’ailleurs mal définie sinon par la jurisprudence, de prendre une vue d’ensemble des mécanismes et d’inclure désormais la totalité des acteurs, y compris les clients et les pouvoirs publics éventuellement complices).

. Terrafemina - Pourquoi et comment la Suède incite les pères à rester à la maison
Les papas suédois sont financièrement encouragés à rester chez eux. Le but, clairement formulé, est d’émanciper les femmes et d’obtenir la parité, désirée pour des raisons idéologiques, mais aussi économiques. Des mesures qui garantissent au pays la première place du classement de taux d’activité des femmes. « Il ne s’agit pas de laisser les hommes à la maison mais de faire travailler plus les femmes. » Une mesure efficace, puisque la Suède jouit du taux d’activité féminine le plus élevé de l’Union Européenne, avec 77,2% en 2011.

. Association québécoise des organismes de coopération internationale - Journée mondiale contre le travail des enfants
Des centaines de millions de garçons et de filles à travers le monde sont astreints à des travaux en violation de leurs droits fondamentaux à la liberté, à l’éducation, à la santé et aux loisirs. De tous ces enfants, plus de la moitié sont exposés aux pires formes de travail des enfants comme travailler dans un environnement dangereux, comme esclaves ou autres formes de travail forcé, dans des activités illicites comme le trafic de drogue, la prostitution ou les conflits armés…

. Le Devoir - Souveraineté alimentaire -Table bien mise
François Gendron peut se féliciter. Tout le milieu agroalimentaire québécois a, avec raison, salué sa politique de souveraineté alimentaire. Une avancée, enfin ! Il y a déjà plus de cinq ans que le rapport Pronovost, issu de la Commission sur l’avenir de l’agriculture et de l’agroalimentaire québécois, était déposé. Fort d’audiences publiques tenues dans tout le Québec, s’appuyant sur quelque 660 témoignages et mémoires, le rapport était détaillé, audacieux, exigeant. La politique générale du gouvernement était donc accompagnée jeudi de quatre annonces bien concrètes : les établissements publics (écoles, hôpitaux, garderies…) seront incités à s’approvisionner en produits locaux ; les serres auront droit à des tarifs d’électricité adaptés ; la protection des terres agricoles sera resserrée ; et l’aide à la relève sera bonifiée.

. Voir - La Paulinophobie
Vous avez fort probablement vu passer ce billet de blogue annonçant en primeur l’interdiction par le gouvernement provincial des quiz télévisés « considérés abrutissants ». Je me suis retrouvé aux premières loges pour constater l’ampleur de la cyber-dérape que la publication du canular, bien qu’on n’aurait osé l’appeler ainsi au départ, a engendrée. Depuis le début du règne fragile de la première ministre, au risque de me tromper, la haine qu’elle inspire chez ses plus grands détracteurs a un petit quelque chose de plus virulent, de plus viscéral, et elle a quelque chose de moins politique, de moins cohérent que tout ce que j’ai pu observer sur la scène politique québécoise lors des dernières années. Pauline Marois n’est pas chef du PQ, Pauline Marois est le PQ.

– Les Nouvelles/News - Sombres signaux pour les Afghanes
Toujours plus de femmes emprisonnées pour des « crimes moraux », pourtant sans fondement légal. Et un Parlement divisé sur la loi sur l’Élimination de la violence contre les femmes. En septembre 2012, les autorités afghanes annonçaient officiellement, pour la première fois, que le fait pour une femme de fuir le foyer n’est pas un crime. Le ministre de la Justice et celle des Droits des femmes assuraient que les Afghanes ayant fui un mariage forcé ou des violences domestiques ne feraient plus l’objet de poursuites. Problème : cette annonce « a eu un impact limité dans les faits », déplore Human Rights Watch dans un nouveau rapport publié mardi 21 mai.

. Le Nouvelliste - Exposition sur le voile : « le musée n’a pas à nous dire quoi penser »
À peine lancée, la nouvelle exposition du Musée des religions du monde de Nicolet, Et voilà, le voile musulman dévoilé, suscite déjà de l’opposition. L’écrivaine Djemila Benhabib accuse notamment l’établissement de faire de la propagande à travers cette exposition en démontrant seulement le côté positif associé au port du voile. Pour l’auteure de Ma vie à contre-Coran, la vision exposée par le musée a pour effet de camoufler tous les côtés sombres de ce délicat sujet.

. Alter Info - Washington rend obligatoire l’implantation d’une puce RFID pour tous les américains
Objectif : créer un registre national d’identification pour permettre un « meilleur suivi des patients en ayant toutes les informations relatives à leur santé ». Le nouveau projet de Loi relatif aux soins de santé (référencé HR 3200), qui a dernièrement été adopté par le congrès, contient (à la page 1001 du projet) l’exigence selon laquelle tous les citoyens qui en dépendent (du système de santé) devront être « identifié » par l’implantation d’une puce sous-cutanée.

. La Presse - Objectif : 25% de femmes au conseil d’administration
Porter à 25% d’ici 2017 le nombre de femmes à leur conseil d’administration : voilà à quoi se sont engagées treize grandes entreprises en adhérant à l’Accord Catalyst cette année. Les membres de Catalyst ont accès au Bottin des administratrices de l’organisme, une liste de femmes recommandées par des PDG. Les sociétés sont : BMO Groupe Financier, Ernst & Young Canada, HSBC Canada, Intact, KPMG Canada, Linamar, Financière Manuvie, McCarthy Tétrault, Metro, MTS Allstream, RBC, Talisman Energy, WestJet Airlines.

. Le Monde - En Iran, une héroïne virtuelle est la première femme candidate à la présidentielle
Même si des zones d’ombres persistent quant à la liste définitive des candidats à l’élection présidentielle iranienne, le 14 juin, il existe une candidate qui n’a pas attendu la réponse du Conseil des gardiens de la Constitution pour se lancer dans la campagne électorale. Elle s’appelle Zahra. Iinstitutrice de 52 ans à Téhéran, Zahra est l’héroïne d’une célèbre bande dessinée, Zahra’s Paradise, sa campagne est virtuelle et elle se bat pour un changement démocratique et radical en Iran. Dans son programme, Zahra appelle à l’abolition de la peine capitale, à la libération des prisonniers politiques et à l’égalité entre hommes et femmes.

. EWL News - Belgian Pride : les membres du LEF se mobilisent contre la légalisation des mères porteuses
Le désir d’enfant peut être très fort, et tout à fait respectable. Mais il n’existe pas pour autant de droit à l’enfant, l’enfant est un être humain et en tant que tel ne peut pas être vendu, donné, échangé, de même que le corps des femmes ne peut pas être instrumentalisé. Le mouvement féministe en général, et les Femmes Prévoyantes Socialistes en particulier, soutiennent depuis de longues années les revendications d’égalité des droits pour toutes les personnes, quelle que soit leur orientation sexuelle. Le droit au mariage, le droit à l’adoption, le droit à la procréation médicalement assistée sont pour nous une évidence. Mais il en va tout autrement pour la question de la gestation pour autrui. Ici, en plus de l’enfant et du/des parents commanditaires, il y a une tierce personne qui entre en jeu : la femme porteuse.

. madmoiZelle.com - Culture du viol : un colloque regrette la suralcoolisation des filles
À nouveau un pur exemple pour illustrer l’idée de la culture du viol. C’est absolument symptomatique d’un gros problème, d’une société dans laquelle on laisse aux femmes violées un lourd poids de responsabilité dans ce qu’elles ont subi. Et ce faisant, on déculpabilise les hommes qui violent parce qu’on laisse après tout entendre que les femmes auraient pu éviter ce qu’elles subissent en restant sobre et en évitant de connaître un black-out pendant lequel un homme plus ou moins saoul aurait pu profiter de leur vulnérabilité.

. Sisyphe (archives) - Béni soit notre nom, Liberté !
Tu nous as volés depuis si longtemps
Mais nous avons sauvé la moindre de nos larmes
Nous avons subi l’immensité de ta haine
Et maintenant nous montons à l’assaut de tes barreaux

Nous effacerons ton nom, plus rien ne saurait nous retenir

Béni soit notre nom, Liberté !

. Le Nouvel Observateur - Suède. Les hommes qui (net)détestaient les femmes
Dans un pays réputé favorable à l’égalité des sexes, les femmes se plaignent d’être harcelées sur internet. Et font entendre leur voix. Elles vivent en Suède et sont journalistes, auteures, blogueuses. Sur fond noir, face caméra, elles lisent des textes, l’air grave (vidéo). Et pour cause, le contenu est à l’avenant. Ces textes, elles n’ont pas eu à les chercher très loin : il leur a suffi de piocher dans leur boîte de messagerie. "C’est justement parce que la Suède est un pays féministe que l’opinion publique a été scandalisée d’apprendre que tant d’hommes utilisent l’anonymat du web pour menacer des femmes d’agression sexuelle et de viol", interprète Elisabeth Elgan, historienne.

. La Presse - Angelina, les seins et les hommes
Angelina Jolie qui s’est fait faire une double mastectomie préventive pour ne pas mourir d’un cancer du sein, espère-t-elle. Angelina porte le gène associé à un risque très élevé de cancer du sein et des ovaires, cancer dont sa mère est morte à 56 ans. J’ai d’ailleurs écrit une chronique sur le sujet ici. Est arrivée dans mon courriel une lettre d’un lecteur que j’ai connu dans une autre vie. Il raconte l’histoire d’un homme qui s’est fait lui aussi enlever les seins, les têtons devrait-on peut-être dire, puisque les hommes n’ont pas de vrais seins, n’est-ce pas ?

. Université de Genève - « Femmes de réconfort », genèse d’un crime
Recherche historique.Le système d’esclavage sexuel mis en place par le Japon durant la Seconde Guerre mondiale trouve son origine dans les réformes instaurées vers 1870 pour moderniser le pays. Explications de Michael De Pasquale, lauréat du Prix Arditi 2008 dans la catégorie histoire.

. Le Courrier international - Ces Japonais qui ne veulent plus être des hommes
Étouffés par les conventions liées à la condition masculine, certains prennent plaisir à se travestir en dehors de leur temps de travail. Pourtant ils se disent hétérosexuels.

. Le Figaro - Birmanie, les filles de la liberté
Après un demi-siècle de dictature militaire, la Birmanie rêve enfin de démocratie. Avec les élections générales de 2015 en ligne de mire, Aung San Suu Kyi ouvre la voie à toute une génération de battantes. Rencontre avec ces femmes qui prouvent à coups de projets et d’initiatives que la relève se prépare bel et bien.

. Libération - Et si les rôles des hommes et des femmes étaient inversés dans la pub ?
La réclame tombe parfois, trop souvent, dans des travers sexistes. Les femmes sont soumises et un peu bêtes, les hommes virils et dominateurs. Trois étudiants de l’université canadienne de Saskatchewan, Sarah Zelinski, Kayla Hatzel et Dylan Lambi-Raine, se sont mis en tête pour un cours sur le genre d’inverser les stéréotypes des publicités dans une vidéo mise en ligne sur YouTube.

. AFEAS - Liens d’amour et d’argent dans les régions du Québec
Deux chercheuses de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) effectuent présentement une recherche sur la situation familiale et économique des ménages québécois. Une de ces chercheuses, Hélène Belleau, travaille avec l’Afeas au projet "approche positive de l’égalité". Nous vous invitons à prendre une quinzaine de minutes de votre temps pour compléter le questionnaire en ligne "Liens d’amour et d’argent dans les régions du Québec". La compilation des réponses aidera les instances décisionnelles de votre milieu (députées/députés, Conférence régionale des élus…), ainsi que le gouvernement, à prendre de meilleures décisions. Votre participation est anonyme et confidentielle.

. Le Monde - Afghanistan : Nouvel échec d’une loi pour les droits des femmes
Le Parlement afghan n’est pas parvenu, samedi 18 mai, à faire adopter une loi visant à interdire les violences à l’encontre des femmes, un nouveau coup porté à la cause des femmes dans ce pays musulman conservateur, depuis le renversement des talibans à la fin de 2001. Le président Hamid Karzaï avait approuvé en 2009 par décret "la loi sur l’élimination des violences faites aux femmes", mais l’accord de l’Assemblée est encore nécessaire pour qu’elle soit définitivement adoptée. Un grand nombre d’élus, des hommes pour la plupart, invoquent la violation de la loi islamique ou charia, comme motif de leur désaccord.

. Coalition pour l’abolition de la prostitution - La Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution obtient la permission d’intervenir devant la Cour Suprême du Canada
Dans six semaines, la cour suprême du Canada tiendra les audiences du procès Bedford c. Canada sur les lois concernant la prostitution. La Coalition des femmes pour l’abolition de la prostitution a obtenu hier la confirmation qu’elle pourra intervenir en cour dans ce dossier. Elle entend présenter, devant la plus haute cour du Canada, une analyse féministe de la prostitution considérée à la fois comme expression et outil de renforcement de l’inégalité des femmes.

. Le Devoir - Le projet de loi C-60 et Radio-Canada - L’éléphant dans la boutique de porcelaine
Le projet de loi C-60, qui met en œuvre les dispositions budgétaires de 2013, modifie le statut de la Société Radio-Canada (SRC) en assujettissant les décisions relatives aux conditions de travail de ses employés aux diktats du Conseil du trésor et du gouvernement. Soumettre Radio-Canada à l’autorité du Conseil du trésor manifeste, au pire une volonté d’ingérence condamnable, au mieux une ignorance crasse des règles qui doivent régir la radiodiffusion publique et dont l’indépendance est l’un des principes fondamentaux. Il faut aussi s’étonner que la direction de Radio-Canada n’ait toujours pas déploré cette ingérence et cette menace à son indépendance.

. Accommodements Outremont - Un juge et son inconfort : les tolérances imposées par la loi
En 1991, l’honorable juge Adrien Paquette accordait une entrevue au journal L’Express d’Outremont. Le premier magistrat de la Cour municipale d’Outremont parlait de sa profession a fait cette révélation : « Il arrive que des circonstances atténuantes aient un effet sur le jugement que je rends. Le citoyen qui est condamné ne comprend pas toujours pourquoi son voisin a été acquitté pour une infraction semblable. Quand certaines personnes de religion juive orthodoxe viennent contester une contravention, par exemple, et que je dois les acquitter à cause des tolérances qui me sont imposées, je suis en mesure de comprendre la colère des gens. Que voulez-vous, il y a des dispositions de la loi qui exemptent certains citoyens de leurs responsabilités à cause de leur affiliation religieuse. »

. Le Devoir - L’art public, on s’en balance ?
Sans crier gare, les 21 petites balançoires colorées qui s’agitent au nord de la Place des Festivals sont en train de donner une grande leçon aux décideurs urbains en matière d’art public. les 21 petites balançoires musicales, créées par les deux brillantes artistes, Mélissa Mongiat et Mouna Andraos, du studio Daily Tous les jours, sont en train de faire la preuve par dix que l’impact d’une œuvre urbaine ne se mesure pas uniquement à coup de prestige ou d’emplacement sous les projecteurs. L’œuvre porte aussi en elle son propre pouvoir d’évocation, d’appropriation par les citadins et de transformation du paysage urbain.

. Les Nouvelles/News - Pas de candidate à la présidentielle en Iran
Une trentaine de femmes ont posé leur candidature. Mais ce n’est « pas autorisé », tranche un officiel iranien. Une trentaine de femmes figuraient parmi les 686 candidats qui ont officiellement soumis leur pré-candidature à la succession de Mahmoud Ahmadinejad. Mais avant même cette déclaration, leurs chances d’être effectivement candidates étaient quasi-nulles, souligne Al Jazeera. Le Conseil des Gardiens publiera le 21 mai la liste finale des candidats autorisés à participer à la présidentielle. Elle ne devrait comporter que quelques noms.

. À dire d’elles - Juste…des femmes. Merci, Anne Sylvestre
Anne Sylvestre sort un nouvel album à ne pas manquer. Au Casino de Paris, Anne Sylvestre s’était entourée de 3 musiciennes, piano, cordes et vents, pour l’accompagner sur les chemins poétiques de la vie qu’elle chante, celle d’une femme, celle des femmes. Amour, féminisme, petites choses de la vie quotidienne, j’aime la richesse du répertoire. Et son écriture tout à fait exceptionnelle pour qui prend le temps de bien l’écouter. Elle rend des hommages à des amies disparues qui savaient parler le langage de l’eau ("le lac Saint-Sébastien"), nous amuse de son dégoût de "l’obligation sociale" des balades et de devoir marcher dans la boue, ou d’un "quart d’heure de langue de p.".

. La Fondation Scelles - Pays-Bas – Voyage au cœur du réglementarisme
Les Pays-Bas sont à la une de l’actualité. Réglementariste depuis 2000, ce pays pourrait bientôt faire évoluer sa législation sur la prostitution et Amsterdam, ville emblématique, a déjà annoncé son intention de prendre de nouvelles mesures pour lutter contre l’exploitation sexuelle d’ici l’été. 2013 pourrait-elle être l’année d’un changement aux Pays-Bas ? Nous avons rencontré Karin Werkman, chercheuse à La Haye, qui a longuement analysé pour nous la situation néerlandaise.

. Le Monde - Comment la diplomatie américaine veut imposer les OGM
On le sait, les organismes génétiquement modifiés (OGM) font l’objet de lobbying de la part des firmes de l’industrie des biotechnologies comme Monsanto, Syngenta, Bayer, Dow Agrochemical et consorts. Une partie de cette promotion active, voire agressive, est menée depuis des années par des diplomates américains dans de nombreux pays du monde. L’ONG américaine Food and Water Watch a analysé et compilé, dans un rapport publié le 14 mai, 926 câbles diplomatiques échangés entre le département d’Etat américain et les ambassades de 113 pays étrangers entre 2005 et 2009. La Cour suprême a apporté son soutien récemment à Monsanto, contre un petit agriculteur de l’Indiana accusé d’avoir enfreint ses brevets dans l’utilisation de graines transgéniques.

. Relais-Femmes - La relève dans les groupes de femmes
On vous propose une démarche de réflexion et de discussions à vivre dans votre groupe (avec le CA ou l’équipe de travail). Il s’agit d’une rencontre de trois heures, sans devoir y consacrer du temps de préparation ! Le seul travail préparatoire est de planifier et convoquer la rencontre ainsi que de photocopier les documents à utiliser durant la rencontre. Cette période de temps d’arrêt et de réflexion pourrait être suffisante pour vous aider à améliorer vos pratiques et à mieux adresser la question de la relève dans votre groupe.

. Beauté fatale - Le nouveau film de François Ozon
Donc le nouveau film de François Ozon s’appelle "Jeune et jolie". Je me trompe, ou ça aurait aussi pu être le titre de 3/4 des films d’auteur français depuis 50 ans ? Quand on n’a plus mis les pieds dans un cinéma depuis mille ans comme moi, Cannes apparaît tout à coup comme une fenêtre sur un univers exotique où, depuis des décennies, des réalisateurs mâles à la prétention artistique inversement proportionnelle à leur maturité affective (restée grosso modo celle d’un ado de 17 ans) mettent éternellement en scène les mêmes fantasmes à deux balles, en renouvelant en même temps le stock de chair fraîche qui alimente le milieu.

. Le Devoir - 0,5% de la population accapare 35% des avoirs
Le FMI cite le Canada, l’Afrique du Sud, le Royaume-Uni et les États-Unis comme des exemples de pays où le niveau « d’iniquité s’est envolé depuis 25 ans ». L’extrême pauvreté frappe encore 1,3 milliard d’humains, dont 870 millions se couchent chaque soir la faim au ventre et près de sept millions d’enfants de moins de cinq ans qui meurent chaque année. Les perspectives de croissance économique stable et durable seraient bien meilleures si nous ne vivions pas dans un monde où 0,5 % des plus riches accaparent 35 % des avoirs de la planète, a rappelé mercredi la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde.

. Francetv info - "Au cinéma, les hommes ont le droit de vieillir, pas les femmes"
A quoi ressemblent les héros de cinéma en France et aux Etats-Unis ? Selon notre enquête, ils sont en grande majorité masculins et d’"âge mûr". A l’inverse, la carrière des femmes, moins nombreuses, connaît un coup d’arrêt la quarantaine passée. Pour tenter de comprendre cette surreprésentation masculine, et plus généralement les inégalités dans la distribution des rôles au cinéma, francetv info a interviewé Geneviève Sellier, professeure et chercheuse à l’université Bordeaux 3-Montaigne, et coauteure de La Drôle de Guerre des sexes du cinéma français.

. Huffington Post France - Un crime d’esclavage moderne introduit dans le code pénal par les députés
Les députés ont adopté mercredi 15 un amendement PS créant un crime d’esclavage et de servitude, puni de 15 ans de réclusion pour répondre aux formes d’esclavage moderne. Selon cet amendement, ce crime est constitué par "le fait d’exercer sur une personne les attributs du droit de propriété ou de maintenir une personne dans un état de sujétion continuelle en la contraignant à une prestation de travail ou sexuelle, ou la mendicité ou à toute prestation non rémunérée".

. Kapitalis - Recrudescence des violations commises sur les femmes journalistes en Tunisie
Le Centre de Tunis pour la liberté de la presse (Ctlp) a enregistré, au cours des six derniers mois (octobre 2012 - avril 2013), 28 violations contre 38 femmes travaillant dans le secteur de l’information.Sur les 38 femmes journalistes victimes de violations, 4 ont fait l’objet d’agression à caractère sexuel (atteinte à la pudeur, mépris du sexe féminin, atteinte à la dignité...) Le commentaire de la Ctlp à ce propos est très édifiant : « Ce chiffre ne reflète pas la réalité, dès lors que la majorité des agressions du genre (...) ne sont pas systématiquement déclarées à la presse ni aux organisations concernées. »

. Sisyphe (archives) - Agressions sexuelles - L’importance d’apprendre aux filles à se défendre
On donne beaucoup de conseils aux femmes pour prévenir les agressions sexuelles. Ne pas sortir seule le soir, tenir ses clefs à la main dans un stationnement, ne pas trop s’approcher d’un automobiliste qui demande une indication, ne pas faire d’auto-stop, surveiller son verre dans les bars, etc. Deux choses me chicotent au sujet de ce genre de conseils. Pourquoi ne pas apprendre l’autodéfense aux filles ?

. Les Nouvelles News - Revue de presse internationale
La RDC, "pire endroit pour être mère", le malaise des mères italiennes, les journalistes tunisiennes agressées, le travail des femmes en recul en Inde, la longévité féminine expliquée... la revue de presse internationale d’Anne Collet.

. La Presse - Le courage d’Ariane
C’est la première. La première chanteuse populaire, la première artiste féminine du Québec, la première femme connue et publique à sortir du placard et à assumer ouvertement son homosexualité. Mais Ariane Moffatt ne s’en cache pas : faire son coming out n’a pas été facile. Nous vivons dans un monde de symboles, et le poids symbolique de la première ministre du Québec remettant un prix à la première chanteuse gaie de l’histoire de la musique populaire d’ici n’était pas anodin. Mais surtout, cette image envoyait un message clair à la société québécoise : un message d’ouverture à la diversité sexuelle, d’inclusion et de tolérance.

. À dire d’elles - Cannes, palme du cinéma par et pour les hommes
Comme je le dis ici souvent, la culture en général, et le cinéma en particulier est un lieu idéal de la propagande d’un monde fait pour et par les hommes, misogyne et réduisant les femmes à l’état d’objets de possession : pour cela, il faut préciser ce que l’on entend par culture : aujourd’hui, dans une société ultra-libérale qui dispose de médias de masse (télévision, cinéma, internet), la culture est un ensemble de produits culturels commercialisables.

. Rue 89 - Seins, sexe, cuisses, pieds : cartographie du corps rêvé
Le phénomène est mondial : la croissance annuelle du marché de l’esthétique médicale devrait être de 10% et atteindre 7,1 milliards d’euros entre 2013 et 2017. Alors que les mammoplasties verront leur progression s’essouffler, d’autres secteurs plus lucratifs prennent déjà le relais, surfant sur une nouvelle vague de complexes. Les femmes doivent désormais s’inquiéter de savoir si leurs mamelons sont assez foncés, leurs aisselles suffisamment blanches ou si leur vulve n’est pas trop grande. Lèvres, bras, cuisses, pieds : aucune zone n’est désormais épargnée par cette dictature effrénée de l’apparence.

. HistoireEngagée - "Historiennes, deboutte !" : recension du livre de Micheline Dumont "Pas d’histoire, les femmes ! Réflexions d’une historienne indignée"
D’entrée de jeu – et à notre grande joie ! – Micheline Dumont donne le ton du propos militant de l’ouvrage, en le "dédi[ant] […] aux jeunes historiennes et historiens, pour que la révolution continue". Dans le contexte de la perpétuation de "l’ordre patriarcal" (p. 129), l’auteure n’hésite pas à affirmer que "nous [les femmes] sommes en marche depuis plus de 150 ans contre l’injustice, l’humiliation et l’exploitation qui continuent de frapper la moitié de l’humanité" (p. 202).

. Le Devoir - Pour une formation universitaire des infirmières
Pris dans le quotidien et ses défis, il est facile d’oublier à quelle vitesse les systèmes de santé évoluent. Pourtant, au cours des dernières années le développement des technologies de pointe et les évolutions démographiques et sociales ont radicalement bouleversé la nature des soins, les lieux où ils sont offerts et le travail de ceux qui les fournissent. C’est dans ce contexte qu’il faut analyser la proposition actuelle de former toutes les futures infirmières au baccalauréat. Le Québec est le seul endroit au Canada à ne pas exiger un diplôme universitaire de ses nouvelles infirmières.

. Le Nouvel Observateur - Ma vie avec Boris Vian (par Michelle Vian)
Elle ne lui a pas seulement donné deux enfants. Elle l’a vu écrire ses dix romans, une soixantaine de nouvelles, d’innombrables poèmes, chroniques, critiques de jazz. Elle était bien placée pour les lire : c’est elle qui tapait ses manuscrits. Ensemble, ils ont inventé Saint-Germain-des-Prés et Saint-Tropez, traduit Chandler et Richard Wright, fréquenté Miles Davis, Charlie Parker et Orson Welles, organisé des surprises-parties où se bousculait toute l’équipe des « Temps modernes.

. Le Devoir - De l’inutilité des lettres
En ces temps où l’économisme ambiant conditionne les discours dominants et imprègne la culture du quotidien, il est de bon ton de regarder de haut l’activité littéraire, quand ce n’est pas de la mépriser tout simplement. En compagnie des sociologues, les littéraires sont aux derniers rangs des utiles à la prospérité collective. À quoi servent les écrivains, les étudiants en lettres, les professeurs de littérature, les historiens du patrimoine écrit... ? À rien, point à la ligne ! Car le combat est toujours perdu d’avance dans une perspective utilitariste et instrumentalisée.

. Les Nouvelles/News - Ces hommes qui font « l’Opinion »
En France, la quasi-totalité des journaux sont dirigés par des hommes et les chroniqueurs, ceux qui « font l’opinion » sont très majoritairement des hommes, nous le soulignons régulièrement. Avant la nomination de Natalie Nougayrede au journal le Monde, seul le quotidien La Croix avait une femme à la tête de sa direction. S’il faut saluer la nomination d’une femme à la direction de la rédaction du plus prestigieux quotidien français, il faut aussi souligner qu’au Monde, comme ailleurs, les cordons de la bourse restent fermement tenus par des hommes.

. La Gazette des femmes - Les glaneuses d’or
Dans les mines d’or coopératives du Pérou, les femmes trient le minerai sur des pentes escarpées. Ces pallaqueras pratiquent l’un des métiers les plus ingrats et dangereux de la chaîne minière. Heureusement, leur regroupement en associations a adouci les angles… Au sommet d’une pente escarpée où s’accumulent les roches rejetées par la mine de Santa Filomena, une douzaine de femmes se couvrent le visage de leur foulard rouge. Puis, en rang serré, elles s’aventurent prudemment dans les éboulis qui s’étendent à leurs pieds sur une quinzaine de mètres. Plongeant leur sarcloir dans la roche et la poussière, elles commencent le pallaqueo — le triage.

. Terrafemina - Angelina Jolie subit une mastectomie pour prévenir le cancer du sein
L’actrice Angelina Jolie a publié ce mardi matin une tribune dans le New York Times pour faire part de ses choix médicaux : pour prévenir un risque élevé de cancer du sein, elle a subi une double mastectomie, soit l’ablation des deux seins. Une opération lourde et douloureuse qu’elle a subi « pour ses enfants ». Elle veut partager son choix avec les autres femmes, une décision difficile qu’elle est heureuse d’avoir prise.

. Sisyphe (archives) - L’érotisation de la violence et de la subordination
Un peu d’histoire est parfois utile pour comprendre les courants sociaux contemporains. Voici une entrevue réalisée en décembre 1986 par Claudie Lesselier avec l’historienne et professeure de science politique américaine, Sheila Jeffreys. Cette entrevue met en lumière certaines conséquences négatives de la "révolution sexuelle" sur les femmes qu’elle prétendait libérer. Elle met également en perspective certains courants sociaux actuels, par exemple, le courant queer qui a récupéré d’une certaine manière cette "révolution sexuelle".

. La Gazette des femmes - Anne, ma soeur Anne
En 1975, le futur cinéaste Michel Langlois, alors serveur dans une auberge à Saint-Joseph-de-la-Rive, fait la connaissance d’une cliente pas comme les autres : Anne Hébert. Durant quelques années, il entretiendra avec la célèbre auteure une relation épistolaire forte et sincère. En compagnie, entre autres, de la comédienne Andrée Lachapelle, c’est cette expérience singulière qu’il raconte, entre réel et imaginaire, dans son nouveau documentaire Anne des vingt jours. Rencontre.

. La Presse - Hurlements
Un garçon de 10 ans, peut-être 11, dans une cour d’école, un midi. Petit gars frêle, un peu en retrait. Arrivent deux vauriens du secondaire. Juste à leur regard, l’enfant sait. Il les a repérés. Il se sait repéré. À leurs yeux, il sait qu’il est « le fif », « la tapette ». Celui qui ne participe pas aux jeux sportifs. Celui qui se tient avec des filles. Celui qu’on peut tabasser sans que personne ne dise rien.

. Le Devoir - Procréation assistée : grande remise en question
Dans une lettre datée du 19 avril et envoyée à divers groupes intéressés, le commissaire à la santé et au bien-être, Robert Salois, écrit que le ministre Hébert lui a confié « récemment le mandat de lui fournir un avis sur la pertinence d’offrir certaines activités de procréation assistée ». Il poursuit : « Considérant que plusieurs demandes adressées au Programme québécois de procréation assistée soulèvent des questions éthiques et sociales sur des enjeux fondamentaux qui concernent la société québécoise, [je] procéderai donc à une étude détaillée afin de fournir des éclaircissements sur ce programme. »

. Le Soleil - Forcées de payer le loyer... en nature
La flambée des prix des logements a des répercussions insoupçonnées partout au Québec, ont constaté des émissaires du FRAPRU dépêchés à la grandeur du territoire national pour dresser un état des lieux qui sera remis sous peu aux élus de l’Assemblée nationale. Simon Tremblay-Pépin, chercheur à l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques, était du groupe de 14 commissaires sélectionnés pour la virée du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU). Il a été choqué par plusieurs témoignages. Il certifie notamment qu’une dizaine de femmes au budget serré ont révélé publiquement qu’elles devaient parfois accorder des « faveurs sexuelles » à leur propriétaire en guise de paiement pour le loyer mensuel de leur appartement.

. Huffington Post France - Réforme des allocations familiales : les premières victimes seront les femmes
Renvoyer les femmes à la maison ! Voilà, en substance ce que prépare le gouvernement. Ah, elles sont belles, l’égalité, la justice sociale que les socialistes se targuent de défendre ! Mais leurs déclarations ne résistent pas à l’épreuve des faits : la réalité, c’est qu’en supprimant les aides pour la garde des enfants et en réduisant drastiquement les allocations familiales pour les ménages dont les revenus s’élèvent à plus de 4100 euros mensuels (soit 2050 euros par conjoint !), le gouvernement condamne bon nombre de femmes de classe moyenne, diplômées et expérimentées, à rester chez elles pour s’occuper de leurs enfants en bas âge, en attendant que ceux-ci rejoignent l’école.

. Le Nouvel Observateur - Le pape François défend fermement l’embryon à l’occasion de canonisations
Le pape François a lancé dimanche un appel très ferme pour la défense "juridique de l’embryon" et "la sacralité de la vie", à l’issue de la première messe de canonisation de son pontificat. L’air grave, le pape argentin s’est exprimé pour la première fois pour "la protection juridique de l’embryon", et donc contre l’avortement. Il apportait son soutien à une grande marche de 30.000 chrétiens "pro life" dans les rues de Rome au même moment.

. Huffington Post Québec - Lettre à Isabelle Gaston
Ma chère Isabelle, c’est à titre de citoyenne et de mère de cinq enfants que je m’adresse à toi aujourd’hui. La citoyenne voudrait te dire à quel point elle admire ton courage, ta détermination et ta résilience face à un système de justice qui est tout sauf juste. Chacun de tes interventions, de tes apparitions publiques et de tes commentaires ont été fait avec dignité et avec la tête haute. Pourtant, tu aurais eu toutes les raisons du monde de te terrer dans un coin perdu, recroquevillée sur toi-même pour pleurer, pleurer et encore pleurer.

. Le Devoir - Armes à feu – Infanticide
Au cours de la semaine dernière, les membres de la National Riffle Association (NRA) étaient en congrès à Houston. Au terme de cette messe logeant à l’enseigne de l’affection prononcée pour les balles, les traçantes comme les banales, leur nouveau président a formulé des propos qui donnent froid dans le dos. Tenez-vous bien, selon James Porter, c’est son nom, le ministre de la Justice, Eric Holder, est « farouchement antiaméricain », Obama « est un faux président », la guerre de Sécession fut en fait une « guerre de l’invasion nordiste ».

. Le Soir - Cleveland : Michelle Knight, 32 ans, une vie de malheurs
La vie de Michelle Knight, 32 ans, semble n’avoir été qu’une suite de malheurs. Martyrisée pendant 11 ans dans la « maison de l’horreur » à Cleveland, maltraitée dans son adolescence, elle est la seule des trois ex-captives à n’avoir pas encore rejoint sa famille. Car Michelle a déjà un lourd passif dans la vie. Lycéenne, elle a été violée par des camarades de classe, est tombée enceinte et a quitté l’école, a raconté à des médias un membre de sa famille. A la maison, un compagnon de sa mère se montre violent. Selon la télévision locale WOIO, l’homme a été emprisonné pour avoir cassé le bras de l’enfant. Une accusation de viol sur la jeune fille est abandonnée. Celle-ci a déjà disparu.

. Sisyphe (archives) - La violence contre les femmes : une pandémie mondiale
La violence contre les femmes, une pandémie mondiale ? Comme la grippe H1N1 ? Comme dans le film « Contagion » ? Pas du tout. Pensez à votre réponse instinctive à l’idée d’une catastrophe biologique qui terroriserait le monde entier – voilà ce que devrait être votre réaction au niveau normalisé de violence contre les femmes dans le monde. Parce que, pour dire les choses clairement : les femmes ne sont pas un groupe d’intérêts particulier et la lutte pour la capacité de vivre sans violence n’est pas un simple projet personnel. C’est parce que nous, en tant que culture, embrassons la glamourisation de la misogynie au lieu de considérer ses effets néfastes et d’essayer de changer ses normes.

. Le Devoir - Fête des Mères - La mer du Mile-End
Patsy Van Roost va créer une vague d’hommages aux mères en colorant la rue de mots doux. Si on trouve une fée, on ne la laisse pas filer. C’est pourquoi après vous avoir raconté ses touchants émois de Noël et puis ses amours fleuries de la Saint-Valentin, il fallait bien sûr vous dérouler aussi le fil des idées folles de Patsy Van Roost, qui honorera cette fin de semaine les mères du Mile-End en y allant d’une autre expérience participative à saveur artistique. En choisissant un message destiné à une mère, qui qu’elle soit, tante, femme, ex, blonde, amie, voisine ou mère, les participants s’assurent de le retrouver devant la porte de l’heureuse élue au petit matin du dimanche 12 mai.

. Statistiques Canada - La fête des Mères... en chiffres 2013
Quelques données choisies concernant les mères au Canada. Le nombre total de mères au Canada (y compris les mères biologiques, adoptives et les belles-mères) en 2011 est de 9,8 millions.

. La Presse - Avortement. Liberté. Alerte
L’ancien chef de cabinet de Brian Mulroney, Norman Spector, a tenté de me rassurer ce matin sur Twitter en affirmant ” Il n’y a pas de loi et il n’y aura pas de loi.” Reste que je suis inquiète pour la liberté en matière d’accès à l’avortement quand j’apprends que des députés fédéraux conservateurs travaillent assidument, petit à petit, à rouvrir le débat sur cette question. La nouvelle était à la une du Post ce matin. Dans le Globe aussi. Une trentaine de députés et sénateurs ont participé hier à la marche contre la liberté en matière d’avortement qui se tenait à Ottawa. Leur but cette année : alerter l’opinion publique à l’avortement de foetus féminins, pratique totalement marginale au Canada mais répandue en Asie, notamment en Inde.

. Change.org - Mango ne doit plus avoir recours à l’esclavage au Bangladesh
Pour que Mango n’ait plus recours l’esclavage au Bangladesh et assure une totale transparence dans la fabrication de ses produits. Il y a quelques semaines, nous avons lancé une pétition afin d’exiger de la marque Mango le retrait d’une ligne de bijoux baptisée "Style Esclave", et vraisemblablement inspirée de colliers d’esclaves du XIXème siècle. Nous étions alors loin d’imaginer le drame que le mode de production de la marque allait entraîner.

. Antipodes - Violences contre les femmes. Nouvelles Questions Féministes, vol. 32(1)/2013
Soulevé publiquement dans le cadre du mouvement féministe des années 1970, le problème des violences masculines contre les femmes demeure une préoccupation contemporaine. Ces violences constituent une forme de contrôle social des femmes et s’inscrivent dans l’ensemble plus large des inégalités entre les femmes et les hommes. Ce numéro réunit des travaux empiriques originaux, traitant de questions au cœur des préoccupations aussi bien académiques que politiques.

. Blogue de Camille Bordenet - Ni bonnes ni nonnes ni pigeonnes : nouveau cri de colère des infirmières
Charnières indispensables entre les médecins et les patients, sans elles rien ne serait possible dans le monde hospitalier. Regroupées au sein de l’association « Ni bonnes ni nonnes ni pigeonnes » (NBNNNP) les infirmières et les aides-soignantes ont manifesté dimanche 12 mai à l’occasion de la journée internationale des infirmières.

. Le Devoir - Un conservateur demande de l’aide aux pro-vie
Les députés qui militent contre l’accès inconditionnel à l’avortement sont susceptibles de faire l’objet de tentatives de putsch et, pour cette raison, les militants pro-vie devraient les aider à se faire réélire. C’est du moins ce que pense le député conservateur albertain Rob Anders, qui a lui-même goûté à la médecine plusieurs fois. Selon M. Anders, la participation des militants pro-vie aux nominations permettrait de protéger les députés pro-vie, mais aussi d’en faire élire davantage. « Plus il y a de députés pro-vie, mieux c’est. » Le caucus informel pro-vie sur la colline parlementaire compte une trentaine de membres.

. Le Point - Une "usine à bébés" découverte au Nigeria
Dix-sept adolescentes, retenues prisonnières dans une même maison, enceintes du même homme et dont les bébés étaient destinés à être vendus, ont été libérées par la police au Nigeria, a-t-on appris vendredi de source officielle. Onze enfants en bas âge ont également été retrouvés dans cette "usine à bébés" que les voisins prenaient pour un orphelinat ou un refuge pour femmes enceintes. Une femme soupçonnée d’avoir organisé ce trafic est toujours recherchée. Les jeunes filles ont affirmé qu’elles n’étaient nourries qu’une seule fois par jour et n’étaient pas autorisées à quitter la maison.

. Le Devoir - Bonne fête des Mères, Madame Marois !
Le 8 mai dernier, le ministre de la Sécurité publique, Stéphane Bergeron, annonçait la mise sur pied d’une commission spéciale d’examen sur les événements du printemps 2012. Les Mères en colère et solidaires, un groupe affinitaire actif qui a vu le jour lors du printemps érable et qui réunit 1564 mères de partout au Québec, réagit. Loin de nous satisfaire, disent-elles, cette annonce a largement attisé notre colère. Le libellé du mandat à lui seul démontre votre volonté de « noyer le poisson » dans un vaste ensemble d’objectifs, et ce, dans un échéancier de seulement huit mois ! Est-ce que cette commission viendra remettre en question les arrestations de masse, les armes utilisées, les blessures et le manque d’aide de la part des policiers aux personnes blessées ? Qu’en sera-t-il des abus de droit ?

. Observatoire des inégalités -
La place des femmes dans les manuels scolaires

Sur 3 345 personnages sexués répertoriés dans les manuels scolaires, on décompte 2 676 hommes contre 672 femmes, soit une femme pour cinq hommes, selon deux études sur les représentations des femmes dans les manuels scolaires de mathématiques et d’histoire réalisées par le Centre francilien de ressources pour l’égalité femmes-hommes Hubertine Auclert. Menées sur vingt-neuf manuels de mathématiques et onze d’histoire des filières tant générale que technologique, ces deux études font le même constat de la sous-représentation des femmes et de la persistance des représentations stéréotypées.

. ONU femmes - Faits en un coup d’œil : statistiques sur la violence à l’égard des femmes
D’après les données nationales disponibles, 15 à 76 % de femmes sont la cible de violence physique et/ou sexuelle au cours de leur vie. La majorité de ces violences se produisent au sein des relations intimes et nombre de femmes (entre 9 et 70 %) signalent leur mari ou leur partenaire comme en étant l’auteur.

. Sisyphe (archives) - Violence conjugale - Quand la prison devient une solution de rechange
Le 29 mars, le calvaire judiciaire de Nicole Doucet a pris fin lorsque la Cour d’appel de la Nouvelle-Écosse a confirmé son acquittement de l’accusation d’avoir conseillé à quelqu’un de commettre un meurtre : Madame Doucet avait, dit-on, tenté d’embaucher quelqu’un pour tuer son ex-mari. Elle a témoigné avoir pris cette mesure parce qu’elle était terrifiée à l’idée qu’elle ou son enfant, ou les deux, allait être assassinée. Détail poignant, Madame Doucet s’est aussi dite reconnaissante d’être placée en détention dans un hôpital pour évaluation après son arrestation, tandis que sa fille était placée sous la protection des services sociaux. Pour la première fois, a-t-elle dit, elle et son enfant étaient en sécurité et elle pouvait respirer. Elle a même demandé à rester plus longtemps en détention.

. Les Nouvelles/News - Académie française. Dominique Bona, MA cher confrère
« Entrez mais faites comme chez nous »... C’est ce que semblent dire aux nouvelles académiciennes les académiciens, qui ne se sont manifestement toujours pas remis d’avoir ouvert la porte de la Coupole aux femmes. Farouchement opposés à la féminisation des noms de fonction, les messieurs en habit vert ont l’habitude de s’appeler « mon cher confrère » entre eux... qu’ils s’adressent à une femme ou à un homme. La romancière Dominique Bona, élue le 18 avril dernier au fauteuil 33, l’a appris en entrant sous la Coupole et le raconte au micro de France Culture.

. Le Monde - Prières "historiques" de femmes juives devant le mur des Lamentations
Ce vendredi, jour de prière mensuelle, rassemblait pour la première fois les Femmes du Mur depuis la décision de justice les autorisant à prier avec des objets normalement réservés aux hommes. Pour contester cette décision, qui va à l’encontre de leurs traditions, les ultraorthodoxes ont cherché à empêcher les militantes d’accéder au mur des Lamentations. De très jeunes femmes étudiant dans des écoles religieuses, elles auraient été poussées par des rabbins à manifester contre les Femmes du Mur.

. Radio-Canada - Guy Turcotte libéré malgré un risque important
La Commission d’examen des troubles mentaux a libéré Guy Turcotte, sous condition, même s’il représentait encore un risque important en raison de son état mental. C’est ce qu’on a pu apprendre à la lecture des motifs ayant conduit à la décision de la commission, rendus publics mercredi. Selon la commission, il n’y avait aucune raison de maintenir en détention ou en institution l’ancien cardiologue, déclaré non criminellement responsable du meurtre de ses deux enfants survenu en février 2009. Le document décrit Guy Turcotte comme étant anxieux et vulnérable, au moment où a été prise la décision de le libérer, en décembre dernier.

. Le Devoir - Ville ouverte sur l’art
Curieux et amoureux d’art, courez : ce sont plus de 100 créateurs qui ouvrent les portes de leurs ateliers jusqu’au 12 mai dans la rue Parthenais à Montréal, où la sixième édition de la Virée des ateliers convie le grand public à une rencontre en trois lieux et trois mondes qui s’entrelacent : arts visuels, métiers d’art et mode.

. Les Nouvelles/News - Le tour du monde du jeudi
Les lois indonésiennes de plus en plus discriminatoires. La politique de l’enfant unique a encore de beaux jours en Chine. La police algérienne misogyne sommée de changer. Un première en Afghanistan : un concert rock pour les filles. A quand l’égalité des salaires en Suisse ?

. À dire d’elles - "Louisa Cheba", ou Djemila et Emma, sans Ken ni Aladdin
Les critiques cinémas n’aiment pas les bons sentiments. Ni la télé. Ni les femmes. Hier, par hasard, je suis allée voir "Cheba Louisa", histoire ultra-classique du parcours d’une jeune femme d’origine algérienne qui acquiert peu à peu son indépendance, tout du téléfilm, quoi. Mais, ce qui m’a attirée, c’est le résumé et la bande-annonce. Il s’agissait d’un film qui se centrait sur deux personnages de femmes, qui -ô surprise- n’étaient pas rivales, ni cantonnées à un rôle de victimes qui serait un statut et contre lequel elles ne pourraient rien sans l’aide d’un homme (prince charmant),

. Le Devoir - Semaine de la dignité des personnes assistées sociales - Marcher pour sa dignité
« Les préjugés envers les personnes assistées sociales sont de plus en plus forts », déplore Amélie Châteauneuf, porte-parole du Front commun des personnes assistées sociales, qui participait à la marche. Elle en veut pour preuve cette vidéo ayant récemment circulé sur la Toile mettant tristement en vedette un prestataire violenté par un voisin, celui-ci se filmant littéralement en train de tabasser l’homme et l’associant à un être ayant moins de droits « qu’un chien ».

. Détails et dédales - Impressions haïtiennes : Féminisme, particularismes, universalisme
Comment fait-on aujourd’hui pour être féministe ? C’était la question qui nous était posée. La tablée était grande : six femmes animées par Danielle Magloire, figure importante du féminisme en Haïti. Sur le coup, j’ai haussé les épaules. Comment fait-on, comment fait-on… On fait parce qu’on est ainsi, parce que ça nous coule dans les veines, parce qu’un jour il nous a semblé que « être femme » devenait trop souvent un carcan.

. Le Soleil - Il pleut des librairies
Si je devais écrire un roman avec cette histoire-là, ça ne serait pas très jojo. Surtout la fin, une mort lente, prévisible, inéluctable. Ce serait l’histoire des librairies qui tombent comme des mouches. Depuis quelques mois, quatre librairies ont annoncé qu’elles mettaient la clé sous la porte. La Boutique du livre et Globe-Trotter à Place de la Cité, la Campaniloise à Ste-Foy et, depuis hier, la Librairie générale française dans le Vieux-Québec. Quatre magasins qui ne vendaient que des livres.

. Blog Stop aux violences familiales, conjugales et sexuelles - Les trois jeunes femmes de Cleveland séquestrées, torturées et violées pendant 10 ans par trois hommes : un fait divers ?
Nous sommes sous le choc de cette information qui est tombée le 7 mai 2013 concernant trois jeunes femmes de Cleveland aux USA disparues depuis 10 ans qui venaient d’être retrouvées, l’une d’entre elle ayant en l’absence de leurs bourreaux (les trois frères Castro) réussi à alerter un voisin en cherchant à s’évader. Mais nous avons aussitôt assisté à tout un discours de minimisation et de négation de la réalité particulièrement intolérable avec l’habituelle incapacité de nombreux journalistes et spécialistes de nommer précisément les violences, de parler de leurs conséquences psychotraumatiques, et de les replacer dans un cadre plus politique de violences et de crimes sexistes commis par des hommes envers des femmes. Les mots crimes, viols, sévices, tortures, actes de barbarie ne sont que trop rarement entendus, les journalistes ne parlant surtout que d’enlèvement, de séquestrations, de calvaire, et même de syndrome de stockholm…

. Le Courrier international - Italie - Une ministre noire pour revenir sur la loi anti-immigrés
D’origine congolaise, la nouvelle ministre italienne de l’Intégration est la première femme de couleur au gouvernement. Depuis sa nomination et encore plus depuis qu’elle veut assouplir les lois anti-immigration votées par la droite en 2002, elle est victime d’insultes racistes. Diplômée de médecine et de chirurgie et spécialisée dans l’ophtalmologie, Cécile Kyenge "se bat depuis 2004 pour faire entrer ‘le métissage au Parlement’".

. Le Nouvel Observateur - Disparues de Cleveland : le point sur l’enquête
Trois jeunes femmes qui avaient disparu il y a une dizaine d’années, dont deux alors qu’elles étaient adolescentes, ont été retrouvées en vie dans une maison de Cleveland, une ville de l’Ohio, dans le centre-est des États-Unis. Trois hommes ont été arrêtés, a annoncé la police tard lundi 6 mai. Ils ont été mis en examen pour kidnapping et pour viol. Les enquêteurs ont donné des précisions lors d’une conférence de presse mardi après-midi. Des détails commencent à apparaître dans la presse américaine. Des comportements suspects avaient déjà signalés à la police.

. Le Devoir - Une Québécoise améliore l’efficacité d’un hôpital suisse</a/
Pendant que les établissements de santé québécois accordent des millions de dollars en contrats à des firmes privées pour améliorer leur efficacité, une chercheuse québécoise implante une solution novatrice… dans un hôpital suisse. Danielle D’Amour présente son expérience mercredi lors du colloque de l’Association francophone pour le savoir (ACFAS) sur les nouvelles formes d’organisation du travail en soins infirmiers. C’est au Centre hospitalier universitaire vaudois, à Lausanne, qu’elle teste un nouveau système d’évaluation de la performance des soins infirmiers. Et ce n’est pas la méthode Toyota.

. Les édtions Sisyphe (archives) - Le féminin au cinéma - Nuit Blanche
Thérèse Lamartine avait fait paraître en 1985 aux éditions du Remue-ménage un ouvrage souvent considéré comme « le » classique québécois sur le cinéma des femmes : Elles, cinéastes… ad lib. Dans le récent guide Le féminin au cinéma, l’auteure commente une centaine de longs métrages réalisés par des femmes ou offrant un point de vue original sur la représentation des épouses, filles, mères, conjointes, héroïnes. Plusieurs personnes ont été consultées avant d’établir cette liste de films qui interrogent les rôles sociaux et les stéréotypes liés aux femmes.

. La Presse - Les scandales imaginaires
Un « scandale imaginaire ». C’est ainsi que le cinéaste Xavier Dolan qualifiait hier la tempête absurde créée par Françoise Laborde, du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en France, qui souhaite préserver la jeunesse de la violence du vidéoclip College Boy d’Indochine. Le vidéoclip réalisé par Dolan n’est ni un conte à l’eau de rose ni un de ces clips sexistes qui célèbrent la femme-objet sous toutes ses coutures. Cela peut sembler déroutant pour certains. Car voilà un clip qui aborde la question de l’intimidation de façon poignante et percutante. Il raconte l’histoire d’un adolescent ordinaire pris pour cible par une meute à l’école.

. Le Devoir - Cégeps - C’est la fin du programme arts et lettres
Exit le programme collégial arts et lettres, bonjour culture et communication. Le ministre de l’Enseignement supérieur, Pierre Duchesne, a officiellement approuvé le 18 avril dernier le nouveau programme d’études préuniversitaires qui devra entrer en vigueur dès l’année scolaire 2015-2016 dans tous les cégeps du Québec. Un changement pas seulement cosmétique qui suscite déjà de vives réactions. Culture et communication a pour objectif de « donner à̀ l’élève une formation équilibrée qui comprend une formation culturelle de base et une formation générale » afin de lui permettre de poursuivre à l’université dans les domaines des « arts, des langues, des lettres, des sciences de l’éducation ou des communications ».

. Slate Afrique - Un Égyptien se déguise en femme pour expérimenter le harcèlement sexuel
La chaîne privée OnTV a diffusé un reportage intéressant où elle met en scène un homme travesti en femme dans le centre-ville du Caire. Le but de la manoeuvre : comprendre ce que les femmes subissent dés qu’elles marchent seules dans la rue. Les images parlent d’elles-mêmes. Les hommes s’arrêtent, détournent leur regard sur la jeune femme, vêtue d’une jupe longue et d’un haut vert. Ils l’interpellent, la frôlent, lui demandent si elle veut discuter quelques minutes. Pour l’acteur, il s’agissait d’expérimenter et de dénoncer une nouvelle fois la banalité du harcèlement en Égypte. Il avait alors en tête le témoignage de ses soeurs, de ses amies harcelées dans la rue, qu’elles soient voilées ou non.

. Le Devoir - Ingérence politique des conservateurs à Radio-Canada ?
Dans le projet de loi C-60 de mise en oeuvre du budget 2013, déposé lundi, le gouvernement s’arroge le droit de surveiller les négociations de convention collective dans les sociétés de la Couronne. Le gouvernement fédéral "peut" ordonner à la société de "faire approuver son mandat de négociation par le Conseil du trésor". Ce ministère peut "imposer […] des exigences relatives au mandat de négociation". Le Conseil du trésor obtient en plus la possibilité de dépêcher un représentant pour assister aux négociations. Le Conseil du trésor peut même imposer des exigences relatives aux conditions d’emploi.

. La Presse - Le bras de fer tunisien : entre laïcité et intégrisme
Deux ans après la « révolution du jasmin », les tenants de la laïcité et les intégristes religieux s’affrontent en Tunisie. Au premier plan de cette guerre d’influence : les salafistes, ces islamistes radicaux qui prônent un retour aux pratiques de l’époque de Mahomet. Ils sont engagés dans une bataille qui se déroule, entre autres, dans les écoles et les universités. Quand on lui demande pourquoi elle a décidé, du jour au lendemain, de porter le niqab, l’élève de 18 ans cherche ses mots : "C’est parce que j’ai lu des livres." Shaima Shebel triture ses mains, mal à l’aise parce qu’elle a oublié de mettre ses gants. Timide et silencieuse, elle est à l’avant-plan d’une guerre qui semble la dépasser.

. Blogue de Claude Guillon - Les "besoins sexuels" : un mythe au masculin
Les "besoins sexuels" impliquant le recours légitime à autrui sont une construction idéologique, partie intégrante nécessaire de l’arsenal idéologique de la domination masculine. Viser à une espèce de "parité" en la matière, en reconnaissant aux femmes les mêmes "besoins" ouvrant les mêmes "droits" qu’aux hommes, ne risque pas d’affaiblir le régime de domination masculine. Au contraire, endosser la fable des "besoins sexuels", c’est déjà trouver des circonstances atténuantes aux violeurs. C’est aussi renoncer à penser l’érotisme non comme la satisfaction mécanique de tensions, mais comme un parti pris, librement partagé par des êtres de désir.

. La Presse - Merci aux journalistes têtus
À quoi ressemble le quotidien d’une journaliste indépendante en République démocratique du Congo ? Son journalisme têtu et sans complaisance ne plaît pas à tous. Ce n’est pas le but. Solange ne veut ni plaire ni déplaire. Elle ne veut pas jouer aux héroïnes en boubou. Elle veut juste faire son travail, en toute liberté de conscience, persuadée qu’il n’est pas de progrès possible sans libre circulation des idées.

. Rue 89 - Le sexe comme arme de guerre en Syrie
Pendant que la polémique enfle sur l’utilisation des armes chimiques en Syrie, le recours systématique aux violences sexuelles comme technique de guerre suscite relativement peu d’intérêt. L’organisation Women Under Siege, avec le soutien d’épidémiologistes de l’université de Columbia, a élaboré une carte documentée des agressions sexuelles perpétrées en Syrie.

. Sisyphe (archives) - Le "gender gap" dans les Technologies de l’information et de la communication
En France, s’il y a environ 30% de femmes dans les métiers de l’informatique, le sexe introduit un facteur de différenciation essentiel dès qu’on approche le noyau des programmeurs passionnés. D’ailleurs, l’évolution de la discipline attire particulièrement l’attention car, contrairement aux autres disciplines scientifiques, la part des femmes y est en régression depuis la fin des années 1980 (de 20% à 11,5% en 2004). Ce recul semble inexorable, que le secteur se trouve en situation de crise ou qu’il connaisse une forte reprise économique.

. AVAAZ.ORG - http://www.avaaz.org/fr/ecrasees_en...> Des vêtements sans culpabilité. Drame du Bangladesh
Nous avons tous vu les insoutenables images de centaines de femmes innocentes brûlées vives ou écrasées alors qu’elles confectionnaient NOS vêtements. Dans les prochains jours, nous pouvons contraindre les grands noms de la mode d’empêcher qu’un tel drame ne se reproduise. Les grandes marques de vêtements se fournissent auprès de centaines d’ateliers au Bangladesh. Seules deux entreprises, dont Calvin Klein, ont signé des engagements contraignants sur la construction et les normes de sécurité. D’autres, Wal-Mart en tête, tentent de se dédouaner de leurs responsabilités en proposant de vagues promesses, ce qui n’est rien d’autre qu’un coup de com’.

. La Presse - Poudre rose
C’est le moment de l’année où au lieu de se poser les vraies questions sur le cancer du sein, on s’amuse à recycler de vieux soutiens-gorge pour mieux vendre des crayons et des pinceaux. Le moment où, plutôt que de conscientiser les femmes sur la complexité du cancer du sein, on les aveugle avec de la poudre aux yeux. De la poudre rose. Le moment où je deviens fâchée noire de voir toutes ces femmes et ces filles aveuglées rose par une cause dont elles refusent de voir les dérives commerciales et les contradictions. Une cause chérie qui fait vendre de l’essence et du poulet frit, qui recycle de vieux soutiens-gorge, mais qui malgré tous les millions amassés, n’a toujours pas trouvé de remède ni identifié les facteurs qui font que 1 femme sur 8 sera atteinte alors qu’il y a 40 ans, c’était 1 femme sur 22.

. AFEAS - http://www.afeas.qc.ca/wp-content/u...> Projet de loi C-452 – Exploitation et traite des personnes.
Mémoire au Comité permanent de la justice et des droits des personnes chargé d’étudier le projet de loi C-452. La prostitution n’est ni une forme de sexualité ni une activité économique. Il n’y a pas de clients, mais des hommes prostitueurs qui achètent l’impunité d’un viol. Il n’y a pas de femmes, ni d’hommes, ni d’enfants qui louent ou vendent des services sexuels, il n’y a que des victimes de violences sexuelles qui, à un moment donné, se voient forcées ou contraintes à être violées par des inconnus. Pour plusieurs, la prostitution est considérée comme "un mal nécessaire" : un "mal" pour la femme, "nécessaire" pour plusieurs hommes afin qu’ils puissent satisfaire leurs besoins sexuels.

. Le Devoir - 81e congrès de l’ACFAS - Pour un accès libre et gratuit à la recherche
Étienne Harnad milite depuis vingt ans pour la science ouverte et l’accès libre aux publications des chercheurs. Le chercheur en sciences cognitives de l’UQAM a évoqué pour la première fois en 1994 l’idée d’un accès libre à la richesse scientifique contenue dans les quelque 25 000 revues circulant dans le monde. « Je croyais que c’était une telle évidence que ce serait chose faite le lendemain », explique celui qui participera ce lundi au Congrès de l’ACFAS au colloque portant sur la Révolution de la science ouverte et de l’accès libre.

. À dire d’elles - Le backlash de la nuit de Nike
Hier, en parcourant le métro, un slogan d’une affiche publicitaire m’a surprise « we own the night », « la nuit nous appartient », des femmes qui courent… une des revendications les plus radicales des femmes, reprendre la nuit, qui s’afficherait dans le métro ? Et non. C’était une publicité pour un événement organisé par Nike, la marque internationale symbole du capitalisme, qui s’est emparée du slogan.

. Sisyphe (archives) - Hockey, suicide et construction sociale de la masculinité
En partant d’une analyse de cas de joueurs de hockey qui se sont suicidés pour parler du suicide et de la masculinité, l’auteur confirme ce que des analyses féministes ont déjà souligné : un lien entre la construction sociale de la masculinité et la culture de la violence et de la mort. Parce que cette même construction de la masculinité est aussi à l’origine de nombreuses formes de violence à l’égard des femmes.

. La Presse - Une peine réduite pour un proxénète dérange
La Cour d’appel du Québec a récemment accepté de réduire d’une journée la peine de prison d’un proxénète étranger afin de lui donner une chance de demeurer au Canada. Ce type de décision est vivement critiqué par Jason Kenney, ministre fédéral de l’Immigration. Mohammed Abdulkadir Abdurazak, un résident permanent, avait été condamné en 2011 à deux ans de détention pour proxénétisme. L’infraction est passible d’un emprisonnement de dix ans et la peine imposée « est au bas de la fourchette en semblable matière », selon la Cour d’appel. Quelques mois après cette décision, Immigration Canada a entamé des procédures d’expulsion contre le détenu.

. Le Devoir - Les écrivains du Québec en Haïti
C’est une première historique. Depuis mercredi dernier et jusqu’au 8 mai, 22 écrivains du Québec investissent Port-au-Prince pour célébrer les Rencontres québécoises en Haïti. Foire du livre, conférences dans les écoles, débats, soirées de poésie… la littérature québécoise, quasi absente jusqu’à maintenant dans ce pays, est accueillie à bras ouverts par une population avide de culture, d’échanges. L’idée, un peu folle au départ, d’amener le Québec en Haïti par le biais de ses écrivains, a germé dans la tête de l’auteur et éditeur Rodney Saint-Éloi, dans la foulée du tremblement de terre du 12 janvier 2010, qu’il a vécu de l’intérieur.

. La Presse - Législatives au Pakistan : une femme seule contre tous
Nusrat Begum, mère de famille, se présente aux législatives du 11 mai au Pakistan dans les zones pachtounes. Une femme candidate députée, c’est une première dans cette région autrefois occupée par les talibans. Même si elle est menacée de mort, sa candidature montre que les mentalités évoluent. Son parti, le PTI, lui a préféré un homme plus influent pour mener la bataille électorale. Nusrat Begum se présente seule.

. Le Globe, regard citoyen - Immigration et francisation – Les illusions de la ministre de Courcy
Avant de hausser les seuils, Madame de Courcy devrait s’assurer avec un comité d’experts de la capacité d’intégration du Québec. Ce que je vois tous les jours sur le terrain n’est pas jojo : gens qui fréquentent les services d’aide alimentaires, francisation non obligatoire pour les adultes qui en auraient pourtant tous besoin, adultes ayant peine à payer un appartement décent avec les allocations ridicules qu’offrent le gouvernement pour la francisation, allocations qui ne sont offertes que pour les 33 premières semaines de francisation (ce qui n’est pas du tout suffisant, on offrait un niveau de plus avant que le PLQ ne l’offre plus en 2010).

. Le Devoir - Italie - La présidente de la Chambre dénonce les menaces contre les femmes
La présidente de la Chambre des députés en Italie, Laura Boldrini, a dénoncé vendredi les menaces dont elle a fait l’objet depuis son élection, notamment sur Internet, exigeant une loi pour défendre les femmes italiennes en général. "Je n’ai pas peur d’ouvrir un front de bataille", affirme Mme Boldrini, qui a reçu des centaines de messages et de photomontages machistes et/ou menaçants, entre autres sur Facebook, dans une interview au quotidien de gauche La Repubblica. "Il ne faut plus avoir peur de dire qu’il s’agit d’une culture souterraine partagée, il s’agit d’une situation d’urgence en Italie, parce que les femmes meurent sous les coups des hommes chaque jour", dit-elle.

. Le Devoir - Geneviève Bujold dans les creux de l’infinie tranquillité
Elle a quelque chose d’apaisé, parle du chemin de la sagesse qui requiert du courage, salue cette chance du travail auprès de grands cinéastes, qui l’ont fait devenir toutes ces femmes aux destins riants ou tragiques. 70 ans et sans apprêts, quoique lumineuse, le nez retroussé sous ses cheveux gris, une chaleur communicative. On n’interviewe pas Geneviève Bujold. On parle avec elle du Québec et du temps qui passe.

. Romandie - CH/Droits populaires : une nouvelle initiative sur les salaires aurait abouti
Le peuple suisse devrait avoir une nouvelle occasion de se prononcer sur les salaires. L’initiative populaire qui demande l’instauration d’un revenu de base de 2500 francs mensuels assuré à tout le monde a abouti, avec 102’000 signatures récoltées, selon ses promoteurs. L’initiative "pour un revenu de base inconditionnel" demande que chaque personne, active ou non et vivant légalement en Suisse, touche une certaine somme. Le montant et son financement devront être fixés dans la loi, par le Parlement.

. Le ciel, le féminisme et ta mère - Prostitution : un peu de recul sur le discours du Strass
Comme prévu, samedi, nous étions au colloque Abolition 2013 contre le système prostitueur. Nous nous y attendions un peu, nous avons été accueillies à coup de faux sang rouge par une dizaine de militants du Strass, le Syndicat du travail sexuel (vous noterez le choix de l’acronyme qui met paillettes et glamour sur une réalité qui l’est beaucoup moins), qui milite pour la légalisation et la réglementation de la prostitution.

. La Presse - Les médecins préfèrent-ils les minces ?
Le cabinet du médecin est l’un des endroits où on s’attend à recevoir un traitement équitable. Or, on apprenait cette semaine dans le journal médical Obesity que les médecins ont tendance à être plus gentils avec les personnes minces. En général, les patients ont reçu le même traitement en ce qui concerne le temps passé avec le médecin et les sujets abordés. Là où une différence a été observée, c’est au niveau de l’attitude des médecins. Le constat est inquiétant dans la mesure où les patients ont davantage tendance à écouter les conseils d’un médecin qui démontre de l’empathie.

. Le Devoir - Le prix payé pour nous habiller
La mort de plus de 500 personnes dans l’effondrement de l’édifice Rana Plaza, au Bangladesh, a remis à l’ordre du jour les conditions de travail des ateliers d’assemblage et, du coup, braqué les projecteurs sur la migration rapide de l’industrie, dont certains acteurs ont récemment trouvé que les salaires en Chine, jadis insignifiants, avaient trop augmenté. On s’est vite tourné vers de nouvelles sources, notamment le Bangladesh où le coût de la main-d’œuvre, selon un rapport de l’ONU en 2008, atteignait 22¢ l’heure. Bienvenue dans le monde des ateliers de misère, où les femmes sont en majorité.

. La Presse - Syrie : la révolution salafiste
Les salafistes rêvent d’un grand État islamique régi par la charia. Certains flirtent avec Al-Qaïda. Leur influence grandit aussi en Libye et en Tunisie. « Cache ton visage ! » Je ne comprends pas. J’ai déjà un chandail à manches longues, une grande tunique, un gilet pare-balles, un casque et un voile. Je suis à Alep, dans un quartier que les salafistes, des islamistes purs et durs, viennent d’arracher des mains du gouvernement de Bachar al-Assad. On est près de la ligne de front, des bombes explosent au loin, des cadavres traînent dans la rue et les salafistes ne pensent qu’à une chose : mon visage nu, moi, une femme. Michèle Ouimet en Syrie.

. Sisyphe (archives) - Un tribunal reconnaît aux femmes le droit à s’organiser entre elles
La Cour suprême de la Colombie-Britannique renverse une décision du Tribunal des droits de la personne de la C.-B. Un centre d’aide aux victimes de viol et maison de transition est lavé d’une accusation de discrimination à l’égard d’un transsexuel né homme. Le tribunal confirme que toute femme a le droit de s’organiser politiquement avec ses paires. C’était en 2004.

. IRIS - Les entreprises et leur dépendance à l’État
Les dernières réformes annoncées de l’assurance-emploi et de l’aide sociale ont un trait commun, soit la volonté de l’État de resserrer ses dépenses en visant les gens avec un statut des plus précaires. Sous prétexte de lutte au déficit, les gouvernements à Ottawa et à Québec s’en prennent aux mauvaises cibles. Pourquoi ne pas plutôt revoir une partie des subventions consenties aux entreprises ? N’y a-t-il pas là une stratégie de contrôle des finances beaucoup plus responsable aux plans social et fiscal qu’une bête attaque envers ceux qui, déjà, sont parmi les moins favorisés ?

. Huffington Post Québec - Liberté syndicale - Monsieur Poilièvre, la fin ne justifie pas les moyens
Personne n’ignore le peu d’empathie que votre gouvernement et vous-même portez envers les syndicats. En réalité, le projet de loi C-377 est votre attaque contre la liberté d’association des travailleurs. Sous couvert de ce que vous appelez hypocritement la "transparence", vous allez exiger que les organisations ouvrières rendent publique une montagne d’informations souvent personnelles, violant la Charte des droits et libertés et créant une usine à gaz chez Revenu Canada qui coutera cher au contribuable.

. Amnistie International (Section Canada) - Dix façons de faire taire un ou une journaliste
Les gouvernements et d’autres organisations à travers le monde perfectionnent les techniques destinées à empêcher les journalistes de faire la lumière sur la corruption et les violations des droits humains. Fausses accusations, retrait du permis de travail, assassinats, etc., voici 10 façons de faire taire un ou une journaliste.

. RTL - Afghanistan : un père exécute sa fille en public pour venger l’honneur de sa famille
Originaire d’un village isolé de la province de Baghdis (nord-ouest de l’Afghanistan), Halima s’était enfuie avec un cousin tandis que son mari et père de ses deux enfants se trouvait en Iran. Selon l’organisation Amnesty International, l’exécution a été perpétrée le 22 avril dans le village de Kookchaheel. Elle a eu lieu devant "300 à 400 personnes" et a été filmée, a témoigné une militante des droits de l’Homme de Baghdis, qui dit avoir vu la vidéo. "Halima y est agenouillée et porte un long tchador. Un mollah prononce la prière funèbre puis son père, placé derrière elle, tire trois balles avec une kalachnikov à environ 5 mètres de distance",

. Radio-Canada - Droits du foetus : la Cour suprême évite le fond de la question
La Cour suprême du Canada a ordonné vendredi la tenue d’un nouveau procès pour une Ontarienne accusée d’avoir fait disparaître le cadavre d’un enfant dans l’intention de cacher sa naissance. Le plus haut tribunal du pays ne s’est toutefois pas avancé sur la controversée question des droits du foetus dans le Code criminel canadien.

. Le Devoir - Mon printemps (mis)érable
Retour de Lise Payette au Devoir après une immobilisation de 8 mois. "J’ai l’intention de faire tout en mon pouvoir pour venir en aide aux personnes qui traversent une vieillesse sans tendresse et sans espoir. Il ne faut pas seulement de l’argent, il faut de l’amour et infiniment de respect. Je continuerai de vous en parler comme je vous parlerai de cette société qui est la nôtre et qui tourne avec le vent sans jamais remettre ses choix en question."

. Châtelaine - Unité 9, c’est elle
J’ai appris à lire les journaux. "Une femme tue son mari." On nous dit comment elle l’a abattu, mais jamais pourquoi. J’ai appris à ne plus détourner mon regard. C’est comme si on m’avait sablé les yeux. Tout à coup, je n’étais plus capable de vivre avec le niveau de moralité qui nous entoure. De vivre dans une société qui tolère que, à l’Hôpital Sainte-Justine, la liste d’attente soit d’un an pour les enfants victimes d’abus sexuels… Mon pari, c’était de faire un téléroman avec tout ça. La réalité va toujours dépasser la fiction que j’écris. Car il m’a fallu doser pour que les téléspectateurs me suivent. Entrevue avec l’auteure d’"Unité 9", Danielle Trottier.

. Sisyphe (archives) - Les concepts de syndrome d’aliénation parentale (SAP) et d’enfants aliénés (EA) : sources d’erreur dans les conflits de garde d’enfants
Cet article se penche sur les solutions proposées par les professionnels de santé mentale et de droit face aux enfants qui sont réticents à rendre visite à celui de leurs parents chez lequel ils ne vivent pas. Cette étude décèle dans les notions de Syndrome d’Aliénation Parentale (SAP) et d’Enfants Aliénés (EA) un manque de rigueur analytique qui met les enfants en danger. L’auteure suggère en conclusion de meilleures manières d’évaluer les nouvelles théories issues des sciences sociales.

. L’Actualité - Avortement - Le bâillon étrangleur
Si le premier ministre Stephen Harper s’est organisé pour que la plus récente motion liée à l’avortement à émaner de l’aile religieuse de son caucus soit jugée non recevable, c’est parce qu’il était loin d’être certain qu’elle allait être défaite ou qu’elle allait l’être sans causer d’embarras à tous les partis aux Communes. Elle demandait à la Chambre de "condamner la discrimination contre les femmes qui survient lors d’interruption de grossesse liée à la sélection du sexe". Prise au pied de la lettre, la motion aurait pu être adoptée à l’unanimité. À première vue, le recours à l’avortement pour éviter de donner naissance à une fille est une pratique que réprouvent l’ensemble des députés fédéraux.

. La Presse - Loi 101 - Non à une coquille vide !
C’est triste, mais le recours aux mesures incitatives a démontré son incapacité à combattre la bilinguisation de Montréal. Sans les disposions musclées de la loi 101 sur la langue d’enseignement, nous n’aurions pu inverser la tendance auprès des enfants d’immigrants. Faire du refus de toute coercition une question de principe est absurde. À ce chapitre, la seule vraie question de principe pour un gouvernement du Québec, c’est de défendre le français comme socle de notre identité collective et de notre cohésion sociale en adoptant les mesures législatives nécessaires.

. Oregand - Assurance autonomie - La persistance de la dévalorisation du travail des femmes
Le ministre Hébert a certainement raison d’insister sur la nécessité d’étendre l’accès aux soins à domicile de longue durée dans un contexte de vieillissement de la population. Cela nécessite toutefois une volonté politique d’accroître les ressources financières pour les services d’aide à domicile sans amputer d’autres services publics et d’assurer que les employés disposeront d’emplois décents.

. Rue 89 - C’est l’histoire d’une actrice qui jouait les chômeuses et a fini au chômage
Et, un jour, tout s’arrête. Elle attend que le téléphone sonne, qu’un metteur en scène l’appelle, rien ne vient. Arrivée en « fin de droits », elle lâche prise, lâche le métier. Sans le dire à ses copines actrices, à ses voisins, elle colle une annonce chez des commerçants de son quartier : « femme sérieuse cherche heures de ménage ». Tout se renverse.

. Les Terriennes - Être féministe en Palestine
Dans le prolongement de son documentaire de 1994, "L’Espoir voilé", qui dressait le portrait de cinq femmes palestiniennes, Norma Marcos vient de faire paraître le livre Le désespoir voilé. Femmes et féministes de Palestine aux éditions Riveneuve. Une manière pour la réalisatrice franco-palestinienne de rendre hommage à celles qui oeuvrent à l’émancipation des femmes dans son pays d’origine. Une mission compliquée par l’occupation, alors même que, selon elle, le statut de la femme régresse.

. Ina.fr - Simone de Beauvoir : pourquoi je suis féministe
Jean-Louis Servan Schreiber reçoit Simone de Beauvoir (enregistrement). Il présente brièvement son oeuvre, l’importance de son essai Le deuxième sexe dans l’évolution des idées de notre époque. Pour Simone de Beauvoir, on ne naît pas femme, on le devient. Les différences biologiques ne fondent pas la différence de statut, elles sont un prétexte autour duquel se construit la condition féminine. La femme est soumise à l’exploitation et à l’oppression. Elle cite quelques exemples historiques de la volonté des hommes d’écarter les femmes. Elle raconte comment elle a pris conscience de la vérité sur la condition féminine en écrivant Le deuxième sexe.

. Le Devoir - Une étude de l’institut Pew - Une majorité des musulmans pour la charia, mais laquelle ?
Une majorité des musulmans dans le monde veulent que la charia, la loi islamique, devienne la loi de leur pays, tout en montrant des opinions disparates sur ce qu’elle recouvre, indique mardi une étude de l’institut Pew. L’étude montre que l’application de la charia est surtout souhaitée dans la sphère privée, pour régler les affaires familiales ou foncières, par les musulmans habitant des pays où siègent déjà des cours religieuses de ce type.

. DIRECT !CD - États-Unis. Les pédophiles réclament les mêmes droits que les homosexuels
Utilisant les mêmes tactiques que les défenseurs des droits des « gay », des pédophiles commencent à vouloir un statut similaire en alléguant que le désir d’enfants est une orientation sexuelle peu différente de celle des hétérosexuels et des homosexuels. La pédophilie a déjà été octroyée d’un statut protégé par le gouvernement fédéral. La loi Matthew Shepard et James Byrd, Jr sur la prévention des crimes haineux répertorie "l’orientation sexuelle" comme une catégorie protégée ; elle n’en définit pas pour autant le terme. La Maison Blanche a appuyé la loi.

. La Presse canadienne - Le salaire minimum est porté à 10,15 $ l’heure
La ministre du Travail, ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre responsable de la Condition féminine, Agnès Maltais, estime que la hausse du salaire minimum profite à plus de 365 300 personnes, dont plus de 208 800 femmes.

. Sisyphe (archives) - Voile, prostitution, militarisme, indépendance - La Fédération des femmes du Québec représente-t-elle toutes les femmes ?
La mission d’une organisation représentant les intérêts des femmes doit-elle consister à obtenir le droit pour les Québécoises de risquer leur vie, en toute égalité, aux quatre coins du monde pour défendre les intérêts militaro-économiques du nouvel ordre mondial ou à promouvoir le sexisme et l’obscurantisme des religions au sein des institutions québécoises ? Il s’agirait plutôt, il me semble, de défendre les intérêts communs des femmes, en dénonçant les valeurs qui les empêchent de choisir librement leur destin, en mobilisant le plus grand nombre d’entre elles pour lutter contre toutes les formes d’oppression, de discrimination, de violence, de stéréotypes sexuels et sociaux qui veulent les garder en servitude et à l’écart des décisions socio-politiques qui les concernent.

. Le Devoir - Big Brother vous regarde
Vous avez aussi entendu parler des coupes massives dans la fonction publique (20 000 congédiements, dont environ 2000 au Québec), des statisticiens et scientifiques licenciés, et des inspecteurs en moins pour ce qui est des aliments, des avions, des cours d’eau, des frontières et jusqu’à la météo. De ceux et celles qui sont toujours en poste dans la fonction publique fédérale, forcés souvent d’appliquer les nouveaux critères, au risque de perdre eux-mêmes leur emploi, on ne parle pas beaucoup, par contre. Pourtant, depuis que Stephen Harper est au pouvoir, il n’y a pas que les chômeurs, les artistes, les chercheurs, les groupes de femmes et les habitants de région qui ne votent pas conservateur qui en arrachent. Il y a aussi les fonctionnaires.

Fils de presse des mois précédents

- Fil de presse, janvier 2013
- Fil de presse, février 2013
- Fil de presse, mars 2013
- Fil de presse, avril 2013
- Fil de presse, mai 2013
- Fil de presse, juin 2013


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2013
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin