| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






samedi 1er août 2015

Fil de presse, août 2015

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, décembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, novembre 2016
Fil de presse de Sisyphe, octobre 2016
Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Fil de presse, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources.

Août 2015


. Le Devoir - Éducation. Front commun contre les coupes
Latente au printemps, la colère gronde, plus forte que jamais, dans les écoles du Québec, alors que les jeunes font tout juste leur retour dans les classes. Pour la première fois de leur histoire, les syndicats d’enseignants, les comités de parents et les directions d’établissements scolaires unissent leur voix dès la rentrée pour dénoncer les compressions et pour exiger que le gouvernement recommence au plus vite à investir en éducation.

. Le Huffington Post Québec - Projet pilote d’éducation sexuelle : aucune exemption du cours ne sera tolérée
La connaissance des choses du sexe est trop importante pour être facultative, aux yeux du ministère de l’Éducation. Au même titre que le français et les mathématiques, l’éducation sexuelle sera donc obligatoire pour tous, de la maternelle à la cinquième secondaire dans les écoles du Québec, sans égard aux convictions religieuses et valeurs des parents issus de différentes communautés. Aucune exemption ne sera tolérée. Mais les cours pourraient être donnés par n’importe qui.

. TV5 - Millenium 4, polar au féminin féministe ?
Au-delà des controverses soulevées par le contexte de sa parution, Ce qui ne me tue pas, le quatrième volume de Millénium, ne dépare pas dans la série suédoise au succès mondial. Intrigue d’une actualité brûlante, style haletant et personnages à la présence palpable. Autre marque de fabrique : plus encore que dans la trilogie signée Stieg Larsson, dans ce polar-là, les femmes sont moteur.

. Gazette des femmes - Qu’est-ce qu’être femme ? – Entrevue avec Camille Froidevaux-Metterie
Dans un essai touffu, La révolution du féminin, Camille Froidevaux-Metterie réfléchit sur les bouleversements qu’a provoqués le féminisme, entre autres en ce qui concerne la maternité et la perception du corps des femmes. Camille Froidevaux-Metterie est professeure de sciences politiques à l’Université de Reims, en France. “Mais quelle est cette condition qui nous impose de mener de front une vie professionnelle bien remplie et une vie personnelle tout aussi dense, et de faire comme si de rien n’était dans les deux domaines ?”

. Hejer Charf - "Autour de Maïr". Première mondiale, Festival des Films du Monde 2015
Pendant longtemps, la littérature des femmes a été confinée au privé, au ménager, aux correspondances. L’on prétendait qu’elles ne savaient qu’écrire des lettres et tenir des journaux intimes. Cofondatrice et première directrice de l’Institut Simone de Beauvoir (Université Concordia, Montréal 1978), Maïr Verthuy a ouvert la voie pour que les écrits des femmes soient publiés, lus, enseignés, traduits. "Autour de Maïr", accompagnées des chansons d’Anne Sylvestre, des féministes, des poètes, des professeures, des écrivaines québécoises, françaises, disent le long et ardu chemin de l’écriture au féminin vers la reconnaissance.

. Le Collectif d’aide aux femmes exploitées sexuellement (CAFES) - Lettre ouverte aux chefs de partis politiques fédéraux, premier ministre du Québec, ministre de la justice du Canada et du Québec et ministres de la condition féminine du Québec et du Canada
À l’occasion du CIRFF2015 à Montréal, des participant-e-s aux activités du Congrès féministe ont envoyé cette lettre aux responsables politiques canadiens et québécois, pour soutenir la loi C36 et rappeler l’objectif commun d’égalité femmes-hommes.

. Slate France - En Inde, deux jeunes filles ont été condamnées à être violées
Le grand frère des deux sœurs condamnées par le conseil de leur village s’était enfui avec une jeune femme mariée au sein d’une caste plus élevée. C’est la décision odieuse et arbitraire d’un conseil de village indien : Meenakshi Kumari, 23 ans, et sa petite sœur de 15 ans ont été condamnée à être violées et exhibées nues, le visage peint en noir, dans leur village, au nord du pays. Elles se sont enfuies pour échapper à ce sort.

. Le Devoir - Désobéir
Les métaphores filent, maillées, énigmatiques. On se demande à quoi s’accrocher, quoi prendre au pied de la lettre. Flottement. Comme dans un rêve. Ou un cauchemar. C’est dense, surréaliste. Mais en même temps, quelque chose de chirurgical dans l’écriture : une grande maîtrise s’en dégage. Quelque chose se joue là à notre insu, qui s’impose, de façon souterraine.

. Slate France - Pire qu’être une femme en politique : être enceinte au gouvernement
Le fait qu’une femme politique enceinte ne quitte pas manu militari ses fonctions pour entamer des séances de yoga prénatal semble être une réelle surprise encore au XXI siècle. Quoi qu’elles fassent ou disent, les femmes politiques qui ont l’idée saugrenue d’enfanter pendant leur mandat seront soumises à la vindicte populaire et auront, dans tous les cas, tout faux.

. La Presse - "On peut se moquer" des religions, dit Philippe Couillard
"Bien sûr qu’on peut se moquer" des religions, soutient Philippe Couillard. Et le projet de loi 59 sur la lutte contre les discours haineux ne l’interdira pas. Le premier ministre ouvre la porte à l’amender pour dissiper les critiques qui redoutent des entraves à la liberté d’expression. La semaine dernière, l’imam Salam Elmenyawi, président du Conseil musulman de Montréal, a déclaré que le projet de loi doit aller plus loin pour punir toute personne qui ridiculise une religion.

. Le Devoir - La campagne électorale oublie les femmes
La formation Up For Debate, une coalition de 175 groupes de femmes canadiens, exige que les politiciens se prononcent (sur le peu de femmes en politique, sur les enjeux d’égalité, sur les conditions de vie des femmes autochtones, etc.) pendant la campagne électorale. Que le premier ministre Harper ne juge pas cela assez intéressant pour débattre en dit long sur ses idées, sur sa façon de gouverner et, surtout, sur son peu d’égard envers les citoyennes canadiennes.

. Hypathie - Voix de femmes
Il s’agit d’une anthologie de poèmes de femmes illustrée par des photographes femmes. On a tellement l’habitude de voir des anthologies où ne figurent guère que des hommes, puisque la totalité de l’art, c’est encore et toujours eux, dont l’initiative est à saluer. Lecture pour soi, ou idée de cadeau pour les autres, la sélection (et la traduction) de poèmes et de photographies de femmes des cinq continents est une splendeur.

. Huffington Post - Élections fédérales 2015 : le débat sur les enjeux des femmes annulé après le retrait de Mulcair
La décision de Thomas Mulcair de ne plus participer à un débat des chefs sur les femmes a forcé les organisateurs à annuler l’événement, lundi. Plus de 50 000 Canadiens avaient signé la petition "Place au débat" d’Oxfam Canada, qui demandait la tenue d’un débat sur les enjeux spécifiques aux femmes et aux filles. Les enjeux des femmes avaient été discutés pour la dernière fois en 1984, avec les chefs de l’époque Ed Broadbent, Brian Mulroney et John Turner.

. RTBF - Migrants : le calvaire des femmes demandeuses d’asile
Depuis le début de cette année 2015, 12 000 personnes ont demandé l’asile en Belgique. Parmi elles, un peu plus d’un quart sont des femmes. Venues principalement d’Afrique ou du Moyen-Orient, elles ont dû braver tous les dangers. Sur les routes de l’exil, les femmes sont plus exposées que les hommes. Notre journaliste Hélène Maquet a visité le Centre pour Demandeurs d’Asile de la Croix-Rouge de Jette, en région bruxelloise. Il est presque uniquement peuplé de femmes. "Il y a énormément de femmes qui sont, en chemin, soit violées, soit contraintes à la prostitution".

TV5 - Les femmes s’affichent dans la rue
Elles comptent rebaptiser toute l’île de la Cité - elle-même renommée FémiCité -, quartier situé en plein cœur de Paris siège de la cathédrale Notre-Dame. Elles vont octroyer des noms de femmes illustres à toutes les plaques de rue du quartier, alors que seules 2,6 % des voies de la capitale sont - réellement - baptisées au féminin. Leur outil : des perches télescopiques et des affiches en papier plastifié, garnies d’un large ruban adhésif double-face. Le lendemain en début de matinée, ce sont des œuvres colorées et réalisées au crochet qui viendront garnir le lieu, scandant, là aussi, des noms de femmes illustres sur les grilles des parcs.

. Le Point - Nigeria : 500 jours depuis l’enlèvement par Boko Haram des "lycéennes de Chibok"
Le Nigeria marque jeudi le 500e jour de l’enlèvement des plus de 200 "lycéennes de Chibok" par Boko Haram dans le nord-est du Nigeria où, malgré des revers militaires, le groupe islamiste continue de faire régner la terreur. En dépit de l’énorme émotion internationale illustrée par le mouvement "Bring back our Girls" ("Rendez-nous nos Filles") soutenu par une multitude de personnalités, et des efforts militaires des pays de la région, le monde reste sans nouvelles des jeunes filles, annoncées comme "mariées" ou vendues en esclavage.

. POSITIVR - Elles voulaient vivre en femmes libres… Alors elles ont créé un village interdit aux hommes !
Le village d’Umoja, au Kenya, est un cas unique au monde : les hommes y sont interdits ! C’est un refuge réservé à toutes les femmes décidées à ne plus vivre sous la domination des lois patriarcales. Bienvenue dans une communauté à la pointe du féminisme, hors du commun. L’idée peut sembler radicale. Mais, en vérité, elle était juste nécessaire. Au Kenya plus encore qu’ailleurs, les hommes décident de tout et les femmes ont rarement leur mot à dire.
Pire encore, les filles y seraient souvent, dès leur plus jeune âge,“réservées” à des hommes plus vieux qu’elles.

. Ressources Prostitution - Qu’est-ce que le STRASS ?
À l’origine du STRASS se trouve un groupe intitulé "Les Putes" fondé en 2006 par Thierry Schaffauser, alias Zezetta Star, et Jean-François Poupel, alias Maîtresse Nikita. Dès le départ, le groupe "Les Putes", puis le "STRASS", fut étroitement lié à l’association Act-Up. Presque tous les membres du collectif "Les Putes" ont fait leurs classes militantes au sein de cette association de lutte contre le sida, notamment les deux co-fondateurs. Encore aujourd’hui, le siège social du STRASS se situe dans les locaux d’Act-Up et la majorité des communiqués de presse du STRASS sont également signés par Act-Up. Enfin, la plupart des manifestations ou événements du STRASS sont également organisés en collaboration avec Act-Up. Le STRASS apparait donc comme une émanation d’Act-Up, ayant pour objectif principal de lutter contre les mouvements abolitionnistes.

. Châtelaine - Le féminisme, qu’ossa donne ?
Plus besoin de ça, croient des centaines de jeunes femmes. Des stars comme la chanteuse Beyoncé ou l’actrice Emma Watson affirment fièrement le leur. Où en est le féminisme aujourd’hui ? Châtelaine a réuni quatre féministes d’âges et de milieux différents pour une conversation informelle animée par Marie-Louise Arsenault.

. Les Nouvelles/News - Le féminisme sur Youtube : 10 vidéos nouvelle génération à voir
Des milliers de vidéos parfois drôles et souvent originales démontrent que les jeunes générations s’expriment avec talent sur le féminisme. C’est presque devenu un genre à part entière, si l’on en croit le nombre de vidéastes qui se sont prêtés à l’exercice d’égrener leurs bonnes raisons d’être féministe.

. Le Devoir - Contrer le surdiagnostic et le surtraitement du cancer du sein
La semaine dernière, Steven Narod et son équipe publiaient une étude sur le cancer canalaire in situ (CCIS), traditionnellement considéré comme un précurseur du cancer du sein invasif qui peut s’avérer mortel. Cette étude démontre que le dépistage et le traitement massif du CCIS n’ont pas mené à une diminution du taux de mortalité chez les femmes atteintes du cancer du sein, mais plutôt au surtraitement de la maladie. Une autre étude majeure révélait que les programmes de dépistage systématique par mammographie n’ont dans les faits aucunement réduit le taux de mortalité associé au cancer du sein.

. Courrier international - Royaume-Uni. Doris Lessing espionnée pendant vingt ans par le MI5
Des archives déclassifiées rendues publiques ce vendredi 21 août révèlent que les services de renseignements britanniques ont longuement surveillé la romancière Doris Lessing, Prix Nobel de littérature 2007. Une “honte” dont il faut tirer des leçons, affirme la presse d’outre-Manche. La romancière britannique (1919-2013) a commencé à “intéresser” les services de renseignements dans les années 1940, rapporte The Guardian, quand elle s’est mariée en “Rhodésie du Sud (l’actuel Zimbabwe) avec Gottfried Lessing, militant communiste, à la tête d’un groupe d’écrivains socialistes, le "Left Book Club”.

. Radio-Canada - La mode et le féminisme
Chronique et entrevues sur les discussions lors du Colloque CIRFF2015 Penser, créer, agir les féminismes à l’Université du Québec à Montréal.

. Jeune Afrique - Une femme, une voix
La douzaine d’élections présidentielles que l’Afrique s’apprête à vivre à partir de la rentrée (Guinée et Burkina ouvriront le bal le même jour : 11 octobre) et jusqu’à la fin de 2016 ont une caractéristique commune que nul n’a jusqu’ici remarquée - ce qui est en soi révélateur. Aucune femme n’a la moindre chance d’être élue et dans la plupart des pays concernés, il n’y a tout simplement aucune candidate.

. Le Journal de Montréal - Le rire interdit, ou la tyrannie des fanatiques
L’imam Salam Elmenyawi a été la grande vedette de la semaine à la commission parlementaire examinant le projet de loi 59 sur les "discours haineux". Devant les députés, il a expliqué doctement qu’il ne devrait plus être permis de rire des religions, de les moquer, de les tourner en ridicule. Cela heurterait violemment ses croyances les plus intimes et le froisserait au-delà du tolérable. Alors on devra mimer le respect devant lui, et se retenir même si on veut s’esclaffer.

. La Presse - Pour Tina et les autres
Qui se souvient de Tina ? Il y a exactement un an, le corps de cette jeune autochtone, lâchement assassinée, était repêché dans la rivière Rouge, au Manitoba. Depuis, Tina Fontaine est devenue le visage de la détresse autochtone, une détresse que les chefs politiques ne peuvent ignorer en cette campagne électorale. L’élection du 19 octobre sera-t-elle l’occasion de mettre à l’avant-scène les enjeux autochtones, de dépasser le seuil des seules perceptions pour passer à l’action ? Les conditions semblent favorables.

. Le Devoir - La journaliste syrienne Zaina Erhaim lauréate du prix Peter Mackler
La journaliste syrienne Zaina Erhaim, âgée de 30 ans et travaillant depuis la ville d’Alep ravagée par plus de quatre ans de guerre, est la lauréate 2015 du prix Peter Mackler qui récompense le courage et l’éthique journalistique.Depuis deux ans, Zaina Erhaim a formé une centaine de personnes, dont un tiers de femmes, au journalisme de télévision et de presse écrite, contribuant à l’émergence de nouveaux journaux et magazines en Syrie.

. CIRFF2015 - Penser Créer Agir les féminismes - De la révolution des savoirs au changement social
Organisé conjointement par l’Institut de recherches et d’études féministes (IREF), le Réseau québécois en études féministes (RéQEF) et le Service aux collectivités (SAC), le 7e Congrès international des recherches féministes dans la francophonie (CIRFF) se tiendra du 24 au 28 août 2015 à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) sous le thème Penser Créer Agir les féminismes. Cette 7e édition du Congrès veut offrir un espace d’échanges et de dialogues entre professeures et étudiantes universitaires de différentes disciplines, artistes, praticiennes et militantes pour penser, créer et mettre en action un projet féministe de transformation des savoirs et de changement social.

. Le Soir - Une brigade féminine combat l’État islamique : "Ils nous violent, on les tue"
Elles ont entre 17 et 30 ans. Elles font partie de la même brigade féminine baptisée "Sun Girls"-"Les filles du soleil" - et comptent aujourd’hui près de 123 combattantes. Leur objectif ? Lutter contre l’État islamique (ÉI). Leur nom, Sun Girls, n’a pas été choisi au hasard, puisque les combattantes croient en la protection du soleil.

. Radio-Canada - Percée scientifique concernant la maladie d’Alzheimer
Des chercheurs ont réussi à identifier une multitude de facteurs, dont certains modifiables, qui augmentent ou réduisent le risque de souffrir de la maladie d’Alzheimer. Les scientifiques ont épluché plus de 300 études publiées entre 1968 et 2014, qui regroupaient quelque 5000 sujets. Cela leur a permis de déterminer que l’estrogène et les médicaments contre l’hypercholestérolémie, l’hypertension artérielle et l’inflammation semblent tous avoir un effet protecteur marqué. Il en va de même pour les vitamines C et E, l’acide folique et le café.

. L’autre livre - Bertha von Suttner : une vie pour la paix
Le destin mouvementé d’une femme exceptionnelle à la veille de la Grande Guerre : celui de la première lauréate du prix Nobel de la paix, Bertha von Suttner (1843-1914).
Avec une énergie hors du commun, la comtesse Kinsky, épouse baronne von Suttner, s’engagea contre la guerre et le militarisme, devient la journaliste politique la plus célèbre de son temps, fonda le Bureau international de la paix et plusieurs sociétés de paix, en Allemagne, en Autriche-Hongrie ansi qu’ailleurs dans le monde.

. Les Nouvelles/News - Littéraire : nom masculin, encore pour la rentrée 2015
La cuvée 2015 ne fait hélas que confirmer une longue tradition d’invisibilité des femmes dans la littérature. Pas d’écrivaine femme au bac littéraire, peu de critiques littéraires femmes… Les prix littéraires reflètent cette pénurie : sur les 5 écrivains sélectionnés pour le Prix FNAC 2015, une seule femme.

. Women’s Liberation without borders - Le bordel mondialisé d’Amnesty International. Les Droits de l’Homme relèvent-ils d’une logique humanitaire ?
Amnesty International soutient le droit à la vie privée du proxéneur (client, prostitueur), voire même la prostitution comme une forme de sexualité ; mais le droit de la femme à sa propre autonomie et liberté sexuelles sont ici rendues proprement inopérantes. Les "travailleuses du sexe" ne pourraient refuser si elles le veulent, comme elles le veulent, et quand elles le veulent un "client". L’on entrevoit quelque peu cette injonction chrétienne d’amour indéfectible envers le prochain, quoi qu’il arrive, même le pire, il faut aimer le bourreau.

. Paris Match - Les femmes Maasaï mènent une révolution solaire
Désormais, quand le soleil se couche sur Magadi, des lumières scintillent dans le village grâce aux efforts de 200 femmes Maasaï, présentes en ligne de front d’une révolution de l’énergie solaire. Les femmes, qui ont reçu une formation, comptent sur "Green Energy Africa", un développeur d’énergie verte et renouvelable, qui leur fournit des panneaux solaires, des lumières, et des petites batteries rechargeables.

. Le Devoir - La conquête du corps
On parle souvent des bouleversements politiques et culturels des années 1960, mais le plus gros changement fut probablement celui des moeurs. Au Québec, en quelques années à peine, tout un système de valeurs basé sur la religion catholique a littéralement volé en éclats. Dans une province où le plaisir était d’abord réservé à l’homme, et où le sexe devait obligatoirement mener à la grossesse, les femmes ont tout à coup pris le contrôle de leur corps et de leur plaisir.

. Sans compromis - Les avortements à risque, cause majeure de mortalité maternelle dans les pays en développement
L’interdiction de l’avortement tue, et en masse, des millions femmes dans le monde, chaque année, chaque jour. Ces femmes meurent au nom de l’idéologie anti-choix, qui prétend cyniquement « protéger la vie ». Ces femmes meurent au nom du patriarcat qui impose sa dictature sur le droit à disposer de son corps . Ces femmes meurent au nom du profit capitaliste qui creuse des disparités en rendant impossible l’accès à l’avortement et aux soins.

. Irréductiblement féministe - GPA, le juge décide mais ne résout rien, au contraire
Le premier ministre prend acte de la décision de la Cour de Cassation, mais rappelle que la GPA (Gestation pour Autrui) est interdite en France ?! Alors, elle est interdite ou elle ne l’est pas ? Si elle l’est, pourquoi la Cour a-t-elle donné satisfaction à un couple de gays qui a sciemment violé la loi Française en contractant une GPA en Russie ? Par sa décision, la Cour de Cassation cautionne ceux qui ont sciemment violé la loi, et encourage ceux qui ne l’ont pas encore fait, à emprunter le même chemin. Cette décision fera jurisprudence et constitue quasiment une légalisation de fait, en attendant mieux.

. Accommodements Outremont - Des Monologues du vagin aux Monologues du rabbin ?
Pensez-vous que Raymond Cloutier, le directeur du théâtre Outremont, pourra présenter encore longtemps ses "Monologues du vagin" ? En dépit de ses tentatives de faire de son théâtre un lieu de rapprochement, le directeur de la mythique salle d’Outremont semble passablement désillusionné. Après avoir projeté le film "Shekinah", une proprette incursion dans une école pour jeunes filles ultra-orthodoxes, le comédien a avoué que, depuis lors, il n’avait rien pu faire d’autre puisque « les hommes et les femmes ne peuvent être assis dans la même salle. »

. Le Devoir - Colette Roy Laroche - Modèle de mairesse
Les éloges pleuvaient jeudi à l’annonce du retrait de la vie politique de la mairesse de Lac-Mégantic, Colette Roy Laroche. Rares sont les élus qui ont eu à faire face à une tragédie comme celle qu’elle a traversée et qui dure deux ans plus tard, et qui tiennent le coup sans perdre leur droiture ni leur sang-froid. Pour la première fois, elle fait état de sa grande, grande fatigue : « Je suis pas mal au fond ! » Un rare coup d’émotion.

. Les Nouvelles/News - « La belle saison », amour et liberté
Elles sont jeunes, elles vivent en 1971, leur histoire d’amour s’épanouit en même temps que le mouvement de libération des femmes. Dans « La belle saison », Catherine Corsini réussit à nous raconter une émouvante histoire d’amour et à rendre hommage à cette époque pas si lointaine, qui a construit la liberté des femmes d’aujourd’hui.

. Métro - Dépénalisation de la prostitution : la Suède souhaite s’expliquer avec Amnesty
Le gouvernement suédois souhaite s’expliquer avec Amnesty à propos de la prostitution, que l’organisation non gouvernementale a appelé à dépénaliser partout. La Suède, pionnière en 1999 avec une loi qui pénalise les acheteurs de services sexuels, et qui punit par ailleurs le proxénétisme, est en contradiction totale avec cette résolution. La ministre suédoise des Affaires étrangères s’est dite "très surprise" de son adoption. "Ils y ont beaucoup perdu et pas gagné grand-chose. Il y a pas mal de gens qui ont quitté Amnesty", a-t-elle estimé.

. France 24 - Des casques bleus mis en cause dans trois nouveaux cas de viols
Trois casques bleus ont été mis en cause dans de nouveaux cas de viols en Centrafrique. Le chef de la mission de l’ONU dans ce pays, Babacar Gaye, a été renvoyé pour des faits identiques. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon avait qualifié les cas d’agressions sexuelles imputés à des casques bleus de "cancer dans notre système", après le renvoi de Babacar Gaye.

. TV5 - Au rythme de la Cumbia, La Banda en Flor s’attaque aux inégalités sexuelles au Chili
Depuis sept ans, La Banda en Flor, 100% féminine, s’emploie à démolir les clichés machistes au Chili, mais aussi à défendre les minorités et l’environnement. Avec un son explosif et des paroles aussi directes qu’un uppercut, elles ont réussi à se faire une place sur la scène musicale.

. Courrier international - Allemagne. Les féministes accusent Amnesty : “Vous voulez protéger les proxénètes !”
“C’est la triste fin d’une organisation de défense des droits de l’homme”. Voilà la réaction indignée du premier magazine féministe allemand Emma à la proposition d’Amnesty International de dépénaliser la prostitution dans le monde, clients et proxénètes compris.

. Le Devoir - Discours haineux. la mauvaise loi
Que de confusion autour du projet de loi 59 déposé par Québec pour, notamment, lutter "contre les discours haineux et les discours incitant à la violence", comme le signale le titre du document. Mais son véritable objectif est de contrer le radicalisme et l’endoctrinement, et il le fait au prix d’énoncés qui laissent déjà entrevoir de vraies dérives démocratiques.

. Châtelaine - Jeux vidéo : pourquoi l’industrie ne pense pas aux filles
"Émoustillé par les seins pointus" de Lara Croft, le journaliste trouvait "génial" que l’héroïne – l’une des figures emblématiques du jeu vidéo – "subisse les supplices" d’une agression sexuelle. Cette critique du jeu Tomb Raider a été publiée en 2012 dans Joystick, un magazine français spécialisé dans les jeux vidéo. Sidérées, des joueuses sont montées aux barricades et la publication a dû s’excuser. Ce n’est que l’un des épisodes de ce qu’on appelle le "Gamergate" : une série d’incidents mettant en lumière la difficulté qu’a l’industrie du jeu vidéo à faire une place aux femmes, qui, pourtant, représentent près de la moitié des amateurs.

. Le Devoir - La caricature des genres
Le nombre croissant de chirurgies de réattribution sexuelle est révélateur : au Québec seulement, on compte 108 réassignations sexuelles depuis 2010. Quel effet ce genre de transformation a-t-il sur l’image des femmes en général ? À quoi sert-il, en d’autres mots, de changer de sexe si c’est pour colporter les pires stéréotypes ?

. Radio-Canada - Femmes autochtones : la situation s’aggrave
Il y a un an, le corps de Tina Fontaine, une adolescente autochtone de 15 ans, était découvert dans la rivière Rouge, à Winnipeg. Ce drame a permis de tirer à nouveau la sonnette d’alarme sur la condition des femmes autochtones au pays, victimes de 16 % des meurtres (contre 8 % en 1980), alors qu’elles ne représentent que 4 % de la population. Patrick Masbourian fait le point avec Viviane Michel, présidente de Femmes autochtones du Québec.

. Slate France - Comment (et pourquoi) des hommes deviennent-ils des militants féministes ?
Homme et féministe : pour certains, ce sont deux termes qui s’opposeraient presque, une alliance incongrue ou à tout le moins, un adjectif qui devrait être réservé aux femmes. Comment, alors que les féministes sont souvent taxées de « misandrie », et qu’elles n’ont pas toujours bonne presse, des hommes en viennent-ils à s’engager pour cette cause, voire même à militer activement dans des associations ? Quelles raisons poussent donc ces garçons à surmonter les sarcasmes et à faire cette chose qui semble si peu logique à tant de gens au premier abord : se battre contre leurs propres privilèges ?

. Express.be - La Finlande sera le premier pays européen à introduire un revenu de base inconditionnel
Le gouvernement finlandais a l’intention d’implémenter un projet pilote de versement d’un revenu de base. Ce projet figure dans la déclaration de politique générale du nouveau gouvernement de centre droit dirigé par le Premier ministre Juha Sipilä, qui a pris les commandes du pays le mois dernier. La Finlande serait ainsi le premier pays européen à introduire un revenu de base inconditionnel.

. Le Devoir - Territoires palestiniens-Une juge fait avancer les droits des femmes
À 33 ans, Tahrir Hamad, longue robe noire décorée d’un drapeau palestinien et keffieh jeté sur l’épaule, accomplit une révolution à l’échelle des femmes palestiniennes : depuis le 29 juillet, elle est la première « mazouna », dignitaire musulman habilité à sceller mariages et divorces. Elles ne sont que quelques-unes, rarissimes, à travers le monde arabe, en Égypte, à Abou Dhabi et désormais dans les Territoires. Pourtant, dit-elle le sourire aux lèvres, « le seul obstacle vient de notre société patriarcale, car il n’y a aucune raison religieuse ou légale qui empêche les femmes d’occuper ce poste ».

. La Presse - Violence conjugale
Au Québec depuis 2009, 87 femmes ont été assassinées par un conjoint, un amoureux, un ex-partenaire ou un amant, selon des chiffres compilés par le Comité Femmes Vigilantes de la région de Châteauguay. Alors que le taux de criminalité baisse chaque année au Canada, le nombre de crimes commis dans un contexte de violence conjugale est assez stable. Certains, comme les tentatives de meurtre et les agressions sexuelles, ont même augmenté.

. Le Devoir - Discours haineux - Des juristes s’allient contre un "canon législatif"
Le projet de loi 59 se heurte à une très vive opposition de juristes redoutant des « entraves majeures et injustifiées » à la liberté d’expression et à la liberté scolaire si la ministre de la Justice, Stéphanie Vallée, maintient le cap. Les représentants des Juristes pour la défense de l’égalité et des libertés fondamentales, Julius Grey et Julie Latour, exprimeront leur « vive inquiétude » à l’égard du projet de loi anti-discours haineux lundi après-midi à la Commission des institutions de l’Assemblée nationale, chargée de passer le projet de loi au crible.

. La Tribune - Les droits des agresseurs avant ceux des victimes ?
En insistant sur le fait qu’on ne peut isoler les résidents qui commettent des attouchements sexuels des autres pour des raisons de liberté, on fait passer les droits des agresseurs avant ceux des victimes, estime Stéphanie Tremblay, porte-parole du Centre d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel (CALACS) Estrie. Pour Stéphanie Tremblay, la prévention devrait davantage être mise de l’avant dans les centres d’hébergement.

. Le Devoir - Des taxis et des femmes
Traditionnellement masculine, l’industrie du taxi compte moins de 1 % de femmes derrière ses volants. Leur faible représentation ne serait toutefois pas due à la peur du danger, mais plutôt au sexisme qui prédomine encore dans le milieu. Ce ne sont pas tant les clients qui posent problème que les chauffeurs et propriétaires masculins. Regards déplacés, commentaires sur sa façon de s’habiller et remise en question de ses compétences sont quelques-uns des comportements sexistes avec lesquels elle doit apprendre à composer tous les jours.

. TV5 - Germaine Krull : un objectif et mille vies
Mode, moeurs, industrie, voyage... Germaine Krull a exploré de son objectif la multitude des nouveautés de son temps. Insatiablement éclectique, elle a changé plusieurs fois de vies, de villes, de sujets et de regards. Germaine Krull est née en en Pologne peu avant l’avènement d’un XXème siècle dont elle allait boire à grands traits l’audace et la fécondité. De son père, un Allemand, athée et libertaire, elle hérite un goût du risque et de la liberté qui chez lui, frisent le dilettantiste, et qu’elle, sa fille, sublimera dans son art.

. Les InRocks - La lutte pour la dépénalisation de l’avortement prend de l’ampleur au Pérou
Mercredi 12 août, ils étaient des centaines de personnes à défiler dans les rues des grandes villes du pays et de la capitale pour exiger la légalisation de l’avortement en cas de viol. “C’est un cri, une exigence de justice, de rébellion contre la culpabilité, le silence assassin“, lit-on sur le portail Facebook de l’appel à la mobilisation. Espérant faire de ce jour un jour “historique”. Sur la toile, le hashtag #LaisselaDécider (#DejalaDecidir) est repris des centaines de fois en quelques heures.

. RTBF - État Islamique et la théologie du viol : l’enquête édifiante du New York Times
Affirmant qu’il a le soutien du Coran, l’État Islamique codifie l’esclavage sexuel dans les régions conquises d’Irak et de Syrie et utilise cette pratique comme un outil de recrutement. La journaliste Rukmini Callimachi a publié son enquête dans le New York Times du 13 août. En voici la version française intégrale.

. La Presse - Lise Payette : « Je ne suis pas tout à fait péquiste »
Je n’arrive pas à trouver dans les partis politiques ce dont j’ai besoin pour continuer à avancer », a déclaré Lise Payette, ancienne ministre du gouvernement péquiste de René Lévesque, lors d’un dîner-conférence organisé par l’Institut du Nouveau Monde, samedi. Mme Payette, qui soufflera ses 84 bougies dans quelques jours, était invitée à discuter de féminisme avec Émilie Guimond-Bélanger, jeune militante féministe et membre de Québec solidaire.

. Prostitution & société - Amnesty a-t-il perdu la tête ?
Quand une ONG comme Amnesty International choisit, pour mieux défendre les droits humains, de décriminaliser les proxénètes, on doute d’avoir bien lu. C’est pourtant le choix sidérant sorti de ses urnes le 11 août 2015 à Dublin. Emporté par son élan en faveur de la dépénalisation du travail du sexe, Amnesty ne fait pas la différence entre les personnes prostituées, qu’il faut en effet délivrer de toute répression, et leurs exploiteurs, "clients" et proxénètes.

. Le Devoir - Michèle Losier : déterminée !
La mezzo-soprano Michèle Losier, 37 ans, est l’une de nos plus solides valeurs dans le domaine de l’art lyrique. Il était facile de la repérer parmi les chanteuses qui ont émergé au Québec dans la première moitié des années 2000. Alors qu’elle venait d’entrer à l’Atelier de l’Opéra de Montréal, elle chantait déjà Cherubino dans Les noces de Figaro à la salle Wilfrid-Pelletier, puis Mercédès dans Carmen, avant le rôle principal de Lazuli dans L’étoile de Chabrier en novembre 2005. Elle a écumé ensuite les plus prestigieuses scènes d’Europe depuis sept ans. Le Québec l’a redécouverte cet été.

. Radio-Canada - Les jeunes libéraux veulent encourager les femmes à faire plus d’enfants
Les femmes devront faire davantage d’enfants pour que le Québec de demain se porte mieux, selon les jeunes libéraux du Québec. Pour atteindre cet objectif, le gouvernement devrait récompenser celles qui consentent à se transformer en mère de famille nombreuse. Plus une femme aurait d’enfants, plus le soutien financier de l’État serait alléchant. Cette politique nataliste, aux relents d’un passé pas si lointain, fait partie des propositions étudiées par quelques centaines de jeunes militants du Parti libéral du Québec (PLQ) ce week-end, à Shawinigan, dans le cadre de leur congrès annuel.

. Le Devoir - Serions-nous enfin mûrs pour le revenu annuel garanti ?
Se pourrait-il que l’idée d’un revenu annuel garanti – considérée autrefois comme radicale – ait mûri au point où certains envisageraient de l’adopter ? Et voilà qu’en Ontario, les médecins hygiénistes et les membres des conseils de santé demandent officiellement aux gouvernements provincial et fédéral d’instaurer un revenu de base.

. Les Nouvelles/News - Qui fait l’info ? Entraîneur de foot, hommes politiques et violences sexuelles…
Prostitution et violences sexuelles auront constitué un autre sujet récurrent cette semaine à la une de la presse. Mardi, les chiffres du Figaro sur les déclarations de viols, en hausse de 18% en cinq ans, ont été largement commentés. Et tandis que l’ONU fait face à un nouveau scandale de viol perpétré par des casques bleus, le gros titre du Monde daté de vendredi est consacré aux filières de passeurs de migrants à Calais. Le quotidien relève que « des femmes servent de monnaie d’échange aux passeurs », et que « prostitution et violences sexuelles s’installent dans la ‘Jungle’ ».

. La Presse - Fierté Montréal : un week-end sous l’arc-en-ciel
Même Madonna le sait : cette semaine, Montréal se drape aux couleurs de la fierté. Lancé lundi dernier, le festival LGBT culminera dans deux jours avec le traditionnel défilé sur le boulevard René-Lévesque. Mais d’ici là, Fierté Montréal regorge de spectacles, de partys et d’activités communautaires et sportives ouverts à tous, sans discrimination.

. Le Nouvel Observateur et Sisyphe - Amnesty veut la dépénalisation de la prostitution : j’ai honte. Mon ONG a changé
Moi qui fus responsable pendant plusieurs années de la commission femmes d’Amnesty France, qui ai si longtemps milité pour les droits des femmes au sein de cet autrefois grand, sérieux et incontournable mouvement de défense des droits humains, je suis aujourd’hui amère. Amère et révoltée depuis ce mardi 11 août où Amnesty a décidé lors de son conseil international de demander la décriminalisation du système prostitutionnel dans son ensemble. Je me sens insultée par cette association à laquelle j’ai tant donné.

. Le Devoir - La violence des hommes est-elle sans limite ?
Cette chronique sera ma façon à moi de bien marquer la perte d’une jeune femme de 28 ans, enceinte de cinq mois, vraisemblablement aux mains d’un conjoint enragé dont on dira peut-être qu’il était devenu fou. On nous a informés que ce n’était pas la première fois qu’il aurait assouvi sa rage sur un autre être humain. Une première conjointe l’a raconté avec de la peur dans la voix et au bord des larmes. Il n’en était pas à sa première crise.

. Terrafemina - Sexisme et littérature : les auteurs ne s’intéressent pas aux écrits des femmes
Lorsqu’elle reçoit un dépôt de manuscrit, la maison d’édition irlandaise Tramp Press interroge automatiquement l’auteur sur ses influences littéraires. En creusant un peu, la cofondatrice de cette maison indépendante a remarqué que les romancières étaient rarement citées. Elles ne sont ainsi que 22% de femmes à inspirer les auteurs en herbe.

. Les Nouvelles/News - À Londres, une candidate veut « se débarrasser des publicités sexistes » dans le métro
La travailliste Tessa Jowell ne veut plus voir de publicités qui véhiculent « une image corporelle irréaliste ». L’une des plus sérieuses candidates à la mairie de Londres en 2016, elle a présenté mercredi 12 août son plan « Londres pour les femmes ». Et l’une des mesures qu’elle propose retient particulièrement l’attention : rendre plus strictes les règles de la régie des transports londoniens en matière de publicité, afin que le réseau « ne contribue pas à la mise en scène d’une image corporelle irréaliste ».

. Ouest France - Prostitution. La position d’Amnesty sur la dépénalisation divise
La polémique prend de l’ampleur après la prise de position officielle de l’ONG Amnesty International sur la prostitution. L’organisation « appelle à la mise en place d’un cadre légal dans lequel tous les éléments du travail du sexe seraient dépénalisés. » Dépénaliser les travailleuses du sexe, oui. Sûrement pas les proxénètes ou les clients. « Légaliser ceux qui exploitent les personnes prostituées n’est pas la bonne façon de procéder », estime Esohe Aghatise, d’Equality Now, car « la demande commerciale pour le sexe alimente le trafic » d’êtres humains.

. Le Devoir - Les « ex » de l’industrie du sexe cherchent du travail
Elle avait deux vies, elle en a maintenant une toute nouvelle. Entre 18 et 24 ans, Sophie se prostituait la nuit et se taisait le jour. Après six mois de rencontres quotidiennes, une cure de désintoxication et beaucoup de volonté, la jeune femme a aujourd’hui repris le chemin des études.

. La Québécoise féministe - Jean-François Mercier et sa « pensée du jour »
Il est facile de faire rire la masse grâce à une blague sexiste. Il suffit de faire une blague de viol pour que le monde s’exclaffe. Ma préférée au Québec, lorsque l’on dénonce une blague sexiste : « Esti que vous avez toutes du sable dans le vagin ! ».

. Le Devoir - Prostitution et proxénétisme - Amnesty adopte une position en faveur de la décriminalisation
Malgré l’opposition de groupes de femmes, de vedettes et même de l’ancien président Jimmy Carter, Amnesty International a adopté mardi une position controversée. Les 400 délégués présents à Dublin pour le Conseil international ont voté en faveur d’une résolution appelant à la mise en place d’« un cadre légal dans lequel tous les éléments du travail du sexe seraient dépénalisés ».

. Accommodements Outremont - Le goulag des philistins
Le 20 juillet dernier, Faigy Mayer se jetait du haut d’un gratte-ciel de Manhattan. Avant d’exécuter son geste funeste, la jeune hassidim de 30 ans avait laissé une note. Six ans après avoir quitté la secte hassidique, elle y relatait les innombrables obstacles contre lesquels elle a buté en tentant de s’extirper de ce goulag religieux qui a empoisonné sa vie.

. Le Devoir - Femmes autochtones. Un statut à gagner
C’est une toute petite phrase en introduction de son jugement, mais elle donne le ton : "La discrimination fondée sur le sexe, bien que plus subtile qu’autrefois, a la vie dure." La juge Chantal Masse, de la Cour supérieure du Québec, ne pouvait mieux résumer le fond de l’affaire qu’elle a eue à trancher sur la descendance de femmes autochtones en couple avec des non-Indiens.

. Radio-Canada - Les Canadiens en campagne électorale pour 78 jours
La plus longue campagne de l’histoire moderne du pays est commencée. D’ici le vote du 19 octobre, chaque parti politique aura le droit de dépenser 675 000 $ par jour, chaque candidat 2700 $ par jour. Environ la moitié de cette somme sera remboursée aux partis et aux candidats par les contribuables canadiens.

. Le Devoir - Les noirs dessous du tennis féminin
Ce n’est là que la cruelle loi du sport d’élite, diront certains. Que ceux et celles qui n’ont pas les nerfs assez solides pour la supporter fassent autre chose. Or, dans "N’oublie pas de gagner", Bonnot, grande reporter à L’Équipe Magazine, montre que l’univers du tennis féminin est trop souvent gangrené par bien pire que la dure réalité de la défaite.

. L’Actualité - Bien-être des femmes : classement parmi les plus grandes villes du Canada
Une nouvelle étude révèle qu’il fait mieux vivre pour les femmes dans des villes comme Victoria, Gatineau ou Québec qu’à Edmonton, Calgary et la région de Waterloo, en Ontario. Selon Kate McInturff, responsable de l’étude, les villes du Québec sont, en moyenne, plus égalitaires, une performance qu’elle attribue aux politiques québécoises d’équité salariale et de conciliation travail-famille, qui permettent à davantage de femmes de retourner sur le marché du travail après avoir eu des enfants, haussant du même coup le taux d’emploi chez les femmes.

- Fil de presse, janvier 2015.
- Fil de presse, février 2015
- Fil de presse, mars 2015
- Fil de presse, avril 2015
- Fil de presse, mai 2015
- Fil de presse, juin 2014

Mis en ligne sur Sisyphe, juin 2015


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2015
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin