| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






jeudi 1er mai 2014

Fil de presse, mai 2014

par Sisyphe






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


Fil de presse de Sisyphe, septembre 2016
Infolettre de Sisyphe, août 2016
Fil de presse de Sisyphe, août 2016
Infolettre de Sisyphe, juin 2016
Fil de presse, juin 2016
Fil de presse, mai 2016
Fil de presse, avril 2016
Fil de presse, mars 2016
Semaine du 8 mars 2016 : activités et publications
Infolettre de Sisyphe, mars 2016
Fil de presse, février 2016
Fil de presse, janvier 2016
Infolettre de Sisyphe, janvier 2016
Fil de presse, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, novembre 2015
Fil de presse, novembre 2015
Infolettre de Sisyphe, décembre 2015
Infolettre de Sisyphe, octobre 2015
Fil de presse, octobre 2015
Fil de presse, septembre 2015
Fil de presse, août 2015
Fil de presse, juin 2015
Infolettre de Sisyphe, juin 2015
Fil de presse, mai 2015
Fil de presse, avril 2015
Infolettre de Sisyphe, avril 2015
Fil de presse, mars 2015
Infolettre de mars 2015, Journée internationale des femmes
Infolettre de Sisyphe, février 2015
Fil de presse, février 2015
Infolettre de Sisyphe, spécial "Charlie Hebdo", janvier 2015
Fil de presse, janvier 2015
Fil de presse, décembre 2014
Infolettre, décembre 2014 - Polytechnique 6 décembre 1989 : nous ne les oublions pas
Infolettre de Sisyphe, novembre 2014
Fil de presse, novembre 2014
Infolettre de Sisyphe, octobre 2014
Fil de presse, octobre 2014
Fil de presse, septembre 2014
Fil de presse, août 2014
Infolettre de Sisyphe, juin 2014
Fil de presse, juin 2014
Infolettre de Sisyphe, mai 2014
Infolettre de Sisyphe, avril 2014
Fil de presse de Sisyphe, avril 2014
Infolettre de Sisyphe, mars 2014
Fil de presse, mars 2014
Fil de presse, février 2014
Fil de presse, janvier 2014
Infolettre de Sisyphe, décembre 2013
Fil de presse, décembre 2013
Fil de presse, novembre 2013
Fil de presse, octobre 2013
Fil de presse, septembre 2013
Fil de presse, août 2013
Infolettre de Sisyphe, juin 2013
Fil de presse, juin 2013
Fil de presse, mai 2013
L’Infolettre de Sisyphe, mai 2013
Infolettre de Sisyphe, avril 2013
Fil de presse, avril 2013
Infolettre de Sisyphe, 8 mars 2013
Fil de presse, mars 2013
Fil de presse, février 2013
Infolettre thématique de Sisyphe : femmes, laïcité et droits
Fil de presse, janvier 2013
Infolettre de Sisyphe, décembre 2012
Fil de presse, décembre 2012
Infolettre de Sisyphe, octobre 2012
Fil de presse, novembre 2012
Fil de presse, octobre 2012
Fil de presse, septembre 2012
Fil de presse, août 2012
Fil de presse, juillet 2012
Infolettre de Sisyphe, 13 juin 2012
Fil de presse, juin 2012
Infolettre de Sisyphe, mai 2012 - Conflit étudiant au Québec et autres sujets
Fil de presse, mai 2012
Infolettre de Sisyphe, avril 2012
Fil de presse, avril 2012
L’Infolettre de Sisyphe, mars 2012
Fil de presse, mars 2012
Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, février 2012
L’Infolettre de Sisyphe, janvier 2012
Fil de presse, février 2012
Fil de presse de Sisyphe, janvier 2012
Infolettre de Sisyphe, 30 octobre 2011







Mise à jour quotidienne de liens vers des articles d’actualité et d’analyse provenant de diverses sources. Les liens des mois précédents demeurent en archives et on peut les consulter n’importe quand.

Mai 2014


. Le Devoir - Un député fédéral veut rémunérer les mères porteuses
S’il n’en tenait qu’au député — temporairement indépendant — Dean Del Mastro, les mères porteuses canadiennes seraient rémunérées pour leur labeur. Selon lui, interdire leur rémunération ne fait que pousser les couples infertiles vers les États-Unis, ou pire vers la clandestinité. Le fait de porter un enfant pour autrui n’est pas interdit au Canada. Cependant, on ne peut être payé pour le faire. Le couple infertile ne peut que dédommager la mère porteuse pour les frais directement liés à sa grossesse (achats de vêtements de maternité, salaire perdu pour rendez-vous médicaux, etc.). Dean Del Mastro ne croit pas que la rémunération incitera des femmes défavorisées à louer leur utérus.

. Le Monde - Mort de Helma Sanders Brahms, réalisatrice d’Allemagne, mère blafarde
Décédée le 27 mai des suites d’une longue maladie, Helma Sanders Brahms est née le 20 novembre 1940 à Emden (Basse-Saxe). On l’a associée, avec Werner Schroeter et Hans-Jürgen Syberberg, au nouveau cinéma allemand, mouvement subversif travaillé en profondeur par la question de l’héritage du nazisme. Elle-même ne s’en sentait pas si proche, estimant avoir toujours été isolée, et freinée dans sa carrière, par sa condition de mère célibataire. Avant de faire des films, Helma Sanders-Brahms fut d’abord mannequin, speakerine, réalisatrice de documentaires pour la télévision. Parmi ses oeuvres : Sous les pavés, la plage (1974), Les Noces de Shirin (1976), Allemagne, mère blafarde (1980), Clara (2009).

. Pierre Allard, le blog - Le silence assourdissant des salles de rédaction
La semaine dernière, les grands patrons de Power Corporation, conglomérat propriétaire de la chaîne de journaux Gesca, dont fait partie le quotidien auquel je suis associé depuis 45 ans, Le Droit, ont annoncé froidement la disparition de mon journal. Pas demain, ni après-demain, mais bientôt… Dans les plans à long terme de Gesca, il ne semble plus y avoir de place pour les journaux imprimés. On les mettra littéralement sur une tablette… Et comme toujours, dans Gesca, l’effort principal est mis sur le quotidien amiral, La Presse.

. Le Monde - Iran : lourdes condamnations contre des cyberactivistes
La cour révolutionnaire de Téhéran a prononcé, ce mardi 27 mai, des condamnations très lourdes (pour un total de 123 ans de prison) contre huit Iraniens en raison de leurs activités sur Internet, et notamment sur Facebook. Ces peines, allant de 7 ans pour certains à 20 ans pour d’autres, sont d’une sévérité jamais vue ces dernières années dans l’histoire de la justice iranienne. Le 28 mai, Saba Azarpeyk, une journaliste collaborant à de nombreux titres réformateurs a été arrêtée par les agents du ministère du renseignement à Téhéran. Aucune explication n’a été avancée quant aux charges retenues contre cette jeune iranienne.

. Libération - La poétesse américaine Maya Angelou est morte
La poétesse et mémorialiste américaine Maya Angelou, militante des droits civiques pour les Noirs, dont le premier volume de mémoires, Je sais pourquoi chante l’oiseau en cage (1969), encore étudié dans les écoles aux États-Unis, fut le premier ouvrage autobiographique écrit par une Afro-Américaine à rencontrer un succès planétaire, est morte le 28 mai à l’âge de 86 ans. Poète, écrivain, actrice, auteure de pièces de théâtre, professeure d’université, Maya Angelou fut une proche du Prix Nobel de la paix assassiné, Martin Luther King. Elle avait également publié plusieurs albums de poésie parlée ou chantée, dont Miss Calypso, petit succès de 1956.

. L’Actualité - Quand le viol habille les femmes
Au Brésil, 65% de la population considère le viol des femmes « provocantes » comme mérité. En Syrie, le viol est une arme de destruction massive. La Suède, elle, a vu une hausse de 120% des viols entre 2003 et 2012. Et ça continue, pendant des pages et des pages sur Google. Le viol est partout, tout le temps. Le monde évolue en suivant une drôle de tangente, qui oblige par exemple les femmes du Michigan à anticiper leur propre viol pour s’assurer de se voir rembourser les frais encourus en cas de drame. On peut donc se désoler, mais pas s’étonner de voir émerger des gammes de vêtements conçus pour empêcher les viols. Il n’est pas loin le jour où l’on entendra la phrase « Tu n’avais qu’à porter des vêtements pour te protéger », afin de justifier l’odieux. Ça fera changement du « Tu n’avais qu’à pas t’habiller comme une p… ».

. Le blogue de Louise Mailloux - Djihad juridique
Allocution présentée à la soirée-bénéfice du journal - "Les Immigrants de la Capitale" qui fait face à une poursuite en diffamation de 150 000 $ de la part d’un couple de musulmans. Cette poursuite est la première en date d’une série d’autres attaques judiciaires ciblant d’honnêtes citoyens exerçant leur liberté de parole. Participer au débat public, au choc des opinions et des idées ne s’apparente en rien à de la diffamation. C’est bien plutôt le signe d’une société libre et démocratique, respectueuse de la diversité des opinions, une société où la liberté d’expression est ce droit fondamental qui permet la critique des religions et la divulgation des courants intégristes et ses ramifications.

. Huffington Post - À la demande du lobby des armes, le ministre Blaney affaiblit les contrôles sur les fusils d’assaut
Depuis sa nomination au poste de ministre de la Sécurité publique il y a un an, Steven Blaney a été informé à plusieurs reprises des graves préoccupations de la Gendarmerie royale du Canada à l’égard de divers modèles d’armes à feu circulant au pays. La GRC lui a notamment souligné le cas de certains fusils de calibre .50 qui sont catégorisés comme armes « non restreintes » - c’est-à-dire accessibles aux détenteurs de simples permis de possession pour armes d’épaule.

. Médiapart - Le FN et la place des femmes
Marine Le Pen se pose en porte-drapeau des droits des femmes (exemple ici lors de l’affaire DSK). Un bel exemple de « triangulation » (qui consiste à piquer au camp adverse certaines idées pour l’asphyxier) et d’intox. Car le programme du FN ne fait aucune place aux femmes en tant qu’individus autonomes : il les réduit à un rôle maternel et les cantonne au foyer. Dans la droite ligne du Front national depuis trente ans.

. Les Nouvelles News - La Commission européenne ferme la porte aux anti-avortement
La Commission a opposé le 28 mai une fin de non-recevoir à l’initiative du collectif "Un de nous" qui avait recueilli 2 millions de signatures "pour protéger l’embryon en Europe". D’abord en soulignant qu’aider à améliorer la sécurité des services de santé en matière d’avortement dans les pays en développement est une nécessité au regard du "nombre élevé de mères qui décèdent encore, chaque année, des suites d’un avortement pratiqué par une personne ne possédant pas les qualifications requises ou dans un environnement dans lequel les normes médicales élémentaires font défaut." Quant à la recherche sur les cellules souches, la Commission estime que le système de contrôle instauré avant l’octroi de subventions européennes « est bien conçu et (...) est conforme aux normes éthiques les plus élevées ».

. La Presse - #YesAllWomen : non à la misogynie et la violence sexuelle
Dans les heures qui ont suivi la fusillade d’Isla Vista, en Californie, la discussion s’est enflammée sur les réseaux sociaux. Depuis samedi soir, sous le mot-clic #YesAllWomen(oui, toutes les femmes...), Twitter s’est transformé en véritable forum de discussion sur la violence sexuelle et le sexisme à l’endroit des femmes. Dans un manifeste de 141 pages dans lequel on apprend qu’il s’est toujours senti rejeté, le tueur distille sa haine des femmes. Des quotidiens américains, dont le Washington Post, rappellent qu’il participait également à des forums de discussion masculinistes en ligne, forums reconnus pour leurs propos particulièrement virulents à l’endroit des femmes.

. Terriennes - Pakistan : un crime si ordinaire...
Farzana Parveen a été lapidée à mort par sa propre famille à quelques mètres de la porte d’entrée du tribunal de grande instance de Lahore, la deuxième ville du Pakistan. Il y a quelques années, elle avait épousait Iqbal, l’homme qu’elle aimait. Inadmissible pour son père qui avait accusé son époux de l’avoir "kidnappée". Le père de Farzana, ses frères, et plusieurs membres de sa famille l’attendaient. Saisissant des briques d’un chantier de construction voisin, les membres de sa famille ont commencé la lapidation. Et Farzana Parveen a succombé à ses blessures.

. Le Devoir - Ottawa. Les cadeaux fiscaux ont surtout profité aux moins nantis
Les baisses d’impôts successives accordées par le gouvernement conservateur coûtent cher au Trésor public : elles représentent 30 milliards de dollars par année auxquels renonce Ottawa. Mais ceux qui pensent que ces cadeaux fiscaux ont profité aux plus riches de la société doivent se raviser. Le directeur parlementaire du budget, Jean-Denis Fréchette, estime au contraire qu’ils ont surtout bénéficié aux contribuables les moins nantis. Cependant, chaque mesure n’est pas égale en matière d’égalité ! Certaines réductions d’impôt ont fortement favorisé les plus riches, d’autres, les plus pauvres. D’autres, enfin, ont profité équitablement à à peu près tout le monde.

. Les Nouvelles News - Les écoles de journalisme appelées à s’emparer de l’éducation à l’égalité
Le collectif de femmes journalistes "Prenons la Une" interpelle la Conférence des écoles de journalisme (CEJ) "sur la nécessité d’offrir aux étudiants des modules de sensibilisation à l’égalité entre les femmes et les hommes et aux stéréotypes sexués." La CEJ - qui rassemble les 14 écoles reconnues par la profession – a obtenu la suppression de l’amendement 16 bis de la loi sur l’égalité, qui entendait imposer un enseignement de l’égalité entre les femmes et les hommes dans les écoles de journalisme. "Prenons la Une" leur demande alors de s’emparer "d’elles-mêmes de ce sujet". Car "nous sommes convaincues qu’il est bien de leur responsabilité d’aider les futurs journalistes à se libérer des stéréotypes sexués, pour ne plus les propager."

. Le Devoir - Des femmes âgées envoyées à la rue après un séjour à l’hôpital
Des personnes âgées ayant séjourné à l’hôpital et perdu leur logement en cours de traitement se retrouvent contraintes à l’itinérance, déplore Marjolaine Despars, du Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal. À la Maison Marguerite, un refuge pour femmes sans-abri, on héberge régulièrement des femmes de 71 ans et plus. Fondée en 1976 par les Soeurs Grises, la Maison Marguerite a un taux d’occupation de plus de 100 %. En 2013, elle a dû refuser 8400 demandes d’hébergement faute de place. La députée solidaire Françoise David déposera mardi après-midi devant l’Assemblée nationale le projet de loi 190 visant à protéger les droits des personnes âgées locataires.

. Basta - Máxima Acuña : le combat d’une paysanne contre une multinationale minière
Elle est le symbole de la résistance contre ce qui serait l’une des plus grandes mines à ciel ouvert d’Amérique latine. Depuis 2011, Máxima Acuña de Chaupe lutte sur le sommet des Andes du Nord du Pérou, dans la région de Cajamarca, pour empêcher l’installation de l’entreprise Yanacocha (sur ce projet, financé entre autres par BNP Paribas. Cette dernière, possédée en majorité par la société américaine Newmont Mining, a tenté à maintes reprises d’expulser Máxima Acuña de sa propriété, située à proximité des réserves en or tant convoitées. La paysanne et sa famille subissent une pression de plus en plus forte de l’entreprise et des policiers péruviens mis à sa disposition.

. Irrésistiblement féministe - Leur politique est à la dérive, un nouveau cap est possible
Les résultats des élections Européennes 2014 sont un désastre. Comment dépasser un tel malaise, reste-t-il des raisons d’espérer, lesquelles ? Au nouveau Parlement européen siégeront environ 140 eurodéputés hostiles à l’Europe. Qui va payer les conséquences d’une telle situation ? Sans surprise, les plus vulnérables et en particulier les femmes. Les droits des femmes, sur les questions de l’avortement notamment, ont été fragilisés, à plusieurs reprises, ces derniers temps. Il faut se mobiliser pour réaliser l’égalité femmes-hommes. Le féminisme est un projet de société à part entière, la seule alternative crédible aux vieux systèmes d’oppression qui ont fait leur temps.

. Radio Okapi - Grands Lacs : des femmes dénoncent les violences subies par les expulsées de Brazzaville
L’organisation internationale « Initiative des femmes dans la région des Grands Lacs » dénonce les maltraitances et les autres formes de violences subies par les femmes pendant les expulsions des ressortissants de la RDC du Congo Brazzaville. L’association féminine réclame la mise en place d’une commission d’enquête urgente pour faire la lumière sur les violences subies par les femmes expulsées du Congo Brazzaville. Mary Robinson s’est dite indignée par ces actes de violences.

. La Presse - Ces prisons appelées « écoles »
Yohan et Shifra ont grandi dans la communauté hassidique Tosh de Boisbriand. Une communauté juive ultra-orthodoxe qu’ils ont dû fuir il y a près de cinq ans pour pouvoir offrir à leurs enfants ce qu’eux-mêmes n’ont jamais eu : une éducation laïque digne de ce nom. Endoctrinement, lavage de cerveau, propagande fondamentaliste, abus... Ce sont les mots qu’utilisent Yohan et Shifra pour qualifier l’éducation qu’ils ont reçue dans les écoles hassidiques. L’enseignement du français, des mathématiques et de l’histoire y était minimal.

. La Banque mondiale - Une sur trois : Indignez-vous !
Une nouvelle publication de l’Organisation mondiale de la santé révèle que près de 35 % des femmes du monde entier (une sur trois) subissent des violences au cours de leur vie, principalement de la part de leur mari ou de leur partenaire intime, avec des conséquences immenses sur le plan personnel et économique. Si un événement aussi atroce que le viol collectif d’une jeune fille dans un bus peut défrayer la chronique, c’est en réalité dans son propre foyer qu’une femme est le plus en danger.

. Slater.fr - Parlement européen : dans la délégation française, la parité recule
32 femmes, 42 hommes. Cette année encore, les eurodéputés français seront plus nombreux que les eurodéputéEs. Malgré une règle de parité sur les listes des candidats aux élections européennes en France, le partage reste toujours favorable aux hommes. En effet, si la loi du 6 juin 2000 impose des listes qu’elles alternent un homme et une femme, elle n’exige rien en ce qui concerne les têtes de liste. Or, la majorité des leaders des listes en France restent des hommes. 45% des députés frontistes sont des femmes

. La Presse - Femen : un macho dans le placard
Que cachent ces seins ? Je posais la question l’an dernier, sceptique devant la stratégie des Femen, qui venaient de faire un coup d’éclat en Tunisie. La réponse qu’offre le film "L’Ukraine n’est pas un bordel" (au Cinéma du Parc dès le 23 mai) est aussi brutale que déprimante : les seins des Femen cachent un homme, Viktor Sviatski, macho tyrannique qui un jour, à Kiev, s’est autoproclamé sans rire « père du nouveau féminisme ». Un homme qui laisse entendre qu’il a créé Femen pour « avoir des filles ». Des filles qu’il n’hésite pas à manipuler en les traitant de salopes. Et vive le « nouveau féminisme » !

. Slate.fr - Carnage de Isla Vista : quand la misogynie tue
Elliott Rodger, un jeune Américain de 22 ans, a tué au moins six personnes avant de se suicider, samedi 24 mai. Il a d’abord poignardé trois personnes dans son propre appartement avant d’en abattre trois autres, des jeunes femmes qui se trouvaient devant le siège d’une sororité (les associations étudiantes américaines), et d’en blesser au moins treize autres à Isla Vista, près du campus de l’université de Californie à Santa Barbara. De nombreux médias estiment donc que ce drame ne doit donc pas être analysé comme l’œuvre d’un « fou » ou d’un « malade mental », mais à la lumière des effets mortifères que peut avoir la misogynie.

. Radio-Canada - Percées des eurosceptiques aux élections européennes
Les partis eurosceptiques ont fait d’importants gains dans plusieurs pays aux élections européennes de dimanche. En France, le Front national de Marine Le Pen est arrivé en tête, avec 26 % d’appuis, et 4,1 millions de voix. En Suède, les élections européennes ont été marquées par l’arrivée d’un parti féministe pour la première fois à Bruxelles. Le Parti d’initiative féministe aurait récolté 7 pour cent des suffrages, selon des sondages effectués à la sortie des urnes. Ce parti s’en est directement pris aux mouvements de droite sur le Vieux Continent en scandant « Remplacez les racistes par des féministes ! »

. Le Devoir - Fédération interprofessionnelle de la santé : « C’est mission impossible de nous demander plus de productivité »
La Fédération interprofessionnelle de la santé (FIQ) ne s’attend pas à ce que les compressions prévues dans le réseau nuisent aux soins. Le syndicat interpelle plutôt le ministre Barrette sur des questions administratives et organisationnelles avant de le rencontrer pour la première fois depuis sa nomination. Et la FIQ est étonnée de constater à quel point son projet de cliniques de proximité suscite de l’engouement. Les « cliniques d’infirmières » ont la cote dans la population. « Il faut absolument qu’on fasse ensemble l’exercice d’établir des ratios professionnels en matière de soins et de patients. »

. El Watan - Femmes en révolte
Musulmanes et laïques en révolte est un ouvrage courageux dans lequel la parole a été donnée à vingt femmes arabes et africaines, musulmanes ou de culture musulmane. Elles y expriment leur indignation par rapport à la situation de la femme dans les pays du Sud en proie à l’intégrisme rampant. Cet ouvrage est remarquable car il déconstruit les préjugés sur les femmes dites soumises ou prisonnières à vie de tabous sociaux. Vingt femmes témoignent sur leurs conditions de vie à partir de pays comme l’Egypte, la Syrie, l’Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Mali, le Liban, la Palestine ou la Somalie. Elles sont révoltées pour des raisons d’incompatibilité idéologique avec une frange de leur société respective qui prône l’intolérance.

. Le Devoir - Xavier Dolan, coup de coeur du 67e Festival de Cannes
Cannes - Non, il n’y a pas que la Palme au palmarès. C’est un honneur important qu’a remporté Xavier Dolan avec le Prix du jury samedi soir (heure locale) pour son cinquième long métrage Mommy, qui fut l’immense coup de cœur de ce festival. Un laurier récolté ex aequo avec Godard pour Adieu au langage, l’aîné et le cadet des cinéastes en compétition logés à la même enseigne. La présidente du jury Jane Campion a dit aux médias avoir aimé beaucoup Mommy : « Film merveilleux d’un brillant jeune cinéaste. Chez lui comme chez Godard, on sentait la passion et la liberté. »

. Atlantico - Fusillade à Santa Barbara : le tueur voulait "massacrer les filles"
Une fusillade est survenue près du campus de l’université de Californie à Santa Barbara. Sept personnes ont été tuées et plusieurs autres ont été blessées dans la nuit de vendredi à samedi à Isla Vista, près de l’université de U.C. Le tueur ne comprenait pas pourquoi les filles ne s’intéressaient pas à lui et voulait se venger. Dans une vidéo intitulée "Le châtiment d’Elliot Rodger", l’homme de 22 ans déclare : "C’est injuste. Je ne sais pas pourquoi les filles ne sont pas attirées par moi." "Je suis l’homme parfait. Un gentleman suprême", dit-il. "Je massacrerai toutes les filles du bâtiment. Et je prendrai un grand plaisir à le faire. (...) Vous m’avez traité comme une souris. Maintenant je serai un dieu comparé à vous", déclare-t-il.

. L’Actualité - Trudeau, l’avortement et la liberté de conscience
Il faudrait demander à ceux qui dénoncent M. Trudeau ce qui les dérange vraiment dans tout cela. Est-ce le fait qu’il refuse aux députés le pouvoir d’invoquer leur propre liberté de conscience pour tenter de brimer celle des autres ? Parce que c’est ce que cherchent à faire les motions et les projets de loi qu’on voit atterrir aux Communes. On ne demande pas simplement aux députés de se prononcer pour ou contre l’avortement. Toutes ces propositions visent la mise en branle d’un processus destiné à en limiter ou interdire l’accès, donc à refuser aux femmes la liberté de choisir en accord avec leur conscience. La liberté de conscience des députés, exercée au moment d’un vote, devient un outil de pouvoir sur la liberté individuelle des autres.

. Huma Mosaik - Une expo raconte la prostitution forcée dans les camps nazis
Le destin des femmes forcées à la prostitution dans les camps de concentration nazis, tabou même pour d’anciens déportés, fait l’objet d’une exposition itinérante en Allemagne, qui débute au mémorial du camp de Ravensbrück. Entre 1942 et 1945, au moins 200 prisonnières ont été contraintes de se prostituer dans les bordels de dix camps de concentration, selon l’historien allemand Robert Sommer, qui a identifié 170 de ces femmes. Lire aussi : « Après des décennies, les secrets des bordels des camps nazis émergent. »

. Le Devoir - Les femmes pachtounes et leurs poèmes de la résistance
Depuis des siècles en Afghanistan et au Pakistan, les femmes de l’ethnie pachtoune disposent d’un bon moyen pour faire savoir qu’elles existent en chair, en os et en esprit sous leurs burqas bleu ciel : les Landays . Ces poèmes de 22 syllabes traitent de l’amour, du sexe, de la guerre et de toutes les autres réalités d’une vie qui peut s’avérer extrêmement injuste pour elles.

. Le Journal de Montréal - Où sont les féministes voilées ?
Pendant tout le débat sur la Charte, on a entendu des femmes voilées au Québec affirmer haut et fort qu’on pouvait porter le voile et être féministe. Que le fait de porter le voile n’était pas pour elles un signe de soumission et qu’au contraire, elles défendaient des valeurs féministes. Parfait. Où sont ces ferventes féministes aujourd’hui pour se porter à la défense de Leila Hatami, l’actrice iranienne qu’on a découverte dans A separation et qui vient de causer un scandale en Iran parce que Gilles Jacob lui a fait la bise à Cannes ? De retour dans son pays elle risque la flagellation publique. Rien de moins. Où sont ces ferventes féministes pour défendre les femmes iraniennes qui se photographient sans voile et partagent leur photo sur Facebook au risque de leur vie ?

. Bondy Blog - Ces listes qui osent le féminisme aux Européennes
La démarche est inédite mais les inégalités homme/femme au sein de l’Union européenne sont elles, bien anciennes et « intolérables » pour Caroline de Haas. Ces listes féministes sont donc surtout une occasion d’ « accélérer le mouvement », faire en sorte que l’on parle des thématiques liées aux droits des femmes afin d’avoir une « Union européenne de progrès ». « Beaucoup de choses sont décidées au niveau européen mais pourquoi l’Union européenne ne s’intéresse pas plus que ça aux droits des femmes ? » Au-delà, les politiques d’austérité impulsées par l’Union européenne touchent les femmes.

. Huffington Post Québec - Mourir dans la dignité : deux associations prêtes à contester la loi devant les tribunaux
Le réseau citoyen Vivre dans la dignité (VDD) et le Collectif des médecins contre l’euthanasie envisagent de contester la constitutionnalité du projet de loi 52 si ce dernier est adopté par l’Assemblée nationale dans sa forme actuelle. « Les gens ne semblent pas avoir pris conscience que l’aide médicale à mourir est de l’euthanasie« , dénonce le docteur Marc Beauchamp, président de VDD, qui pense que le gouvernement Couillard devrait « augmenter les soins palliatifs », et ce, avant d’adopter la loi sur les soins en fin de vie.

. La Presse - Baiser voilé...
L’actrice iranienne Leila Hatami, magnifique et criante de vérité dans La séparation, participait à la cérémonie d’ouverture du Festival de Cannes en sa qualité de membre du jury. Arrivée au sommet des marches, elle a été accueillie par le président du festival, Gilles Jacob. Selon un rituel protocolaire occidental, vieux de plusieurs décennies, le président lui a fait une bise sur la joue, une bise chaste comme tout. Il n’en fallait pas plus pour que le vice-ministre et les ayatollahs de la morale iranienne s’emballent et déclarent, depuis Téhéran, le baiser honteux et le comportement de l’actrice, indigne.

. Sans compromis - Comment les féministes africaines se servent de l’Internet pour changer la vie des femmes
Ce qui relevait il n’y a pas si longtemps de la pure fiction – que toutes les femmes du monde aient un accès instantané à un outil qui leur permette de bousculer l’ordre établi, de se connecter entre elles et de changer leurs vies – est aujourd’hui une réalité, grâce à l’internet. Les nouvelles technologies ont toujours modifié nos façons de communiquer et donc de penser et d’agir, mais le fait qu’il rassemble toutes les autres formes de communication rend l’internet particulièrement révolutionnaire.

. L’Actualité - Un homme condamné à 60 jours de prison pour avoir tué sa fille en la giflant
Un septuagénaire qui a causé la mort de sa fille de 13 ans en la giflant dans leur résidence de Longueuil, en 2010, a été condamné mercredi à une peine de 60 jours d’emprisonnement. Moussa Sidimé purgera sa détention deux jours par semaine, les lundis et mardis, pendant 30 semaines. L’homme de 74 ans avait plaidé coupable à une accusation d’homicide involontaire en lien avec le décès de sa fille Nouténé, en octobre 2010. La cour a appris que M. Sidimé a giflé sa fille au visage dans une pièce de leur maison avant d’aller s’asseoir dans une autre pièce. Il lui reprochait d’avoir mal effectué une tâche ménagère et de lui avoir manqué de respect.

. Le Devoir - L’air du changement
L’entrée en matière de Philippe Couillard dans son discours inaugural a été parfaite de décence et d’attention. Pauline Marois méritait que soit souligné son passage comme première femme première ministre du Québec. Cette courtoisie trouva d’autres échos dans le discours livré par le premier ministre libéral, prêt à entendre les idées de ses adversaires, à les associer à ses projets, à promouvoir le respect, ce que symbolise parfaitement la tenue prochaine d’un forum sur l’intimidation, qu’il présidera. Les défis financiers du Québec sont réels, mais les prendre à bras-le-corps doit-il être synonyme de passer la tronçonneuse ? C’est une crainte réelle quand on voit ce gouvernement se fixer l’objectif fou d’atteindre l’équilibre budgétaire en un an.

. Les Nouvelles/News - Prostitution : des eurodéputés interpellent le gouvernement
En qualifiant la prostitution et son exploitation de « violations des droits humains contraires à la Charte européenne des droits fondamentaux » et d’obstacles à l’égalité entre les femmes et les hommes, le Parlement européen envoie un signal politique très fort là où les États membres apparaissent encore comme fortement divisés. Ensuite parce que cette résolution pourrait contribuer à clore un cycle de quinze années de libéral-proxénétisme. C’est en effet au coeur même de l’Union européenne que des États comme l’Allemagne et les Pays-Bas ont théorisé et mis en oeuvre l’exploitation légale du corps des femmes au nom de la reconnaissance du « travail du sexe » et dépénalisé le proxénétisme en faisant des proxénètes des « entrepreneurs du sexe ».

. La Presse – Une femme retrouvée après dix années de séquestration
Une jeune femme séquestrée et agressée sexuellement durant dix ans a été retrouvée en vie et son bourreau présumé arrêté, a annoncé mercredi la police de Californie. La victime, aujourd’hui âgée de 25 ans, avait été kidnappée en 2004 à Santa Ana, au sud-est de Los Angeles, selon les autorités. C’est elle qui s’est présentée à la police pour dénoncer son agresseur présumé, Isidro Garcia, 41 ans. Celui-ci a été arrêté mardi.

. La Gazette des femmes - Lendemains de révolution
De la place Tahrir au centre-ville de Montréal carreauté de rouge, en passant par le mouvement autochtone Idle No More et les cyberactivistes iraniennes, les femmes sont aujourd’hui de tous les printemps. De plus en plus conscientes du pouvoir de leur droit de parole, elles changent la lutte. Mais qu’est-ce que la lutte change pour elles ? Militantes et spécialistes en ont discuté récemment.

. Sudinfo.be - Des experts estiment que la pornographie est tellement répandue aux États-Unis qu’il s’agit d’une crise de santé publique
Elle doit être combattue au même titre que le tabagisme ou l’alcool au volant. « La pornographie est la forme la plus répandue d’éducation sexuelle aujourd’hui. Des études montrent que l’âge moyen où l’on voit pour la première fois du porno est entre 11 et 14 ans, et croyez-moi, ce n’est pas le Playboy de papa », résume Gail Dines, sociologue, professeur au Wheelock College de Boston et auteur d’un livre sur la question. « Ces images dégradantes et misogynes sont devenues monnaie courante et enlèvent aux jeunes leur droit à une vraie sexualité saine. Il faut dire aux jeunes que la pornographie les manipule ».

. Journal de Québec - Dur quotidien des policières dans un monde d’hommes
La culture machiste serait encore bien présente au Service de police de Montréal (SPVM), près de 40 ans après l’embauche de la première femme policière au Québec, d’après l’étude d’un jeune sociologue de l’UQAM. « Il faut faire le travail comme un gars. L’emphase est beaucoup mise sur les attributs physiques et les techniques d’interventions physiques », indique Rocco Chouinard-Gomes, qui présentait ses travaux hier au congrès de l’ACFAS. Le sexisme et l’humour machiste poursuivent les policières des corridors du poste aux rues de la ville, en passant par la sacro-sainte initiation.

. Les Nouvelles/News - Sur Twitter, le langage misogyne n’a pas de sexe
En 2006, une étude menée par des chercheurs de l’université du Maryland mettait en évidence le poids du sexisme en ligne. A partir de faux comptes utilisés sur des forums de discussion, elle observait que les pseudos féminins recevaient en moyenne 100 messages quotidiens à connotation sexuelle ou agressifs ; les hommes, moins de 4. Huit ans plus tard, une nouvelle étude menée par le think tank britannique Demos, en partenariat avec le Centre d’analyse des médias sociaux de l’université du Sussex, observe une banalisation du langage misogyne sur Twitter, même chez les femmes.

. Les Nouvelles News - Sexe, politique et rock’n’roll
Comment les femmes ont-elles utilisé la musique comme instrument politique et caisse de résonance pour aborder les questions d’émancipation, de sexualité, et de pouvoir ? « Sex & Music », une série documentaire sur Arte, s’efforce de répondre à ces questions. Depuis plus de 50 ans la pop culture, musique en tête, a bousculé les mœurs. En quatre volets, « Sex & Music » raconte « comment nous sommes passés de l’inhibition à la jouissance revendiquée ». Rencontre avec sa productrice Sophie Bramly.

. Irréductiblement féministe - Boko Haram, enlèvements, traite et prostitution : un effarant déni
Avant que le lien entre l’enlèvement des jeunes lycéennes, l’annonce de leur vente comme esclave et la lutte contre la traite ne soient publiquement discutés, nombre de personnes ont porté des accusations odieuses à l’encontre des abolitionnistes, leur reprochant une récupération honteuse de l’évènement. Aussi, faut-il se demander pourquoi, rappeler les réalités de l’esclavage et de l’exploitation sexuelle, déclenche autant de réactions violentes de la part de militant-es réglementaristes de la prostitution tels que les membres et soutiens du STRASS, mais aussi de militant-es LGBT et de bien d’autres.

. La Presse - Abramson, la suite
Dimanche matin, l’ex-directrice du New York Times, Jill Abramson, dont le congédiement fait couler énormément d’encre depuis mercredi dernier, est finalement apparue en public. Elle était invitée à parler aux nouveaux diplômés de l’université Wake Forest, à Winston-Salem en Caroline du Nord. “You know the sting of losing, a-t-elle dit aux nouveaux diplômés. When that happens, show what you are made of.” (Vous connaissez la douleur de l’échec, mais quand cela arrive, montrez de quel bois vous vous chauffez.)

. Le Monde - Quelle vie en ligne après votre mort ?
Si vous deviez mourir demain, qu’aimeriez-vous qu’il advienne de vos données personnelles ? Personne n’y pense, et pourtant... La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) a décidé de mettre la « mort numérique » à son programme en 2014. Les services auxquels on se connecte se multiplient, de même que les contenus. Qui s’assurera que le nom de domaine de votre site est maintenu ? Que doivent faire les exécuteurs testamentaires ? Fermer les comptes ou les maintenir ? La disparition totale ou l’immortalité numérique ? La CNIL promet d’ouvrir le débat cette année.

. La Presse - Appelons-la Lise
Lorsque je suis arrivée à l’appartement de Lise Payette, au sommet d’une tour de L’Île-des-Sœurs où elle a une vue incroyable sur la ville et le fleuve, avec dans mon sac tout ce qu’il fallait pour prendre le thé, la très grande féministe québécoise, ancienne politicienne, journaliste, animatrice, auteure m’attendait dans ce qui ressemble à une bulle de sérénité. Difficile d’imaginer qu’il y a de la colère dans le cœur de cette femme à la voix si riche, si douce, aux paroles si posées. Pourtant, d’entrée de jeu, elle s’est mise à parler d’indignation.

. Féministes pour une Europe solidaire - En Europe, on excise aussi !
Les populations qui véhiculent cette pratique criminelle ne se heurtent en Europe à aucune volonté réelle d’y mettre un terme, par exemple en utilisant les moyens légaux existants. Il y a une crainte diffuse de paraître « raciste » à envisager des mesures que personne n’hésiterait à prendre s’il s’agissait d’empêcher la mutilation d’une blondinette… Combattre l’excision, et plus globalement les mutilations sexuelles, n’est pas raciste. Au contraire, les ignorer l’est.

. Slate fr - En Allemagne, on met aux enchères des femmes lors de fêtes très arrosées
Dans les villages, les associations d’hommes célibataires se rassemblent dans les tavernes quelques mois avant les festivités pour choisir leurs partenaires de bal. Âge minimum : 16 ans. Lors de ces soirées généralement très arrosées lors desquelles les femmes ne sont pas présentes, les hommes « achètent » aux enchères les conquêtes de leur choix. Malgré son sexisme et sa rustrerie, cette coutume d’un autre âge – elle remonterait au XVIIIème siècle – est toujours en usage dans l’ouest de l’Allemagne, particulièrement en Rhénanie. D’après Dagmar Hänel, chercheuse à l’Institut de civilisation et d’histoire régionale LVR, à Bonn, entre 70 et 120 associations se livreraient à ce rite chaque année.

. Libération - Sur l’échelle de Bechdel : « Bande de filles »
Chaque jour, les films projetés à Cannes passent le test de Bechdel. Une évaluation des œuvres « women friendly ». Avec ses deux précédents films déjà, Naissance des pieuvres et Tomboy, la jeune réalisatrice française avait imposé son regard fin dans l’affirmation d’identités féminines fortes, complexes, troublées et troublantes. Ensuite, parce que ce bien nommé Bande de filles suit effectivement les pérégrinations banlieusardes d’un quatuor d’adolescentes défiant par chacun de leur geste la loi des garçons qui règne dans leur quartier.

. Le Monde - Des vagins fabriqués en laboratoire ont été réimplantés avec succès chez de jeunes patientes
Des chercheurs américains ont réussi à recréer des vagins en laboratoire et à les réimplanter chez des jeunes filles de 14 ans souffrant d’aplasie vaginale – c’est-à-dire nées sans vagin. Les résultats de leurs travaux, réalisés en 2006, ont été publiés vendredi 11 avril dans la revue scientifique The Lancet. Jusque-là, des chirurgiens avaient réussi à implanter des vagins artificiels. Cette fois, une équipe de médecins du centre médical baptiste Wake Forest en Caroline du Nord a recréé des vagins en laboratoire en incubant des cellules prélevées au niveau de la vulve chez chacune des patientes.

. Psychologies.com - Est-ce toujours la faute des mères ?
Aussi, pour la psychologue, parler de faute ou même de responsabilité des mères n’a pas de sens : « Tout ce que l’on peut dire, c’est que “ça passe” par elles. » Certes, il y a des mères pathologiques, voire consciemment maltraitantes. Mais quid du père ? Quid du cadre de vie de la mère ? A-t-elle été accompagnée après l’accouchement ? « Cette “faute” des mères est celle de toute une collectivité, note l’historienne Yvonne Knibiehler, coauteure de Questions pour les mères (Erès, 2014), si la société est une marâtre qui les maltraite, elles ne peuvent qu’être mauvaises. » Sauf qu’il est plus simple de désigner une part (féminine) de la population que de risquer de remettre en cause un système…

. L’Hebdo Journal - Parler de violence conjugale avec des images
Épaulé par plusieurs organismes de la région, le CSSS de Trois-Rivières a mis sur pied un nouvel outil de sensibilisation à la violence conjugale. « Une image vaut mille maux », c’est 15 situations imagées accompagnées de courts textes dans le but de susciter la réflexion sur cette problématique de société. « C’est un outil d’intervention qui facilite l’introduction du sujet pour les intervenants. Des images, c’est un langage compris par tous et pour vraiment briser la barrière de la langue, les images sont traduites en quatre langues : français, anglais, espagnol et arabe ».

. À dire d’elles - Ferrara, DSK : 3 ans après, le déni, toujours
C’est fort, le déni. En 2011, au moment ou DSK a été arrêté pour des accusations de viol et agressions sexuelles à l’encontre de Nafissatou Diallo, femme de chambre de l’hôtel Sofitel de New York, il a fallu plusieurs jours et des déclarations intolérables pour que la presse pense enfin à dire qu’il y avait -dans cette affaire, une victime, une femme. Trois ans après, alors que DSK est toujours libre, le cinéma vient achever le travail de révisionnisme, en effaçant à nouveau de l’histoire toute référence à son sujet central : les violences sexuelles infligées aux femmes en toute impunité par les hommes en général et les puissants en particulier.

. Le Devoir - GPA - La fabrique des orphelins
Si la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres, le "désir d’enfants" doit impérativement s’arrêter là où commence la liberté de l’enfant. Peu importe qu’il s’agisse de couples d’homosexuels ou d’hétérosexuels. De quel droit des individus peuvent-ils sciemment fabriquer des orphelins qui, après avoir vécu neuf mois avec leur mère en seront brutalement séparés et s’interrogeront toute leur vie sur leurs origines, comme ces milliers d’enfants qui réclament aujourd’hui de connaître l’identité du donneur de sperme qui les a engendrés ? De quel droit de prétendus parents peuvent-ils imposer à un enfant un marché dans lequel celui-ci est ravalé au rang d’une vulgaire marchandise qu’on achète et qu’on s’échange ?

. Slate.fr - Le "quart" de moins : les femmes peuvent gagner sur le front des salaires
Un point moins bien compris, encore aujourd’hui, même si la loi prévoit depuis longtemps que le salaire soit égal non pas seulement à travail égal mais bien à travail de valeur égale, consiste dans la moindre rémunération des emplois à prédominance féminine. Souvent au motif que ceux-ci ne requièrent que des compétences élémentaires, parce que peu visibles et/ou présumées naturelles chez les femmes. Ainsi, les difficultés d’accès aux postes les mieux rémunérés que rencontrent les femmes se doublent-elles d’une dévalorisation des postes qui leur sont accessibles.

. Le Devoir - Apostasie - La condamnation à mort d’une jeune femme au Soudan « heurte les consciences »
Née d’un père musulman, Meriam Yahia Ibrahim Ishag, une jeune femme chrétienne, a été condamnée en vertu de la loi islamique en vigueur au Soudan depuis 1983 qui interdit les conversions sous peine de mort. Lors de son procès devant la cour criminelle de Haj Yousef, une banlieue de Khartoum où vivent de nombreux chrétiens, la jeune femme a revendiqué sa foi chrétienne et rejeté l’accusation d’apostasie.

. Les Nouvelles/News - Cannes a évité "l’agitation gender"
Jane Campion raconte avoir suggéré de présider un jury 100% féminin au Festival de Cannes. La réalisatrice évoque un « sexisme inhérent dans l’industrie » cinématographique. « Sur les 1 800 films soumis au Festival pour la sélection, seulement 7% sont réalisés par des femmes. [.] Il aurait été intéressant d’imaginer les candidats à la palme se demander comment leur film allait être reçu par un jury de femmes », poursuit Jane Campion.

. Les éditions du remue-ménage - Françoise Collin. Anthologie québécoise, 1977-2000
Françoise Collin a fait entrer le féminisme dans la philosophie, et la philosophie dans le féminisme. Originale, radicalement plurielle, à la fois moderne et postmoderne, sa pensée nous rappelle que le féminisme n’est pas qu’une théorie ou une action politique. Il est aussi une façon d’être au monde. La romancière et philosophe belge a nourri durant toute sa carrière une vive affection pour le Québec. Cette anthologie préparée par Marie-Blanche Tahon rassemble ainsi des textes présentés au Québec dès les années 1970.

. Protégez-vous - Appartement à louer : 10 indices pour flairer l’arnaque
Les arnaques concernent non seulement les locataires, mais également les propriétaires. En 2013, 133 plaintes ont été déposées au Québec concernant des arnaques liées aux logements à louer (incluant 58 victimes ayant perdu en moyenne 1 066 $ chacune), comparativement à 28 plaintes en 2012. Et ce n’est que la pointe de l’iceberg, car environ 95 % des victimes ne portent pas plainte, estime le Centre antifraude du Canada. Les recours sont d’ailleurs presque nuls en raison, notamment, des multiples fausses identités derrière lesquelles se cachent les escrocs.

. Urbania – Le Québec… une société matriarcale ?
Le Québec est une société matriarcale, nous lance-t-on depuis quelques crachoirs néanderthaliens en guise d’argument révolutionnaire visant à clore tout à fait le débat – et fermer les gueules revendicatrices. Soit. Au-delà de la déclaration-choc et des réacs satisfaits qui se pètent les bretelles, encore faut-il appuyer un argument sur quelque chose. Le Québec est une société matriarcale ? Je serais fort aise de taire mon discours féministe si seulement cela était prouvé. Puisque ces six mots sont plus souvent qu’autrement jetés au milieu de l’arène sans explication aucune, je m’y suis intéressée et ai pris sur moi de faire la grosse job de bras.

. Les Nouvelles/News - New York Times : Jill Abramson, trop ’pushy’ pour être directrice ?
La directrice de la rédaction du New York Times a été poussée vers la sortie. Victime d’une réputation d’« autoritaire » et « arriviste ». Parce qu’elle est une femme ?Elles étaient deux femmes directrices de grands journaux. Elles ont toutes deux quitté leur poste le même jour, mercredi 14 mai. Natalie Nougayrède, qui avait pris les commandes de la rédaction du Monde en février 2013, a démissionné. Jill Abramson a été remerciée. En juin 2011 elle était devenue la première directrice de la rédaction en 160 ans d’histoire du prestigieux New York Times. En France comme aux Etats-Unis, les femmes occupent moins de 10% des postes de directions stratégiques dans la presse.

. La Gazette des femmes - Des femmes à la mer
Jusqu’au 18e siècle, les bateaux étaient interdits aux femmes. Elles portaient malheur ! Pratique, cette croyance éliminait les possibles crises de jalousie, disputes et tentatives de viol d’hommes frustrés par le long isolement en mer. Le lien de la femme avec la mer se résumait à attendre le retour de son mari, souvent en vain. Dans l’univers des marins, la femme pouvait aussi être sirène cruelle, figure de proue protectrice ou prostituée réconfortante dans un port lointain. Quelques femmes ont bravé ces interdits : les Américaines Anne Bonny et Mary Read, pirates du 18e siècle, ou la Française Jeanne Barret, première femme à faire le tour du monde.

. Les Nouvelles News - Contre la traite des êtres humains, 23 mesures à concrétiser
C’est un plan en 23 mesures qui « pose pour la première fois les fondements d’une véritable politique publique de lutte contre la traite des êtres humains sous toutes ses formes d’exploitation : proxénétisme, réduction en esclavage, servitude domestique, soumission à du travail ou des services forcés, trafics d’organes, mendicité forcée, contrainte à commettre des délits. » Objectif ambitieux pour ce plan d’action inédit dévoilé mercredi 14 mai par le gouvernement. En attendant les textes et les moyens pour le mettre en œuvre concrètement.

. Le Devoir - L’humoriste ne peut se soustraire à la critique
Bien que l’humour puisse servir de « soupape aux tensions » ainsi qu’à « apaiser les frustrations associées aux bornes sociales », je ne crois pas qu’il doive être protégé à tout prix, c’est-à-dire au détriment des « présumées victimes de cette bouffonnerie », comme les qualifie M. Wagner. L’humour devenant dans la majorité des cas un prétexte pour intimider ou véhiculer/renforcer des stéréotypes sexistes, homophobes, racistes, âgistes, etc.

. Sans compromis - Viol au quai des Orfèvres : pourquoi s’intéresser à la personnalité de la victime ?
La personnalité d’Emily S., qui a porté plainte pour viol contre plusieurs policiers, est au cœur du procès-verbal dressé dans l’affaire. Que viennent y faire de telles considérations ? Pourquoi fouiller dans la sexualité de la victime ? Trouver la faille, pour prouver qu’au travers de "mauvaises mœurs", elle l’aurait bien cherché ?! "Elle était en jupe et elle avait consommé volontairement de l’alcool".. ne sont pas un appel au viol !

. Le Temps - Les Égyptiennes commencent à retirer leur voile
Même si on est encore loin d’un phénomène de masse, ce nouveau sursaut anti-hijab porte une double empreinte particulièrement symbolique : celle de l’esprit de défiance hérité de la révolte contre Moubarak, en janvier 2011, et celle de l’anti-frérisme qui prévaut depuis que l’armée a chassé le président Morsi, en juillet 2013. « Les femmes se sont réveillées. Elles n’ont pas supporté de voir la religion instrumentalisée au profit de la politique. Pour beaucoup, retirer le voile est devenu une façon de dire non à un islam imposé d’en haut ».

. Presse Citron - Yahoo rejoint Google et décide de chasser les publicités anti-avortement dissimulées
Google et Yahoo ont pris des mesures drastiques contre des publicités anti-avortement en décidant de les supprimer de son moteur de recherche. En cause, le caractère mensonger et inapproprié de celles-ci. Si, par exemple, vous tapiez "clinique avortement" + le nom d’une ville, une bonne partie des résultats étaient des leurres censés vous mener sur des sites de militants anti-IVG. Sur ceux-ci, vous pouviez retrouver de nombreuses images traitant quasiment les femmes désireuses d’avorter de criminelles.

. Les effronté-e-s - Les jeunes nigérianes peuvent finir sur nos trottoirs !
La France et la communauté internationale sont aujourd’hui mobilisées pour porter secours aux 223 adolescentes enlevées et séquestrées au Nigeria par le groupe Boko Haram. Nous nous en félicitions ! Mais nous tenons à rappeler que sur notre propre territoire, et dans une quasi-indifférence, des milliers de jeunes femmes nigérianes sont tenues en servitude sexuelle par des réseaux internationaux les ayant achetées et revendues pour alimenter le marché prostitutionnel français.

. La Presse - Prostitution : le SPVM veut réorganiser son approche
Ils sont jeunes, mobiles, très présents au centre-ville de Montréal et ultra-violents. Dans le cadre d’une refonte complète de son approche par rapport à la prostitution, la police de Montréal a ciblé un petit groupe de 60 proxénètes à qui elle veut s’attaquer pour protéger les travailleuses du sexe et la population en général. 11% des proxénètes sont responsables à eux seuls de 59% des agressions sur des femmes, soit près de 500 actes de violence qui ont été déclarés à la police. Ils sont deux fois plus nombreux à s’investir dans le trafic de drogue, et la majorité d’entre eux (53%) est liée aux gangs de rue.

. Libération - Démantèlement d’un réseau de proxénétisme nigérian à Caen
Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue lundi dans le cadre du démantèlement d’un réseau de proxénétisme nigérian, a-t-on appris de source policière mardi.
Selon les premiers éléments de l’enquête de l’Office central pour la répression des êtres humains (OCRTEH) de la direction de la police judiciaire (DCPJ), le réseau faisait venir du Nigeria des jeunes femmes se prostituant à Caen et dans sa périphérie.

. Passeport Santé - 17 produits chimiques favorisent le cancer du sein
Des chercheurs américains sont parvenus à identifier les substances chimiques les plus susceptibles de provoquer un cancer du sein. Cette recherche, publiée ce lundi 12 mai dans la revue Environmental Health Perspectives, montre que les produits chimiques qui provoquent des tumeurs cancéreuses des glandes mammaires chez les rats, sont également liés au cancer du sein humain. Une première, puisque les recherches ne prenaient pas en compte, jusqu’alors, ce type d’exposition.

. Le Devoir - Voyage au bout d’un enfer de glace
En 1953 et en 1955, 19 familles inuites ont été relocalisées, par le gouvernement fédéral, de la côte d’Hudson vers le Haut-Arctique, quelque deux mille kilomètres au nord de la côte de la baie d’Hudson, où elles vivaient. Iqqaumavara, un projet Web de Marquise Lepage, en collaboration avec l’ONF, raconte cette douloureuse histoire. Alors que les agents du gouvernement avaient promis aux familles visées une terre riche en gibier, qu’ils pourraient quitter au bout de deux ans, les Inuits y ont trouvé une terre déserte, un climat extrême, sans possibilité de retour.

. Comité de soutien des droits de l’Homme en Iran - L’ONU sanctionne Téhéran pour sa politique misogyne avec un siège à la Commission des femmes !
Dans un rapport publié en mars 2014 par les Nations Unies sur l’Iran, le régime a été fustigé pour le traitement qu’il réserve aux femmes. Les femmes sont victimes de discrimination, ancrée dans la loi et dans la pratique. Il souligne également que toutes les femmes entrées dans la course présidentielle ont été disqualifiées et que le témoignage d’une femme vaut toujours la moitié de celui d’un homme en Iran. On est en droit de se demander à quelle sorte de sanction de l’ONU se heurte ce genre de politique. La réponse c’est qu’elle a permis l’élection de l’Iran à la commission de la Condition féminine !

. La Presse - Boko Haram - Cartographie de l’horreur
Il y a près d’un mois, le groupe islamiste Boko Haram a kidnappé quelque 300 écolières. La majorité d’entre elles seraient encore en captivité et menacées d’être vendues comme esclaves. Ce n’est pas seulement par lâcheté que ces fous de Dieu ciblent les écolières. Leur objectif relève de l’obscurantisme, mais le moyen qu’ils ont pris pour l’atteindre est tristement rationnel. Garder les filles dans la pauvreté, l’ignorance et la terreur sert bel et bien leur prosélytisme. Tout comme cela sert ceux qui commettent les mêmes barbaries ailleurs, comme au Pakistan, où la jeune Malala Yousafzai a été attaquée.

. Le Devoir - L’humiliation
L’humiliation nourrie par les univers numériques s’est invitée à deux reprises sur le devant de la scène médiatique portée par deux figures aux antipodes : l’ex-stagiaire à la Maison-Blanche Monica Lewinsky, qui, 16 ans après les faits, a brisé le silence sur son incartade torride avec le 42e président américain, Bill Clinton, et Gab Roy, blogueur sulfureux et surtout ordurier, arrêté pour détournement de mineure.

. Voir - Jihad juridique, nouvel épisode
Dalila Awada vient d’intenter un recours en diffamation contre Louise Mailloux, contre le blogueur de Poste de veille Philippe Magnan et contre le site Vigile.net. Pour l’essentiel, toutes les pièces versées à cette requête ont pour effet de dire que Dalila Awada « oeuvre parmi les réseaux islamistes québécois » ou encore qu’elle est « embrigadée par nos khomeinistes locaux ». Chacun est à même de constater que les faits reprochés ne vont pas au-delà de la critique à l’endroit de pratiques et de croyances religieuses contraires aux lois ou aux valeurs d’une société démocratique. Ce sont donc des plaintes qui visent à museler la critique légitime à l’endroit des religions et il faut résister coûte que coûte à ces intimidations. Elle est aussi membre de l’exécutif de Québec solidaire de la circonscription de Bourassa-Sauvé. Exposer ces faits constitue-t-il de la diffamation ?

. Le Nouvel Observateur - Égalité femme-homme : nous sortirons la France de sa situation actuelle grâce aux femmes
Première femme à être nommée Premier ministre sous François Mitterrand entre 1991 et 1992, Édith Cresson, a subi des attaques sexistes durant toute sa carrière politique. Elle continue à croire que le machisme est omniprésent parmi ses pairs et le dénonce dans une tribune initialement publiée dans "100 ans de combats pour la liberté des femmes".

. Le Journal de Montréal - Boko Haram et la religion en politique
Parler des petites filles qui ne vont pas à l’école, c’est bien, mais très insuffisant. Le fond du problème est celui de la place de la religion dans la politique. Remettre en question cette place, comme on devrait le faire lorsqu’on discute de Boko Haram, c’est aussi remettre en question l’influence de la religion aux États-Unis. Ce qui demande un courage que les dirigeants ne montrent pas pour le moment. Ils sont pour la plupart incapables de tenir un discours serein face à la religion. Si ce n’est par conviction personnelle, ils sont ligotés par leurs intérêts électoraux.

. La Presse - Motion sur l’avortement : un test de l’unité des libéraux
Le NPD pourrait mettre l’unité des troupes libérales de Justin Trudeau à rude épreuve d’ici quelques semaines en forçant la tenue d’un vote à la Chambre des communes sur une motion réaffirmant sans équivoque le droit des femmes à l’avortement. Une motion en ce sens a été déposée jeudi soir par la députée manitobaine Niki Ashton le jour même où des milliers de manifestants pro-vie ont envahi la colline parlementaire et 24 heures après que le chef libéral Justin Trudeau eut annoncé que tous les futurs candidats de son parti devront être pour le libre choix de l’avortement.

. Ressources Prostitution - Le féminisme dit "pro-sexe" fait le sale boulot du patriarcat
Il fut un temps où le mot « féministe » était en soi transgressif. Aujourd’hui, les gens s’y objectent rarement. Amère ironie : la phrase « je suis féministe mais » est devenue une expression utilisée pour renforcer la domination masculine. « Je suis féministe mais je n’ai rien contre l’objectification, le travail non payé, le harcèlement sexuel, ou me faire traiter de conne ! » Cela suggère que nous sommes revenues au point de départ.

. Le Monde - Ces Iraniennes qui retirent leur voile
Ce sont des jeunes filles, des mères et parfois des grand-mères, toutes sans voile, obligatoire dans l’espace public en république islamique d’Iran. Elles sont au bord de la mer Caspienne ou du golfe Persique, à Persépolis, à Shiraz, dans une voiture, dans les montagnes au nord de Téhéran, sur l’autoroute qui mène à Khoramabad, dans le sud-ouest du pays ou même dans la ville religieuse de Qom. Elles jettent leur foulard et se prennent en photo et envoient ensuite les clichés à la page Facebook des Libertés furtives des femmes iraniennes.

. Ressources Prostitution - La section suédoise d’Amnesty prend le contrepied d’une proposition d’AI sur la dépénalisation de l’achat de sexe
Suède Amnesty s’inscrit en faux de l’endossement de l’achat de sexe préconisé par Amnesty International. Lors de sa réunion annuelle à Malmö ce week-end, la section suédoise adoptera une position claire contre la prostitution légalisée. L’hiver dernier, Amnesty International a soulevé un tollé chez les Suédoises lorsque son Secrétariat International à Londres a déposé une proposition prônant la dépénalisation de l’achat et de la vente de sexe. En vertu de cette proposition, le recours à la prostitution deviendrait un droit humain pour les hommes et les femmes.

. Le Monde - L’État condamné pour « faute lourde » après le meurtre d’une femme victime de violences conjugales
La famille d’Audrey Vella vient d’obtenir la condamnation de l’Etat à de lourds dommages et intérêts. Dans un jugement rendu mercredi 7 mai, le tribunal de grande instance de Paris a en effet considéré que « l’abstention fautive et répétée des services de gendarmerie constitue une faute lourde en lien direct et certain avec l’assassinat d’Audrey Vella ». Les juges relèvent « l’inaptitude du service public de la justice à remplir la mission fondamentale dont il est investi de protection des citoyens », alors même soulignent-ils, que « la violence faite aux femmes constitue une priorité nationale ».

. Le Devoir - Salaire et postes de pouvoir : les femmes toujours en retard
L’égalité hommes-femmes progresse sans être acquise, rappelle le Conseil du statut de la femme (CSF) dans son « Portrait des Québécoises en 8 temps » publié vendredi. Les femmes accusent toujours un recul concernant leurs revenus ou leur présence dans des sphères de pouvoir. Les femmes représentent respectivement 58 et 59 % des effectifs au collégial et à l’université. Elles sont aussi plus nombreuses que les hommes à obtenir un diplôme. Mais elles continuent à choisir des métiers en fonction d’une vision « traditionnelle » des rôles sexués.

. Huffington Post - Boko Haram : du terrorisme à l’esclavage sexuel des filles
Boko Haram signifie selon ses fondateurs que l’éducation occidentale est un péché. Depuis sa naissance, ces extrémistes se définissent comme des djihadistes qui ont pour mission de combattre l’Occident judéo-chrétien par les prises d’otage, les attentats terroristes et l’instauration de la Charia. Mais, le rapt de 223 fillettes dans l’État de Borno, où la secte veut interdire l’accès des femmes à l’éducation, choque le monde entier, d’autant plus que la déclaration de son leader, Abubakar Shekau ne fait aucun doute sur l’esclavage sexuel et le mariage forcé que les fillettes vont subir au « nom d’Allah » qu’il invoque pour justifier cette barbarie.

. Le Devoir - Les pro-vie veulent noyauter les partis en vue de 2015
Campaign Life Coalition dit cibler les 30 nouvelles circonscriptions qui s’ajouteront à la carte électorale en noyautant les associations des principaux partis pour faire en sorte qu’ils présentent des candidats opposés à l’avortement. Il semble cependant que seul le Parti conservateur sera vulnérable, car après le NPD et le Bloc québécois, le Parti libéral annonce à son tour qu’il écartera tout candidat n’étant pas pour le libre-choix en la matière. Cette tactique n’est ni chimérique ni inédite. Elle avait été utilisée avec succès en 1993. Attirés par les sondages donnant le PLC de Jean Chrétien gagnant, les opposants à l’avortement avaient créé le groupe Liberals for Life.

. Le Courrier international - Royaume-Uni. Halte à l’islamisation des écoles !
Tout a commencé quand quelques familles musulmanes, à Birmingham, ont commencé à se plaindre de l’extrémisme qui sévissait dans des écoles [publiques]. Dans ces écoles, on apprend aux enfants à rejeter le non-musulman, on sépare les garçons des filles et on interdit les cours de natation et de musique. La BBC s’est penchée sur le sujet. Or ses journalistes se sont heurtés au refus des instituteurs musulmans de les laisser accéder aux écoles en cause. Après enquête, la chaîne a conclu à l’existence de 25 écoles où des extrémistes ont réussi à remplacer les équipes pédagogiques par des instituteurs musulmans rigoristes qui enseignent la haine.

. Une Odyssée moderne - Interview avec Chahla Chafiq, sociologue, écrivaine d’origine iranienne
Pour Chahla Chafiq, la France a d’abord été un pays de refuge, choisi presque par hasard lorsqu’elle a fui l’Iran en 1981. Après deux ans de vie clandestine sous la toute neuve République Islamique, cette militante de gauche s’est résignée à demander l’asile politique en France. C’est donc en exil qu’elle poursuit son engagement, dénonçant les dangers de l’islamisme politique, qu’elle qualifie en Iran de véritable « ordre totalitaire au nom de Dieu ».

. Le Devoir - La revanche des girls
Si j’avais 20 ans aujourd’hui, je serais l’une des leurs. Une girl. Je militerais contre l’équarissage et le lissage collectif qui échoit aux jeunes filles modernes. Je refuserais cette dictature du vernis à ongles pin-up, du sex-appeal normatif, de l’épilation de chatte et de l’étalage forcé au balcon comme à la sortie de secours. Et je passerais pour une féministe mal baisée qui compense son manque d’affection et de popularité en se goinfrant de poires Belle-Hélène pour souper.

. Le Journal de Montréal - Vigile.net compte poursuivre à son tour Dalila Awada pour atteinte à la réputation
Dalila Awada allègue avoir été diffamée et avoir subi des dommages à la suite de différentes déclarations, textes et vidéos diffusés par Vigile.net, par Louise Mailloux et le blogueur Philippe Magnan. La jeune femme de 24 ans a été critiquée durant les débats sur la charte pour ses positions favorables au port de signes religieux. Vigile.net « réclamera à Mlle Awada des dommages pour atteinte à sa réputation en plus de demander au tribunal de statuer qu’il s’agit d’une poursuite-bâillon dans le seul but de réduire au silence le site Vigile.net ».

. Questions de classes(s) - Heurts et malheurs de la discrimination positive (et négative)
La Cour suprême des États-Unis vient de mettre un terme (provisoire) à la discrimination positive instituée à la suite des grands mouvements de libération des années 60. Personne n’aura plus le droit de se faire inscrire dans une école ou une université en expliquant que la minorité à laquelle il ou elle appartient – noire, portoricaine, femme, homosexuelle, handicapée – est moins représentée dans cet établissement que dans la population de l’état ou dans la population nationale.

. Huffington Post Québec - La malhonnêteté intellectuelle des groupes pro-vie
Les adhérents au mouvement pro-vie ont généralement une vision très conservatrice sur divers enjeux sociétaux, plus particulièrement sur la question de la famille nucléaire, du rôle des femmes, de l’homosexualité ou de l’éducation des enfants et des jeunes. Ils s’opposent souvent à l’établissement de programmes d’éducation sexuelle et à l’utilisation de la contraception et ils font plutôt la promotion de l’abstinence sexuelle jusqu’au mariage.

. Radio-Canada - Affaire Gab Roy : la vidéo pour rompre le silence
Une jeune fille dénonce l’ex-blogueur Gab Roy en racontant son histoire sur des cartons. La sexologue Jocelyne Robert croit que cela peut être une bonne solution pour les victimes qui ont peur de leur agresseur, particulièrement quand elles craignent d’être ostracisées par celui-ci ou par son entourage. En entrevue avec Marie-France Bazzo, la sexologue s’en prend, non pas à Gab Roy, mais à la « culture du viol ». Gab Roy s’est fait connaître pour ses propos dégradants à l’endroit de la comédienne Mariloup Wolfe.

. Huffington Post Québec - Contacts sexuels avec une mineure : Gab Roy a été arrêté
L’ex-blogueur Gab Roy a été arrêté mardi et fera face à des accusations criminelles de contacts sexuels qu’il aurait initiés sur une mineure de 15 ans, il y a quelques années. C’est ce qu’ont rapporté en primeur le Journal de Montréal et son journaliste Marc Pigeon, en fin de journée, mardi. Les gestes reprochés se seraient déroulés dans un motel de Mascouche. Gab Roy aurait d’abord attiré l’adolescente en discutant avec elle sur internet, pour ensuite s’adonner à des activités de nature sexuelle et l’inciter à des contacts intimes.

. Passeport Santé - Les films X modifieraient nos comportements
La banalisation de la pornographie s’observe surtout chez les jeunes : les ¾ des moins de 25 ans (75%) admettent en avoir déjà fait l’expérience. En imposant ses représentations du corps, l’industrie pornographique bouleverse notre rapport aux autres et modifie nos comportements. Les jeunes découvrent les corps avec la pornographie, et s’imprègnent d’une vision particulière de la sexualité, focalisée sur le plaisir masculin et l’instrumentalisation des femmes. La plupart du temps, c’est le sexe mécanique corporel qui y est valorisé... Une automatisation de l’acte qui peut entraîner un retour à la réalité difficile.

. Le Soleil - Un refuge pour prostituées dans Saint-Roch
Le premier refuge destiné aux « exclues des exclus », aux travailleuses du sexe qui bossent dans la rue, ouvrira (finalement) ses portes en novembre. Juste à temps pour la saison froide. « La fille va venir même si elle est gelée, même si elle est barrée des autres ressources », ajoute Amélie Bédard. « C’est un drop-in, c’est un refuge. C’est l’étape entre la rue et la réinsertion. C’est le maillon manquant. C’est la porte d’entrée vers le réseau. » Deux intervenants tiendront le fort, aideront la clientèle, tenteront de les aiguiller vers d’autres ressources d’aide. Des pairs, des femmes qui connaissent le travail du sexe, passeront aussi faire leur tour pour discuter avec la clientèle.

. Le Nouvel Observateur - Égalité hommes-femmes : je pourrais vous livrer un après-midi d’anecdotes désespérantes
Je crois malheureusement que, même s’il y a des efforts faits par les partis pour qu’effectivement il y ait un peu plus de femmes au Sénat et à l’Assemblée, on est encore très loin du compte. On sait le peu de femmes qu’il y a dans les comités d’entreprise en France. Évidemment, l’égalité professionnelle et le fait de pouvoir, avec son travail, avoir une indépendance économique, c’est la première des libertés, la première façon d’exercer son égalité. J’ai envie de mettre soit en deuxième position, soit ex æquo, la liberté sexuelle ou, en tout cas, la liberté d’être soi et l’appropriation de son corps. Je pense que la réappropriation de leur corps par les femmes est un combat de demain.

. Human Rights Watch - Tunisie : Un geste historique relatif aux droits des femmes
La Tunisie a officiellement levé des réserves clés à la convention internationale des femmes, un pas important vers la réalisation de l’égalité des sexes. Le gouvernement tunisien devrait désormais veiller à ce que toutes les lois nationales soient conformes aux normes internationales et éliminer toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes.

. La Presse - Améliorer son employabilité grâce à la philosophie
Fréquenter Socrate, Kant et Heidegger aiguise la capacité d’analyse, améliore le discernement et apprend l’art de l’argumentation, des compétences qui ne se démodent jamais. Joëlle Tremblay, 34 ans, n’a pas peur de dire qu’elle est philosophe. Mieux, elle tente de faire sortir la philo de « son enclave scolaire ». Chroniqueuse philosophique pour différents médias, elle est actuellement la philosophe en résidence de f.&co, société-conseil en stratégie, management et marketing.

. Le Devoir - Lise Payette appelle les femmes à réinvestir le Parti québécois
Refusant l’inaction au moment où le nombre de femmes députées recule à l’Assemblée nationale, Lise Payette propose de tenir un sommet des femmes du Parti québécois. Infatigable, l’ex-politicienne affirme que l’idée est de motiver les femmes à réinvestir les rangs. Pour elle, avec le recul de la députation féminine et la défaite de la première femme première ministre de l’histoire du Québec, pas question que les femmes retournent simplement à la maison.

. Sans compromis - Crime passionnel ou « fémicide » ?
Les meurtres entre conjoints, partenaires sexuels ou membres d’une même famille sont, il faut l’avouer, trop fréquents, mais semblent former une catégorie à part, le « crime passionnel ». Cet intitulé, toutefois, est contestable car il attribue une cause psychologique à une série de faits que d’autres observateurs préfèrent nommer « violences conjugales », phénomène qui, comme chacun sait, relève de la domination ancestrale d’un sexe sur l’autre.

. Les Nouvelles News - "Ramenez nos filles", mobilisation grandissante pour les lycéennes nigérianes
Trois semaines après l’enlèvement au Nigéria de plus de 200 lycéennes par Boko Haram, les pressions pour les retrouver s’accentuent, dans le pays et au-delà. Des rassemblements quotidiens ont désormais lieu dans la capitale Abuja. Dimanche 4 mai, le président nigérian Goodluck Jonathan sortait de son silence pour affirmer son engagement. Tout en assurant avoir demandé de l’aide aux Etats-Unis, mais aussi à d’autres pays, dont la France, pour faire face aux « problèmes de sécurité » auquel il est confronté (car Boko Haram est aussi tenu pour responsable de récents attentats à la bombe dans la capitale). C’est que la pression s’est aussi, entre temps, accentuée à l’étranger.

. Le Devoir - Femmes en politique : la ministre Vallée refuse de s’engager à instaurer des quotas
La ministre responsable de la Condition féminine, Stéphanie Vallée, n’écarte pas l’idée de légiférer en imposant des quotas pour assurer une meilleure représentativité des femmes à l’Assemblée nationale, mais elle se questionne sérieusement sur l’efficacité réelle de ce type de mesure. Les résultats du dernier scrutin témoignent d’un déclin du nombre de députées au Salon bleu : les femmes comptent pour 27% des parlementaires, comparativement à 33% avant le déclenchement des élections générales. La formation de Mme Vallée, le Parti libéral du Québec, n’a fait élire que 17 femmes sur un total de 70 députés.

. Regroupement des maisons pour femmes victimes de violence conjugale - Les formes de violence
La violence verbale…s’entend. Éclats de voix, cris, insultes, injures, menaces, hurlements. La violence psychologique est une série d’attitudes et de propos méprisants, humiliants. Quand les menaces, les cris ou les sarcasmes ne sont pas suffisants, l’agresseur passe aux coups, à la brutalité ou à la contrainte physique. La violence sexuelle, souvent vécue en silence, se traduit par le fait de forcer sa compagne à avoir des rapports sexuels avec lui ou avec d’autres personnes. La violence économique se produit lorsque l’agresseur défend à sa compagne de travailler, ou au contraire l’oblige à travailler.

. Les Nouvelles/News - Child of Light, le jeu vidéo anti-"complexe de Cendrillon"
Un jeu vidéo épique centré sur une héroïne, même pas sexualisée ? C’est possible. Et son créateur le revendique. Remarquable succès d’estime pour le jeu vidéo Child of Light, lancé par Ubisoft Montréal. La presse est louangeuse à l’instar de 20 Minutes pour qui le jeu « scintille par sa poésie, sa simplicité et son monde enchanteur ». Et si le jeu se distingue, c’est aussi par le choix de mettre en avant une héroïne en action. Un choix revendiqué par ses concepteurs, à l’heure où le sexisme dans les jeux vidéo et chez les gamers est régulièrement critiqué

. La Presse - Vote à visage couvert : un amendement du Bloc battu
La tentative du Bloc québécois de faire interdire le vote à visage couvert a été rejetée à l’unanimité lors d’un comité parlementaire, mercredi soir. Les députés du Parti conservateur, du Nouveau Parti démocratique et du Parti libéral ont tous voté contre une proposition d’amendement du député André Bellavance qui visait à obliger le vote à visage découvert. Le comité se réunissait pour étudier le projet de loi C-23 sur la réforme électorale. La députée néo-démocrate Alexandrine Latendresse a fait valoir que la proposition ne prévoyait pas de mécanismes d’accommodements pour des cas particuliers.

. Le Monde - Djihad en Syrie : "Nos enfants sont des adolescents manipulés, sous le joug de prédateurs terroristes"
Certains sont partis combattre en Syrie, d’autres, des femmes principalement, affirment y « faire de l’humanitaire ». Leurs familles attendent leur retour. Ils seraient 250 Français sur place, dont moins de vingt seraient mineurs, selon le ministère de l’intérieur ; 120 seraient en transit. Derrière chacun d’entre eux, toute une famille, inquiète et dans l’incompréhension. À chaque fois, le processus est le même : ils se convertissent ou s’intéressent de plus en plus à l’islam, puis basculent dans un endoctrinement sectaire de l’islam radical, souvent par le biais de vidéos pro-djihad sur Internet.

. Le Devoir - Le Vatican s’inquiète d’être accusé devant un comité de l’ONU
Le Vatican s’est inquiété vendredi d’être cloué au pilori pour le scandale pédophile dans l’Église devant un comité de l’ONU contre la torture, quatre mois après avoir été mis en cause par le Comité des Nations unies pour les droits de l’enfant. Une audition est en effet prévue les 5 et 6 mai devant le comité contre la torture à Genève, après celle de janvier du comité pour les droits de l’enfant. Les sévices sexuels sur mineurs, assimilés à de la torture, pourraient figurer parmi les questions des experts posées à la délégation, même si cela sort, selon le Vatican, du cadre de l’examen de la convention contre la torture.

. TV5 Terriennes - Polygamie légalisée au Kenya : le monde selon les hommes
C’est une victoire masculine. Le président kenyan (un homme) Uhuru Kenyatta a promulgué le 29 avril 2014 une loi controversée sur le mariage, qui autorise un homme à épouser autant de femmes qu’il le désire, sans le consentement de son ou ses autres épouses. Cette loi, avait été adoptée mi-mars par les députés (dont le président et son second sont bien entendu des hommes). La polygamie est largement répandue au Kenya, notamment dans les zones rurales et au sein de la communauté musulmane du pays.

. La Presse - Prostitution : le modèle suédois, miracle ou échec ?
Le gouvernement Harper devra bientôt revoir sa loi sur la prostitution, invalidée en partie par la Cour suprême parce qu’elle met en danger la vie et la sécurité des prostituées. Ottawa est tenté par le modèle suédois, qui incrimine plutôt les clients. Adoptée en 1999, la loi aurait permis de diminuer de moitié le nombre de prostituées. Acheter des services sexuels est criminel, mais en vendre est permis. Les prostituées travaillent en toute légalité. C’est une question d’égalité hommes-femmes. Cette égalité doit être partout, de la garderie au travail.

. Le Devoir - Laïcité. Se garder d’oublier
A-t-on parlé pendant toutes ces longues et nombreuses années, et ce depuis 2006, pour ne rien dire ? Car rappelons-nous qu’avant l’épisode de la charte, il y a eu les audiences de la commission Bouchard-Taylor. N’y a-t-il vraiment rien d’autre à retenir de cet exercice démocratique où l’on a entendu des témoignages rigoureux et percutants ? N’y a-t-il vraiment rien à faire en matière de laïcité et d’accommodements religieux ? N’y a-t-il vraiment rien d’autre à dire, au sujet de la forte mobilisation de la société civile, que de reproduire une rhétorique infantilisante : victimaire à l’égard des « immigrants » et forcément « culpabilisatrice » à l’endroit de la « société d’accueil » ?

. La Presse - Plus de 1000 cas de femmes autochtones assassinées ou disparues
La Gendarmerie royale du Canada (GRC) ne conteste pas les informations selon lesquelles elle a identifié plus de 1000 cas de femmes et de filles autochtones assassinées ou disparues - soit des centaines de plus que ce qui était avancé jusqu’ici. L’Association des femmes autochtones du Canada a déjà dit être au fait de plus de cas encore de femmes et de filles assassinées ou disparues que ce que montrait l’étude de la GRC.

. Conseil national de la Résistance iranienne - Iran : Le plan du gouvernement Rohani pour la répression des femmes "mal voilées"
Le ministère de l’intérieur du mollah Hassan Rohani a annoncé qu’il va mettre en application « un plan opérationnel pour le respect du voile islamique durant la saison chaude ». Le porte-parole du ministère de l’intérieur du mollah Rohani a menacé les femmes qui ne respecteraient pas ce plan : « Le ministère de l’intérieur a prévu un traitement particulier pour une minorité de femmes qui ne respecterait pas les normes sociales en vigueur dans le pays. »

. Huffington Post Québec - L’éloge de la salope
Conduit par la nécessité de choquer et de provoquer afin de maintenir leur part de marché, magazines, blogues et même les journaux, soi-disant traditionnels, sont de plus en plus nombreux à traiter de sujets qui ciblent plutôt à attiser le désir du lecteur qu’à le stimuler intellectuellement. Titres sensationnels, images fortes et sexuellement explicites transforment peu à peu le liseur en un voyeur affamé et désespéré. « Du cul, du cul, du cul ! » Revendique-t-il sans cesse. L’esprit de l’Homme serait-il en train de rétrécir ?

. Le Journal de Montréal - 58 arrestations dans l’enquête sur un réseau mondial de chantage sexuel
Arrêtées aux Philippines dans le cadre d’une enquête sur un réseau de « sextorsion », une pratique de plus en plus courante consistant à faire chanter des internautes pour leurs photos ou vidéos explicites, a annoncé vendredi Interpol. Les 58 suspects, qui recevaient jusqu’à plusieurs milliers de dollars des victimes en échange de leur silence, devraient être poursuivis notamment pour pédopornographie et extorsion. Le directeur de l’unité de lutte contre la cybercriminalité d’Interpol, Sanjay Virmani, a évoqué au-delà de cet "immense réseau" sévissant sur trois continents un phénomène en plein essor dans le monde entier.

. Le Devoir - Écoles illégales. Bolduc aura fort à faire, dixit les hassidim
Le ministre de l’Éducation Yves Bolduc a déclaré qu’il allait sévir à l’endroit des écoles juives hassidiques illégales. Mais mettre au pas les établissements qui ne respectent la loi depuis des années, une tâche de laquelle ses prédécesseurs ont eu du mal à s’acquitter, ne sera pas chose simple. Année après année, les rapports des inspecteurs de la Commission consultative de l’enseignement privé soulignent les problèmes de ces écoles juives orthodoxes qui, même en étant subventionnées, embauchent des enseignants sans brevet, ne respectent pas le programme de formation de l’école québécoise ou le régime pédagogique.

. Le Devoir - So-so-so-solidarité féminine
C’est la seconde fois de ma vie que je suis forcée d’accepter d’être prise en charge par le groupe, cette énergie fondamentale, la force du nombre, le déploiement des effectifs sur le terrain de la maladie et de l’à-vau-l’eau qui en découle. Elles sont là, mes amazones de l’ombre, prêtes à dégainer, bénévoles sans médailles, psys sans diplômes, infirmières sans aiguilles, petites fées discrètes, jouant de leur partition en solo, formant un band assez musclé pour qu’on lui prête l’oreille. Même des femmes qui ne sont pas des amies proches ont retroussé les manches, m’ont offert mer et monde, tendu la perche pour que je m’y accroche.

. Le Monde - Viols dans l’US Army, une épidémie silencieuse
Tailleur bleu à col rond boutonné jusqu’en haut, longs cheveux noir d’encre soigneusement coiffés, l’ancienne recrue de la Navy a un message pour ses sœurs d’armes : "Quand je vous regarde, je vois la bravoure, le courage, la douleur, la colère et la conviction que je porte en moi chaque jour." A 44 ans, Ruth Moore est devenue malgré elle l’héroïne d’un demi-million d’anciennes combattantes américaines, agressées sexuellement alors qu’elles servaient leur pays ces vingt dernières années

. Mondalisation.ca - Le 1er mai, une journée de lutte pour les travailleurs et travailleuses immigrantEs : Des propositions contre le travail précaire
Pour nous, le 1er mai c’est une journée de lutte, parce que les travailleurs et travailleuses immigrantEs, nous, nous n’avons rien à célébrer. De notre côté, nous en profitons pour faire connaître nos revendications. Ce document qui contient un bref diagnostic général du travail précaire ainsi que quelques propositions d’organisation. À notre avis, un grand pas en avant serait celui de syndicaliser la main-d’œuvre précaire, majoritairement immigrante.

. La Fondation Scelles - Lutte contre le proxénétisme en France : encore loin du compte
Le fichier du casier judiciaire national indique une légère diminution du nombre de condamnations pour proxénétisme : 434 en 2012, contre 475 en 2010. Ce chiffre ne représente que 0,07% de l’ensemble des condamnations prononcées sur le territoire français en 2012 (617 000). Un peu plus de la moitié de ces condamnations concernent des cas de proxénétisme aggravé, proportion à peu près constante depuis 2010. C’est peu si on considère que le nombre de personnes prostituées est estimé à 40 000 en France et beaucoup au regard des chiffres de nos voisins européens. Près de 30% des personnes condamnées sont des femmes, une proportion qui n’estpas négligeable. 59% sont de nationalité étrangère lorsqu’il s’agit d’une condamnation pour proxénétisme simple et 70% lorsqu’il s’agit de proxénétisme aggravé.

. La Presse - J’ai décongelé ma mère
Les mères chez les Legendre-Bombardier sont congelées, décongelées, leurs ovules expédiés par avion avant d’être implantés dans un ventre étranger. Les Legendre-Bombardier n’y sont évidemment pour rien. Ils n’ont rien inventé et ne font que recourir à une industrie florissante où le lien privilégié et intime entre une mère et son enfant est rompu et où la mère est compartimentée et découpée en tranches et en fonctions : celle qui fournit l’ovule, celle qui produit l’embryon, celle qui porte et qui expulse.

. À dire d’elles - Le Gorafi en vrai : sexisme quand tu nous tiens
Première info, elle est de taille et son seul titre mériterait les félicitations du site satirique : Houellebecq présente un projet politique dans Lui, nous disent Le Parisien ou encore Libération. Oui, oui, vous avez bien lu, c’est le magazine Lui de Beigbeder, opus largement sexiste désigné aux seuls hommes qui sert désormais de lieu pour développer une plateforme politique ! Alors je sais bien que le monde de la pornographie et de "l’érotisme" machiste a un poids fondamental sur ceux qui détiennent le pouvoir, mais tout de même…

Autres fils de presse de l’année 2014
- Fil de presse, janvier 2014
- Fil de presse, février 2014.
- Fil de presse, mars 2014.
- Fil de presse, avril2014.


Mis en ligne sur Sisyphe, le 1 mai 2014


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Sisyphe



    Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© SISYPHE 2002-2014
http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin