| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       






dimanche 18 avril 2010

Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom

par Micheline Bail, écrivaine






Écrits d'Élaine Audet



Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


La religion à l’école n’est pas un remède à la radicalisation
Projet de loi 62 - Une proposition qui ne permet pas de protéger le droit des femmes à l’égalité
Maroc - Interdiction du burkini et offensives islamistes
Burkini, voile : face aux polémiques et aux impasses, il faut relire Simone de Beauvoir
Le burkini est-il le dernier attentat islamiste en France ?
Soirée de solidarité avec Djemila Benhabib, le 12 septembre à Montréal
De l’emploi du terme "islamophobie"
Rimbaud et le burkini
Athlètes voilées aux JO : un petit pas en avant… ou un grand en arrière ?
Soutien à Djemila Benhabib - La liberté d’expression mise à l’épreuve par l’islam politique
Dénuder une Copte, c’est halal !
Lutte à la radicalisation - De la liberté religieuse à l’extrémisme, il n’y a parfois qu’un pas
La liberté d’expression au Québec, un joyau toujours menacé
Les vœux "pieux" des concepteurs du cours Éducation et Culture religieuse (ÉCR)
Sortir du manichéisme. Des roses et du chocolat
Le ministère de l’Immigration refuse d’entendre l’AQNAL à la commission parlementaire sur le projet de loi 77
L’obscurantisme ou les Lumières : le Québec doit choisir
Quel que soit le rôle de l’impérialisme, le groupe armé État islamique est responsable de ses actes
Vous n’avez pas le monopole de la dignité !
L’ennemi, c’est l’islam politique, pas les musulmans
Motion sur l’islamophobie - L’errance de nos élus
Lettre ouverte à Françoise David : "Vous faites des amalgames inacceptables"
Christine Delphy, la supercherie
"One Law for All" demande au gouvernement britannique une enquête sur les tribunaux islamiques
Les beaux malaises face à l’intégrisme
NOUS sommes en train de nous faire massacrer par VOTRE ennemi secondaire !
L’islamisme radical : l’Ailleurs est ici
Après le massacre à Charlie Hebdo, soutenons ceux qui se battent contre la droite religieuse
Plainte à l’ombudsman de Radio-Canada au sujet de l’émission "Enquête" du 27 novembre 2014
Lettre au premier ministre - M. Couillard, un Québec laïque, ça presse !
La laïcité n’est pas derrière mais devant nous et sa défense est plus que nécessaire
La "communauté musulmane" n’existe pas
Soutenons Louise Mailloux ! Protégeons la liberté d’expression
Radio-Canada RDI manipule l’information en faveur de l’islamisme : un exemple
Je croirai les dirigeants islamistes quand...
Des messagères de l’intégrisme islamique
La FIQ prend position en faveur de la Charte de la laïcité québécoise
FFQ et ÉG du féminisme - L’esprit partisan est-il à l’origine d’attaques virulentes contre des féministes ?
Pour une reconnaissance de la laïcité au Québec - Lancement et causerie chez Olivieri
Comment la laïcité peut changer notre monde
Protection de la laïcité : prière de légiférer !
Prédicateurs islamistes à Montréal - Comment pourrais-je me taire ?
Une intégration réussie, c’est l’adhésion à un socle commun enrichi de diversités culturelles
Laïcité et jugement au Saguenay - Pourquoi pas une prière pour Bernard ?
La prière à Saguenay : quelques mensonges du maire Jean Tremblay
Ni Allah, ni Maître. Entrevue avec la réalisatrice Nadia El Fani
Exposition "Et voilà ! Le voile musulman dévoilé !"
Cessons de nommer "islamophobie" et "blasphème" toute critique de l’islam
Gouvernement Harper - Le Bureau des évangéliques
Le nikab, ce cachot pour femmes
Laïcité et diversité - Les angles morts des paradigmes de lecture de la diversité
Les enjeux du refus de la mixité : le contrôle social des femmes
Le niqab au Tribunal : primauté du droit ou de la religion ?
Canada - Le niqab au Tribunal - Une répétition de l’affaire Personne ?
Plaidoyer en faveur des droits universels - L’universalisme menace-t-il la diversité culturelle ?
Pour une perspective laïque et féministe du monde
La laïcité est un outil essentiel qui permet aux femmes de continuer d’avancer
L’innocence de l’Occident ou la liberté d’expression menacée
La laïcité est un facteur d’intégration et d’émancipation
La sexualité dans l’islam : une arme politique
La Coalition Laïcité Québec demande aux candidat-es de se prononcer sur la laïcité
Les participantes aux États généraux sur le féminisme demandent d’agir contre les intégrismes religieux
La oumma couve dans le ventre des femmes
Non à la souveraineté multiculturaliste de Québec solidaire
Le niqab devant les tribunaux - Les raisonnements douteux du Fonds d’action et d’éducation juridiques pour les femmes
Polygamie - La liberté de religion comporte des limites
Charia au Québec - Des propos qui méritent d’être dénoncés
Djemila Benhabib – Une pensée articulée et un ardent plaidoyer contre l’islamisme politique
Paris - L’extrême-droite catholique manifeste contre la christianophobie et les islamistes sont à ses côtés
« Vers l’obscurantisme » islamiste ? La députée Fatima Houda-Pepin s’inquiète pour la Tunisie et, surtout, pour la Libye
Procès de la famille Shafia - La jeune fille de 13 ans était derrière le volant, selon la preuve policière
Une propagandiste de l’islamisme bientôt collaboratrice de Radio-Canada
La laïcité, facteur d’intégration dans la société québécoise
La nécessaire laïcisation de l’éducation au Québec
Affirmer la laïcité, un pas de plus vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes
Le Mouvement laïque québécois et les symboles religieux autres que chrétiens
La laïcité sans compromis quant aux droits des femmes
La police de Toronto banalise les menaces de mort d’une intégriste islamiste contre Tarek Fatah
Lettre pour la pluralité des voix en matière d’islam et POUR la liberté de conscience !
Motion contre le kirpan - Le Québec et le multiculturalisme
Beaucoup de musulmans tentent de masquer des vérités laides : "Oui, l’islam permet au mari de battre sa femme"
Religion dans les garderies au Québec - Le commerce des petites âmes
Les enjeux de la laïcité selon la revue Spirale. Un dossier à consanguinité élevée !
Déclaration du Manifeste des libertés à propos des récents attentats contre des citoyens de confession chrétienne d’Irak et d’Égypte
Les musulmans du Québec
Prix Droits et Libertés - La Commission des droits de la personne erre plus que jamais
Guy Rocher - La laïcité tout court
La laïcité a-t-elle tué l’athéisme ?
"Une femme en colère", de Wassyla Tamzali
Une femme devenue prêtre
Le respect des convictions, fondement de la neutralité de l’État et de la laïcité
S’opposer à Hassan Al-Banna et aux Frères musulmans ne constitue pas du racisme
Vatican - Silences déplorables, condamnations impitoyables
Les adieux au cardinal Ouellet - Le « sacré » peut-il tout excuser ?
L’Afeas prend position pour une Charte de la laïcité, un système de santé public et des soins palliatifs accessibles
Jugement Dugré - Le cours Éthique et culture religieuse devant la Cour supérieure
Phyllis Lambert et Serge Joyal défendent les Frères Musulmans au détriment de la liberté
Jugement sur le cours Éthique et de culture religieuse - Au royaume de la confusion
La protection juridique de la laïcité : essentielle au maintien de la cohésion sociale
Cours Éthique et culture religieuse - L’éthique, la culture et le juge
Cours d’éthique et de culture religieuse - La Cour supérieure du Québec exempte le collège privé Loyola
L’intégrisme religieux menace-t-il nos droits ?
Colloque Égalité et Laïcité, quelles perspectives ?
Voile intégral en France : un projet de loi d’interdiction totale présenté en mai
Tariq le terrible
Église catholique - Le mur du silence
Laïcité - Un manifeste tendancieux
Pour un Québec laïque et pluraliste
Laïcité au Québec - Protéger les valeurs fondamentales propres à l’Occident démocratique
Accommodements pour motifs religieux - Où loge l’intolérance ?
Lettre à Télé-Québec au sujet du documentaire "Mes sœurs mulsulmanes"
Québec - Un féminisme de plus en plus gangrené par le relativisme
L’égalité d’abord, la liberté religieuse ensuite
Le manifeste des pluralistes : un manifeste raciste et antiféministe
La France et la burqa - Une audace à saluer
Manifeste pour le respect du principe de l’égalité entre les hommes et les femmes
Écoles privées - Le retour tranquille de la religion
Féministes en mal de laïcité
Interdiction du voile intégral au Canada - Lettre ouverte à Michael Ignatieff, chef du Parti libéral
Quand religion et égalité des femmes font les manchettes
Tolérance ou laïcité
Laïcité au Québec - Le pluralisme comme incantation
Port des signes religieux dans la fonction publique - En réponse au Manifeste pour un Québec pluraliste : Pour une laïcité active et positive
Laïcité – Le pari risqué de Québec solidaire et de la Fédération des femmes du Québec
Demander une charte de la laïcité, c’est faire appel à la conscience individuelle et collective
La laïcité et le voile... Osons dire les vraies choses
La laïcité est une exigence démocratique
Laïcité et droits des femmes : trois questions à Chahla Chafiq
Appel à soutenir le Bureau Laïque International
La présidente de Regards de femmes, Michèle Vianès, a reçu les insignes de la Légion d’Honneur. Son allocution
Projet de loi 16 - La conquête de l’égalité, un vrai rocher de Sisyphe
Projet de loi 16 - La CSN réclame toujours une charte de la laïcité
Projet de loi 16 - Pour la FTQ, ce projet de loi doit être retiré
Le SFPQ demande au gouvernement de surseoir au projet de loi 16 et d’adopter une charte de la laïcité
 Seule une charte de la laïcité permettra de poser les balises des accommodements raisonnables
Les accommodements religieux et le projet de loi 16
Interview avec Djemila Benhabib
Livre : "Ma Vie à contre-Coran", une femme témoigne sur les islamistes
Les femmes se souviennent du rôle répressif de l’Église au Québec
L’angle politique du débat sur la laïcité
Le féminisme vu par Mgr Louis-Adolphe Paquet en 1919
Laïcité et égalité : quel projet pour le Québec ?
Québec - Signes religieux dans les services publics : "La FFQ ne me représente pas"
Vingt ans de combat contre le voile : 1989-2009
Islamisme radical : soutenir une "victime" favorable à l’obscurantisme fanatique ?
La légitimité du féminisme laïque
L’après-discours d’Obama - Les femmes, boucs émissaires
France - Le Collectif pour la promotion de la laïcité veut faire annuler le décret imposé par Nicolas Sarkozy en faveur du Vatican
Nous avions jadis les mêmes ennemis : le patriarcat et les lois divines
Femmes sous lois musulmanes (WLUML) demande la révocation de la Résolution de l’ONU sur "la diffamation des religions"
"Aucune religion ne prône l’égalité entre les hommes et les femmes" - Talisma Nasreen
Une Église machiste et autoritaire
Lettre au président de l’Assemblée des évêques catholiques du Québec
Dieu existe et il est partout
"Ma vie à contre-coran", de Djemila Benhabib
Quand on préfère les cierges aux lumières...
Défendre les droits des femmes face au fondamentalisme religieux : une exigence démocratique
S’indigner au lieu de se résigner devant le fondamentalisme islamiste
Des religions pour quel dialogue ?
Quand la religion freine l’intégration des femmes
Les valeurs communes du Québec : pour les personnes immigrantes seulement ?
Le rapport Bouchard-Taylor est insensible à l’égalité des sexes
L’autodiscrimination, "jackpot" pour les intégristes
Démocratie et égalité des sexes : fine analyse et synthèse remarquable
Création du réseau À HAUTE VOIX pour interpeller les élus
Pourquoi nous ne souhaitons pas la bienvenue au pape
Fanny Truchelut doit être relaxée
Laïcité et résistances démocratiques
L’idée de Dieu est un "produit des faiblesses humaines", la Bible, "plutôt enfantine" (Albert Einstein)
Le corps des femmes, lieu commun
Y aurait-il des femmes plus aptes à la liberté que d’autres ? Réponse à Françoise David
Rapport Bouchard-Taylor - Un rendez-vous manqué pour les femmes
Laïcité et accommodements raisonnables au Québec
Rapport Bouchard-Taylor - L’art "scientifique" de noyer le poisson
Des féministes dans la fosse aux lionnes de la Commission Bouchard-Taylor
L’égalité entre les femmes et les hommes mise entre parenthèses
Un féminisme non interventionniste face à l’extrémisme religieux
La mort d’Aqsa Parvez, attribuée à son père, est le résultat d’un choc culturel
Les lois officielles et les lois du ciel
Accommodements raisonnables. Droit à la différence et non différence des droits
Accommodements et cultures - La laïcité pour éviter la fragmentation de la société
Religions, femmes et fondamentalismes
"Accommodements raisonnables" - Affirmer nos valeurs fondamentales pour mieux vivre la pluralité
Maintenir notre engagement envers toutes les Aqsa Parvez
Les extrémismes religieux et les droits des femmes
ONU - Vers un délit de "diffamation des religions"
Les accommodements religieux - Conflit de droits ou conflit de lois ?
Du voile et du viol
Laïcité : l’école et les enfants d’abord !
Le marketing du voile islamique
Éloge de la lâcheté - Lettre du Conseil du statut de la femme à "La Presse"
Yolande Geadah reçoit le Prix Condorcet 2007 du Mouvement laïque québécois
Conflit de droits : dilemme pour les juges ou simple mécanique juridique ?
Est-ce de l’islamophobie de critiquer l’intégrisme islamiste ?
Les accommodements raisonnables : quoi, comment, jusqu’où ?
La justice à l’épreuve de la diversité culturelle
Projet de loi 195 sur l’identité québécoise, présenté par Pauline Marois à l’Assemblée nationale du Québec
Lapidation de Ghofrane en France
La laïcité est l’affaire des femmes - Appel contre les résolutions de l’ONU sur la "diffamation des religions"
Synthèse des réflexions sur la question des accommodements raisonnables et les différences
Pourquoi l’ajout du droit à l’égalité entre les femmes et les hommes à la Charte québécoise énerve-t-il tant ?
L’affaire Truchelut - "Tu n’es pas maître dans ta maison quand nous y sommes."
Tolérer l’intolérable au nom de la diversité culturelle est une forme de colonialisme
Ayaan Hirsi Ali : l’errance d’une femme qui a osé parler
50 ans de droits des femmes en Europe : Où sommes-nous arrivées ?
Une comparaison réductrice de Christine Delphy
Les "différences culturelles" peuvent-elles excuser le sexisme ?
Le vote à visage découvert
C’est quoi être accommodant et raisonnable ?
La laïcité est l’affaire des femmes - Appel contre les résolutions de l’ONU sur la "diffamation des religions"
"Accommodements raisonnables" - Affirmer nos valeurs fondamentales pour mieux vivre la pluralité
Commission Bouchard-Taylor - Consultation publique sur les pratiques d’accommodement : citoyens et citoyennes pourront choisir entre plusieurs modes de participation
Accommodements pour obligations religieuses - Pour qui ? Pourquoi ?
Pratiques d’accommodements - La Commission Bouchard-Taylor consultera les citoyens et les citoyennes en septembre prochain
Les droits des femmes devant les fondamentalismes religieux
ONU - Vers un délit de "diffamation des religions"
Démocratie et obligations religieuses - L’impasse ?
Commission de consultation sur les pratiques d’accommodements reliées aux différences culturelles - Cherchez l’erreur
L’anecdote ou le fait de société
Les accommodants
Renforcer le caractère laïc de nos démocraties
Les limites de la tolérance et de l’accommodement







Le 8 mars dernier, Télé-Québec nous présentait Nos sœurs musulmanes, de Francine Pelletier. On peut reprocher à la réalisatrice d’avoir présenté une œuvre au premier degré et sans recul critique. On peut aussi reprocher à Télé-Québec d’avoir présenté ce film la journée internationale des femmes, comme s’il fallait comprendre que le modèle de ces femmes voilées n’avait d’autre signification que celle d’une quête spirituelle. Mais d’autres en ont parlé avant moi et mon propos est plutôt de signaler une dérive inquiétante, qui passe inaperçue au Québec et ailleurs, mais qui traverse tout ce documentaire : à savoir, les pressions et les manipulations occultes exercées sur la communauté musulmane pour qu’elle se radicalise, et dont les deux jeunes femmes qui choisissent de porter le voile dans le film ne sont que trop représentatives.

Fait significatif, elles sont toutes deux des militantes actives de Présence musulmane* et de l’Association musulmane québécoise. Et il se trouve que Présence musulmane est une créature de Tariq Ramadan, dont nos deux protagonistes se réclament d’ailleurs avec enthousiasme. Ramadan apparaît même par deux fois dans le film de Francine Pelletier et, comme toujours dans ce genre de circonstances, ses propos sont tout ce qu’il y a de plus corrects. Mais qu’en est-il dans d’autres circonstances ?

Qui est Tariq Ramadan ?

Caroline Fourest, une française, intellectuelle de gauche, féministe et auteure de plusieurs livres, fondatrice de la revue Pro-Choix et enseignante à l’Institut d’études politiques de Paris sur « Multiculturalisme et Universalisme », a passé plusieurs années à étudier de près le phénomène Tariq Ramadan. Elle a publié en 2004 chez Grasset Frère Tariq – discours, stratégie et méthode de Tariq Ramadan. L’auteure suit pas à pas le conférencier, elle répertorie et analyse ses innombrables conférences, ses prises de positions publiques, ses écrits et ses multiples accointances avec des groupes islamiques radicaux. Elle scrute aussi à la loupe ces fameuses cassettes distribuées à travers l’Europe et qui ont si fortement impressionné Geneviève Lepage, dans le film de Francine Pelletier, que cela l’a poussée à se convertir à l’islam.

D’abord bien disposée à l’égard de son sujet d’étude, Caroline Fourest en arrive à la conclusion suivante : « J’étais sûre d’avoir à dresser le portrait d’un prédicateur bigot et moraliste, bien plus que progressiste et tiers-mondiste. Mais pas aussi intégriste. Je pensais trouver en route la confrérie des Frères musulmans [Tariq Ramadan est le petit-fils du fondateur], au moins leur influence, mais je croyais encore Ramadan lorsqu’il revendiquait une pensée autonome. Je n’y crois plus. » (p.423) Elle ajoute : « Grâce à un argumentaire à double entrée, permettant de comprendre une chose à l’intérieur et une autre à l’extérieur, l’héritier tient toutes ses promesse à la fois : il déjoue les vigilances face à l’islamisme, établit des « sphères de collaboration », disqualifie les musulmans libéraux, radicalise les autres (…) Comme son père, Tariq Ramadan a compris que l’avenir de l’islamisme se jouait en Occident. Mieux que lui, il est armé pour jouer des interstices de la démocratie, profiter de la liberté d’expression, et abuser de la naïveté occidentale pour en faire sa terre de mission, de dawa, de shahada… de revanche » (p. 424).

Et comment s’y prend-il ? Par un prétendu « islam d’ouverture », nous dit Caroline Fourest, une approche apparemment modérée permettant à Tariq Ramadan « de séduire des musulmans ou des non-musulmans plutôt modernes qu’il va peu à peu initier à la radicalité puis à l’intégrisme, le terreau sur lequel pousseront ensuite de futurs terroristes. Comment ? En feignant de prôner une fraternité et une tolérance qui a surtout pour effet de culpabiliser le moindre musulman modéré au profit des extrémistes. La vigilance désamorcée, il ne reste plus qu’à mettre les musulmans ainsi ferrés en contact avec le réseau des Frères » (p. 300). Quand un jeune (homme ou femme) est ainsi appâté, il cesse de juger les intégristes, accuse d’islamophobie ceux qui les critiquent, et il s’imprègne de tous les écrits de son gourou. Qui leur offre pour référence théologique Qaradhawi, l’homme qui approuve les attentats kamikazes, et Mawlawi, celui qui appelle au jihad contre ceux qui apostasient. Et de nous dire encore l’auteure : « Comment s’étonner enfin que Tariq Ramadan continue d’être la vedette des Frères musulmans les plus durs – en Algérie, au Yémen, en Syrie – malgré une presse qui le présente encore parfois comme un réformateur et un pacificateur ? Tout simplement parce que cette presse se trompe : Tariq Ramadan n’est pas un agent de pacification mais un agent de radicalisation. D’autant plus redoutable qu’il est moins repérable » (p.301).

Une radicalisation qui n’est pas sans conséquences

La radicalisation des deux protagonistes du film de Francine Pelletier n’est d’ailleurs qu’un exemple parmi tant d’autres de l’impact des méthodes du fameux conférencier. Il se sert habilement d’une armée de jeunes femmes éduquées et scolarisées pour faire avancer sa cause. Tariq Ramadan a vite compris l’intérêt de laisser les « sœurs » aller défendre le voile dans la sphère publique pour que le message passe mieux. Ne dit-il pas, dans une cassette intitulée « La femme musulmane face à son devoir d’engagement » et dont le contenu est rapporté dans un autre livre de Caroline Fourest, publié en 2009 chez Grasset et intitulé La dernière utopie – menaces sur l’universalisme : « On n’est pas crédible quand on parle à la place des femmes (…) Je vous promets que le discours des femmes, quand il est compris, quand une femme nous dit : « Attendez, moi le voile que je porte, il n’est pas la contrainte de mon père, il n’est pas la contrainte de mon mari, c’est une exigence de ma foi et un acte de mon cœur… Eh bien quand les femmes disent ceci, je vous promets qu’elles touchent énormément de femmes ». Et madame Fourest d’ajouter que « leur maîtrise et leur politisation impressionnent ceux qui pensent encore que les filles voilées sont soumises ou analphabètes. Loin de subir l’influence de leurs parents, ces jeunes musulmanes modernes et éduquées ont choisi délibérément un islam rétrograde et politique… N’est-ce pas plus grave ? »( p.199)

Ici comme dans toutes les démocraties, cette montée de l’islamisme prend diverses formes : revendications d’horaires de piscine séparés pour les femmes ; de salles de prière dans les écoles, les universités, les milieux de travail ; revendications du port du voile islamique dans les institutions publiques et maintenant du niqab et de la burka ; de repas hallal dans les cafétérias ; de services publics offerts par des fonctionnaires du même sexe ; ségrégation des sexes en tout lieu ; recours aux tribunaux pour le moindre refus au nom de la liberté religieuse, enseignement de l’islam à des enfants de garderie, etc.

On pourrait croire qu’il s’agit là d’une nouvelle théorie du complot comme il y en a tant, que cela est invraisemblable et farfelu. Pourtant, les conclusions de Caroline Fourest sont fondées, sérieuses et très bien documentées. Notre démocratie libérale est terriblement vulnérable face à ce type de manipulateur qui avance masqué et tient un double discours soigneusement ficelé, à seule fin de faire avancer un projet religieux fondamentaliste et intégriste. D’autant que Tariq Ramadan mène son combat dans des sociétés de droit où il jouit d’une liberté d’expression bétonnée. Son but ultime étant d’édifier une société idéale fondée sur la charia, il fait ouvertement l’apologie de la tromperie auprès de ses recrues convaincues, tout en appelant au grand jour la collaboration des progressistes qui défendent le droit, la justice et la dignité humaine. Il n’hésite donc pas à tromper et à manipuler ce formidable réservoir d’alliés politiques que lui offrent nos sociétés tolérantes, que ces alliés de circonstance soient laïques, gauchistes, intellectuels, féministes, ou simplement naïfs. Ce qui souligne l’immense vulnérabilité de nos sociétés ouvertes et tolérantes devant ce genre de stratégie occulte.

On ne pourra ralentir cette « marche vers l’obscurité » qu’en demeurant vigilants, et en dénonçant tout ce qui semble aller à l’encontre des valeurs fondatrices de nos sociétés ouvertes, au risque même de passer pour « islamophobes ». L’ouverture et la tolérance sont de grandes mais fragiles conquêtes de la modernité. Veillons à ce qu’elles ne deviennent pas les instruments d’un retour vers les ténèbres.

Mis en ligne sur Sisyphe, le 22 mars 2010


Partagez cette page.
Share


Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer ce texte   Nous suivre sur Twitter   Nous suivre sur Facebook
   Commenter cet article plus bas.

Micheline Bail, écrivaine

L’auteure a publié L’esclave, chez Libre Expression, en 1999, et Frontenac-La tourmente, tome 1, en 2009 chez Hurtubise HMH. Elle écrit présentement le deuxième tome de ce livre.



Plan-Liens Forum

  • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    (1/6) 21 avril 2010 , par Dr Wond

  • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    (2/6) 2 avril 2010 , par Philippe Cassard

    rép: une musulmane pas si naïve
    rép: Cathy
    rép: Nedjima
  • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    (3/6) 26 mars 2010 , par Rachelle

  • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    (4/6) 24 mars 2010 , par caravane

  • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    (5/6) 24 mars 2010 , par une musulmane pas si naïve !

    rép: Savana
    rép: une musulmane pas si naïve
  • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    (6/6) 23 mars 2010 , par Adel





  • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    21 avril 2010 , par Dr Wond   [retour au début des forums]

    Intéressant. Très intéressant, et partiellement déjà soulevé çà et là dans le débat franco-français (parfois houleux, et toujours épineux).
    Un lien vers cette émission, au cas où elle serait encore visionnable en ligne ?

    Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    2 avril 2010 , par Philippe Cassard   [retour au début des forums]

    Article très lucide, fort intéressant avec une pédagogie efficace. Mes compliments Philippe Cassard à Sées en Normandie

    • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
      7 avril 2010 , par
      une musulmane pas si naïve   [retour au début des forums]

      Bonjour,

      "Lucidité", "pédagogie" sont des termes à uitliser avec pudence surtout dans ce cas précis puisqu’il s’agit davantage de désinformation que de transmission de savoir ou de faits avérés.

      Par ailleurs, il faudrait suggérer à Mme Fourest de faire preuve d’un peu moins de partialité dans la recherche de ses sujets d’étude:et que dites-vous de cela :

      extrait de l’Express.fr

      "Les franc-maçonnes
      Depuis 1970, le nombre de femmes initiées a plus que sextuplé, passant de 3 425 à 22 440. Au sein de la maçonnerie française - qui fête ses 275 ans - elles pèsent désormais 22%, soit deux fois plus qu’il y a trente ans. Dans le royaume très masculin de l’équerre et du compas, c’est une grande nouveauté ! Pourquoi un tel engouement ? Et que trouvent-elles dans les loges ? Enquête...."
      Et j’ai pu constater en écoutant France culture combien le travail de ces dames de la franc-maçonnerie est vaste dans nos sociétés. France culture que Mme Fourest connaît fort bien puiqu’elle y a sa chronique pour "prêcher" oups ! pardon ! pour dénigrer les musulmans : ce qui, au passage, lui sert de gagne-pain.

      Alors, de la lucidité, oui il en faut, de la pédagogie aussi mais dans le but d’effectuer un travail constructif en utilisant le dialogue pour avancer.

      Les musulmans que Mme Fourest cherche à "piétiner", d’autres les regarde avec objectivité pour faire avancer les sciences, comme Laura U.Marks qui dit :"j’ai identifié plusieurs caractéristiques formelles et structurelles communes à l’art islamique et l’art numérique [...]Pourquoi essayer d’appliquer les leçons de l’art islamique à l’art numérique ? Parce que beaucoup d’images sont des explications non pas de l’expérience, mais de l’information. Les racines chrétiennes de l’histoire de l’art rendent difficile la compréhension de l’art numérique[...]. L’esthétique islamique, où l’image perceptible est l’expression d’une logique spirituelle, nous propose un modèle plus puissant pour comprendre l’art numérique"etc...tiré de "Mémoire et implication : entre l’art islamique, le baroque et les médias numériques" in "Mémoire et culture" sous la direction de Claude Filteau et Michel Beniamino.

      [Répondre à ce message]

    • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
      7 avril 2010 , par Cathy
        [retour au début des forums]

      Euh, vous n’avez pas l’impression d’abuser un peu ? ramadan 2010

      [Répondre à ce message]

    • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
      21 avril 2010 , par
      Nedjima   [retour au début des forums]
      non aux esprits integristes !!!!!!!!!!!!!!

      bonjour !je suis Algerienne, de confession musulmane moderée, je veux signaler le danger qui engendre la penssée de Tarek ramadhan sur les musulmans et les non musulmans à travers la planette terre, je ne parle pas de lui seul mais de tous ses charlatants qui envahissent les plateaux des tv ; etre invité par un journaliste de tv c’est d’etre une star dans le monde !!!!!!!!!! qu’est ce qu’il est pour qu’il soit toujours en face de nous chaque soir ?????un heritier d’un grand pere integriste !! le fondateur du mouvement des freres musulmans en egypte !!!!!!!!!!! quil essaie de s’exprimer làbà comme il le fait ici en profitant de la liberté d’expression ????? nous avons fuient l’integrisme, nous l’avons combatu en Algerie et je me trouve face à face avec eux en europe !!!!!????????????non à l’integrisme ; non au nikab ; oui à la laicité et au respet des autres !!vive la democratie !!!!!!!!!!

      [Répondre à ce message]

    Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    26 mars 2010 , par Rachelle   [retour au début des forums]

    Bonjour, Hello,

    A quand un livre sur "frère Eric (Zemmour)" Mme Fourest ?

    Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    24 mars 2010 , par caravane   [retour au début des forums]
    vs faites du copier coller

    je vous annonce malheureusement que vous etes vraiment en retard madame.......votre caroline fourest n’a plus aucune credibilité en france et ce n’est pas elle mais mr ramadan que l’on invite pour parler de l’islam et défendre ses valeurs sur tous les plateaux tv.caroline est passé au oubliette et il ne manquait plus que vs pr la resortir.c’est vraiment un manque d’originalité de votre part.vos accusationssont lamentables et completement fausse:si mr ramadan est aussi tordu que vs le dite cela voudrait dire que une grande partie des musulman de la planete est tordu comme(car ils acceptent le double discours....)mr ramadan a été nommé un des 100 intellectuels musulmans les plus influents au monde par le new york times.
    "les chiens aboient,la caravane passe"

    Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    24 mars 2010 , par une musulmane pas si naïve !   [retour au début des forums]

    Bonjour,

    Ce qui est bien avec les gens comme caroline fourest, c’est qu’ils ont toute la possibilité de s’exprimer dans les médias, dans les livres, sur les sites internet...ils sont vus, regardés, publiés, lus...

    Mais les personnes dont c.fourest et les autres parlent n’ont jamais droit de réponse ! C’est le narcissisme personnifié dans toute sa mégalomanie qui s’admire dans un miroir !!!"miroir, mon beau miroir ! dis-moi,à moi c.fourest, que je suis la plus intelligente, la plus légitime !la Raison Suprême et que les autres..."vous avez tort madame fourest car les femmes voilées ne sont pas aussi dépourvues de liberté que vous le pensez, elles ne sont tout simplement pas sur la même longueur d’ondes que vous et ça vous ne pouvez le supportez.
    C’est pour cela que vous adopter le dénigrement, la désinformation pour arriver à vos fins:attiser les haines or il y aurait beaucoup à dire pour la défense de ceux que vous attaquer sans raison car après tout tout comme vous ce sont des êtres humains ayant le droit de vivre sur une terre qui n’appartient à personne même si certains comme vous se sont arrogés le droit de "l’accaparement des consciences".
    Eh ! oui ces temps là sont révolus : beaucoup comme moi ne sont pas dupes ! vous êtes ce que vous êtes mais les autres aussi ont le droit d’être ce qu’ils sont et non ce que vous voulez qu’ils soient ! Assez, trouvez-vous d’autres sujets à aborder pour faire avancer l’humanité, cessez de tourner en rond en désignant de faux coupables pour cacher les échecs accumulés dans tous les domaines.
    En effet, il y a des sujets bien plus graves Mme Fourest qui demandent de grandes réflexions pour aller de l’avant en France mais également au niveau mondial et je peux vous affirmer que les propos que vous tenez ne servent pas les femmes, bien au contraire !!

    • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
      24 mars 2010 , par Savana
        [retour au début des forums]

      Pauvre petite victime... vous vous plaignez de ne pas être lue et vue. Pourtant vous et vos semblables êtes omniprésentes dans les rues, les télés, internet ou ailleurs. Si vous n’aimez pas qu’on parle de vous cessez de vous afficher comme des étendards politiques et en plus de soumission des femmes et essayant de nous faire croire qu’il s’agit d’un signe d’affirmation et de liberté. Vous avez tout de même eu la parole sur ce site ce qui m’a permi de vous répondre et je vous dis que votre prosélytisme me les casse. Défendez les droits des femmes et vous aurez ma considération.

      [Répondre à ce message]

      • Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
        24 mars 2010 , par une musulmane pas si naïve
          [retour au début des forums]

        Sachez Madame que je ne cherche point votre considération et que je ne suis pas là pour invectiver contre vous.

        Je ne fais que prendre la parole pour mettre en exergue la chose suivante:les femmes musulmanes voilées (surout en France) sont toujours reléguées au rang "d’accusées sans cervelles" puisque dès qu’il s’agit de cette question, ce sont des hommes encore et toujours qui prennent la parole à leur place, à tel point que parfois dans de nombreux débats on parle d’elles en leur absence comme s’il s’agissait de parler de choses ou d’objets sans intérêt alors qu’il s’agit d’êtres humains qui raisonnent autant que les autres et qui n’ont pas attendu les savants musulmans pour comprendre l’Islam.
        En effet, elles sont aussi capables de lire le coran, les diverses interprétations... pour en saisir le sens, la logique et être capables de faire la critique des différents courants, d’ailleurs la lecture et la critique peut très bien concerner des courants non religieux.

        Donc le fait d’ établir une hiérarchie au sein de la "gent" féminine en mettant la femme voilée tout au bas de l’échelle concernant une soit-disant liberté( tout le monde sait que la liberté absolue n’existe pas !) est une erreur monumentale.

        Vous remarquerez que vous ne faites que me donner des ordres et me dicter ce que je dois faire : sachez que je ne suis pas votre obligée et si droits il y a à défendre, ce sont les droits des opprimés et parmi ceux-là vous n’êtes pas sans savoir qu’il n’y a pas que des femmes mais également des hommes et des enfants !

        [Répondre à ce message]

    Tariq Ramadan et un radicalisme qui ne dit pas son nom
    23 mars 2010 , par Adel   [retour au début des forums]

    Comme d’habitude : que de lieus communs, des sous-entendus, rien de solide. C’est fatiguant à la fin de toujours répéter la meme chose. Que vous ne le vouliez ou non, Tariq Ramadan est le plus grand intelectuel musulman en occident et de loin le plus respécté. Si vous voulez qu’un jour nous puissions vivre en paix et en harmonie, il faudrat prendre en compte Tariq Ramadan car c’est des millions et des millions de musulmans que vous vous mettez à dos en diabolisant cet intelectuel musulman modéré et respecté.
    Il serait temps que des journalistes courageux et compétents vienne faire la lumière sur le vrai Tariq Ramadan, c’est très facile de diaboliser en reprenant les mêmes bêtises que Fourest (très controversée en France et considérée comme peu sérieuse).


        Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

    © SISYPHE 2002-2010
    http://sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2016 | |Retour à la page d'accueil |Admin