| Arts & Lettres | Poésie | Démocratie, laïcité, droits | Politique | Féminisme, rapports hommes-femmes | Femmes du monde | Polytechnique 6 décembre 1989 | Prostitution & pornographie | Syndrome d'aliénation parentale (SAP) | Voile islamique | Violences | Sociétés | Santé & Sciences | Textes anglais  

  Hébergé par                   Sisyphe.org    Accueil                                   Plan du site                       Éditions Sisyphe






lundi 28 juin 2010


Comment l’informatique a-t-elle "attrapé un sexe"* ?
Le "gender gap" dans les Technologies de l’information et de la communication

par Isabelle Collet, Association Femmes & mathématiques



Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texte Imprimer ce texte


Chercher dans ce site


AUTRES ARTICLES
DANS LA MEME RUBRIQUE


L’intervention féministe intersectionnelle – Troquer un idéal pour une idéologie trompeuse ?
Ce que révèle l’alliance de certains musulmans avec la droite réactionnaire
Au cœur de la division du mouvement féministe québécois : deux visions
Désaccord sur le virage de la Fédération des femmes du Québec
Féminisme islamique - Quand la confusion politique ne profite pas au féminisme
États généraux du féminisme - Des sujets importants écartés : "De qui ou de quoi avons-nous peur ?"
PDF Québec est lancé ! - Une voix pour les droits des femmes
États généraux et FFQ - Un féminisme accusateur source de dissension
Ignorer et défendre la domination masculine : le piège de l’intersectionnalité
Comment les hommes peuvent appuyer le féminisme
Le féminisme contemporain dans la culture porno : ni le playboy de papa, ni le féminisme de maman
Refuser d’être un homme. Pour en finir avec la virilité
Les micro-identités et le "libre choix" érigé en système menacent les luttes féministes
La misogynie n’a pas sa place dans le féminisme
L’écriture équitable - La féminisation des textes est un acte politique
Réfutation de mensonges au sujet d’Andrea Dworkin
Une éducation féministe donne de meilleurs fils
"Rien n’a encore pu me détruire" : entretien avec Catharine A. MacKinnon
France - La mainmise des hommes sur le monde de la radio
États généraux sur le féminisme au Québec/FFQ - Des exclusions fondées sur des motifs idéologiques et des faussetés
Le mouvement des « droits des hommes », la CAFE et l’Université de Toronto
Mensonges patriarcaux - Le mouvement des « droits des hommes » et sa misogynie sur nos campus
Féministes, gare à la dépolitisation ! Les féminismes individualiste et postmoderne
"Les femmes de droite", une oeuvre magistrale d’Andrea Dworkin
"Je suis libre", une incantation magique censée nous libérer des structures oppressives
Trans, queers et libéraux font annuler une conférence féministe radicale à Londres
« Le féminisme ou la mort »
"Des paradis vraiment bizarres" - "Reflets dans un œil d’homme ", un essai de Nancy Huston
Quand les stéréotypes contrôlent nos sens
"Agentivité sexuelle" et appropriation des stratégies sexistes
Cessons de dire que les jeunes femmes ne s’identifient pas au féminisme !
Un grand moment de féminisme en milieu universitaire
Beauté fatale. Les nouveaux visages d’une aliénation féminine
Résistance au sexe en contexte hétérosexuel
La CHI - Un humour dégradant et complice de l’injustice sociale
"Heartbreak", une autobiographie d’Andrea Dworkin
Hockey, suicide et construction sociale de la masculinité
Polémique sur l’enseignement du genre dans les manuels scolaires en France
Le "Gender" à l’américaine - Un verbiage qui noie la réalité du pouvoir patriarcal
2011-2015 - Un plan d’action pour un Québec égalitaire
NousFemmes.org
L’égalité inachevée
Journée internationale des femmes 2011 - Briser le silence sur toutes les formes de sexisme
En France et ailleurs, 2010, une mauvaise année pour les femmes
Ce qu’est le féminisme radical
Polygamie - Le Comité de réflexion sur la situation des femmes immigrées et “racisées” appuie l’avis du CSF
Il y a trois ans, mon cher Léo...
La Fédération des femmes du Québec représente-t-elle toutes les femmes ?
Tout est rentable dans le corps des femmes... pour ceux qui l’exploitent
Incessante tyrannie
Comment le patriarcat et le capitalisme renforcent-ils conjointement l’oppression des femmes ?
Égalité ou différence ? Le féminisme face à ses divisions
Une vision féministe de l’économie
La Marche mondiale des femmes dix ans plus tard
Azilda Marchand : une Québécoise qui fut de tous les combats pour les femmes !
Les hommes proféministes : compagnons de route ou faux amis ?
Prostitution et voile intégral – Sisyphe censuré par le réseau féministe NetFemmes
Regard sur l’égalité entre les femmes et les hommes : où en sommes-nous au Québec ?
Féminisme en ménopause ?
Ce n’est pas la France des NOBELS !
Écarter d’excellentes candidates en médecine ? Inadmissible !
Trois mousquetaires au féminin : Susan B. Anthony, Elizabeth Cady Stanton et Matilda Joslyn Gage
La question des privilèges - Le réalisateur Patric Jean répond à des critiques
Lettre à Patric Jean, réalisateur de "La domination masculine", et à bien d’autres...
Une grande féministe, Laurette Chrétien-Sloan, décédée en décembre 2009
Le travail, tant qu’il nous plaira !
Comme une odeur de misogynie
La patineuse
Invasion du sexisme dans un lycée public
Magazines, anorgasmie et autres dysfonctions
"Toutes et tous ensemble pour les droits des femmes !"
Cent ans d’antiféminisme
MLF : "Antoinette Fouque a un petit côté sectaire"
Des femmes : Une histoire du MLF de 1968 à 2008
Qui est déconnectée ? Réponse à Nathalie Collard
Manifeste du rassemblement pancanadien des jeunes féministes
Pour une Charte des droits des femmes
Andy Srougi perd sa poursuite en diffamation
La lesbienne dans Le Deuxième Sexe
Le livre noir de la condition des femmes
La percée de la mouvance masculiniste en Occident
Procès du féminisme
Humanisme, pédocriminalité et résistance masculiniste
Une critique des pages sur le viol du livre "Le Plaisir de tuer"
Mise au point sur la suspension d’un article critiquant le livre du Dr Michel Dubec
Pour éviter de se noyer dans la (troisième) vague : réflexions sur l’histoire et l’actualité du féminisme radical
L’égalité des femmes au Québec, loin de la coupe aux lèvres !
Je suis féministe !
Écoféminisme et économie
Poursuite contre Barbara Legault et la revue "À Bâbord !" - Mise à jour
Biographie de Léo Thiers-Vidal
Vivement le temps de prendre son temps !
Florence Montreynaud fait oeuvre d’amour et de mémoire
Magazines pour filles, changement de ton !
Un 30e anniversaire de la JIF sous la fronde conservatrice
L’égalité des femmes au Québec est-elle plus qu’une façade ?
Golf : "Gentlemen only, ladies forbidden" ?
Méchant ressac ou KIA raison ?
Dégénération de "Mes aïeux", un engouement questionnant
Les « Gender Studies », un gruyère confortable pour les universitaires
Réflexions "scientifiques" du haut du Mont Grey Lock
Madame, s’il vous plaît !
Annie Leclerc, philosophe
Des arguments de poids...
Pour hommes seulement
Andrea Dworkin ne croit pas que tout rapport sexuel hétéro est un viol
Peau d’Âme ou Beautés désespérées ?
Réflexions et questionnement d’une féministe en mutation
Mais pourquoi est-elle si méchante ?
Le concours « Les Jeudis Seins » s’inscrit dans le phénomène de l’hypersexualisation sociale
Aux femmes qui demandent - sans plus y croire - justice. Qu’elles vivent !
Jeux olympiques 2006 : félicitations, les filles !
7e Grève mondiale des femmes - Le Venezuela donne l’exemple
Évolution des droits des Québécoises et parcours d’une militante
2005, l’année de l’homme au Québec
Mes "problèmes de sexe" chez le garagiste !
Brèves considérations autour des représentations contemporaines du corps
OUI à la décriminalisation des personnes prostituées, NON à la décriminalisation de la prostitution
"Femmes, le pouvoir impossible", un livre de Marie-Joseph Bertini
L’AFEAS veut la représentation égalitaire à l’Assemblée nationale du Québec
Elles sont jeunes... eux pas
Dis-moi, « le genre », ça veut dire quoi ?
Quand donc les hommes ont-ils renoncé à la parole ?
IN MEMORIAM ANDREA DWORKIN ou La passion de la justice
Déconstruction du discours masculiniste sur la violence
Les hommes vont mal. Ah bon ?
La face visible d’un nouveau patriarcat
Quelle alternative au patriarcat ?
Le projet de loi du gouvernement Raffarin "relatif à la lutte contre les propos discriminatoires à caractère sexiste et homophobe" est indéfendable
L’influence des groupes de pères séparés sur le droit de la famille en Australie
Victoires incomplètes, avenir incertain : les enjeux du féminisme québécois
Retrouver l’élan du féminisme
Le droit d’éliminer les filles dans l’oeuf ?
Le système patriarcal à la base des inégalités entre les sexes
Des nouvelles des masculinistes
Masculinisme et système de justice : du pleurnichage à l’intimidation
Nouvelle donne féministe : de la résistance à la conquête
Les masculinistes : s’ouvrir à leurs réalités et répondre à leurs besoins
Nouvelles Questions féministes : "À contresens de l’égalité"
S’assumer pour surmonter sa propre violence
Sisyphe, que de rochers il faudra encore rouler !
Coupables...et fières de l’être !
Un rapport de Condition féminine Canada démasque un discours qui nie les inégalités de genre
De la masculinité à l’anti-masculinisme : penser les rapports sociaux de sexe à partir d’une position sociale oppressive
Les courants de pensée féministe
Quelques commentaires sur la domination patriarcale
Chroniques plurielles des luttes féministes au Québec
Qu’il est difficile de partir !
Deux cents participantes au premier rassemblement québécois des jeunes féministes
Le féminisme : comprendre, agir, changer
Le féminisme, une fausse route ? Une lutte secondaire ?
À l’ombre du Vaaag : retour sur le Point G
L’identité masculine ne se construit pas contre l’autre
Les hommes et le féminisme : intégrer la pensée féministe
La misère au masculin
Le Nobel de la paix 2003 à la juriste iranienne Shirin Ebadi
Hommes en désarroi et déroutes de la raison
Le « complot » féministe
Christine de Pisan au coeur d’une querelle antiféministe avant la lettre
Masculinisme et suicide chez les hommes
Le féminisme, chèvre émissaire !
L’autonomie de la FFQ, véritable enjeu de l’élection à la présidence
Les défis du féminisme d’aujourd’hui
Les arguments du discours masculiniste
Nouvelle présidente à la FFQ : changement de cap ?
La stratégie masculiniste, une offensive contre le féminisme
Le discours masculiniste dans les forums de discussion




En ce qui concerne les Technologies de l’information et de la communication (TIC), la fracture numérique entre les sexes a été constatée tant au niveau mondial qu’européen (1), d’une part en ce qui concerne l’usage (principalement dans les pays en développement) mais particulièrement en ce qui concerne la maîtrise de la technique.

En France, s’il y a environ 30% de femmes dans les métiers de l’informatique, le sexe introduit un facteur de différenciation essentiel dès qu’on approche le noyau des programmeurs passionnés (Breton, 1990). D’ailleurs, l’évolution de la discipline attire particulièrement l’attention car, contrairement aux autres disciplines scientifiques, la part des femmes y est en régression depuis la fin des années 1980. Alors que les formations d’ingénieurs en informatique faisaient partie des cursus comportant le plus de femmes au début des années 1980, avec 20%, elles n’en comportent plus maintenant que 11,5% en 2000 (2) (Marry, 2004). Ce recul semble inexorable, que le secteur se trouve en situation de crise ou qu’il connaisse une forte reprise économique. L’INSEE a ainsi décelé que « la place des hommes dans les activités de conseil et d’assistance continue à se renforcer régulièrement depuis 1992. Depuis 1995, ils constituent plus des deux tiers des effectifs des activités informatiques et leur part ne cesse de croître » (INSEE 1999).

Le temps où l’informatique était une discipline féminine...

Dans les années 1970, l’ordinateur s’est inscrit dans la tradition de la machine à écrire, objet technique fortement attribué aux femmes (Gardey, 2001). L’ordinateur était perçu comme une machine de bureau et l’informatique faisait partie des métiers socialement acceptables pour une femme technicienne car relevant du secteur tertiaire.

On voit encore cette perception des métiers des TIC à l’oeuvre dans un pays comme la Malaisie (Lagesen et Mellström, 2004). A la Faculté d’informatique et technologie de l’information de Kuala Lumpur, les responsables de département ainsi que la Doyenne sont toutes des femmes. Dans leurs interviews, on peut constater une construction au féminin du métier d’informaticien-ne :

• l’informatique n’est pas un travail de force
• la pratique de l’informatique comporte peu de risques physiques
• l’informatique n’est pas un travail salissant
• l’informatique est un travail de bureau, permettant même de travailler chez soi.

Avec le micro, l’ordinateur devient masculin

Le micro-ordinateur arrive en France au début des années 1980. Les garçons sont les premiers équipés, comme pour tout objet technique (Jouët et Pasquier, 1999). Ils sont également les utilisateurs prioritaires, sinon exclusifs de l’ordinateur familial (Schinzel, 1997). Autour de ces micro-ordinateurs, se constituent des sociétés d’adolescents technophiles, hostiles aux filles, à un âge où les enjeux identitaires les poussent à se positionner en tant que garçons masculins (Marro et Vouillot, 1991). Dans les représentations communes, toute l’informatique s’incarne dans le micro-ordinateur, et les informaticiens sont perçus comme la version adulte de ces jeunes technophiles. Vingt ans plus tard, cette image perdure chez les étudiant-e-s scientifiques (Collet, 2006). Malgré la grande diversité des usages de l’informatique et leur évolution, un informaticien reste d’abord un programmeur.

Le stéréotype de l’informaticien aujourd’hui

L’image véhiculée par une minorité d’informaticiens passionnés devient de plus en plus prégnante sur l’image de la profession. Depuis l’an 2000, des revues vendant de la « mythologie informatique (3) » sont apparues en kiosque. Cette situation est paradoxale car le profil du programmeur de génie n’est pas recherché en entreprise. Il est souvent vu comme quelqu’un de brillant techniquement, mais asocial, incapable de travailler en groupe, rebelle à toute hiérarchie et imperméable aux impératifs de productivité. En outre, moins d’un tiers des métiers de l’informatique nécessite de la programmation. Pourtant, cette minorité visible de passionnés d’informatique (dont l’image ambiguë, tantôt terroriste, tantôt Robin des bois, attire, fascine ou repousse), est devenue une référence de pratiques et de discours chez les étudiants scientifiques. On constate alors que beaucoup de filles se détournent de ces filières par crainte d’avoir à s’identifier ou à se confronter à cet idéal-type. Dans le même temps, les quelques filles qui s’engagent dans ces études sont celles qui ont une vision des métiers des TIC plutôt en phase avec ces réalités.

Depuis 2005, des départements d’informatique d’universités ou d’IUT constatent que non seulement le vivier dans lequel ils recrutent s’amenuise (même si on ne peut pas encore parler de difficultés à remplir les filières) mais de plus, certains groupes ne comportent plus une seule fille. Jusqu’en 2000, si la part des étudiantes en informatique a beaucoup diminué, leur nombre restait à peu près stable. Maintenant, la disparition des filles dans les études d’informatique se profile.

Notes

* L’expression "attrapé un sexe" est de Delphine Gardey (2004)
1. Pour l’Europe, se reporter en particulier à l’enquête >i>SIGIS : Strategies of inclusion : gender and the information society : http://www.rcss.ed.ac.uk/sigis/ et aussi : WWW-ICT - Widening Women’s Work in Information and Communication Technology  : http://www.ftu-namur.org/www-ict/
2. Source : CNISF, Bulletins ID pour les années 1972 à 1995. Pour 2000 : Calculs de Catherine Marry à partir des tableaux des effectifs par école du Ministère de l’Education Nationale.
3. Il s’agit parfois de revues techniques fournissant « des trucs et astuces », mais aussi de « tabloïds » brassant des fantasmes autour de la sécurité réseaux, du piratage, etc.

Bibliographie

BRETON, P. La tribu informatique. Paris : A.M. Métailié, 1990. 190 p. ISBN : 2864240866
COLLET, I. L’informatique a-t-elle un sexe ? Hackers, mythes et réalités. Paris : L’Harmattan, 2006
GARDEY, D. La dactylographe et l’expéditionnaire. Histoire des employés de bureau 1890-1930. Paris : Belin, 2001. 321 p. ISBN : 270113045X
GARDEY, D. « Humains et objets en action : essai sur la réification de la domination masculine ». In Chabaud-Rychter D. et GARDEY D. (dir), L’engendrement des choses, des hommes, des femmes et des techniques. Paris : Editions des archives contemporaines, 2004 p. 239-267. ISBN : 2914610033
INSEE. Les services en 1998, Synthèses n°33, 1999
JOUËT, J. et PASQUIER, D. « Les jeunes et la culture de l’écran (volet français d’une enquête comparative européenne ». Réseaux, 1999, vol., n° 92-93
LAGESEN, V. et MELLSTRÖM, U. « Why is computer science in Malaysia a gender authentic choice for women ? Gender and technology in a cross-cultural perspective ». Symposium Gender & ICT : Strategies of Inclusion, Brussel : 2004
MARRO, C. et VOUILLOT, F. « Représentation de soi, représentation du scientifique-type et choix d’une orientation scientifique chez des filles et des garçons de seconde ». L’orientation scolaire et professionnelle, 1991, vol. 20, n°3, p. 303-323
MARRY, C. Une révolution respectueuse : les femmes ingénieurs ? Paris : Belin, 2004. 288 p. ISBN : 2701133726
SCHINZEL, B. « Why has female participation in German informatics decreased ? » Women, work and computerization : spinning a web from past to future, Bonn : IFIP, 1997

- Cet article a été publié dans la revue La Vie de la recherche scientifique (VRS), Décembre 2006, n°367, p. 38-39.

Lire d’autres articles apparentés à ce sujet dans cette rubrique.

- Nous vous invitons à lire une version plus longue d’un article sur ce même thème par Isabelle Collet publié dans Le Monde diplomatique de juin 2007.

Mis en ligne sur Sisyphe.info, le 30 mai 2007, et sur Sisyphe.org le 20 juin 2010.

                        Format Noir & Blanc pour mieux imprimer ce texteImprimer         Nous suivre sur Twitter       Nous suivre sur Facebook

Isabelle Collet, Association Femmes & mathématiques

Membre du conseil d’administration de l’Association Femmes & mathématiques, l’auteure a écrit L’informatique a-t-elle un sexe ? Hackers, mythes et réalités, Paris, L’Harmattan (2006). Site Femmes et mathématiques.



   Pour afficher en permanence les plus récents titres et le logo de Sisyphe.org sur votre site, visitez la brève À propos de Sisyphe.

© Sisyphe 2002-2013
Sisyphe.org | Archives | Plan du site | Copyright Sisyphe 2002-2011 | |Retour à la page d'accueil |Admin